Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le discours de l’empire sur la Syrie n’a pas changé

Pour Obama, il n’y a pas de solution possible sans le départ d’Assad

Barack Obama estime que la guerre civile en Syrie ne peut se terminer, à moins que Bachar al-Assad quitte le pouvoir.

Le président américain écarte ainsi des suggestions de dirigeants du Proche-Orient selon lesquelles le président syrien pourrait participer à de futures élections.

« Je n’imagine pas une situation dans laquelle nous pouvons mettre fin à la guerre civile en Syrie, avec Assad qui resterait au pouvoir », a déclaré M. Obama en marge d’un forum économique à Manille.

Le sort du dirigeant syrien est devenu un important obstacle à la paix en Syrie – où la guerre a fait plus de 250.000 morts depuis 2011 – et un point de discorde entre l’Occident et les soutiens d’Assad, Moscou et Téhéran.

Les déclarations de M. Obama interviennent quelques jours après une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine, principal soutien de la Syrie, qui semblait indiquer que les deux parties seraient proches d’un accord.

La Russie, qui cherche à maintenir sa présence stratégique en Syrie, s’oppose vigoureusement au départ de M. Assad, comme l’a déclaré la semaine dernière M. Poutine en disant qu’il ne se sentait pas le « droit » de demander à M. Assad de quitter le pouvoir.

Mais M. Obama a insisté sur le fait que les Syriens n’accepteraient pas qu’Assad reste au pouvoir après une guerre civile qui dure depuis plus de quatre ans et les exactions commises par son régime.

« Même si je disais que c’est bien, je ne pense pas que cela fonctionnerait. On ne pourrait pas obtenir que la population syrienne – en majorité – soit d’accord avec une telle issue », a expliqué le président américain.

Source : lavenir.net

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il veulent atteindre leur objectif ..la plus grande preuve que ce que subit la syrie est un complot ..qui vise son president.
    Car Bachar el Assad, ne signe pas la paix avec Israel contrairement a l’egypte et les Saouds, et les Qatar ...etc etc
    Le plan s’appel Syrian Accountabily Act, signe le lendemain des attentats du 11 sept.
    Une guerre civile ? quelle bonne blague, pourqouoi on t il peur d’une election ..CAR le peuple en syrie est pour Bachar.
    Il a tenu face une armee de mercenaires de plus de 250 000 individus drogues, laches de toute part, par l’empire pour detruire la syrie ...des centaines de milliers de morts, et Bachar est toujours au pouvoir ...ses allies sont chez lui, le Hezbollah, la coree du nord, l’iran,et surtout la russie !
    Monsieur Obama ...Putin a promis un Stalingrad en Syrie pour vous et votre empire de pacotille ....la syrie elle, a promis qu’elle ne lacherais pas meme si il fallait une geurre mondiale ...sykes picot ne se reproduira pas !
    Votre empir don’t le siege est a Ryad, risque bien de voir ses derniers jours ...et bientot les montagnes de dollars pourront retrouver leur usage intrinseque comme rouleau de toilette

     

  • Si certains pensent que ces gens la ont cure de ces mort a Paris, Ils se trompent ! pas plus qu ils n ont cure pour les morts en syrie. De la merdasse dirais dieudonne ...qu elle soient en syrie ou en france ...La france etant un "allie" pour par dire un "larbin", de l’empire, ont fera 2-3 spectacles , 2-3 operas, et un slogan debile sur internet "je suis .." pour cretin eleve et formatte au service public et a Hollywood (cretin style happy end cineastique hollywoodienne).
    Il ont un objectif ....soumettre la syrie et ensuite ses allies. Affaiblir le camp adverse, pas un seul regime au proche-orient ne doit survivre si il n est pas totalement soumis a Israel ( Algerie fait profile bas vous aurez remarquez).
    Il a fallu Presque un siècle pour deviant une evidence, ce qu Jamal abdel Nasser disait :
    Ce qui a ete pris par la force ne peut etre recuperer que par la force (Palestine)
    et
    Pour liberer Jerusalem, il faut commencer par liberer l’arabie ..." (Saouds)


  • #1323265
    le 19/11/2015 par la pince mon seigneur
    Le discours de l’empire sur la Syrie n’a pas changé

    Il a qu’à dire directement : un avenir en Syrie n’est possible qu’avec l’extermination des alaouites et des chrétiens d’orient, ça serait un peu plus direct...

     

    • #1326407

      Les Chrétiens d’Orient, où qu’ils soient, au Moyen-Orient ou en Occident, soutiennent Bachar El-Assad dans leur grande majorité !
      Jamais on se fera exterminé, on lutte pour sauvegarder notre civilisation et notre patrimoine, notre Église d’Orient très actives y parviendra !
      Jamais on a été autant solidaire entre Chrétiens d’Orient, Musulmans & Kurdes.
      Malheureusement, malgré mon optimisme, ceux du Moyen Orient vivent des tragédies et Dieu sait que je m’en veux d’être assis confortablement face à un écran quand d’autres luttent pour leur survit.
      Puisse Jésus-Christ tout puissant donner le courage de combattre cet Empire du Mal.


  • #1323268

    Ouf ! On a enfin retrouvé la Voix du peuple syrien...


  • Ils se prennent pour qui ces trous du cul ? Et le peuple syrien il a son mot à dire ou non ?

    Je rêve du jour où l’empire mordra la poussière et que ses dirigeants, ces suppôts de Satan, seront pendus haut et court sur la place publique et que leur tête soit piquée au bout d’une fourche en face du congrès étasunien.

     

  • C’est tout le contraire. Jusqu’à preuve du contraire, la seule chose qui rende impossible une solution sur ce sujet comme sur tant d’autres, ce n’est rien d’autre que l’obstination imbécile (et l’on peut même dire qu’il s’agit aussi et surtout d’une obstination coupable) de ce genre de déclaration. Moi je dis qu’il n’y a pas de solution possible tant que restent en Syrie tout ceux qui n’on rien à y foutre et qui sont fort nombreux.


  • rhoooo le gros menteur , avec son air tendu pour donner de la consistance à ses bobards.
    obama cherche une solution pour la syrie !
    qui peut gober ça sur terre , sommes nous autant sous influence ?

    à croire que si assad gagne , assad va trouver beaucoup de preuves des "pays sponsors de l’ei".

    mais obama préfére réduire la syrie à l’état de la libye , vu le niveau de gestion de ces "rebels" , qui revendent le pétrole à tout petit prix à leurs sponsors !


  • De même que et Obama et Hollande ont rappelé immédiatement après le carnage de paris -ou les terroristes étaient soient syriens (et passés en france en se présentant comme réfugiés ), soit formés en syrie mais d une autre provenance- que les usa et la france s’engageaient à "recueillir " encore plus de "refugiés"...alors que l’on n a aucun moyen de vérifier ne serait ce que leur identité...
    On voit bien que Obama et Hollande sont 2 pantins qui répondent aux mêmes maitres...
    Obama s est même moqué des gouverneurs américains refusant les clandestins en leur disant qu ils avaient peur d’ enfants orphelins, et la très cynique madeleine Albright à rappelé que si elle n avait pas été recueillie enfant elle aurait été tuée par les nazis...Comme les 500 000 enfants irakiens Maddie ?
    Enfin ils ont commencé à étrangler le chat et donc ils cherchent à le finir. ..sinon ça va barder pour eux...

     

    • Je suis pas d’accord j’ai cru observer un changement de discours et un rapprochement vers la Russie. Le seul moyen d’éradiquer Daesh sans l’envoi de troupes au sol est de s’appuyer sur l’armée Syrienne. Ils trouveront une porte de sortie honorable à Bachar par la suite.


  • Si ils renversent Assad ,ils vont mettre qui à la place ,les mêmes dirigeants de l’Irak ou de la Libye ? ,c’est vrai que c’est un bel exemple . L’Empire veut finir le travail au Moyen Orient ,ce sont des assassins .

     

  • Le problème, ce n’est pas l’Empire, c’est qu’il n’y en a pas, justement, ou qu’il n’y en a plus ! Le mondialisme, mercantilisation à la noix du monde, n’est pas un "Empire" lequel se fonde sur le Droit. Les empires étaient des réalités socio-juridiques et culturelles qui ont été sécrétées lentement au long de l’antiquité par un monde profondément subtil et civilisé. Le problème du monde moderne c’est l’oubli, voire le reniement de toute volonté impériale (surtout depuis les échecs "impérialistes" des nations européennes après 1918) : nous subissons bien une superpuissance mais chacun sait qu’elle est à la civilisation ce que Michel Ange est à Walt-Disney. C’est une anti-civilisation, et de là elle se révèle incapable d’assumer ce qui serait les conséquences logiques de son "leadership mondial".

    Si ces "leaders du monde libre" comme ces prétentieux d’américains osent se qualifier, assumaient comme l’ont fait les gréco-romains leurs obligations historiques (et nous rendaient ce qu’ils ont volé à l"’Europe), ils seraient à même de pacifier le monde. Mais ils y sèment le chaos. Ce sont des rustiques et des primitifs (et non des "barbares" car le terme ne signifiait nullement "méchants". Les barbares étaient seulement des peuples ne parlant pas le grec. Non seulement ils n’étaient pas vus comme méchants mais plutôt comme des ingénus, des purs, plus proches de la nature que les civilisés. C’est un vrai "barbarisme" justement d’en faire des brutes. Apprenons à parler en grec, et cela ira mieux !).

     

    • #1323404
      le 19/11/2015 par Manuel valls c’est tony montana à la fin de Scarface .
      Le discours de l’empire sur la Syrie n’a pas changé

      Parce que les grands Empires du passé n’ ont pas fait couler de sang, eux par hasard ?
      Si les États-Unis ne seraient pas une grande civilisation, ils n’ auraient pas fait les découvertes spatiales que nous connaissons, aucun empire n’ a étendu son armée comme les États-Unis.


    • Evidemment, les empires du passé n’ont pas été toujours des structures humanitaires (sauf à la fin l’empire d’Autriche-Hongrie peut-être) mais ce n’est pas la question. Un empire antique repose sur l’idée qu’il faut, une fois une victoire obtenue durement et loyalement, ménager les peuples soumis, leur laisser leur honneur et les moyens de vivre car un empire a une prétention à l’éternité et il faut ménager l’avenir, et non humilier et exterminer les vaincus (d’ailleurs, plus on élève son ennemi vaincu, plus on se grandit et on valorise sa propre victoire : confer : "les Perses" d’Eschyle. Dire qu’Hitler était un crétin et un débile rapetisse Churchill)

      Un exemple entre beaucoup d’autres : "Moins d’un mois après la victoire de Gaugamèles, Alexandre fut accueilli en grande pompe à Babylone par les prêtres babyloniens et par les autorités perses qui se rendirent. Parmi eux se trouvait le satrape Mazaïos qui avait failli l’emporter contre Parménion à Gaugamélès ; il fut confirmé dans ses fonctions. Alexandre fût reconnu roi de Babylonie et manifesta sa dévotion à l’égard de Marduk, le grand dieu mésopotamien. Il ordonna aussi de faire restaurer les temples qui avait subi des dégradations" (Atlas du monde hellénistique Laurianne Martinez-Seve page 19)

      Si Moshe Dayan, lorsqu’il a vaincu les armées arabes et a pris Jérusalem, était allé prier Allah dans la mosquée Al Aqsa , le monde n’aurait pas tous ces problèmes. Mais c’était impensable. Moshe Dayan n’est pas Alexandre le Grand, évidemment. Vous avez bien compris. Et les Israéliens ne sont pas des grecs. Et c’est tout le problème.


  • #1323313

    Une guerre civile ? Quelle guerre civile ? On se fout de notre gueule encore ?Les états unis & ses larbins ont organisés cette attaque contre un pays laïque dirigé par un président élus démocratiquement.Et puis, LE DOLLAR EST MORT MAIS DEFENDU PAR L’ARMEE US d’ou toutes ses précipitations dans le mensonge et la volonté de détruire la Syrie (n’oublions jamais l’Irak,la Lybie,l’ex Yougoslavie et d’autres ou les usa ont foutus la merde).


  • #1323346
    le 19/11/2015 par Arrière garde donc français
    Le discours de l’empire sur la Syrie n’a pas changé

    Une guerre civile ?!? Hahaha il n‘y a pas plus de guerre civile en Syrie qu‘en Suisse, d‘ailleurs je propose à obama un referendum en syrie surveiller par une presse indépendante des us et de l‘europe et non mainstream, pour savoir l‘avis de chaque syrien sur leurs président sois-disant tortionnaire, Le projet on le connait, Soral la très bien expliquer dans ça vidéo sur < c‘est quoi l‘état islamique> a savoir le grand chuuuut.


  • #1323377

    les syriens paieront de leur sang, jusqu’au dernier s’il le faut, tant qu’ils n’auront pas vomi Bashar El Assad. Foi de prix nobel de la paix...


  • #1323387

    Les gens qui nous gouvernent n’ont qu’une logique : le pouvoir. Par toutes les ruses, toutes les manipulations, tous les artifices, tous les mensonges. C’est tout ce qui les inquiètent.
    Leur compassion envers les morts varie en fonction du diamètre de leur sphincter. Plus ça rentre, plus ils sont attentifs.

    L’occident VEUT la guerre civile tant que Bachar ne renonce pas à son pouvoir/poste. Il y a un intérêt très clair à maintenir la guerre civile, donc à alimenter la seule force subversive efficace : le terrorisme.


  • #1323420

    Si, il a un peu changé : maintenant que nous serions menacé par une attaque chimique, la télé nous dit que Daech a employé du gaz à Alep alors qu’il y a quelques semaines elle prétendait que c’était l’immonde Bachar ! Grotesque revirement de ces menteurs professionnels .


  • #1323807
    le 19/11/2015 par la_marmotte casquée
    Le discours de l’empire sur la Syrie n’a pas changé

    Objectif, grand israel...coute que coute.

     

    • "Grand Israël" peut être mais le problème c’est qu’on ne connaît pas vraiment les frontières d’Israël, grand ou pas grand (on imagine d’ailleurs mal un "petit Israël"), qu’ils en discutent savamment entre eux dans les synagogues entre deux lectures du Talmud et de la Mishdrach, que les incirconcis n’ont pas le droit de le savoir ce qui les dépasse.

      Que ce pseudo-état se garde bien de fixer ses limites territoriales comme il se garde bien de définir sa nature même puisque il n’a pas de constitution écrite (les "constitutions" c’est pas bon pour "nous autres".. nous suivons la volonté de Yahvé). . C’est une vieille habitude chez eux. Tout est flou, relatif, ambiguë, équivoque et finalement vaseux. Et cela déstabilise tout le proche-orient qui peut dire un grand merci à Lord Balfour !


  • Obama fait exactement ce qu’a fait le dictateur Bush à l’époque : trouver un coupable. À l’époque, Ben Ladden, aujourd’hui, el-Assad. Mensonge d’État, haute trahison.
    Ça leur permet de nier leur lourde responsabilité dans le cancer du monde actuel. Mais le prix à payer sera pour notre gueule : encore plus d’attentats, encore plus de guerres. Il serait temps que le gens comprennent et décident en masse de ne plus voter pour quiconque. Nous avons entre nos mains une véritable arme de protestation massive. Servons-nous en.


Commentaires suivants