Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le drapeau palestinien flottera-t-il sur l’hôtel de ville de Dublin ?

Tiocfaidh ár lá ! *

Israël a condamné mardi la décision du sous-conseil de la municipalité de Dublin de hisser le drapeau palestinien au fronton de l’hôtel de ville «  en solidarité avec le peuple palestinien qui vit sous la brutale occupation israélienne ».

Le drapeau devrait être hissé le 15 mai prochain à l’occasion du « 50e anniversaire de l’occupation israélienne de la Cisjordanie et de Gaza », a indiqué une commission municipale, qui n’a toujours pas été soumis au vote du conseil. La mesure doit en effet être ratifiée le 8 mai en conseil municipal.

« Si la municipalité de Dublin approuve cette décision, elle sera en train de brandir le drapeau blanc qui se rend face à des organisations terroristes, au racisme et à l’extorsion », a déclaré Emmanuel Nahshon, porte-parole du ministère des Affaires étrangères au site Ynet. Du côté de l’ambassade d’Israël à Dublin, un porte-parole a expliqué que « la décision de faire flotter le drapeau palestinien sur l’Hôtel de ville de Dublin serait contre-productive et finira par donner une mauvaise image de la ville de Dublin et de ses citoyens ».

Cette initiative a été lancée par un député local pro-palestinien, John lyons, conseiller municipal d’extrême gauche (liste « People Before Profits »), qui qualifie Israël de « régime d’apartheid » et qui a déclaré : « Je pense qu’aujourd’hui de plus en plus de gens pensent que la façon dont Israël se comporte diminue les chances d’établissement d’un État palestinien. »

La motion – qui inclut la symbolique du drapeau – stipule exactement que « les citoyens palestiniens d’Israël sont privés de droits démocratiques fondamentaux » et que « plus de 7 millions de Palestiniens ont été déplacés et sont niés dans leur droit de retourner dans leur patrie ».

L’affaire provoque un petit scandale dans la presse israélienne, alors que la motion a toutes les chances d’être votée, la gauche irlandaise (Sinn Fein), majoritaire au conseil municipal, devant suivre logiquement cette résolution.

En Irlande, il est très courant de voir des drapeaux palestiniens érigés dans certains quartiers aux côtés du drapeau irlandais et notamment en Ulster dans les bastions nationalistes républicains. A contrario, chez les loyalistes, c’est très souvent, par mimétisme, le drapeau israélien qui trône parfois aux côtés de celui de l’Irlande du Nord et de l’Union Jack.

 

* « Notre jour viendra ! »

Pendant ce temps, en France...

 

S’habiller pour les beaux jours avec Kontre Kulture :

La Palestine, un modèle de résistance à diffuser avec la boutique E&R :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants