Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

Forcé de se déterminer sur le retrait de Donald Trump, Florian Philippot, toujours au FN mais à la tête des Patriotes, commence par le problème écologique puis fait le tour de la politique générale au micro de RFI, jeudi 1er juin 2017. Fait notable, le journaliste de la station ne l’agresse pas et lui pose des questions politiques pertinentes.

Frédéric Rivière (à 8’00) : « Est-ce que vous pourriez avoir un avenir politique sans Marine Le Pen ? »
Florian Philippot bafouille : « Euh, je, je, je trouve la question tout à fait étrange. »

Une petite déstabilisation talentueuse qui n’a nul besoin d’agressivité, de celle qu’utilisent généralement les journalistes anti-FN primaires.

 

 

Triangulation idéologique pour cerner le positionnement de Florian Philippot,
à lire chez Kontre Kulture

 

La cohérence politique de Florian Philippot, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1738689
    Le 2 juin à 23:46 par Antidote
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Sauf qu’après les élections truquées du banquier, qui n’obtient au final que 4 % d’intérêts de vote des Français, il aurait été préférable pour le FN, au lendemain de l’élection (et au lieu de faire la fête) de former un gouvernement de séparation strict des pouvoirs et appeler les Français à faire sécession avec cette mascarade d’élection présidentielle.

    Cette attitude aurait au moins permis aux Français d’avoir une réponse potentiellement solidaire à la tyrannie « de velours ou de printemps » qui va immanquablement s’abattre sur eux, au travers de la politique conduite par la « ligue » Macron-sioniste.

     

    Répondre à ce message

    • #1741198
      Le 7 juin à 10:47 par oleodedieu
      Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

      Votre commentaire a été mon sentiment après le deuxième tour... Surtout après avoir vu que Marine Le Pen "fait la fête" après avoir perdu !!! Peux être voulais- elle donner du baumes aux militants présents...mais je reste attaché au symbolique : Si le combat pour la France te tiens à cœur... Aucune envie de faire la fête !!!
      Surtout si tu es la première concernée...
      Maintenant que faire ? Rien en tout cas avant les élections législatives !!! La problématique est comment fédérer une​ majorité de personnes sans dénaturer son sens premier... Arriver à convaincre les hordes de zombies qui ont en eux le virus " républica mougeona" inoculé par notre éducation, la propagande médiatique etc....
      Il s’ active et se ré-active au besoin avec des mots clés, des phrases depuis des dizaines d’années.... d’où le slogan de ceux d’en face : €N MARCHE

       
  • #1738761
    Le 3 juin à 02:31 par The Médiavengers
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Il y a tellement à dire et à faire au FN que je serais ravi de ne plus entendre parler de ce parti. Passons à autre chose.

     

    Répondre à ce message

    • #1738805

      passons a autre chose : oui mais quoi ? d’ici aux 11 et 18 juin,y a rien sauf encore et toujours le fn. fi,y a trop de risque qu’ils votent pour accepter des migrants.
      apres les legislatives,y a 4 ans sans elections,donc du temps pour discuter et se remettre en question.
      faut rester mobilise pour donner des sieges de deputes au fn : ca leur donnera du fric et un encouragement pour continuer a se battre.

       
  • #1738804
    Le 3 juin à 07:58 par Mojo Risin
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    @ Oui-oui

    Les effets de manches tout en enfilant des perles ne nous disent pas comment se développe "l’homosexualisme" de Philippot. Pouvez-vous argumenter, développer, avec quelques références. Idem pour le "réchauffisme", entre autres. Merci d’avance.

     

    Répondre à ce message

  • #1738819
    Le 3 juin à 08:56 par F t patriote
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Dix millions six- cents-milles voix au second tour merci qui , merci FLORIAN .Il n"est au front que depuis fin 2009 ,le menhir en 2007 avait réuni , à peine quatre millions d"électeurs . ROME ne s’est pas faite en un jour .

     

    Répondre à ce message

  • #1738847
    Le 3 juin à 10:01 par Francois Desvignes
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Le F.N. est techniquement la vraie et seule opposition (sous représentée).

    Mais elle reste une "opposition dans l’hémicycle" comprenez "républicaine"

    Le F.N. est républicain bonapartiste pour reprendre la segmentation de R.Rémond.

    Mais l’opposition en France, ce que l’oligarchie appelle la dissidence espérant par le terme la minorer et l’ostraciser, cette opposition française n’est ni "dans la république" ni "républicaine" :

    - Elle n’est plus "dans la République" : la dissidence française n’est plus dans la République parce que la République l’en a exclue. Soral n’est pas dans la République parce qu’il en a été chassé par la République. La République a chassé ou voudrait chasser, les Français dissidents de la la France. Le F.N. aussi a été chassé ? Mais lui revient pour toquer à la porte de la République, pas Soral ni la dissidence.

    - La dissidence n’est plus républicaine : ce n’est le choix de la dissidence, c’est la conséquence des choix d’exclusion de la république. La République veut bien de la France mais pas des Français ; aussi, les Français , ce qu’elle nomme improprement la dissidence, lui signifient que puisqu’elle ne veut plus d’eux, eux ne veulent plus d’elle. Dieuo a été exclu des plateaux télé, Dieudo ne veut plus aller sur les plateaux télé.

    Français ou républicain la république nous a donc somme de choisir, et la France a donc choisi de rester la France.

    Nous, nous avons choisi mais pas le F.N. qui veut croire encore que la République ne serait pas irrémédiablement infanticide par francophobie.

    Le F.N. souffre du syndrome de Stockholm.

    La République est infanticide de naissance, c’est dans sa nature.
    Elle est francicide par conséquence (et habitude).
    Francophobe pour excuser ses crimes.

    Aussi faut-il demander au F.N. quel est son nom et qui sont ses frères ?

    - Le Front National est-il Français, et les Français ses frères ?
    - Le Front national est-il Républicain, et ses frères autres et ennemis des précédents ?

    La ligne de partage entre l’opposition majoritaire et la majorité minoritaire est là :

    - La France n’est plus républicaine
    - parce que la République n’a jamais été française.

    Et que ça commence à se voir et se comprendre après deux siècles de mensonges.

     

    Répondre à ce message

  • #1738853
    Le 3 juin à 10:17 par Mandark
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Malheureusement, le FN est effectivement la seule opposition. Mr Phillipot est trop doué pour rester dans ce parti d’amateurs. Vite, un nouveau parti sérieux avec Dupont-Aignan.

     

    Répondre à ce message

    • #1738868
      Le 3 juin à 10:52 par The Médiavengers
      Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

      Réfléchissons bien. Dupont-Aignan n’a pas fait gagné une seule vois à Marine Le Pen. Elle a accepté toutes les concessions de sa part. Puis on l’a accusé d’avoir eu un discours confus et renié son discours sur l’Euro.
      Résultat : avec son discours anti- euro : 27% au premier tour prévu, 40% au second.
      Sans son discours anti Euro : 23% au premier tour, 33% au second.
      Dupont-Aignan et son baiser de la mort+le bashing anti-FN médiatique ont eu raison des votes.

       
    • #1738904
      Le 3 juin à 11:44 par Le Pen, vite !
      Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

      On n’a pas pas quarante ans à perdre à attendre l’émergence d’un nouveau parti patriote capable d’être le premier parti de France et d’aller de records électoraux en records électoraux, explosant à chaque fois les plafonds de verre successifs, jusqu’à la victoire finale.
      À Dupont-Aignan de prendre la tête du FN s’il le souhaite.

       
    • #1738912

      @Mediavengers
      Pour cette élection, le ralliement de NDA a été une mauvaise chose en brouillant certaines lignes... mais sur le plus long terme, il participe à la dédiabolisation du FN pour les ânes !

       
    • #1739855

      lol Dupond-Aignant vous etes serieux ? Dupont-Aignant est un young-leader, il ne parle que de nouvelle europe, plus d’europe, une autre europe.

       
    • #1740227
      Le 5 juin à 16:44 par Mandark
      Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

      Ne pas confondre Europe (continent, civilisation et Histoire) et Union européenne (bureaucratie corrompue et totalitaire). Après vous pouvez faire la fine bouche avec NDA, mais il n’empêche qu’il est, dans ses idées et surtout dans ses actes, un résistant et un patriote et nous aurions beaucoup à gagner avec lui à la tête d’un grand part.

       
  • #1739050
    Le 3 juin à 17:48 par Alexandre L
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Je voterai donc pour l’opposition, dans la 2e circonscription des Pyrénées Orientales. Quand on voit qui est le candidat... même s’il a l’étiquette... Faut-il que j’aime mon pays...

     

    Répondre à ce message

  • #1739051
    Le 3 juin à 18:03 par Frontiste for ever
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Pour la première fois en près de 30 ans, je n’ai pas voté FN ou blanc, mais pour un candidat du système aux Législatives. Dans ma circonscription de l’étranger, le FN n’a aucune chance (moins de 5%), et j’ai fait le choix de virer l’actuel député en appuyant un candidat LR. Au second tour, ça sera plus compliqué, car le sortant sera sans doute opposé au candidat d’En Marche. La peste et le choléra. Si les électeurs frontistes font tout pour empêcher l’élections des députés macronistes, on peut avoir de grosses surprises aux législatives.

     

    Répondre à ce message

  • #1739104

    Soral, président .
    Philippot, premier ministre .

     

    Répondre à ce message

  • #1739266
    Le 4 juin à 01:14 par Frédérick
    Florian Philippot : "On est la seule vraie opposition"

    Ambitieux et pragmatique, il ne serait pas impossible que Philippot crée son propre parti, ceci peut-être même avant les prochaines présidentielles.

    Je dis ça pour répondre à nombre de commentaires qui m’ont paru pertinents.

    En tous cas, il acquiert une carrure qui pourrait le rendre autonome.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents