Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le "fils de" pistonné Mathieu Kassovitz traite les Gilets jaunes de "bourgeois"

Quand l’antiraciste ne voit pas qu’il pratique le racisme social...

Sacré Mathieu, toujours en retard d’une guerre, et d’une guerre sociale en l’occurrence. Bloqué au stade anal de SOS Racisme version 1984 avec son film antifrançais La Haine (1995), le petit gauchiste bourgeois fils de producteur de cinoche vient encore de nous en sortir une bonne.

 

S’entraînant sans répit (pour affronter Alain Soral en combat singulier ?), le pétitionniste people croit encore incarner le Bien contre le Mal. C’est du niveau de l’idéologie du cinéma français, on ne peut pas lui en vouloir. Limité intellectuellement, n’ayant lu que des scénarios (souvent mal écrits) plutôt que des livres, il est normal que le plouc du lobby se plante à chaque sortie médiatique. On ne lui en veut pas, loin de là !

Au contraire, cela montre le niveau réel de l’adversité, qui n’a plus d’arguments solides. En face, il n’y a pas d’argument solide, il n’y a que le mur de l’argent et de la police, avec la justice dans la poche. Moralement et politiquement, on a gagné. Économiquement et militairement, c’est une autre affaire, et on est assez lucides pour le reconnaître.

La lucidité n’est pas ce qui étouffe le jeune Mathieu, qui est resté bloqué au stade de la révolte anti-bourgeoise de ses 14 ans. On sait tous que les fils et filles de n’ont pas traîné leurs Weston à l’école, en général ces privilégiés n’ont pas, comme nous, à s’arracher chaque jour pour survivre. Ils ont tout et ne désirent rien d’autre que de le conserver. Nous c’est le contraire, on n’a rien et on veut tout, et on a l’énergie et le talent pour ça. Toutes proportions gardées, regardez ce qu’une poignée d’Allemands a fait dans les années 20 : ils ont renversé, non sans mal, l’oligarchie qui tenait fermement les commandes.

Que Mathieu l’antibourge se rassure, on ne va pas le pourchasser comme les SA pourchassaient les cocos dans les rues de Berlin ou d’Hambourg (il ne doit pas être au courant de ce qu’il s’est passé avant sa naissance, peut-être n’est-ce pas la peine de revenir trop en arrière). Non, on va juste l’édifier un peu. Il vient donc de balancer ça à Juan Asensio, qui a le mérite de suivre les élucubrations du Mohamed Ali des beaux quartiers :

 

 

C’est à la fois sot et faux, mais nous pardonnons à celui qui offense notre intelligence. On n’aimerait pas être à sa place, en vérité : coincé entre son antiracisme de pacotille, sa détestation de la France redoublée par le fait que les USA l’ont jeté (pour Hollywood, Mathieu est un glandeur) et son déterminisme familial plus-que-bourgeois, Mathieu semble complètement perdu. Il se fait logiquement savater dans les coms sur Twitter par des gars plus costauds du cerveau, et c’est pas beau à voir.
On dirait même que ses réponses émanent d’un compte parodique !

 

 

Comme nous avons des arguments, nous n’avons pas besoin de l’insulte. Mathieu, lui, à court de phrases intelligentes, recourt souvent à l’insulte, à l’invective, et cela le fait plonger encore plus profond. Il reste une solution pour sauver ce petit être : lire quelques livres qui édifieront son âme perdue.

Math, s’il te plaît, tu n’es pas obligé de lire ce qui précède, mais lis au moins ce qui suit. Tu vas voir, la lumière va s’allumer dans ton esprit.

Commencer à penser la politique autrement
avec Kontre Kulture

 

Mathieu Casse-toi-vite, sur E&R :

 






Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2089217

    Si cet abruti savait ce que pense la france d’en bas et GJ de lui, il serait encore plus méprisant.

     

    Répondre à ce message

  • Il est habite soit par la haine soit par la connerie
    Mais il est vrai aussi que l un n empeche pas l autre

     

    Répondre à ce message

  • #2089404

    Kassovitz

    Fil les rivieres pourpres

    Budget : 16,06 M€ ; Recettes : 26 692 510 €

    10 millions dans la poche...c’est qui le bourgeois

    et c’est que pour un seul fim, quand j’entends ce con insulter la France je regrette d’avoir payé mon billet mais a l’epoque y avait que Napster

     

    Répondre à ce message

  • C’est la réaction d’un bobo idiot, qui vit dans son monde aseptisé qui n’a rien compris et qui ne comprendra jamais rien parce que son cerveau n’a pas la capacité .
    Ce type vit dans les méandres du cinéma, et il n’a pas quitté la scène .Lorsqu’il parle ( votre combat n’est pas essentiel il est bourgeois). C’est triste d’en arriver là, car se lever le matin pour partir au boulot et se trouver le 10 du mois sans un rond pour faire manger ses gamins, pour lui c’est de la science-fiction.
    C’est sur que mentalement, et artistiquement on est loin des Gabin, Bourvil, Ventura, de Funes et Cie .Le niveau n’a pas baissé, il est tari .Il va falloir creuser longtemps pour retrouver ne serait-ce qu’un suintement d’intelligence .Car ses artistes avaient du talent et de l’humanité ,parce qu’ils savaient d’où ils venaient.

     

    Répondre à ce message

  • Appel a boycotter les artistes que l’on nourri et qui nous méprise

     

    Répondre à ce message

  • #2089723

    Honnêtement pensez-vous qu’il sache LIRE,
    Honnêtement pensez-vous qu’il sache réfléchir ?
    Honnêtement pensez-vous qu’il sache faire un discernement ?
    Véritablement navrant ce clown.

     

    Répondre à ce message

  • #2089855

    en gros ce qu’il dénonçait dans "la haine" c’était quoi ?
    ah oui ,il était jeune , maintenant il a du pognon et il comprend mieux que le pognon c’est pas cool .
    allez les prolos allez donner votre pognon à celui qui quand vous étes à moins de milles euros par mois , vous traites de bourges avides.

     

    Répondre à ce message

  • #2089917

    Je précise que je n’aime pas du tout le personnage mais je pense qu’en un sens il a raison.

    Péguy dans "L’argent" mène une analyse puissante en disant en somme que le peuple n’existe plus car de nos jours tout le monde lit le journal, les aristocrates sont devenus des bourgeois, les bourgeois originels le sont restés et même le peuple cherche à le devenir, c’est ce qu’on appelle les socialistes.
    Cette analyse est je trouve très forte.

    Pour éviter les deux grandes menaces qui pesaient sur leur nouveau pouvoir (la reprise du pouvoir perdu par l’Aristocratie et le soulèvement du peuple spolié) celle-ci a eu l’idée géniale de faire devenir tout le monde des bourgeois. Exactement comme, dans l’histoire, les seuls Empires qui ont réussi à imposer leur domination sur le long terme ont fait, par l’assimilation plutôt que par la violence. Et c’est par l’argent que cette assimilation s’est opérée.

    Pour de l’argent, les aristocrates ont vendu leurs titres et abandonné toute idée de noblesse et de morale supérieure, ils sont devenus des bourgeois.
    Une partie du peuple séduite par l’argent et le confort matériel a accepté également de devenir bourgeois, c’est à dire de quitter le peuple, de quitter la logique de classe spoliée pour devenir un petit bourgeois avec son petit confort de vie. Un socialiste quoi. Celui qui ne remet plus en question le marché et qui se contente de son petit emploi de bureau de ses 1300€ par mois et qui n’aspire finalement plus qu’à devenir un bourgeois un peu plus installé.

    Il y a donc maintenant en résumé : le peuple communiste constitué d’ouvriers précaires et d’agriculteurs (qui n’a ni argent ni pouvoir), le petit bourgeois socialiste employé de bureau (qui n’a ni argent ni pouvoir), le bourgeois ex-aristocrate (qui a de l’argent et plus de pouvoir), le bourgeois originel (qui a argent et pouvoir).

    La peuple s’est réduit comme peau de chagrin suite à cette assimilation et la menace qu’il représentait pour la bourgeoisie dominante a disparue. Tous les autres sont maintenant des bourgeois et n’aspirent plus à la révolution mais seulement à améliorer mesquinement leur niveau dans cette immense bourgeoisie.

    A l’aune de cette analyse puissante de Péguy, cet immonde Kassovitz n’a bien malgré lui je pense pas totalement tord. Les gilets jaunes sont en partie du peuple restant certes, mais aussi de cette petite bourgoisie aspirant juste à avoir un peu plus à la fin du mois et ne remettant en rien finalement le système en question.

     

    Répondre à ce message

  • Guignol ! nanti ! C est facile quand on nage dans l opulence de dénigrer ceux qui sont étouffés par l etat. Ecoeurant !!!!!

     

    Répondre à ce message

  • #2090663

    Bigard a été détruit pour sa polémique sur le 11 septembre
    Kasso : rien... embauché, embauché et réembauché, toujours embauché.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents