Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le "fils de" pistonné Mathieu Kassovitz traite les Gilets jaunes de "bourgeois"

Quand l’antiraciste ne voit pas qu’il pratique le racisme social...

Sacré Mathieu, toujours en retard d’une guerre, et d’une guerre sociale en l’occurrence. Bloqué au stade anal de SOS Racisme version 1984 avec son film antifrançais La Haine (1995), le petit gauchiste bourgeois fils de producteur de cinoche vient encore de nous en sortir une bonne.

 

S’entraînant sans répit (pour affronter Alain Soral en combat singulier ?), le pétitionniste people croit encore incarner le Bien contre le Mal. C’est du niveau de l’idéologie du cinéma français, on ne peut pas lui en vouloir. Limité intellectuellement, n’ayant lu que des scénarios (souvent mal écrits) plutôt que des livres, il est normal que le plouc du lobby se plante à chaque sortie médiatique. On ne lui en veut pas, loin de là !

Au contraire, cela montre le niveau réel de l’adversité, qui n’a plus d’arguments solides. En face, il n’y a pas d’argument solide, il n’y a que le mur de l’argent et de la police, avec la justice dans la poche. Moralement et politiquement, on a gagné. Économiquement et militairement, c’est une autre affaire, et on est assez lucides pour le reconnaître.

La lucidité n’est pas ce qui étouffe le jeune Mathieu, qui est resté bloqué au stade de la révolte anti-bourgeoise de ses 14 ans. On sait tous que les fils et filles de n’ont pas traîné leurs Weston à l’école, en général ces privilégiés n’ont pas, comme nous, à s’arracher chaque jour pour survivre. Ils ont tout et ne désirent rien d’autre que de le conserver. Nous c’est le contraire, on n’a rien et on veut tout, et on a l’énergie et le talent pour ça. Toutes proportions gardées, regardez ce qu’une poignée d’Allemands a fait dans les années 20 : ils ont renversé, non sans mal, l’oligarchie qui tenait fermement les commandes.

Que Mathieu l’antibourge se rassure, on ne va pas le pourchasser comme les SA pourchassaient les cocos dans les rues de Berlin ou d’Hambourg (il ne doit pas être au courant de ce qu’il s’est passé avant sa naissance, peut-être n’est-ce pas la peine de revenir trop en arrière). Non, on va juste l’édifier un peu. Il vient donc de balancer ça à Juan Asensio, qui a le mérite de suivre les élucubrations du Mohamed Ali des beaux quartiers :

 

 

C’est à la fois sot et faux, mais nous pardonnons à celui qui offense notre intelligence. On n’aimerait pas être à sa place, en vérité : coincé entre son antiracisme de pacotille, sa détestation de la France redoublée par le fait que les USA l’ont jeté (pour Hollywood, Mathieu est un glandeur) et son déterminisme familial plus-que-bourgeois, Mathieu semble complètement perdu. Il se fait logiquement savater dans les coms sur Twitter par des gars plus costauds du cerveau, et c’est pas beau à voir.
On dirait même que ses réponses émanent d’un compte parodique !

 

 

Comme nous avons des arguments, nous n’avons pas besoin de l’insulte. Mathieu, lui, à court de phrases intelligentes, recourt souvent à l’insulte, à l’invective, et cela le fait plonger encore plus profond. Il reste une solution pour sauver ce petit être : lire quelques livres qui édifieront son âme perdue.

Math, s’il te plaît, tu n’es pas obligé de lire ce qui précède, mais lis au moins ce qui suit. Tu vas voir, la lumière va s’allumer dans ton esprit.

Commencer à penser la politique autrement
avec Kontre Kulture

 

Mathieu Casse-toi-vite, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "s’édifier"... j’aime beaucoup ce verbe : chaque individu est appelé à devenir une petite fondation pour la Maison France.

    La France s’est pas faite en un jour, çà a pris des siècles, mais maintenant qu’on a tous les moyens matériels, on pourrait faire quelque chose de beaucoup plus grand... car la France reste un phare pour le monde, nous sommes attendus. C’est sans doute pour çà qu’on est aussi très attaqués.

    Vive la France !

    PS/ savez-vous que l’étymologie du mot "enthousiasme" signifie en gros, avoir Dieu en soi ?...
    - https://fr.wikipedia.org/wiki/Entho...
    Nous n’avons donc aucune raison de baisser la tête.

     

    • eh oui, il y a d´ailleurs un formidable passage ou Céline se moque de l´enthousiame comme nouvelle religion. Les esclaves des pyramides au moins ne le faisaient pas pour l´amour de l´humanité. Maintenant on te demande d´aimer ton boulot de merde dans un "open space" ou pour monter les échelons de la banque.


    • Gilles faut vous mettre au goût du jour peut-être ? Céline parlait de son temps ! Je ne parle pas de ce qui allait devenir le libéralisme-libertaire en 68 - et que Céline a bien dû pressentir en tant qu’artiste, mais simplement de l’enthousiasme, en terme général compréhensible de tous, comme valeur émancipatrice au chaos actuel histoire de ne pas flancher moralement.

      Car je crois que les deux objectifs essentiels poursuivis par le Pouvoir profond sont ontologiques, en ce qu’il dénie au Peuple :
      - 1) l’envie (de se libérer de son joug)
      - 2) l’espoir (d’entrevoir un autre modèle de société, humain cette fois)

      Le Pouvoir fait finalement tout pour annihiler ces deux élans fondamentaux, de manière perverse et détournée !
      Par exemple : les ondes électro-magnétiques (blue tooth, wifi...) qui finissent par fatiguer l’organisme affaiblissant ainsi notre énergie vitale ! (bientôt la 5G...)

      Ainsi je voulais juste rappeler ces deux valeurs suprêmes : l’Amour et la Joie (ou enthousiasme). Et c’est à çà que nous invite le Christ figurez-vous : ne pas perdre espoir, et garder l’envie de se battre... car au bout : la rédemption... de notre pays.
      Les deux sont corrélés ; on peut évidemment mettre de l’enthousiasme à tout détruire, mais dans ce cas-là ce n’est plus de l’amour, c’est de la haine... Donc il n’y a qu’un chemin pour ceux d’en bas.

      "L’espoir fait vivre" certes mais il faut aussi l’envie... en vie... Pas un espoir vain de consumériste qui croirait encore au "progrès", mais l’affirmation franche et définitive que nous voulons vivre et non plus survivre ! - car pour beaucoup c’est çà aujourd’hui et c’est à eux que je m’adressais surtout, gardons la foi.


  • Bein alors ? Pas très féministe tout ça Mr Cassetoivite !


  • Je lui conseille "sociologie du dragueur " pour qu’il comprenne mieux ses relations "affectives".

     

  • Ce qui est génial avec ce mouvement, c’est que contrairement à tout ce qu’il peut se passer d’ordinaire où les commentateurs et mystificateurs peuvent se concentrer sur une image ou un spectacle, un syndicat ou un parti ; le fait qu’il n’y ait ni leader, ni revendication bien claire les obligent à commenter (sans qu’ils en ait conscience) ce qui fait le substrat social du mouvement et renverse totalement la mystification habituelle et déchire le voile des apparences.


  • Je suis choqué. Je pensais pas que ce monsieur était comme ça.
    Bien sûr certains gilets ont commencé les achats de noël et reservé le séjour au ski. Mais combien ? Et pour autant cela veut-il dire que ceux qui n’ont pas de problèmes doivent de désolidariser et fermer leur gueule ?
    Mathieu K vit en France ? Il voit pas la misère ? Ou bien l’accepte-t-il définitivement avec mépris tant que c’est la misère des autres ?
    Il ne voit pas qu’il passe pour un bourgeois condéscendant là ?

     

  • Kassovitz est un con fini, le bourgeois et le grand bourgeois, c’est lui, lui-même disait récemment qu’il avait de la chance de faire un métier qui lui permettait de gagner beaucoup d’argent en peu de temps, là, ceux qui sont dehors, dans le froid, ce sont des travailleurs qui malgré leurs efforts ne parviennent pas à joindre les deux bouts.
    Le seul moment de lucidité dans sa vie, c’est lorsqu’il a évoqué le 11 septembre.

    Ce mec est une honte, j’évite le plus possible ses films, pas envie de lui donner le moindre centime, il gagne déjà suffisamment assez, j’évite de donner des sous aux haineux de la France

     

    • Vous faites bien d’évoquer sa sortie passée sur le 11/09/2001. J’ai personnellement l’impression que depuis cette saillie il a tourné casaque et redoublé de veulerie et de dégueulasserie, comme pour se faire pardonner quelque chose et être dans les bons papiers d’on ne sait qui :-) Ce piètre réalisateur n’est cependant pas un mauvais acteur à l’écran, en tous les cas bien moins mauvais qu’en dehors. Faut dire qu’il y a de la marge !


    • Il a tourné casaque comme tous ceux qui ont évoqué cela à la télévision, Cotillard ou Bigard entre autre.
      En soi, son jeu d’acteur est plutôt bon, notamment dans la série « le bureau des légendes », toutefois l’homme est mauvais, sorte de nanti qui se rêve en bad boy, anti-flic mais qui a toujours vécu dans le confort et aura toute sa vie le luxe de ne pas côtoyer la misère, tant mieux pour lui, mais qu’il ne vienne pas critiquer le peuple qui le nourrit et se bat pour vivre


    • Nous sommes d’accord, à ce détail près que tous ceux qui ont tourné casaque comme vous dites ne se sentent pas forcément obligés de « militer » à rebours de leurs « positions » passées. Ainsi, d’aucuns peuvent ne plus aborder certains sujets quand ceux-ci leur ont attiré des problèmes. Et le mutisme est de très loin préférable au tombereau de conneries déversées par ce triste sire. Bigard, que vous évoquez, est à mon avis un type intelligent et à mille lieues de ce genre d’aneries et, toujours à mon avis, plus dégoûté qu’autre chose. Mais nous serons sans doute d’accord. Quant à l’actrice que vous citez, elle verrouille sa communication pour ne s’en tenir qu’à la promo a minima de ses films. On peut le comprendre. Cordialement.


  • "J’ai pécho plus de meufs que toi", c’est pas le jeu de celui qui fait pipi le plus loin ? Bon maintenant, il faut être indulgent avec l’indigent (c’que j’l’aime cette langue française quand elle fait des jeux de mots), en effet Mathieu a été maté (c’que j’l’aime cette langue française quand elle fait des jeux de mots). Il avait douté de la version des attentats du 11 septembre. Tel Aviv lui a demandé de faire téchouva s’il veut continuer à nous refourguer ses films pourris. Hé ouais les mecs, business is business, encore un qui préfère faire la p... que le chômeur.
    Pour info, son film "l’ordre et la morale" est une daube infâme pour qui est un minimum renseigné sur les événements de Nouvelle Calédonie durant les années 80.


  • http://www.leparisien.fr/espace-pre...

    Et bien sûr les gauchos qui lui ont fait le prêt ont passé l’éponge. Toi tu ne rembourses pas ton prêt de 500e, l’huissier débarque chez toi.

    Quelles raclures !

     

    • Pépite. Merci !


    • Merci pour l’info : on s’en souviendra pas de ce Kasstoivite dans les anales du cinoche !

      prêt de 250 000 € quand même ! Et ces gens, nous parlent d’ordre et de morale, on croit rêver ?

      « Lors de la session du conseil régional de Picardie jeudi, des dossiers d’admissions en non-valeur ont été soumis au vote des élus. L’un d’eux concernait la société de production cinématographique MNP, créée en 2000 par Mathieu Kassovitz et fermée en 2010 pour raison de liquidation judiciaire. En 2008, cette société avait bénéficié d’une avance remboursable du conseil régional de 250 000 €. Mais Mathieu Kassovitz, auteur notamment du film « l’Ordre et la Morale », n’a pas remboursé cette avance. L’argent a été réclamé depuis 2010 mais sans succès puisqu’un certificat d’irrécouvrabilité a été émis. Les élus ont donc décidé jeudi de passer l’éponge. Michel Guiniot, président du Front national, a dénoncé « cette affaire scandaleuse qui révèle les dérives du financement par les collectivités locales de la culture gauchobobo, soutenue par le vote des élus de l’UMP ». Le leader du FN « réclame que des poursuites judiciaires à l’encontre des dirigeants de la société MNP Entreprise soient engagées afin de récupérer ces 250 000 €  ».

      Un certificat d’irrécouvrabilité est en réalité un document officiel attestant le caractère irrécouvrable d’une créance. Ce certificat fait l’objet d’une délivrance par un professionnel reconnu par l’Etat : mandataire liquidateur auprès d’un tribunal de commerce ou société de recouvrement. Fourni sur simple demande du créancier, ce document peut être délivré à plusieurs stades de la procédure.

      « L’Ordre [ dit public] et la Morale [sectaire] » ont donc parlé au nom de la « resprivée » dite ripouxclique de frérots & miteux !

      Et dire qu’en 1960 et sorti en mars 1961, Jacques Demy a réalisé son premier long métrage Lola en N&B pour 94 315 € ! (anciens francs actualisés avec l’inflation 1961-2008).

      «  Le véritable exil n’est pas d’être arraché à son pays. C’est d’y vivre et de ne plus rien trouver qui le faisait aimer.  » Edgar Quinet (1803-1875)

      La France encore belle dans ces années-là. Pas de la nostalgie, c’est VRAI et pas du cinéma et pourtant un cinéma d’une rare poésie.

      Suis pas sûr que Confession d’un dragueur (2001) ait coûté autant ?


  • La drogue, c’est mal : ca a rongé le peu de cerveau qu’avait Kassovitz.

     

  • Je suis allé survoler quelques tweets de cassosvitz. Mal m’en a pris, quelle catastrophe ! Certains transpirent effectivement le mépris social à des km ! J’adore le coup du « confort » des gilets jaunes. Ces ignobles et terre-à-terre gilets jaunes sont très certainement en effet des aristocrates bassement matérialistes, alors qu’en ce bas monde il est évident qu’amour et eau fraîche suffisent largement, comme en témoignent sûrement patrimoine et train de vie de notre laborieux intéressé ainsi que des promoteurs de la politique actuelle. Bon j’arrête avant comme lui de verser dans la franche insulte ! :-)

     

  • Quel crétin ce fils de, enfant gâté, fils de bonne famille, qui au lieu de bosser ses films correctement, joue à la playstation... pitoyable !


  • Mathieu craque trop vite , il aboie comme si on lui avait écrasé une couille , forcement on lui écrase l’autre . Va savoir a quoi il carbure , quel impacte sur les neurones.


  • Faut pas tout jeter chez le petit cassos...casso.
    Il a quand-même dit qu’il "soignait la prostate" du cinéma français.

    Mais à part ça, j’admets qu’il n’y a pas grand chose à garder.

     

  • Je ne veux pas faire la rabat joie, mais dans un sens, il a pas tord...Le français dés que l’on touche à son portefeuille, il se met a mordre ! et le reste il s’en fiche !
    Hors il y a moultes raisons de descendre dans la rue aujourd’hui ;
    - le système de santé qui ne soigne plus personne,
    - l’immigration, bien évidemment, mais on en parle pas au risque de se faire passer pour un ultra droite !
    - Les attentats de 2015 !! J’ai pas vu beaucoup de monde dans les rues gueuler sur Hollande, et défiler sur les champs ! Au final ils ont voté pour le même en pire !
    - Les français qui dorment dans la rue, qui défend leur cause ?
    Etc etc....
    Bref, c’est pas faux, beaucoup de gens veulent jouer aux bourgeois, mais il faut pas que sa touche à leur pognon...Espérons que cela réveille les plus modeste d’entre nous, car eux, ont moins a perdre, mais conservent peut-être des convictions...

     

    • Il faut écouter ce qui se dit dans les rassemblements de "gilets" pour se rendre compte que le côté pécunier est une donnée parmi d’autres... pécunier mais dans le sens noble du terme, où il s’agit de défendre ce qu’on est en droit de gagner en vertu de son travail... sans le voir confisqué, et en vérité volé, par un pouvoir dilapideur.
      Dans les rassemblements est très évoqué le fait que l’impôt est utilisé contre les français à l’avantage de l’immigration MAIS, donnée importante, sans tenir l’immigré pour responsable.

      J’ai entendu à de multiples reprises des anecdotes sur les resto du coeur, secours populaire... etc. faisant état de l’abandon des forces de l’ordre, de l’abandon des agriculteurs, des artisans... bref de l’abandon de la France par une caste qui n’aime pas les français.

      Il n’y a pas de revendication qui recouvre véritablement tout le prisme des gilets jaunes, car c’est un rassemblement faisant état tout simplement de la TRAHISON du pouvoir depuis des décennies.


    • Vous avez parfaitement raison. Mais je pense que le mouvement actuel des gilets joue pour la cause des demunis. Ceux qui sont tellement desespérés et dans le present de la survie qu’ils n’ont meme pas le temps, l’énergie ou tout simplement les moyens de manifester. Ces gens-là sont appelés les cassos, sont souvent mis de côté. Ici ils sont dans le même sac que "tout le monde", ie la "France d’en bas" qui represente 90% des gens.
      Si on veut, le probleme en soi n’est pas la hausse du gasoil. Le probleme est la chute du pouvoir d’achat généralisé qui permet en principe la survie de tout le monde. Quand tout le monde est pauvre alors c’est pire que tout dans une société. C’est la guerre à la survie. Il est encore temps de s’entraider et surtout de commencer par mieux repartir la richesse qui est si grande.


    • Juste chère ame, beaucoup de gilets jaunes sont des primo-manisfestants, qui jusqu’à present n’osaient pas l’ouvrir, par peur du gendarme, par peur du prefet, par peur du casseur. Ils sortent du rang maintenant. Le navire Oligarchie va boire la tasse, les gj pensent à leur pomme et aussi a celle des autres.


    • @ide france

      """Bref, c’est pas faux, beaucoup de gens veulent jouer aux bourgeois, mais il faut pas que sa touche à leur pognon""" Pas très clair votre affirmation !

      D’autre part vous n’avez certainement pas vraiment écouté directement les revendications des gilets Jaunes, sinon vous ne diriez pas autant de bêtises. Il y a un ras le bol général accumulé depuis des décennies grâce des tripotées de lois et décisions scélérates qui ont abimé le pays et les gens.


    • C’est la meilleure celle-là ! Un nanti, via les impôts, comme lui est bien le dernier habilité à la ramener sur ce terrain-là. C’est sûr que quand on a du mal à boucler les fins de mois alors que l’on travaille mais que l’on se fait rincer dans tous les sens, on est effectivement près de ses sous et on a envie de mordre quand on se fait faire les poches, comme vous dites ! Qu’il commence par arrêter de cumuler, on en reparle après.


    • Bon désolé, j’ai fait un mix entre lui et ce pauvre Darmanin, mais c’est la même engeance et ça marche aussi ! Merci au commentateur qui a mis un lien sur les deniers publics gaspillés pour abonder sa société de production en faillite. Comme il est adepte du dépouillement, farouchement hostile au confort et pas près de ses sous , gageons qu’il va s’empresser de vendre ses biens personnels pour rembourser et que le fait qu’il n’y ait pas pensé jusqu’à présent ne peut être dû qu’à une étourderie de sa part.


    • @isabellefrance70
      Pour aller dans votre sens, il est vrai que des problèmes plus importants (car touchant à notre "être collectif" à mon sens plus parlant que peuple) ne sont pas abordés :
      - préférence anti-nationale,
      - assistance aux migrants alors que des milliers de français (de toutes origines et confessions) sont à la rue,
      - écroulement des valeurs morales,
      - diplomatie pitoyable et sous contrôle de puissances étrangères,
      etc, etc...
      Maintenant un constat : une seule chose ne vous sera pas reprochée par la bien-pensance, vous plaindre de vos difficultés financières... car cela ne désigne personne en particulier !
      Longue vie au gilets jaunes, merde, quand même...


    • « Maintenant un constat : une seule chose ne vous sera pas reprochée par la bien-pensance, vous plaindre de vos difficultés financières... car cela ne désigne personne en particulier ! »
      Même pas malheureusement et même bien au contraire ! Car justement l’arme utilisée consiste à tenter de culpabiliser ceux qui se plaignent de voir leurs difficultés s’aggraver au nom du sacro-saint mondialisme dont l’un des nombreux slogans est celui du plus malheureux que soi auquel il faut penser à tout sacrifier comme si c’était censé lui profiter (double hypocrisie) et fonctionner comme des vases communicants. Ça désigne donc bien l’éternel autre (pauvre ailleurs ou migrant qui rapplique) qui n’est jamais soi, pas de bol ! Tout cela est lié et cohérent.
      J’ajoute qu’il est absurde de dire d’un mouvement qui est par définition l’occasion d’innombrables interactions qu’il n’aborde pas telles ou telles problèmes. C’est évidemment faux et tout le monde a bien compris que le ras le bol agglomérait énormément de choses.


    • Nous descendons dans la rue et allons au boulanger lorsque nous manquons de pain ! Pas pour lui raconter notre vie :)

      Si le peuple et la population en général étaient consultés par référendum d’initiative populaire pour des sujets clivants ex. mariage pour tous, ils n’auraient pas besoin de descendre dans la rue. Et heureusement, car je vous dis pas le boxon tous les we dans Paris et grandes villes.

      Faites la liste de toutes les attaques contre le peuple non consulté pour des tas de questions.

      On lui fait à chaque fois « un bébé dans le dos » à charge pour lui de le porter, s’en occuper : ça devient SON PROBLÊME , en porter la responsabilité, alors que les gouv.fr jamais responsables, ni coupables : clique FM & miteux au balcon, l’pognon plein les fouilles !

      Bien au contraire, le peuple et la population ont montré « une grande sagesse & endurance ». Les provoc’ subtiles de la com-micron : huile sur le feu !

      Toutes les analyses, les infos, les réflexions sont sur E&R et de bien d’autres. Cette dictature EnMarche n’est pas survenue du jour au lendemain. Il y a « complot » contre le peuple. Toute l’ingénierie sociale mise en place est là pour le prouver. Trahison des initiés, puis des politiques, des différents gouv.fr , journalistes, Banque, magistrature, médias, éducation nationale, Police, Armée, agro-alimentaire, santé.

      Population conduite à l’abattoir chaque jour un peu plus, voilà son avenir : elle agonise ! Jeunes cadres français contraints de s’expatrier. La mondialisation ne sert que les ultra-riches.

      Donc, je me répète, si avait fallu que le peuple descende dans la rue en masse lors de chaque lois et mesures votées contre ses intérêts vitaux et de bon sens, le pays serait paralysé 365 jrs/an !

      Dingue, quand vous pensez que sortir de chez soi devient un véritable calvaire ! Vais-je revenir vivant ? : risques d’attentats, malades mentaux graves dehors, agressions. Surveillance électronique pour tout et n’importe quoi, enfin vous voyez. Et pourtant, ça fonctionne encore !

      Donc, cette histoire de descendre dans la rue ça ne tient pas ! Les mêmes qui fustigent les manifestants, gueulent parce que la population ne manifeste pas lorsqu’il s’agit d’un problème catégoriel qui les concerne spécifiquement.

      En clair, un ouvrier métallurgiste va-t-il s’absenter de son poste pour aller manifester pour les infirmières ?

      Le peuple ne fonctionne pas comme un seul homme.

      La Secte OUI : elle joue sa survie !


  • Tout cela ne serait donc qu’une guerre entre des aspirants "petits bourgeois" de province et des bobos parisiens ?!!!!!


  • #2088506

    Ah, les acteurs ! Un monde sans pitié !

    La petite Heather Michele O’Rourke, par exemple :
    "découverte durant l’été 1980 par Steven Spielberg", à l’âge de 5 ans, elle meurt à 12 ans d’une saloperie intestinale.
    Qui communique avec l’anus.

    Il semblerait que dans les années 80 à Hollywood, c’était la foire aux pédos.


  • Mathieu Kassovitz, a toujours été une "burne de luxe", et le restera toute sa vie, n’étant qu’un fils à papa donneur de leçons creuses, qui n’intéressent personne.


  • Un type sans saveur , sans talent, sans génie, donc sans intérêt qui fait son cinéma.
    la plus que ça pour exister ouais bof !!!!!


  • Dire qu’on veut interdire la fessée, beaucoup souffrent de façon irréversible de ne pas en avoir reçu...


  • En plus d’être un con ce type est une ordure. Il est loin le temps des types qui devaient leur carrière à leur légitimité populaire.


  • Kasso fait partie d’un système qui entretient la haine de soi, donc l’anti-France. Idéologie dans laquelle j’ai baigné inconsciemment toute mon enfance adolescence et qui montre à quel point leurs ruses de malade a failli réussir. Heureusement que Dieudonné nous a secoué le cocotier pour nous réveiller

     

  • Je me demande si on ne perd pas son temps à dialoguer avec un "Kassovitz". Autant parler à un rabbin des désastres de la circoncision sur la psychologie des enfants et sur sa sexualité à lui. Autant discuter de la beauté du monde avec un "Bohringer" dont le nom évoque le bruit qui sort des chiottes.. (pourquoi ont-ils des patronymes aussi laids ? Ce n’est certes pas ma faute).

    Donc, tirons la chaîne.


  • Encore un nième fils de riche ou de célébrité, qui ne supporte pas de n’avoir rigoureusement aucun talent et qui traîne de déchéance en déchéance !!!


  • La plupart des français ruinés sont victimes des usuriers. Macron est le dieu des usuriers. Il faut donc une loi sacrée contre l’usure sous toutes ses formes qui peut emprunter des formes vicieuses et subtiles. Comme l’infect Joseph l’a fait en intriguant auprès du pharaon et en le persuadant de mettre son peuple en esclavage en l’accablant d’impôts. "Et en plus, cher pharaon, le peuple te dira merci", est-il rapporté dans l’ignoble "Thora", le grand livre des usuriers et des marchants de casquettes.

    Mettre les usuriers dans des cages de fers et les suspendre devant le peuple indigné ? Peut-être mais non. Car les "investisseurs ayant horreur des incertitudes" comme disent les connards de BFM, donnons leur des certitudes. Qu’ils seront bien traités par ceux qu’ils sont ruinés et qui, eux, sont nobles ;.


  • Ne soyons plus étonnés de recevoir des insultes quotidiennes, par les gens de la communauté minoritaire, qui n’en reviennent pas de la rébellion populaire, qui malgré elle va prendre coscience et identifié réellement et de plus en plus son véritable ennemi et son idéologie judaïque dont Mathieu Kassovitz est un fidèle représentant .


  • Au moins, les choses sont claires !


  • "tout homme véritablement accompli doit prononcer si possible d’un air rêveur, absorbé, distant, “force tranquille”, le genre parisien très “cool”, tu sais ?
    Il faut pouvoir dire une fois dans sa vie ceci : je crois que si tu
    avais baisé autant de gonzesses que moi on pourrait se comparer,
    mais là tu es disqualifié d’office, “moi je reçois de l’amour,
    moi”… C’est la phrase de l’accomplissement ultime que se
    réservent les hommes comblés, les dominateurs très repus, les
    singes de synthèse arrivés tout en haut de la véritable échelle
    sociale…"

    Sociologie du Hardeur, p. 147


  • #2088714

    Alors vous allez peut-être me prendre pour un dingue, mais je suis agriculteur, pour arrondir mes fins de mois difficiles (j’ai pas la chance du banlieusard de l’Avenue des Champs-Élysées Matthieu K.KK) je travaille avec un maçon et parfois avec un bûcheron, et bien, vous savez quoi ??
    Non ??
    Je vais aussi à pole-emploie, pour mon statu d’agriculteur , et bien vous savez quoi ??
    Aucun Kassovitz, Askolovitch, Jakubowicz, pas de Klarsfeld, ni de Enthoven pas plus que de Lévy ou de Finkielkraut, Glucksmann ou Attali , ni dans les champs à semer ,ni dans les bois à couper du bois ou sur les chantiers à poser des parpaings ,ni chez pole-emploie !!
    Docteur vous pensez que l’agriculture, le bûcheronnage ,le bâtiment , pole-emploie et moi sommes antisémites ??
    C’est grave ??

     

  • Il n’a pas tord quand il dit que défendre ses intérêts matériels est un combat bourgeois. Là où par contre il a totalement tord, c’est de penser que les gilets jaunes défendent leurs intérêts matériels. C’est bien plus profond, ils veulent un autre monde, un monde où ils ne seraient pas esclaves. La finalité est tout sauf matérielle même s’ils n’ont pas les mots pour bien l’exprimer. En clair, Kassovitz est un idiot fini.

     

    • En effet, c’est un mouvement de fond. Cependant, dire que défendre ses intérêts matériels est un combat bourgeois est une absurdité sans nom complètement déconnectée de la réalité. Absurdité qui ne cesserait que si les gens qui balancent ce genre de formule irréfléchie se dépouillaient jusqu’à finir à poil. Mais peut-être faut-il croire que Macron et toute la clique ont à cœur de lutter contre le désir ignoble et bas de s’accrocher au monceau de richesses matérielles qui sont celles des classes moyennes et populaires. Ah les misérables ! Que c’est bas ! C’est bien un truc de pauvre et de sans dents, ça ! Bref, s’il y a un client qui souhaite se débarrasser auprès de moi de ce qu’il possède et qui fait son « confort matériel » par trop aliénant, je lui transmettrai volontiers mes coordonnées ! Sauf s’il ne possède qu’un crédit et une voiture pourrie, cela va de soi.


    • Exceptés les "d" à "tort", d’accord avec vous camarade..


    • Oui enfin c’est surtout un instinct de survie en premier. D’accord pour le reste ;


  • Je comprends complètement Matthieu Kassowitz car dans ma période anale de petit gauchiste je tenais des propos identiques à la virgule près et je me croyais très intelligents et subversifs ! Des propos de mecs déconnectés du réel qui n’ont jamais eu à vraiment bosser pour vivre soit parce qu’ils vivent relativement confortablement grâce à l’assistanat social (APL, bourses étudiants, RSA...) et à l’argent de poche de pépé et mémé (mon cas) ou parce qu’ils sont "fils de", ont eu une carrière pré-destinée, tout leur est tombé rôti dans la gueule sans avoir vraiment à souffrir.
    Certains seront peut être choqués de lire que l’on puisse considérer le fait de vivoter au RSA avec des APL comme un luxe de gauchiste...pour être plus clair c’est un luxe quand on est dans l’état d’esprit du jeune con sans projet d’avenir, sans femme ni enfant à nourrir...quand on a cette mentalité d’étudiant boboïsé...on pense que vivoter dans une piaule d’étudiant avec une télé, un ordinateur...de quoi écouter de la musique...pouvoir ramener de temps à autre une fille pour la baiser...c’est la vie...on vit chichement mais confortablement et sans stress. Pas de responsabilité à assumer, pas trop fatigué par le boulot...pépère...mais une fois que l’on perd son statut d’étudiant, que l’on s’approche de la trentaine...cela devient une autre histoire ! Déjà plus de gonzesse à baiser ! Un crevard au RSA peut certes pécho si pas trop con et trop moche mais les projets d’avenir sérieux à deux il faut en général tirer un trait dessus. Aucune femme ne souhaite présenter un crevard à ses parents et amis...donc on finit par devoir se bouger le cul pour bosser comme tout le monde et c’est à se moment que l’on se prend la réalité sociale en pleine gueule ! Job à la con sous-payé par rapport au coût réel de la vie, taxes, impôts...or cet éternel retour du concret c’est le stade que n’a jamais connu Kassowitz car à 50 balais il continue de vivre comme un étudiant boursier ou un jeune mi-intellectuel mi-militants politiques sous-assistanat social...mais ce qui rend particulièrement dégueulasse et antipathique Kassowitz c’est que lui vit dans le luxe ! Au moins le jeune con étudiant ou au RSA, si il vit sous assistanat il vit toutefois très chichement ! Il se contente d’une petite piaule, d’un studio minable...roule à vélo ou en scooter...vit dans la "sobriété heureuse"...mais Kassowitz a une vie de pacha ! Villas, voitures de luxe...


  • Attends Mathieu, je t’explique :
    Il y a ceux qui travaillent (beaucoup) pour (sur)vivre dignement, ceux qui travaillent (un peu) pour vivre salement, ceux qui ne travaillent pas (du tout) pour vivre mollement, et puis aussi ceux qui voudraient simplement travailler pour vivre... dans cette putain de société où "tout est permis, mais rien n’est possible" (M.Clouscard).


  • c’est lui le Bourgeois qui fait la pub "Miracle" pour Lancome.


  • Savez-vous pour quelle raison Kassovitz réagit de cette manière comme l’a fait BHL alors qu’ils sont censés être de Gauche ?
    Parce que les membres de cette caste politico-médiatique ont PEUR...
    Ces porteurs de lumière craignent ce vrai mouvement social spontané qu’ils n’ont pas eux-mêmes créé artificiellement comme Soros qui a fomenté, soutenu et financé pratiquement toutes les "révolutions colorées" du XXéme et de ce début de XXIéme siècle.
    Matthieu chie mou à 50 alors qu’Alain bande dur à 60.
    C’est la différence entre un canard du système et un homme viril.


  • les gilets jaunes que j’ai vu et entendu n’avaient pas grand chose de bourgeois. c’est juste hallucinant de lire que ce trou d’cul qui est l’archétype d’un petit privilégié puisse dénoncer le côté bourgeois d’un tel mouvement social. il y a vraiment des grosses branlées qui se perdent, mais je garde espoir....

     

  • Ce petit connard s’est fait totalement démolir sur tweeter....


  • C’est le même imbécile qui narrait , en partie, l’histoire des français pendant les 2 grandes guerres. Il n’a vraiment rien retenu... la drogue sûrement.


  • Goy Pride,
    Un regard lucide sur toi-même, tu n’es pas seul. Une petite piaule, des copines mignonnes et pas farouches, deux trois sous pour vivoter et la vie devant soi. C’était le bon temps...
    Pour revenir à Kasso, avez-vous remarqué le faciès mortifère de ces gens là ? Contraints de porter la bonne "ma parole" aux quatre coins du monde, ils portent le fardeau de l’élection sur le mode névrosé.
    Ils n’argumentent pas, ils régurgitent. Résultat : une bouillie indigeste dont même les cochons ne veulent plus.


  • Protester, descendre dans les rues pour "sauver les meubles", il appelle ça des caprices de bourgeois ? Avec un salaire moyen de 1400 euros net, avec une inflation à tire-larigot...Non là, c’est plus qu’indécent, son avis sur ce mouvement citoyen.

    Ce mec n’a que de l’insolence qui sort de sa bouche. Est-il frustré de quelque chose, de quoi ?

    Toujours à s’exprimer comme une racaille. Pauvre type.

     

  • Une remarque mais dans le film la haine, la bande de trois copains, un juif un arabe un noir, je n ai jamais vu de bandes de quartier avec une composition ethnique similaire.... Il y a un intrus selon moi


  • Si cet abruti savait ce que pense la france d’en bas et GJ de lui, il serait encore plus méprisant.


  • Il est habite soit par la haine soit par la connerie
    Mais il est vrai aussi que l un n empeche pas l autre


  • Kassovitz

    Fil les rivieres pourpres

    Budget : 16,06 M€ ; Recettes : 26 692 510 €

    10 millions dans la poche...c’est qui le bourgeois

    et c’est que pour un seul fim, quand j’entends ce con insulter la France je regrette d’avoir payé mon billet mais a l’epoque y avait que Napster

     

  • C’est la réaction d’un bobo idiot, qui vit dans son monde aseptisé qui n’a rien compris et qui ne comprendra jamais rien parce que son cerveau n’a pas la capacité .
    Ce type vit dans les méandres du cinéma, et il n’a pas quitté la scène .Lorsqu’il parle ( votre combat n’est pas essentiel il est bourgeois). C’est triste d’en arriver là, car se lever le matin pour partir au boulot et se trouver le 10 du mois sans un rond pour faire manger ses gamins, pour lui c’est de la science-fiction.
    C’est sur que mentalement, et artistiquement on est loin des Gabin, Bourvil, Ventura, de Funes et Cie .Le niveau n’a pas baissé, il est tari .Il va falloir creuser longtemps pour retrouver ne serait-ce qu’un suintement d’intelligence .Car ses artistes avaient du talent et de l’humanité ,parce qu’ils savaient d’où ils venaient.


  • Appel a boycotter les artistes que l’on nourri et qui nous méprise


  • Honnêtement pensez-vous qu’il sache LIRE,
    Honnêtement pensez-vous qu’il sache réfléchir ?
    Honnêtement pensez-vous qu’il sache faire un discernement ?
    Véritablement navrant ce clown.


  • en gros ce qu’il dénonçait dans "la haine" c’était quoi ?
    ah oui ,il était jeune , maintenant il a du pognon et il comprend mieux que le pognon c’est pas cool .
    allez les prolos allez donner votre pognon à celui qui quand vous étes à moins de milles euros par mois , vous traites de bourges avides.


  • Je précise que je n’aime pas du tout le personnage mais je pense qu’en un sens il a raison.

    Péguy dans "L’argent" mène une analyse puissante en disant en somme que le peuple n’existe plus car de nos jours tout le monde lit le journal, les aristocrates sont devenus des bourgeois, les bourgeois originels le sont restés et même le peuple cherche à le devenir, c’est ce qu’on appelle les socialistes.
    Cette analyse est je trouve très forte.

    Pour éviter les deux grandes menaces qui pesaient sur leur nouveau pouvoir (la reprise du pouvoir perdu par l’Aristocratie et le soulèvement du peuple spolié) celle-ci a eu l’idée géniale de faire devenir tout le monde des bourgeois. Exactement comme, dans l’histoire, les seuls Empires qui ont réussi à imposer leur domination sur le long terme ont fait, par l’assimilation plutôt que par la violence. Et c’est par l’argent que cette assimilation s’est opérée.

    Pour de l’argent, les aristocrates ont vendu leurs titres et abandonné toute idée de noblesse et de morale supérieure, ils sont devenus des bourgeois.
    Une partie du peuple séduite par l’argent et le confort matériel a accepté également de devenir bourgeois, c’est à dire de quitter le peuple, de quitter la logique de classe spoliée pour devenir un petit bourgeois avec son petit confort de vie. Un socialiste quoi. Celui qui ne remet plus en question le marché et qui se contente de son petit emploi de bureau de ses 1300€ par mois et qui n’aspire finalement plus qu’à devenir un bourgeois un peu plus installé.

    Il y a donc maintenant en résumé : le peuple communiste constitué d’ouvriers précaires et d’agriculteurs (qui n’a ni argent ni pouvoir), le petit bourgeois socialiste employé de bureau (qui n’a ni argent ni pouvoir), le bourgeois ex-aristocrate (qui a de l’argent et plus de pouvoir), le bourgeois originel (qui a argent et pouvoir).

    La peuple s’est réduit comme peau de chagrin suite à cette assimilation et la menace qu’il représentait pour la bourgeoisie dominante a disparue. Tous les autres sont maintenant des bourgeois et n’aspirent plus à la révolution mais seulement à améliorer mesquinement leur niveau dans cette immense bourgeoisie.

    A l’aune de cette analyse puissante de Péguy, cet immonde Kassovitz n’a bien malgré lui je pense pas totalement tord. Les gilets jaunes sont en partie du peuple restant certes, mais aussi de cette petite bourgoisie aspirant juste à avoir un peu plus à la fin du mois et ne remettant en rien finalement le système en question.


  • Guignol ! nanti ! C est facile quand on nage dans l opulence de dénigrer ceux qui sont étouffés par l etat. Ecoeurant !!!!!


  • Bigard a été détruit pour sa polémique sur le 11 septembre
    Kasso : rien... embauché, embauché et réembauché, toujours embauché.


Commentaires suivants