Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le fleuron historique de l’aéronautique français Latécoère passe sous contrôle américain

L’équipementier aéronautique historique Latécoère, dont le siège se trouve à Toulouse, est passé sous le contrôle du fonds d’investissement américain Searchlight au terme d’une offre publique d’achat amicale, a annoncé mercredi le gendarme boursier, rapporte l’AFP.

 

L’OPA de Searchlight avait été annoncée en juin. À l’époque, le fonds américain détenait déjà 26 % des parts de Latécoère après les avoir rachetées en avril à trois autres fonds. Il contrôle désormais 62,76 % de l’entreprise, a précisé l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans un communiqué.

Le conseil d’administration de Latécoère avait accueilli favorablement le projet d’opération. L’offre de Searchlight, qui représentait une prime de 34 % aux détenteurs d’actions, valorisait l’entreprise à 365 millions d’euros.

L’OPA avait néanmoins suscité l’opposition de la CGT, qui avait appelé l’État et les institutions régionales à intervenir dans ce dossier pour trouver un repreneur alternatif.

« Constater que l’OPA n’a pas marché aussi bien qu’ils (Searchlight, ndlr) le souhaitaient est une satisfaction pour nous », a indiqué à l’AFP Florent Coste, secrétaire CGT à Latécoère.

Pour lui, « ils ont certes pris le contrôle, mais ils devront composer avec d’autres actionnaires et ne pourront pas faire exactement ce qu’ils voulaient, puisque leur première intention était de sortir Latécoère de la cotation ».

En effet, sortir une entreprise de la Bourse n’est possible que si l’actionnaire majoritaire le souhaite et détient plus de 90 % du capital et des droits de vote.

La CGT, qui rappelle que la société est immatriculée aux îles Caïmans, reste par ailleurs inquiète pour les salariés.

« On est toujours dans une position d’incertitude, et la menace sur l’emploi et la pérennité de l’outil industriel se pose aujourd’hui pas moins qu’hier », a affirmé M. Coste.

Fondé en 1917 par Pierre-Georges Latécoère, pionnier de l’Aéropostale avec ses hydravions, l’équipementier compte aujourd’hui Airbus parmi ses principaux clients.

Il est spécialisé dans les aérostructures (tronçons de fuselage, portes) et les systèmes d’interconnexion (câblages, meubles avioniques et équipements embarqués). Il emploie près de 5 000 personnes dans 13 pays.

L’an dernier, Latécoère a vu son bénéfice net fondre de 80 % à 6 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en très légère hausse (+0,3 %), à 659,2 millions d’euros.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants