Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le flicaillon Fabrice Arfi de Mediapart se défend d’être un "auxiliaire de police"

À 2’35 le commissaire politique Patrick Liste Noire Cohen, qui va lancer une nouvelle émission sur LCP (La Chaîne parlementaire), intervient pour commenter la réaction de Jean-Luc Mélenchon à l’enquête de Fabrice Arfi de Mediapart, enquête qui balance trois insignifiantes jongleries comptables de Mediascop (société qui a géré la campagne de Mélenchon en 2017) et la relation cachée entre le leader de La France insoumise et Sophia Chikirou.

 

Fabrice Arfi, habillé en grand reporter de combat, ne cache même pas le fait que son enquête n’est qu’un plagiat du dossier d’instruction en cours, ce qui est normalement interdit. Mais la course au scoop entre le Canard enchaîné, Mediapart et Le Monde fait fi de ce genre de frein déontologique. En piochant dans la sacoche du juge, le journaliste fait acte politique puisqu’il s’agit, pour le compte d’un commanditaire caché, d’affaiblir le camp de La France insoumise aux élections européennes de 2019. On se doute que Macron et ses troupes libérales vont profiter pleinement de cette paralysie politique...

Dans le grand public, qui entrave généralement que dalle à toutes ces salades politico-médiatiques, il restera que Mélenchon est un « voleur », un « menteur » et un « cochon ». Cela suffira pour la coalition Mediapart-Macron. Mediapart joue aujourd’hui le rôle qu’a joué le Canard lors de l’abattage du candidat Fillon en 2017. Où l’on remarque que la presse réputée la plus indépendante est en fait la chambre enregistreuse des magouilles du pouvoir, une sorte de blanchisseuse d’information ciblée.

On refile le dossier à un faux enquêteur, qui va juste tendre la main pour prendre les copies de l’enquête officielle en cours, une enquête judiciaire diligentée par le pouvoir politique, on laisse un Arfi (le sosie de Jean Robin) jouer au grand journaliste avec sa veste de combat, et le tour est joué. Tout le monde y gagne : le pouvoir qui flingue un concurrent sans se salir les mains, et l’officine qui fait son scoop tout en engrangeant des points d’indépendance, de crédibilité, de pureté.

Tous les dossiers sans exception qui échouent à Mediapart sont des enquêtes politiques à charge refilées au pure player pour des raisons politiques. Ça a le goût, la couleur de l’information mais ce n’est plus de l’information : c’est un jugement. Et c’est logique, puisque ça sort du chapeau d’un juge. Chez les flics, sans les coups de balance du Milieu, peu d’affaires seraient bouclées. Sans les balances, ou cousins, la Crim aurait du mal à résoudre les trois-quarts des affaires. La preuve, un tueur en série est capable d’aligner les corps pendant des années sans que les enquêteurs puissent l’identifier, ou le coincer lorsqu’il est identifié, tout ça parce qu’il est hors Milieu.

Eh bien pour ces faux enquêteurs journalistiques, c’est pareil : sans ces dossiers tout cuits qui tombent dans leur escarcelle, rien ou pas grand-chose ne sortirait. Les vrais enquêteurs le savent : un travail journalistique profond prend du temps, beaucoup de temps, et on n’arrive pas toujours à un scoop spectaculaire. En revanche, on sert le grand public, on sert la vérité, pas des intérêts supérieurs et/ou privés.

Toutes les critiques égrenées par Arfi et dont il se défend sont malheureusement justes.

 

Arfi, Plenel et Mediapart, sur E&R :

Vrai et faux journalisme, sur E&R :

 

L’information profonde et durable
est chez Kontre Kulture

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ce que j’en pense ?
    C’est que pour le pouvoir, il faut à tout prix que "en marche" n’arrive pas à la troisième place, derrière la "France insoumise", pour les élections Européennes à venir.
    Une deuxième place derrière le Rassemblement National, permettrait à macron et aux marcheurs de se positionner comme seul et dernier rempart face aux populistes et aux nationalistes...

     

    Répondre à ce message

  • Ah la charmante photo de Méluche tendrement penché vers sa copine… Bien sûr qu’elle doit être aimée, elle a 28 ans de moins que lui !

     

    Répondre à ce message

  • Je ne commente pas exactement Arfi/Melenchon.
    J’ai regardé la quatrième de couverture du dernier bouquin de M.Arfi (D’argent et de sang), pour découvrir ce que je savais déjà : S’agissant d’une enquête sur l’arnaque à la taxe carbone, on n’y lit aucun patronyme, aucune mention d’ Israël, au cœur d’une affaire très communautaire, pardon de le dire. Ça se présente plus ou moins sous la forme de "...ou comment deux jeunes de Belleville désœuvrés, ont monté le casse du siècle" et autres périphrases qui réalisent l’exploit, en pas mal de signes, de ne pas nommer, incarner, localiser l’affaire. On est "à front renversé" du journalisme sensationnel qui sévit ici, pourtant. Discrétion des médias, discrétion du livre consacré à la chose lui même, c’est ridicule. La jurisprudence Halimi truque le monde, les bonnes consciences ont intériorisé qu’il faut protéger un groupe d’une masse écumante, pactisent officieusement avec les donneurs d’ordre dont je n’ai pas d’ idée uniforme, mais enfin... cela doit cesser et cela cessera. Un jour, le débat d’idées sera de nouveau à leur image, tumultueux, violent, contradictoire, et nous retrouverons un peu de sérénité.

     

    Répondre à ce message

    • Au lieu de lire la 4 ème de couverture, tu aurais bien fais de le lire entièrement ! La communauté juive est omniprésente dans cet ouvrage, comment peut-il en être autrement, quand les principaux inculpés sont eux-mêmes juifs : Arnaud Mimran, Samy Soueid et Marco Mouly ! Un passage est consacré à Netanyahou et ses lieux suspect avec ... Arnaud Mimran et Meyer Habib.
      Donc avant de parler, faut-il encore avoir lu !

       
    • @Skoz95
      Je m’amuse du fait qu’un livre consacré à cette affaire soit, même en main à la fnac, si pudique dans la désignation des protagonistes. Je cible plutôt ici l’éditeur puis je pars sur le monde médiatique dans une envolée pas très originale mais il y a du sens derrière, à mes yeux. Sans doute le livre traite-t-il la chose en profondeur, on ne parle pas exactement de la même chose.

       
    • @En piste À la Fnac tu trouve de tout ...

      Je suis abonné à Mediapart de longue date et les articles de Fabrice Arfi sur Sarko, Cahuzac ou encore l’arnaque au CO2, je les ai dévorés.

      J’ai également acheté le livre d’argent et de sang, après avoir lu l’excellent "Avec les compliments du guide", et je l’ai lu entièrement et je peux te dire qu’Arfi ne fait pas dans la demi-mesure. Ils emmènent des faits sans pudeurs de gazelle comme dirait Mélenchon lol.

      Le livre nous emmène en Israël évoque les accusations pesant sur Netanyahou et nous fais visiter les coins "juifs" de Belleville...

       
  • La perquise à 7 heures du matin tient du théâtre de boulevard : on voulait provoquer un coïtus interruptus chez les amants, pas de Vérone mais de Tanger et de la Kabylie . D’où la colère noire de Méluche . Mais je crois que cette histoire va plaire au public, et humaniser Mélanchon, cela montre que c’est un homme dont le point faible, comme tous les hommes, est forcément sa Majesté La Femme .

     

    Répondre à ce message

  • C’est un séfarade financé par l’open society ; il ne répond d’ailleurs à aucune question sans qu’on ose lui en faire la remarque. Comment a-t-il d’ailleurs pu faire carrière avec un simple bac en poche ? Par son "talent" ?

     

    Répondre à ce message

  • Kirikou a du demander à ce pseudo journaliste suédois de laisser son merluchon tranquille. Réponse du protagoniste : Tu l’auras dans l’Ar Fion !!!!!

     

    Répondre à ce message

  • Rien n’est trop beau pour faire reluire les ors durs de la République...

     

    Répondre à ce message

  • #2071120

    A propos de Mélenchon - et parce que SAPTR 6 a diffusé des images, sans cela c’est difficile à imaginer -, sa sérénade aux socialistes zombies est le dernier petit bout de sparadrap qui me reliait à lui qui vient de se décrocher.

    Heureux celui qui croit sans voir. J’ai vu et maintenant je crois. J’ai vraiment compris, même.

     

    Répondre à ce message

  • N’oubliez pas que ce pseudo "journal" révolutionnaire aurait dû être mis en liquidation judiciaire pour des dettes de plusieurs millions d’euros.... CQFD
    Retour à la définition du journaliste du patron !!

     

    Répondre à ce message

  • Mélenchon le teigneux, et ses détracteurs journaleux menteurs font partie de la même mafia affairiste, opportuniste et maléfique !!!...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents