Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’OTAN lance en Norvège son plus grand exercice militaire depuis la fin de la guerre froide

Aux portes de la Russie, l’Alliance atlantique débute des manœuvres militaires de grande envergure contre un « ennemi imaginaire », destinée à tester l’efficacité de ses forces de défenses. Moscou dénonce un exercice « antirusse » à vocation offensive.

 

Près de 50 000 soldats, 250 aéronefs, 65 navires et quelque 10 000 véhicules terrestres : l’exercice « Trident Juncture 18 », auquel participent 31 pays de l’OTAN et qui débute ce 25 octobre en Norvège, est la plus grande manœuvre militaire organisée par l’Alliance atlantique depuis la fin de la guerre froide.

« Trident Juncture envoie un message clair à nos nations et à tout adversaire potentiel : l’OTAN ne cherche pas la confrontation mais elle sera prête à défendre tous les alliés contre toutes les menaces », a fait valoir le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, lors d’une conférence de presse le 24 octobre.

L’objectif annoncé de l’exercice est de tester l’efficacité de la force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation (Very High Readiness Joint Task Force), créée en 2014. Partie intégrante de la Force de réaction de l’OTAN, elle est conçue pour mener en quelques jours une opération de défense face à une attaque menée contre un membre de l’alliance.

S’il cible officiellement un ennemi « imaginaire », difficile de ne pas voir dans cet exercice qui se tient sur le flanc nord-est de l’Alliance – soit aux portes de la Russie – une démonstration de force à l’endroit de Moscou. « L’environnement sécuritaire en Europe s’est significativement dégradé ces dernières années », a d’ailleurs souligné le secrétaire général de l’OTAN, dans une référence implicite à la crise ukrainienne.

 

Moscou dénonce un exercice « antirusse »

Invitée à venir observer cette manœuvre militaire, la Russie l’a fermement condamnée, estimant qu’elle s’inscrivait dans une campagne « antirusse ». « Une telle activité [...] semble provocatrice, même si l’on essaie de la justifier avec des visées purement défensives », a dénoncé l’ambassade de Russie à Oslo dans un communiqué.

Notant que les activités militaires de l’OTAN avaient atteint leur plus haut niveau depuis la guerre froide, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgu a par ailleurs laissé entendre qu’il ne croyait pas à la vocation défensive de l’exercice. « [Trident Juncture 18] simule une action militaire offensive », a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Deutsche Welle.

Depuis des mois, Moscou s’irrite du renforcement en cours de la présence militaire occidentale dans la région. États-Unis et Grande-Bretagne ont en effet décidé d’intensifier les déploiements en Norvège pour acclimater leurs troupes au combat par grand froid.

Après les critiques virulentes qu’a pu formuler Donald Trump sur l’Alliance atlantique, les États-Unis semblent en effet soucieux de rassurer leurs alliés européens. Le secrétaire d’État à la Défense Jim Mattis a ainsi rappelé début octobre l’engagement « inébranlable » de Washington au sein de l’Alliance atlantique. Et l’annonce le 20 octobre par Donald Trump du retrait des États-Unis du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF) de 1987 ne fait qu’accentuer cette idée.

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’OTAN, exercice le plus grand depuis la guerre froide ? J’espère que les trouducs ne pensent pas prendre au dépourvu la Russie de Poutine !

     

    • En plus du redressement de son pays, Vlad peut s’enorgueillir d’une patience hors norme face aux provocs du clébard nommé OTAN.


    • Les exercices militaires ont une importance plus grande que l’on ne pense. Ne pouvant utiliser ses moyens militaires pour de vrai (pour cause de guerre thermo-nucléaire qui suivrait à brève échéance) on compense en montrant ses muscles (non seulement ça pourrait impressionner ceux d’en face mais ça adoucit également un peu les va-t-en guerre de son propre camp) mais pour l’occident actuel, les exercices (sans cesse relancés car en face les russes les provoquent aussi en faisant eux aussi des exercices) compensent dans la menace ce qui manque dans les moyens. Une vraie puissance sûr de sa force de frappe ne la montre pas. Donner une idée de ses moyens et de ses effectifs sert à montrer que l’argent du budget de la défense U.S. n’est pas inutile. Un exercice ça signifie pour la plupart des troupes engagées de se lever un peu plus tôt, de faire un peu plus de marches et c’est tout ... en cas de vraie guerre : ça sera très différent et ce ne seront pas des "exercices" (des promenades) qui y changeront grand chose.
      On rappelle que l’occident n’a pas gagné de guerre contre un véritable ennemi depuis 1945.

      Qui les USA ont-ils attaqué efficacement jusqu’à maintenant ? (je dis ça aux roitelets de la surestimation de la puissance US et de la foi en son omnipotence)

      La Guerre du Golfe : Washington connaissait par cœur la quantité et la qualité de l’équipement irakien (fournit par l’occident).

      Haïti/Grenade/Panama/la Libye : des pays du tiers-monde sans véritable armée.

      Afghanistan : embourbement et incapacité à pacifier les zones tribales. Simple, dès que les ricains partent : les talibans rappliquent dans l’heure ! Et comme derrière les Talibans il y a le Pakistan ... et que derrière le Pakistan il y a la Chine !

      La Serbie : c’est la révolution colorée des sorosites de Belgrade qui a vaincu Milosevic, pas les bombes de l’OTAN. Technique que la Syrie a éventé.

      Autrement : Vietnam, Corée du Nord, Liban...que des défaites alors qu’il ne s’agissait pas de grandes puissances.

      Il semblerait que leur prochaine cible soit la Birmanie : bon courage pour cette future guerre du Vietnam Bis !

      Tigre de papier !


    • @Bayinnyaug Ça m’étonnerai, la Birmanie est la chasse gardée de la Chine et les américains ne peuvent se permettre d’affronter les chinois directement.


  • Les Norvégiens feraient mieux de se déclarer neutres comme la Suisse, ils sont pleins aux as comme elle (pétrole) et auraient tout à perdre dans une confrontation .

     

    • Apparament les norvegiens font partie des 5 /7/9/11 ect yeux ,ils ont envoyer Leur commando en Syrië donc pas besoin d’avoir d’ espoir ! Par contre les Russes eux sont pret quand on voyage en Russie de temps en temps on voie des trucs et des bidules comme des mesures de securite autour des ponts, ou des barrages sur des rivieres dans le nord historie de rendrent des zones inacccesible surtout autour de SPB .
      On peut essayer d’ Intimide les Russes mais apres A il y a B le B pourrait faire tres mal


  • La provocation est d’autant plus grotesque que les Russes ont développés des armes très novatrices qui rendent obsolètes celles de l’Otan. Alors pendre le risque d’attaquer un jour la Russie revêt des allures de délire de psychopathe oligarchique. Au surplus, Napoléon et même Hitler (soutenu par les finances sionistes) s’y sont cassés les dents et ont plongé leur pays dans des difficultés majeures bien longtemps encore après leur élimination (par les mêmes sionistes). La proximité pourrait-elle favoriser, sur un malentendu, un false flag ? Une attaque au gaz (hilarant) ? Observer le déploiement russe dans la perspective d’une invasion ? Vladimir saura faire le tri dans les actions perverses de tous ces pantins néo-conservateurs aux ordres qui nous gouvernent encore...

    Néanmoins, soyons prudents un accident est si vite arrivé ... et cela est valable aussi pour les provocateurs.


  • Est-ce que l’OTAN, ne pourrait pas une bonne fois pour toute laisser les européens en paix ?
    Sans parler des autres nations du monde !

     

    • L’OTAN n’est rien d’autre que l’Armée du Bien (contre le Mal absolu déclaré en 1947...)

      La propagande sacralisée de Nuremberg est le moteur et l’armature de cette force d’occupation. La loi Gayssot, un de ses maillons...

      Seule la réouverture de Nuremberg pourrait stopper l’agenda eschatologique majoritairement partagée par les bonnes gens "des Livres..."

      L’explication Marxiste n’étant qu’un écran de fumée pour dissimuler les véritables trames de cette Histoire... Au mieux, de la branlette sociologique hyper-sophistiquée pour intellectuels de métropoles...

      ps :

      “l’intelligentsia dite d’avant-garde” est menacée par un compte à rebours. Celui du Grand Éveil.
      Ils (elles...) n’ont que les bombes pour perpetuer leur domination mondiale.


  • « Peu importe ce qui arrive, nous devons essayer d’éviter l’imprudence », a entamé Vladimir Poutine, poursuivant : « Bien sûr, si quelqu’un nous attaque de l’extérieur, alors pas seulement toi, mais nous pourrions tous sauter [hors du ring] de cette façon et ça pourrait leur coûter cher », a commenté Vladimir Poutine, avant de tempérer : « Mais il est préférable de ne pas en arriver là. »

    https://www.egaliteetreconciliation...

    https://youtu.be/98eZZmrQPuk


  • grande crise financière = guerre mondiale = reset monétaire


  • O.T.A.N. : Organisation Terroriste Asymétrique Néfaste.

     

  • Ils auraient dû y convier la Russie.


  • Napoleon :
    "50 000 soldats.
    C’est ridicule. Quelle bouffonnerie."


  • C’est ce qu’on appelle de la provocation. Cette organisation belliqueuse est illégitime car créée contre le bloc soviétique qui n’existe plus.


  • La personne en charge de l’otan est un juif...hasard ?


  • Sans doute une position de Daech très au nord a dû leur être signalée What Else ?


  • Bonjour, a propos de nationalisme, voici la position de président russe au club valdai très récemment, 18 octobre.



    # EODE-TV/ VALDAI 2018 : VLADIMIR POUTINE PRÔNE LE PATRIOTISME RUSSE CONTRE LE « NATIONALISME DES CAVERNES » (SOTCHI, 18.10.18)
    3 days agoMore

    Le Club Valdai est le Think Tank qui soutient l’action eurasiatique et internationale du Président Poutine, lui offrant une tribune de haut niveau. L’accent est particulièrement mis sur l’intégration eurasiatique « de Lisbonne au Pacifique, à Vladivostok » (selon la vision continentale reprise des thèses géopolitiques de l’Ecole euro-soviétique de géopolitique des Années ’80 et des géopoliticiens Jean Thiriart et Jordis von Lohausen). Chaque année des invités, comme l’ancien premier ministre français Raffarin pour 2018, venus de l’Europe de l’Ouest, rappellent cette grande vision continentale …
    Le président russe Vladimir Poutine a expliqué qu’il était le nationaliste russe le plus efficace et a expliqué ce qu’il entend par « nationalisme ».
    « Les nationalistes, de quoi parlent-ils tout le temps ? Ils disent qu’ils sont les meilleurs défenseurs de l’ethnie, du peuple et de la nation (...) Or dès ses premiers pas la Russie s’est constituée comme un Etat multinational (...) Elle n’a pas existé de tout temps, elle a été formée par différentes tribus slaves (...) c’est sur la base d’un marché commun, le pouvoir d’un prince, une seule langue et une seule foi qu’une nation s’était formée. »
    La Russie n’est pas une Nation en vérité mais un Empire avec une multitude de minorités ethniques. Vladimir Poutine a aussi précisé que c’est à partir de cela que la Russie estnée et qu’il faurt faire faire preuve de tolérance pour la maintenir.
    « C’est la base de l’existence de la Russie, et si on penche vers le nationalisme des cavernes, si on dit du mal des représentants d’autres groupes ethniques, on détruira le pays », a-t-il conclu.
    La nationalisme russe avancé par Vladimir Poutine est un nationalisme positif que l’on pourrait traduire de la façon suivante : un patriotisme d’empire contre le petit nationalisme racialiste qui est l’ennemi de la Russie



    https://vimeo.com/296518609


  • "Près de 50 000 soldats, 250 aéronefs, 65 navires et quelque 10 000 véhicules terrestres : "

    C’est tout ? L’exercice conjoint russo-chinois en a mobilisé bien plus : https://www.youtube.com/watch?v=DB4...


  • Ils peuvent s’amuser comme ils veulent, mais POUTINE les a averti : "on ne déconne pas avec une Russie Nucléaire", parti pour parti, je pense qu’il ne fera pas dans le détail et sera capable d’envoyer tout son stock sur la gueule des ricains et des Européens !


  • c’est juste des manoeuvres ... l’OTAN n’est pas assez con pr envahir la Russie et inversement ...

    En gros l’otan dit aux russes : pas touche à la pologne et aux pays baltes !

    les russes font faire qq manoeuvres de leur côté et c tout ...

    ce qui est inquiétant, c’est que si il y a des démonstrations de forces ça peut donner lieu à des incidents plus ou moins graves ...

    et là tt peut arriver ..


Commentaires suivants