Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le gouvernement italien confirme le rejet du CETA

L’euromondialisme a du plomb dans l’aile

Le vice-Premier ministre italien, Luigi Di Maio a confirmé que la majorité parlementaire rejetterait le CETA, mettant ainsi en danger son existence même.

 

Le vice-Premier ministre italien, Luigi Di Maio, leadeur du Mouvement 5 étoiles, a confirmé, vendredi 13 juillet, que la majorité parlementaire rejetterait le CETA, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Canada, mettant ainsi en danger son existence même.

« Rapidement le CETA arrivera au Parlement pour la ratification, et cette majorité le rejettera », a dit M. Di Maio, devant l’assemblée de la Coldiretti, le principal syndicat agricole italien. Et de menacer :

« Si seulement un des fonctionnaires italiens à l’étranger continue à défendre des traités scélérats comme le CETA, il sera renvoyé. »

« Être ici, pour moi, signifie revendiquer un peu de souverainisme sain. (...) Si tu t’occupes de produits italiens sur le marché, tu cherches à les défendre. (...) Nous devons défendre l’Italie et l’économie italienne », a déclaré M. Di Maio, qui est aussi ministre du Développement économique et du travail.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

Réveil des nations et chute de l’UE, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2003983
    le 13/07/2018 par maceo parker
    Le gouvernement italien confirme le rejet du CETA

    Y’a visiblement un concours de baffes dans la tronche à Trudeau qui a été lancé par Trump !

     

  • #2004032
    le 13/07/2018 par Abraracourcix
    Le gouvernement italien confirme le rejet du CETA

    Les Italiens seraient-ils en train de se souvenir qu’ils ont été Romains ?


  • #2004033

    Le peuple italien nous a montré la marche à suivre.A nous maintenant, il n’y a plus de temps à perdre.


  • #2004056

    Cela change des marionnettes qui nous dirigent en France. Macron et son gouvernement caniches des USA.


  • #2004066

    « [...] l’identité biologique aura de moins en moins d’importance.
    Quelle est ta taille ? Ta race ? Ton genre ? La couleur de ta peau ? Ton type de cheveux ? Tout ça va devenir superflu.
    [...] J’ai 42 ans. Mon visage a 4 ans. Mes cheveux 2 ans. Mon rein 18 mois. Mes artères 7 mois . . . »

    Filippo Tommaso Marinetti -2030, Ceux du Haut : un Manifeste Futuriste, 1978.


  • #2004075

    Il faut voir la vidéo de Junker, le président de l’UE, complètement bourré, devant être tenu pour se déplacer et Trump passant devant cette loque européiste. Tout est dit.
    Cherchez et vous trouverez.


  • #2004078

    " JE SUIS ITALIEN "

     

    • #2004217

      J’aimerais l’être !


    • #2004227

      Je suis heureux pour toi de ton italianité.
      Je ne suis pas italien.
      De deux chose l’une, soit ton gouvernement ira jusqu’au clash avec l’union européenne, c’est mon souhait.
      Soit il surenchère pour négocier la dette des italiens afin de sauver les banques de ton pays et rentrer dans le rang de cette maudite union, on verra bien.


    • #2004452

      Que dieu te bénisse toi et ta famille.


    • #2004523

      … et je suis représenté à l’Assemblée Nationale grâce à la Proportionnelle - pas comme ces cons de Français qui se sont laissés confisquer leurs bulletins de vote en 1958 quand la Proportionnelle a été supprimée par les sionistes qui ont ramené de Gaulle au pouvoir .


    • #2004586

      J’aimerais clamer "JE SUIS FRANCAIS" ... mais depuis le trio Sarkozy Hollande Macron je me sens comme ceux qui ne sont rien, il me reste heureusement quelques dents !


  • #2004132

    Viva Italia !


  • #2004165

    Les commentaires sur leur site sont atterrants !

    Ce sont bien des lecteurs de l’Immonde qui s’y expriment.

     

  • #2004241

    Tant mieux si cet accord tombe l’eau. Ce racket n’est bon pour personne mis à part une poignée d’oligarques. Comme Québécois, je ne peux que me réjouir car comme dans tous les cas d’accord de libre-échange, le Canada anglais a favorisé ses industries et donné celles du Québec en pâture.

    Voilà le prix à payer quand sa nation n’est pas souveraine.

    Pour donner un exemple, il faut savoir que le seul endroit en Amérique du Nord où le fromage de lait cru est légal c’est au Québec. De fait, le Québec produit maintenant des fromages de qualité (plus de 400 variétés pour 8 millions d’individus) mais ce savoir faire n’est pas largement industrialisé. Or, si le CETA est appliqué, les fromagers d’ici seront perdants et incapables de rivaliser face aux produits européens notamment sur les coûts et les quantités.

    Les Anglais en ont rien à battre de notre art de vivre que nous avons d’ailleurs hérité de nos aïeux Français. Oh, bien sûr ils sont contents d’utiliser notre différence quand vient le temps pour eux de se démarquer "culturellement" des Américain mais une fois la visite partie, ils méprisent tout ce qui n’est pas anglo-saxon. Ils ne conçoivent tout simplement pas qu’un peuple ne veuille pas embrasser pleinement la culture anglo-protestante et multiculturelle ou plus largement, “l’american way of life”.

     

    • "car comme dans tous les cas d’accord de libre-échange, le Canada anglais a favorisé ses industries et donné celles du Québec en pâture."

      C’est la face cachée de tous les accords de libre-échange ; Dans chaque pays, les intérêts libre-échangistes trahissent certains de leurs concitoyens et les donne en pâture à des intérêts libre-échangistes basés à l’étranger.
      On pourrait dire que les trahisons nationales sont la matière d’une sorte d’échange équitable entre les grosses multinationales de la planète


    • #2004291
      le 14/07/2018 par Silence Radio
      Le gouvernement italien confirme le rejet du CETA

      Les fameux 400 fromages quebecois ne rivalisent deja pas en qualite, comme la majorite des productions quebecoises. Aucun risque de ce cote.


    • #2004985

      @ silence radio

      Au Québec, les fromages, comme le vin ou la bière de micro-brasseries, sont des industries jeunes qui ont à peine 30 ans d’existence. Il est évident que face à des produits qui bénéficient de siècles d’expertise, il y a certes encore à faire, mais plusieurs bières et fromages d’ici tiennent pourtant bien la route dans les concours internationaux. En tous les cas, d’un point de vue nord-américain, nous n’avons certainement pas à rougir.

      Ce que je voulais surtout souligner c’est que sans souveraineté, nos forces peuvent être dilapidées par les oligarques mondialistes qui négocient ces accords. Ce n’est pas le Québec qui négocie le CETA, mais bien le Canada. Tout comme ce n’est pas la France, mais l’UE qui tient le haut du pavé de l’autre côté. Espérer qu’un autre peuple défende nos intérêts nationaux par pure bonté est absurde. C’est de la bouillie de mondialistes.

      De Gaulle l’avait bien compris :" les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts".


  • #2004262

    C’est bien pour le canada et une catastrophe pour la communauté italienne.


  • #2004450

    Là ça justifie un limogeage.


  • #2004468

    Merci aux Italiens, ça fera tomber le Ceta pour toute l’Europe, à moins que les zélites trouvent une astuce

     

    • #2004631

      @Domino
      J’aimerai tant partager votre enthousiasme, hélas des faits ont prouvé la ténacité des technocrates et politiciens européens dans la ruse vers l’administration de n’importe quel poison. Le vote des français en 2005 en est une preuve flagrante, la Grèce saignée est un exemple par la peur des peuples, principalement des retraités si par malheur ils leurs venaient à l’idée de quitter cette UE. Ces salopards trouveront un accord quelconque avec l’Italie et finiront par adopter leur saloperie de CETA, tout juste bon pour les grosses multinationales, comme d’hab !


  • #2004750

    « Si seulement un des fonctionnaires italiens à l’étranger continue à défendre des traités scélérats comme le CETA, il sera renvoyé. »

    Ça s’appelle en avoir entre les jambes .Ça change beaucoup lorsqu’on voit les eunuques que nous avons depuis des lustres .Les Italiens en ont ras le fion, entre les migrants, le TAFTA, l’UE, ça commence à faire beaucoup et maintenant c’est, STOP ! Putain enfin, il y en a qui commence à se réveiller... ,VIVA L’ITALIA !


Commentaires suivants