Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Assemblée nationale supprime le mot "race" et le remplace par "sexe" dans la Constitution

Réunis en séance publique pour examiner le premier volet de la révision constitutionnelle, les députés ont adopté à l’unanimité la suppression du mot « race » dans l’article premier de la Constitution et interdisent toute « distinction de sexe ».

 

[...]

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de sexe, d’origine ou de religion », peut-on désormais lire dans le chapitre qui définit les valeurs fondamentales de la République.

Plusieurs amendements convergents avaient été déposés pour que le terme « race » soit rayé de la Loi Fondamentale, mais c’est finalement celui du président du groupe UDI-Agir, Jean-Christophe Lagarde, qui a été adopté. Dans l’exposé des motifs, l’ancien maire de Drancy explique que ce concept est « scientifiquement infondé et juridiquement inopérant ». Si tous les groupes étaient présents dans l’hémicycle, le député a cependant noté, pour s’en indigner, « qu’aucun représentant de l’extrême droite n’était présent pour ce vote qui honore notre Nation ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

Ce que les députés n’ont pas lu, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Que le meilleur gagne !

     

  • La prochaine étape remplacer sexe par rectum ou godemiché.

     

  • Jusqu’au jour où ils supprimeront le mot "sexe" dans la constitution.


  • #2003878

    On n’arrête pas le progrès ! Sachez-le. Plus de race, plus de sexe ("plu" ou "plusss" en fait ? Chassez le naturel...)
    Bientôt plus de députés ni d’accent sur le "e" ? On peut rêver.


  • Puisqu’il faut interdire toute distinction de sexe, pourquoi distinguer les catégories hommes/femmes à la boxe ? Pourquoi le champion du monde poids lourd n’affronte t-il pas la championne poids lourds ? Cela permettrait à beaucoup de constater au bout du 1er round la différence flagrante qui existe entre les deux sexes. Les femmes sont plus faibles physiquement, c’est un fait incontestable et que personne ne pourra remettre en cause et par quelque moyen que ce soit. J’ajouterai également une différence au niveau de l’intelligence entre les hommes et les femmes avec un autre fait incontestable : jamais aucune femme n’est apparu parmi les 100 plus grands joueurs d’échecs qui sont typiquement masculins. Les femmes sont plus faibles physiquement et sont moins intelligente, c’est un fait incontestable à travers deux exemples concrets, l’un mettant en exergue la force physique et l’autre réunissant calculs, psychologie ect... Cela n’empêche pas les hommes, les vrais d’aimer les femmes et les protéger pour ce qu’elles sont, du moins celles qui ont conscience de leur féminité, pas celles qui aboient en croyant être un homme.

     

    • La femme n’est pas moins intelligente, elle est moins intellectuelle.
      Son intelligence est intuitive.
      Dieu l’a voulu médiatrice entre le ciel et les hommes, à la façon de Jeanne d’Arc.
      C’est la mission de la féminité de toujours rappeler à l’homme les lois divines afin qu’il ne se perde pas dans la matière. Que la femme retrouve sa fonction et l’humanité sera sauvée !


    • Petite rectification :

      Les femmes n’ont pas la même intelligence que l’homme.

      Peut-on comparer un CPU et un GPU ? Malgré que ce soit toujours des transistors qui commutent et qu’on leur greffe la même mémoire, ils sont structurellement différents. De fait ils excellent dans des applications différentes ou l’autre galère.
      On fait illusion avec le software éducation formation social pour faire chevaucher les meilleurs GPU aux plus nuls CPU mais les faits sont là.


  • C’est amusant car à présent, la Constitution PEUT opérer une distinction de race.
    A propos, ils bricolent la Constitution dans notre dos, les députés ?

     

  • En dépit des apparences raciales, sur le papier scientifique, il y a peu de différences génétiques entre le Setter Irlandais et le Chihuahua, qui sont deux races différentes, pour l’instant.
    J’entrevois le moment où je serai qualifiée de spéciste.

    Même constat pour les humains, du point de vue génétique. La race, désormais hors constitution, est une apparence, une appartenance à un groupe ethnique, à ses spécificités.
    Cette posture s’apparente à du négationnisme par injonction légale. C’est une des définitions de la propagande égalitaire.

    Exit les races, reste les couleurs, les faciès... non racialisés.
    Si bien que les réunions racialistes exclusives seront désormais illégales sous ce terme. Il faudra, comme aux temps ségrégationnistes étasuniens préciser : "interdites aux blancs et aux chiens" ou "réservées aux noirs exclusivement."

    Cette loi accentue, et Dieu sait que nous n’avions pas besoin de cette foutrerie, les clivages... raciaux.
    C’est nier l’évidence.


  • Il faut en finir avec l’ordre éternel de Dieu !


  • Précisons que tout ceci n’est que de l’esbrouffe, de la com’, des gesticulations, car l’assemblée nationale n’a pas le pouvoir de changer le moindre mot de la constitution, et que le système de navette assemblée nationale - sénat n’est pas suffisant.

    En effet, toute révision constitutionnelle ne peut se faire que de 2 façons :

    1/ par référendum
    2/ par l’assemblée des députés ET SENATEURS réunis en CONGRES, voté par au moins les 3/5èmes d’entre eux.

    Il est donc faux de dire que l’assemblée aurait "enlevé le mot race de la constitution", elle n’en a pas le pouvoir.

     

  • quand on ne peut rien sur le fond, on travaille la forme...

    A une époque récente, tout le secteur de l’informatique mondial a obéi au mot d’ordre écologique du développement durable... dans les appels d’offre, j’ai lu des explications, toujours en annexe, sur les engagements des fournisseurs et hébergeurs à moins polluer, consommer moins d’énergie, imprimer sur du papier recyclé, etc. On appelait cela le "Green IT" !

    Pendant ce temps, les faramineuses consommations d’énergie des datacenters ont continué à croitre, l’impossibilité du zéro papier s’est affirmée, les documents sont toujours aussi rarement imprimés sur du papier recyclé, etc. Se rendant à l’évidence, on a alors appelé cela le "Green washing", comprendre on "repeint" tout en vert pour faire écolo. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8...

    La politique c’est du pareil au même. C’est la même politique qui autrefois, nous convertissait à l’idéologie de la lutte des races quand il fallait recruter des aventuriers pour coloniser, dompter le barbare et civiliser le sauvage païen, qui veut aujourd’hui nous convertir au sexisme et à la théorie du genre.

    Le changement apparent entretient l’apparence du changement, mais le changement d’illusion ne suffit plus à soutenir l’illusion du changement.


  • C’est drôle cette bêtise de l’Occident ... : ils pensent pouvoir détruire l’homme et conserver la femme ... n’importe quel Indien, Chinois, Vietnamien, etc. comprendrait que c’est impossible.

    Certes, aujourd’hui, le sexe dominant en Occident, c’est-à-dire celui qui fixe les limites à l’autre, est le féminin. Les femmes, en Occident, aujourd’hui, obt tous les droits, et les hommes, presque plus, et de moins en moins.

    Mais personne ne se précoccupe des conséquences de ce sexicide du mâle blanc.

    Ces conséquences vont être terribles, évidemment. Dans quelques décennies, l’Occident sera comme une vielle dépressive, moche, mal-baisée, hystérique, passant des heures à se maquiller devant le miroir pour se rassurer, et n’ayant aucune énergie conquérante.

    l’Occident ressemble en fait déjà beaucoup à ça ! ...

     

    • @Olivier_8

      Tout ceci est de la mise en scène urbaine. Du flan vendu dans les grandes métropoles. De la bobosserie sur bord de Seine ou à Central Park.
      Dans les régions les femmes, sont belles (parfois, il ne faut pas non plus exagérer), pleines de vie, élégantes, elles ont choisi de quitter les capitales et vivent pleinement leur féminité sans le parasitage féministe. Ainsi, elles rendent hommage à l’Homme dans ce qu’il a de viril, donc responsable. Et réciproquement.
      Qui s’assemble, se ressemble. Lorsque les femmes ne sont pas des chiennes de garde enragées, lorsqu’elles s’acceptent dans leur essence féminine évidente, la rencontre est forcément belle.
      Reste que les hommes ne doivent pas obéir aux injonctions calamiteuses du moment.
      En conclusion se f*utre des modes et autres ministères pitoyables.


  • Donc lorsqu’une des nombreuses assoces anti-racisme portera plainte contre vous, il suffira de dire au tribunal que le racisme n’existe pas en France vu que la constitution ne reconnait pas les races.
    Oui je sais, cela ne fonctionnera pas vu que, nonobstant la non reconnaissance de races, les lois anti racisme, elles demeurent. Ce qui n’est pas cohérent. Reconnaitre le racisme, c’est reconnaitre par logique l’existence des races.
    Pour l’instant la différence de sexes est reconnue mais bientôt cela ne sera plus le cas. Le genre neutre est déjà reconnu au Canada. C’est du négationnisme biologique.


  • Bricolage constitutionnel par des députés dont la plupart ignorent tout du droit. Misère...


  • Il peuvent retirer le mot race de la constitution... Mais un jour ou l’autre la réalité va reprendre son cours et ces gens-là prendront le mot race en pleine figure. !!!


  • Il (elle) va être en colère le (la) barbu(e) libanais(e) à lunettes de chez Schneidermann...
    C’est « genré » comme propos.


  • On s’amuse bien à l’Assemblée Nationale ! Ça nous coûte combien d’entretenir ces parasites qui déplacent des virgules dans des textes dont tout le monde se fout d’ailleurs ?


  • les députés et leur politique du nombrilisme à part le périmètre restreint de l’assemblée nationale ne peuvent inverser et encore moins influer l’ordre Naturel des choses et encore moins sur l’ordre établi de Dieu !


  • Ils n’ont que ça à foutre ces glandus !

    ça va donner du pouvoir d’achat ou du travail aux gens ?


  • A la place du mot "race" ils mettent le mot "sexe". Je ne donne pas longtemps avant que les LGBT exigent de changer le mot "sexe" par le mot "genre" mdr !

     

    • Au Canada ils ont changé les paroles anglaises de l’hymne nationale (française à l’origine) pour la rendre "non genrée".

      https://tinyurl.com/ybjvmntc

      Nos élites ont totalement perdu contact avec la réalité et n’en ont plus que pour les lobbies et minorités en tous genres. C’est une façon insidieuse de multiculturaliser les pays ou nations qui résistent en imposant progressivement un dogme qui voudrait que toutes les cultures ou minorités sexuelles aient la même importance que la majorité historique qui forme le cœur de la nation depuis ses origines. Or c’est une arnaque : toutes les cultures ne s’équivalent pas. Les pygmés sont bien gentils mais ils n’ont ni l’écriture, ni la roue, ni la musique polyphonique.


  • et de quel droit les députés modifient t’ils la constitution ? encore une fois on se fait enfler et personne ne dit rien .

     

  • C’est totalement absurde, le mot race existe, il ne reste plus qu’à le retirer du dictionnaire !
    Ces gens sont payés à regarder leur nombril.


  • Et pourquoi pas tout simplement : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens. »
    Bandes de Guinol !


  • « [...] l’identité biologique aura de moins en moins d’importance.
    Quelle est ta taille ? Ta race ? Ton genre ? La couleur de ta peau ? Ton type de cheveux ? Tout ça va devenir superflu.
    [...] J’ai 42 ans. Mon visage a 4 ans. Mes cheveux 2 ans. Mon rein 18 mois. Mes artères 7 mois . . . »

    Filippo Tommaso Marinetti -2030, Ceux du Haut : un Manifeste Futuriste, 1978.


  • ah !ah !ah ! extrapolons avec les chiens puisqu’il n’y aurait qu’une seule race pour les différencier ces braves toutous avant nous disions chien de race berger allemand ou de race teckel maintenant une seule et unique race canine pour les différencier nous dirons donc de sous espèce berger allemand ou sous espèce teckel ce que donnera pour les hommes humain de la sous espèce caucasienne ,négroïde , ou mongoloïde , pas sur que l’appellation "sous espèce" soit plus digne que "race"


  • Aucune importance.
    Ce n’est pas inscrit dans le marbre, la preuve.
    On la modifiera quand ce sera notre tour.
    Mais...
    Au fait, à quoi sert-elle alors... !?
    Vaste clownerie ! J’ai honte.

     

    • Du coup les insultes à Marseille et à Lyon ça devient « la con de ton sexe  » et pour le 93 « la putain de ton sexe », ça risque pas de les perdre en français ou en explication de texte l’année prochaine, au collège ??
      Si en plus il y a des dyslexiques et des dysorthographiques ça risque de donner « j’ai la race qui me gratte ou j’ai mal à la race ou tu veux ma race dans ton cul  »
      Je suis pas certain que ce soit une bonne chose pour nos chances et nos futurs Montaigne !
      Mais c’est un avis bien personnel (et je dis ça pour aider à apprentissage de la langue dans ces merveilleux quartiers que sont le Mirail, Aulnay , la Castellane ou Vénissieux )
      En aucun cas je stigmatise... non... non ...pas d’amalgames


  • Leur france est une utopie. Un rêve qui deviendra bientôt cauchemar.


  • Voilà à quoi servent nos députés... Et le pire c’est qu’ils estiment qu’ils bossent. On a vraiment pas besoin de tous ces charlots.


  • les députés ne sont plus racistes (mot banni du vocabulaire députésien) mais xénophobes !


  • On est en plein Orwell
    Deja on a aucun clandestins on a des réfugiés même pas des migrants.
    encore moins des immigrés.
    Alors fini les races
    Faudra expliquer en Afrique que le tribalisme n’existe pas...
    Mettre du sexe dans la constitution...
    Il y a une couille dans le potage.
    On a tranché sur le sexe des anges depuis le siège de Constantinople ?


  • Faudrait qu’il instaure la suppression du mot "glandeur" et "enculeur de mouche", ça éviterait l’usure prématurée des bancs de cette assemblée..


  • #2005258
    le 15/07/2018 par On est une bande de vieux con , aigris et râleur !
    L’Assemblée nationale supprime le mot "race" et le remplace par "sexe" dans (...)

    L’Assemblée nationale supprime le mot "race" et le remplace par "sexe" dans la Constitution
    Mais du coup comment appellera-t-on les trans-racisé-e-s non-binaire ??
    Merde ça buggue


Commentaires suivants