Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le gouvernement va reconnaître la filiation des enfants nés d’une GPA à l’étranger

 

Le gouvernement va reconnaître la filiation des enfants nés d’une GPA (Gestation pour autrui) à l’étranger, révèle franceinfo mardi 10 septembre.

 

La mesure devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines grâce à une circulaire. Les enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger deviendront alors les enfants de ceux qui vont les élever, qu’on appelle les « parents d’intention ».

Aujourd’hui, seul l’homme qui a donné son sperme est reconnu comme le père. Sa femme, qui n’a pas porté l’enfant, n’est pas considérée comme la mère et ne peut qu’adopter l’enfant. Il en est de même pour l’un des deux hommes dans un couple homosexuel.

 

 

Selon les informations de franceinfo, le gouvernement accepte donc à l’avenir de transcrire automatiquement la filiation des enfants nés de GPA dans l’état-civil français. Mais la GPA ne sera par légalisée en France.

[...]

Cette décision intervient après des années de combats judiciaires entamés par plusieurs couples et une condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l’homme.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

La bourse aux bébés est lancée, sur E&R :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Rien à foutre du "débat apaisé" d’Édouard Philippe et de son charabia effervescent où tous se beurrent la raie au Sénat en validant leur projet de solution finale pour la France !

    Il faut une révolution et imposer les valeurs chrétiennes !!!

    Virons les marchands du Temple ! Virons les imposteurs !

    Vive la Franceeeeeee

     

    Répondre à ce message

  • Des élevages industriels d’humains, comme pour les animaux, on y court ! Et pendant qu’on fait de l’élevage, il y a des orphelinats qui croulent en attente d’adoptions. Des enfants qui se sont retrouvés orphelins en cours de leur vie et non récupérés par la famille, quand ils en ont, ou des enfants abandonnés à la naissance, pour x raison de la part de leur mère, ... il y en a des millions qui attendent. Quelle logique dans tout ça ?

     

    Répondre à ce message

  • #2275082

    avec un uterus humain ou artificiel ?

    gpa humaine au début, mais devant les critiques justifiées de cet état de fait, l’uterus artificiel sera perçu comme un progrès libérateur, une technologie au secours de la misère humaine

    c’est bien de cela dont il s’agit, incorporer la venue d’un enfant au système marchand
    de la conception jusqu’a la naissance

    il y a seulement dix ans personne ne pouvait croire que cela un jour puisse etre

    n auront de descendances que ceux qui pourront payer et probablement montrer patte blanche
    les gamètes seront sélectionné
    les votres ? au début probablement après ....
    l’uterus artificiel prenant le relais, vous deviendrez le récipiendaire d’un nouveau né a l’issu du terme moyennant sonnantes et trébuchantes
    ensuite, on peut tout imaginer, et connaissant l’imagination de ceux qui tirent les ficelles, rien d’impossible

    c’est la 1ere marche menant a la dépossession ultime

    vous verrez, la vitre d’un abris-bus volant en éclats, sera une tragédie, et la mise en place de la gpa, une avancée vers un progrès radieux, j’écris cela en prévision du 6 octobre

     

    Répondre à ce message

    • Les mères porteuses sont déjà, aux yeux de beaucoup, l’équivalent d’utérus artificiels.

      Je m’étonne qu’on entende pas davantage les défenseurs de la famille, mais aussi les professionnels de la santé. Séparer un enfant de sa mère biologique, c’est tout simplement inhumain pour la mère comme pour l’enfant. Pour la mère parce que, tant bien même qu’elle rejetterait cet enfant, son corps, lui, le reconnait comme tel. Juste après la naissance il va se mettre à produire du colostrum, puis du lait... Le meilleur qui pourrait jamais lui être proposé. Mais non, on va d’office le mettre au lait Guigoz ou machin truc, et comme ça papa et papou pourront le nourrir au biberon, et puis c’est tellement plus pratique. Ils sont où, là, juste pour savoir, ceux qui font la promotion du lait maternel, qui le reconnaissent comme absolument vital pour les 6 premiers mois de l’enfant ? Allo ? Allo ?

      Et sinon, le congé maternité je connais. Le congé paternité aussi. En revanche, dans le cas d’un "couple" homo, je me demande...

       
  • C’est la fête pour les pédophiles et le homos.
    Ils vont pouvoir acheter des enfants off-shore à tout -va.

     

    Répondre à ce message

  • Et qu’est qu’on fait pour les orphelinats plein à craquer ?
    Avec la GPA, il y a une logique que je comprends pas... normal, je ne suis pas "progressiste" !

     

    Répondre à ce message

  • Onfray ferait mieux de la boucler : il n’a jamais voulu avoir d’enfant.

     

    Répondre à ce message

  • #2275255
    Le 10 septembre à 19:25 par sylvie une française
    Le gouvernement va reconnaître la filiation des enfants nés d’une GPA à (...)

    Pour être concise, il s’agit de trafic tout simplement et, ce, moyennant finance.
    Ce Gouvernement m’insupporte et me dégoûte autant que les personnes qui "commanderont" des enfants à la date qu’ils auront choisie.

     

    Répondre à ce message

  • Pollution
    Perturbateurs endocriniens
    Baisse de la fertilité naturelle
    Banques de sperme
    Location du ventre des femmes
    Utérus artificiel
    ...

    > On plonge résolument en enfer.

    .

    Pourtant, il y a une question à se poser :
    - Est-ce que Dieu donnera une âme à un bébé génétiquement modifié, fécondé in vitro, et ayant vécu sa gestation dans un utérus artificiel ?

    Il y a fort à parier que oui.

    > Et si c’est bien le cas, cela signifiera que Dieu reconnaîtra ce corps, et donc qu’Il validera toute la chaîne.

    > Dieu laissera très probablement les hommes créer cette dystopie, cet enfer absolu où il sera impossible de faire des enfants naturellement à cause de multiples intoxications, et où il faudra passer par la technologie pour procréer.

    > Il faudra donc qu’un groupe d’êtres humains décide de vivre autrement, fasse les efforts pour se détoxiquer, et parvienne tant bien que mal à continuer à faire des enfants naturellement.

    >> Ce groupe gênera nécessairement la doxa, les institutions, et le pouvoir en place.

    1984, Le meilleur des mondes, ... : on y vient.

     

    Répondre à ce message

  • Ventres à louer pour futures générations de tarés dégénérés d’où sortira certainement de vraies bêtes immondes !!!...

     

    Répondre à ce message

  • La GPA sur le point de vu philosophique cela consiste à vendre son âme au diable et toutes les personnes qui y collaborent , risquent de le regretter , malheureusement beaucoup n’ont pas lu et compris la signification de l’oeuvre de Faust « l’ homme qui vend son âme au diable » .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents