Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le maire de Grenoble fait la guerre au spectacle La Guerre de Dieudonné

"Interpellé par des personnalités, des structures et des mouvements politiques"

Le maire de Grenoble fait visiblement du zèle !

Alors que la semaine dernière, la presse locale précisait qu’il n’y avait absolument aucune raison d’interdire le spectacle de Dieudonné pour l’éternelle fausse raison de « trouble à l’ordre public », Éric Piolle, maire de Grenoble, aurait, semble-t-il, signé un arrêté municipal ce dimanche.

Message d’Éric Piolle sur son Facebook :

 

 

La raison de ce prétendu arrêté ?

Pas le contenu du spectacle en tout cas, puisque nous n’avons pas eu l’honneur de voir Éric Piolle au théâtre de la Main d’Or... Non, il argue simplement que la mairie aurait reçu un « grand nombre d’appels » face à la venue de Dieudonné...

Non seulement cela ne constitue aucune preuve, mais en plus, il est difficile de se dire que de simples appels téléphoniques (si tant est qu’ils existent) constituent une raison valable pour faire perdre leur temps aux institutions françaises en signant un arrêté.

 

« Avec un arrêté, à un moment donné faut t’arrêter »

Dieudonné Mbala Mbala, spectacle Sandrine

 

Nous ne t’en voulons pas Éric, mais l’appel au « risque de trouble à l’ordre public » est tellement dépassé ! Dieudonné et son équipe prouvent depuis des années que le seul trouble qui a été constaté était celui des forces déployées par les maires pour tenter d’interdire les spectacles. Ton entreprise est vaine, Dieudonné est l’artiste qui clame le plus haut et fort la paix ! Son spectacle La Guerre, qu’il va jouer dans ta ville, en est l’exemple le plus flagrant, mais tu ne peux pas le savoir, c’est pourquoi, nous te le disons, tu es le bienvenu au Summum le 28 octobre prochain !

Car oui, bien entendu, le spectacle aura bien lieu !

Le Facebook d’Éric Piolle est d’ailleurs envahi de réponses de protestation face à son message, nous vous proposons donc d’aller y faire un tour pour lui montrer à quel point nous sommes gentils et amoureux de la paix. Il ne fait aucun doute que cet arrêté ne sera pas validé, alors, pour ceux qui n’ont toujours pas pris leur place, montrons-lui que Grenoble aime rire en paix !

Sur les tentatives de censure de Dieudonné par le Pouvoir,
chez Kontre Kulture :

Rire en paix avec Dieudonné, chez Kontre Kulture :

 

À l’attention de M. Piolle :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1799765
    Le 12 septembre à 12:48 par Gerard John Schaefer
    Le maire de Grenoble fait la guerre au spectacle La Guerre de (...)

    On ne sait jamais qui sont les personnalités, les structures et les mouvements politiques qui font qu’un maire va se ridiculiser en leur nom.

    En quoi consiste leur potentiel d’intimidation, sur quoi ça repose ?
    Parce qu’à part la malhonnêteté de la déclaration du maire, qui aurait soit-disant peur d’un humoriste...
    Si tu as peur d’un humoriste, démissionne, mec.
    D’autant qu’il se déclare pour la liberté, la créativité, "briser les codes"...
    Blah-blah sans valeur, tant que ce n’est pas vécu.

    Interdire, c’est un aveu d’impuissance.
    Et dans le cas de Dieudo, interdire un génie, c’est pire.

     

    Répondre à ce message

  • #1799784

    "Piolet", il serait peut être plus sain d’enfiler vos chaussures à crampons afin d’aller faire de l’alpinisme dans vos montagnes grenobloises et de ficher la paix à Dieudonné et son public. Même la presse, d’habitude si servile, ne voit pas d’objection au déroulement du spectacle de l’artiste et monsieur fait du zèle. C’était quoi déjà la formule de Lino Ventura sur "ceux qui osent tout" ?

     

    Répondre à ce message

  • #1799786

    Il faut rappeler que Grenoble est jumelée avec la ville israelienne de rehovot tenue par l extreme droite israelienne. Oh toi qui pretends combattre l extreme droite, pourquoi eric piolle, ne mets tu pas fin a ce jumelage alors que des pétitions t ont ete adressées dans l agglomération

     

    Répondre à ce message

  • #1799792

    Après l’inversion accusatoire et l’inversion du sens des mots, nous avons le droit à l’inversion du sens des lois.
    Les troubles à l’ordre public sont commis par ceux qui viendront manifester contre le spectacle, pas par ceux qui l’organisent et son devoir de maire consiste à empêcher les premiers de nuire.

     

    Répondre à ce message

    • #1799856

      @Doumé
      C’est juridiquement inexact, le maire dispose du pouvoir de police administrative, et non de police judiciaire, qui lui permet de prendre toutes mesures susceptibles de prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public dont le fait générateur peut être par exemple un spectacle, une projection ou une manifestation (art. L2122-24 CGCT).

       
    • #1799992

      @Jean
      Et pourquoi donc alors, si les maires ont ce pouvoir, les tribunaux cassent régulièrement les arrêtés qu’ils prennent, que ce soit pour les spectacles de Dieudonné ou pour le burkini, l’année dernière ?
      Ne serait-ce pas parce que "toutes mesures susceptibles de prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public" doit concerner en premier les fauteurs de troubles et dans ces cas là, ceux qui cherchent à empêcher un spectacle ou une femme de se baigner dans la tenue qu’elle veut ?
      Dans votre raisonnement vous considérez à tort, comme beaucoup, que c’est le spectacle ou la tenue de bain les responsables, alors qu’ils sont tout à fait légaux.

       
    • #1800146

      @Doumé
      Vous m’avez manifestement mal lu, ce qui compte aux yeux des magistrats est le fait générateur, c’est à dire l’événement qui est la cause direct des éventuels troubles à l’ordre public qu’il appartient au maire de prévenir par l’éventuelle prise d’un arrêté : ce fait générateur est systématiquement compte tenu de la jurisprudence un spectacle, une projection ou une manifestation . Dans les exemples que vous évoquez, il n’appartient pas au magistrat de sélectionner qui "a commencé le premier" mais uniquement de déterminer si l’arrêté attaqué constitue ou pas un excès de pouvoir en ce qu’il serait disproportionné au regard des troubles à l’ordre public visés par l’arrêté prohibant la tenue dudit fait générateur. C’est cela le raisonnement juridique suivi par une juridiction administrative et uniquement celui-ci.

       
    • #1800176
      Le 12 septembre à 23:36 par champs Élysée interdit
      Le maire de Grenoble fait la guerre au spectacle La Guerre de (...)

      A jean,
      Ce n’est pas parce que c’est légal que c’est juste.
      De plus il faut que le trouble envisagé soit si grand que les forces de l’ordre pourraient être débordées. C’est la close restrictive de la loi, sinon ce serait arbitraire. Et pour un événement ayant lieu dans un bâtiment privé, cette close ne peut être que d’interprétation stricte.

      Alors que craignent-ils réellement, et pourquoi ne stigmatisent-ils pas les auteurs envisagés ?

      N’oublions pas qu’ils sont Charlie, et qu’ils nous ont dit de continuer de faire la fête pour montrer aux terroristes que nous n’avons pas peur et que rien ne pourra nous empêcher de vivre ensemble ( ce moment charliesque sur les champs Élysée).

       
    • #1800505

      @Champs Élysées
      Sur le juridique je suis d’accord avec vous, cependant vous devez certainement savoir que les notions de "juste" ou de moral ne font que cohabiter plus ou moins directement avec le droit, sans stricte compatibilité automatique.

       
  • #1799835

    En fait il obéit à ceux qui sont contre et qui pourraient causer des dégradations comme pendant l’entre-deux tours de 2002, il est du côté du banditisme donc c’est bon à savoir.

     

    Répondre à ce message

  • #1799911

    La promotion de la censure est incompatible avec une ville ouverte sur le monde et compagnon de la Libération.

     

    Répondre à ce message

  • #1799968

    Quand j’ai lu Piolle et arrêté, je me suis dis, ahh enfin un arrêté contre ces groupes de nantis qui remplissent les rues piétonnes du centre-ville de Grenoble, de la place Grenette à la place Victor Hugo, avec leurs chiens qui font partout et qui gênent tout le monde,mais non, c’était pas ça. Puis, j’ai cru qu’il allait enfin s’occuper des moustiques tigres qui envahissent les berges jusqu’aux habitations du quartier île verte, et qui piquent nos enfants, mais non. Puis j’ai cru qu’il allait régler le problème des routes complètement défoncées du centre-ville et qui abîment nos voitures,mais non, toujours pas ça. C’était un arrêté contre la venue de Dieudonné, quand tout le monde n’ose plus l’interdire. Quelle tristesse...Décidément, M Piolle n’a rien compris.
    Un habitant de Grenoble

     

    Répondre à ce message

  • #1800057

    En tant que maire, mon rôle est de garantir le respect de l’ordre public



    Comme à Saint-Martin ? Comme pendant les émeutes au cours de l’affaire Theo ?

     

    Répondre à ce message

    • #1800419

      Comme lorsqu’une librairie est saccagée par des nervis de la communauté de lumière alors que AS était uniquement là pour dédicacer des bouquins ? Et les antifas, ils sont concernés par la garantie du respect de l’ordre public ? Si on faisait une liste complète, on y passerait la journée tellement ce gouvernement est constitué en grande partie de menteurs et de voyous.....

       
  • #1800345
    Le 13 septembre à 10:27 par Jean Le Chevalier
    Le maire de Grenoble fait la guerre au spectacle La Guerre de (...)

    Mr Piolle devrait se rappeler que "sa" ville est une plaque tournante du trafic de drogue en France ? Il n’a pas de leçon de morale à donner, ni à empêcher un humoriste de travailler. Il use de ficelles usitées et mensongères. Il veut se faire de la pub sur le dos de Dieudo, c’est pitoyable et ridicule...

     

    Répondre à ce message

  • #1800438

    Naturellement, pas un mot sur l’origine (antifas) de ceux qui menacent et perturbent, que ce soit lors des spectacles de Dieudonné que les meetings du FN. Tout ceci est formulé afin de faire croire que ce sont les sympathisants FN ou le public de Dieudonné qui pose problème. Inversion accusatoire : 9/10

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents