Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le manifeste des 123

contre les violences faites en fête, en fait.

I

« Quand des Héros tuent cent vingt trois bonnes femmes par an là, ça fait du bruit ! Machisme, du sang, patriracat, Bla Bla Bla. Par contre que des apprentis djihadistes nous égorgent régulièrement on l’entend moins votre grande gueule ! »

Imaginez un peu ça ! Que quelqu’un, sur Touitter ou Face de Bouc, ose écrire pareille insanité ! Il serait illico embastillé.
Pourtant ce ne serait que la réponse du blanc berger à la noire bergère.

Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation Bla Bla Bla... Par contre, que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l’entend moins, votre grande gueule !

Ces propos répugnants, tortueux et abjects ont été véritablement tenus sur la Face de Bouc, le lendemain du jour où deux cousines de 20 ans et 21 furent égorgées et poignardées à la gare Saint-Charles à Marseille.
Et tenus par la collaboratrice du Maire communiste de La Courneuve, une dénommée Nour dont le daguerréotype s’affiche ci dessus.

Seul l’hebdo Mariam ou Marianne, on ne sait plus trop, les avait dénoncé, ces propos dégueulasses, comme « islamistes ».
C’était passer à côté de la plaque, à côté de l’hypocrisie et de la noirceur de l’âme. Et se tromper de religion.
Hypocrisie, quand au nom d’un féminisme de Tartuffe, on exprime un mépris pour la vie et la mort de femmes réelles.
Noirceur quand l’affreuse indigène mal léchée a déféqué son paquet de haine dans la tombe encore ouverte des deux jeunes femmes assassinées au printemps de leur vie, en disant que ceux qui en éprouvaient révolte et chagrin ne faisaient qu’ouvrir leur« grandes gueules ». Et la sienne de gueule, elle l’ouvre pas tout grand ?
Si religion il y a, c’est la religion féministe.

Submergé de messages indignés le Maire communiste a "condamné" et suspendu Nour de ses fonctions.
« Ces propos qui minimisent et banalisent des actes de terrorisme d’une sauvagerie inouïe ne méritent que la condamnation » a-t-il dit.
C’est bien le moins !

Aussitôt, la chiennerie de garde féministe a bondi comme un seul homme pour venir à la rescousse de Nour. Comme la Zoé Desbureaux de la FI, suppléante du député Ruffin, qui lui a apporté son soutien en ces termes exclusivement inclusifs :

Soutien total à Sonia Nour, qui a toujours été là pour défendre et porter la voix de celleux [sic] qu’ils voudraient faire taire. […] Quelle tristesse de voir que la gauche cède à la propagande et à la désinformation fasciste. Force à toi Sonia, tu n’es pas seule.

L’ex Sénateur Mélenchon a tout de même condamné du bout des lèvres sachant qu’il y a beaucoup de Desbureaux dans sa bureaucratie pseudo insoumise.

Mais la Nour sera finalement blanchie par la « Justice ». Un comble ! Le tribunal de Montreuil a cassé la décision du Maire. Non seulement elle sera réintégrée mais la mairie condamnée aux dépens, et à verser 1000€ d’indemnités à cette vilaine personne.

C’est hallucinant le niveau de distorsion des principes de l’équité et de la justice de cette époque pourrie ! Alain Soral pour des mots, des phrases cent fois plus anodines est condamné à de la prison ferme, pour incitation à la haine, cependant qu’une parole de haine absolue se voit non seulement légitimée mais récompensée par ce qu’on nomme la Justice en Ex-France.
Tel est le monde qui va.

II

Chaque 25 novembre avec la « Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes » le marketing féministe gouvernemental nous assène ce mantra :
« Une femme a été tuée tous les trois jours par son partenaire ou ex-partenaire en 2016 »

Déjà si elle a été tuée tous les trois jours c’est qu’elle n’était pas morte les deux premiers jours, ou qu’elle a ressuscité deux fois, ce qui est quand même une merveilleuse nouvelle.
Et qui dit qu’elle ne ressuscitera pas une troisième fois, comme la Décence, la Réserve et la Pudeur qui viennent de réapparaître miraculeusement sous les dessous des dames, alors qu’on les croyait définitivement remisées au rayon des vieilleries patriarcales ? On les a revues de nouveau, un petit peu défraîchies peut être, mais fièrement exhibées sur les étals de la grande braderie féministe de la Dénonciation des Gorets.

Nous savions que l’on pouvait redevenir vierge par hyménoplastie, opération consistant à se faire recoudre un hymen flambant neuf, mais nous ignorions que l’on pusse se repuceler spirituellement, que la Vertu pouvait repousser comme les poils pubiens. C’est chose faite désormais, les hardeuses arrivistes se sont muées à l’arrivée en harcelées.

Il faut donc garder espoir dans la résurrection de la chair, et croire que parmi ces 123 victimes statistiques, un bon pourcentage revivra, quand les mortes de la rumeur deviendront la rumeur morte.
Je puis déjà, et c’est une note d’espoir, vous affirmer en tant que femme, qu’elle est déjà morte en moi, cette sourde rumeur, avec les voyages sur la lune, les tours jumelles et tout le bataclan.

En attendant, nous avons appris que ce « féminicide » de l’affreux patriarcat, serait plus précisément l’oeuvre du « blantriarcat ».
Car fidèle à son origine le féminazisme a toujours désigné à la vindicte les seuls Mâles Blancs ainsi que les Old Dead White Males, c’est à dire toute la civilisation européenne.
Tant il est vrai que ceux qui ont inventé l’obstétrique, la gynécologie, la pilule, les serviettes hygiénique, l’amour courtois et l’égalité des sexes, méritent de périr par où ils ont péché.
Un homme blanc, un sous-chien, qui adresse la parole à une passante est un ignoble harceleur. Par contre, après le tsunami d’agressions sexuelles de Cologne, la réponse maternelle de la gynécocratie au pouvoir fut d’offrir une aide pédagogique pour apprendre aux migrants a niquer les blanches avec leur consentement.

C’est pour cette raison éminemment anti-blantrirarcat que l’on doit se demander si tous les meurtres conjugaux peuvent être rangés dans la nomenclature du « féminicide patriarcal », et non plutôt du Bla Bla Bla.

Voici une liste litigieuse d’épouses ou concubines, prise sur une période de 5 ans. (Merci à Hervé Ryssen pour le difficile travail d’investigation qu’il a réalisé de 2001 à 2011, et dont est tiré cet inventaire macabre.)

En Avril 2004, à Pontoise Martine, 42 ans, est éventrée par son compagnon Samir M., tandis qu’à Sartrouville ce sera Nadine Cuissard, 41 ans, qui sera poignardée par son petit ami Abdelkrim Bachiri.
En Septembre 2004, à Montereau  Virginie 32 ans est précipitée du quatrième étage de son immeuble par son compagnon, Abdelkrim.
En Janvier 2005 à Mareuil-lès-Meaux en Seine-et-Marne Maryse Louvet a été découpé en morceaux par Driss Sajdi.
En Juin 2005 à Champigny, Mélodie Chouquet 20 ans a été tué par son amant Mangesh Raggoo.
En Janvier 2006, au Mans, Élisabeth Debeury, 31ans, succombe aux neuf coups de couteaux administrés par son compagnon Djamel Haddo.
En Mai 2006, à Saint-Quentin-en-Yvelines Katja Slokan 25 ans, est poignardée à seize reprises par son ex-petit ami, Majid al Majid.
En Septembre 2006, en Seine Saint-Denis Muriel Gosse 26 ans est tuée par son ex-compagnon, Djamal Boukhetala.
En Avril 2007, à Saint-Herblain, Sophie Gravaud 23 ans, est tué par son amant RamizIseni, cependant qu’à Toulouse Mélanie Rodrigue 26 ans, sera rayée de la liste des vivants par 51 coups de couteau portés par son compagnon Mehdi Fekir et qu’à Saintes Jennifer Charron, 21 ans, est brûlée vive par son petit ami Abdelaziz Seridi.
En Août 2008 à Maisons-Alfort, Marine Truden 22 ans, est égorgée par son concubin Kamel Mouzaoui
En Décembre 2008 à Marseille, Cécilia 21ans est tuée par son amant Mounir Tinouiline
En Janvier 2009 à Cergy-Saint-Christophe, Caroline F., 50 ans, succombe aux 25 coups de couteau que lui a portés son compagnon Rashid M..
En Février 2009 à Dammarie-les-Lys, Priscilla 23 ans est étranglée par son compagnon Mohamed Jelassi.
En Juin 2009 à Montataire, dans l’Oise Laetitia, 24 ans, est poignardé par son compagnon, El Miloud Latrach
En Décembre 2009, à Bordeaux Nadya a eu le crâne fracassé par son amant un Angolais de 22 ans dont la presse taira le nom.
En Janvier 2011 à Monéteau, dans l’Yonne, Angélique Grossier , 28 ans, est tuée à coups de couteau par son amant Mohamed Es Salmy.
En Juin 2011, à Frouzins, Élodie Despons, 23 ans, est étranglée par son ami Tarik Barrahoui.

Par contre en Novembre 2007, l’assassinat d’Anne-Lorraine Schmitt 23 ans, dans le RER D, de 34 coups de couteau portés par le Turc Thierry Devé-Oglou ne saurait en aucune manière faire litige, car les deux voyageurs ne semblaient pas intimement liés.

De la même manière qu’en avril 2009 à Douchy-les-Mines, le meurtre d’Audrey Verpoorte 18 ans tuée d’une balle dans la poitrine par Ahmed Assous ne saurait rentrer dans ces statistiques. Bien qu’elle ait été abattue sur le corps de son compagnon Xavier Dubray lui-même tué par Assous d’une balle dans la tête, le mobile retenu ne sera pas un drame sentimental.
En réalité, tout à leur empressement de venir présenter leur nouveau né de 15 jours à leur oncle et tante, Xavier s’était garé précipitamment devant la maison du voisin, l’irascible Assous. Erreur fatale. Revenu à son véhicule 20 minute plus tard, il constate que les quatre pneus sont crevés. Il sonne chez Assous et celui ci lui tire à bout portant une balle dans la tête avec un fusil de calibre 30 en criant Allouah Ouaquebare ou quelque chose d’approchant.
C’est ainsi que les autorités ont déclaré qu’il s’agissait « d’un problème de stationnement ».

Il faut s’arrêter là.

Ginette O’Crassie

Ginette O’Crassie, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 
 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1849314
    Le 27 novembre à 19:26 par awrassi
    Le manifeste des 123

    Il faut rétablir la peine de mort dans tous les pays ; le croyant a peur de Dieu, mais le mécréant a peur uniquement de la mort ! Et que cette Nour sache que dans son pays d’origine, elle ne serait pas féministe mais aux cuisines ... Le féminisme, c’est une création des francs-maçons et les francs-maçons ne croient pas en Allah !!!

     

    Répondre à ce message

    • #1849789
      Le 28 novembre à 12:34 par x
      Le manifeste des 123

      perso je ne crois pas du tout en Allah (je préfère Jésus), mais je ne suis pas Franc mac

      après, faut pas diaboliser les Fc à l’extrême, j’en ais connu qui y sont rentrés car ils ont rencontrés des gens intéressants qui y étaient, ils me parlaient de conférences thématiques dont certaines étaient très intéressantes, car elles portaient sur des sujets historiques (il avait rencontré des résistants polonais qui avaient résisté aux nazis et à la vermine rouge) ou scientifiques (une conférence portait sur les travaux de M. Tesla)

      après la franc maçonnerie d’une manière générale, je la perçois comme diabolique à cause de ses rites bizarres (poignarder une tiare papale pour être au 30ème degré), et puis ils ont appuyé des lois diaboliques car prônant des agissements contraires à la foi chrétienne qu’il est inutile d’évoquer

      Ps : par contre, je suis d’accord pour envoyer les féministes récurer des casseroles car mon lave vaisselle est en panne, avis aux intéressées ;)

      je propose aussi que l’on crée un fond pour mettre en place des modules ou l’on apprend aux femmes à bien passer le balai aussi, elles n’en foutent pas une rame ces feignasses !

       
    • #1850757
      Le 29 novembre à 20:26 par Sedetiam
      Le manifeste des 123

      Pour l’heure, la peine de mort n’offre pas la solution à quelques problématiques assassines que ce soit, si ce n’est la recidive : en revanche, semble-t-il(*) le coup de trique à chaque dérapage, beaucoup plus.
      Sinon, pour éviter à chaque fois de nous bassiner avec le moustachu, petit joueur et dernier classé du trio, il y a, en deuxième place du concours, le Stalinisme, pour ce genre de cloportes (ceux de la liste ci-dessus, s’entend), 25 millions de lascars à la benne, ou le Maoïsme, 1ère place sur le podium avec pas loin de 80 millions de gugusses au tapis ; enfin sous le tapis. On est réformateur ou pas. Tiens, la belette en question voit « Rouge », justement...

      (*) Quelqu’un, à l’instar de Ryssen, a-t-il fait le lien et la liste de ce type de violence dans les pays où se prononce encore la peine de mort ?

       
  • #1849318
    Le 27 novembre à 19:28 par Mort de rire
    Le manifeste des 123

    Laurent Obertone s’était lancé il y a quelques années dans la dénonciation de l’insécurité et de la criminalité en France, les conclusions de cet ouvrage étaient sensiblement identiques à la liste de noms fournie par cet article.

     

    Répondre à ce message

    • #1849477
      Le 27 novembre à 22:56 par VaeVictis80
      Le manifeste des 123

      Oui, pour le coup, je suis "mort de rire" (jaune)...

       
  • #1849325
    Le 27 novembre à 19:37 par delphin
    Le manifeste des 123

    Sonia Nour est vraiment ce que la mélanchonie a produit de plus abject ; (et encore, obono n’est pas loin...)
    Cette femme a je crois réintégré son poste, en rameutant les syndicats (on s’en doutait), signe de gabegie évidente du système ; je préfère penser à mauranne et laura plutôt qu’à ce triste personnage névrosé et pathétique.

     

    Répondre à ce message

  • #1849437
    Le 27 novembre à 21:51 par Rudolph Ass
    Le manifeste des 123

    Le manifeste des 123 connasses
    Va te marier, fais des gosses et reste aux fourneaux
    Voilà le rôle d’une femme, être une bonne épouse, une bonne mère ou une religieuse
    Et idem pour un homme il doit être un bon époux , travailleur et bon père
    Le reste c’est du flan , de l’oisiveté et de la concupiscence qui sont mères de tous les vices

     

    Répondre à ce message

    • #1849485
      Le 27 novembre à 23:08 par Lovyves
      Le manifeste des 123

      Au-dessus de la pensée de Rudolp Ass, c’est le soleil.

       
    • #1850469
      Le 29 novembre à 14:14 par Rudolph Ass
      Le manifeste des 123

      @Lovyves
      Pourquoi la Lovyves tu veux être speakerine à Anal+, chanter dans la Nouvelle Star, être une self-made-woman comme MARTINE ROTHBLATT, la business/wo/man, écrire des livres comme Caroline Fourest ou peut-être pisser dans des Eglises comme Inna Shevchenko
      Qui y a-t-il de si mal à être mère au foyer ou bonne sœur ?
      Tu veux rompre tes chaînes, qui t’aliènent ,celle du père, de l’époux, du mâle blanc et de la sainte Eglise
      C’est si beau cette liberté, d’être une femme libre comme Christine Angot ou Marcela Iacub loin du patriarcat fasciste de cette foutu famille qui t’oppresse en tant que femme ????

       
  • #1849448
    Le 27 novembre à 22:10 par Eric94
    Le manifeste des 123

    La peine de mort est inhérente au vrai catholicisme : http://laportelatine.org/bibliotheq...

     

    Répondre à ce message

    • #1849908
      Le 28 novembre à 16:04 par Yves-Sans-Logement
      Le manifeste des 123

      @Eric94
      C’est vrai saint Thomas d’Aquin l’explique très bien dans petite somme politique

       
  • #1849578
    Le 28 novembre à 06:58 par nous autres
    Le manifeste des 123

    Merci pour ce brillant article, Ginette.
    Il serait bon de soutenir l’action du maire de la Courneuve : la suspension sans salaire de cette Nour. Il doit faire appel, puis aller en cassation. Il a eu raison c’était le moins qu’il pût faire.
    Il n’est en effet pas admissible que les bourreaux soient des "martyrs" et les victimes assassinées de la façon la plus effroyable, jeunes Françaises productives et charmantes, des "femmes" d’un ordre inférieur. En effet elles ne sont pas incluses (par le "par contre") dans le "nous" de la Nour.
    "PAR CONTRE, que le terrorisme patriarcal NOUS tue tous les deux jours...".
    Qui est donc ce NOUS ?
    Des femmes qui seraient comme la Nour ? C’est à dire ? Installées, choyées, bourgeoises, donneuses de leçon ? Noires ? musulmanes ? Tout cela ensemble ?
    Il y a de l’anti-France là-dedans, de la part d’une personne qui vit de responsabilités politiques. C’est à dire de la trahison, en plus évidemment d’un soutient patent au terrorisme.
    Il faut poursuivre l’affaire.

     

    Répondre à ce message

  • #1849647
    Le 28 novembre à 09:08 par GERARD R.
    Le manifeste des 123

    Mon mantra à moi, c’est que dans la horde des nanas qui se plaignent publiquement de ramasser des gnons, il n’ y en a pas une qui ose avancer une raison. Pas une ! Il n’en faut pas plus à mon instinct hyper-vigilant, pour se mettre en alarme.

    Par contre, c’est dans la frange de femmes qui sont réellement injustement battues, par un conjoint névrosé (il y en a) que le silence règne totalement. Et que l’intervention des services sociaux est quelquefois nécessaire, pour les sortir des griffes de ces salauds.

    Mais pour les autres, lorsque l’on a soustrait, celles qui le méritent (il y en a) celles qui le cherchent (elles sont nombreuses) et celles qui visent la victimisation, pour tenter d’exister (j’en connais) je dirais que le phénomène n’est pas plus préoccupant que les vols à la tire, pour établir une comparaison.

    Ne soyons donc pas dupes !

     

    Répondre à ce message

  • #1851987
    Le 1er décembre à 12:12 par Yann Amar de l’Ashoa
    Le manifeste des 123

    Si ce monde avait été créé pour que nous y soyons heureux , Dieu aurait fait la femme muette et ses nichons ne tomberaient jamais, la belle sirène ne deviendrait pas un cachalot, et elle ne vieillirait jamais . La femme est la personnification de l’illusion et l’homme celle de l’Esprit créateur . On echappe a tout quand on se defait du désir de se réjouir de la matière, de la contrôler et de l’exploiter . Matière mater mère mata , la femme représente la matière et comme elle sa seule fonction est de perpétuer. Sans fin naissances et morts se succèdent ici bas , l’homme sage se désintéresse de la chose et n’agit que par devoir pour l’unique satisfaction de Dieu .

     

    Répondre à ce message