Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le ministre de la Défense polonais accusé d’antisémitisme

En 2002, il affirmait avoir trouvé des vérités dans les Protocoles des Sages de Sion

Le nouveau ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, est critiqué pour avoir dit en 2002 que la théorie des Protocoles des Sages de Sion, un pamphlet antisémite datant du début du XXe siècle, pouvait être vraie.

C’est une figure très controversée qui a été nommée ministre de la Défense dans le nouveau gouvernement ultraconservateur en Pologne. Antoni Macierewicz avait déclaré en 2002 à la radio conservatrice polonaise Radio Maryja, qu’il avait lu les Protocoles des Sages de Sion, un pamphlet antisémite créé par la police du Tsar et qui est censé montrer la domination juive sur l’économie et les médias.

Antoni Macierewicz avait reconnu qu’il existait un débat sur l’authenticité du texte tout en ajoutant : « L’expérience montre qu’il existe de tels groupes (ceux décrits dans les Protocoles, Ndlr) dans les cercles juifs », rapporte le Guardian. [...]

Jonathan Greenblatt, le président de l’Anti-Defamation League, organisation américaine qui lutte contre l’antisémitisme, a écrit au Premier ministre polonais Beata Szydlo pour protester contre cette nomination : « Meme si ces déclarations ont été faites il y a plusieurs années, cela indique un profond et violent antisémitisme.  »

Lire l’intégralité de l’article sur lejdd.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.