Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le ministre du Travail Muriel Pénicaud punit les chômeurs

C’est le troisième acte des grandes réformes sociales du gouvernement. Après les ordonnances réformant le Code du travail et la loi sur l’avenir professionnel qui vient d’être promulguée, place, désormais, à la réforme de l’assurance chômage.

 

À l’issue d’une réunion de deux heures et demie avec les partenaires sociaux, le ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé ce vendredi après-midi que le gouvernement comptait réaliser entre 3 à 3,9 milliards d’euros sur trois ans dans le cadre de cette réforme. Avec, en filigrane, la volonté de lutter contre le chômage en France et la précarisation du marché du travail.

[...]

Quatre règles dans le collimateur

Dans l’attente de la lettre de cadrage qui doit être envoyée mardi ou mercredi prochain aux syndicats et au patronat, la ministre du Travail a présenté les quatre règles de l’assurance chômage qui sont dans le collimateur de la réforme.

- Premier point : la règle des droits rechargeables qui permet à une personne qui retrouve un contrat précaire de continuer à toucher plus longtemps des indemnités. -Deuxième moyen de faire des économies : réviser la règle du « salaire journalier de référence » qui détermine l’ensemble des versements attribués au chômeur.
- Troisièmement, le gouvernement veut s’attaquer à la règle de « l’activité conservée » qui permet aux travailleurs précaires de toucher à la fois un salaire et une allocation.
- Enfin, le gouvernement envisage de mettre en place une dégressivité des aides pour les travailleurs « les plus qualifiés » qui retrouvent plus facilement du travail que les autres.

« Cette réforme vise à lutter contre le chômage en France et favoriser l’emploi durable », explique le ministère.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 


 

« Les chômeurs ne sont en rien responsables
du niveau d’endettement de l’assurance chômage
 »

 

 

Les négociateurs des syndicats et du patronat ont été reçus au ministère du Travail pour prendre connaissance des grandes lignes de la lettre de cadrage.

 

Pascal Pavageau, secrétaire général de Force Ouvrière (FO) :

« Les chômeurs ne sont en rien responsables du niveau d’endettement de l’assurance chômage. Il est hors de question que ce soit les chômeurs qui doivent se mettre à rembourser la dette demain, dont d’ailleurs l’État est responsable d’une partie. Il y a un paradoxe, avec un chef de l’État qui nous demande d’élargir l’assiette du bénéfice de l’assurance chômage aux travailleurs indépendants ou à des travailleurs qui démissionneraient pour créer leur entreprise. Le gouvernement ne l’a pas financé. Si c’est demander aux demandeurs d’emploi d’avoir à la fois des indemnités qui soient baissées, des droits qui soient baissés, de devoir rembourser un endettement pour lequel ils ne sont pas responsables et de partager leur maigre indemnisation avec d’autres, parce que la mesure n’est pas financée, cela va commencer à faire beaucoup pour ceux qui sont victimes d’avoir perdu leur emploi.

[...]

Gouverner, c’est choisir. Si le niveau d’endettement de l’assurance chômage, 35 milliards, empêche le chef de l’État de dormir, il peut peut-être prendre 50 milliards de CICE pour les transférer et régler le problème de l’assurance chômage. Il faut arrêter de sous-entendre à chaque fois que, quand on est demandeur d’emploi, on ne veut pas traverser la rue pour prendre n’importe quel boulot de l’autre côté. »

 

Lire l’entretlen entier sur francetvinfo.fr

Le vrai visage de la politique politicienne, chez Kontre Kulture :

 

Pénicaud et la vertu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • faut arreter de s’etonner, macron a annoncer la couleur il veut etre la thatcher francais...

    aujourd’hui en angleterre les indemnites chomages c’est 80 eur par semaine - quelque soit l’anciennete et de le niveau de cotisation...

     

  • #2047210

    C’est les vieux boomers qui ont voté en masse pour macron afin que les jeunes esclaves continuent à leur payer leurs retraites en or et leurs apparts et bicoques pourries à prix d’or. Ils sentent qu’il n’y a plus assez d’esclaves et l’importation massive de migrants ne donne pas les résultats escomptés..alors on accélère le mouvement pour en fabriquer...

     

    • 100% d’accord. Il s’agit d’une guerre intergénérationnelle unilatérale des vieux contre les jeunes. En somme, grands-parents et parents travaillent objectivement contre les intérêts de leurs enfants et petits-enfants en leur demandant de travailler dans une société où l’idéologie du travail est en phase terminale, pour que les premiers puissent continuer à surfer sur tous les privilèges en touchant une retraite que les seconds n’auront jamais.


    • Les français n’ont pas élus Macron, dites vous cela une bonne fois pour toute.
      Arrêtez de faire ce que veux le système c’est à dire nous montez les uns contre les autres.
      les Français ce sont fait « voler » leurs votes et comme le disait un reportage rmc BFM « braquage à l’Élysée » l’élection de Macron, en effet il s’agit bien d’un braquage pour de vrai.
      tout les français qui votent ne sont pas si idiots pour votez à ce point contre leur intérêts.
      personne ne faisais confiance à cet inconnue débarquer sous hollande et sortis d’une banque.
      Macron nous a été imposé ok ?
      Et le prochain ce sera pareil comme Jacques a dit..


    • @ ducegabanna & @ Maurice

      Entièrement d’accord avec vous. La génération de vieux actuels est odieuse et hypocrite. Il y a encore quelques années, j’étais du genre à culpabiliser de "profiter de la vie" alors que l’on me rabâché, "le travail c’est la santé". Maintenant que j’ai compris l’arnaque ...

      Bon nombre de vieux ont fait des enfants non pas pour perpétuer notre race, ni pour transmettre quelque chose, mais bien pour leur égoïsme et leur petits calculs d’apothicaire pour leur retraite.

      En plus quand on voit comment les patrons de nos jours méprisent les salariés, ça motive encore moins à aller bosser.

      Les "migrants" sont "moins productifs" que les "de souche" car ils ont compris l’arnaque et surtout, ils n’ont pas été formaté par 230 ans de république maçonnique. Ceux qui avaient Foi en l’égalité des races et pensaient que "tout salarié est interchangeable avec son voisin", vont l’avoir dans le cul. Le système commence à avoir les fils qui se touchent, c’est bon ça :)


    • Mais le vieillissement de la population c’est le lot des sociétés (sur)développées.
      On ne peut pas reprocher aux gens d’être vieux ou de vouloir conserver un certain niveau de vie.

      Le problème c’est qu’on gère ces tendances au jour le jour alors que ça a été dit et prédit il y a des décennies. (que ce soit l’allongement de la vie ou la baisse de natalité lié au développement (entre autre).
      La désindustrialisation aussi, et un tas d’autre phénomènes, ce ne sont aucunement des "surprises".


    • #2047534
      le 22/09/2018 par envolées-des-incultes
      Le ministre du Travail Muriel Pénicaud punit les chômeurs

      Ça n’est pas une question de pognon, y en a plein à ne plus savoir qu’en faire.

      C’est juste pour nous humilier et nous abaisser au rang d’animaux.

      Le pognon, ils l’impriment. Il n’y a plus rien adossé au pognon, pas d’or , rien. Que dalle.

      Donc, arrêtez de jouer aux intellos. Ça va .

      Ils sont en train de de bâtir la société qu’ils souhaitent depuis des lustres, pour faire advenir leur république oligarchique universelle. Ils se disent qu’ainsi, cela leurs sera plus facile, car ils n’auront pas de résistance, et les brebis seront si demandeuses de pognon, qu’elles seront dociles comme des lapins devant des phares à xénon.

      ils sont en train de lisser la pyramide des revenus. Un pic pour les 1% et une masse grouillante sans pognon, qui vivra grâce au bon vouloir de l’état. Un classique.

      C’est plutôt stupide de jouer à cela à notre époque, compte tenu des tensions nationales, internationales, et de l’état de la technique.

      Derrière, il y aura augmentation de la criminalité, c’est une certitude, et plus si affinités.

      C’est faire un pas de plus vers la falaise. Me concernant, ça me va. Tout ce qui concourt à foutre la merde, je prends. Je valide. Ça fera surtout grandir les rangs.

      Ça, plus la pression sur les populations exercées par les importés d’Afrique et d’ailleurs, agrémentées d’une férocité anti-raciste pour empêcher toutes défenses des populations, c’est plutôt de bonnes perspectives d’avenir pour la France. Dans toutes crises, il y a des opportunités, n’est-ce pas ?

      Reste à savoir avec quelles forces de répressions vont-ils tenir tout ça . . . Mystères et boules d’opium.


    • Ce cliché est stupide. Les vieux ont cotisé, ils ont vécu dans un monde qui leur promettait une retraite tranquille après avoir bossé 40 ans. C’était la règle. Encore avant les jeunes s’occupaient de leurs parents agés.
      Les choses ont changé, mais pas à cause de la majorité des retraités. Déjà en 1954 le club Bilderberg existait. Giscard d’Estaing y allait. Des gens travaillaient à la mise en esclavage du monde.
      Non Macron n’a pas été élu par les retraités mais par les magouilles de ceux qui nous avaient annoncé qu’il serait président
      Je connais beaucoup de retraités qui dépannent leurs enfants qui sont au chomage et se privent pour ça de bien des choses.

      Le vrai scandale ce n’est pas un problème de générations c’est un problème de classe comme par exemple celui des retraites de la classe politique.


  • Bientôt sa Bienveillance Macron va annoncer qu’il supprime le SMIC " afin de résorber le chômage et de créer des emplois " .

     

  • Au fond, l’Etat Français a entamé il y a 30 ans une révolution thatcherienne, qui s’est poursuivie sans relâche, à enrichi les classes bourgeoises et appauvri le peuple, certes à doses homéopathiques, moins brutalement que la révolution éponyme en Angleterre, mais non moins efficace. La gauche française est la plus efficace d’Europe parce qu’elle a réussi l’ exploit de passer pour sociale alors qu’elle est la vraie droite-anti sociale et anti - nationale au possible ...

     

    • #2048001

      @u roitelet

      Quoi ? Elle s’attaque aux pauvres, ça devrait te faire plaisir, non ?
      Après tout, c’est de leur faute s’ils sont dans la situation où ils sont si je suis ta logique, tu devrais être content.


    • A mon vassal ( il se reconnaîtra...)

      J’analyse, je ne prends parti. En dehors des frontières, oui. Je préfère que les Grecs se débrouillent pour payer leurs dettes plutôt que moi les leurs ! Si on n’zvait pas serré la vis aux Grecs, ils auraient pu quitter le navire Europeiste, et alors, ce sont les peuples d’Europe de l’ouest ( et les Français, prioritairement à hauteur de 18%) qui auraient casqué !!!

      En France, il y a une guerre livrée au peuple, c’est juste, mais dont l’immense majorité se fout royalement : ils préfèrent lorgner du côté des migrants et de l’islam( ce que je peux comprendre) alors qu’étudier l’économie est chose rebutante au possible. On va toujours au plus simple. Et puis, ils ont élu Macron...


    • « J’analyse, je ne prends parti. »
      Vous prenez parti comme tout le monde. Quant à vos analyses. elles sont nulles. Vous confondez avec la présomption et des opinions de bas étage.
      « En dehors des frontières, oui. Je préfère que les Grecs se débrouillent pour payer leurs dettes plutôt que moi les leurs ! »
      Vous ne ferez croire à personne que vous payez les dettes de qui que ce soit (c’est du niveau du sketch où vous vouliez faire croire que vous bossiez, plus que les autres et pour un boulot que seule une poignée d’individus seraient capables de faire, lol). Encore un racontar de plus à ajouter à votre collection. Vous feriez mieux d’arrêter de vous humilier de la sorte, vous ne semblez pas du tout conscient du spectacle navrant que vous offrez.


    • #2048389

      @u roitelet qui est plus là pour son égo que pour parler sérieusement de politique.



      J’analyse, je ne prends parti.



      Grecs = méchants, allemands = gentils. Simple, non ?



      En dehors des frontières, oui. Je préfère que les Grecs se débrouillent pour payer leurs dettes plutôt que moi les leurs !



      Mais peut-être tout simplement que ces dettes ne devraient pas être payées...marrant qu’une évidence comme celle-là ne vienne jamais à l’idée des ultralibéraux comme toi.



      Si on n’zvait pas serré la vis aux Grecs, ils auraient pu quitter le navire Europeiste, et alors, ce sont les peuples d’Europe de l’ouest ( et les Français, prioritairement à hauteur de 18%) qui auraient casqué !!!



      Tant mieux, ça les aurait encouragé à quitter l’UE également. La dette est irremboursable. Une dette qui implique des intérêts d’intérêts d’intérêts et qui font que l’endettement mondial est supérieur aujourd’hui à tout ce que la planète peut produire signifie bien que seule l’annulation se fera à la fin et que la sagesse chrétienne (ne pas faire d’usure) prévaudra.



      En France, il y a une guerre livrée au peuple, c’est juste, mais dont l’immense majorité se fout royalement : ils préfèrent lorgner du côté des migrants et de l’islam...



      Parce que la nouvelle stratégie de l’élite est de provoquer le chaos généralisé en envoyant 1 milliard d’africains en europe. Donc, la lutte contre l’immigration sauvage est tout aussi importante que le reste.



      alors qu’étudier l’économie est chose rebutante au possible. On va toujours au plus simple.



      Justement, tu ferais bien d’étudier l’économie, ça t’éviterait de sortir des âneries comme ce que t’es capable de dire sur la Grèce, digne de BFM TV.



      Et puis, ils ont élu Macron...



      Raison pour laquelle la critique contre les populistes des autres pays n’est pas possible vu le manque de crédibilité d’un ressortissant français.


    • Mes analyses se vérifieront prochainement : à propos de Trump, du Brexit, du mondialisme etc... comme j’ai eu raison pour MLP naguère. Si vous êtes suffisamment naïf pour croire qu’un milliardaire s’est fait élire pour aider le prolétaire « blanc » , alors on ne peut plus rien pour vous. Si vous n’avez pas encore compris que la Matrice est plus futée sur vous et vous inspire même vos désirs et pensées secrètes , ce que vous devez aimer et craindre, alors vous serez cocu toute votre vie...

      Il faut penser selon la logique du miroir inversée, pour comprendre comment pense le système et où il veut nous mener. Mais non ! Éric, Bayin, Matrix et cie ne comprennent rien, aujourd’hui comme hier, et préfèrent reporter leurs espoirs sur les politiciens, c’est à dire les femmes de ménage du système ! Le présent vous terrifie tellement que vous vous jetteriez dans les bras du premier politicard venu qui vous promettrait le retour à l’âge d’or...C’est pathétique, les gars, pathétique au dernier degré...


    • Un commentaire plein d’imagination mais qui ne s’appuie que sur des allégations venteuses qui ne servent à rien d’autre qu’à vous servir à vous-même la soupe dont vous vous nourrissez. Pathétique, comme vous dites. Et encore une fois, ne confondez pas opinions et analyses. Sinon, un mot sur la durée de la détention préventive d’Esteban Morillo ?


  • #2047229

    Ce sosie d’Harpo Marx va t-il également punir les licenciés de chez Danone ? Je n’espère pas, en tout cas !

    Faut-il en rire ou en pleurer ? La question reste ouverte...


  • #2047230

    Cela fait longtemps que je punis le gouvernement en ne votant pas. Près d’un demi siècle en fait. Et ce sera comme ça jusqu’à la fin.

     

  • Depuis deux ou trois décennies, le chômeur est la seule catégorie de personne, que l’on peut stigmatiser, persécuter, humilier, envoyer "traverser la rue" et j’en passe. Et aucune assoce, aucun meRdia ni à foriori, politicard, pour le défendre. Imagine-t-on que le gouvernement s’en prenne aux migrants envahisseurs, en leur infligeant quelque drastique mesure, destinée à voir décroître leur nombre ? Que nenni ! Bien au contraire !

    Mais les chômeurs, eux ils y ont droit ponctuellement. Où sont les Mélenchon, et autres faux postiers, eux aussi à revendiquer toujours plus de parasites illégaux, criminogènes et (on le sait désormais) pathogènes. Mais qui ne bronchent jamais contre les mesures anti-personnelles, visant exclusivement les seuls chômeurs ?

    Chômeurs, de toutes les putains de communautés qui fractionnent les états européens, la vôtre n’intéresse personne ! La vôtre dérange ! À l’instar de celle des "vieux". Et la racaille des eurocrates, par l’entremise de ceux pour qui vous veau-tez consciencieusement, va s’occuper de "réduire" l’une et de l’autre.

    Car l’ U E, c’est le malheur des Peuples autochtones. Prenez ceci comme une prophétie !

     

  • Madame Pénicaud la question est :
    qui est responsable du chômage ?
    Qui est responsable de la délocalisation des entreprises ?
    Pourquoi les PME, PMI n’embauchent-elles pas ?
    Pourquoi certaines PME et PMI dégraissent leur personnel ?
    Pourquoi des employés qualifiés partent à l’étranger ?
    Autant de questions posées restants sans réponses,( mais surtout épargnez-moi de " LA CRISE" qui est le par feu de cette cause qui est la météorite tombée soudain du ciel appelé "crise") et pourtant si facile à répondre, parce que le responsable est tout désigné, et c’est celui qui veut imposer ses règles alors qu’il fout tout le pays dans la merde .Et tout ça parce qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses, et que vous faites une politique mondialiste de terre brulée, mais n’ose le dire franchement en se cachant derrière, comme vous dites et prétendez " LA LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE "
    Le lutte contre chômage,qui est la trique pour faire bosser le gland pour une poignée de cerises afin que les banquiers et les entreprises de CAC 40 puissent s’en mettre plein les fouilles. Pour eux la crise, ils n’en connaissent même pas la définition
    Il faudra trouver autre chose comme " lutte" et revoir votre copie concernant la cause..


  • Du coup vu les que indemnisations chomage vont baisser,les cotisations (ponctions) sur la part salariale vont baisser aussi ?non ?j’ai pas bon la ?sinon elle va ou la différence ?pour nos vieux peut être ?encore raté ?bon je sors..


  • #2047375

    François Rebsamen, l’aspirant "Contrôleur de chômeurs" sous Hollande, a fait des émules.

    Je serai au chômage le premier janvier 2019, je le sais depuis un mois, et pour l’instant je n’ai rien derrière de programmé, comme d’habitude.

    Ça fait 12 ans que je vis comme ça. Je n’ai jamais eu plus de 6 mois de visibilité pour me projeter dans l’avenir.

    Passer le contrôle technique et/ou changer de voiture est un cauchemar à chaque fois : j’économise pour me payer un tacot qui va me permettre d’aller travailler pour me payer un autre tacot. 1 300 € net/mois (c’est mieux que beaucoup d’autres, je le sais bien) ; un enfant depuis 3 ans. Biens de consommation ? Néant.

    Pourtant, j’aimerais bien consommer un peu autrement que pour des pâtes et des factures d’électricité.

    J’ai choisi un métier que j’adore, c’est ma passion, mais qui ne mène à rien si l’on ne devient pas fonctionnaire territorial, ou, côté privé, si l’on n’habite pas une grande métropole dotée de très grandes entreprises.

    Merci E&R pour la piqûre de rappel de Pavageau (bon, FO sont des collabos créés par la CIA pour affaiblir la CGT, mais tout le troupeau n’est pas à jeter - comme dans tout syndicat, du reste -> Concernant les poissons, c’est la tête qui est importante, pour faire allusion à une métaphore chère à AS ;-).


  • On a l’impression que deux attitudes opposées s’affrontent :
    - d’un côté, il faut donner plus de droits aux chômeurs pour les aider, et c’est vrai que l’assurance chômage a considérablement étendu les droits aux allocations depuis 20 ans (il fallait par exemple avoir travaillé beaucoup plus longtemps, il n’y avait pas d’indemnisation plus longue pour les +60 ans, les indemnités étaient dégressives etc...).
    - de l’autre, on a le discours sur des chômeurs qui abusent, qui pourraient reprendre un travail plus vite etc...
    Or, il n’y a pas un type de chômeur, mais les deux. Il y a des çhomeurs qui cherchent vraiment et ne trouvent pas, et il y en a qui tirent leurs droits le plus longtemps possible.
    Comment faire une loi commune pour tout le monde ? N’avons-nous pas le problème d’avoir un Etat qui décide pour tout le monde de façon uniforme pour tous ?
    L’assurance chômage, c’est... une assurance. Qu’est-ce sui empêcherait que des assureurs s’en chargent ( les salariés récupérant évidemment leurs cotisations chômage). L’expérience montre que, lorsque les gens paient eux-mêmes de façon consciente, ils se comportent de manière plus responsable.
    Chacun pourrait d’ailleurs choisir dans cette assurance obligatoire son niveau d’indemnisation. Il faurait évidemment des règles pour encadrer, mais cela fonctionnerait certainement de façon plus satisfaisante et cela coûterait sans doute moins cher (pensons à l’assurance auto). Quant à Pôle Emploi, combien de chômeurs et d’entreprises apprécient son service pour trouver un boulot ? C’est triste, mais vrai...
    Donc Macron ne voit qu’un côté et résout mal le problème. Il ne daut pas rifistoler le système, mais le changer. Et surtout davoriser la création d’emplois en arrêtant de rabassrr les PME-TPE de réglementations et de charges. Le CICE bénéficiant surtout aux grandes entreprises (cherchez l’erreur !)


  • C’est prévu, plus de boulot car remplacer par les robots, ils vous proposeront le salaire universel contre la puce... le but : le contrôle, pas seulement, tout simplement votre vie... et votre âme !!! ce qui est peut être pire..


  • Ca va dans le bon sens, ce n est pas aux gens qui travaillent de payer des gens qui ne travaillent pas.
    Le chômage actuel vient du fait que l on peut fabriquer beaucoup moins cher ailleurs, un travailleur francais coûte trop cher, trop de cotisations sociales , trop d impôts, les patrons ne peuvent pas embaucher sinon les affaires périclites.
    Ce gouvernement parle beaucoup mais agit peu, ils n ont rien fait pour faciliter les embauches. Le pire dans tout ça, c est que les francais qui sont des communistes mentaux et ont l impression de vivre dans un pays libéral.
    C est incroyable quand on vit la vie réelle !

     


    • ce n est pas aux gens qui travaillent de payer des gens qui ne travaillent pas



      Chacun cotise pour le chômage, et celui qui n’a jamais cotisé n’y a pas droit...


    • C’est en effet aussi simple que ça @Caro, du moins s’agissant du chômage, mais il ne faut pas trop en demander.


    • #2048174

      J’en déduis que tu es artisan à ton compte et que tu n’as probablement pas d’autre choix que de recourir au travail au noir car tu ne peux te permettre de déclarer l’ouvrier supplémentaire dont tu as absolument besoin pour assurer tes chantiers.

      (J’ai un très bon copain carreleur dans ce cas-là, qui bosse avec un maçon qui est son ami ; je le suis aussi).

      Ceci dit, concernant les cotisations : je cotise chaque fois que j’ai la chance de travailler. Les allocations chômage ne sont pas une aide sociale, une aumône, une charité : c’est juste le retour de ta cotisation.
      Je cotise aussi pour l’assurance-maladie ; je vais chez le médecin une fois tous les 5 ans pour un mauvais rhume, je n’envoie même pas ma feuille à la sécu (j’ai sans doute tort sur le principe, c’est vrai).

      Bref, après, le discours "charges sociales c’est mal", "URSSAF tu me voles mon taf", etc. : c’est complexe, je le vois, je n’ai pas de solutions à proposer mais ne tire pas sur les chômeurs, s’il te plaît. Ce sont aussi tes compagnons de galère.


    • @seb59

      Tiens un libéraliste égaré sur E&R, c’est original !

      "Le Français coute trop cher" Non monsieur, avec ce système du sans-frontière, on met en concurrence les travailleurs du monde entier.
      "trop de cotisations" c’est surtout la paperasse qui fait ch*er.
      "les patrons peuvent pas embaucher" bien sur que si, à condition qu’il y est réellement un besoin, ce qui n’est pas toujours le cas....
      "communistes mentaux" cette blague ! C’est le libéralisme mental qui gouverne hélas notre pays.


  • Travailler plus pour gagner moins, c’est ça leur crédo ? Si on pouvait avoir une vie décente en travaillant, le chômage baisserait. Pour moi quand on travaille on devrait au moins pouvoir s’acheter sa maison et faire vivre sa famille. Le SMIC est trop bas voilà tout. C’est un message rapide mais sur le fond c’est ce que je pense.

     

    • D’accord avec vous Pierre. Tout travail devrait mieux payer. Je trouvais pas con la TVA sociale qui allegeait les charges patronnales et salariales pour augmenter la tva. Tu consommes = tu quotises. Tu travailles = tu gagnes. Et ainsi on aurait eu un impôt tres equitable. Plus t’es riche plus tu consommes plus tu quotises. Et si tu economises alors tu cotises moins.
      Aujourdhui on gagne pas beaucoup et on est pompé de partout. On peut pas economiser ! Si on regarde bien un patron paie un salarié au Smic brut de 1600 € et le salarié va toucher 1150 €. Ensuite le salarié paiera un impot sur le revenu de environ 1000 € ou 83 €/mois. Deja il lui reste 1070 €. Il aura des taxes fonciere ou d’habitation, des assurances obligatoires, une electricité et chauffage et eau, des dettes, un loyer, bref il va lui rester quoi ? 300 € ? Admettons. Il a encore la TVA de 20% il lui reste 240 €. Il fait 2 pleins de gasoil à 60 € super taxé il lui reste 120 € de pouvoir d’achat ? Pour manger. Le patron donne 1600 le systeme reprend 1480 €.
      Certaines personnes créent des communautés de mutualisation de frais liés a l’habitation. Ils achetent par exemple une grande ferme et y font plusieurs "appart". Avec des jeunes et des vieux. Avec une buanderie. 1 abonnement internet. 1 seul portail... Cela revient moins cher que notre cher individualisme.
      Le covoiturage est un exemple aussi de mutualité.
      Les mairies se regroupent en com com.
      Bref on est plus forts tous unis. Là est la solution je pense.


    • Détrompez-vous, le smic n’y est pour rien. La Suisse n’a pas de smic et est au plein emploi, les salaires sont plus élevés qu’en France, en particulier pour les basses qualifications.
      Un employeur fait ses calculs avant d’embaucher. Il faut que ce que lui rapporte un employé en valeur ajoutée soit supérieur à ce qu’il lui coûte. C’est vrai en particulier pour les petites entreprises (les plus pourvoyeuses d’emplois potentiellement) puisque les grandes peuvent équilibrer entre les salariés plus ou moins "rentables" pour elles. Il faut bien se mettre dans la tête que le but d’une entreprise n’est pas de créer des emplois, mais de fournir des biens et des services et de les vendre.
      La mondialisation a créé une concurrence avec des pays aux salaires très bas, c’est vrai. Mais le problème de la France est le niveau du salaire total (et non le salaire net des employés). Nous somes défavorisés pas seulement lar rapport aux pays comme la Chine (avec lesquels nous ne pouvons pas lutter question niveau de salaire) mais aussi par rapport aux autres pays développés qui ont moins de charges (et de réglementations que nous, car ces dernières ont ausi un coût). Ces pays ont pourtant un système social qui fonctionne, alors quelle est la différence ? La différence est dans le coût de notre système social et fiscal, non pas sur le service rendu, mais à cause d’un Etat obèse et d’une administration pléthorique qui finit par se prendre les pieds dans sa complexité.
      Si l’on donnait aux salariés leur salaire total (regardez le montant avec toutes les charges salariales et patronales) pour qu’ils s’assurent eux-mêmes, il leur resterait davantage pour vivre et de loin. Demandez aux indépendants qui ont fait cette démarche, ils sont mieux assurés pour moins cher. Et demandez-vous pourquoi ils sont poursuivis par la justice...
      L’ennemi des salariés (et des indépendants d’ailleurs), ce ne sont pas les patrons (à quelques exceptions près). C’est l’Etat. Mais ça arrange bien ce dernier quand on désigne un autre responsable.
      NB : il faut traiter à part la question des retraites, dont une partie pourrait être gérée par l’Etat et une autre plus souple, par les travailleurs eux-mêmes.


    • @ anonyme : " Je trouvais pas con la TVA sociale qui allegeait les charges patronnales et salariales pour augmenter la TVA. "

      L’idée de TVA sociale à l’origine devait s’appliquer uniquement sur les produits que les entreprises qui délocalisent réimportent en France, pour qu’elles paient quand même les cotisations sociales et réduire la concurrence déloyale par rapport aux productions en France. C’est un droit de douane qui est reversé aux caisses sociales pour compenser la perte des délocalisations.

      Si la TVA sociales est appliquée sur tous les produits, ça n’a aucun intérêt, c’est une charge en plus.


  • Chômeurs d’hier d’aujourd’hui et de demain,
    vous avez voté pour qui ? Ah pour faire barrage ?


  • #2047498
    le 22/09/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Le ministre du Travail Muriel Pénicaud punit les chômeurs

    N’oubliez pas que chômeur ou pas, vous pouvez très bien vous passer du Système.
    Par contre, Madame Pénicaud et sa clique de parasites ne peut pas se passer de vous.
    En réalité, ce sont des déclarations d’amour : il faut absolument que les chômeurs travaillent pour nous engraisser, parce que le contraire les obligeraient à travailler, eux, pour nous engraisser.
    Dans une société libre et saine, vous auriez besoin de ces gens-là pour faire une activité qui vous plait, vivre où vous vous voulez et comme bon vous semble ?
    Non.


  • La France est un pays de fainéants. Tous le monde sur le pont et au boulot. L’oisiveté mène à la déchéance morale et l’effort rend libre.



  • - Enfin, le gouvernement envisage de mettre en place une dégressivité des aides pour les travailleurs « les plus qualifiés » qui retrouvent plus facilement du travail que les autres.




    Si j’ai bien compris la phrase, c’est qu’ils sont fous.

     

    • Je comprends dans cette phrase que plus on est qualifié plus on a de potentiel a retrouver du taf. Si on en trouve pas c’est pas normal, c’est juste qu’on profite du chomage. Donc ils veulent juste accelerer le retour a l’emploi pour eux qui le peuvent.


  • #2047563
    le 23/09/2018 par Combattre l’Empire
    Le ministre du Travail Muriel Pénicaud punit les chômeurs

    Excellent le tweet de Mr Propagande !
    Chômeurs comme travailleurs, on est tous traités comme des voleurs.


  • Evidemment que les indemnités d’assurance chômage sont trop élevées et valables trop longtemps / si t’es célibataire et que tu peux les toucher 1 ou 2 ans sans rien foutre, tu te barres direct en Asie prendre du bon temps ; c’est ce que tout le monde ferait !

    il faut être vraiment con pour chercher à retrouver du boulot dans ces conditions :)

     


  • Pour l’assurance chômage :
    5 % : réparti à raison de 4,05 % à la charge de l’employeur et de 0,95 % à la charge du salarié.
    A compter du 1er janvier 2018, la contribution salariale passe de 2,40 % à 0,95 %.
    Elle devrait être supprimée totalement à compter du 1er octobre 2018.




    Source : https://www.urssaf.fr/portail/home/...


  • #2048062

    Les français devraient se tailler en Pologne, avec leurs économies ils vivraient bien confortablement. La France disait Attali, c’est un hôtel, oui mais l’hôtel de qui ? Et bien des touristes du monde et certainement de gens de plus en plus aisés !


Commentaires suivants