Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out gay

 

L’intervention intégrale de François Bousquet lors du 5e Forum de la Dissidence organisée par Polémia :

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2334870

    Piètre orateur mais bon écrivain. Je viens de lire son livre « Courage ! Manuel de guérilla intellectuelle » ; c’est bien écrit et ça tient la route. Hélas, lui et Soral sont deux dissidents irréconciliables, et, in fine, ce sont tous les patriotes qui en pâtissent. Sionisme/anti-sionisme, je ne sais pas, mais egos mal gérés sûrement.

     

    Répondre à ce message

    • #2334943
      Le 3 décembre à 15:54 par André Bastin
      Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

      Déjà, un patriote ne peut pas être sioniste, c’est une contradiction. Ni non plus un dissident d’ailleurs. Ça fait déjà deux contradictions en trois lignes, et vous le sauriez si vous aviez réfléchi juste un peu. Mais le plus saugrenu dans votre commentaire, c’est cette sorte d’équivalence que vous établissez entre Alain Soral et le petit Bousquet (...lui et Soral...deux dissidents irréconciliables...). Mettre les deux sur le même plan montre seulement que vous n’avez aucune espèce de notion de la hiérarchie et de la valeur des hommes. À la rigueur, vous auriez évoqué Zemmour, j’aurais pu comprendre. Mais là, ce lilliputien de la mouvance nationaliste, c’est dérisoire. Je vais prendre une bouffée d’air frais.

       
    • #2335021

      1_ "Courage" : il vous inspire le courage ce type ? La vaillance guerrière ?
      2_ "Lui et Soral" : parce que vous les mettez sur un plan d’égalité ?

      Le premier coming-out de Bousquet fut d’inviter Zemmour dans sa Nouvelle Librairie, officiellement censée reprendre la ligne d’Emmanuel Ratier.
      Vous nous expliquez le courage là ? Et ses valeurs corollaires : loyauté, panache, abnégation...
      Savez-vous seulement qui était Ratier ?

      Quelles emmerdes a eu Bousquet, pour oser parler de courage ? Combien d’agressions et de procès ? À la moindre occasion il précise qu’il n’est pas antisémite, le courageux. Et maintenant il clame qu’il faut assumer la sodomie pour s’épanouir.

      "Egos mal gérés", vous êtes aveugle ou stupide ?

       
    • #2335026
      Le 3 décembre à 18:46 par Daniel de Lens
      Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

      Si vous voulez lire un écrivain de qualité, lisez Pasolini, un PD qui avait des couilles et du talent, lui !
      Combien de procès pour votre dissident Bousquet ?
      Mais quand on a suffisamment de temps à perdre pour lire son livre, j’imagine qu’on ne laisse pas innocemment un commentaire sur le site de Soral.

       
    • #2335937
      Le 5 décembre à 07:13 par Un Bousquet de crevettes
      Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

      Wouah c’est chaud Bousquet est en train de se radicalisé-e-s !!
      C’est ça bande , les vieux devant ?
      Chaud bouillant l’ambiance,on dirait le kop de Boulogne dans les années 80

       
    • #2335953
      Le 5 décembre à 07:51 par Adolf Hipster
      Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

      Il a autant de courage qu’Éric Brunet, sa place c’est serveur dans un bar hipster du Marais

       
  • #2334885

    J’ai retrouvé une archive où Mitterrand parle de ses relations avec Bousquet :

    https://fresques.ina.fr/mitterrand/...

    On me dit dans l’oreillette qu’il ne s’agit pas du même Bousquet !

    Ah bon un bosquet peut en cacher un autre ?

     

    Répondre à ce message

  • Aujourd’hui, assumer ouvertement son homophobie demande beaucoup plus de courage que d’avouer son homosexualité.

     

    Répondre à ce message

  • #2334996

    Tout est relatif même si il n’a pas complétement tort.
    L’exemple de l’affirmation homosexuelle est à la fois bien et mal choisi car même si le lobby en a tiré d’énormes avantages,il a fait reculé la sympathie ou tout du moins la neutralité de la majorité des Français a son égard,et l’homsexualité est encore aujourd’hui mal vu/ tabou chez les natios de droite et la droite catholique dite "modérée".
    Et ne me parlez-pas des cadres gays du RN,le RN n’est pas de droite,juste un parti national-populiste,les ex-électeurs du PC qui ont reporté leurs votes sur lui à partir des années 90 ne s’y sont pas trompés !!!
    Le pb c’est que dès que tu parles d’identité nationale si tu ne t’apelles pas Zemmour ou Finkielkraut les fils des journaleux (qui sont pour 90% à gauche ou à l’extrême-gauche) à l’intérieur se touchent.
    Le seul retour du nationalisme sur la scène politique se fera par le biais du souverainisme ou ne se fera pas.
    Dès que tu parle d’identité ou de préférence nationale pour les Français,les merdias gauchistes comme la majorité des allogènes français entendent "suprémacisme blanc","ethno-racialisme","pogroms"etc...
    Ils n’ont toujours pas compris qu’être français n’était pas une problématique raciale mais éthique,de moeurs et de communité d’esprit car ils ne peuvent pas comprendre que les Français de souche européenne (hormis les franco-portugais et,dans une moindre mesure,les Français d’origine italienne sont moins racistes,communautaristes,ou axés sur la race,que par sophisme,ils assimilent (ou surtout font semblant) d’assimiler à la culture et à l’identité d’un pays vu que chez-eux les deux sont imbriqués.
    Bref l’identité ne paye plus en France tant les Français comme d’ailleurs la moitié des Européens de l’Ouest sont devenus culturellement (et parfois aussi physiquement)abâtardis...
    L’identité nationale ne pourra être remise au goût du jour que noyée sous des couches de souverainisme,la preuve par le vote des franco-musulmans ayant fait des études supérieures pour Asselineau,même si le type est une espèce de technocrate monomaniaque qui a le charisme d’une moule,car sur un point il a raison:sans sorti de l’Europe impossible de mettre en place une politique souverainiste et sans politique souverainiste impossible de (re)définir ce qu’est l’identité nationale et de prendre des mesures en conséquences à l’encontre de l’immigration de remplacement et du communautarisme qui est en train de saper les bases de notre beau pays...

     

    Répondre à ce message

  • #2335370

    Le courage d’être soi... Ca me fait marrer. C’est chez les représentants LGBTXYZ qu’on trouve le plus de gens qui ne s’assument pas... Prenez Billal machin truc, le chanteur à perruque. Pourquoi il porte une perruque, il aime pas ses cheveux ? Pourquoi il se maquille, il aime pas sa gueule ?

     

    Répondre à ce message

  • #2335410

    Sauf que l’homosexualité n’est pas combattue elle est encouragée et elle apporte de la promotion ,de la protection et de la mise en valeur a celui qui s’en réclame .
    Soit exactement le contraire de ce qu’apporte la contestation réelle du pouvoir.

     

    Répondre à ce message

  • #2335512
    Le 4 décembre à 13:32 par Pipo et Pompo sont pas des végétariens
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    Ça s’appelle un placement de produit
    Là, par exemple, c’est une pub pour la Fistiniere
    Bousquet c’est un bon !!
    Il sait capter son public
    Regardez bien les p’tites vieilles devant, elles boivent ses paroles
    Ce soir après la conférence , j’aimerais pas être le trou d’balle de papy
    Sacré François
    La prochaine fois ,il va nous placer la vaseline et le PreP ,il est sous contrat avec Act UP
    Faut bien manger

     

    Répondre à ce message

  • #2335574

    Le pauvre est tellement pathétique que c’en est presque douloureux de laisser un commentaire !

     

    Répondre à ce message

  • #2335625
    Le 4 décembre à 17:51 par les maux ont un sens
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    François Bousquet, les p’tits blancs, ils sont plus rap que œuvre française, ils sont plus instagram qu’Identitaires, ils sont plus Youporn que Renaud Camus , ils sont plus MacDo que magret de canard, ils sont plus vodka red bull que cote du Rhône ou Bordeaux, ils sont plus Blaxploitation que Pier Paolo Pasolini, et c’est pas en parlant devant un parterre de vieilles bourges, que tu vas changer grand chose
    C’est tout la différence entre toi et un Soral

     

    Répondre à ce message

  • #2335816
    Le 4 décembre à 21:58 par Deux doigts de militantisme dans le fion
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    Après le salut nazi inversé, avec Bousquet le toucher rectal à deux doigts

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents