Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out gay

 

L’intervention intégrale de François Bousquet lors du 5e Forum de la Dissidence organisée par Polémia :

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pathétique ce Bousquet. Alain Soral avait encore un coup d’avance à son propos. Avec son exemple tiré du coming-out gay il montre qu’il est totalement en phase avec l’idéologie dominante.


  • On a l’impression qu’il parle de lui...

     

  • Je vois très bien ce genre de barbu suintant qui pue de la gueule, ils auraient pu être prof, universitaire, chercheur, c’est pareil... avec Le Gallou en leader on risque pas d’aller loin, remarque !

    Pas de don, ni pour TVLibertés, ni pour Polémia. Vous faites chier. La Cause demande autrement plus d’engagement, pour la France.


  • À ceux qui se disaient jusqu’à présent qu’il ne pouvait pas exister quelqu’un qui atteigne un jour le niveau de Dieudonné, voilà un cinglant démenti !


  • Nous avons déjà assez mal au cul non ? Lui il en redemande.


  • #2334405

    Ça veut dire quoi "c’est à notre tour de sortir du placard" ? Est-ce que ça veut dire "chers faux-amis, formez avec moi un contre-pouvoir idéologique car y a un marché à prendre du côté des natio, ne tardons pas à nous faire entendre car le vent tourne, et si le gauchisme politique garde la main, au moins on aura le lobby gay avec nous, c’est contradictoire et inespéré mais qui ne tente rien n’a rien" ?


  • Vous avez besoin d’élever le niveau lors d’un forum ? Bousquet est là.


  • Pathétique xième forum, où ils se tirent tous la bourre pour faire de petites salles., en s’auto-invitant à l’infini. Tant d’argent gaspillé.

    Emanuel Ratier qui faisait des meetings dans une église non consacrée à Rouen, ornée de croix celtiques, doit se retourner dans sa tombe face à cette librairie nationale-sioniste.

    Le Gallou chef d’Epad.

    Il n’y a rien à attendre de ces gens qui ont eu comme seule énergie, celle de trahir le Menhir.

     

    • Les camarades qui étaient là protégeaient les personnes dans la salle avec des manches de pioche et des nunchakus. Les gauchistes de la LCR et de Rouge, souvent plus vieux et aguerris faisaient des adversaires dignes et très dangereux. Certains militants de droite dans d’autres occasions avaient été vitriolés. Personne ne revendiquait un courage verbal. Tout le monde s’offrait à la baston et la police comptait les coups un peu en retrait. Et personne n’appelait sa mère ou son avocat ou les droits de l’homme.
      Le courage cela ne se décrète pas.


  • Quel ennui, quelle vacuité !
    Je n’ai pas résister plus de 30 secondes.


  • #2334433
    le 02/12/2019 par Françoise Bousquéquette
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    le nationalisme par voies rectale


  • Le neo kantisme est la plaie de notre époque : quand l’éthique se mêle de politique, cette dernière est condamnée... où plutôt il induit le retour de l’ethno differentialisme, la valeur refuge éternelle de la politique ...


  • "Les homosexuels sont cessés d’investir la sphère privée." François Bousquet. Message subliminal et pléonasmique.

    Voix peu virile et texte très pauvre digne d’un texte du bac philo.
    Patron de "la" librairie de droite !!! MDR


  • Sa façon de s’exprimer, l’intonation, c’est franchement insupportable. Ce n’est pas un discours qui vient du coeur et donc ne porte pas !
    J’ai tenu 2 longues minutes

     

  • Le GRECE en Diana "I’m coming out" Ross. De Benoist est dans Libé. La Nouvelle Droite en passe de devenir la nouvelle tendance bobo !

    A la Nouvelle Librairie, ils trouvent du courage dans la lecture de Soljenitsine et en poussant un peu en Georges Valois.

    A Kontre Kulture, cela fait un bail que Georges Valois est réédité et surtout du courage on peut en lire dans "Combat pour Berlin" du petit Joseph ...

    Donc pour sortir du placard et surtout pas y rentrer, on est sur ER et on lit du KK !


  • On aimerait qu’il nous explique ce qu’il entend par le coming-out défini comme « retournement du stigmate » ! Est-ce à dire qu’il faudrait articuler le dit coming-out à une stigmatisation sur un modèle revanchard (de quoi ? on se le demande !) de tous ceux qui ne sont pas homosexuels et qui seraient donc de ce fait fatalement homophobes ?! Ce serait ballot, voire même complètement stupide, et accessoirement sans fin mon petit François, tu ne crois pas ? D’ailleurs, n’est-ce pas déjà le cas sur ce sujet et tant d’autres ? Quel beau et glorieux projet ! Euh ! Et la France là-dedans ? J’imagine qu’en toute logique on peut se la ranger dans le cul aussi ! Plaisanterie mise à part, le fait de la moyenne d’âge mise à part, l’auditoire me paraît peu enthousiaste, il y a de quoi être quelque peu dérouté en effet.


  • Il aime se faire enculer. Ca s’entend dans ses propos, et ça se voit physiquement.
    Et quand je vois les couillons attentifs qui prennent des notes, je me dis qu’il n’est pas le seul.


  • bah tiens donc !!!

    allez va donc mon brave bousquet, va expliquer aux treize militaire morts, et meme aux trois sauveteur de la securité civile morts en helicoptere pendant les innondations qu’avoir du courage c’est etre pédé !!!!

     

  • Tellement courageux ce mec qu’il ne vend pas de livres kontrekulture, ni le journal nationaliste Rivarol dans sa librairie...

     

  • Prochaine étape : l’ouverture d’un lieu "ethno-natio-bon-chic-bon-genre" qui devrait attirer Papacito, Conversano, Marsault et le Raptor : La Fascistinière...

     

  • Apres Israel et le sionisme comme modele d’inspiration, maintenant l’homosexualisme, si avec ca, il y en a qui ont pas compris la grotesque arnaque de ce mouvement, leur cas est vraiment désespéré ou désespérant

     

  • Je me suis infligé l’entièreté de sa conférence. C’est une enfilade de clichés et de bons sentiments d’une totale insignifiance, qui plus est délivrée par quelqu’un dont tout l’être évoque bien plus la lâcheté, même la trouille, que le courage. Son auditoire, si on l’observe bien, semble en être venu rapidement aux mêmes conclusions. Dans dix ans, on parlera encore avec amusement de cette prestation grotesque.

     

  • L’extrême droite la plus bête du monde. Terrifiant de naïveté et de soumission. Si le grand remplacement peut servir à quelque chose ...
    Je précise que je suis gaulois et nationaliste mais je n’en peux plus de devoir militer à côté de ce genre de mecs qui nous tirent systématiquement vers le bas depuis 70 ans.


  • Bonsoir, voir l’emission soral répond.Cordialement.
    « 16’40 : Jean-Yves Le Gallou »

    https://www.egaliteetreconciliation...


  • "...Un défi aux moeurs, hein ?! "
    ...La-men-table, hein.


  • Franchement je ne vois pas d’autre espoir qu’une intercession divine pour sauver l’Occident ! Nous en sommes dans une situation bien plus grave que lors de l’effondrement progressif de Rome ! En effet, aujourd’hui ce n’est pas seulement le pouvoir politique qui a dégénéré mais également l’élite intellectuelle, les moyens de production et le capital humain ! Absolument tout s’effrite et part à vau l’eau !
    Quand le pouvoir politique s’est effondré à Rome les infra structures matériels et humaines permettant le fonctionnement de la société étaient encore présente et pouvaient encore continuer de fonctionner malgré la faiblesse du pouvoir central. Les paysans continuaient à cultiver les terres pour nourrir la population, les artisans continuaient à forger, construire...les commerçants à distribuer et vendre les biens de consommation...les intellectuels à penser...mais de nos jours on est face à un énorme vide ! L’appareil de production a été en grande partie délocalisée...les travailleurs sont dans leur grande majorité des salariés du tertiaire sans compétence réelle...le travail a été taylorisé et automatisé faisant des producteurs des bons à rien...l’élite intellectuelle a été décimée (on s’extasie les larmes aux yeux devant un Emmanuel Todd tant de nos jours un authentique intellectuel c’est rare...) Sur le plan psychologique la majorité de la population est dysfonctionnelle, présentant des pathologies mentales rendant la nécessaire coopération entre les individus impossible ; ego démesuré, hyper susceptibilité, incapacité d’identifier ce qui est de l’ordre du réel et possible de l’irréel et de l’impossible (absence de ce proverbial "bon sens paysans"), refus de la hiérarchie (sauf celle pernicieuse du monde de l’entreprise)...
    Autrement dit quand tout ceci va se casser la gueule, s’il n’y a pas des gens compétents qui arriveront très vite pour prendre la relève on va connaître un chaos indescriptible !

     

    • En accord total avec votre commentaire.
      Tenter de rester debout et d avoir une vie saine au maximum et à tous niveaux, est une gageure quotidienne.
      Grande bavarde de nature, aimant l échange et le jeu intellectuel, j ai fini par m exprimer à minima.
      Vraiment, j y arrive plus.
      Je reste debout, joyeuse malgré tout ( j ai opté pour la vie, tout de même ) et j observe la déliquescence générale qui continue de progresser.
      Le chagrin m a bien souvent gagnée, a observer ce que vous évoquez.
      Je résiste humblement, peut être par l exemple, de plus en plus solitaire. Mais la solitude parfois est préférable au chaos.
      J ai la chance d avoir appris à me servir de mes mains, donc de ma tête. J aime les livres, la nature, le silence.
      Je ne crois pas à la lutte pour sauver ce monde. Je crois à la résistance individuelle, aux actes posés, même minimes. Chacun à sa façon et selon sa force.
      Juste tenir debout, cohérent et digne est un défi. Les plus forts nous guident de leur lumière, de leur créativité et de leur liberté d Être et de penser. Certains nous donnent l espoir.


    • @goy pride

      Complètement d’accord avec votre analyse. Je pense même que si l’effondrement n’est pas brutal il sera lent et progressif ce qui permettra à tous les "veauxtants français" de descendre encore plus bas dans l’imbécilité et la lâcheté, le dernier niveau étant celui de l’animal qu’on veut nous faire atteindre puisque d’après le talmud les goyim ne sont pas des humains...

      @FLOX74

      J’aurais pu écrire ce que vous écrivez mais version masculine. Car en Savoie à part les montagnes, le niveau "dissidence" est très très bas. Quand on est un retraité à petits moyens et qu’on habite dans un hameau qui vote à 62% pour LREM on a vraiment beaucoup de mal à communiquer. Heureusement qu’il y a E&R et tous les bons bouquins de KK...


    • Beau texte, avec une pointe de pessimisme juste-ce-qu’il-faut.


  • Il n’y a pas grand monde.


  • Hahaha, ces anti-gauchistes ne seraient-ils pas l’équivalent des SA pour le national-socialisme Allemand :)


  • #2334603
    le 03/12/2019 par Bouze-Quéquette Marketing
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    Finalement, Benny Hill ?

    - C’était pas si mauvais que ça :-/


  • Inécoutable. N’est pas tribun qui voudrait...


  • Opposition bidon et contrôlé, juste un énième preuve ! Vincent Lapierre s’est décrédibilisé le jour où il à laissé ce type(pour rester polis) lui lécher le cul !


  • Waaaaaa
    J’ai rarement ententu un aussi mauvais orateur
    Alors bon seulement il lit un papier sûrement écrit par d’autres mais en plus il lit mal n’a aucune ponctuation ni aucune intonation pour tenter de CO vaincre son auditoire.
    C’est plat vide de sens vide d’âme j’ai envie de dire satanique presque.
    pour le contenu, et bien pas mieux c’est à peu près la même chose. Au détail près que c’est tout sauf courageux.

    Aller va vendre des livres de toute façon tu es trop mauvais pour en écrire et vu le vide intellectuel dont tu fais preuve tu mérite de vendre du zemmour et c’est tout.


  • Voix de fausset devant un public bien assis sur son cul, Ah elle est belle la révolution !
    Vive la France.


  • Dans certaines de ses interventions, le Patron semblait faire un lien entre sodomie et soumission à l’Oligarchie.

    Ne serait-on pas en plein dedans, si j’ose m’exprimer ainsi, avec la cas Bousquet ?


  • Perso je n’y connais rien sur ces bousquet et autres, qui est qui et telle ou telle librairie, mais franchement tant que chaque chapelle de la dissidence ou de l’alternative ou toute idéologie politique finalement se défoncera la gueule les unes contre les autres au lieu de s’unir avec chacune de ses différences tout en conservant le meme objectif commun, JAMAIS la cohésion du peuple qui en a marre pourra faire basculer l’Etat vers ses obligations sociales et morales.


  • #2334722
    le 03/12/2019 par L’ethno-natio-anal et la lutte des rondelles
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    François Bousquet en représentation dans l’EHPAD de luxe de Neuilly -Vincennes et ses vieilles peau
    C’est le Giscard d’Estaing du nationalisme ce Bousquéquette
    Oh punaise on arrive en fin de race avec des mecs comme lui
    Vive l’ethno-nationalisme avec Bousquet Zemmour Conversano et Pipo & Pompon
    Non là c’est trop bon
    On pourra dire à nos gosses on était là

     

    • Nous sommes effectivement à des années lumières d’Alfred Rosenberg avec les Zemmour, Bercoff, Finkie, Rauffer, Conversano et Papacito.

      Nos fiers Indo-Européens ont changé le nord de leur boussole, de Delphes à Jerusalem, d’Athena au Molok, du mythe du XXème siècle à l’escroquerie du XXIème.

      Mais toujours un petit plaisir à tâcler les catholiques.

      Misérable.


  • Vivement que Bousquet se pacse avec Conversano , ça les apaisera


  • c’est une très belle allégorie.
    En effet, on avance moins vite lorsqu’on se cache.

     

  • Au contraire de beaucoup de commentaire ici, je trouve que sa comparaison est juste. Il n’approuve en rien l’homosexualité, il parle de la forme de communication qu’a utilisé le lobby LGBT pour normaliser leurs moeurs dans les notres.

    Est-ce normal de pouvoir parler sans tabous de sujets LGBT à la radio ou au travail, mais pas du nombre croissant d’étranger à bas coût qui sont en concurrence directe avec nos parents sans formations spécifiques, ou que ces étrangers ne souhaitent pas s’intégrer au nom de leur religion (même des non-extremistes souhaitent que le cuisinier de notre boite lorsque qu’il fait des tranches pannés de porc veulent du poulet, mais ils fument des clops....) ? Je me censure au travail, alors que mon collègue gay (un bon type comme moi, j’ai rien à lui reprocher, il n’est pas une copie extravagante comme Bilal Hassani), parle ouvertement qu’il a couché avec un beau dominicain le week end et parle d’un jours avec des enfants.

    C’est pourquoi je trouve que c’est une idée intéressante de Bonsquet pour faire avancer la cause.

     

    • #2334895
      le 03/12/2019 par N’importe quoi camarade
      Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

      Sauf que c’est pas les fiottes qui ont choisi cette visibilité, c’est un lobby bien plus puissant ( celui dont on ne peut parler le lobby ....chuuuuuuttttt)
      C’est ce lobby qui décide qui peut quoi ,ou et quand
      Si tu crois que les fiottes et les trans du bois de Boulogne ont assez de puissance pour décider quoi que ce soit ,c’est que tu es bien naïf


    • Et bien au contraire de beaucoup de monde ici, vous vous trompez !
      Oh oui alors ! Le « coming-out » homosexuel pour « inverser le stigmate » (dixit l’intéressé), dans un pays où chacun sait que les homosexuels sont ô combien opprimés et vivent dans la terreur quant à l’inverse la majorité est entendue et satisfaite, en voilà une bonne idée pour faire avancer un schmilblick qui a bien besoin de ça !!! Voilà qui va continuer de bien détendre tout le monde en favorisant une belle et saine cohésion. Et puis c’est sûr que c’est la priorités des priorités ! Après, si la connerie est décrétée cause nationale, il est certain que c’est la voie royale (ou rectale, c’est selon !) pour « faire avancer la cause ». Misère.


  • Dans les années avant et après guerre c’était du courage que de s’afficher homosexuel
    aujourd’hui c’est franchement basique, c’est plus tôt le contraire qui est un modèle de courage, rester ce que nous sommes coûte que coûte telle que la nature l’a voulu c’est franchement courageux !


  • Bousquet, mais quelle honte ce type... c’est le fond de la médiocrité, on ne peut pas descendre plus bas... oh la la !


  • Piètre orateur mais bon écrivain. Je viens de lire son livre « Courage ! Manuel de guérilla intellectuelle » ; c’est bien écrit et ça tient la route. Hélas, lui et Soral sont deux dissidents irréconciliables, et, in fine, ce sont tous les patriotes qui en pâtissent. Sionisme/anti-sionisme, je ne sais pas, mais egos mal gérés sûrement.

     

    • Déjà, un patriote ne peut pas être sioniste, c’est une contradiction. Ni non plus un dissident d’ailleurs. Ça fait déjà deux contradictions en trois lignes, et vous le sauriez si vous aviez réfléchi juste un peu. Mais le plus saugrenu dans votre commentaire, c’est cette sorte d’équivalence que vous établissez entre Alain Soral et le petit Bousquet (...lui et Soral...deux dissidents irréconciliables...). Mettre les deux sur le même plan montre seulement que vous n’avez aucune espèce de notion de la hiérarchie et de la valeur des hommes. À la rigueur, vous auriez évoqué Zemmour, j’aurais pu comprendre. Mais là, ce lilliputien de la mouvance nationaliste, c’est dérisoire. Je vais prendre une bouffée d’air frais.


    • 1_ "Courage" : il vous inspire le courage ce type ? La vaillance guerrière ?
      2_ "Lui et Soral" : parce que vous les mettez sur un plan d’égalité ?

      Le premier coming-out de Bousquet fut d’inviter Zemmour dans sa Nouvelle Librairie, officiellement censée reprendre la ligne d’Emmanuel Ratier.
      Vous nous expliquez le courage là ? Et ses valeurs corollaires : loyauté, panache, abnégation...
      Savez-vous seulement qui était Ratier ?

      Quelles emmerdes a eu Bousquet, pour oser parler de courage ? Combien d’agressions et de procès ? À la moindre occasion il précise qu’il n’est pas antisémite, le courageux. Et maintenant il clame qu’il faut assumer la sodomie pour s’épanouir.

      "Egos mal gérés", vous êtes aveugle ou stupide ?


    • Si vous voulez lire un écrivain de qualité, lisez Pasolini, un PD qui avait des couilles et du talent, lui !
      Combien de procès pour votre dissident Bousquet ?
      Mais quand on a suffisamment de temps à perdre pour lire son livre, j’imagine qu’on ne laisse pas innocemment un commentaire sur le site de Soral.


    • #2335937

      Wouah c’est chaud Bousquet est en train de se radicalisé-e-s !!
      C’est ça bande , les vieux devant ?
      Chaud bouillant l’ambiance,on dirait le kop de Boulogne dans les années 80


    • Il a autant de courage qu’Éric Brunet, sa place c’est serveur dans un bar hipster du Marais


  • J’ai retrouvé une archive où Mitterrand parle de ses relations avec Bousquet :

    https://fresques.ina.fr/mitterrand/...

    On me dit dans l’oreillette qu’il ne s’agit pas du même Bousquet !

    Ah bon un bosquet peut en cacher un autre ?


  • Aujourd’hui, assumer ouvertement son homophobie demande beaucoup plus de courage que d’avouer son homosexualité.

     

  • Tout est relatif même si il n’a pas complétement tort.
    L’exemple de l’affirmation homosexuelle est à la fois bien et mal choisi car même si le lobby en a tiré d’énormes avantages,il a fait reculé la sympathie ou tout du moins la neutralité de la majorité des Français a son égard,et l’homsexualité est encore aujourd’hui mal vu/ tabou chez les natios de droite et la droite catholique dite "modérée".
    Et ne me parlez-pas des cadres gays du RN,le RN n’est pas de droite,juste un parti national-populiste,les ex-électeurs du PC qui ont reporté leurs votes sur lui à partir des années 90 ne s’y sont pas trompés !!!
    Le pb c’est que dès que tu parles d’identité nationale si tu ne t’apelles pas Zemmour ou Finkielkraut les fils des journaleux (qui sont pour 90% à gauche ou à l’extrême-gauche) à l’intérieur se touchent.
    Le seul retour du nationalisme sur la scène politique se fera par le biais du souverainisme ou ne se fera pas.
    Dès que tu parle d’identité ou de préférence nationale pour les Français,les merdias gauchistes comme la majorité des allogènes français entendent "suprémacisme blanc","ethno-racialisme","pogroms"etc...
    Ils n’ont toujours pas compris qu’être français n’était pas une problématique raciale mais éthique,de moeurs et de communité d’esprit car ils ne peuvent pas comprendre que les Français de souche européenne (hormis les franco-portugais et,dans une moindre mesure,les Français d’origine italienne sont moins racistes,communautaristes,ou axés sur la race,que par sophisme,ils assimilent (ou surtout font semblant) d’assimiler à la culture et à l’identité d’un pays vu que chez-eux les deux sont imbriqués.
    Bref l’identité ne paye plus en France tant les Français comme d’ailleurs la moitié des Européens de l’Ouest sont devenus culturellement (et parfois aussi physiquement)abâtardis...
    L’identité nationale ne pourra être remise au goût du jour que noyée sous des couches de souverainisme,la preuve par le vote des franco-musulmans ayant fait des études supérieures pour Asselineau,même si le type est une espèce de technocrate monomaniaque qui a le charisme d’une moule,car sur un point il a raison:sans sorti de l’Europe impossible de mettre en place une politique souverainiste et sans politique souverainiste impossible de (re)définir ce qu’est l’identité nationale et de prendre des mesures en conséquences à l’encontre de l’immigration de remplacement et du communautarisme qui est en train de saper les bases de notre beau pays...


  • Le courage d’être soi... Ca me fait marrer. C’est chez les représentants LGBTXYZ qu’on trouve le plus de gens qui ne s’assument pas... Prenez Billal machin truc, le chanteur à perruque. Pourquoi il porte une perruque, il aime pas ses cheveux ? Pourquoi il se maquille, il aime pas sa gueule ?


  • Sauf que l’homosexualité n’est pas combattue elle est encouragée et elle apporte de la promotion ,de la protection et de la mise en valeur a celui qui s’en réclame .
    Soit exactement le contraire de ce qu’apporte la contestation réelle du pouvoir.


  • #2335512
    le 04/12/2019 par Pipo et Pompo sont pas des végétariens
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    Ça s’appelle un placement de produit
    Là, par exemple, c’est une pub pour la Fistiniere
    Bousquet c’est un bon !!
    Il sait capter son public
    Regardez bien les p’tites vieilles devant, elles boivent ses paroles
    Ce soir après la conférence , j’aimerais pas être le trou d’balle de papy
    Sacré François
    La prochaine fois ,il va nous placer la vaseline et le PreP ,il est sous contrat avec Act UP
    Faut bien manger


  • Le pauvre est tellement pathétique que c’en est presque douloureux de laisser un commentaire !


  • #2335625

    François Bousquet, les p’tits blancs, ils sont plus rap que œuvre française, ils sont plus instagram qu’Identitaires, ils sont plus Youporn que Renaud Camus , ils sont plus MacDo que magret de canard, ils sont plus vodka red bull que cote du Rhône ou Bordeaux, ils sont plus Blaxploitation que Pier Paolo Pasolini, et c’est pas en parlant devant un parterre de vieilles bourges, que tu vas changer grand chose
    C’est tout la différence entre toi et un Soral


  • #2335816
    le 04/12/2019 par Deux doigts de militantisme dans le fion
    Le modèle du courage de droite selon Bousquet : le coming out (...)

    Après le salut nazi inversé, avec Bousquet le toucher rectal à deux doigts


Commentaires suivants