Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

« On ne vendra pas du Faurisson ou du Soral, cela ne nous intéresse pas. »

Voilà le mot d’ordre de François Bousquet, rédacteur en chef du magazine Éléments et nouveau gérant d’une « librairie d’extrême droite », tout fier de répondre aux questions de L’Express de Patrick Drahi. Ce qui résume déjà l’imposture en cours.

 

La Nouvelle Librairie nationale est une librairie nationaliste historique, ancien siège de la maison d’édition de l’Action française, notamment dirigée par Georges Valois de 1912 à 1932. Mais en 2018 les repreneurs de cette adresse symbolique ont voulu faire peau neuve et montrer patte blanche : n’osant pas rajouter « sioniste », ils ont préféré ôter « nationale » de l’enseigne. Certainement une question de place sur la devanture... Une démarche d’emblée décevante de la part d’une droite « décomplexée » qui entend mener une « guérilla culturelle au cœur du Paris étudiant ».

Le subterfuge ne tiendra pas longtemps. En guise de guérilla, la bande d’intellos hors des réalités du terrain qui se réclame de Patrick Buisson – celui qui permit à Sarkozy de se faire élire en roulant le Front national en 2007 – sera circonscrite au rôle « traditionnel » d’une certaine droite, celui d’éternel collabo du pouvoir en place : pour les temps présents, le pouvoir communautaire et antinational sioniste.

Fine mouche, Marion Maréchal a bien compris le caractère emblématique de cette entreprise. Selon nos informations, elle a tenu à venir respirer l’air des lieux dès l’ouverture, en juillet.

Éléments-Zemmour-Valeurs actuelles-Marion Maréchal, un réseau se dessine sous nos yeux. Avec en bout de chaîne le fantasme de mettre la main sur la jeunesse « de droite » par l’intermédiaire des youtubeurs et autres intermittents identitaro-sionistes à la sauce RING.

"Nous allons distribuer un journal gratuit dans les facultés et les grandes écoles alentour. Être de droite, ce n’est plus une maladie honteuse", assure François Bousquet, qui, avec sa barbiche poivre et sel et ses gros pulls, a plus un look de batteur de groupe "indé" que d’idéologue de la droite dure. Alors que l’UNEF, le syndicat étudiant historique de la gauche, est en perte de vitesse, et que de nouvelles voix très droitières type "Lapin taquin" engrangent des millions de vues sur YouTube, l’équipe de la Nouvelle librairie est convaincue que la bataille se joue désormais ici, au Quartier latin.

 

Bousquet ne veut pas de Soral dans sa nouvelle librairie (aussi nouvelle que l’étaient les « nouveaux philosophes »). Tant mieux, Soral n’est pas intéressé non plus ! Laissons cette extrême droite honteuse à ses lâchetés. Rappelons simplement à ce guérillero de papier qu’il était bienheureux de profiter de la promotion et du relais d’Égalité & Réconciliation à une époque pas si lointaine.

Et ne nous privons pas de clamer à la trahison de la mémoire d’Emmanuel Ratier (et de son fidèle libraire Vincent également viré du projet) à travers cette usurpation d’un prestige qui ne durera pas. L’esprit d’indépendance et d’union sacrée authentique du Cercle Proudhon, aujourd’hui c’est Égalité & Réconciliation.

Nationale ou sioniste : la ligne de fracture idéologique se trace de plus en plus. Tant mieux et bon vent !

 

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

 

Non au national-sionisme, avec Kontre Kulture !

Non au national-sionisme ! Ne pas manquer sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est à dire que lorsque tu t’appelles Bousquet, tu pars déjà avec un handicap...

     

    • Pas vraiment, tu peux te retrouver à siéger au conseil d’administration d’une grande banque juste à coté d’Antoine Veil... Ou mieux, rester abonner à vie à La Dépêche pour services rendus pendant-les-heures-les-plus-sombre-de-notre-histoire.


    • hum... ces gars la ( Bousquet, Petain,ect) ont fait face a leurs responsabilités, ils ne se sont pas débiner,eux.

      si ce n’était de Vichy, il y aurait eu boucherie, et le proces de nuremberg aurait porté sur autre chose...


  • #2039979

    Éléments-Zemmour-Valeurs actuelles-Marion Maréchal, un réseau se dessine sous nos yeux. Avec en bout de chaîne le fantasme de mettre la main sur la jeunesse « de droite » par l’intermédiaire des youtubeurs et autres intermittents identitaro-sionistes à la sauce RING.



    ...Le Cirque Pinder, c’était quand même sympa... (quand t’es tout petit)


  • Une librairie "d’extteme droite" qui ne vendra ni du Faurrisson ni du Soral !!! Ben normal ces deux là ne sont pas d’extreme droite... contrairement à ce qu’en disent les Medias. Journaliste incapable de relever la contradiction...

     

  • Si ce "magasin" est honnête avec son prétendument positionnement politique, on devrait y trouver : Bagatelles pour un massacre, L’Ecole des cadavres et Beaux Draps par exemple...donc à suivre...

     

  • #2040001

    C’est une librairie républicaine donc de non pensée et prétendument nationale donc de gauche repentie.

    En fait liberal libertaire "confidentiel", façon radis de Laval : rouge et généreux à l’extérieur, blanc et fratricide à l’intérieur mais toujours près du beurre.

    C’est le beurre qui les attire : c’est des gauchistes.

    D’authentiques collabos.

    Et attention : pas de la résistance passive et à l’usure de Pétain (so frenchy) .

    Non la collaboration Laval : pour les fiches et les trains (si judaïsant dans la mentalité et la méthode).

    Ceux qui te disaient bonjour le matin
    Pour te mettre au train à midi.
    Et coucher dans ton lit le soir.

    Des types bien sous tous rapports en somme.

    La gauche profonde.
    Soit la république en habits du dimanche.

    Vous allez voir : ils vont se faire subventionner


  • #2040005
    le 11/09/2018 par patriote (Français !)
    Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

    Ils ont fermé la librairie Facta d’Emmanuel Ratier........... putain.

    Je me dirais bien antisioniste, mais on ne combat pas le sionisme ou l’anti-France derrière un écran !

    Disons antisioniste par principe.

    Lui, Bousquet et toute cette dissidence 2.0, à présent démasquée, ne le sont clairement pas !
    On pourrait même dire qu’ils incarnent eux aussi l’anti-France !

     

    • Restent les éditions Akribeia


    • #2040631

      Avant d’être de pseudo droite, ils sont républicains ;

      Ils sont idéologiquement dans l’hémicycle.

      Qui n’est qu’un dégradé "d’étoile rose"

      Une croix à l’envers (...)

      Souvent, on croit que la république est leur foi, et l’étoile leur fin.

      Chez les plus manipulés, certainement.

      Mais en haut de leur panier pyramidal , non :

      - la république est leur alibi
      - l’étoile leur appui
      - la destruction de la Croix leur fin.


  • J’y suis allé en juillet et Vincent était bien là. D’ailleurs, il me disait attendre les livres Kontre Kulture.
    Qu’en est il depuis ?


  • #2040019

    Quand je pense que E&R, sans rien attendre en retour, s’est fait plusieurs fois le relais de Bousquet et d’Éléments (du papier sur lequel s’étale une tiédeur mondaine et poisseuse).

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Ces gens là ne sont pas seulement des demi-molles sur pattes, ils sont ingrats et en tirent même une certaine fierté. Il va de soi qu’ils n’éditeront ni Soral ni Faurisson ; des hommes qui ont mis la peau au bout de leurs idées et se sont fait agresser plusieurs fois, ça ferait tâche au milieu des ouvrages de petits droitards pédants et à l’esprit femelle.

    Et on en trouvera encore pour nous parler de l’union des droites...

    Pour ceux qui pensent que je serais trop sévère dans ma diatribe spontanée, je les invite à regarder une émission de la revue Élément : https://www.tvlibertes.com/2017/05/...

    Ces gens là sont des caricatures de précieuses mondaines dont l’arrogance et la prétention exprimée à travers leur morgue de penseurs des beaux arrondissements n’égalent que leur épatante stupidité.

     

  • Le site de feue la librairie Facta continue d’en faire la promo. J’imagine que la mise à jour de la page ne devrait pas tarder.
    https://www.librairie-facta.com/


  • Après visite découverte, je confirme : La Nouvelle Librairie a été bien épurée ! On y trouve que des ouvrages de cette droite collabo de toujours et Vincent à effectivement disparu pour, affirme le jeune droitier à l’accueil, "se consacrer à la lettre "Faits & Documents" qui, curieusement, y est toujours en vente... jusqu’à épuisement du dernier numéro de l’équipe d’antan ?


  • On y est tout colle avec l’agenda annoncé par Attali qui disait qu’il y avait besoin dun nationalisme sauce mondialiste pour canalyser l’énergie des peuples.
    Nous y sommes donc, quoi de plus mondialiste que le sionisme ? Et lorsque ces naïfs sen rendront compte il sera probablement bien tard.

    Comme la dit un certain rabbin edhom et ishmael doivent sentretuer a la manière du combat de coqs ou le coq le plus faible sort finalement vainqueur.

    Je pense qu’en Europe c’est foutu, tout va dépendre de l’axe russo sino iranien et de leur ténacité.


  • Au Brésil ils font la même chose avec Bolsonaro national-sioniste devenu un héros après l’attentat contre lui.
    Le problème là-bas c’est qu’ils n’ont pas comme ici un Soral pour leur ouvrir les yeux.


  • « On ne vendra pas du Faurisson ou du Soral, cela ne nous intéresse pas. »
    Relativisons.
    La traduction de cette phrase politiquement correcte, c’est :
    On ne vendra pas du Faurisson ou du Soral, car la librairie partirait en fumée.
    Cela s’appelle l’auto-censure
    Car nous vivons en dictature.
    Mais laissez qu’on respire un peu
    Et nous soufflerons les verbeux.
    Cet homme n’est pas courageux, nous ne l’estimerons qu’au tiers, mais il faut bien vivre. Il vivra : au tiers de ses capacités.

     

  • #2040071

    Bonjour, je voudrais que quelqu’un m’explique en quoi cette librairie est sioniste. Je vois qu’ils vendent le Crapouillot, les BD de Marsault, Céline…

     

    • Il n’est pas dit qu’elle est sioniste je pense, mais qu’elle est plus sur la ligne plutot nationale-sioniste
      "Éléments-Zemmour-Valeurs actuelles-Marion Maréchal, un réseau se dessine sous nos yeux. Avec en bout de chaîne le fantasme de mettre la main sur la jeunesse « de droite » par l’intermédiaire des youtubeurs et autres intermittents identitaro-sionistes à la sauce RING."
      Ca me semble plutot clair et je suis assez d’accord me concernant, on voit bien quelles intentions se dessinent, un glissement vers le national-sionisme, qui essaye de se vendre et de se distiller dans les esprits avec de tels "évènements".
      Un contrepoids à e&r, pour être plus précis.
      Décidément ce site dérange bcp, ca me suffit amplement pour savoir où il vaut mieux que je recherche mes infos.


    • #2040186
      le 11/09/2018 par The Médiavengers Zionist War
      Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

      Très drôle. Et le Douglas Reed, ils le vendent ?


    • Ils ne vendent certainement pas Bagatelles ou l’Ecole des cadavres, la LDJ viendrait les défoncer .


    • Moi ce que je voudrais que l’on m’explique c’est pourquoi, sachant cela, se sentir alors obligé de dire que l’on n’aura pas de Faurrisson ou de Soral. Quelle autre explication que le couillemollisme (vous aurez compris qu’il s’agit de la mienne d’explication) ? :-) Mais tout cela est-il étonnant après tout ? Je ne le crois pas.


    • #2040504

      Soral, Faurisson, Dieudonné, c’est de la nitroglycérine. Les autres : des pétards ou des défunts.
      Le monde se partage en 4 : la mafia d’occupation, son troupeau, sa résistance molle, la résistance.


    • National-sioniste, à la sauce Geert Wilders : "On ne veut pas des musulmans parce qu’on a peur pour les Juifs". Un nationalisme inféodé à Israël, avec en attente un petit nonosse à ronger.

      Trump aussi peut être qualifié de national-sioniste. American First, mais after une volée de missiles tomahawk


  • C’est un nouveau concept, l’extrême-droite sans couilles.

     

  • C’est pourtant cette "extrême droite" là, soit disant populiste qui prendra le pouvoir. Celle d’Attali. Tous les moutons de panurge vont aller mettre leur petit bulletin dans l’urne parce que cette "extrême droite" aura une visibilité dans tous les médias qui font la propagande du système. Comme le populisme va obligatoirement se diffuser dans toutes l’Europe autant que ce soit un populisme "maison" concocté dans les loges. Une "extrême droite" à la sauce sioniste en quelque sorte.


  • J’ai bien compris que le sionisme était LA ligne de fracture de la vraie droite, mais ces querelles de clocher m’affligent.

    Elles sont la meilleure chance de victoire de la gauche !!

    On a effectivement "la droite la plus conne du monde" ..............et au final, très déçue, j’ai envie de dire "mort aux cons"

    Seule solution, quitter la France ? J’y pense de plus en plus...


  • Ils se sont fait voler tous les leurs livre à ex facta par escroquerie au final ?
    Que devient Vincent ?
    Et le magasine fait et document ??


  • Et bien moi, ils ne m’y verront pas ! Je sais où sont les livres que je veux lire, et c’est cela qui compte !


  • Qu’attendiez-vous de François Bousquet ?
    Un type qui avait commis en 2015 un livre médiocre sur Michel Foucault, et nous avions été plusieurs, à l’époque, à réagir dans les commentaires.
    Pour ceux qui ont la mémoire courte : https://www.egaliteetreconciliation...

    Si vous voulez entendre l’avis de Robert Steuckers sur Foucault.
    https://youtu.be/ly71vesw0dE?t=1h8m41s

    Entre Bousquet et Steuckers, avec votre permission, le choix est vite fait.


  • #2040128
    le 11/09/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

    Encore une fois, Soral avait anticipé il y a des années cette ligne. Il s’agit d’une tendance lourde qui est bien évidemment connu des gens de pouvoir qui ont eu tout le temps de mettre en place une stratégie d’encerclement et d’étouffement face à cette contestation tout azimut.
    La stratégie (toujours la même, c’est signé) consiste à lâcher du lest sur certains sujets en échange tacite de garder le silence sur le reste.
    Elle repose aussi sur une tension permanente (terrorisme, menaces populistes, menaces gauchistes, menaces islamiste, menaces écologiques....) qui permet d’enfermer les gens dans des petites boites, les empêcher de communiquer entres et d’avoir une analyse plus générale qui rencontrerait inévitablement ceux qui tirent les ficelles, puisqu’on se retrouverait -enfin- dans la même cabine de pilotage.
    Mais l’entrisme ne fonctionne pas, les compromis ne fonctionnent pas. Nous en avons largement les preuves depuis le temps : plus besoin de théoriser du complot, il s’étale au grand jour, pour qui a la capacité de voir quand il fait jour ou nuit...
    Marine le Pen avait raison sur ce point pourtant : l’union des droites qui se dessine est vouée à l’échec. Comment une équipe de bras cassés politiquement parlant pourrait-il accéder au pouvoir de lui-même ? C’était la même chose à gauche d’ailleurs (cf. Alain Soral). Il fallait cacher l’arrivée de l’ultra-libéralisme par la fausse-gauche : assistanat, sociétal, comme il faut cacher l’arrivée du mondialisme par la fausse-droite : islamisme, nationalisme d’opérette, réacs républicain anti-chrétien, tout en restant pro-européistes.
    Se déroule sous nos yeux (merci Meyssan) une répétition de l’Histoire en miroir où l’on trouve étrangement les doubles inversés des têtes d’affiche d’il y a 30 ans. Zemmour à la place de BHL (la passation s’est faite aux yeux de tous à la télé, chez Ruquier, le serveur de restaurant), Finkelkraut-Levy dans le pil-poul remplacent Dray et Halter, Papacito et Conversano remplacent Harlem Désir et Joey Starr (vous avez remarqué même la ressemblance physique ?).
    "On " crée des réseaux "culturels" de droite comme "on" avait établi et infiltré toute la culture officielle à l’époque des radios "libres". Tiens, tiens, maintenant il y a ... "La France Libre TV", l’islamophobie décomplexée comme il y avait l’immigrationisme décomplexé. Sauf qu’à chaque fois, le marteau frappe à côté du clou pour détourner l’attention des vrais responsables. Car faire croire que les responsables de l’immigré

     

  • #2040132

    D’une pierre plusieurs pigeons : la librairie, Marion, Marsault, Lapin Taquin, les écoles et facultés, c’est qu’aurait appelé ce cher Kepel une "congruence".

    « Être de droite, ce n’est plus une maladie honteuse »

    Une phrase hautement significative, car c’est un aveu à demi-mots que la droite a toujours été stigmatisée, et puis, un peu comme le « Marine le Pen est devenu quelqu’un d’irréprochable » d’un certain Cukierman, la suite on la connait.

    Cette librairie, propre à accueillir du Zemmour, de l’Angot, du BHL, de la Fourest, du Naulleau et du Marsault - pour ne citer que ces génies de la plume - est un attrape nigaud. Il ne serait pas étonnant que tous ceux qui s’y rendraient soient fichés en vu d’un suivi particulier.


  • #2040141

    Effectivement, j’avais entendu sur Radio courtoisie (?) que la librairie Facta fermait pour loyer trop élevé et ré-ouvrait dans le quartier latin( sans manquer de m’étonner sur le prix des loyers dans ce quartier par rapport à ceux de la place Clichy...) Ce qui pouvait sembler une bonne nouvelle.
    Admirons néanmoins les trucs et astuces de la mafia d’occupation, pour brouiller les pistes, allumer des contre-feux, enfumer les consciences par les canaux, les relais, les individus les moins suspects : ce n’est pas du niveau du clampin Ânounazizé et ED/Nat décérébré.
    Quid de l’opinion, sur cette trahison,de la veuve et de la famille du très regretté Emmanuel Ratier ?


  • Donc le modèle c’est les youtubeurs ?
    La "jeunesse" regarde benoîtement les youtubeurs provocateurs, donc on se cale la dessus pour élaborer un plan d’action. (le serpent se mord la queue).

    Le pire c’est que la "politique" n’est qu’un prétexte pour faire des montages et des punchlines ... Pour donner un peu de crédibilité à son travail.

    Ils vont tomber de haut tous ces gens "de droite" quand ils vont comprendre que l’attrait principale c’est le clash et la provocation, pas la politique ou les idées exprimées dans ces formats qui ont "tant de succès".

    Si derrière on enlève tous les livres trop sérieux,engagés,ou dérangeants... qu’est ce qu’il reste ? Où est la formation politique dans ce bazar ?


  • J ’ai pas beaucoup l’occasion d’aller sur Paris mais j’irais leur bien demander si je peux y trouver les ouvrages d’Emmanuel Ratier dont "Les guerriers d’Israel ".


  • Soral, Dieudo, tenez bon, on est là !!


  • hum, librairie n’est pas escalier,mais il faudra s’en contenter...


  • #2040235

    On la connait cette droite dure qui roule des mécaniques . Au début ca se prétent radicale et sans concessions et après ca se termine piteusement par une proposition d’alliance avec LR . Ces demis molles vont nous proposer une "autre Europe " (ce piège à cons très justement dénoncé par Asselineau) je le sens gros comme une maison.


  • #2040310

    Salut à vous, camarades.

    Je me suis fait virer puis bloquer par David L’épée, contributeur à la revue éléments qui se soigne en se mettant au diapason de la revue Causeur dont il se réclame en qualité à la fois d’abonné et de participant. Je lui ai rappelé certaines évidences à l’occasion d’échange de commentaires en pointant notamment la cohérence des idées dans la mesure où cet intellectuel de pacotille se réclame à la fois de causeur, d’Alain de Benoist et du nationalisme. Je lui ai rappelé ses prises de position politique d’hier qui allaient de pair avec son adhésion militante à E&R puis ses nouvelles alliances diamétralement opposées à ses convictions d’hier.

    A court d’arguments et en dépit du recours aux procédés rhétoriques faisant appel aux ressorts de la circonvolution et aux prouesses de la contorsion, il m’a viré de sa page avec une arrogance particulièrement salace.

    Les retourneurs de veste sont légion parmi les gueux à l’esprit fragile qui sont séduits par la facilité, tentés par ce qui brille et qui permet de se retrouver dans un entre-soi ouaté et diffus. La tartufferie est à l’hypocrisie ce que le national-sionisme est aux deux premiers.

     

    • Pourtant il vient de la gauche prolo comme vous....


    • Ça m’ennuie de vous le dire de la sorte mais j’ai assisté à l’échange sur le mur de David, et ce dernier vous a viré pour trollage intensif, après moults avertissements, d’une manière nullement retorse ou salace.

      David L’Épée pige effectivement pour Éléments, mais cela n’en fait nullement un collabo. Connaissant sa grille de lecture et sa vision des questions socio-économiques, il est hautement improbable qu’il cautionne un jour une quelconque "union des droites".


    • #2040474

      @Aymard de Chartres
      Le national-sionisme est la dernière carte " soft" à jouer pour la mafia d’occupation, autant dire qu’elle met le paquet, et sur la censure d’Internet.
      L’air se raréfie sur les cimes, mais pour y arriver il faut passer les palliers de progression.
      La mafia d’occupation dresse des couloirs de dérivation, le seul critère valable pour juger de la ligne à tenir est l’acharnement procédurier, médiatique, fiscal et policier que subissent les véritables résistants. Quelques noms sortent immédiatement : Faurisson, Dieudonné, Soral.


    • #2040500

      Aymard, je vous ai viré car vous trolliez ma page à coup de dizaines de messages complètement hors-sujet et vous le savez pertinemment. Dire que je me réclame de Causeur est faux et malhonnête, pas plus que de Marianne ou des divers titres de presse pour lesquels je pige à l’occasion. Mes amitiés avec E&R sont bien antérieures à votre prise de conscience politique (pour autant que vous en ayez une) et devraient vous inciter à éviter de lancer des anathèmes quand vous ne maîtrisez pas votre sujet.
      Quant à cette polémique malheureuse, c’est un épisode dont tant E&R que les milieux de la Nouvelle Droite devraient pouvoir se passer : nous avons les uns et les autres assez de pain sur la planche pour ne pas avoir à nous tirer dans les pattes.
      Pour ceux qui auraient malgré tout des doutes sur cette question du "national-sionisme", je vous recommande simplement d’ouvrir l’un ou l’autre numéro d’Eléments, revue connue (du moins par ceux qui la lisent) pour ses sympathies pro-palestiniennes et ce depuis plus d’une quarantaine d’années. Cette prise de bec entre Bousquet et Soral n’engage qu’eux, les autres savent que quant à nous, nous ne nous sommes jamais privés dans notre revue de chroniquer les nombreux ouvrages parus chez Kontre-Kulture qui nous intéressaient. Les nombreuses personnes à E&R qui me connaissent depuis des années (pas les cyber-nouveaux venus comme vous) savent pertinemment que j’ai toujours tâché d’entretenir des ponts entre nos deux familles de pensée et que je continuerai à le faire (du moins j’essaierai) malgré cette brouille.
      La situation est trop tendue en ce moment pour se payer le luxe de se construire à tout prix de faux ennemis quand il en existe tant de vrais.


    • Et tous ces anonymes qui ont perdu leur travail pour avoir fait une quenelle ?


    • Les mises au point sont toujours appréciables. Cependant cela ne répond pas à la question de savoir ce qui peut justifier la sortie navrante (et d’autant plus de la part de qui est ou se prétend libraire) qui consiste à dire que l’on ne verra pas tel ou tel auteur dans sa librairie (et comme par hasard celui-là). Vous pourriez avoir un avis. Par ailleurs, il me semble qu’effectivement E&R n’a pas besoin de ce genre de trucs, surtout venant de ce que l’on appelle la nouvelle-droite, dont au peut dire qu’avec ce genre de sortie elle n’a rien ni de nouveau ni de droite. À un moment donné les valeurs comme le courage et l’honnêteté minimum ça compte, de quelque bord que l’on soit, et l’on ne voit pas comment il pourrait y avoir du respect sans ça. C’est tout à l’honneur de monsieur l’Épée d’avoir à cœur d’entretenir des ponts comme il le dit, mais s’agissant de la sortie de Monsieur Bousquet, niveau pont on est plutôt à Gênes ! Ce n’est pas une prise de bec Bousquet-Soral mais une sortie navrante du premier. Mes pensées vont à feu monsieur Ratier (mais aussi à son fidèle collaborateur Vincent) ainsi qu’à monsieur Soral à qui rien n’aura été épargné en termes de bassesse et de médiocrité.


    • #2040619

      @ Jean C

      Vous êtes un sacré menteur, dites donc. Je n’ai été averti de rien en préalable à mon exclusion de la liste d’amis FB de David L’épée qui se targue d’être proche de Causeur, d’en aimer les contours et d’en être abonné. Quand on veut se débarrasser d’un empêcheur de tourner en rond, l’accuse de trollage tout bonnement car il n’y a rien de plus commode pour couvrir son incapacité à répliquer que de recourir à de tels procédés visant à détourner l’attention du public en imputant à son interlocuteur un comportement parasite. D’ailleurs, je peux le démontrer aisément car j’ai eu soin de conserver lesdits échanges.


    • #2040628

      @ David L’épée

      Vous m’aviez accusé de spammer votre publication alors qu’en réalité, il ne s’agissait rien de plus que d’un échange qui a mal tourné pour la simple et évidente raison que vous étiez pris à défaut et incapable de répondre avec clarté et simplicité aux questions qui vous avaient été posées. Pour preuve, je cite les commentaires incriminés qui m’ont valu l’ostracisme et la mise à l’index ainsi que le qualificatif de troll :

      "Selon l’adage qui pose "qu’on ne peut pas être à la fois au four et au moulin", j’essaie de comprendre le mécanisme intellectuel qui permet à une personne raisonnable d’apprécier des contraires et de le faire presque naturellement. Causeur et la totalité de ses membres (sans exception) exècrent E&R, et de l’autre côté, c’est parallèle ou symétrique. Néanmoins, si l’on ne peut réduire le substratum d’une personne à ce qu’il accomplit ou dit à un moment donné de son histoire personnelle, il n’empêche que dans ce cas de figure précis, il y a bien quelque chose de l’ordre du non-sens ou de l’irrationnel, voire de l’étrange que je ne comprends pas. On ne peut pas aimer Dieu et le Diable à la fois, et pourtant, ici c’est possible."




      "C’est évident que je dérange par mes questions profondes qui explorent la partie immergée de l’Iceberg et que dans le confort de la situation d’un homme prudent qui a tissé des liens entre différentes composantes à prétention intellectuelle, il n’est pas bon de soulever le tapis ou de regarder sous la mer. Je prends tes menaces au sérieux et je te laisse avec tes admirateurs, tes followers et tes camarades de combat."




      "Une dernière précision : le fait d’avoir fréquenté des ant-isionistes notoires et d’avoir eu une position mi-figue, mi-raisin, en ce domaine précis, n’est pas une information qui se prolonge dans le temps présent. On change et on évolue avec son milieu et l’air du temps, ce qui correspondant, à mes yeux, à la trajectoire courbée que tu as empruntée et qui t’a mené à être ce que tu es à présent. Bonne continuation et sans rancune."

      Ce dernier post fut censuré sur le champ avec en prime un blocage de mon profil FB.

      Suite (...)


    • #2040632

      Suite et fin

      "Merci à la fois pour tes réponses, ta disponibilité et ton dévouement auprès des Internautes. Certes, j’ai eu l’opportunité de te lire et parfois de t’entendre à l’occasion de maintes conférences auxquelles tu as participé. Néanmoins, je considère que tes réponses sont évasives, biaisées car elles mêlent des éléments étrangers qui viennent contaminer le sens de mon questionnement. Il ne s’agissait nullement de querelles de chapelle, bien que l’exemple donné au départ aurait-pu prêter à confusion. Tout l’enjeu de la question appréhendait à la fois la cohérence dans les idées et l’impossibilité de l’attractivité des contraires. Rien que cela et seulement ça. On ne peut pas apprécier "Causeur" et "Égalité et Réconciliation" dans la même foulée. Les collaborateurs des deux bords n’étaient pas concernés par le sujet. Les réponses que tu as livrées sous forme d’exercices de style intégrant la circonvolution n’ont pas atteint le champ pourtant ouvert de la question ou du sujet et ont davantage consisté à la (le) contourner. Bien à toi et bonne continuation, l’ami :-) P.S. : je n’appartiens à aucune organisation politique ou idéologique quelconque et je suis totalement autonome et dépourvu de chef dans l’organisation de mon travail"

      Réponse de David L’épée au sujet du magasine Causeur : " J’y suis abonné depuis quelques années (je parle de la version papier donc) et je trouve que c’est globalement un bon magazine, quand bien même je ne partage pas l’entier de la ligne éditoriale (leur devise le dit d’ailleurs bien : "surtout si vous n’êtes pas d’accord"). J’ai souvent de la peine à comprendre les attaques extrêmement acerbes dont il est l’objet, j’ai l’impression qu’il est souvent stigmatisé par ceux qui ne le lisent pas."

      "Causeur et E&R sont aux antipodes de l’amitié. Comment fais-tu pour apprécier Causeur et peut être E&R en même temps ? C’est le vrai lieu de ma question et tu l’avais sans doute compris ? "

      David L’Epée : J’ai juste été un invité parmi beaucoup d’autres, je ne vois pas pourquoi je devrais y passer en ce moment alors que je n’ai aucune actualité particulière.

      David L’épée avait relayé un article du site Dreuz Info évoquant la naïveté d’un couple aux idées généreuses voulant témoigner concrètement que dialoguer avec des membres d’IsiS les amèneraient à des comportements civilisés. Évidemment, l’histoire se serait très mal terminée pour les deux gogos.

      Que voulait-il démontrer en relayant une telle connerie ?


    • #2040773

      @ Eric :

      Mon avis je vous le donne volontiers. Pour ma part je ne cherche pas à justifier la pique de Bousquet, que je trouve inappropriée, seulement à en relativiser le sens et la portée. J’en ai discuté avec lui aujourd’hui même au téléphone et il est très remonté contre le journaliste de L’Express qui n’a conservé de l’entretien que ce qui l’intéressait alors qu’il lui avait aussi dit (je cite de mémoire) qu’il serait bien inspiré de s’intéresser à tout ce qui se passe autour de Soral et d’E&R s’il désirait comprendre le renouveau nationaliste dans la jeunesse. Car, pour rappel, nous n’avons jamais été pour l’union des droites (quelle horreur !) mais plutôt pour un front le plus large possible des opposants au système. Mais ça, c’est passé à la corbeille. En bref, si Bousquet a bien lancé un coup de gueule contre Soral dans l’entretien (en réaction au refus de Kontre-Kulture d’envoyer des livres à la Nouvelle Librairie), il n’a pas fait que cela et ça doit se comprendre dans un contexte.

      Que Bousquet et Soral ne s’apprécient pas l’un l’autre c’est un problème qui les regarde mais qui ne devrait pas exciter les "troupes" des uns et des autres. Gardons-nous des querelles de personnes si nous ne voulons pas nous perdre dans des chamailleries stériles. Je vois bien dans les commentaires que certains cherchent à calmer quand d’autres sont trop contents de s’être trouvés une énième nouvelle cible artificielle : c’est évidemment les premiers qui sont dans le juste.

      Par ailleurs, notons que le journaliste de L’Express a bien réussi son coup puisque non seulement nous nous retrouvons à nous tirer bêtement dans les pattes mais en plus, un commando d’(anti)fas a fait irruption hier après-midi dans la librairie en menaçant les personnes présentes et est revenu cette nuit commettre des dégradations sur la vitrine... Eux se foutent bien de nos querelles de clochers, ils nous rangent de toutes façons tous dans le même sac.


    • #2040778

      Dernière remarque (et après je m’en vais, promis !) :

      Je vous rappelle que non seulement nous recensons régulièrement dans la revue Eléments les parutions Kontre-Kulture mais que nous sommes fréquemment en relation avec des membres d’E&R à travers divers événements organisés par des organisations amies qui nous invitent de temps à autre (les cercles Rébellion, l’Action française, etc.) dans diverses villes. En province tous ces groupes-là se soutiennent, travaillent ensemble en conservant chacun leurs spécificités et les choses se passent très bien. Ces clashs inutiles me semblent au contraire être une spécialité parisienne. Je participerai en ce qui me concerne en octobre et en novembre à deux conférences organisées à Lyon par la section locale d’E&R (dont une avec Dany Colin et l’autre avec Alain Escada) et s’il y a parmi vous des gens de la région lyonnaise, n’hésitez pas à venir m’interpeler à la fin de la causerie si vous souhaitez parler de tout ça, ce sera plus facile d’en discuter de vive voix. Bonne journée à tous.


    • Toutes ces discutations.. ?!?
      Taper sur Soral, Dieudo ou Faurisson c’est faire allégeance à nos maîtres.
      CQFD.. Le national sionisme c’est l’opposition contrôlée.


    • #2041055

      Je m’associe aux exhortations de David l’Epée nous conseillant de ne pas nous disperser suite aux publications suspectes d’un journalope, ce qui devrait déjà nous mettre la puce à l’oreille, et de faire nôtre cette devise, que nous sommes nombreux à avoir entendu de la bouche d’Alain Soral : cultivons ce qui nous rassemble.
      Dans l’état d’urgence mortelle où se trouve notre pays, ce n’est pas le moment de chipoter sur la couleur de l’ambulance.


    • Merci pour toutes ces précisions @David L’Epée. Suis d’accord avec vous dans l’ensemble sauf sur cette explication quelque peu étrange et vaseuse de l’intéressé concernant sa sortie et dont vous convenez comme moi qu’elle est inappropriée (j’utiliserais un terme plus explicite pour ma part). J’estime également que la solidarité devrait être de mise mais pour cela il y a des pré-requis élémentaires comme ceux que j’évoquais dans mon post précédent. J’en constate le manque flagrant et le déplore tout comme vous, ce qui ne revient pas à tirer dans les pattes mais à n’éluder ni critiques ni interrogations quand elles se justifient. Je continuerai donc d’attendre Soral sur TV libertés :-)
      Bonne continuation et au plaisir.


  • "Le libraire n’est pas un flic" Francis Cousin


  • Il y a de faux gauchistes, les "antifas" (lol)
    Et de faux nationaux, "sionistes"...


  • Ah,les beaux jours où des libraires vous conseillaient le dernier Soral à mi-voix souriant.....C’était de la bombe entre 99 et 2004 parce que le ton et le style étaient inédit et oxygénant... !!...C’était avant l’explosion d’internet.. !!

    Bah,maintenant,y’à tellement de plateformes en ligne pour se les procurer qu’une librairie qui fait la fine bouche (pour la pub) ne changera rien.. !!!

    J’aimais bien Eléments...avant !


  • Déjà, une librairie qui se targue de ne pas avoir tel ou tel auteur, c’est juste un non-sens. C’est malheureux à dire mais généralement c’est un truc assez caractéristique d’un certain gauchisme ce sectarisme. Sectarisme que ces gens condamnent quand ils le subissent. Il m’est déjà arrivé de me rendre compte de ça dans pas mal de librairies qui en fait pratiquent un boycott, sans que ce soit dit bien évidemment. Quand je constate cela, je me fais un principe de ne rien leur acheter, pas même des ouvrages qui peuvent sans doute être intéressants par ailleurs. Question de principe, je vais voir ailleurs.


  • Cette nouvelle mouvance commence à avoir pignon sur rue, ce qui paradoxalement peut la rendre vulnérable.

    Je m’explique : nous autres qui suivons et participons à la mouvance E&R depuis plusieurs années avons en quelque sorte "grandi côte à côte" des Marion Maréchal, Julien Rochedy, Marsault et bien d’autres. Nous sommes nombreux à connaître sur le bout des doigts leur argumentaire, leurs contradictions et leurs limites.

    Imaginez qu’à chaque évènement (séance dédicace, conférence, vernissages...) de chaque mouvance une poignée des notres s’invite sans revendiquer d’affiliation particulière. Et profite de la séance "débat ouvert" pour poser quelques questions bien choisies de façon à mettre le doigt là où ça fait mal.

    Deux deux choses l’une : soit ils réagissent comme le SO des manifs de gauche avec Vincent Lapierre, auquel cas ils se mettent à dos la plus grande partie du public qu’iils essaient de fidéliser. Soit ils ne font rien de particulier, et leur tartufferie éclate au grand jour...


  • Je lui donne 9 mois le temps de voir le bilan comptable.. et plus les amis Levy les accompagnent correctement. Ils savent où prendre les sous. Les insoumis...


  • #2040536

    Et alors, nous sommes là !
    Leur national-sionisme, on va en faire une enclume sur israël et un boulet aux pieds des sionistes !

    N’ayons pas peur de notre victoire, s’ils s’adaptent avec autant de retard, c’est que nous avons déjà gagné la guerre de communication... mais, ils ne vont jamais reculer si nous ne les y contraignons pas !

    Ce ne sont pas nous qui suivons les médias, c’est le contraire, tous les jours c’est visible !
    Bientôt, tous les jours ils vont se prendre une Tsar-bomba sur la tronche en com’, jusqu’à ce que....

    Ils peuvent fermer tous les comptes bancaires d’E&R s’ils veulent, nous sommes dans la résistance, on accréditera des collecteurs, sms aux cotisants avec le nom de celui qui vient “palper”... bon, ok, palper, c’est pas “gentil”, mais faut c’qui faut... Dieu ne nous en voudra pas d’avoir opéré comme l’ennemi si c’est pou la bonne cause !

    C’est fini, on est incassable, nous sommes des Résistants !


  • S’agit-il de la librairie qui vient d’emménager au RER B Luxembourg en remplacement de la librairie Facta ? Si c’est le cas, j’y avais fait un tour et Vincent, le libraire, était encore présent. Qu’est-il devenu ?
    Le fait que le nouveau propriétaire refuse de vendre des livres révisionnistes est déjà une régression et un affaissement de la vérité, en plus, il trahit l’esprit hétéroclite de la librairie Facta et d’Emmanuel Ratier.
    Comme l’explique bien Vincent Reynouard et comme l’a bien dit un jour un contradicteur de Jean-Marie Le Pen, si l’on est contre l’immigration alors c’est que l’on veut gazer les immigrés. La réalité oblige à dire que ces gens là ne refusent pas l’immigration.


  • #2040605

    Cela me donne un peu de chagrin.

    Venant de la gauche bête (j’ai voté Hollande en 2012) AS et ER m’a permis de faire (facilement) des verrous intellectuels et me cultiver politiquement. Je peux lire aujourd’hui Pierre Antoine Cousteau (Intra-Muros), Rebatet (Les décombres, les deux étendards) et de les recommander sans retenue. ER m’a fait découvrir Alain de Benoist que je ne connaissais pas, ni la Nouvelle Droite. Etant catholique, je suis contre certaines de ses idées, l’avortement par exemple. Je regrette que Reuffer et Marsault furent dans les derniers Eléments. Mais l’article de AdB dans le dernier numéro sur Alep, ainsi que les articles de Bousquet ne me laissent pas d’ambiguité.

    Les publics d’ER, d’Elements et de cette librairie ne sont pas obligatoirement les mêmes, inutile de les opposer.

    Il est clair que ER est la cible. Toutes les manipulations directes ou indirectes sont bonnes pour nuire à ER. A nous de ne pas tomber dans le piège de la division, qui reste parisien vu de ma Bretagne.

    Nos ennemis savent utiliser la "Fitna" (la division). Soyons plus fort et plus intelligent.

    Laissons à notre ennemi la victimisation, nous valons mieux.


  • Une nouvelle arnaque,

    La nouvelle mode parisienne est
    la droite nationale de "l’Incorrect ".
    Comprendre Droite Correcte,c’est à dire
    néoconservatrice et atlantiste .
    C’est à dire ,anti-gaulliste,anti-Poutine,
    et pro Israélienne .
    Les petits bobos de l’Incorrect,nous délivrent
    leurs messages dans des médias "dissidents",
    tout en apportant déjà leur soutien à des opérations
    au moyen orient favorables à l’Empire .
    Marion Maréchal ,ex Le Pen,symbolise cet
    opportunisme coutumier de la bourgeoisie parisienne
    depuis des siècles. Le "Beau" de l’Incorrect ,sent
    l’Argent du veau d’or .
    Heureusement le vent géostratégique ne souffle pas
    dans leur direction .
    Et si un jour pas si lointain,ils devaient revenir ou
    mendier dans la main d’Alain Soral !
    Leurs échines soumises iront à la gamelle,sans la
    moindre dignité !


  • J’y vais illico a la librairie " Bonjour vous avez Comprendre l’empire ? " Non ? Vous pouvez me le commander ? " Imaginons que nous soyons des centaines a faire ça , 10 , 20 , 30 par jour , juste pour le voir blanchir .


  • Je suis allé à la Nouvelle Librairie il y a quelques jours et j’ai lu récemment le blog de François Bousquet, ce qui me conduit à ce post. Vu le climat actuel, la vente de livres d’Alain Soral constituerait un risque pour les personnes et les biens. Cela s’est d’ailleurs vérifié depuis l’interview ridicule de F. Buisson à l’Express. On peut donc comprendre leur pussilanimité. Par contre, je partage votre analyse sur le caractère suranné de la lutte menée par la Nouvelle droite, qui semble s’enfermer dans son propre piège (comme ER d’ailleurs).


  • Et faits et documents ?
    C’est mort ??
    Si non comment se le procurer ?


Commentaires suivants