Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

« On ne vendra pas du Faurisson ou du Soral, cela ne nous intéresse pas. »

Voilà le mot d’ordre de François Bousquet, rédacteur en chef du magazine Éléments et nouveau gérant d’une « librairie d’extrême droite », tout fier de répondre aux questions de L’Express de Patrick Drahi. Ce qui résume déjà l’imposture en cours.

 

La Nouvelle Librairie nationale est une librairie nationaliste historique, ancien siège de la maison d’édition de l’Action française, notamment dirigée par Georges Valois de 1912 à 1932. Mais en 2018 les repreneurs de cette adresse symbolique ont voulu faire peau neuve et montrer patte blanche : n’osant pas rajouter « sioniste », ils ont préféré ôter « nationale » de l’enseigne. Certainement une question de place sur la devanture... Une démarche d’emblée décevante de la part d’une droite « décomplexée » qui entend mener une « guérilla culturelle au cœur du Paris étudiant ».

Le subterfuge ne tiendra pas longtemps. En guise de guérilla, la bande d’intellos hors des réalités du terrain qui se réclame de Patrick Buisson – celui qui permit à Sarkozy de se faire élire en roulant le Front national en 2007 – sera circonscrite au rôle « traditionnel » d’une certaine droite, celui d’éternel collabo du pouvoir en place : pour les temps présents, le pouvoir communautaire et antinational sioniste.

Fine mouche, Marion Maréchal a bien compris le caractère emblématique de cette entreprise. Selon nos informations, elle a tenu à venir respirer l’air des lieux dès l’ouverture, en juillet.

Éléments-Zemmour-Valeurs actuelles-Marion Maréchal, un réseau se dessine sous nos yeux. Avec en bout de chaîne le fantasme de mettre la main sur la jeunesse « de droite » par l’intermédiaire des youtubeurs et autres intermittents identitaro-sionistes à la sauce RING.

"Nous allons distribuer un journal gratuit dans les facultés et les grandes écoles alentour. Être de droite, ce n’est plus une maladie honteuse", assure François Bousquet, qui, avec sa barbiche poivre et sel et ses gros pulls, a plus un look de batteur de groupe "indé" que d’idéologue de la droite dure. Alors que l’UNEF, le syndicat étudiant historique de la gauche, est en perte de vitesse, et que de nouvelles voix très droitières type "Lapin taquin" engrangent des millions de vues sur YouTube, l’équipe de la Nouvelle librairie est convaincue que la bataille se joue désormais ici, au Quartier latin.

 

Bousquet ne veut pas de Soral dans sa nouvelle librairie (aussi nouvelle que l’étaient les « nouveaux philosophes »). Tant mieux, Soral n’est pas intéressé non plus ! Laissons cette extrême droite honteuse à ses lâchetés. Rappelons simplement à ce guérillero de papier qu’il était bienheureux de profiter de la promotion et du relais d’Égalité & Réconciliation à une époque pas si lointaine.

Et ne nous privons pas de clamer à la trahison de la mémoire d’Emmanuel Ratier (et de son fidèle libraire Vincent également viré du projet) à travers cette usurpation d’un prestige qui ne durera pas. L’esprit d’indépendance et d’union sacrée authentique du Cercle Proudhon, aujourd’hui c’est Égalité & Réconciliation.

Nationale ou sioniste : la ligne de fracture idéologique se trace de plus en plus. Tant mieux et bon vent !

 

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

 

Non au national-sionisme, avec Kontre Kulture !

Non au national-sionisme ! Ne pas manquer sur E&R :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2040402

    Déjà, une librairie qui se targue de ne pas avoir tel ou tel auteur, c’est juste un non-sens. C’est malheureux à dire mais généralement c’est un truc assez caractéristique d’un certain gauchisme ce sectarisme. Sectarisme que ces gens condamnent quand ils le subissent. Il m’est déjà arrivé de me rendre compte de ça dans pas mal de librairies qui en fait pratiquent un boycott, sans que ce soit dit bien évidemment. Quand je constate cela, je me fais un principe de ne rien leur acheter, pas même des ouvrages qui peuvent sans doute être intéressants par ailleurs. Question de principe, je vais voir ailleurs.

     

    Répondre à ce message

  • #2040440

    Cette nouvelle mouvance commence à avoir pignon sur rue, ce qui paradoxalement peut la rendre vulnérable.

    Je m’explique : nous autres qui suivons et participons à la mouvance E&R depuis plusieurs années avons en quelque sorte "grandi côte à côte" des Marion Maréchal, Julien Rochedy, Marsault et bien d’autres. Nous sommes nombreux à connaître sur le bout des doigts leur argumentaire, leurs contradictions et leurs limites.

    Imaginez qu’à chaque évènement (séance dédicace, conférence, vernissages...) de chaque mouvance une poignée des notres s’invite sans revendiquer d’affiliation particulière. Et profite de la séance "débat ouvert" pour poser quelques questions bien choisies de façon à mettre le doigt là où ça fait mal.

    Deux deux choses l’une : soit ils réagissent comme le SO des manifs de gauche avec Vincent Lapierre, auquel cas ils se mettent à dos la plus grande partie du public qu’iils essaient de fidéliser. Soit ils ne font rien de particulier, et leur tartufferie éclate au grand jour...

     

    Répondre à ce message

  • #2040472

    Je lui donne 9 mois le temps de voir le bilan comptable.. et plus les amis Levy les accompagnent correctement. Ils savent où prendre les sous. Les insoumis...

     

    Répondre à ce message

  • #2040536
    Le 11 septembre à 22:10 par jusqu’àlavictoire
    Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

    Et alors, nous sommes là !
    Leur national-sionisme, on va en faire une enclume sur israël et un boulet aux pieds des sionistes !

    N’ayons pas peur de notre victoire, s’ils s’adaptent avec autant de retard, c’est que nous avons déjà gagné la guerre de communication... mais, ils ne vont jamais reculer si nous ne les y contraignons pas !

    Ce ne sont pas nous qui suivons les médias, c’est le contraire, tous les jours c’est visible !
    Bientôt, tous les jours ils vont se prendre une Tsar-bomba sur la tronche en com’, jusqu’à ce que....

    Ils peuvent fermer tous les comptes bancaires d’E&R s’ils veulent, nous sommes dans la résistance, on accréditera des collecteurs, sms aux cotisants avec le nom de celui qui vient “palper”... bon, ok, palper, c’est pas “gentil”, mais faut c’qui faut... Dieu ne nous en voudra pas d’avoir opéré comme l’ennemi si c’est pou la bonne cause !

    C’est fini, on est incassable, nous sommes des Résistants !

     

    Répondre à ce message

  • #2040590

    S’agit-il de la librairie qui vient d’emménager au RER B Luxembourg en remplacement de la librairie Facta ? Si c’est le cas, j’y avais fait un tour et Vincent, le libraire, était encore présent. Qu’est-il devenu ?
    Le fait que le nouveau propriétaire refuse de vendre des livres révisionnistes est déjà une régression et un affaissement de la vérité, en plus, il trahit l’esprit hétéroclite de la librairie Facta et d’Emmanuel Ratier.
    Comme l’explique bien Vincent Reynouard et comme l’a bien dit un jour un contradicteur de Jean-Marie Le Pen, si l’on est contre l’immigration alors c’est que l’on veut gazer les immigrés. La réalité oblige à dire que ces gens là ne refusent pas l’immigration.

     

    Répondre à ce message

  • #2040605
    Le 12 septembre à 00:27 par Un ploemeurois
    Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

    Cela me donne un peu de chagrin.

    Venant de la gauche bête (j’ai voté Hollande en 2012) AS et ER m’a permis de faire (facilement) des verrous intellectuels et me cultiver politiquement. Je peux lire aujourd’hui Pierre Antoine Cousteau (Intra-Muros), Rebatet (Les décombres, les deux étendards) et de les recommander sans retenue. ER m’a fait découvrir Alain de Benoist que je ne connaissais pas, ni la Nouvelle Droite. Etant catholique, je suis contre certaines de ses idées, l’avortement par exemple. Je regrette que Reuffer et Marsault furent dans les derniers Eléments. Mais l’article de AdB dans le dernier numéro sur Alep, ainsi que les articles de Bousquet ne me laissent pas d’ambiguité.

    Les publics d’ER, d’Elements et de cette librairie ne sont pas obligatoirement les mêmes, inutile de les opposer.

    Il est clair que ER est la cible. Toutes les manipulations directes ou indirectes sont bonnes pour nuire à ER. A nous de ne pas tomber dans le piège de la division, qui reste parisien vu de ma Bretagne.

    Nos ennemis savent utiliser la "Fitna" (la division). Soyons plus fort et plus intelligent.

    Laissons à notre ennemi la victimisation, nous valons mieux.

     

    Répondre à ce message

  • #2040694

    Une nouvelle arnaque,

    La nouvelle mode parisienne est
    la droite nationale de "l’Incorrect ".
    Comprendre Droite Correcte,c’est à dire
    néoconservatrice et atlantiste .
    C’est à dire ,anti-gaulliste,anti-Poutine,
    et pro Israélienne .
    Les petits bobos de l’Incorrect,nous délivrent
    leurs messages dans des médias "dissidents",
    tout en apportant déjà leur soutien à des opérations
    au moyen orient favorables à l’Empire .
    Marion Maréchal ,ex Le Pen,symbolise cet
    opportunisme coutumier de la bourgeoisie parisienne
    depuis des siècles. Le "Beau" de l’Incorrect ,sent
    l’Argent du veau d’or .
    Heureusement le vent géostratégique ne souffle pas
    dans leur direction .
    Et si un jour pas si lointain,ils devaient revenir ou
    mendier dans la main d’Alain Soral !
    Leurs échines soumises iront à la gamelle,sans la
    moindre dignité !

     

    Répondre à ce message

  • #2040774
    Le 12 septembre à 12:13 par Ifuckcharlie
    Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

    J’y vais illico a la librairie " Bonjour vous avez Comprendre l’empire ? " Non ? Vous pouvez me le commander ? " Imaginons que nous soyons des centaines a faire ça , 10 , 20 , 30 par jour , juste pour le voir blanchir .

     

    Répondre à ce message

  • #2041311

    Je suis allé à la Nouvelle Librairie il y a quelques jours et j’ai lu récemment le blog de François Bousquet, ce qui me conduit à ce post. Vu le climat actuel, la vente de livres d’Alain Soral constituerait un risque pour les personnes et les biens. Cela s’est d’ailleurs vérifié depuis l’interview ridicule de F. Buisson à l’Express. On peut donc comprendre leur pussilanimité. Par contre, je partage votre analyse sur le caractère suranné de la lutte menée par la Nouvelle droite, qui semble s’enfermer dans son propre piège (comme ER d’ailleurs).

     

    Répondre à ce message

  • #2048342
    Le 24 septembre à 13:23 par Letouriste
    Une librairie nationale-sioniste à l’assaut du Quartier latin

    Et faits et documents ?
    C’est mort ??
    Si non comment se le procurer ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents