Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le nouveau secrétaire général de l’ONU veut l’ouverture des frontières de l’UE aux migrants

Il est urgent de ne pas tenir compte de ce que veulent les électeurs : tel est en substance le message du nouveau secrétaire-général de l’ONU, le Portugais Antonio Guterres, qui s’est exprimé lors d’un sommet « Vision Europe » à Lisbonne la semaine dernière en plaidant pour l’ouverture des frontières de l’UE aux migrants. Leur arrivée depuis l’Afrique et le Proche-Orient est de toute façon « inévitable ».

 

On savait Guterres favorable à la cause des réfugiés et des migrants avant son élection à la tête de l’ONU, où il prendra son poste en 2017, mais les termes qu’il emploie désormais sont encore plus virulents. Non seulement le flux de migrants est « inévitable », mais en outre il pense que les seules sociétés capables de réussir sont les sociétés « multiculturelles », « multi-ethniques » et « multi-religieuses ».

 

Le nouveau secrétaire-général ONU voit l’arrivée des migrants dans l’UE comme la « solution »

Il s’agit, chez ce mondialiste qui s’affiche donc sans fard, de contester l’idée selon laquelle les nations souveraines auraient le droit de contrôler leurs frontières. Voilà qui va nettement plus loin que la moyenne des discours anti-nationaux. « L’idée que la gestion de la migration est une affaire de souveraineté nationale est extrêmement limitée », a-t-il déclaré selon diverses sources. Et de s’expliquer : « La vérité, c’est qu’en attendant, ceux qui ont véritablement le contrôle de la mobilité internationale sont les trafiquants et les organisations criminelles. Il faut reconnaître que la migration est inévitable et qu’elle ne s’arrêtera pas ».

Guterres a déclaré en substance que seules les frontières ouvertes et la migration de masse légale sont capables de mettre fin au trafic des êtres humains. Et la mise en place de possibilités d’immigration légale « constitue la seule manière de combattre les réseaux criminels ». Avec de tels arguments, il ne reste plus qu’à légaliser tous les crimes qui font l’objet d’un trafic illégal, histoire de casser le marché pour les trafiquants… N’est-ce pas l’argumentation que l’on entend souvent en faveur de l’avortement légal : éviter que les femmes ne partent à l’étranger en se faisant éventuellement racketter par des organisations criminelles ?

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Pour comprendre l’idéologie mondialiste, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants