Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le patron du Medef rétropédale : "le débat est clos" quant au "travailler plus" après le confinement

Confronté à l’hostilité des syndicats, le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux, a refermé, ce mardi, le débat sur un allongement du temps de travail après le confinement qu’il avait ouvert samedi.

 

Une augmentation du temps de travail « ne peut se faire que dans le dialogue social avec les syndicats, par entreprise : j’ai lu leur réponse, donc le débat est clos d’une certaine manière, puisqu’ils ont tous répondu plus ou moins fortement qu’il n’en était pas question », a expliqué sur Europe 1 le dirigeant de la principale organisation patronale française.

Samedi, dans un entretien au journal Le Figaro, le patron des patrons avait jugé qu’« il (faudrait) bien se poser tôt ou tard la question du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise économique et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire ».

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • IIs ont perdu de leur superbe, vous ne trouvez pas ?


  • Il rétropédale, oui ... mais pour combien de temps ? Et n’est-ce pas là plutôt un coup de com’, sachant que Macron a fait appliquer l’équivalent de l’état d’urgence à ce qu’il restait de code du travail ?
    Avec un gouvernement aussi servile que celui de Macron, ils n’auront jamais de meilleure occasion que de pouvoir refaire travailler des gamins au fond de la mine (ce qui est leur objectif idéologique...revenir temps béni du patronnat/actionnariat tout-puissant que l’on nommait (pour eux) une "belle" époque).

    D’un point de vu économique, c’est ridicule bien-sûr, pourquoi faire descendre des enfants au charbon à l’heure où plus personne de sérieux ne se chauffe avec ça et pourquoi faire travailler les gens 60 heures par semaine à l’époque où la machine prend la place de l’homme ? Le sens de ce combat est purement idéologique et moral et n’obtiendra jamais quelque gain physique ou économique que ce soit pour les profiteurs.
    Ils ne font pas ça pour que l’économie se porte bien ou même pour s’enrichir, il s’agit juste d’humilier pour humilier le populo occidental : celui qui pue la clope, celui qui va rigoler avec les copains au bar, celui qui laisse ses enfants se rouler par terre avec les chiens, celui qui n’a pas la décence de la fermer comme ce si poli esclave Chinois ou de chanter du blues en travaillant comme ce sympathique immigré Africain qui a le rythme dans la peau ... il faut tuer (à la tâche, donc physiquement) le blanc d’en-bas, celui qui a eu le pouvoir de leur faire du mal et qui leur rappelle tous ces milliards perdus en salaires et en impôts.

    Le pire ennemi des blancs, ce sont les blancs riches (pour ce qui est de la religion...on va pas le dire haut et fort pour ne pas avoir d’ennui, mais on s’est compris, on est sur E&R, quand-même !)

     

  • Est-ce que ça veut dire qu’il ne veut pas négocier et que ça reviendra sur la table plus tard quand les conditions lui seront favorables ?

     

  • rétro pédalage d’un capitaine de pédalo ou annonce masquée , que de toute les façons, du travail il y en aura plus , a quoi bon augmenter sa durée ?

    on ne s’en rend pas compte mais le 11 Mai, c’est tabula rasa pour la majorité des secteurs économiques, ces cons ont ruinés les efforts d’une vie de tous les "petits" entrepreneurs

    les frontières européennes vont rester bouclées, vous pensez aux sueurs de celui qui vivant en Ardèche va perdre sa clientèle néerlandaise de passage ou résidentielle

    160 000 personnes en été

    les 5 kg de fruits par semaine terminé
    les 12 bouteilles de vin de pays, terminé
    les 20 nuitées de camping, terminé
    les 5 resto-pizzas terminé
    les 40 litres d’essence terminé
    le petit noir du matin, terminé
    etc etc

    pour continuer , L’Insee (Institut de la statistique) estime à plus de 7 millions le nombre de nuitées néerlandaises en France , soit pour rester dans notre pays, soit pour le traverser. Point essentiel : la France a la chance de se trouver sur la route de l’Espagne, de l’Italie et du Portugal, elle attire donc inévitablement ceux qui souhaitent s’y rendre.

    terminé et il va falloir faire face pendant encore 12 longs mois


  • et même que Berger se rangerait plutôt du côté de la CGT
    alors que Roux de Bézieux comptait justement sur la CFDT
    pour faire pencher la balance de son côté tout en divisant
    les syndicats en les montant les uns contre les autres
    ou la stratégie favorite du grand patronat du diviser pour mieux régner !

     

    • Pas la peine ... ils sont tous corrompus !
      Ils vivent de quoi selon vous les syndicats ? de la cotisation des adhérents ? vous plaisantez ...
      Ils vivent des cotisations PATRONALES ! alors ...
      Dit moi qui te paye , je te dirai pour qui tu travaille !
      La preuve au lieu de fermer leurs grandes gueules , ils ont tous appeler à voter Macrotte , même robert Hue ( le nain de jardin ) .
      Mon père doit se retourner dans sa tombe , lui qui croyait à ce conte pour prolétaires , Coluche nous avait pourtant prévenu ( la droite c’est l’exploitation de l’homme par l’homme , la gauche c’est le contraire ) , enfin paix à son âme , c’était un beau rêve ...


  • Marche arrière toute !!!!! Décidément, chez les jacquouille la fripouille bourgeois, il y a beaucoup de Jacques et pas beaucoup de c........


  • Quand les grandes entreprises délocalisent, que leurs patrons ne vivent plus en France, quand ces entreprises ne payent pas ou très peu d’impôts en France, à quoi sert le MEDEF ? A rien. A prendre du pognon sous forme de jetons de présence, etc... Les petits patrons, les indépendants sont dans la merde et ils ne s’en sortiront que par eux-même, pas grâce au MEDEF.
    MEDEF dehors.


  • Bézieux qui est en Bretagne dans sa propriété et qui revient à Paris quand il veut. Le confinement il s’assoie dessus.


  • Il est évident que nos "élites" sont embusquées et lance des piques pour tester le pays et voir si ils pourront, après la crise et l’affaiblissement général des français, profiter de la situation pour remodeler la France selon leurs désirs. Le Général de Gaulle lors de la Libération ne se faisait d’ailleurs aucune illusion quant aux "élites" et avaient des mots plutôt durs a leur égard en prive. Malheureusement, il fallait compter avec ces élites pour reconstruire la France, mais au moins elles affichaient plutôt un profil bas a l’époque grâce a l’épuration. C’est une nouvelle épuration dont la France a besoin dans "l’après coronavirus" !


  • S’il rétropédale c’est qu’il a ses raisons. Car après le confinement, à la reprise des activités, les gens seront financièrement sur les genoux et certains, plus bas encore. Et ce sera le moment de faire passer toutes leurs saloperies. À moins d’un... accident de l’Histoire, dont il paraît qu’ils sont vite arrivés. Vite je ne sais pas. Souvent, cela m’étonnerait...


  • Il y a de plus en plus de batailles qui se gagnent en ce moment...l’opinion publique qui soutient Raoult rétropédalage du gouvernement..le Medef qui devant une opinion de plus en plus hostile et virulente qui ferme son claquet , le monde du bâtiment qui a dit non à Penigaud ; le rétropédalage et les excuses du préfet de Paris..il faut arrêter de les croire sûr d’eux..sereins...il y a eu les GJ , les manifestations pour la retraites , là les morts et cette gestion lamentable..ils se mettent à dos les professeurs qui avaient voté Macron en majorité , les PME , les artisans , le monde de la restauration .du bâtiment...le risque d’explosion est grand..tout autour de moi je ne connais personne qui soutient ce gouvernement..tous le trouvent mensonger , incompétent , violent...ils rabaissent leurs caquets passent de la pommade au peuple , aux "premières lignes " notamment le personnel médical...on est très loin de l’arrogance passée...la marmite populaire est sous pression et je pense qu’ils ont intérêt à baisser pavillon ..le bourgeois est bien gras ou éfféminé se défend avec ses milices des FDO et sa justice aux ordres mais il est loin d’être viril..


  • Le patron du MEDEF veut plus de travail salarié pour relancer la machine ....

    Je suis d’accord avec lui....

    Qu’il embauche les trois millions (chiffre officiel) de demandeurs d’emploi....

    Il aura 35 X 3 000 000 = 105 000 000 d’heures travaillées en plus chaque semaine...

     

    • @Maurice
      Le MEDEF c’est le syndicat des dirigeants d’entreprises et en tant que tel, défend leurs intérêts.
      Décréter qu’il faille embaucher 3M de chômeur n’a aucun sens dans un monde sans frontière.
      Les délocalisations, le machinisme, l’informatisation, et le libre marché international ont détruit l’industrie occidentale et ses emplois
      Sans entreprise, pas d’emploi, c’est aussi simple que ça


    • c’est sans compter sur tous ces centaines de milliers d’immigrés, de migrants, d’émigrés
      qui à l’appel de leurs Maitres sont venus en France pour concurrencer, rivaliser,
      trahir les ouvriers et les prolétaires Français en faisant le jeu et alliance
      avec le grand patronat du Medef pour qu’ils exploitent toujours plus les travailleurs Français
      en tirant les salaires toujours plus vers le Bas
      tout en augmentant toujours plus leur productivité au plus Haut
      racailles d’en Haut et racailles d’en Bas sont main dans la main !
      dès lors qu’il s’agit d’entuber les travailleurs Français !


  • ces baltringues lookés comme des suiveurs de catalogues de modes délocalisent depuis des années , spéculent en bourses , font entrer des migrants , financent les guerres , fracassent tout sur leur passges et voudraient que les moutons aillent travailler plus pour renflouer leurs actes de gros crétins égoistes ?

    les plus escrocs et les plus riches qui demandent à ceux qu’ils dépouillent et depuis des années de se bouger le cul pour réparer la catastrophe.

    comme en 2008 ils récidivent et ne changeront pas tant que les mougeons persiteront dans leurs attitudes de charlies .
    à part inventer des taxes absurdes que savent ils faire ?
    aident ils depuis des années à faire passer des lois bonnes pour le bien commun ?


  • déconfinement ajustable selon le programme du medef .
    gestion du bétail en démocratie , stratégie du choc et consentement .
    ingénieurie sociale en marche.

    https://www.20minutes.fr/sante/2760...

    ps : un petit debriefing de lucien cerise et michel drac serait bienvenue .
    apportons chacuns nos angles de vues pour ne pas perdre de temps .
    l’union fait la force !


  • avec le bordel qu’ils ont créés et les milliers d’entreprises qui risquent bien de couler , les gens accepteront les bas salaires .
    c’est cela que j’entend par le débat est clos.

    étienne de la boétie aide à bien comprendre une donnée fondamentale de l’ingéniérie sociale : pour qu’il y ai des maitres il faut des esclaves .
    et les esclaves le sont tout d’abord dans leurs tétes.

    les chaines tv tiennent les cerveaux avec l’aide de leurs kapos.
    espérons que les gens en profite pour prendre un max d’infos sur internet et se dé- chainent.

     

  • ’’Le patron du Medef rétropédale : "le débat est clos"...
    Quel débat !? Celui qu’entretiennent intimement les skyzoparanoïdes ? Il y a belle lurette qu’il n’y a plus de débats dans ce triste endroit du monde, mais juste des échanges d’invectives avec des protagonistes contradicteurs. Le reste est d’ordre religieux n’acceptant aucune résistance, avec distribution de qualificatifs injurieux toujours les mêmes mais aucun apport factuel. La doxa du marxisme culturel exclut tout débat et la gauche folle prétend se passer du Sens. C’est ce qu’on appelle une tyrannie et pas autre chose, et ses exigences sur les travailleurs de l’esclavagisme.


  • C’est du rétropédalage parce que ces gens-là naviguent à vue, il n’y a aucune préparation , ce sont des charlots qui n’ont qu’une ambition c’est d’être patron ou ministre de je ne sais quoi, monter en haut du cocotier pour en tirer tous les avantages .Alors un jour c’est blanc avec des paroles de fermeté et le lendemain, il s’écrase parce qu’on lui a dit qu’il disait des conneries .Ces gens-là se prennent pour ce qu’ils ne sont pas, ils n’ont d’important que l’apparence qu’ils se donnent et ça fait plus de quarante ans qu’on se farcit des guignols et nous que subissons et payons très chère ce genre de branleur .

     

  • Désolé, seul le travail a une valeur, le reste n’est que spéculation !


Commentaires suivants