Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’après confinement selon le MEDEF : augmenter le temps de travail, revoir les jours fériés et les congés payés

En commentant l’aspect économique de la crise sanitaire du Covid-19, le président du MEDEF s’est félicité de l’action des pouvoirs publics. Et d’envisager l’après confinement, en plaidant pour une augmentation du temps de travail des Français.

 

Dans un entretien publié ce 11 avril par Le Figaro, le président du MEDEF Geoffroy Roux de Bezieux s’est exprimé sur les enjeux économiques liés à la pandémie du coronavirus, ne manquant pas d’aborder le sujet du temps de travail en période post-confinement. « Il faudra bien se poser la question tôt ou tard du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire », a ainsi déclaré le patron de l’organisation patronale.

Ces propos interviennent près de deux semaines après l’annonce par le gouvernement d’une dérogation concernant la durée hebdomadaire du temps de travail, dans certains secteurs jusque 60 heures sur une semaine, contre 48 heures actuellement. Commentant le plan d’urgence du gouvernement de 100 milliards d’euros, il a estimé que les pouvoirs publics étaient « globalement à la hauteur depuis le début de la crise ».

Concernant la relance économique, Geoffroy Roux de Bezieux a en outre estimé qu’il était primordial que les entrepreneurs fassent repartir l’activité économique « sans attendre la mise en œuvre du déconfinement ».

Le président du MEDEF s’est également confié au sujet de la réforme des retraites qu’il a préféré reléguer au second plan face à l’urgence de « revenir à une activité économique normale », ce qu’il a jugé difficilement réalisable d’ici la fin du quinquennat. « Cela ne veut pas dire que les questions posées par le président sur l’avenir des retraites sont mauvaises, comme certaines des réponses apportées par sa réforme », a-t-il ajouté.

Télétravail, chômage partiel, assouplissement des règles sur la durée hebdomadaire et les congés payés : des millions de Français ont vu leur rapport au travail changer. Des chamboulements dont certains pourraient être amenés à s’inscrire sur le long terme.

Pour comprendre ce qui se joue actuellement :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

150 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour l’après, occupons nous de ceux là avant leurs marionnettes.


  • Et la tous les larbins anti gilets jaune vont d’un seul coup tous comprendre la vie.

     

  • #2433149
    le 12/04/2020 par on est là même si Macron n’est pas là
    L’après confinement selon le MEDEF : augmenter le temps de travail, revoir (...)

    Une diminution du travail ET une augmentation de salaire, il a rien compris aux revendications Gilets jaunes ce brave Geoffroy Roux de Bezieux !


  • Comme quoi, quelles que soient les circonstances, les salauds restent toujours des salauds, mais ça se voit mieux en temps de crise. Toute honte bue.
    Geoffroy Roux de Bezieux est à rajouter à la déjà longue liste de ceux auxquels on aimerait bien botter les fesses, sans ménagement, une fois tout ça terminé.


  • Bon bah voilà. On va commencer à rembourser la banque avant même le déconfinement total. Les travailleurs vont devoir faire des sacrifices.
    On attend toujours le sacrifices des patrons du CAC 40 !


  • C’est sûr qu’en termes de fils de puterie et autres enculeries en tout genre, il y en a qui ne comptent clairement pas leurs heures.


  • Y a pas à dire, il a bon dos le covid 19.

     

  • A qui profite le crime ?


  • Le medef, c’est pas la carotte et le bâton, c’est le bâton et le bâton....
    Même Gattaz était modéré face à cet hystérique.


  • Là on est à la croisée des chemins. Quand la crise sera terminée soit les Français se réveillent et chassent leurs dirigeants soit ils ne font rien et mériteront leur sort.
    Et je ne suis pas optimiste...

     

    • et mériteront leur sort. qui sera bien pire qu’avant ….


    • Imaginez un pti vieux qui a voté Macron parce qu’en tant que banquier, ce dernier allait bien s’occuper des économies des retraités, qui se retrouve isolé dans un Ehpad, en difficulté respiratoire avec sa bouteille d’oxygène vide car seul, sans le contrôle de ses enfants et petits-enfants confinés, tous scotchés devant BFM ; dès lors le pti vieux diagnostiqué Covid-19 sans test car contaminé par la mamie de l’étage du dessus qui aurait chopé le Covid ; cette manie ayant également voté Macron parce qu’il était jeune, beau et dynamique ; des ptis vieux auxquels on administre du Rivotril pour qu’ils ne souffrent pas de trop dans leurs derniers instants. Des enfants et petits-enfants étant préparés par l’annonce officielle de leur décès, résignés, dans l’attente de la prochaine allocution du chef de "guerre sanitaire" Macron. En fait ils n’auront rien capté du début jusqu’à leur fin de vie et auront trimé dur pour caner comme des clebs, leurs descendants finiront comme nous tous par se faire pucer pour activer leur géolocalisation et d’autres trucs liberticides... Nous avons le privilège d’être conscients de ce qu’on nous prépare : c’est de pire en pire la pilule rouge noyée au milieu de pilules bleues. Ma femme, qui doutait de ce que je l’informais, gardant du recul, ce qui est plutôt sain, vient de constater avec effroi dans cette affaire du Coronavirus, leur côté démoniaque :
      « E. Philippe : Ils pourront prendre leur retraite à 60 ans s’ils meurent à 60 ans »
      http://franchetvinfo.fr/e-philippe-...
      Un incident technique va lui éviter des explications mais risque de lui coûter son poste. Au cours d’une réunion avec une dizaine de députés et députées LREM, le premier ministre a oublié de couper son micro et n’a pas pu empêcher toute l’Assemblée nationale d’entendre ses propos deux minutes avant de s’adresser à l’ensemble de ladite assemblée.
      Le trait d’humour passe mal : sans révéler l’âge de départ à la retraite, il a clairement montré que le gouvernement n’avait aucune intention de faire plaisir aux grévistes :
      « Nos concitoyens ont des attentes sur la question de la retraite. Le but c’est qu’ils comprennent qu’ils peuvent attendre encore un peu. Honnêtement ils pourront prendre leur retraite à 60 ans s’ils meurent à 60 ans mais faut pas se leurrer, on va devoir augmenter le temps de travail et l’âge de départ à la retraite. Faut juste trouver un moyen de faire passer la pilule. »


    • @Pamfi
      Imaginez un blaireau LFI ou CGT qui a voté Macron, parce que eux, ils ont voté Macron pour faire barrage à la haine et il y en a de tout âge. Laissez les petits vieux tranquilles, encore 10 ans ils seront tous claqués et vous pourrez hériter, et vous éclatez avec le pognon. Merci qui ? J’ai 64 ans, pas de retraite française, ni d’ aide sociale,me suis débrouillé autrement, chemin de guerrier, quoi. J’ai pas voté Macron, et j’emmerde les p’tit con, asservis qui sucent du RSA, de l’AL et de la PAC. Faire la révolution avec çà, oubliez. Le mec du Medef à raison, çà va rouler tout seul une fois ponctionné les comptes bancaires. Plus d’argent, au boulot ! Et tout le monde s’écrasera.


  • Ne sont pas encore abordés les nouveaux impôts et taxes car situation nouvelle, nouvelles taxes, n’est-ce pas ?
    On peut même lancer un concours sur les meilleures noms et rédactions de ces prochains rackets fiscaux.

     

  • Bon au moins c’est clair : rétablissement de l’esclavage.
    Va falloir commencer à faire rouler des têtes à un moment donné.

     

  • L’après confinement :

    1) Changer de Président.
    2) Envoyer Sibeth ND. se confiner définitivement chez elle afin d’apprendre à faire un vrai lissage brésilien.
    3) Envoyer Michel C. l’arrogant docteur flemmard se confiner définitivement dans un Ephad de l’Oise..
    4) Envoyer Yves C. faire de la radio avec lui-même dans les grottes de Lascaux..
    5) Envoyer les Grandes Gueules bavarder avec de vrais durs au sein de la Prison de Bogota..
    6) Envoyer Apolline la pimbêche SM se confiner sur la colline au Crack avec deux trois messieurs arrivés depuis peu et qui seront heureux de « débattre » avec elle..
    7) et mettre le reste au tri sélectif..

     

    • mettre le reste au tri sélectif.. ou devant un barbecue


    • Quel après confinement ? C’est à vous Français de vous déconfiner ! Parce que personne le fera à votre place et certainement pas votre gouvernement ! Si vous n’êtes pas capables de vous déconfiner tout seuls comme des grands garçons et grandes filles que vous êtes sensés être (ne vous appelle-t-on pas "Gaulois réfractaires", "communards dans l’âme"... ?) tout le reste vous ne serez pas plus capables de le faire ! Sérieusement cela me fait marrer tout ces gogos qui parlent de grands projets révolutionnaires tout en étant confinés dans leur piaule ! Les gars ne sont pas foutus de mettre un pieds dehors, se soumettent docilement à l’injonction du confinement et ils croient que quand Big Brother les aura autorisés à sortir de chez eux ils vont comme par enchantement se transformer en féroces révolutionnaires. Je vais vous dire ce qui va vous arriver : vous serez déconfinés à moitié juste ce qu’il faut pour aller bosser 60 heures par semaine pour en être payé 30 ("Il faut sauver l’économie et le climat" oblige !) et pour allez faire la queue devant un centre de vaccination pour recevoir votre dose obligatoire de poison. J’espère me tromper dans cette prédiction et qu’il y aura un sursaut miraculeux des veaux !


    • @goy prise. Excellemment résumé ! C’est maintenant qu’il faut décider de se déconfiner ! Le changement c’est maintenant ou jamais ! Ridicule de lire et d’entendre : On attend la permission des zotorités pour sortir et vous allez voir ce que vous allez voir !


  • voici ce que j’écrivais sur les réseaux sociaux quand le confinement a été décrété
    Le professeur Raoult considère que le confinement n a aucune justification médicale
    La situation au Vietnam ,où je vis 6 mois de l année lui donne raison, qui compte 180 infectés ( des touristes) et zéro décès pour 100 millions d’habitants, à quoi s’ajoutent deux rues à circulation restreintes à Saigon où des touristes positifs on été détectés. Là bas on dépiste, on isole ( prise de température au front en entrant dans les grands magasins) et on traite : c’est ce qu’a toujours préconisé notre expert virologue.Les vietnamiens ne s’embrassent pas ni se serrent la main. Une partie de la population porte un masque toute l’année et se lave régulièrement les mains avec une solution hydro alcoolique ( notamment dans les bureaux) . C est une population jeune contrairement à l’italienne qui semble souffrir particulièrement surtout en ce qui concerne les personnes de plus de 75 ans.
    Si le confinement n’a aucune justification médicale, il va servir à supprimer les 35h, provisoirement (sic) , nous assure t on ( c’est à voir !) et les congés payés, au nom du rattrapage des heures de travail perdues. Le gouvernement a saisi opportunément et intelligemment cette aubaine de la pandémie, pour atteindre ses objectifs de liquidation (définitive) de ces droits conquis et d arrêt du mouvement des gilets jaunes honnis. Par ignorance et confiance aveugle en des politiciens qui la méprise, la population accepte sans broncher cette dictature administrative. La dictature policière violente s étant exercée elle, sur les gilets jaunes.


  • Bonjour,
    Je ne suis pas spécialiste et j’imagine bien que c’est pas pour notre bonheur.
    Mais moi qui suis électricien industriel, j’ai toujours trouvé ça stupide de ne pas laisser travailler au delà de 48h, ce qui permet de faire de jolies sommes.
    Et je pense qu’une journée de 10h est certe épuisante, 8h c’est dur aussi, mais sans les sous qui vont avec.

     

  • Monsieur Geoffroy Roux de Bezieux , moi j’ai une autre solution pour renflouer les caisses...C’est de tout mettre au pot commun lors d’une succession quand celle ci dépasse 150/200 000€ ...Quand pensez vous Monsieur Debedeux, pardon De Bezieux ?...Cela rendrait raisonnable les personnes qui travaillent plus que de raison pour être les plus riches du cimetières...

     

  • Dès qu’il est possible de gratter un billet, certains ont le don de pointer le bout de leur nez sans tarder...


  • L’argument tient la route. Il faut reconstruire. Ainsi, en plus de ces proposition, les très hauts revenus devraient payer un impôt "sortie de crise sanitaire / entrée en récession économique", suppression des parachutes dorés et nouvelle grille de salaire pour les futurs postes.
    Mesures fiscales incitatives et facilitées administratives pour le retour des retraités volontaires à l’emploi.

    En revanche, le télétravail et le confinement ont mis en lumière des milliers de salariés inutiles à la marche capitalistique de leur entreprise. Une nouvelle approche du statut de salarié et de la préférence nationale, un durcissement des droits de retraits et de congés maladies, doivent être imaginés. Un tri dans les pauvres nationaux et les pauvres apatrides est à considérer.

    Mais quelques soient les choix le mondialisme permettra aux plus riches d’être encore plus riches.

     

    • Non c’est le confinement qui a mis au grand jour que le télétravail,hormis des domaines comme le secteur administratif public,l’enseignement ou l’assurance
      c’était au mieux de la bureaucratie administrative ou financière parasitaire (sans création physique de bien de consomations ni valeur ajoutée)et au pire de l’enfumage technocratique.


  • Il va falloir passer d’une démocratie de dictature et de privations de libertés au profit d’intérêts étrangers ou mondialistes, à un gouvernement social et national.

     

  • #2433197
    le 12/04/2020 par Macron le banquier-rentier à 30 ans et retraité à vie à 35
    L’après confinement selon le MEDEF : augmenter le temps de travail, revoir (...)

    et c’est encore et toujours les mêmes qui vont devoir payer la facture !
    les murs souteneurs et les piliers de soutien de cette pyramide Maçonnique
    que sont ces millions de smicards qui ont déjà un mal de chien à joindre les deux bouts et qui vont être saignés à blanc et pressés comme des citrons
    en bonnes vaches à traire qu’ils sont pour tous ces Banksters et ces politicards !


  • Les mecs

    Ils se félicitent de l’incompétence du
    gouverne-ment.

    Ils rajoutent une couche à la souffrance
    en voulant faire voter des lois anti-social.

    Ils vont demander aux infirmières
    et aux GJ en général de travailler
    plus sans gagner plus et sans prendre de
    vacances.

    Les enc.lés ça ose tout et c’est à ça
    qu’on les reconnait.


  • Réorganisation du monde.
    La dernière fois, une moitié de l’Europe fut sacrifiée au bolchevisme.
    Cette fois, l’autre moitié au bolcho-mondialisme ?


  • Si le président du MEDEF, se félicite de l’action des pouvoir publics, il est bien le seul, et c’est la preuve de leur complicité, à l’encontre des français.


  • Il faut donc recréer les conditions d’une nouvelle crise !!


  • Et si au contraire on créait nos propres économies locales ?

    ... et qu’on cessait d’avoir besoin d’eux.

     

  • Une urgence s’impose, il faut pour notre salut, s’emparer au plus vite de tous les médias télévisuels qui propagent le mensonge, la peur et le chaos. Ainsi nous rétablirons la vérité et la sérénité aux peuples du monde entier.
    La clé de la réussite est la répétition.
    L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et, la haine conduit à la violence.Voilà l’équation. Averroès 12ème siècle.


  • Conclusion rattraper le temps perdu depuis de début du XXè siècle.


  • Si comme on le dit plus rien ne sera jamais comme avant je suggère pour commencer de supprimer par une loi, la règle suivante « Socialisation des pertes et privatisation des profits » par
    « Mutualisation des pertes et mutualisation des profits pour le bien commun ».


  • C’est déjà le cas ducon du medef ! On m’impose 5 jours à poser avant le 30 avril, donc 5 jours confiné en prison alors que je suis contraint de bosser depuis le confinement. La double peine ! Je suis cheminot poste aiguillage.

     

  • Et s’ils allaient se faire enculer et foutaient le camp en chine rejoindre leurs machines ; l’appareil d’esclavage industriel communiste du parti ’’populaire’’ chinois et les milliardaires de sa direction ? On tâchera de se passer d’eux...et surtout qu’ils n’oublient pas d’emmener leurs larbins.


  • Ils osent tout ! Je n’ose pas imaginer ce qu’il va leur arriver si ces gens devaient perdre le pouvoir ! Si on prend pour standard ce qui est arrivé à la monarchie française et russe ce qui leur pend au nez sera alors effroyable mais mérité ! Les monarques avant eux se sont pris plein la gueule pour beaucoup moins ! Comment ils disent déjà ? Pas d’oubli, pas de pardon !


  • travailler 60 h...ok ,mais où ?


  • Au boulot bande de feignasses, nous voulons sauver nos dividendes !

     

  • Pendant qu’il y est, il aurait dû suggérer un retour d’une nouvelle forme de STO, mais cette fois, sans voyage vers l’Allemagne...ben oui, le virus, toussa, toussa....

    Cette engeance est vraiment composée de très très grands malades...il va falloir les traiter et vite !


  • Comme j’avais entendu "La Chine a sacrifié son économie pour sauver son peuple, la France sacrifira son peuple pour sauver son économie !"

     

    • "la France sacrifira son peuple pour sauver son économie !"

      Petite erreur :"Les maîtres de la France sacrifieront son peuple pour sauver leurs économies"


    • Nos élites autoproclamées,en plus d’être méprisantes, sournoises et manipulatrices,sont aussi souvent médiocres intellectuellement et incompétentes,et notre grand patronnat actuel n’échappe pas,à quelques exceptions près,à la règle.
      Ils ne sauveront personne si ce n’est leur propre peau en quittant le navire lorsque ça commencera à sentir le pâté pour eux et leurs larbins.
      Ils sacrifieront en France le peuple ET l’économie du pays.
      Moi perso pour le futur j’hésite entre la Creuse,la République tchèque,les îles Shetland ou la Nouvelle-Calédonie.
      Fuyez Paris et les agglos urbaines de plus de 200 000 habitants dès maintenant,dans quatre/cinq ça sera peut-être déjà trop tard...


  • Une solution très économique : les éliminer.


  • #2433271

    C’est pas grave le travail c’est la santé, c’est pour notre bien

     

  • Les ouvriers/salariés ne sont absolument pas responsables de l’impact économique des mesures de confinement.
    Confiner les gens les moins exposés a developper une forme grave de la maladie (la population active entre 20 et 55 ans) est une absurdité.

    Et où est le rapport entre les acquis sociaux et une pandémie ? Pourquoi le peuple devrait-il payer, déjà pour les aléas de la nature, et ensuite pour une gestion déraisonnable de la crise ? Débrouillez vous.


  • Ca faisait un moment qu’on les avait pas entendu ces bons républicains !!!
    quand économie ne tourne pas et qu’il y a rien a gratter on les entend pas hein !!!!

    Va falloir surtout qu’il nous explique comment les entreprises comptent participer a la crise sachant qu’en ce moment il y a environ 10 millions de francais qui travaillent pour quasiment 70 millions...

    - Est ce qu’il compte reduire les dividendes, limiter les gros salaires qui peuvent vivre mieux qu’un smicard avec seulement 0,5% de leurs revenus mensuels ??
    - Est-ce qu’il est pour l’annulation du CICE qui n’est autre qu’une escroquerie en bande organisée ??
    - Est ce qu’il compte mettre en œuvre la méritocratie en arretant de refiler tout ce qu’ils peuvent a leurs rejetons qui n’ont pas le moindre diplome et qui ne savent rien faire de leurs 10 doigts ??
    - est-ce qu’il compte enfin comprendre que les charges sur les salaires ça n’existe pas, a part leurs revenus a eux qui est une sacrée charge pour les employés. Chez moi on appelle ça des cotisations...
    - est ce qu’il compte demander aux patrons, enfin, de prendre les credits sur les entreprises a leur nom, ou numero de sécu pour etre sûr qu’il y ait une preference nationale. Apres tout moi quand je travaille on me demande mon n° de sécu. Et ça permettrait un peu d’honnêteté au lieu de nous faire croire qu’ils bossent alors qu’ils ont juste contracté un crédit que les salariés remboursent a leur place.
    - Est ce qu’il a un avis sur la migration de masse qui permet de faire pression sur les bas salaires, et que ses copains emploient sans aucune gene ???

    Sinon va bien falloir prendre son courage a deux mains et les faire taire et peu importe la manière !!!
    En tout cas moi quand j’ai un rat dans la cave....


  • Roue de l’essieu voit l’avenir en rose et est très content de l’action du gouvernement ! Il nous fait entrevoir leur "monde d’après" ...


  • Ralonger le temps de travail alors qu’on se dirige vers des taux records de chômage ?
    A moins d’exterminer les chômeurs avec le covid-20, je ne vois pas l’intérêt !

     

  • Ces connards ne lâchent rien !
    allez y faites, vous allez déclencher la colère de Dieu ! ne vous planquez pas ça sert à rien on vous trouvera.


  • Sans changer de système dont par la blockchain, les ignorants, les incultes, les irréligieux, les progressistes, les insouciants, et donc les soumis vont bouffer de ce système jusqu’à l’aliénation, sauf s’ils le vomissent d’écœurement auparavant...


  • Il faudrait instaurer la semaine de 10 jours au lieu de 7

    qui veut dire travail 9 jours, repos 1 jour.
    Comme après la pseudo "révolution française", notre république a déjà le don et l’excellence en la matière


  • Tout n’est pas à jeter : il nous faudra travailler plus, au moins 40 h par semaine et renoncer à au moins deux semaines de congés payés ..,à condition de re industrialiser le pays et d’augmenter les salaires.

     

    • Tout n’est pas à jeter en effet, à part lui, vous, et quelques autres ! À ce propos, je serais d’avis d’envoyer en première ligne et pour commencer des gens comme ce courageux et industrieux Geoffroy ainsi que vous et tous les promoteurs de ce régime, et ça au smic, sans congés et bien évidemment en contrat à durée indéterminée (c’est cadeau !), sans âge limite de départ à la retraite, et plus si affinités. C’est normal, c’est pour les banques ... Euh ! pardon, pour la France ! Et après on avisera. J’imagine d’ailleurs que, sitôt déconfiné, vous n’aurez plus une seconde de votre temps pour venir commenter ici à toute heure, comme c’était d’ailleurs le cas avant ça, n’est-ce pas !


    • Je serais personnellement d’avis d’envoyer en premier ligne et pour commencer des gens comme ce courageux et industrieux Geoffroy ainsi que vous et tous les promoteurs de ce régime, et ça au smic, sans congés et bien évidemment en contrat à durée indéterminée (c’est cadeau !), sans âge limite de départ à la retraite, et plus si affinités. C’est normal, c’est pour les banques ... Euh ! pardon, pour la France ! Et après on avisera. J’imagine d’ailleurs que, sitôt déconfiné, vous n’aurez plus une seconde de votre temps pour venir commenter ici à toute heure, comme c’était d’ailleurs le cas avant ça, n’est-ce pas !


    • Pas de problème pour la ré-industrialisation. On réclame des casseroles neuves partout en France pour le concert quotidien de 20h. Si on ne fabrique pas à grande échelle rapidement, on ne tiendra jamais jusqu’au déconfinement de 2030.........


    • Satané doublon ! J’en profite pour en rajouter une couche bien méritée. Dans la mesure où hier vous avez découvert que les injections de liquidités par la BCE correspondaient à de l’argent prêté et donc soumis à intérêt (rappelez-vous le sketch !), on imagine qu’il vous faudra également quelques décennies pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui. Et comme il en va de même pour beaucoup de choses, vous devriez vous contenter de vous prononcer sur des choses beaucoup plus basiques. On se croirait dans Kaamelott :
      « Non, moi je crois qu’il faut que vous arrêtiez d’essayer de dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de ce que c’est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... je pourrais vous tuer je crois. De chagrin, hein ! Je vous jure, c’est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens. »


    • Pour les concerts de casseroles du 20h00, on a heureusement encore en France à ma connaissance une entreprise qui n’a pas délocalisé, qui est restée fidèle au pays. Au Val d’Ajol dans les Vosges il y a une usine, De Buyer, qui fabrique des casseroles, des poêles et d’autres ustensiles de cuisines. Il y a la gamme acier qui est très solide sur laquelle on peut taper fort ou avec laquelle on peut taper fort.


    • J’approuve totalement. C’est dailleurs ce que préconisaient les communistes en 45 après les réformes sociales de De Gaulle.


    • C’est une blague on est bien d’accord ? C’est pas joli de troller @« Kal » ! Pour la peine, vous avez gagné un ticket gratoche pour la prochaine tournée de STO. C’est bien, on a besoin de gens comme vous. On va juste attendre que Geoffroy aide à rapatrier les usines (un projet qui lui tient à cœur depuis longtemps simplement il avait piscine) voire en construise de ses propres mains avant d’aller y bosser lui-même en trois huit, et on vous tient au courant dès que c’est prêt !


    • On passera sur le caractère surréaliste du parallèle entre les deux périodes historiques histoire de ne pas alourdir un dossier déjà chargé.


  • On nous promet à la fois un chômage de masse et une augmentation du temps de travail. Corrigez moi si je me trompe mais ça n’a pas de sens :
    - soit la société a beaucoup de travail (reconstruction) à proposer donc pas de chômage et un temps de travail hebdomadaire qui peut augmenter
    - soit il y a peu de travail donc beaucoup de chômage et un temps de travail hebdomadaire qu’il ne sert à rien d’augmenter puisque justement il n’y pas de travail

    ... sauf à mettre les travailleurs en concurrence et faire baisser les salaires comme cela se fait depuis des lustres. Au bénéfice de qui ? On se demande.

     

  • Rajouté la durée de travail provisoirement nous dise t’il,ouais encore une chose qu ils vont validé ensuite dans le temps..et bien sûr les français vont accepter sans rechigner enfin jespere que NON


  • Supprimons Macron et l’Elysée qui ne servent à rien.


  • Euh... même si on n’a pas fait trop d’études comme Macron..
    ’’tracking’’ ça veut dire ’’suivre’’, ’’surveiller’’, ’’pister’’, ..non ?
    Un ’’maton’’ qui vous surveille prét a vous sanctionner et vous faire payer un écart dés que vous allumez votre portable.
    Un matin qui ne vous làche jamais les Basques, comme si on est en cellule confinée quoi.
    Et chaque français serait d’accord ?

     

    • Ceux qui le pourront n’auront qu’à allumer leur smartphone que lorsqu’ils se trouveront chez eux et pas plus d’un jour sur deux lorsqu’ils seront à l’extérieur. Ce sera toujours un volume de data soustrait à la SurveillanceMassive.
      Dans les grandes villes, les opposants pourront s’équiper de brouilleur d’ondes de téléphonie mobile, quelques centaines d’euros, à faire fonctionner de façon aléatoire pendant une période de quelques minutes pour quelques heures par semaine pour ne pas se faire choper. Autant de brouilleurs que de gilets jaunes dont les rangs vont inévitablement grossir à la suite de cette épisode d’arnaque financière 666 couronnée du covid 19. Il peut aussi il y avoir des brouilleurs embarqués. Encore des temps de data gâté qui grilleront la surveillance de BigBastard.


  • On est dimanche et on entend déjà les médias d’Etat BFM, etc..commencer a préparer l’opinion, a un discours de Macron qui va encore demander plus d’un mois supplémentaire de confinement, en particulier aux Parisiens et francilliens.
    Ors sur E.R. on connaît déjà les dates grâce aux blogs depuis au moins une semaine !
    Les gens sont à plat, raides. dépossédés ..en ont marre, et savent qu’on gueri du Corona grâce a la chloroquine, mais Macron s’en fout.
    On nous prend pour des cons, on nous ment, alors ayons du courage pour un grand coup de balai de tout l’Executif du législatif, des institutions !

     

  • Le travail pour le travail est une maladie.

    Le soleil se lève chaque matin malgré le confinement, et nous avons de plus jolies journées de calme et d’air pur pour faire pousser des légumes et faire brouter les bêtes, désherber, refaire les murs de pierre du voisinage. Et tout ça avec de l’électricité, de l’eau chaude et internet (auxquels je peux et veux participer bénévolement à la maintenance).

    Il faudrait bosser arbitrairement 60h pour quoi au fait ?

    No means no il parait.


  • « Roux de Bezieux » ça ressemble à un nom de vaccin pour travailleurs désobéissants.

     

  • Ben après ça, on n’aura plus que bezieux pour pleurer !


  • Comment un peuple peut-il regarder mourir ses vieux sans se révolter alors que les moyens existent de les sauver ??
    L’espérance de l’héritage n’explique pas tout !!!!
    Les marionnettes irresponsables qui obéissent aveuglément aux terroristes mondialistes, véritables tireurs de ficelles, cachés derrière les tentures des ministères et de l’Elysée, ces marionnettes devront répondre de leurs crimes , mais rien ne sera fait si les lobbys manipulateurs ne sont pas mis hors d’État de nuire et celà à tous les niveaux !
    Les médias merde, la sphère politique, la banque , la haute administration, l’armée, la police , véritables écuries sionisés et asservis par les officines au service de wall-street et de ses agents !
    La peur institutionnalisé " par les violences contre le peuple , à travers les gilets jaunes , et maintenant par le " vous allez tous crever salaud de pauvres " parce que les médicaments du professeur Raoult ont se les garde pour nous !
    Cette peur organisée depuis des mois paralyse les familles , parents et amis de ceux qui meurent sous nos yeux , véritable épée de Damocles , que ces criminels tiennent au-dessus de nos têtes ! Alors que le monde entier utilise le seul remède efficace , remède interdit au PEUPLE français mais certainement pas à ses assassins !!


  • Cette bande d’ordures mondialistes qui par leurs délocalisations massives et/ou leur gestion financière néolibérale désastreuse à moyen terme ont contribué à faire plonger économiquement la France,dans laquelle pour l’immense majorité d’entre-eux,ne résident pas ou plus, prennent en plus les travailleurs Français pour leurs "boys" comme on disait dans nos colonies au siècle dernier !!
    En France la plupart de nos grands patrons sont des "fils de" nés avec une cuillère en or dans la bouche qui se prennent pour des grands capitaines d’industrie et une sorte d’aristocratie alors que souvent ils sont médiocres en tout et ne doivent leurs positions qu’à leurs familles ou leur "réseautage" clanique,institutionnel ou maçonique.
    Eux par contre ne se tuent pas à la tâche,loin de là,mais pour exploiter ceux qui bossent pour eux (du cadre sup.à l’employé tout en bas de l’échelle) et faire du chantage à l’emploi à nos gouvernants cela fait des siècles qu’ils sont champions du monde !!!


  • Alors que ces mêmes personnes pro-mondialiste, libres échangistes, immigrationnistes qui nous ont filés dans une merde sans précédent, mis le pays à sac avec des gens qui vont se retrouver dans des difficultés énormes, avec des entreprises en liquidation .Ces gens-là viennent nous dire, la bouche en cœur , qu’il va falloir augmenter le temps de travail, revoir les jours fériés et les congés payés .
    Pour eux qu’est-ce qui va changer ? leurs salaires ? leurs trains de vie ? leurs profits ?.Il va falloir changer d’Europe ? c’est certainement ça l’idéal ,le grand changement ?
    Moi je propose de vous virer car rien que ça va permettre de nous donner des vacances.


  • Le Médef va demander de faire passer ces mesures d’ exception dans la loi odinaire comme Hollande l’a fait avec l ’ état d’ urgence (période des attentats) , devenu permanent ( état devenu militaro-policier). C’ était prévu, le prochain chantier, aprés le saccage des retraites , est la "réforme" des congés payés. Il suffit de dire au bon peuple que c’est le dernier boulet "stalinien" qui entrave la réussite de notre pays dans la compétition mondiale : ça passera (réflexe pavlovien bien intégré face à ce terme).


  • Nous avons déjà eu à subir - faute de la simple et basique gestion PREVISIONNELLE de cette bande de connards décérébrés du Pouvoir - l’application de cette méthode moyenâgeuse qu’est le confinement - stupide en plus, puisque plus d’un million de Parisiens (venus du plus gros cluster) ont pu éssaimer dans toute la France ! - il faut s’attendre à ce que le vote en catimini de cette loi """"d’exception"""" concernant le travail tende à devenir la norme.

    Le navire France prend l’eau de toutes parts - à cause de l’incurie d’une minorité arrogante et délétère - mais ce sont les soutiers qui vont devoir écoper, réparer la coque, et tenter de le remettre à flots !

    Et pendant ce temps, il paraît qu’il y a des émeutes en Chine...


  • On s’est déjà fait mettre avec la « canicule de 2003 » et la suppression du lundi de pentecôte. Les salariés acceptent de fournir du travail, sous-payé par « solidarité », au nom d’une « urgence sanitaire » passée. Tant que les maîtres gagnent, pourquoi se priveraient-ils ?

    Les frontières resteront des passoires pour que circulent librement les marchandises — produites avec un maximum d’exploitation — et les clandestins quelquefois employés, au noir, sinon parasitaires. Ils nuiront à l’équilibre des systèmes publics de protection sociale comme ils le font déjà. C’est leur fonction. Mais on connaît l’antienne : les droits de l’homme. Et nous allons devoir trimer pour engraisser des banques vérolées, des financiers, des actionnaires et des compagnies privées qui nous volent notre bien public avec la complicité de minables politiques, au mieux incompétents, souvent achetés. La crapule journalistique est hors-catégorie. Elle sert à étalonner l’appareil à mesurer le degré de putridité. Le putridomètre.

    Vous étiez déjà passablement énervés par la litanie néolibérale : le droit des sœurs de Beauvoir, de Marlène et de Badinter, les minorités geignardes en quête de privilèges qui vous parlent de cul et de leur bronzage en guise de réflexion politique, la lutte contre le nazisme et les heures sans néons de notre histoire, ou le flicage au nom du principe de précaution et de la démocratie. Préparez-vous et commencez le yoga, parce que vous allez en manger triple dose.

    À moins que, comme Soral le dit, une alliance se fasse entre les prolos et les vraies classes moyennes. Beaucoup de personnes se croient « français moyen » alors qu’elles ont déjà le slip sur la tête et n’ont plus les fonds pour signaler à tous leur ouverture d’esprit et leur générosité. Les déclassés, jusqu’alors inconscients de l’être à force de baigner dans le gauchisme du capital, comprendront peut-être enfin qu’ils vont morfler.

    Là, déconfinement progressif avec Lallemant et ses épaules de serpent, ou pas, ça peut mal se passer. Selon le point de vue. Que le commentateur que j’ai lu plus haut se rassure. Quand on est encore en droit et en mesure d’hériter de 200 k euros, on est loin du communisme bolchevique. Si on le croit, c’est qu’il faut arrêter de regarder Arte.


  • Bravo !

    - Ceux qui bossent trimeront plus durement .
    - Les chômeurs ne trouveront pas de boulot car au lieu d’ouvrir de nouveaux postes on essore ceux qui en ont un.
    - La racaille qui ne veut pas bosser laissera la casse sociale se faire : "à quoi bon, les acquis sociaux ca me concerne pas"...

    Le terrorisme économique par attentat bactériologique a gagné... ?

     

  • Je le dis et le pense depuis le début : on a déplacé le débat crise economique/purge des salauds vers confinement/chloroquine.
    Je me réjouis d’une seule chose : il n’y a pas autant de mort qu’on nous l’a dit, d ailleurs je ne connais personne atteint de coronavirus, même pas indirectement c’est dire...


  • Ils vont les faires travailler le dimanche :))


  • Le MEDEF veut encore charger le mulet quitte à le faire crever !

     

  • Ne seraient-ils pas en train d’en oublier une partie en route, ou ont-ils acté juste la version sociétale théorique du marxisme culturel ; qui exclut l’employé comme ayant voix au chapitre, en tant que métamorphosé en esclave/serf taillable et corvéable à merci ? C’est le retour au moyen-âge selon les forces de progrès ? L’entreprise privée exploitant une main d’œuvre servile d’état ; phagocytée à outrance dans la coercition intégrale ..sur le mode pénitentiaire ? On n’a rien trouvé d’autre au merdef ? Et si vous alliez plutôt vous faire foutre, toi et tes larbins !?


  • Super cette idée de déverser l’argent public dans le secteur privé. On ne nationalise même plus, c’est open bar, 650 milliard de francs, c’est cadeau, voilà une idée qu’elle est bonne ! Et retour du boulot, après sa semaine de 60 heures, il reste encore un peu de temps pour lire sa feuille d’impôt et les prélèvements à la source sur sa fiche de ’’paie’’. Même plus besoin de s’endetter personnellement, ils s’occupent de tout. merci qui ?


  • Non, non et non !!! Ne faites pas rentrer dans vos esprits un début de construction d’avenir qui nous asservirai plus encore. Refuser l’idée en bloc, totalement et envisageons l’avenir que nous voulons. Tout autre chose sera mieux que cela. Courage à vous tous.


  • Le retour de l’esclavage décomplexé. Et vous croyez que cela va fonctionner et en plus à coup de bâton et de LBD ? Dites les fiottes, on vous cherche ?


  • Nous sommes dans la plus grande grève de l’histoire !

     

  • Ces gens-là sont vraiment des malades mentaux .Comment voulez-vous qu’on s’en sorte avec cette bande de dégénérés .
    Se posent-t-ils au moins la question au lieu de parler de congés , de temps de travail . De quel travail ? les gens ne vont pas être en congé , ils vont être au chômage .Et c’est ça être président du MEDEF .Les Français veulent juste du travail avant de partir en congé , et encore s’ils peuvent s’en payer car ils n’ont pas votre salaire .Mais cela ne vous sotte même pas à l’esprit .
    MEDEF : Mouvement des entreprises de France, oups ? de quelles entreprises, il n’y en a plus, soit elles se sont barrés, soit elles ont fait faillite .Au lieu de demander de faire des efforts aux Français trouvez d’abord des entreprises, relocalisez-les, ce serait plus utile .Les Français ne demandent qu’à travailler, c’est comme les masques, ils ne peuvent en mettre que lorsqu’il y en a, et rien que ça, c’est déjà trop compliqué pour vous .
    Dire aux Français (augmenter le temps de travail, revoir les jours fériés et les congés payés) ne justifie en aucun cas votre salaire .Si c’est cela votre temps de travail ,alors il ne sert vraiment à rien .


  • ce type est un aliéné, comme tout aliéné il est dangereux
    ce type ne sert qu’un dieu, le dieu profit, il est cupide
    ce type ne souhaite satisfaire que ses ambitions, il ne pense qu’a cela, il est monomaniaque
    ce type nie pour autrui toutes formes d’émancipations, il aime disposer de l’autre pour satisfaire ses volontés ,de possessions, de puissances et de gloires

    en somme, un pauvre type qui a soixante ans passés, n’a toujours rien pigé

    tu n’est qu’un mortel roux de bezieux et un jour adviendra ce qui doit advenir
    de toute ta vie, tu n’as jamais rien donné, au sens vrai du terme
    par contre tu as très bien gagné ta vie, a un point tel que tu l’a perdue
    pour reprendre St Paul, la providence t’a accordé des faveurs, qu’en a tu fais ?
    rien de très chrétien, toi pourtant le si catholique roi de bezieux


  • #2433591

    le MEDEF va réinstaurer l’esclavagisme obligatoire
    pour les prolétaires Français de 07 à 77 ans
    dans l’objectif et de les faire participer activement et bénévolement
    à l’effort de guerre national et patriotique
    contre leur meilleur allié invisible le covid-19
    le tout en les faisant trimer comme des bêtes de somme gratuitement

     

  • Christophe Barbier aurait annoncé sur BFM que toucher à l’épargne des français serait une bonne solution pour résoudre la crise économique. Vous la sentez venir la quenelle ?

     

  • je n’ ai rien contre M. de Bezieux, qui n’ est probablement pas pire humainement ou professionnellement que ses adversaires "les gros cons à moustaches"...mais franchement, quand on est à la tête d’ une organisation qui a montré toute son impuissance a venir au secours du pays, infichu de produire de simples masques de papier, des gants en caoutchouc ou des pilules anti-palu ; on devrait avoir la modestie, voire la décence, de fermer sa gueule, lorsqu’il s’ agit de désigner ceux qui devront faire des sacrifices pour renflouer toute cette merde !!

     

  • Je crois qu’il va falloir s’approprier les moyens de production à grand coup de latte dans la gueule.
    Étant donné que ceux qui sont au sommet ne servent absolument à rien du tout. Nous allons prendre notre destin en main.

     

    • Complètement... En plus on s’apercevrais que débarrasser des tiques actionnaires et autre pompeurs de richesses la plupart des boîtes permettrait de bien payer leur salariés et davoir une situation pereine..
      Idem pour les artisans / pme/ pmi si on leur foutaient la paix avec les taxes, que dis je, les rackets.


  • Si les caisses sont vides, j’imagine qu’on va enfin arrêter l’immigration ? Comme elle coûte plus qu’elle rapporte.

     

    • Décidément, vous ne voulez pas comprendre ! Ce sont justement les patrons (l’Empire) qui font venir les émigrés. Pour casser la lutte des classes en planifiant et en édifiant la misère des prolétaires ! Même Marine le Pen le fera ... Ce sont les patrons qui dirigent, pas les "dirigeants politiques". "Money talks", disent les Anglo-Saxons.


  • Il me semble avoir lu que le bagne a été aboli en 1938, mais il revient à la mode apparemment.
    Nous saurons donc bientôt si 67 millions de français seront transportées en 1ère classe ou si quelques dizaines de milliers obtiendront la 3ème classe, 2ème section.

    Je pense comme beaucoup, qu’on néglige nos magnifiques Collectivités d’Outre-Mer et autres rattachements. C’est vrai la beauté des îles entourant la Guyane (Macron connaît très bien d’ailleurs), des atolls de Clipperton et autres îles comme Chesterfield, où ces derniers pourraient s’appliquer des 168h de travail par semaine.

    Ils pourraient s’inventer une monnaie ou une union économique, sans que personne les importune. Et puis si besoin, ils feront des injections monétaires là-bas, des syndicats patronaux... Ils ont toujours pleins d’idées là-dessus. Carte blanche !
    On reviendra les voir au bout d’un quinquennat, histoire de s’assurer qu’ils appliquent bien les droits de l’Homme, et puis si ça a bien marché leurs idées et bien honneurs ils retrouveront.

    Je leur souhaite tout le bien du monde, surtout une croissance économique exponentielle, ça a vraiment l’air de leur importer.

    Français, hissez les voiles des galères pour les futurs condamnés politiques !


  • Bon bah , dans ces conditions , faut pas reprendre !
    GRÉVE GÉNÉRALE !
    Sans nous pas de reprise !
    Et c’est pas les soumis de FDO qui vont le faire ...
    Il faut absolument saisir l’occasion de renverser la table !
    Alors les syndicats corrompus on vous entend pas ... y a plus personne ?

     

  • Avant de vouloir augmenter le temps de travail, il faudrait qu’il y en ait du travail. La spirale va être infernale car de plus en plus de personnes qualifiées, compétentes et honnêtes vont quitter le pays comme en Espagne et en Italie. Et ce sont les vagues de migrants qui travailleront dans les chaines de restaurant Israelo-Americaines pour 500 euro par mois et corvéables a merci
    De plus, la majorité du personnel qualifié dans le privé en France travaille deja 39 h par semaine puisque les PME n’ont pas pu appliquer les 35 h
    Et aujourd’hui la majorité du personnel qualifié en France travaille pendant ces jours de congés et certains jours feries.
    Et les personnes qui ont des contrats a temps partiel travaille un quasi temps plein mais paye a temps partiel
    C’est donc un énorme chantier a revoir, et il faudrait avant tout chose avoir des gouvernants qui fédèrent et dont la priorité est la France et non pas Israel et corporate America


  • suite à cette déclaration, je vous propose d’applaudir sur vos balcons....
    j’en suis maintenant persuadé l’homme ne descends pas du singe mais du mouton....
    (Damien Saez)....


  • #2433944

    Geoffroy Roux de Bezieux...

    Un homme de grande écoute et au flair développé


  • Ce qui est génial avec ce genre d’article c’est qu’il n’y a plus besoin d’un bouquin de 1000 pages pour expliquer la lutte des classes.

    LES FRANCAIS VONT DEVOIR TRAVAILLER PLUS.

    Ni les journaleux ni le cité ne sont ou se sentent concernés.
    Sinon le sujet principal de l’article aurait été NOUS et non les FRANCAIS.
    Bon dimanche.

     

  • Il devrait aussi proposer le travail des enfants à partir de 8 ans.

    Un briquet, et en restant assis par terre ils peuvent chauffer le plastique de récup’ pour savoir à l’odeur si c’est recyclable ou non ...

    C’est bon pour la planète, ça paye un actionnaire, ça occupe les mioches, et ça règle le problème des retraites futures puisqu’il n’y en aura pas à payer !

    Franchement, il propose ça à cette bande de trous du cul et je vous fiche mon billet que demain c’est un décret dans le JO.

    Dommage qu’il soit dans la retenue, le monsieur !


  • C’est l’occasion qui fait le larron !!!


  • J’ai des propositions pour l’après-confinement :
    1- la division par 10 des indemnités du PR, du PM, des ministres, députés, sénateurs et autres conseillers divers et variés (Conseil constitutionnel, CES, ...) ;
    2- le renvoi sur-le-champ, dans les catégories ci-dessus, de tous les incapables, incompétents ou menteurs patentés responsables de la gestion catastrophique de cette crise (Philippe, Buzyn, N’Diaye, Castaner, Véran, ...) avec remboursement intégral des indemnités qu’ils ont perçus pendant leur prise de fonction et éventuellement comparution devant la haute cour de justice (sans majuscule vu l’état de la justice française) ;
    3- Le PR étant élu, et ne pouvant donc par être demis sauf procédure extrêmement complexe, il doit comparaître devant la haute cour de justice pour manquements délibérés graves et répétés à ses devoirs tels que fixés dans l’article 5 de la Constitution.
    4- Réitération des mesures 1,2,3 et 4 avec remboursement immédiat, pour les gouvernements et mandatures précédents jusque 2007, au titre de leur co-responsabilité dans la situation actuelle ;
    5- L’arrêt des subventions à la presse lèche-cul du (des) gouvernement(s), c’est-à-dire, toute la presse audio-visuelle et papier ;
    6- L’arrêt des subventions aux syndicats. Si syndicat il doit y avoir, ces derniers doivent être en mesure de se financer avec la seule participation de leur adhérents ;
    7- Interdiction de syndicats pour les entreprises de plus de 1000 salariés au regard de la déloyauté que représentent les moyens dont ils disposent par rapport à ceux des syndicats tels que décrits dans le 6 ;
    8- Interdiction de confédération de syndicats tels le MEDEF ;
    9- division par 10 des retraites des anciens présidents et ministres. Remboursement du trop-perçu depuis la fin de leur mandat ;
    10- Fin des avantages en nature pour les mêmes. Remboursement du trop-perçu depuis la fin de leur mandat ;
    11- Inhibition immédiate des 5 millions de fausses cartes VITALE (si on est capable de les dénombrer, on doit être capable de les inhiber) ;
    12- L’UE ayant, pour ceux qui y croyaient encore, démontré sa totale incompétence, arrêt immédiat de la contribution de la France au budget de cette dernière. Etant pays contributeur net, le contribuable français récupère immédiatement une dizaine de milliards par an, ... liste non exhaustive !
    Que l’on commence déjà par là avant de faire passer le contribuable, ou le travailleur, à la caisse ! On devrait récupérer pas mal d’argent pour commencer à redresser le pays.


  • faire comme en islande degager ces porcs et recree leconomie francaise ils nous disent de travailler plus ha bon toutes les boites ont etaient vendues par notre cher micron


  • A toute époque,
    quand votre activité a été maintenue de force à l’arrêt pendant plusieurs mois, peu importe les raisons..
    évidemment qu’une fois la possibilité de reprendre, vous n’allez pas vous précipiter pour prendre des vacances. Vous allez remettre la machine en route, vous allez vous remettre au boulot, collectivement.
    Il faut vraiment avoir une mentalité de salarié pour penser autre chose.

    Je ne commente pas la position du MEDEF, mais après tout tant que le système est celui-ci, il n’y a rien d’autre à faire que de se serrer les coudes.
    Ce que je sens, ce n’est pas des types qui ont envie de récupérer leur moyen de production, mais qui ne veulent pas bosser quoiqu’il advienne, ayant trop en eux la mentalité d’esclave libertaire (pas de responsabilité, j’accepte un taf idiot pourvu que ce soit 35h et que je puisse consommer du loisir pour oublier).
    ça me rend presque le MEDEF sympathique, tiens...

     

    • Des injonctions, du cynisme et une sympathie pour le Medef à peine dissimulée. Vous me rappelez tout à la fois de Didier Lallement, Agnès Verdier Molinié et Gaspard Koenig. Pour avoir plus d’audience, essayez vous sur tweeter avec ce genre d’opinion, mais n’allez pas au Figaro, à moins que vous en veniez, il y a trop de concurrence et beaucoup ont un niveau supérieur au votre.


  • Le travail c est la santé !!
    Et comme on a besoin de vous on va vous soulager de votre épargne
    Oh putain...ça va partir en couille très vite tout ça


  • Belle prise de température des crevures qui se sont déjà barrées avec 40 milliards sans contreparties et qui en veulent encore...


Commentaires suivants