Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le politologue Hasni Abidi : "Saïf al-islam Kadhafi se profile en sauveur libyen"

Quelle ironie ! Le même colonel Ajmi Al-Atiri qui dirige la brigade responsable des prisons à Zintan appelle désormais l’ex-captif Saïf al-islam Kadhafi à jouer un rôle politique pour réunifier la Libye. Il l’a affirmé sans détour dans un reportage de la chaîne France 24.

 

 

Plus de cinq ans après la mort du dictateur Muammar Kadhafi le 20 octobre 2011 dans son fief de Syrte, puis l’arrestation en novembre de la même année de son héritier désigné, le pays n’en finit pas de se déchirer sur fond de rivalité entre deux parlements antagonistes. La formation à Tripoli d’un gouvernement d’union nationale (GNA) le 30 mars 2016 n’y a rien changé. Le désastre est tel, que la nostalgie de l’ancien régime donne des idées aux kadhafistes, note le politologue suisse Hasni Abidi, qui dirige à Genève le Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (Cermam).

 

Le même homme qui détenait Saïf al-islam Kadhafi appelle à lui confier la réunification du pays. Que s’est-il donc passé ?

D’abord, comprenez bien que Saïf al-islam Kadhafi n’a jamais croupi en prison. Même s’il a été capturé en novembre 2011 par les brigades de Zintan, opposées au régime de son père, il a été bien traité et placé en résidence surveillée dans une maison de cette localité de l’ouest du pays. Là, il a pu recevoir nombre de visiteurs. Les responsables de la ville refusent de le remettre aux autorités de Tripoli, qu’ils jugent illégitimes. Sa condamnation à mort en 2015 n’y a rien changé.

Depuis l’été dernier, il est même considéré comme un homme libre à Zintan, au nom de l’amnistie générale décrétée à Tobrouk, dans l’est du pays, par les députés du parlement qui défie celui de la capitale. Évidemment, il lui est difficile de quitter la ville, à cause de sa condamnation à mort. Et à l’étranger, il est recherché par la Cour pénale internationale.

Cela dit, le chaos qui règne aujourd’hui dans ce pays, plus de cinq ans après la mort à Syrte de Muammar Kadhafi, a produit une grande nostalgie de l’ordre qui régnait sous l’ancien régime. Certains veulent voir un sauveur dans la figure de Saïf al-islam…

 

Est-il donc devenu à ce point populaire, lui qui promettait des « rivières de sang » durant la guerre ?

C’est évidemment difficile à mesurer. Il y a toujours des révolutionnaires qui ne jurent que par sa mort. Mais il reste aussi beaucoup de kadhafistes, qui lui sont loyaux. D’ailleurs, le maréchal Khalifa Haftar s’est appuyé sur eux pour former son « armée nationale libyenne » liée au gouvernement de Tobrouk.

Lire la suite de l’article sur tdg.ch

 

Comprendre la réalité libyenne avec Kontre Kulture

 

Le bilan occidental en Libye, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • il peut pas être pire que BHL et SARKOZY et au moins , lui , il est chez lui !


  • Saïf Al Islam n’était plus leur prisonnier depuis belle lurette ! Ils faisaient genre qu’il était leur prisonnier pour éviter les emmerdes.

     

    • Il est certain que l’avenir de la Lybie doit être écrit pas ses enfants, j’enttends par là
      tous ses enfants.
      Ce qu’on ne montre pas dans ce reportage est la régin d’Infoussen, une région berbère
      qui ne fait que revendiquer sa culture, sa langue et son mode de vie.
      La bonne nouvelle dans tout ça est le fait que les frères musulmans sont débusqués
      par les Lybiens. Des traitres au service de leurs maîtres.
      Des traitres par tout là ou il sont.


  • prise de conscience du peuple lybien,il etait temps , de quoi donner des cauchemars a l’empire,kadhafi qu’on le veuille ou non ,et malgres tous ses travers tenait son pays et ses frontieres,il a plus fait pour l’afrique ,notament les etudiants que toute la clique droitdel’hommiste de la pensee unique ,si les kadhafistes reprennent le pays ,il ne serait pas etonnant qu’ils se tournent vers la syrie , l’iran,la russie etc..chat échaudé craint l’eau froide...

     

    • prise de conscience du peuple lybien ?
      Tu oublies le million de personnes (sur 6 millions d’habitants dans toute la Libye) manifestant à Tripoli en soutien à Khadafi quelques jours avant sa chute. le peuple libyen s’est fait baisé en beauté par l’OTAN et quand les "rebelles" ont pris Tripoli, la terreur s’est imposée immédiatement, c’était donc fermer sa gueule ou être massacré.


  • La destruction de la Libye par Botulenri levi et consorts devrait ouvrir les yeux de bien des" Fronssés " sur les véritables criminels qui conduisent la politique du pays.


  • Il ne faut pas oublier que c’est Saïf al-islam Kadhafi qui fait entre le loup dans la bergerie : les Frères Musulmans et les néolibéraux arabes !

     

    • Les frères musulmans sont au contraire ceux qui ont poussé à sa libération.
      Pour information la Turquie a condamné les attaques françaises sur la Libye.
      Il va y avoir le clan Islamistes+Khadafistes (les méchants) contre Haftar (le gentil dictateur), secrètement soutenu par la France.


  • j’espère qu’il reprendra le pouvoir et permettra à l’Afrique de sortir du chantage du pétro dollar et des satellites de téléphonie mondialistes. amin


  • J’espère qu’un jour les dirigeants occidentaux en poste à l’époque seront traduits devant un tribunal international, Sarko en tête.


  • Les "français" ou plutôt oligarques de France le recherchent pour l’assassiner, ils ont quand même tué toute sa famille père enfants frères, signé des contrats qui remplissent les poches des géants du pétrole (et non du peuple qui compte des morts à cause de leurs conneries et livraison d’arme), ils peuvent pas le laisser revenir. Il doit faire attention.
    Quant au traître Haftar, j’espère que Khadafi va l’écraser.


  • Cela rejoint l’excellente analyse de Bernard Lugan que l’on retrouve sur E&R : géopolitique de la déstabilisation de la Libye. Quant à la Cour pénale internationale qui ne s’ en prend qu’aux chefs d’Etat africains, il y aurait à mon avis des surprises s’ il y avait un jugement !


  • Justement, les "libyens" n’ont pas "lu bien" le scénario que les occidentaux leur ont refilé. C’est la même arnaque que la révolution française avec le nabot dans le rôle d’un agent des services secrets anglo-saxons et béchamelle dans le rôle du francmac de service......
    La façon dont Kadhafi a été tué n’est sûrement pas innocente. Lui faire subir les pires supplices pour que ne ressorte pas le fait qu’il a dû mourir dignement, à l’instar d’un Louis XVI qui a déclaré à ses bourreaux qu’il espérait que ceux-ci ne regrettent pas leur geste par la suite ou d’un Saddam qui disait aux siens : "Voilà tout le courage dont vous êtes capables, les arabes"......