Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le projet d’assemblée franco-allemande ? "De l’esbroufe" pour Xavier Moreau

Le Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand et son homologue allemand Wolfgang Schäuble ont récemment présenté un projet d’accord devant être scellé en janvier 2019 et visant à créer une « assemblée parlementaire commune ». Cette assemblée franco-allemande ne pourra pas voter de lois mais œuvrera au « rapprochement entre les deux pays »...

 

 

Xavier Moreau, sur E&R :

Quel avenir pour l’UE ? Lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • D’accord, à la condition que ses députés français soient élus à la proportionnelle, comme les députés allemands .

     

    Répondre à ce message

  • Les Français ne s’aligneront jamais sur les Allemands car ce sont des feignants qui ne veulent rien foutre : un conducteur de train français prend sa retraite à 50 ans et 8 mois, un conducteur allemands à 65 ans, travaillant donc QUATORZE ANS DE PLUS ! D’ailleurs on peut penser que les Allemands, bien trop dociles, dressés et légalistes, se font avoir .

     

    Répondre à ce message

  • Encore une de ces idées farfelues, dont le seul vrai but est d’essayer de créer encore des centaines de postes pour les politicards de service …..
    Ceci bien sur toujours aux frais des con-tribuables !!!!!

     

    Répondre à ce message

  • Et après, certain remettent en cause le germano-phobie de Pierre-Yves Rougeryron.

    Il en est ou le tendant franco-allemand qui était le moteur de l’europe ? Maintenant c’est le moteur germano-allemand qui dicte ce qu’il veut.
    Et le projet d’armée européen de Macron ? ... un jolie projet Allemand pour mettre la main sur l’armée, les technologies et l’armement nucléaire Français.
    A ce train, l’hypothèse que les français soit juste des serviteurs d’un nouveau reich n’est pas complètement fou et ça rappelle quelques souvenirs pas si lointain...

    Mais au faite, c’est quel ministre allemand de gauche qui avait déclaré que l’euro allait permettre à l’Allemagne d’occupé en Europe, "la place qui leur a été injustement refusé par deux fois aux siècle dernier" ?
    Encore heureux que c’est la gauche allemande qui dit ça ...

     

    Répondre à ce message

  • Toujours cette trahison des élites françaises, qui ne croient pas à la France.

    On peut être sûrs que ce que dit Moreau va se produire : les Allemands vont mettre la main toujours plus sur des savoirs-faire et des industries de pointe français.

    À un moment, on se demandera en France, ce qu’il nous restera.

     

    Répondre à ce message

    • "des savoirs-faire et des industries de pointe français."
      Sans oublier le partage de la force nucléaire et du siège au conseil des nations unis, partage provisoire en attendant le traité qui permettra aux teutons de se les approprier de façon pleine et entière par la suite.
      La soumission totale de la France à l’Allemagne (cheval de Troie du mondialisme en Europe) que le gouvernement de traitres de 1940 n’a pas pu réaliser, Macron va la réussir.

       
    • À Doumé

      Tu m’apprends ces choses.

      Terrifiant ...

      Quelle bande d’ordures.

       
  • Les deux dernières marionnettes rothschildiennes d’un Ordre Mondial avorté essaient de se raccrocher aux branches d’un arbre tronçonné. Pathétiques, ces escrocs.

     

    Répondre à ce message

  • L’oligarchie,essoufflée et frappée de stérilité,se lance dans le délire le plus pitoyable. Le peuple crie sa colère pour réclamer de ceux qui ont promis des"réformes en profondeur"de se pencher sur son quotidien,devenu infernal. Le peuple ne réclame pas de nouvelles assemblées,elles sont légion. Le peuple sait,mieux que
    quiconque,ce que cachent ces fantaisistes gadgets de"communication",de"management"comme irresponsable fuite en avant.
    Les citoyens savent que leur pays est riche. Il l’est devenu par le labeur de ses enfants d’aujourd’hui et les glorieux ancêtres depuis la lointaine histoire.
    En cette sinistre époque,qui reste éternellement marquée par les grossiers mensonges et les plus coupables supercheries d’une scélérate oligarchie qui a dépouillé le pays de ses richesses matérielles et charcuté son patrimoine civilisationnel,en cette sinistre époque,dis-je,les citoyens sont en droit de demander la reddition des comptes par ces"responsables"sensés défendre les intérêts de la France,et de la France seulement. Une des questions majeures que sous-tend cette reddition la voici : Comment,en plus de la dilapidation des richesses matérielles et immatérielles,laborieusement créées par la nation,la France se retrouve sous le joug d’une effroyable dette dont le montant fait froid au dos,plus de deux mille milliards d’euros. Pire,et cela n’est guère étonnant de la part d’une oligarchie qui n’a pas un sou de pudeur,l’extorsion aux masses populaires,par cette bande d’oligarques,leur pitance de survie. Et c’est cela qui a poussé le peuple à crier sa colère,notamment en ce mémorable journée du 17 novembre 2018.
    Il n’est pas besoin d’être un fin dialecticien pour faire la corrélation entre la paupérisation programmée de la nation par les réseaux de la finance et ses redoutables tentacules d’un côté,et de l’autre,les catastrophes qui secouent les consciences. Les effondrements meurtriers des immeubles insalubres à Marseille,les cris de désespoir des familles en détresse et d’autres manifestations muettes de souffrance,qui blâment ceux qui sont chargés d’éradiquer la misère et de remettre la nation en état de reprendre son destin,sont là pour nous faire toucher du doigt l’étendue du Mal qu’infligent les oligarques au pays.
    S’il pouvait y avoir des"réformes en profondeur",c’est à cela qu’il faut
    s’atteler et non de bricoler de stériles et d’insignifiantes diversions.

     

    Répondre à ce message

  • Vous avez rien compris. Il est tombé amoureux d’une femme plus jeune que Brigitte. Pour elle il ferait n’importe quoi pour la conquérir, et elle s’appelle Angela.

     

    Répondre à ce message

  • "Cette assemblée franco-allemande ne pourra pas voter de lois mais œuvrera au « rapprochement entre les deux pays »"

    c’est un sketch ?

     

    Répondre à ce message