Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

Xavier Moreau compare les nationalismes français, germaniques et ukrainiens.

 

 

À lire chez Kontre Kulture :

Xavier Moreau, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2073679
    Le 31 octobre à 19:41 par Ouioui
    Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

    Globalement d’accord avec lui sur les nationalismes. Mais sa vision de la France correspond davantage à celle de Pétain qui s’inspirait de Maurras, que celle de De Gaulle qui s’inspirait d’une monarchie républicaine mystique (couronner l’adversaire). Son gaullisme hérétique est le masque des modérés conservateurs éternels cocus.

    De Gaulle plutôt réactionnaire ? C’est une grosse blague j’espère ? Il était pro-laïcisme (catholique en privé, maçonnique en public = apostasie satanique), a rétabli la République maçonnique anti-catholique et anti-française, démocrate droit-de-l’hommiste, nationaliste civique, déserteur en 1940, faux général mais vrai colonel, homme des Anglais, épurateur de natio-cathos, a donné l’arme nucléaire à Israël, traitre en Algérie, légalisation de la pilule contraceptive, fuyard avec mai68, a appuyé Jean XXIII le réformateur de l’Église. Un vrai gnostique :



    Personne n’est plus convaincu que moi que la France est multiple. Elle l’a toujours été et le sera toujours. Il y a en France beaucoup de familles spirituelles. Cela a toujours été ainsi. C’est là notre génie.@Charles De Gaulle



    Un faux patriote par excellence. Le mythe gaulliste est vraiment un mythe, promu jusqu’à Emmanuel Macron, c’est dire s’il est conformiste...

    Sinon sa vision du fascisme est assez réduite aux proto-expériences historiques (fascisme mussolinien, national socialisme hitlérien), le fascisme dans son acception générale est surtout l’alliance de la nation, du social, de l’anti-démocratisme libéral, de l’anti-capitalo-communisme, de l’anti-américano-sionisme, le tout avec une volonté de renouer avec la tradition et la transcendance (donc non fermé à la religion). C’est un saut qualitatif dans l’histoire des idées. Faudrait qu’il arrête d’être traumatisé dès qu’on prononce Hitler ou Mussolini notre Moreau national, et qu’il révise un peu l’histoire de la seconde GM.

     

    Répondre à ce message

    • #2073757
      Le 31 octobre à 21:57 par Le Malicieux
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      Enfin, un autre qui a compris, il suffit de constater son bilan et son leg,affreux, pour comprendre.

      En somme, grandiose dans le blabla, tres ordinaire pour ses résultats.

      Un déserteur, un déserteur qui, sitot revenu, (le danger étant écarté...), n’a rien trouvé de mieux que de réinstaller la maçonnerie.

      Nous avons souvent l’occasion de dénoncer ceux qui nient le réel...

      et bien, quand même.

       
    • #2073772
      Le 31 octobre à 22:37 par Vic
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      https://www.egaliteetreconciliation...
      Article 2010 de jean Bricmont

       
    • #2073974
      Le 1er novembre à 11:15 par Magnus MARTEL
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      Entièrement d’accord avec vous tant sur le mythe De Gaulle / gaullisme (maladie sénile de la droite) que sur la vision des fascisme/nazisme qu’a Xavier Moreau qui reste un personnage intéressant mais prisonnier, comme un peu nous tous, de ce que j’ai tendance à appeler "nos amours de jeunesse". D’ailleurs, même le nazisme hitlérien ne fût rien de monolithique et bien des différences de vue existaient entre dirigeants hitlériens qui n’étaient pas avares de rivalité entre eux.
      En ce qui concerne l’Ukraine, je trouve assez caricatural de présenter les nationalistes ukrainiens comme des nazis, dans la mesure où les leaders nationalistes ukrainiens combattirent aussi bien l’Allemagne hitlérienne que les Soviétiques. La grande erreur d’Hitler fût d’ailleurs de ne pas savoir profiter de l’anti-soviétisme _ davantage que d’anti-russisme _ des peuples qui formaient alors l’URSS. Aujourd’hui, parler de nazisme pour des groupes comme Svoboda ou Pravy Sektor est très largement caricatural et constitue dans la bouche de leurs adversaires comme une forme de reductio ad Hitlerum que je combats absolument dans la mesure où les nationalistes français en sont très largement victimes.
      Pour rester en Ukraine, il y a un aspect qui n’est jamais évoqué et qui pourtant, me semble-t-il, se trouve au cœur de la problématique actuelle : c’est l’affrontement entre deux idéaux politiques que tout oppose : à l’ouest, une nostalgie des empires centraux disloqués par la Première Guerre mondiale ; à l’est, la nostalgie de la grandeur soviétique. Or, tout oppose radicalement ces deux visions ! D’où le drame actuel. Là, j’entends déjà venir les exclamations de ceux qui vont me parler de complot national-sioniste avec le sombre jeu de l’État profond américain, d’Israël et de l’UE. Je pense effectivement que nous avons affaire à des acteurs étrangers qui comptent tirer profit de la vive opposition dont j’ai parlé précédemment. Ce qui ne signifie pas que si demain un pouvoir nationaliste autoritaire allant contre leurs intérêts mercantiles se mettait en place à Kiev, ils ne le combattraient pas avec la même violence qu’ils ont combattu d’autres régimes. De l’Irak à la Syrie en passant par la Serbie, les exemples récents ne manquent pas.
      Pour conclure avec la Russie, il ne faut pas oublier que si elle fait (parfois) des choses bien, c’est d’abord dans son intérêt et qu’elle reste malgré tout un redoutable rival qui est encore mal débarbouillé de ses oripeaux communistes.

       
    • #2074430
      Le 2 novembre à 08:37 par Mon Cult aussi !
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      Globalement d’accord avec lui sur les nationalismes. Mais sa vision de la France correspond davantage à celle de Pétain qui s’inspirait de Maurras, que celle de De Gaulle qui s’inspirait d’une monarchie républicaine mystique (couronner l’adversaire). Son gaullisme hérétique est le masque des modérés conservateurs éternels cocus.



      Merci encore, vous venez, encore une fois de me faire économiser un commentaire assez long...

      Toute la propagande "pro nationaliste a la Française" peut être tenu chez les Allemands.

      1000 a 1500 de catholicisme ne justifie en rien la supériorité de la France par rapport au voisin, qui eux aussi, ont leurs racines culturelles bien encrées. Les Lettres ? Les Sciences ? Allons, un minimum d’honnêteté... L’Allemagne n’a rien à envier à la culture française... D’un cote, tout le monde se couche devant Marx (un peu Allemand quand meme lol) et d’un autre, c’est l’universalisme republicain qui reprend le dessus (oh ? Vous ne voyez-donc pas la pirouette des "On" ?)

      Xavier est l’Oui-oui (fiston) de la géopolitique. (...il est vrai qu’il fond littéralement devant les belles petites slaves...Mais le reste, c’est des secrets de polichinelle)

       
    • #2079677
      Le 12 novembre à 04:29 par Michelly58
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      @Magnus MARTEL "Pour conclure avec la Russie, il ne faut pas oublier que si elle fait (parfois) des choses bien, c’est d’abord dans son intérêt et qu’elle reste malgré tout un redoutable rival qui est encore mal débarbouillé de ses oripeaux communistes." Parce que les américains nous veulent que du bien, c’est connue. Qu’est-ce qu’il faut pas entendre, les russes ont plus de liberté d’expression que nous et ils ont Poutin comme président, ils sont vachement communistes.

       
  • #2073784
    Le 31 octobre à 23:00 par Misterfreez
    Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

    C’est intéressant cette façon de lier la France à la Russie.
    On oublie vite le poids de l’histoire dans notre société moderne.

     

    Répondre à ce message

  • #2073836
    Le 1er novembre à 01:48 par Francois Desvignes
    Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

    Ce sont des segmentations et des discours du XX siècle.

    Or, nous venons de changer de siècle et de millénaire.

    De Gaulle est mort et la République se meurt.
    De Gaulle était moins français qu’il ne le pensait
    Et la République n’a jamais été française puisqu’antifrançaise dès ses fonts baptismaux.

    Tous ceux qui croient et professent que la Révolution (et donc le Progrès) siont du côté de la Révolution, et les antirévolutionnaires du côté de la réaction, sont :

    - soit des lavés idéologiques relevant des cures de désintoxication
    - soit des fanatisés relevant des camps de redressement
    - soit des dyslexiques relevant des orthophonistes.

    La SEULE révolution qui ait jamais eu lieu, c’est celle du Calvaire.
    C’est la seule qui a réussi.
    Sa victoire est définitive
    En progrès constant depuis 2000 ans.
    Le monde écrit son temps sous son calendrier et ses lois sous Sa Loi.

    Tous les systèmes politiques postérieurs à l’an 34, sont :

    - soit à son service
    - soit une tentative CONTRE REVOLUTIONNAIRE, de revenir aux temps et à la loi antérieurs au Calvaire et opposés à lui.

    Luther, Hobbes, Diderot, Marx, Lénine, Blum, Cohn Bendit, Mélenchon, Autain, Attali, Minc, Chirac, De Gaulle sont EGALEMENT réactionnaires

    Ils sont en réaction à et contre la Révolution christique
    C’est ce qui fait leur sang commun sous leur divergences proclamées (et sincères).

    Ils ne croient pas à l’application nécessaire du Décalogue en Politique,.
    Ils n’en font pas leur texte supra constitutionnel

    En fait, ils cumulent une double dyslexie :

    - ils lisent en Politique, le Décalogue du dernier au premier commandement, l’envie en premier comme moteur de la société, et l’amour de Dieu en dernier comme obstacle à toute réalisation sociale.

    - Ils appliquent en politique un Décalogue inversé, ils ne croient pas, ils ne travaillent pas, ils ne célèbrent pas le dimanche, ils ne respectent pas la famille, la généalogie, l’histoire, la hiérarchie : ils les renversent. Chez eux le mensonge, le meurtre ou l’adultère, la trahison, le parjure, sont soit des maux nécessaires, soit des vertus quand elle sont au service de la Cause : tuer Dieu.Et revendiquer et jalouser son voisin est donc un bien : c’est le moteur de leurs destinées.

    Leur société est celle d’avant le calvaire et leur projet, le Mondialisme, le retour à cette société où l’Etat est tout et l’Homme sa chose.

    Alors que dans le Christianisme, l’Homme est tout puisque de filiation divine, et l’Etat rien puisque sous contrôle divin.

     

    Répondre à ce message

    • #2075170
      Le 3 novembre à 21:46 par fajs
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      Je suis bien d’accord .
      Et si l’on veut revenir en arrière, alors n’est-ce pas le duc d’Anjou dit le "Bon Roi René" à la charnière d’une pré-pré-renaissance qui démontre ce qu’est la France .
      [ c’est un Duc Franc et dont les titres sont roi de Naples et de Sicile, et Roi de Jérusalem et plus encore ! ]
      Nous français avons nous oublié le sens du mot "franc" ? [ libre ]
      _

       
    • #2079678
      Le 12 novembre à 04:32 par Michelly58
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      Là vous exagérez ! De Gaulle a toujours respecté la famille.

       
  • #2073938
    Le 1er novembre à 09:47 par Decee
    Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

    Dès que l’on évoque De Gaulle, c’est le tollé, dans un sens ou dans l’autre ...
    Ombre et quelques lumières : c’est De Gaulle qui a empêché de voir la France submergée par l’AMGOTT après 1945 et qui a fait sortir la France de l’OTAN - tout de même -
    Par ailleurs, cette référence est rarement faite, l’appel à la résistance depuis Londres après la capitulation fut hautement criminel et en contravention formelle avec la Convention de la Haye concernant les règles de la guerre, en particulier les francs-tireurs et la protection de la population civile.
    M. Moreau, bien respectueusement à un nationaliste français déclaré : newsletter = infolettre en français.

     

    Répondre à ce message

    • #2074270
      Le 1er novembre à 20:40 par Magnus MARTEL
      Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

      De Gaulle n’a pas fait sortir la France de l’OTAN ! Il a seulement retiré l’armée française de son commandement intégré. Ce qui a permis à ce triste sire de Sarközy de le lui faire réintégrer en 2008.
      Le dirigeant courageux qui fera sortir la France de l’OTAN _ qui n’a plus lieu d’être depuis la dissolution du Pacte de Varsovie _ provoquera un véritable séisme et amorcera le délitement de ce véritable bras armé du mondialisme.

       
  • #2073977
    Le 1er novembre à 11:16 par julot
    Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

    Xavier Moreau fait un distinguo clair et redonne ses lettres de noblesse au nationalisme, mot tellement galvaudé qu’il perd dans notre époque moderne tout son sens initial.
    J’ajouterais dans les expériences nationalistes ayant échouées, le Japon que l’on pourrait rapprocher de l’expérience Nazi (qui se ressemble s’assemble), les Etats Unis qui a finit par se compromettre dans l’hégémonie propre aux empires, et Israël et son état racial et théocratique, se rêvant comme le centre du totalitarisme planétaire que l’on nous prépare.

     

    Répondre à ce message

  • #2073990
    Le 1er novembre à 11:44 par en colère
    Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

    Quid du nationalisme espagnol ?

     

    Répondre à ce message

  • #2074009
    Le 1er novembre à 12:29 par V. Loïc
    Xavier Moreau – Nationalisme VS Nazisme

    En une dizaine de minutes, Mr Xavier Moreau nous offre un exposé bien structuré sans ambigüité, compréhensible. Ses quatre facteurs constitutifs de la nation : la territoire et le peuple, (chacun sa chambre), ainsi que l’état et la durée, sont bien en place comme une sorte de Geviert Heideggerien, auteur d’Etre et Temps. Les agitations modernes qui ont saisi comme une fièvre délirante les états du finistère occidental eurasien, sont des modes de ce que ce philosophe allemand aurait pu placer dans la catégorie de l’oubli de l’Être. Autrement dit : il faut bien s’inventer une identité quand de fait, on n’en a pas. Les nations anciennes, celles qui n’ont pas encore été complètement frappées d’amnésie, le rappelle justement Xavier Moreau ont été fondées dans le baptême celui de Reims et celui de Kiev, pour Clovis et Vladimir respectivement. Et l’Être que ces nations ont encore dans leur identité respective a la vie dure, malgré les idéologies de tout poil qui ont cherché depuis quelques siècles a en gommer la mémoire. De Gaulle, ce grand chêne abattu rappelait à qui pouvait l’entendre que les grandes erreurs de l’histoire étaient entrées par la porte par laquelle la mémoire avait déserté la place. Les baptêmes royaux qui ont fondé les Êtres des vieilles nations de l’Europe furent tous à l’image des trois journées de la mort de Jésus-Christ en Son corps humain, alors que Son âme, dans Sa divinité fracassait les portes des enfers pour en libérer les justes du Sein d’Abraham, par immersion triple et complète au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, appelant les hommes à la mortification du corps et à la sanctification de l’âme. Mais comme le dit la sagesse évangélique, on ne peut servir à la fois deux dieux, Dieu et Mammon. et force nous est aujourd’hui de constater que cette amnésie de l’Être est une ’mammonisation’ des peuples. La Russie et la France ont subi toutes les deux des révolutions sanglantes, et leur régime moderne est de nature pseudo-monarchique. Mais si la Russie n’a pas eu de restauration monarchique, elle a, contrairement à la France post révolutionnaire, canonisé ses Nouveaux Martyrs, qui, nul doute, sont actifs dans les réponses qu’ils donnent au pays, aux demandes qui leur sont faites dans les prières du peuple. Peut-être serait-il temps en France de canoniser Louis XVI, et toutes les innombrables victimes de l’ogre sanguinaire de 1789. Cela fermerait la longue parenthèse éclairée, pour que la France reprenne vite son cours historique normal.

     

    Répondre à ce message