Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le propagandiste de service (public) Guillaume Meurice compare Alain Soral à Michel Fourniret

Guillaume Meurice, payé avec notre argent pour faire la propagande du Système sur le service public, ironise sur le bannissement médiatique d’Alain Soral qu’il compare au tueur en série Michel Fourniret. Muni de tels arguments, le comique gauchiste devrait avoir son brevet de Bien-Pensance Officielle (BPO) haut la main.

 

On aimerait le voir une fois de l’autre côté de la barrière, sous les persécutions incessantes que subissent les vrais opposants – et les vrais humoristes ! –, pour voir s’il conserve son sourire de petit-bourgeois satisfait. En réalité, on ne peut pas faire d’humour sous la protection du Système, on ne peut que trahir. Faire de l’humour dans la forme, mais en se soumettant dans le fond.

Le nouveau Stéphane Guillon est payé pour salir les vrais opposants nationalistes et pour faire la promotion du mondialisme avec quelques cris de pucelle de gauche contre les vilains patrons qui licencient ou les migrants qui se noient, une indignation qui ne coûte rien. Même Jane Birkin le fait, c’est dire.

Attaquer le cul bien au chaud les opposants du Système est salissant moralement mais facile. De plus, on ne peut pas leur répondre en direct puisque leur radio ne nous invite pas : elle protège ses snipers qui tirent sur des civils non armés, comme l’armée israélienne sur des civils palestiniens qui manifestent ! Et comme les gardiens de camps de concentration sur les détenus qui auraient des velléités de départ, ou de vengeance.

France Inter est un mirador de la plus belle espèce. Les mitrailleurs s’en donnent à cœur joie sur les détenus, et on renvoie Meurice et ses amis aux films shoatiques qui montrent les révoltes dans les camps de la mort, ça devrait leur parler... et provoquer un petit court-circuit idéologique.

Au fait, pourquoi ces gardiens de camp sont-ils planqués ? La démocratie, en vérité, présente certains risques pour eux. Il n’y a qu’une alternative : soit il s’agit d’une peur physique, soit d’une peur idéologique. Ou des deux. C’est facile de tirer d’un mirador, c’est une autre chose quand on se retrouve au sol.

Dans ces lieux de relais obséquieux des commandements du pouvoir sous une enveloppe cool, les valets agressent et se rassurent ensemble. Ce faisant, ils creusent le fossé entre ceux qui souffrent et ceux qui profitent de la souffrance. C’est ça, être de gauche ?

 

L’humour que Guillaume Meurice n’a pas le droit de faire
est sur Kontre Kulture

 

Le lèche-cul de l’oligarchie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Brevet de Bien-Pensance Officielle (BPO)
    Haut les mains, car c’est un braquage,
    avec triple salto sur la caisse enregistreuse.


  • Guillaume MEURICE ?

    Il est déjà sur la liste..

     

  • "En terme d’impact médiatique, j’ai fait mieux que Fourniret cette année." - Dieudonné en 2008 (J’ai fais le Con).

    Seulement 10 ans pour repomper une blague ? T’es dans la moyenne des humoristes, Guillaume !

    Hate de le voir a genoux a demander pardon sur Canal+ en jurant qu’il ne savait pas l’origine de cette blague.

    #BalanceGuillaumeDieudonnéPlagiaire


  • Caniche du système.
    Aurait rêvé de passer sur Canal plus.


  • En France presque tous les grands écrivains ont été persécutés, diffamés d’une façon dégueulasse, beaucoup furent emprisonnés ou contraints à l’exil : exemples : Villon enchristé, Rabelais souvent en cavale, Descartes dû fuir jusqu’en Suède, Voltaire s’installa à la frontière suisse, par précaution, Jean Jacques fut sur le point d’être lapidé par la populace excité par un curé, à Môtiers . Chénier guillotiné, Chateaubriand : 9 ans d’exil, Hugo : 20 ans d’exil ! Baudelaire condamné, Léon Daudet, après qu’on eu assassiné son fils, exilé en Belgique . Quant à Céline il écopa de 17 mois de réclusion au Danemark (1946-1947), ABSOLUMENT SANS MOTIF, et en grande peur d’être extradé ! C’est la même engeance d’ordures qui persécute Soral et Dieudo . Seuls les écrivains-putains sont peinards, protégés par leurs macs sionistes .

     

    • Sade : 40 ans de forteresse, d’exil, d’asile d’aliénés.


    • D’accord avec votre liste, excepté pour Voltaire, qui est un fieffé coquin (coquin pris ici dans le sens de crapule) cela dit c’est un grand écrivain, maîtrisant la langue française à la perfection.


    • Voltaire ne maîtrisa pas la langue française à la perfection : s’il l’avait maîtrisée comme par exemple Racine (dont chaque vers est un bijou) ou encore, pour s’en tenir à la prose, comme la Bruyère, ses tragédies auraient été portées au pinacle rien qu’à cause de leur suite ininterrompue de bons mots, or il n’en est rien, ce sont parmi les oeuvres les plus soporifiques du monde à entendre. Il avait le style journalistique de son époque et c’est tout, un style que nous trouvons élégant avec la distance littéraire, mais qui dans le cas de Voltaire consiste en un assemblage particulièrement chatoyant mais mécanique de formules-choc qui marchent et qui charment un maximum de lecteurs aimant lire vite et sans trop penser en profondeur. Ce type écrivait comme un défoncé à une vitesse folle sur le mode écriture automatique et pilote automatique de la pensée. C’est plutôt la prose française qui allait suivre qu’on a décidé qui devait désormais prendre exemple sur Voltaire pour être réputée correcte, exactement comme on a décidé après coup de postuler que la langue russe a atteint sa perfection grammaticale sous la plume de Lénine. Avec Voltaire la langue française perd de sa souplesse, perd de sa créativité et invente de nouveaux mots au besoin à partir du grec (des mots que les grecs n’eussent jamais formés) pour suppléer à la rigidité de l’expression. Aujourd’hui le nouveau parangon supposé de la perfection littéraire française c’est Derrida et si on laisse faire les académiciens actuels les futurs auteurs de dissertation devront prendre exemple sur BHL pour peaufiner leur expression. Avec Voltaire on a évacué la poésie de la prose française, qui en était jusque là remplie, avec Sartre l’esprit, et avec Derrida le sens.


    • Voltaire écrit très bien, mais il manque cruellement d’imagination littéraire. Si ses tragédies sont soporifiques, ce n’est pas du fait de sa langue. C’est en ce sens plus un versificateur qu’un poète : donnez-lui les idées, il vous les transformera en alexandrins parfaits. Par contre (j’emploie à dessein cette locution qu’il honnissait), il semble que sa créativité s’arrêtait à l’art du quolibet et de l’épigramme.


  • Le moment Meurice Papon.

     

  • Mouais, en même temps, il pique tout le monde, ce n’est pas le plus mauvais dans le sens humain du terme.


  • Simplement débile ce mec ?


  • Après la libération, il sera assigné en Justice par le peuple Français.


  • Guillaume Meurice, ce n’est pas grand chose, à tous points de vues. Quand on en est réduit à tapiner sur Rance Interne, à son âge, c’est que l’on a raté quelque chose.

    Dans 10 ans, on entendra : "_Meurice ? Connais pas !", quant à Soral sa légende est déjà faite et on en parlera encore bien longtemps.


  • Un pleutre ,un collabo ,vu année dernière au meeting du F N ET DE D L F à Villepinte, je lui est pris la tête pendant 30 minutes . Argumentation contre argumentation , bizarrement aucun moment de cela dans sa chronique le lendemain .Par contre il a ,plutôt ils ont diffusé des propos graveleux d’un autre participant devant moi .Il ne chercher que des personnes caricaturant les FRANÇAIS BEAUFS .Journaliste complètement de mauvaise foi , menteurs et surement en mission , dans ce genre de manifestation .

     

    • Excellent témoignage, illustrant ce que sont ces auxiliaires du pouvoir. Ils ne sont pas là rapporter de manière impartiale, encore moins pour entendre des arguments. Ils sont (grassement) payés pour dénigrer. Fonctionnaires du front idéologique (qui fait barrage).


  • "les cons ,ça ose tout......."..vous connaissez la suite. Cet univers médiatique devient insupportable à l’ensemble des français, mais malheureusement "ils" tiennent le pouvoir en attendant une fin brutale.


  • Ils sont fascinant ces profils psychocomportementaux, serviteurs obséquieux de la névrose de domination, éternels larbins, monuments de vertu en carton pâte, petits enculés de la bien-pensance. Ils dégueulent la doxa et le pré-mâché qu’ils ruminent infatigablement en s’entre-refilant leurs gamelles réchauffées de la toujours même mixture, mélange de merde (la leur) de sang et de sueur (des ’’autres). Profilés traîtres à la Nation et au Peuple comme on profile une voiture pour la vitesse. Des flics sans armes ni uniformes visibles mais, sur le fond juste des flics. Et toujours sur la ponction fiscale.


  • En fait si j’ai bien compris il met (la) mitterande, zemmour, Alain Soral et fourniret dans le même sac.
    Et c’est vrai qu’il n’est pas drôle du tout ; les seuls à rire (en se forçant car payés pour) sont autour de lui.
    Pathétique, qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour bouffer...


  • Constater de telles dérives sur une antenne dite du "service public" est un terrible symptôme de la déchéance des "élites" de notre pays .....
    Comparer Alain Soral, intellectuel brillantissime, à ce tristement célèbre assassin multirécidiviste est à la fois totalement ignominieux et le signe d’une bêtise absolue .....
    On ne peut qu’espérer que cet imbécile soit viré au plus tôt !!!!!

     

  • Bien vu ; en réalité c’est toute la caste à laquelle ce bouffon croit sans doute appartenir qui se réfugie dans ses citadelles urbaines et ses miradors que sont les grands médias, et tirent à vue sur tout ce qui peut ressembler à un petit blanc, un sans dent, un déplorable, un loser de la classe moyenne reléguée dans les périphéries. Le seul but est comme dirait Dieudo d’empêcher que le moindre esclave ne tente de s’enfuir de la plantation, ou pire, qu’il tente de faire la jonction avec d’autres catégories d’esclaves, c’est à dire la jonction du social et du national, d’une certaine gauche encore saine intellectuellement avec son alter ego de droite... Tant qu’une certaine gauche et qu’une certaine droite n’auront pas compris ça, ce sera l’enculade à chaque élection...


  • Un peu hors sujet (quoique une autre mâchoire de la tenaille), ce vendredi matin sur cette même radio, interview de Glucksmann qui donne raison au populisme et renseigne l’echec des idéologies vides de la gauche depuis les années 80...

    « Seul les mouvements populistes permettent aux citoyens de reprendre leur destin en main »

    Une forme de soutien au national sionisme ??

     

  • Bravo pour la réponse,

    Pour la vidéo j’écoute même pas une seconde histoire de rester calme.
    Pour peu dire de types bavards apportant parole d’évangile à la populasse et au plus grand nombre, de stations subventionnées par nos impôts sans aucun droit de réponse à la provocation d’un microcosme aux abonnés absents de l’intérêt général des français, accrochés à leurs émulations pas plus.
    Le temps est contre eux au fil des défections, du regard qui se baisse de honte,de la rumeur de soumission, simplement la conscience de ne servir à rien de bon à la bonne tenue de notre démocratie.
    Oui le temps leurs bouffera tout d’humanité qu’ils ont sacrifié au profit du pouvoir de nuir à leurs propres enfants.

    Amen

    Nova


  • Bof et vous trouvez sa chronique marrante ?????

    Je ne suis pas sûr que ça fasse rire beaucoup de monde. C’est vraiment la Culture de l’entre-soi. Un petit monde qui profite de nos impôts, payer 15 à 25 mille euros par tête de pipe et par mois, tout en se fendant la gueule entre eux.

    Il est hors de question que je paye quelque redevance que ce soit tant qu’il n’y aura pas une réelle pluralité des opinions et des invités dans le service public. Car si je paye, je dois aussi avoir mes opinions diffusés sur le service public.


  • Guillaume Meurice (à ne pas confondre avec Paul Meurisse) est un chroniqueur qui promène sa tronche à la Richard Gere ,dans la rue,à la recherche de proies faciles pour étoffer ses billets quotidiens afin d’en masquer la faiblesse littéraire et stylistique par rapport à certains de ses confrères en radio d’état... !

    Sa posture,évidemment de gauche libérale-libertaire ;l’oblige à balancer les noms habituels que le système voue aux gémonies pour se faire pardonner certains écarts,certes peu nombreux ni dangereux mais qui peuvent faire éjecter de leurs confortables sièges ceux qui ne savent pas travailler avec leurs mains sans les abîmer (et pour un salaire désespérant).. !!

    Ranger dans une même phrase un assassin et un polémiste...tendancieux name-dropping...est une vieille technique journalistique visant à assimiler indirectement sans avoir l’air d’y toucher,plusieurs personnes n’ayant rien en commun,afin de les discréditer dans l’esprit des auditeurs qui,en général,ne retiennent pas toutes les subtilités et sont peu regardant de l’ensemble ainsi produit !

    Soral fait vendre...et il ne touche pas de royalties...Voilà la vraie raison !


  • Rédaction d’E&R toujours aussi excellente et incisive !
    Quand au pseudo comique de service publique, je n’ai même pas eu envie de l’écouter jusqu’au bout tellement sa gueule de bobo reflète ce qu’il est , et sa logorrhée convenu de collabo grassement rétribuée me dégoûte tellement que je n’ai pas voulu me gâcher la journée !

     

    • @Rocio
      Tu n’as rien compris Christian, c’est pas pour écouter, c’est fait pour partager, en parler, partager, en parler...


    • il ya pire dans les bobos humoriste de radio:moi c’est plutôt les gens intérrogé dans la rue qui sont pathétique et cons a en pleurer........................il n’a pas comparé alain soral a l’ordure fourniret : il etait dans une déclinaison de gens qu’il trouve infréquentable:ok ! il est loin d’etre Dieudonné, mais j’ai souris, il n’est pas mauvais:soyons objectif et sachons voir la lune et non le petit doigt qui la montre.


  • Excellent l’article écrit .... Mais je n’ai même pas eu le courage, ni l’envie d’écouter ce gentil journaliste français bien payé. C’est pour cela que je n’ai plus de télé depuis plus de 20 ans, ces gens là m’écœurent au plus haut point. Ils sont une insulte à la dignité, à l’honnêteté et à l’intelligence .....


  • "Les cons ça ose tout , c’est à ça qu’on les reconnait !"

    C’est marrant , ça fait à peu près 10 ans que je n’avait pas écouté les "voix" de France Inter ...Eh ben , ça me manque pas !

     

    • Pas bientôt fini cette citation : "les cons...". On la lit et on l’a lue cent mille fois déjà. Il y a d’autres auteurs à citer ! Et puis "les cons", ça n’ose rien, en fait, ça pète de trouille. Cet insignifiant GM bouffi de suffisance n’a rien osé du tout. Il dit juste n’importe quoi qui lui vaudra une bonne note, en petit comité complaisant, sous la direction des loges. Allez, supposons qu’il ait comparé Vals à Fourniret... en étayant son humour. Les gens rigoleraient. Pas lui.
      Lui et ses semblables médiatisés, rigolant tout seuls de leurs blagues débiles : ce sont des drôles, rien que des drôles.
      Une des filles présentes s’esclaffe sur une allusion aux événements de 95. Elle devait avoir 10 ans à l’époque, elle n’y connaît rien. Où est la blague, elle la cherche encore. Mais elle pouffe. Elle aussi cherche sa bonne note (la drôlesse ?).


  • On ne sait pas à combien se monte la passe...


  • il fait une transition rapide certes, entre Soral et Fourniret, mais je l’ai écouté 2 fois , il ne le compare à aucun moment, ce que j’en tire de positif c’est que le nom de "Soral" est cité et si cela peut réveiller un curieux , qui comme moi en 2011 ai surpassé les critiques pour me faire ma propre opinion du type, depuis 7 ans aujourd’hui après des centaines d’heures d’ E&R je béni encore l’idiot qui un soir à la Tv à prononcé son nom..depuis j’ai éteint le poste et ouvert mon esprit à cette belle équipe


  • ils n’ont tellement rien a dire sur Alain Soral sauf par le fait qu’il ne suit pas la ligne politique sournoise du système, que ses bouffons politiques, ne sont payés par l’argent des contribuables que pour provoquer et balancer des inepties mal placées et sans fondements.aucun. Etant donné que Alain Soral dénonce souvent la criminalité, les ingérences juridiques, politiques et les pratiques de pédophilie entre autres au sein du système des destructeurs des nations, que ses sbires font le travail de vengeance gratuite habituelle : l’inversion accusatoire.
    Pour qu’un écrivain essayiste bloggeur youtubeur dissident écarté du système (idem pour Dieudo) puisse a ce point gêner les pouvoirs dominants, par des analyses, raisonnements, réflexions, débats, littératures, videos... c’est alors qu’ils craignent une réelle prise de conscience chez le petit peuple de France, des vérités cachées, transformées, usurpées, manipulées, réactivées du passé, du présent, et du futur par l’actuelle oligarchie infiltrée et censeur.
    Cet toute puissance mondialiste a pour objectif la dénationalisation de la France et de tous les pays du monde, ceci afin de créer des peuples affaiblis sans cohésion, sans attaches sans lien sans identité sans rien, délivrés a eux-même aux mains de ceux qui pensent qu’il y a "EUX" et qu’en face il y a les "AUTRES" et qu’au final il ne restera qu’EUX !


  • Encore un lèche cul éhonté ... et lâche ...

    Y en a un paquet !!!


  • Sa chronique anti MeyerHabib était excellente .... tout ça c’est du passé maintenant


  • Bon ce guignol de l’info allume large (enfin surtout sur les « has-been » politicards, par disons facilité). La différence c’est qu’un jour il se fera allumer à son tour par la bande susceptible, alors que contre Soral c’est « open-bar » (mystva).
    Non, ce que je reproche à ce guignol, c’est de tronquer l’info (pour humoristique qu’elle soit). En effet, en matière d’impact médiatique, tout le monde sait que Soral fait beaucoup mieux que Fourniret (cf Dieudonné, artiste comique de la branche humoristique d’Al Qaida).


  • Ce type ne fait rire que lui, et les collabos de la bien-pensance .Il est là pour bouffer à la gamelle, sinon , il y a bien longtemps qu’on entendrait plus parler de lui .Le tapin à la radio ça fait bouillir la marmite , tandis qu’être autonome par le talent , c’est une autre histoire, il faudrait qu’il aille faire un stage chez Dieudonné..


  • le "service puteblic " continue son travail de sape et de collaboration.
    Un comique prend-il de la promotion en tapinant de la sorte ? Pas si sur.
    Monsieur Soral , avec majuscules et chapeau bas, fait peur au système
    mais pas à ceux à qui il a ouvert les yeux, et ils sont nombreux. Moi le premier.
    Et je continue à ouvrir les yeux de mes proches, qui en feront peut-etre autant,
    comme les neutrons dans le plutonium......
    Je vous laisse imaginer la suite.
    Mille mercis Monsieur Soral. Respect.

    Pierre ESTEVENON, Pharmacien.


  • Quand il entend les blagues à deux balles de Meurice, le monocle rit jaune......


  • Hotel Meurice haut lieu de la Kommandantur à Paris...

     

  • Dans un passé pas si lointain il m arrivait encore d écouter france inter et en effet Meurice se comporte comme un escroc surtout Lors de ses micro trottoirs, faisant passer tous les gens n étant pas du Boboland comme lui pour des salauds...grace à son montage à charge et à posteriori. Malhonnêteté complete


  • Niveau de France Inter,

    Seule France Info est au niveau
    d’une radio narcissique et rigolâtre .
    Derniers feux d’un monde à l’agonie !

     

  • Je vous adresse mon message de soutient et aussi vous recommande d’être prudent quant aux tentatives du malin de vous disperser dans une méfiance dont lui seul est le manipulateur par excellence, je ne dis pas que vous êtes dans l’erreur non mais le grapin lui sait très bien aller et venir pour essayer de vous plonger dans une perspective de méfiance et vous y persuader. Nous vivons cela au sein de notre communauté paroissiale et je dois dire que c’est sa spécialité quand il ne parvient pas à nous dissoudre complètement chose qu’il ne parviendra pas car nous sommes forts et avertis. C’est un message personnel que je vous envoie. PS Je vais prier pour vous et pour toute l’équipe. En grande espérance. Marthe.


  • la force de la Dérision c’est de faire baisser la garde et donc de permettre l’inception idéologique. Lorsqu’un montage habile fait aussi parti de l’arsenal, ca devient très efficace.


  • J’aime bien le parallèle que fait l’article entre les miradors et les grands media actuels. C’est tout a fait ca.


  • Le meilleur moyen de rendre dérisoire et sans intérêt les intervention de Meurisse, sont tout simplement, de faire comme pour la TV, de se défaire de sa radio.
    Cette dernière comme la TV, est devenue sans saveur aucune, tellement tout est sous contrôle des forces d’occupation.

    Nous écoutions encore il y a quelques temps RCF, Radio Chrétienne de France, mais cela pue tellement la collaboration, que nous avons cessé définitivement, et vous invitons à en faire de même.
    Quant il n’y aura plus d’audience, ils comprendrons peut-être que la propagande cela ne marche plus. Terminé !

     

    • C’est tout à fait ça, plus de téloche depuis très longtemps, et de moins en moins de radio. France-Inter, que dire ? Je crois que l’on peut donner son avis sur "votre radio demain" Invitons les à dégager les gauchos, journalistes de propagandes, animateurs idem, chroniqueurs, analystes, humoristes ect...


  • outre l’indigence du propos, c’est pas grave, car une bonne façon de "tuer" quelqu’un ou des idées c’est de ne pas en parler et ignorer.
    l’un des derniers exemples en date est Franco et les anarchistes en Espagne*

    * exemple, sans parti pris et au delà du bien et du mal


  • Pour son excuse on dira qu’il a des bouches à nourrir. La précarité peut mener à la prostitution intellectuelle ou physique.


  • Très bel article, bien écrit, profond, et qui dit tout sans sans compromis ni aggressivité , Chapeau à l’auteur d’er !
    Ps : ce serait pas mal de mettre un pseudo (ou un nom, peu importe) pour que les lecteurs puissent choisir les articles de leur auteur préférés.


  • France Inter, on sait que ce n’est plus vraiment France...
    Pour revenir sur Guillaume Meurice qui va à la gamelle, je n’ai pas entendu (ou compris) qu’il comparait Alain Soral à Fourniret. Les noms se suivent certes et en cela on peut y voir une tentative de filiation mais ils ne sont pas comparés. J’y vois plutôt une pub involontaire pour notre penseur.

     

    • Effectivement,il dit exactement ce que le patron dit :
      "Frédérique Mitterand était invité à France Inter ce matin,Zemmour y’a 2 jours.
      Moi,je serais Alain Soral,je ferais la gueule !".
      En gros,il dit que Soral est aussi légitime de passer sur France Inter que les 2 autres !Bel hommage au patron ou grosse claque à Zemmour et Mitterand,au choix !


  • Chaque fois que le système tape sur Soral en réalité c’est à tous les Français qu’il s’adresse : "Voyez ce que ça coûte quand on ouvre trop sa gueule".


  • Faulkner l’a très bien expliqué aussi, qui disait qu’il y a des gens qui s’imaginent que pour ’’gagner sa vie’’ tous les moyens sont bons ; et dosto aussi, avec son moujic qui disait que partout où l’on trouve une auge on trouve aussi des cochons...’’rien de nouveau sous le soleil’’


  • Excellente photo, et très révélatrice pour les adeptes de la morphopsychologie. On peut se demander aussi comment va évoluer le masque facial avec le temps...mais on le pressent déjà dans les grandes lignes, étant donné les muscles d’expression déjà mobilisés, ça promet...


  • Réecoutez bien : A aucun moment, il ne compare Soral à Fourniret !
    Libre à chacun d’apprécier ou pas Meurice, mais on ne peut pas mentir et utiliser les mêmes méthodes crapuleuses de ceux que l’on dénonce quotidiennement, justemment à cause de leurs méthodes pourries.
    Ce qu’il laisse sous entendre, c’est en quoi Zemmour a droit d’être invité dans les médias et pas Soral.... et justemment Soral est en droit de faire la gueule. En aucun cas, il ne fait une comparaison avec Fourniret. Plutôt que de s’emballer à pondre ce texte, il aurait mieux fallu ne pas s’emballer et réecouter attentivement ce qui est dit. Dommage.

     

    • Tu as raison : Il ne compare pas Alain Soral à Michel Fourniret uniquement, il le compare aussi à Frédéric Mitterand et Eric zemmour en disant que chacun a ses "petits péchés mignons".

      Le procédé, puisque tu sembles l’ignorer : l’analogie, la mise sur un même pied d’égalité de plusieurs sujets de manière narrative, par association de noms proches dans le discours (rythme d’élocution rapide et placement dans la même phrase de 4 noms différents).

      En l’espèce, comparé un pédophile, un tueur, et 2 auteurs polémistes, ce n’est pas vraiment une comparaison ; c’est comme comparé un PD et un juif (sic !).

      Ce procédé n’est qu’un des procédés utilisé par G.Meurice, les autres journaputes (les transitions du JT ou des zapping sont destinés à ton cortex) et même les youtubeurs (Raptor dégonflé).
      Une fois qu’il a taclé Alain Soral, G.Meurice quitte le sujet : "C’est pas le sujet, c’est pas le sujet" > Comprendre : je viens de Tacler Alain Soral comme si de rien n’était, c’était mon sujet (Cf. "La négation" (de l’inconscient) de S.Freud). Avec un bon blanc ensuite (effet de récence), cela te laisse le temps à toi (auditeur) d’absorber son message afin qu’il s’encre dans ton cerveau, sur fond de pouffement de rire des autres chroniqueurs (ça tapine dur chez France Inter) car cela facilite l’encrage.

      Je conclurai par dire ce que je pense des "blagues de Meurice". Il est pour moi comme les partis de contestation autorisés (Les Verts, le FN ou le NPA pour ne citer qu’eux), la soupape qui permet au pouvoir de continuer, tout en faisant croire à ses opposant qu’ils ont le droit à l’expression alors que les vrais opposants sont persécutés. Les mouvements d’opposition sont systématiquement ciblés par le pouvoir en place, qu’ils soient : créés, infiltrés, censuré ou détruits.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/COINTELPRO

      La vrai opposition au système ce n’est pas Meurice ou Canteloup, c’est Jovanovic ou Soral. Et si tu touches aux vrais sujets, les forces de l’establishment débarquent chez toi (Cf. les cas relatif à l’énergie libre - ou moteur à mouvement perpétuel-, remettant en cause le système basé sur l’obsolescence des sources d’énergies).

      Pour info... Pendant ce temps là en Inde :
      https://reseauinternational.net/lin...

      Message trop long ? Je poste pas souvent sur E&R. La bise au patron.


    • Bien dit. Effectivement, ne pas s’emballer et écouter.


    • Je vois les choses à peu près comme "Gyl".
      Reste que ça n’est pas évident à interpréter mais Meurice, s’il ne m’a jamais fait rire, chatouille très souvent l’inchatouillable, et il ne mérite pas d’être une cible d’ ER.


  • Meurisse est végétarien assumé, immigrationiste revendiqué, il coche toutes les cases de la bien-pensance, logique qu’il s’en prenne à tout ce qui résiste.


  • #2061841
    le 14/10/2018 par Parent 5 (co-propriétaires par GPA)
    Le propagandiste de service (public) Guillaume Meurice compare Alain Soral (...)

    Guillaume Meurice est l’égale de Michel Fourniret au niveau de Wikipédia, car tout 2 y ont leur page.

    Contrairement à d’autres qui l’ont eu, mais qui ne l’on plus (on précise : " ce n’est pas de la censure").


Commentaires suivants