Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le ralliement de l’Église

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Récemment, Vincent Peillon, le nouveau ministre de l’Inéducation Nationale, a confessé dans une interview que la franc-maçonnerie est la religion de la République[1].

Elle a toujours eu dans l’idée de remplacer le catholicisme ce qui explique la haine républicaine à l’égard du clergé français. Cela a commencé avec la confiscation des biens de L’Église, continué par l’interdiction des congrégations et de l’enseignement par des religieux et terminé par la loi de 1905 de séparation de l’Église et de l’État. Ce sont des faits pas des jugements de valeur. La République a souhaité dès sa naissance l’annihilation de la religion catholique en France.

Face à cela, les différents papes ont fait le choix du ralliement plutôt que celui du combat. C’est ce que démontre bien Philippe Prévost dans son livre "L’Église et le ralliement" paru en 2001. En faussant la phrase de Jésus reprise par Saint-Paul selon laquelle « Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », les papes, à partir de Léon XIII (fin XIXe siècle), ont ordonné aux catholiques d’accepter le pouvoir en place à savoir la République. L’idée du Christ et de Paul de Tarse était en effet la séparation du temporel et du spirituel. Le catholicisme n’a donc pas vocation à engendrer une théocratie mais cela n’interdit en rien les catholiques de participer à la politique. En revanche, l’Église n’a pas à proposer une vision politique à ses fidèles. Elle doit s’occuper du salut des âmes.

Dans son Encyclique "Au milieu des sollicitudes", Léon XIII encourage ses fidèles à se soumettre à la République qui était pourtant profondément anticatholique. Les chrétiens sous l’Empire Romain ont-ils courbé l’échine devant l’Empereur ? Ils ont toujours refusé de lui prêter serment. Sous cet habillage intellectuel qui ne tient pas une seconde la route, Léon XIII avait dans l’idée de récupérer ses États pontificaux. Évidemment, cette stratégie de léchage de bottes n’a pas fonctionné.

Elle a cependant continué lors de la condamnation par l’Église de l’’Action française’. Ce journal, monarchiste et réactionnaire, luttait contre la République. Il défendait un nationalisme qui ne pouvait s’incarner selon lui à l’époque que dans la monarchie absolue d’essence catholique. Cela ne concordait évidemment pas avec l’idéologie du Vatican. Cette condamnation était justifiée par des pseudo-raisons religieuses alors qu’elle présentait un caractère résolument politique.

Encore aujourd’hui, le ralliement est toujours visible. Ce point n’est d’ailleurs malheureusement pas traité par l’ouvrage. L’idéologie actuelle prône le mondialisme, et non la mondialisation qui est une des conséquences du libre-échange et du développement des moyens de transport et de communication, c’est-à-dire la volonté d’imposer un gouvernement mondial. Cette idée rappelle la tour de Babel condamnée par l’Ancien testament. Cette tour devait toucher le ciel symbolisant ainsi l’égalité des hommes et de Dieu. En outre, pour les croyants, Dieu a créé un monde divers qui serait forcément détruit par l’avènement d’un gouvernement mondial dont la vocation est bien sûr l’uniformisation économique, culturelle et raciale afin de créer un monde d’ilotes sans racine, un monde de consommateurs, un monde de narcissiques manipulés.

Benoist XVI, qui aurait dû condamner cette idéologie, l’a au contraire largement promue dans sa dernière Encyclique Caritas in Veritate[2] : « Pour le gouvernement de l’économie mondiale, pour assainir les économies frappées par la crise, pour prévenir son aggravation et de plus grands déséquilibres, pour procéder à un souhaitable désarmement intégral, pour arriver à la sécurité alimentaire et à la paix, pour assurer la protection de l’environnement et pour réguler les flux migratoires, il est urgent que soit mise en place une véritable Autorité politique mondiale telle qu’elle a déjà été esquissée par mon Prédécesseur, le bienheureux Jean XXIII ». Pour des raisons bassement politiques, l’ancien cardinal Ratzinger se soumet intégralement à l’idéologie à la mode qu’il aurait dû au contraire qualifier de diabolique.

[1] http://www.youtube.com/watch?v=bffM...

[2]http://www.vatican.va/holy_father/b...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

94 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #175190
    le 24/06/2012 par machin
    Le ralliement de l’Eglise

    Franck Abed a fait une vidéo avec l’auteur du livre sur le ralliement :
    http://www.youtube.com/watch?v=-UP0...

     

    • #175219
      le 24/06/2012 par anonyme
      Le ralliement de l’Eglise

      elle n’existe plus ! elle ne fonctionne plus.


    • #175316
      le 25/06/2012 par vapincum
      Le ralliement de l’Eglise

      On peut regretter que Franck Abed qui pose les bonnes questions (quelle attitude doit avoir un catholique face aux élections ?) n’écoute pas davantage la réponse de Philippe Prévôt : lorsqu’il n’y a pas de vrai choix (exemple entre deux candidats, membres de l’UMPS), il vaut mieux s’abstenir. Voter massivement pour un candidat UMP au second tour d’une élection présidentielle ou législative, comme le font massivement les catholiques, pour faire barrage à la "gauche" est une absurdité. Par contre Philippe Prévôt recommande de voter lorsque l’on a encore un véritable choix (c’est à dire au premier tour). Le choix qu’a fait Franck Abed (l’abstention systématique) risque de faciliter un peu plus le travail de ceux qui veulent la destruction totale du catholicisme (et de l’islam) et de la société traditionnelle.


  • #175202
    le 24/06/2012 par samra
    Le ralliement de l’Eglise

    Il n’y a plus de doute à ce sujet ,l’Eglise,le christianisme ont définitivement perdu toute crédibilité,toute influence ,tout pouvoir.... !l’épisode du golgota picnic en est l’illustration flagrante !l’Eglise n’a pas cru devoir réagir à cette immonde pièce de théâtre, elle s’est tue, elle s’est tuée depuis 1905 !

     

    • #175244
      le 25/06/2012 par Yuri
      Le ralliement de l’Eglise

      Rien que ça, le christianisme a perdu sa crédibilité ... je suis chrétien orthodoxe, et je n’ai pas de leçon à recevoir la dessus. Il me semble que l’on peut en redire aussi sur les représentants de l’Islam.


    • #175291
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      @Samra :
      (Pardon pour le clavier imperialiste)

      L’Eglise peut peut-etre perdre de la credibilite au niveau pastoral (dans ce cas au niveau politique). Certainement avec les eveques de France en ce moment, mais avec Benoit XVI, cela demanderait une argumentation bien plus complexe.

      Cependant, l’Eglise a toujours ete et sera toujours totalement credible au niveau dogmatique. Elle est le Corps Mystique du Christ Mort et Ressuscite qui a travers ses Sacrements nous fait prendre part a la Vie. Tu peux essayer pres de chez toi. Miracles eucharistiques garantis chaque jour. Au dessus c’est la Jerusalem ... celeste. En tant que catholique je me dois de te le recommander, car ce n’est que par le Christ que se fera la reconciliation eternelle entre les hommes (et leur Createur).

      Sinon, en tant que citoyen francais, je te remercie et t’encourage a oeuvrer a la reconciliation politique proposee par Alain Soral et a critiquer l’Eglise des elle se compromet avec le mondialisme, relativisme ou autre arnaque du Malin.

      Fraternite,


    • #175307
      le 25/06/2012 par jean
      Le ralliement de l’Eglise

      l’église peut être, mais certainement pas les catholiques. pour en faire partie activement
      je n’ai jamais vraiment compris pourquoi on dit que le catolicisme est en "chute libre" que les "église
      se vide" alors que dans toutes celle ou j’ai été, dans toute la belgique je les vois remplie. quand je vois toutes les activité
      proposer aux jeunes catholique, (groupe d’études, de prières, jmj, sans parler des communauté Emmanuel très actives) je n’arrive pas a me dire que ça a "perdu toute crédibilité".. je ne suis pourtant pas du genre a vouloir défendre ma religions stupidement en en faisant une affaire personnelle, comme ces crétins qui font valoir leurs religions en donnant le nombre des croyants par apport a l’autres ect.. je dit les choses tel que je les vis, des église remplie la semaine de pâque si bien que les gens attendent dehors, un nombre dingue de gens dont la vie fut sauvée par jésus (j’en rencontre pratiquement deux trois par mois) des débats organiser avec des groupes de jeunes .. une religions qui explose d’une jeunesse lucide, saine d’esprit.. rien que la petite communauté du monastère ou j’ai vécu, il faut voire tout ce que font ces gens la pour les autres, c’est incroyable. non, je ne peu pas laisser dire tout ce qui est dit dans le message de samra, non seulement parce que ce n’est pas vrai, mais aussi parce que je sens bien un petit plaisir malsain de diminuer la foi chrétienne la dedans. de toute façon les atteintes de ce genre j’en ai déjà lu et entendu un grand nombre et ce n’est pas fini. ce genre de propos est souvent motiver par de la jalousie.


    • #175311
      le 25/06/2012 par jojo
      Le ralliement de l’Eglise

      Si, l’église a réagit mais à condamné les opposants de cette pièce de théâtre pas la pièce.

      yuri, qui tu es et ce que tu es, on en a rien à foutre. Tu n’es pas le sujet, tu ne diriges pas l’église. Et si, tu as des leçons à recevoir comme tout le monde. Commence donc par t’attaquer à ton orgueil.


    • #175340
      le 25/06/2012 par Franco-Serbe
      Le ralliement de l’Eglise

      @ jojo.
      On en a rien à foutre de ce que tu dis à ce compte là aussi jojo.

      Le fait de dire que le christianisme a perdu toute crédibilité car samra trouve ridicule le pape et le catholicisme fait réagir Yuri car il est Chrétien orthodoxe (comme moi d’ailleurs) et que le pape et le vatican ne le concerne pas.
      C’est comme dire que les allaouites ont décridibilisés l’islam, je comprendrais que des sunnites et des chiites trouvent à redire sur cette déclaration.


    • #175410
      le 25/06/2012 par samra
      Le ralliement de l’Eglise

      @@ Yuri Niels Jean
      Mes propos ont été mal compris .Je suis la première à regretter le fait que depuis près d’un siècle la république franc-maçonne et laique a grignoté l’identité chrétienne de la France !A quoi nous avons assisté depuis un siècle ,à la déchristianisation non seulement de la France mais de l’ Europe de façon globale !Pourquoi, parce que l’Eglise est muselée, réduite à sa simple expression ( espace privé),certes il subsiste le côté" apparat" "" !L’Eglise a été réduite au silence ,on lui a confisquée tout pouvoir ,et quand tu ne peux plus t’exprimer ,quand on t’enlève tes moyens ,tu t’éteins peu à peu !C’est ce qui est arrivé à l’Eglise depuis 1905 ! C’est un constat amère que je dresse ! L’espace publique est la chaise gardée de ceux qui veulent ériger seulement la loi des hommes... !Vatican 2 a été un coup fatal.... !
      Nous constatons un vide spirituel immense ,et ce vide spirituel a été comblé par la société de consommation, dans tous les domaines possibles et inimaginables(argent , violence sexe, choses matérielles,drogues alcool, musique etc etc...) .On a tout fait pour faire oublier Dieu dans l’esprit des individus !
      Constatons ce qui se passe aujourd’hui , recherche des plaisirs, combler ses désirs égoisme, individualisme violence, dépression, meurtres, viols, éclatement de la cellule familiale etc etc...Pourquoi cette société est de plus en plus décadente ???
      Il y a une corrélation entre l’absence du fait religieux dans l’espace publique ,la main mise du pouvoir temporel par les hommes et la décadence de nos sociétés !L’homme a besoin de spiritualité , de transcendance ,,c’est une question d’équilibre psychique ,émotionnelle, mentale , psychologique et même physique .... !
      J’espère avoir été un peu mieux comprise !
      Le message du Christ ne peut pas prendre toute son ampleur quand il est réduit à être confiné dans un espace restreint ! Pour pouvoir transmettre ,il faut avant tout que l’on vous ait transmis ( de génération à génération,de famille à famille ...) ;
      N’êtes- vous pas choqué(es) quand c’est un musulman qui manifeste contre l’offense faite au Christ ( paix sur Lui) alors que l’Eglise ne condamne pas ?? c’est la moindre des choses pourtant !!!
      Pourquoi le protestantisme gagne du terrain sur la catholiscisme... ?


    • #175414
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      @jean : union de prieres

      @FrancoSerbe : le pape n’est-il pas pour les orthodoxes l’eveque de Rome, diocese qui a un role important tout de meme, malgre l’absence de communion totale entre les eglises ?


    • #175418
      le 25/06/2012 par samra
      Le ralliement de l’Eglise

      @@@ franco serbe
      je me suis mal exprimée et j’en suis désolée ,je voulais dire que les individus ne donnent plus crédit à l’Eglise du fait des lois de 1905 et c’est bien dommage !la religion est confinée dans l’espace privé et malheureusement avec le temps elle devient une spiritualité qui s’éteint car la loi des hommes ( république, lois écrites faites par les hommes,décrets,circulaires ) prend le pouvoir !je ne me permettrai jamais d’insulter le pape ,et le christianisme en général !Je respecte profondément le Christ et tout ce qui symbolise !


    • #175422
      le 25/06/2012 par Franco-Serbe
      Le ralliement de l’Eglise

      @ niels
      Oui tu as raison, mais ses décisions au niveau du Vatican ne touche pas la population orthodoxe car il est le garant de l’unité de l’Église catholique romaine.


  • #175204
    le 24/06/2012 par Griever
    Le ralliement de l’Eglise

    Le genre d’article qui emmerde les catholiques béats style Franck Abed... beau travail.

     

    • #175230
      le 24/06/2012 par Phoe
      Le ralliement de l’Eglise

      Pas du tout emmerdé, il n’existe pas une religion qui ne soit pas minée par ce genre d’obstacle ou de contradiction.

      L’islam à ses idiots utiles d’Al Qaida et ses wahabo-sioniste.

      Le judaisme à les sionistes près à déclencher une guerre mondiale et qui créer une certaine haine des non juifs envers les juifs partout dans le monde à cause de leurs arrogance sans limite.

      C’est un fait et le rapport de force est démesuré.


    • #175308
      le 25/06/2012 par jean
      Le ralliement de l’Eglise

      effectivement, je ne me sens pas non plus du tout emmerdé..

      et Franck Abed n’est pas un "catholique béats", j’aimerait bien savoir ce que tu fais de tellement bien
      pour en arriver a pouvoir manquer de respect a quelqu’un d’aussi engagé ?


  • #175226
    le 24/06/2012 par Lapin Blanc
    Le ralliement de l’Eglise

    Spoliation des biens de l’ église par l’ État "Maçonnique"

    Laïcité : Les conséquences de la loi de 1905 sur la vie de l’ Église Catholique.

    L’ État orchestre une véritable spoliation. Les églises, séminaires, évêchés, presbytères et d’autres biens de l’ Église passent sous son contrôle, y compris des objets liturgiques ou des édifices religieux intégralement financés par les fidèles.

    Le 13 avril 1908, une loi confère la propriété des églises aux communes sur le territoire desquelles elles se situent et celle des cathédrales à l’ État. L’entretien des édifices cultuels construits avant la loi du 9 décembre 1905 relève désormais respectivement soit des communes, soit de l’État. Tandis que l’ Église catholique s’ occupe de gérer les églises édifiées depuis lors, soit environ une sur quatre actuellement en France.

    L’ Anticléricalisme Maçonnique laïquard.

    Émile Combes a mené une politique anticléricale : changement de nom des rues portant un nom de saint, fermeture de 2 500 écoles religieuses, promotion systématique des fonctionnaires anticléricaux et révocation des catholiques… Le 30 juillet 1904, il y a rupture diplomatique avec le Saint-Siège. Son ministre de la guerre, le général André, était également anticlérical. L’affaire des fiches (1) dans laquelle il était impliqué provoqua d’ ailleurs la démission d’ Émile Combes.

    (1) L’affaire des fiches parfois appelée « affaire des casseroles » concerne une opération de fichage politique et religieux dans l’ armée française au début du XXe siècle. Elle fut réalisée par des loges maçonniques du Grand Orient de France à l’initiative du général André, ministre de la Guerre.

    Les Hospices et hôpitaux d’ autrefois étaient tenu par le clergé pour soigner les pauvres et les indigents ! ..... ET PAS ! ..... PAR DES GAUCHISTES FRANC-MAÇON LAIQUARDS !

     

    • #175415
      le 25/06/2012 par Jacko
      Le ralliement de l’Eglise

      Heureusement qu’ils sont la pour sauver des vies les "GAUCHISTES FRANC-MAÇON LAIQUARDS".
      Si on avait suivi la religion, jamais nous n’aurions pu disséquer des cadavres pour en apprendre plus.
      Réfléchissez un peu avant d’insulter la plupart des médecins qui font un travail remarquable chaque jours.
      Insulter des gens qui ne partagent pas votre croyance, Chapeau !


    • #175499
      le 25/06/2012 par antécrif
      Le ralliement de l’Eglise

      Jean Luc Mélanchon s’est infiltré parmi nous les gars :D


    • #175521
      le 25/06/2012 par antécrif
      Le ralliement de l’Eglise

      Heureusement qu’ils sont la pour sauver des vies les "GAUCHISTES FRANC-MAÇON LAIQUARDS".




      Oui heureusement qu’ils sont là on l’a vu depuis les siècles des Lumières : Révolution franc-maçonne qui n’est autre qu’une diversion humaniste comme tant d’autres pour sonner l’hallali de la religion chrétienne comme l’ a rappelé plus haut un intervenant. Heureusement qu’ils ont avec l’aide de la bourgeoisie sous l’ombre des clergés du 19 ème siècle infiltré la religion catholique pour la diaboliser : puritanisme de la bourgeoisie encore utilisé aujourd’hui par les idiots utiles du système pour justifier un monde sans morale, sans spiritualité bien plus bestiale que la faune de la savane, le royalisme avec la restauration de la Monarchie de Napoléon ce cher Bonaparte qui a bien servi à justifier les idéologies gauchistes : laÏcisme, féminisme, agnosticisme, gay pride, droits de l’homme : tarlouserie follasse ....
      Les laÏcards gauchistes et les royalistes tels l’UMP ne sont que les deux faces d’une même pièce, quand donc le comprendriez vous bon sang !!



      Si on avait suivi la religion, jamais nous n’aurions pu disséquer des cadavres pour en apprendre plus.




      N’importe quoi ! Dans le Coran révélé au moment où l’on croyait encore que la terre était plate, il est écrit dans l’Islam que la Terre est ronde (enroulement de la nuit)
      De plus pendant la Renaissance, la science, l’art la littérature (qu’on enseigne encore au collèges et lycées) a fait pas mal de progrès avec Léonard de Vinci, une époque où la laÏcité y était impensable.
      Constatons de nous même la médiocrité des sciences, de l’art, de la littérature depuis que la science est aux mains des Francs-Maçons, surtout les gauchistes laÏcards incultes.



      Réfléchissez un peu avant d’insulter la plupart des médecins qui font un travail remarquable chaque jours.




      J’ai plutôt l’impression que les médecins desservent indirectement le système et sont responsables certains par leurs incompétence du trou de la sécurité sociale.


    • #176027
      le 26/06/2012 par enpassant
      Le ralliement de l’Eglise

      "N’importe quoi ! Dans le Coran révélé au moment où l’on croyait encore que la terre était plate, il est écrit dans l’Islam que la Terre est ronde (enroulement de la nuit)"
      Non, ce sont les Grecs qui l’ont théorisé, à partir des mathématiques. L’idée que la terre est ronde n’a, depuis, jamais vraiment quitté le monde scientifique, mais certaines périodes et autorités ont eu du mal à admettre l’idée sans preuves formelles. A ce que j’ai pu lire, c’est même plutôt l’idée que la Terre ne soit pas le centre de l’Univers qui a déboussolé du monde.
      Et "l’enroulement de la nuit" peut aussi laisser supposer que la Terre est plate, mais que la voûte céleste tourne autour d’un axe perpendiculaire au plan terrestre.


    • #176137
      le 26/06/2012 par antécrif
      Le ralliement de l’Eglise

      @en passant

      Hélàs au risque de te décevoir, rien dans le Coran ne décrit la terre comme plate.


  • #175235
    le 25/06/2012 par tony
    Le ralliement de l’Eglise

    La religion "Catholique" (la vrai Religion) qui au contraire de certaines autres (fausses religions) n’est pas totalitaire.Ce qui aurait sûrement plu a " SAMRA " fut que les Catholiques sortent avec des kalachnikov devant le théâtre , qui au passage est subventionné avec nos(ses) impôts ( qui aurait pu le/la voir lui/elle aussi protester contre cette pièce ).
    Rester dans votre république maçonnique vous est souhaitable.
    Que cela vous plaise ou non la France est de racine/essence/tradition/culture Catholique et le redeviendra avec l’aide de notre Glorieuse Trinité et tout spécialement de notre seigneur Jésus-Christ.
    Que ton Règne vienne Seigneur. Donne-moi patience, constance, persévérance et un amour croissant dans ma vie chrétienne. Rentre dans ma vie et fais fructifier ton règne. Dispose de moi comme bon te semblera.
    +Amen+

     

    • #175344
      le 25/06/2012 par Mansur
      Le ralliement de l’Eglise

      C’est dur de faire l’éloge de la mollesse catholique d’aujourd’hui quand même. T’es pour les mariages homosexuels célébrés par les prêtres aussi nan ? Vu que c’est pas "totalitaire nianiania" (on dirait du gauchisme de base).


    • #175373
      le 25/06/2012 par shoananas
      Le ralliement de l’Eglise

      Personne ne nie que la France est de racine Chrétienne Tony. Aucune religion authentique n’est totalitaire. L’Église actuelle ne représente pas le Christianisme authentique et heureusement !


    • #175395
      le 25/06/2012 par Jacko
      Le ralliement de l’Eglise

      Je me demande sincèrement qu’est-ce que je fais sur ce site. Mise à part l’excellente analyse du système économique/médiatique d’Alain Soral, je ne partage aucune valeur avec les religions. Que ce soit Franc maçon*, chrétien ou musulman. Avec l’immense progrès scientifique, j’ai du mal à comprendre comment peut on encore croire en "dieu". Bref vous pouvez y aller en m’insultant de "sataniste" ou je ne sais quel nom d’oiseau mais il faudrait un peu se réveiller. Pas besoin d’être un chrétien pour avoir des valeurs correct. Je n’ai pas besoin qu’on m’impose des règles pour bien vivre.
      Enfin ce message sera sans doute censuré. C’est vrai qu’on accepte pas les critiques ici.

      *Franc maçon = Qui vénère certains anciens dieux grec, égyptien ou "satan".


    • #175416
      le 25/06/2012 par samra
      Le ralliement de l’Eglise

      La religion "Catholique" (la vrai Religion) qui au contraire de certaines autres (fausses religions) n’est pas totalitaire.Ce qui aurait sûrement plu a " SAMRA " fut que les Catholiques sortent avec des kalachnikov devant le théâtre , qui au passage est subventionné avec nos(ses) impôts ( qui aurait pu le/la voir lui/elle aussi protester contre cette pièce ).
      Vous m’avez mal comprise je pense , je crois que je me suis mal exprimée ; je voulais dire que les gens ne donnent plus aucun crédit à la Foi chrétienne parce que depuis 1905 la séparation de l’Eglise et de l’Etat a sonné le glas de l’influence du catholicisme sur ses sujets !Comment peut-on répandre ,diffuser, transmettre le message évangélique quand il ne peut s’exprimer que dans un espace restreint ??? La loi des hommes a pris le pouvoir dans l’espace public ( constitution, lois, décrets ...) Tout a été mis en oeuvre pour faire disparaître la présence de Dieu de l’espace public,de l’esprit des gens ... ! Nous pouvons aisément constaté aujourd’hui le résultat.... !La loi des hommes est au dessus de la loi divine !
      la France et l’Europe en général se sont déchristianisés du fait du confinement du catholicisme dans l’espace privé !je n’entrerai pas dans le débat orthodoxe ,catholique ,ce n’est pas le sujet !
      Pour qu’une institution puisse s’épanouir elle doit être vivante,influente, "médiatique",quelque chose qui est confiné tend à s’éteindre !Vous pouvez le constater par vous -même en vous interrogeant sur l’expansion fulgurante du protestantisme évangélique..... !
      Pour ce qui est des " fausses "religions ,on entre dans la pure théologie, donc hors sujet ! et quant à réduire islam à cocktail molotov ,c’est très cliché !


    • #175678
      le 25/06/2012 par Lapin Blanc
      Le ralliement de l’Eglise

      @ tony

      Message de la Vierge Marie à Sainte Bernadette Soubirous.

      La dernière prophétie, la plus longue de ces prédictions, la voici : ...... " Sa Sainteté , la Sainte Vierge m’a dit qu’avec la fin du 20 ième siècle arrivera aussi la fin de l’ère des sciences. Une nouvelle ère de la foi commencera sur toute la Terre. La preuve sera faite que c’est Dieu qui créa le monde et l’homme. Ce sera le début de la fin de la science en laquelle les hommes ne croiront plus. Des millions d’humains se tourneront de nouveau vers le Christ et la puissance de l’Église sera plus grande que jamais. La raison pour beaucoup d’hommes de se détourner des scientifiques sera l’attitude hautaine des docteurs travaillant à la réalisation d’une créature issue d’un croisement entre l’homme et l’animal. Les hommes ressentiront au plus profond de leur cœur que c’est là une chose injustifiable. Dans un premier temps, on ne saura contrecarrer la création de ces monstres, mais les scientifiques seront finalement chassés comme on chasse une horde de loups.

      À la veille de l’an 2000 , on assistera au choc des adeptes de Mahomet et des nations chrétiennes. Une terrible bataille aura lieu dans laquelle 5 650 451 soldats perdront la vie et une bombe très destructrice sera lancée sur une ville de la Perse. Mais à la fin c’est le signe de la croix qui vaincra et tous les musulmans se convertiront au christianisme.

      * Mais malheureusement , je pense que mon message ne passera pas , pour la simple et bonne raison qu’ il heurterait la sensibilité Musulmane qu’ égalité et réconciliation s’ efforce de soutenir .


    • #175858
      le 26/06/2012 par QuoVadis
      Le ralliement de l’Eglise

      A Lapin blanc :
      Veuillez m’excuser de porter la contradiction. Cette "prophétie mariale" n’a pas été validée comme le furent celles de La Salette, Fatima, Garabandal, elle est sujette à caution. Elle serait tirée d’une lettre au Pape écrite juste avant sa mort, par Bernadette et comprenant cinq messages de la Sainte Vierge concernant les événements de notre siècle et l’avenir après l’an 2000. Le contenu de la lettre n’avait jamais été publié et les personnes au Vatican auraient avoué qu’elle avait été égarée. Le Père La Grande aurait découvert cet écrit en 1998 dans une armoire métallique dans la cave de la bibliothèque vaticane. Il s’agit de cinq pages séparées et sur chaque page se trouve une révélation. Quel est le secret confié à Bernadette le 23 février 1858 à Lourdes ? C’est le titre d’un article paru et qui fit connaître le message dans le numéro 45 (4 novembre 1998) de la revue allemande Der schwarze Brief. Ce document a également été publié en 1999 dans le bulletin La Simandre de M. l’abbé Lecareux. L’authenticité de cette lettre de Bernadette a été rejetée par le Père René Laurentin dans la revue Chrétiens-Magazine, Bloc-Notes, n°121, du 15 mai 1999. D’autre part, la teneur de la prophétie est en opposition avec l’eschatologie chrétienne (Apocalypse de Jean) et l’eschatologie de l’Islam (Sourates et Haddiths du Coran), donc des textes sacrés qui au contraire citent l’union de l’Imam Mahdi avec Jésus pour combattre et vaincre l’Antéchrist, le Dajjal. Cependant, si vous avez des sources plus fiables que les écrits bibliques, je suis prêt à réviser mon jugement.


    • #177249
      le 28/06/2012 par Lapin Blanc
      Le ralliement de l’Eglise

      @ QuoVadis

      Tu dis …... « Veuillez m’excuser de porter la contradiction. Cette "prophétie mariale" n’a pas été validée comme le furent celles de La Salette, Fatima, Garabandal, elle est sujette à caution . »

      Je vois que tu ignore beaucoup de choses des apparitions Mariale , et valide les yeux fermés les authentifications de l’ autorité Vaticane ( aujourd’hui Vatican II , création Maçonnique condamné de nombreuses fois dans les apparitions de la Vierge ) . Exemple , le troisième secrets de Fatima n’ a jamais été révélé publiquement par le Saint Siège et un Faux fut donné à la place . Lire le livre Notre dame de l’ Apocalypse ou le troisième secrets de Fatima ... de Pierre Jovanovic .

      « Vous savez , si le Vatican révélait le 3e secret, les églises seraient immédiatement remplies de fidèles à genoux »

      Père Malachi Martin, 1998

      « Le "Secret de Fatima" doit être enterré dans l’endroit le plus caché, le plus profond, le plus obscur et le plus inaccessible du monde ».
      Cardinal Ottaviani, 1967

      « J’aurais aimé révéler le 3e secret de Fatima, car ce serait un tel choc chez les gens que les confessionnaux de toutes les églises, cathédrales et basiliques seraient pleines à craquer même le samedi soir ».

      Père Malachi Martin, 1997

      * Par contre évite de mentionner l’ Islam pour renforcer tes propos , les versets Coraniques se contredise les uns avec les autres .

      Voilà Monsieur le Laïcard !


  • #175245
    le 25/06/2012 par Sebde
    Le ralliement de l’Eglise

    Vatican II est l’apostasie dont la Sainte Vierge nous a parlé à Fatima et la Salette.
    LA révolution maçonnique dans l’Eglise dont les ançiens Papes ( vrais ceux là) avaient condamnés les principes (des fausses philosophies révolutionnaires) que les faux catholiques suivent aujourd’hui. Les musulmans doivent comprendre que l’apostat Ratzinger n’est pas catholique ! Il est un moderniste libéral qui règne depuis Vatican II sans partage et en pleine contradiction avec les Vérités de foi. Il est un agnostique hérésiarque qui pense que la Vérité change tout le temps (et que d’ailleurs on ne peut l’atteindre) et que les dogmes (qu’ils haissent) sont évolutifs (pur délire). Ces imposteurs (depuis Montini Paul VI) sont de fait excommuniés par l’enseignement des Glorieux Ançiens.
    De même que l’anti-France règne chez nous, l’anti-Eglise règne à Rome.
    Un pur cauchemar.
    Heureusement nous avons des prophéties nous assurant que l’Eglise et le France seront rétablis de concert !
    Vive le Christ-Roi qui est la Vérité et la Vie.

    Comment Franck Abed ne comprend- t-il pas ces faits !

     

    • #175337
      le 25/06/2012 par A.F
      Le ralliement de l’Eglise

      Le sedevacantisme est une hérésie .
      Un pape peut être un apostat et la vacance du Saint Siège est impossible alors le nom "Ratzinger " pour qualifier B16 n’ a pas lieu d’ être .


    • #175621
      le 25/06/2012 par Sebde
      Le ralliement de l’Eglise

      Faux. Un hérétique ne peut etre Pape. La question a été tranchée grâce à la grande sagesse de la Sainte Eglise. Par contre il est clair que j’aurai du dire l’abbé apostat Ratzinger. En effet il n’est même pas évèque, son ordination épiscopale datant de 1977, elle est donc très probablement nulle (nouveau rite invalide). De toute façon il est apostat comme ses deux prédécesseurs donc le problème est réglé.


    • #175917
      le 26/06/2012 par croisé du Seigneur
      Le ralliement de l’Eglise

      Les nouvelles formules de consécration sont invalides (3 sur 4 ) ,mais pas le rite d’ ordination s’il les evêques la font selon la volonté de l’ Eglise .


  • #175257
    le 25/06/2012 par QuoVadis
    Le ralliement de l’Eglise

    J’exprime mon point de vue de chrétien et catholique qui se reconnaît en Jésus et son message mais non dans les représentants actuels de son Eglise. En effet si Benoît XVI salue son prédécesseur Jean XXIII c’est parce que celui-ci fut initiateur du Concile de Vatican II (Novus Ordo Missae), qui réforma le dogme de la chrétienté jusqu’à le dévoyer. Il s’avère que Angelo Roncalli (Jean XXIII) fut initié à la franc-maçonnerie et qu’il eut pour mission de pourrir le fruit de l’intérieur, Benoît XVI est son digne successeur. A tel point que l’exorciste en titre du Vatican, Gabriele Amorth, révèle l’apostasie et la présence maléfique dans les plus hautes sphères pontificales. Voici une partie du message de Notre Très Sainte Vierge Marie à la Salette : "Les prêtres, par leur mauvaise vie, par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les saints Mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils. Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent la vengeance de Dieu ; et voilà que la vengeance est à leur porte, car il ne se trouve plus personnes pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple. Il n’y a plus d’âmes généreuses, il n’y a plus personne digne d’offrir la Victime sans tache à l’Eternel en faveur du monde." Et une déclaration de Léon XIII : "L’Eglise, épouse de l’Agneau Immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. (Exorcisme de Léon XIII contre Satan et les anges apostats, 1884). A titre anecdotique je voudrais citer la prophétie de Malachie. 111 devises caractérisant les Papes jusqu’à la Fin des Temps, dont voici les derniers : Jean XXIII, pasteur et marin (prélat de Venise) - Paul VI, la fleur des fleurs (armoiries lys) - Jean-Paul Ier, la moitié de la Lune (33 jours) - Jean-Paul II, le labeur du soleil - Benoît XVI, la gloire de l’olive et le 112e Pierre le Romain.


  • #175259
    le 25/06/2012 par Gotfried
    Le ralliement de l’Eglise

    L’Eglise ne s’est pas particulièrement "couché" devant la république. Depuis des temps reculés les évêques sont issus de familles nobles, surtout du temps des dynasties franques où le copinage était éhonté. Puis est venu le tour des rois de grignoter la part de l’Eglise, en allant jusqu’à désigner les évêques et même les abbés que le Pape était prié d’ordonner sans autre forme de procès (concordat de Bologne). En fait, c’est tout simplement qu’historiquement, la notion d’ "Eglise" est plus symbolique qu’actuelle et institutionnelle.

    Et le clergé du XIXe siècle était particulièrement immonde : bourgeois, conservateur, mesquin, hypocrite... Il a tout fait pour que la saine foi populaire disparaisse, en prenant le plus souvent le parti des bourgeois, tout en faisant preuve d’une intransigeance avec le peuple qui n’était pas supportable. Il était le versant moral de l’oppression bourgeoise. Un peuple pauvre, exploité, sans recours voyait ce clergé pourri soutenir une caste qui se donnait en devoir de transgresser méticuleusement chacun des articles du décalogue, tout en se parant des atours d’une foi bigote et d’une moralité mesquine et sans amour.

    Voilà fondamentalement pourquoi toutes les lois de persécution de l’Eglise ont pu passer, car le peuple découvrait abasourdi un clergé qui au lieu de parler d’espérance, d’amour, de pardon et de droiture en cognant sur ceux qui auraient plus de difficulté à entrer au Royaume des Cieux qu’un chameau à passer au travers du chas d’une aiguille, promettait l’Enfer à ceux qui désobéissaient au contre-maître, ne payaient pas les impôts ou allaient au troquet.

     

    • #175336
      le 25/06/2012 par Irchâd
      Le ralliement de l’Eglise

      Bravo !
      La France n’aurait pas suivi les boniments de la franc-maçonnerie si elle n’avait pas été au préalable meurtrie par l’hypocrisie du pouvoir clérical. Ceux qui ont écouté Guillemin parler de Jeanne savent à quoi s’en tenir en matière d’Eglise militante "pure et dure"...
      L’Ennemi attaque les croyants là où ils sont faibles. Il a remporté de belles victoire sous l’Ancien régime en corrompant Rome et les évêques, puis en conduisant le Roi vers le culte de la personnalité et les aristocrates vers le parasitisme. "Le poisson pourrit par la tête", disent les Chinois. Quand l’arbre est malade, il est tentant de suivre l’avis de l’élagueur en tablier qui vous propose d’en faire du bois du chauffage.
      Le Messie nous sauvera - pas l’Eglise. Et Dieu seul sait sous quelle forme. Mais j’ai suffisamment foi en la France pour penser qu’à l’instant où la Vérité se manifestera, nombreux seront les Français, catholiques, musulmans, juifs, protestants, agnostiques ou athées, qui la reconnaîtront sans hésitation.


    • #175347
      le 25/06/2012 par petitjean
      Le ralliement de l’Eglise

      Merci Gotfried pour ce message. Les sectateurs inconditionnels de l’Eglise, (disons de l’institution) depuis vatican II refusent de voir ce genre de vérités et de faits objectifs.

      Je ne dis pas que depuis vatican II c’est la panacée loin de là, mais bon.....
      La vrai "réforme" doit venir en premier lieu de chaque Chrétien lui-même, faisons rayonner le Christ en nous et autour de nous avant de critiquer et de juger. C’est bien le message de Jésus avant tout autre considération.

      Certaines et certains ici s’imaginent juger le Christianisme et le déclarer mort en regardant l’état de l’Eglise(institution). Erreur totale de leur part, car le Christianisme n’est pas que l’institution où ce qu’on en voit extérieurement.

      Et quand bien même, après la mort, c’est la résurrection.


    • #175349
      le 25/06/2012 par Sebde
      Le ralliement de l’Eglise

      Le 19 eme est aussi le siècle des grands auteurs antiliberaux (Mgrs Gaume, Delassus, De Ségur...soigneusement cachés par les sbires de Vatican II) L’infestation des idées révolutionnaires du modernisme (condamné infailliblement par St Pie X) battait son plein.
      Quant aux prètres prévaricateurs, leur sort est entendu, aggravé par leur caractère.


    • #175386
      le 25/06/2012 par Henty
      Le ralliement de l’Eglise

      La vérité s’est déjà manifestée...


    • #175426
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      @Irchad, Henty :

      Je sais que nous sommes sur un site politique/philosophique. Mais je me dois tout de meme de repondre.
      Irchad : Henty a raison de repondre que la Verite s’est deja manisfestee. Je pense que le noeud de la discorde entre l’Eglise et l’islam est la : comment consideres-tu les Evangiles ? Si tu y vois la Parole de Dieu, il est lraisonnable et essentiel de professer que le Christ a travers son Corps Mystique qu’est l’Eglise nous sauve.


    • #175969
      le 26/06/2012 par croisé du Seigneur
      Le ralliement de l’Eglise

      @petit jean
      L’ éloquence du démon a pris place dans votre commentaire teinté de modernisme nauséeux .
      La Sainte Eglise Catholique et apostolique est plus qu’ une institution ,c ’est le corps mystique de notre Seigneur Jésus Christ .
      Vous faites partie de ceux qui travestissent la foi .


    • #176162
      le 26/06/2012 par Camay
      Le ralliement de l’Eglise

      @croisé du Seigneur

      Monsieur, expliquez ce que vous venez de dire. Une personne s’exprime en quelques lignes et vous lui lancer des invectives graves. Vous ne me paraissez pas très équilibré dans votre militantisme. Il ne s’agit pas seulement d’utiliser les termes saints de belle manière, il faut pratiquer les vertus et le discernement sans quoi on se tait.


  • #175267
    le 25/06/2012 par Durtal
    Le ralliement de l’Eglise

    Analyse sommaire et pleine de demi-vérités et de mensonges. Un des aspects les plus terribles de la crise française est que les français ne connaissent plus l’Église, sa doctrine et son histoire. C’est couper le pont que les unit à leur passé - sans parler des problèmes d’ordre spirituel. Voilà la racine de l’esclavage.


  • #175309
    le 25/06/2012 par carnyx
    Le ralliement de l’Eglise

    Il va bien falloir que ER choisisse son positionnement par rapport a l héritage républicain.
    Car a trop vouloir réunir les ennemis du système on peut devenir incohérent idéologiquement.

     

    • #175318
      le 25/06/2012 par mandrake
      Le ralliement de l’Eglise

      Héritage républicain ? C’est quoi, être franc-maçon laïque de confession sioniste ? Y’a-t-il un cas concret ?


    • #175339
      le 25/06/2012 par Irchâd
      Le ralliement de l’Eglise

      Les catholiques sincères sont tout autant dans le vrai que les artisans sincères de la République sociale. La Vérité doit être placée à la place qui lui revient : la première. Les communautés, les partis et les étiquettes sont secondaires. Voilà le seul "positionnement" qui pourra mettre l’Ennemi en difficulté.
      Le dogme doit nous conduire au Vrai, pas diviser les hommes. Mettre le dogme au-dessus du Vrai, c’est mettre la créature au-dessus du Créateur. C’est la définition même de l’idolâtrie.
      Je suis musulman : je suis le chemin qui m’a été assigné par le Créateur en respectant la Chari’a. Je sais que cette voie mène au Vrai.
      Vous êtes catholique : vous suivez le dogme de l’Eglise que Dieu a établie sur Terre au nom du Christ. Cette voie là aussi mène au Vrai.
      L’individu ne peut suivre qu’une Voie. Mais la France peut en accueillir plusieurs. Elle n’a pas à choisir. Egalité et Réconciliation non plus.


    • #175356
      le 25/06/2012 par Dr.Robert Pierre
      Le ralliement de l’Eglise

      je ne suis pas d’accord : premièrement, Soral l’a dit il me semble : il est sur la ligne Robespierre, c’est à dire d’un républicain honnête. A bien distinguer des républicains malhonnêtes qui ont utilisé une rhétorique laïque pour détruire le catholicisme (’pour faire comme en Angleterre’ dixit Peillon !!) et aujourd’hui l’islam, mais n’ont pas, c’est le moins qu’on puisse dire, réalisé l’idéal anti-communautaire.

      Mais ER n’est pas un parti politique, ni Soral un homme politique, et in fine il n’a donc pas à défendre une ligne politique.
      une des forces objectives de Soral, c’est de taper (intelligemment) sur tout ce qui bouge. Quand tu passes derrière, t’es obligé de recoller les morceaux de tes opinions : c’est à dire de réflechir. De pousser plus loin tes réflexions et ta culture politique. Les points de vue contradictoires qui se confrontent, c’est la dialectique socratique ! Il l’a dit : "j’aide les gens à réfléchir par eux-même".
      Le résultat, inédit à ma connaissance, étant celui-là : une plate-forme où les mécanismes pavloviens ’antifa’ une fois balayés tels des feuilles mortes, les neurones se reconnectent ; des nationalistes, des marxistes, des catholiques et des musulmans qui discutent entre eux.
      bravo ER ne changez rien, et nous, hissons nous au niveau !


    • #175421
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      @Irchad :
      Vous avez raison de distinguer la foi (personnelle) de la politique (communaute).

      Au sujet du dogme : pour l’Eglise catholique, un dogme doit etre vu de facon negative. En ce sens un dogme (qui vient des creatures) n’enferme pas Dieu (le Createur). Par exemple le dogme de la Trinite ne pretend pas regler le mystere de Dieu qui est pour nous ici-bas Tout Autre. Il nous dit ou ne pas regarder. Reste a nous a vivre ce mystere par la Grace des sacrements de son Mediateur qui est le Verbe Incarne a travers Son Eglise. Une vie entiere de priere et de contemplation est bien peu pour un tel programme.


  • #175315
    le 25/06/2012 par NicolasNonyme
    Le ralliement de l’Eglise

    Cette histoire de "ralliement" a en effet été une bien triste affaire, ce dont Léon XIII a fini par se rendre compte ; et selon le Marquis de La Franquerie, Sa Sainteté aurait même fini par déclarer en 1902 : "Puisqu’ils sont inconvertissables, il n’y a plus qu’une chose à faire : les renverser" ; puis en 1903 : "La France reviendra aux traditions de Saint Louis, ou elle périra dans la honte et la ruine".

    En réalité, il faut savoir que le Secrétaire d’État de Léon XIII était le Cardinal Rampolla, dont l’affiliation maçonnique ne devait finalement être percée qu’à sa mort. C’est donc vraisemblablement ce cardinal-traître qui aurait conseillé à Léon XIII ce funeste ralliement. Le Cardinal Rampolla a d’ailleurs failli être élu pape à la mort de Léon XIII, ce qui heureusement a été empêché de justesse, je dirais même miraculeusement, par le véto de l’Empereur Franz-Joseph, et la Providence nous a alors envoyé Saint Pie X, de TRÈS heureuse mémoire.

    Mais j’ajouterai un sérieux bémol à cet article : jamais il ne saurait être question de "séparer" l’Église et l’état. De tous temps, les deux ont été distingués, mais jamais séparés. L’état est distinct de l’Église, non pas séparé. C’est d’ailleurs pour cela que Saint Pie X a condamné avec tant de véhémence la loi .’. de 1905.


  • #175334
    le 25/06/2012 par Pr. Chaos
    Le ralliement de l’Eglise

    Certains catholiques virent vraiment vers la folie...
    Croire et suivre le message du Christ est une chose (c’est être chrétien au sens premier).
    Croire au dogme superficiel et humainement imparfait de l’Eglise en est une autre.

    La F’.M’ persiste et gagne car elle poursuit une tradition ésotérique que l’Eglise s’est empressée d’interdire.
    Alors certes, l’ésotérisme maçon est un échec total qui ne retient que les fourbes, mais ce n’est pas une raison pour se tourner vers une vérité révélée bien mal transmise.

    Les croyants ont la Foi. Fondammentalement c’est bien.
    Le moins bon c’est d’avoir la Foi en quelque chose qui leur échappe totalement, la vérité n’ayant plus été révélée depuis 2000 ans pour eux.

     

    • #175392
      le 25/06/2012 par Charles Ghoumi
      Le ralliement de l’Eglise

      Cela fait longtemps qu’il n’y a plus d’ésotérisme authentique dans la maçonnerie. Ils mettent des costumes, utilisent des symboles et acquièrent des degrés qu’ils ne comprennent pas. Sa dégénérescence en a fait un instrument de satan. L’Église quant à elle se cantonne à un exotérisme obtus et condamne tout ésotérisme, tout simplement parce que l’ésotérisme chrétien s’est perdu à la fin du Moyen-Age (cf. les maçons constructeurs des cathédrales). Une telle déchéance ne pouvait que conduire à la destruction de l’organisation traditionnelle en France (Révolution "française"), en Europe, et dans tout le monde occidental, qui s’est mis lui-même ensuite à détruire la Tradition chez les autres (shari’a dans les terres musulmanes, institution des castes en Inde, etc). Le monde moderne est né de la dégénérescence du christianisme et de la déviation des "sociétés initiatiques".

      Quant au "rappel" à l’humanité de l’unicité divine dans toute sa pureté , il a eu lieu avec l’arrivée du Prophète Mohammed (saws), sceaux des prophètes, qui a annoncé l’imminence de l’arrivée de l’Antéchrist et de la seconde venue de Jésus (as).


    • #175433
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      La question de la gnose est interessante :
      Les conciles oecumeniques chretiens ont condamne la gnose.
      Il me semble qu’Henry Corbin a dit que l’Islam etait une gnose.
      Des lecteurs pourraient-ils m’en dire plus et expliciter ce que je viens d’ecrire ?
      Merci par avance.

      @Charles : je parle en catholique bien sur, mais si sommet il y a entre Dieu et humanite, c’est en Jesus Christ qu’il a lieu. Pourriez-vous me dire en quoi Mahomet depasse/scelle l’union hypostatique christique ?


    • #175508
      le 25/06/2012 par antécrif
      Le ralliement de l’Eglise

      en quoi Mahomet depasse/scelle l’union hypostatique christique ?




      Mohammed sws est un prophète si vous respectez un tant soi peu votre foi, vous devriez également le respecter au même titre que le Christ aws et les autres prophètes aws.

      C’est ça le problème avec certains ignorants chrétiens, vous pensez que votre religion est au dessus de celle des autres. En tant que musulman j’ai sans doute mes défauts, mais je fais partie de ceux qui respecte les trois religions abrahamiques.

      Les prophètes valaient bien des millions d’individus et je ne parle pas de cette époque de dégénérés, respectez au moins celà et évitez d’écouter les poncifs propagés depuis des siècles par de certains illuminatis.

      Voilà sans rentrer dans un débat théologique qui comme l’a rappelé un intervenant n’a pas sa place sur cet article pas plus que ce site, et surtout ajoute de l’eau au moulin du nouvel ordre mondial qui lui avance de façon incroyablement rapide.

      Réfléchissez plus et ne voyez pas aux autres religions des ennemis, car nos ennemis sont partout même ici, et comme le dit si bien SOral les ennemis de nos ennemis (vous connaissez la suite)


    • #175553
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      @antecrif :

      Tu as raison, on est pas sur un site religieux. Mais tu avoueras que certains articles et surtout certains commentaires portent a la discussion theologique. Et puis E&R a l’avantage de faire discuter beaucoup de chretiens/musulmans/athees entre eux et je suis curieux de ce que je ne connais pas ou mal.

      A vrai dire, je viens de relire le commentaire de Charles et je realise que j’ai lu trop rapidement et mal compris son propos sur Mahomet et sur l’humanite. J’ai compris union au lieu d’unicite. Comme en plus il parlait d’esoterisme, je voulais en savoir plus. Au temps pour moi.

      Mais de maniere generale, ma question n’etait pas mal intentionnee. Au contraire, je cherche la Verite (et je suis precisement ignorant sur de nombreux points de l’Islam). J’affirme l’avoir trouvee dans l’Eglise mais je suis toujours en recherche. Si quelqu’un peut me convaincre de la verite de Mahomet, je suis pret a devenir musulman. Mais jusqu’a preuve du contraire, je n’y crois pas. C’est justement ca le respect. Je ne suis pas dans un relativisme moderniste a pretendre que tout se vaut.

      J’ai une immense admiration pour la place de l’Adoration de Dieu en tant que Createur par exemple. La vie de priere en Islam est source d’inspirtation pour moi.
      Mais il y a pour moi des incoherences dans le rapport a Jesus qui est essentiel pour moi.

      Mais je suis toujours curieux d’entendre une interpretation qui pourrait me faire changer d’avis. Et reciproquement j’ai envie d’esperer.

      C’est aussi en allant au bout des choses que la reconciliation est la plus profonde, meme si il y a desaccord. Aller au bout des choses est justement quelque chose qu’Alain Soral fait avec un grand courage et dont le Malin a horreur.

      Paix et Fraternite,


    • #175730
      le 26/06/2012 par CharlesGhoumi
      Le ralliement de l’Eglise

      @ Niels

      je te conseille de lire ce livre sur Jésus :
      Pourquoi Jésus doit-il revenir Selon la tradition islamique - de Abu Soleyman Al-Kaabi

      et tu trouvera beaucoup d’explications très rares dans ce livre :
      La papauté contre l’Islam - de Charles-André Gilis


    • #175997
      le 26/06/2012 par antécrif
      Le ralliement de l’Eglise

      Niels

      Mon, message n’est pas passé, bizarre un message fraternel comme celui-ci.

      Je te disais juste de faire confiance aux gens qui combattent dans le même sens que toi, ils existent tout comme existent ceux qui combattent dans le sens du nouvel ordre mondial. S’il est vrai que il y a pas mal de boulot pour dé-formater les masses, boulot impossible à effectuer pour un humain, mais plutôt un prophète, nous devons nous contentons de combattre nos ennemis et les identifier précisément, sans se soucier de comment est mon compagnon d’armes.

      Pour le prophète sws sa présentation en lien ici te donneras une petite idée, sinon il existe des tas d’ouvrages sur le prophète Mohammed sws et ses compagnons.

      Amicalement :)


  • #175350
    le 25/06/2012 par Antonin
    Le ralliement de l’Eglise

    Pour ce qui est de la confiscation des biens du clergé il faut tout de meme se rappeller que la France traversait l’une des pires crise de son histoire et que le Clergé possedait alors des centaines de millions en nature... Tout de meme un peu excessf pour une Eglise...


  • #175352
    le 25/06/2012 par Chacal
    Le ralliement de l’Eglise

    Bien évidemment que l’église n’est pas exempte de reproches, même du côté des traditionalistes. Cependant la foi et l’Évangile restent ... et le nombre de catholique sur terre augmente en rapport avec l’augmentation de la population.
    Si ces 40 dernières années furent terrible en France, on remarque depuis quelques temps un retour de la Foi, chevillée au corps. De nombreux jeunes, des familles pleines d’espérance retrouvent leurs racines et leurs sacrements.
    Le Motu Proprio a redonné l’espoir à de nombreux catholiques et le travail effectué par certaines sociétés apostoliques (Institut du Bon Pasteur de l’Abbé Laguérie, Institut du Christ Roy Souverain Prêtre, ...) est colossale.

     

    • #175893
      le 26/06/2012 par croisé du Seigneur
      Le ralliement de l’Eglise

      Ces congrégations sont sous la tutelle des hérétiques modernistes.


  • #175367
    le 25/06/2012 par Monte Cristo
    Le ralliement de l’Eglise

    Oui enfin bon... le problème aujourd’hui, avec le catholicisme français, c’est qu’il a l’air d’être divisé en deux camps : les tradis nostalgiques de l’Eglise style XIXéme siècle, et les cathos-traitres du genre cardinal Vingt-Trois.

    C’est la mode de critiquer Vatican II...certes, les conséquences du concile ont été trop loin. Mais la crise du catholicisme en France ne date pas de cette période, mais plutôt de l’Après Guerre : il me semble bien que la pratique et les ordinations baissent déjà sensiblement à partir de 1950.

     

    • #175438
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      Fais confiance en Benoit XVI, il est le juste milieu (reconciliation la aussi ?) dan la fracture dont tu parles.
      En France, Mgr Rey par exemple a Toulon me semble sur cette ligne . Et son diocese est tres dynamique et porte fruit.


    • #175895
      le 26/06/2012 par croisé du Seigneur
      Le ralliement de l’Eglise

      Oui , faites confiance au dévoiement de la foi pour mieux croupir en enfer .


    • #176114
      le 26/06/2012 par Yelle O’Sub
      Le ralliement de l’Eglise

      Benoît XVI n’est pas le juste milieu. Il est le pas en arrière que préconisait Lénine après les deux pas en avant de la révolution conciliaire, et avant les nouveaux deux pas en avant de son successeur, dans la grande tradition dialectique chère à tous les révolutionnaires et avec pour horizon indépassable l’avènement de la religion (maçonnique) mondiale. Ce pas en arrière, et les ’réussites’ que vous évoquez, sont destinés à séduire et anesthésier les traditionalistes tièdes, et à isoler de plus en plus les irréductibles gaulois de la Fraternité St Pie X qui n’ont pas encore franchi le pas du sédévacantisme (vacance du siège apostolique). Ce sont des trompe-l’oeil destinés à masquer l’effondrement sociologique du Catholicisme français (et européen, voire mondial) et son remplacement à vitesse accélérée par la religion noachique, version soft du judaïsme à usage des goys.


  • #175378
    le 25/06/2012 par Henty
    Le ralliement de l’Eglise

    J’ose espérer que le manque de rigueur et d’intelligence dont vous faites preuve dans cet article n’est que l’expression de l’inexpérience du rédacteur et non d’une ligne affirmée anti-cléricale d’E&R, ce que je prendrai comme un aveux définitif d’incompétence en terme d’analyse politique sérieuse...

    Vous invoquez dans le texte la séparation du spirituel et du temporel, ce qui n’existe pas dans le catholicisme. Il y a distinction du temporel et du spirituel, ce qu’on appelle la doctrine des deux glaives. Mais la séparation du temporel et du spirituel est une invention de la république pour justifier l’éviction de l’église des affaires courantes. Le spirituel est le fondement du temporel (relisez les pères du désert, et notamment Abba Jean-Colobos). "Le catholicisme n’a donc pas vocation à engendrer une théocratie" ? Si, ça a toujours été sa vocation, puisque c’est une religion de l’incarnation.

    Quand Jésus dit "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu", il parle alors d’une pièce de monnaie qu’on lui tend sur laquelle figure une gravure de César : il faut rendre l’objet à son possesseur et le pouvoir à Dieu (donc théocratie).

    L’église ne s’est pas ralliée.

    Vous avez mal lu l’encyclique de Léon XIII, et vous lisez mal les encycliques de notre pape Benoît XVI également. Vous êtes les premiers à critiquer vos opposant en leur disant qu’ils utilisent les catégories intellectuelles des dominants temporels, mais vous faites pareil. Un gouvernement catholique mondial est souhaitable, et ne serait en aucune façon uniformisant puisque le catholicisme est une religion universelle.

    Tiré de l’encyclique de Léon XIII "au milieu des solicitudes"  :
    "Nous ne tiendrons pas le même langage sur l’autre point, concernant le principe de la
    séparation de l’État et de l’Église, ce qui équivaut à séparer la législation humaine de la législation chrétienne et divine. Nous ne voulons pas nous arrêter à démontrer ici tout ce qu’a d’absurde la théorie de cette séparation ; chacun le comprendra de lui-même. Dès que l’État refuse de donner à Dieu ce qui est à Dieu, il refuse, par une conséquence nécessaire, de donner aux citoyens ce à quoi ils ont droit comme hommes ; car, qu’on le veuille ou non, les vrais droits de l’homme naissent précisément de ses devoirs envers Dieu.
    "...

     

    • #175439
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      @Henty :

      Merci pour vos mots sages et reflechis.

      Pourriez-vous developper sur les modalites d’une theocratie ?
      J’ai tendance a identifier theocratie catholique et cesaropapisme.
      Or ce n’est pas cela auquel vous faites reference, n’est-ce pas ?

      Aussi en quoi l’Incarnation a une importance sur ce sujet ?

      Enfin, pourriez repondre/developper sur la citation de Caritas in Veritate citee dans l’article ?


    • #175566
      le 25/06/2012 par Monte Cristo
      Le ralliement de l’Eglise

      Vous ne pensez pas qu’en ayant un pouvoir politique comme elle en a eu pendant de nombreux siècles, l’Eglise se détourne de sa fonction ? En effet, les fonctions du haut clergé étaient souvent attractives pour le revenu et le pouvoir politique qu’elles rapportaient.
      Je trouve que le fait que le clergé n’ait plus de pouvoir politique direct est une bonne chose, les vocations n’en sont que plus sincères.


  • #175400
    le 25/06/2012 par roda
    Le ralliement de l’Eglise

    Les fruits de l’esprit : "C’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur et la maîtrise de soi". Galates 5.22
    "Aime ton prochain comme toi même"- Jésus et Confucius 500 ans avant lui.
    Méditons et mettons en pratique ces recommandations et nous verrons que c’est de la logique pure - le bon sens- et ayons foi en notre capacité à devenir meilleur.
    Le clergés, on s’en fout.

     

    • #175442
      le 25/06/2012 par Niels
      Le ralliement de l’Eglise

      @roda :

      Merci pour ces belles citations.
      Cependant, si vous mettez en pratique les Evangiles, il y aussi des passages inmanquables sur Pierre, sur l’Egilse du Christ qui est est son Corps Mystique.
      Et a moins de decapiter le Verbe Incarne, non on ne peut pas se foutre du clerge, aussi pecheur qu’il soit.


    • #175901
      le 26/06/2012 par croisé du Seigneur
      Le ralliement de l’Eglise

      @roda
      Le clergé existe pour assurer la guidance des ouailles .C’ est Notre Seigneur Jésus Christ qui ,en fondant l’ Eglise a établi un moyen sûr de salut .
      A vous lire ,vous devez être protestant .......Convertissez vous à la foi catholique ou soyez chatié à tout jamais dans les flammes ardentes de la géhenne !


    • #176075
      le 26/06/2012 par roda
      Le ralliement de l’Eglise

      Mes chers amis :)
      Si vous étiez nés au Tibet, vous seriez bouddhistes. Si vous étiez nés au Maroc, vous seriez musulmans. etc, etc...
      J’ai essayé de vous répondre et je me suis fait censuré alors que mon com était correct et poli.

      C’est bon, j’ai compris que seuls les monolâtres ont le droit à la parole ici. - Et en plus d’insulter les gens -

      C’est con, jusqu’à maintenant, il n’y avait qu’ici que je pouvais m’exprimer librement avec des personnes qui essaient de comprendre et de résister à "l’empire".

      Chaud bouillant dès qu’on aborde le sujet de la religion à E&R alors que la spiritualité est primordiale et donc doit faire débat.

      J’irai prêcher dans le désert :D

      @ CDS, j’aimerais bien te voir dans une B.A.D ;)

      @ Niels, pense un peu plus à ton âme et moins à l’église, avec mes respects.


    • #176304
      le 27/06/2012 par charles antoine
      Le ralliement de l’Eglise

      Toi qui parle de "bon sens", sache que ta foi aveugle en l’Homme et ton rejet dogmatique de toute autorité clericale, est une imposture reposant sur des chimères, autrement dit une imposture ideologique prenant sa source dans la synagogue de Satan elle même.

      Cette même imposture qui après la "révolution" génocidaire de 89 et son cortége d’infinis désillusions, accoucha de nombreuses ideologies totalitaires qui toutes partageaient le même rejet dogmatique de toute vérité révélé qui ne soit pas purement humaine, mais également la même croyance en l’Homme "Dieu" prétenduement capable de "se sauver par lui même". Croyance qui au regard de l’histoire des décennies post-révolutionnaire, s’avère être la pire des superstitions dénué de tout bon sens et de toute logique.

      Quant à Confucius qui comme bien d’autres avant et après lui cita les principes auquel tu fait référence, en tant qu’homme et à la différence du Christ fils de Dieu, il n’a jamais pu révéler le caractère transcendant et universelle de ces principes, prenant racine à la source même du POURQUOI de l’existence dont découle notre libre arbitre.

      Source transcendante qui constitue la seule autorité légitime capable de guider le navire "humanité" à bon port et non vers des ilôts de perdition, vers lesquels finissent par s’échouer ceux qui succombent aux "chants des sirènes"..


    • #176776
      le 27/06/2012 par roda
      Le ralliement de l’Eglise

      @ charles antoine. En effet, j’ai foi dans la puissance de l’esprit de l’homme. Jésus, Confucius, Bouddha et d’Autres ont la particularité de voir parfaitement la nature humaine, de l’expliquer et de donner une "recette" afin que les hommes apprennent à vivre en harmonie avec sois et les autres, bref à utiliser son esprit de la meilleur des façons.
      Ces Hommes Pures connaissaient tellement bien la nature humaine qu’ils étaient capables de prédire quelle tournure l’humanité allait prendre des milliers d’années plus tard (prophéties) ; tout ça rien qu’en contemplant les leurs à leur époque. Quelle connaissance avaient ils ? je n’en sais rien. Je suis aller voir du côté des gnostiques, et là j’ai compris que si "savoir des anciens" il y avait, c’est clair que maintenant il a disparu :)
      Il reste les préceptes de Jésus et des Autres. Si je les mets en pratique, je m’améliore, bref, c’est du concret.
      Pour moi, le reste n’est que perte de temps, la vie est trop courte ; si il doit y avoir une vie après la mort, je veux avoir fait de mon mieux avant de mourir, c’est tout.


  • #175424
    le 25/06/2012 par Guillaume
    Le ralliement de l’Eglise

    L’Eglise au service du Nouvel Ordre Mondial ? C’est vite dit...

    L’extrait de Caritas in Veritate est vague à souhait sur la nature de "l’Autorité politique mondiale" qu’elle appelle de ses voeux. Voici un extrait du Compendium de la Doctrine Sociale de l’Eglise (n°441) beaucoup plus explicite sur la question :

    « La sollicitude pour une coexistence ordonnée et pacifique de la famille humaine pousse le Magistère à mettre en relief la nécessité d’instituer « une autorité publique universelle, reconnue par tous, qui jouisse d’une puissance efficace, susceptible d’assurer à tous la sécurité, le respect de la justice et la garantie des droits ». Au cours de l’histoire, malgré les changements de perspective des diverses époques, le besoin d’une telle autorité s’est toujours fait sentir pour répondre aux problèmes de dimension mondiale soulevés par la recherche du bien commun. Il est essentiel que cette autorité soit le fruit d’un accord et non d’une imposition, et qu’elle ne soit pas comprise comme « un super-État mondial ». »

    "Il n’appartient pas à l’autorité de la communauté mondiale de limiter l’action que les États exercent dans leur sphère propre, ni de se substituer à eux. Elle doit au contraire tâcher de susciter dans tous les pays du monde des conditions qui facilitent non seulement aux gouvernements, mais aussi aux individus et aux corps intermédiaires l’accomplissement de leurs fonctions, l’observation de leurs devoirs et l’usage de leurs droits dans des conditions de plus grande sécurité" (Compendium § 441 ; extrait de Pacem in Terris, § 141).

    Voilà. Pas d’Etat mondial. C’est clair ?

     

    • #180861
      le 04/07/2012 par pas dure
      Le ralliement de l’Eglise

      Oui, enfin pour passer de A à Z, on commence par passer de A à D, puis à F, puis K, puis O, puis Q, V, puis Z.
      Tout se fait pas étape et cette première acceptation du gouvernement mondial par l’Eglise est le prélude à bien pire.


  • #175455
    le 25/06/2012 par Niels
    Le ralliement de l’Eglise

    A mon humble avis :

    L’Eglise est a l’image de Pierre. Elle est humaine, ses membres sont de pauvres pecheurs (Pierre le Jeudi Saint). Mais Elle a recu de Dieu le charisme de l’infallibilite sur la doctrine de la Foi (Pierre a la Pentecote).
    Elle peut se tromper politiquement/pastoralement mais pas au niveau de la Foi. Cela s’est verifie pour le moment.

    Nous sommes sur un site politique/philosophique et pas religieux. Je trouve donc que les discusssions theologiques ne sont pas prioritaires meme si elles sont inevitables.

    Cependant, au niveau politique/philosophique, l’Eglise propose la philiosophie realiste thomiste (Thomas d’Aquin) qui affirme, a l’ecole d’Aristote, qu’il existe une Loi Naturelle commune a tous et accessible a la raison (sans besoin de faire appel a la Revelation). Il me semble que la reconciliation en France peut se faire (assez facilement ?) sur cette Loi Naturelle entre chretiens, musulmans et athees patriotes, contre l’arnaque mondialiste.

    Fraternite,

    Ps1 : Averroes s’etait largement inspire d’Aristote. Quid de sa pensee aujourd’hui dans l’Islam ?

    Ps2 : Pour les athees, Thomas affirme que la raison peut arriver a un Dieu personnel (si je me souviens bien). Il serait interessant de discuter et de confronter ses arguments.

    Ps3 : Pour les discussions Eglise/Islam, il me semble que tous les desaccords decoulent de la question de la Croix, de la Redemption et de la Resurrection de Jesus. Les autres differences sont secondaires a mon avis.

     

    • #175814
      le 26/06/2012 par gangan
      Le ralliement de l’Eglise

      La Rédemption et l’Incarnation c’est quand même des divergences juste : ÉNORME ! si nous Catholique avons tort nous avons inventé quelque chose de plus beau que la réalité (islam) si l’homme dépasse Dieu personnellement je n’en veux pas de ce Dieu (Allah).

      Chose qui n’est pas possible.

      Donc la vrai religion c’est bien le Catholicisme ! :)

      Pascal sort de mon corps !!!!!


    • #175998
      le 26/06/2012 par Dr.Robert Pierre
      Le ralliement de l’Eglise

      re Ps2 : oui c’est intéressant. Personne, croyant ou athé, n’a besoin d’apprendre qu’il est mal de tuer,
      de mentir, de voler ! Qu’on dise : ’Traite ton prochain comme toi même’ ou qu’on respecte la morale des
      enfants : ’ne fais pas à l’autre ce que tu ne voudrais pas qu’il te fasse’, il existe une morale universelle (cf Soral ou même Hassan Nasrallah)
      A l’heure où nous vivons, qui est l’heure de la destruction de toutes les normes humaines, où nous sommes abreuvés de films d’horreur, de films de gangster, de pornographie, de jeux vidéo violents, où les médias montrent une véritable fascination pour les faits divers les plus horribles imaginables : la violence est devenue véritable objet de consommation à part entière.

      bien que je n’ai pas été élevé religieusement, je ne peux que respecter les valeurs morales religieuses qui sont pour moi tout simplement des valeurs humaines.
      Ainsi tous les chemins mènent à la morale, au respect de la vie, de soi et des autres. C’est une vérité humaine éternelle et absolue ;
      Vérité qu’aucun franc-maçon ne pourra changer ; y attenter c’est juste nous avilir tous.


    • #176018
      le 26/06/2012 par Dr.Robert Pierre
      Le ralliement de l’Eglise

      critique athée de l’avortement : l’IVG en France est autorisée jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée (=12
      semaines post-conception). Comment peut-on défendre qu’un fœtus dans le ventre de sa mère ne soit légalement qu’un tas de cellules qu’on peut jeter à la poubelle un jour et un être humain avec des droits pleins et entiers le lendemain ?
      A cet âge, le fœtus a des membres distincts, son cœur bat depuis longtemps, son sexe s’il est masculin peut être discerné à l’échographie, etc...
      Autant, du point de vue des parents, choisir d’avoir un enfant un an plus tard ou plus tôt ne change pas tout pour eux (ils ont un enfant), autant pour l’enfant, cela change tout : si je suis le développement d’un embryon différent, je suis une personne matériellement différente ! je suis né à une date différente, j’ai rencontré des camarades de classe différents, etc, donc toute ma vie est différente.
      voici ce que j’ai entendu dire une psychologue sur l’avortement : comment un enfant peut-il comprendre que sa mère ait avorté d’un potentiel frère ou soeur mais pas de lui, comment pourrait-il comprendre cet arbitraire ? cette psychologue a même posé ce parallèle : c’est un peu comme ce que se disent ceux qui reviennent des camps de concentration : ’pourquoi moi j’ai survécu et pas les autres ?’
      Ainsi sa mère se présente ("inconsciemment"=de fait) non pas comme la source d’amour et de protection qui lui serait utile avant d’être devenu grand, mais comme une figure mortelle, de quelqu’un qui n’a pas protégé ses enfants. D’autant qu’une question aussi lourde dépasse de loin les "capacités d’élaboration" de l’enfant (de recul, du pouvoir à circonscrire ses troubles par la parole, par la pensée articulée).
      pour rappel, l’IMG (interruption médicale de grossesse) se fait ’à toute époque de la grossesse’=aucune limite de temps..

      De plus, si certains psychologues affectionnent le relativisme en ce qui concerne les normes sociales (’la société n’est qu’une somme d’individus et ses normes qu’une moyenne statistique’ ou autres conneries réductionnistes), beaucoup défendent aussi bien à l’échelle sociale qu’individuelle la nécessité des normes, des limites, de la valeur normative de la loi et de la sanction pour ’s’humaniser’. (=fessée pour les sales gosses, punition pour les délinquants)

      c’est pas que j’idolâtre les psychologues (ils peuvent être intéressants, mais y’en a trop de cons comme leurs pieds) mais juste pour dire : tous les chemins (honnêtes) mènent à une saine morale.


    • #176021
      le 26/06/2012 par Dr.Robert Pierre
      Le ralliement de l’Eglise

      je termine :

      critique athée (et universelle !) de l’euthanasie : écouter Attali !! : ’la logique socialiste c’est la liberté et la liberté fondamentale c’est le suicide’, ’l’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement’, in L’homme nomade (vu ici)

      Je propose que pour le bien de la société cet individu applique à lui même ses recommandations mammoniques le plus vite possible.


    • #176443
      le 27/06/2012 par kasiar
      Le ralliement de l’Eglise

      @gangan

      Plus sérieusement à quand une charte qui prenne en compte les commentaires de "j’ ai la plus grosse". Je ne suis même pas athée et j’ en ai déjà ras le bol. Vous êtes en train de salir les religions abrahamiques avec vos petites polémiques récréatives.

      Une pensée au commentaire de robert pierre qui lui apporte des arguments constructifs ;)


  • #175577
    le 25/06/2012 par Markovitch
    Le ralliement de l’Eglise

    Léon XIII n’a jamais dit de rallier la République. Il a fait un simple constat, à savoir que la République était désormais installée en France. Et ce sont les catholiques libéraux qui professent honteusement ce pseudo-ralliement de Léon XIII.
    Léon XIII a mené une lutte acharnée contre la Franc-maçonnerie. Je signe des deux mains TOUTES ses encycliques.
    Quant à Philippe Prévost ... par charité je n’en dirais rien. Il ferait mieux de s’attaquer au VRAI ralliement du Concile Vatican II à la judéo-maçonnerie. C’est en 1965 que l’Eglise en tant qu’institution catholique a cessé d’exister. Bien sûr l’entrisme sous Pie XII avec le Cardinal Béa avait déjà commencé avant le Concile.
    Aujourd’hui nous vivons l’APOSTASIE de la fin du monde.
    Voir : http://www.phpbbserver.com/phpbb/in... le site de l’Abbé Zins et son ouvrage "L’Antéchrist et le temps de la fin du monde" aux éditions bretonnes DFT.
    La théologie est une science bien difficile et qui demande une grande érudition.


  • #175596
    le 25/06/2012 par JFK executive order 11110
    Le ralliement de l’Eglise

    Ce n’est que le ralliement de l’église de l’empire romain qui n’est qu’une mixture de paganisme (déesse = vierge marie, soleil, signes astraux, souverains pontifs, portes des étoiles, ...) et de christianisme pour aboutir à la nouvelle Babylone et sa même symbolique.

    A Babylone Ishtar pouvait dire : « je suis la seule voie, la vie car déesse de l’amour et nul ne peut venir aux dieux qui sont dans la ville que par moi ». C’est ce principe que Jésus foule aux pieds quand il dit : » Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6).

     

    • #175835
      le 26/06/2012 par QuoVadis
      Le ralliement de l’Eglise

      Râmassis de poncifs new age à la con, c’est de la pensée liquide, une mixture de cervelle mal consolidée. Théorie Zeitgeist compatible et fumisterie méphistophélique. Mélanger des mythologies païennes polythéistes avec le message évangélique divin, pourquoi pas Jupiter, Vénus, Mars, Hercule... A Babylone Ishtar, vas te coucher. Souverain poncif !


    • #176060
      le 26/06/2012 par JFK executive order 11110
      Le ralliement de l’Eglise

      Je vous conseille alors d’analyser les symboles de la cathédrale notre dame à Paris et les billets en Euro.


  • #175620
    le 25/06/2012 par dédé75
    Le ralliement de l’Eglise

    .
    Salut les bigots ! y’en a qui sont déchaînés là...

    Que pensez vous de l’infaillible pape Jean Paul II qui déclarait que "liberté, égalité, fraternité étaient des idées chrétiennes" ou encore que la Déclaration de droits de l’homme de 1948 constituait une traduction sécularisée des principes chrétiens ?

    La sécularisation des sociétés, voilà le phénomène de fond autrement plus important et ancien que la laïcité telle qu’on en parle en France (loi de 1905) et qui n’en est qu’une manifestation, certes excessive au goût de certains mais très franco-française aussi.
    .

     

    • #175803
      le 26/06/2012 par vapincum
      Le ralliement de l’Eglise

      Liberté, égalité, fraternité sont des idées chrétiennes. Si la Franc Maçonnerie a repris ces idées à son compte, c’est pour les dévoyer. Car comment parler de fraternité lorsque l’on rejette Dieu le Père ? Sans la paternité divine, la fraternité de ses enfants n’est qu’un vain mot. Et quel rapport entre la liberté maçonnique, qui est une liberté absolue, méprisant la Vérité et la Charité (droit au divorce, à l’avortement, etc), et la liberté chrétienne, qui est une liberté nous délivrant du Mal ("sed libera nos a Malo") et s’inscrit dans le cadre de la Vérité (la Vérité vous rendra libre) ? Quant à l’égalité, la Franc Maçonnerie en parle beaucoup, alors qu’elle est une société hiérarchisée faisant constamment la distinction entre "initiés" et "profanes", et avantageant systématiquement les siens au mépris de la plus élémentaire justice (devant les tribunaux, dans les marchés publics, etc). Les catholiques, eux, croient en l’égalité du genre humain, c’est à dire en la dignité de tout être humain.


    • #175817
      le 26/06/2012 par gangan
      Le ralliement de l’Eglise

      infaillibilité porte sur la foi, les dogmes, et le catéchisme pas sur ce que tu raconte sans lien ni preuve, mais bien tenté quand même ;)


    • #175915
      le 26/06/2012 par croisé du Seigneur
      Le ralliement de l’Eglise

      Le pape est infaillible seulement en matière de dogme , il peut errer doctrinalement si ce n’ est pas un Saint :Saint Pie 10 n’ a pas pu érrer en doctrine puisqu’ il était Saint et que l’ ancien rite de canonisation impose de croire sa Sainteté .
      En revanche ,c’ est loin d’ être le cas pour l’ égaré qui a été mentionné plus haut ,sa béatification est probablement invalide .


  • #176004
    le 26/06/2012 par trololo
    Le ralliement de l’Église

    1) « Elle a toujours eu dans l’idée de remplacer le catholicisme ce qui explique la haine républicaine à l’égard du clergé français. Cela a commencé avec la confiscation des biens de L’Église, continué par l’interdiction des congrégations et de l’enseignement par des religieux et terminé par la loi de 1905 de séparation de l’Église et de l’État. Ce sont des faits pas des jugements de valeur. La République a souhaité dès sa naissance l’annihilation de la religion catholique en France. »

    Ce n’est pas tout à fait exact, voilà un passage d’un excellent livre (l’invention de l’europe) écrit par E. Todd, qui explique, l’image de Dieu dans la métaphysique révolutionnaire.

    « La métaphysique révolutionnaire est loin d’être parfaitement laicisée : (...). Elle n’anéantit pas toute représentation de religieuse du monde et de l’homme. Dieu lui-même n’en est pas absent. Transformé en être suprême, il préside à l’émergence de l’idéologie nouvelle. La Déclaration de 1789 est sur ce point très claire. « l’assemblée nationale reconnait et déclare, en présence et sous les auspices de l’être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen. » Dieu existe toujours, mais il n’agit plus.


  • #176006
    le 26/06/2012 par trololo
    Le ralliement de l’Église

    2) Sur le plan religieux, la tendance centrale de la Révolution française est déiste : elle reconnait l’existence d’un être suprême, créateur du monde, mais observateur passif de son mouvement (réglé par des lois scientifiques) et des actions des hommes (réglés par l’universelle raison).

    La véritable image de Dieu de 1789 n’est pas à rechercher dans un au-delà quelconque mais sur terre, au cœur de l’homme lui-même. L’idéologie révolutionnaire impose une divinisation de l’homme, dont le culte de la raison – individuelle et universelle – n’est qu’un aspect. Elle fragmente entre tous les hommes le divin plus qu’elle ne le supprime. C’est ce qu’a si bien exprimé Edgar Quinet, en 1845, dans son cours sur le christianisme et la révolution française : « après dix-huit siècles, l’homme commence enfin à déclarer que Dieu est descendu dans l’homme ; et cette conscience réfléchie de la présence de l’esprit divin créé un nouveau code des droits et des devoirs. La révolution, dès l’origine, promet d’être religieuse et universelle ; d’où cette première conséquence que son esprit repousse tout ce qui peut diminuer la dignité intérieure du genre humain. »


  • #176007
    le 26/06/2012 par trololo
    Le ralliement de l’Église

    3) Il est donc inexact de présenter la révolution comme attaquant la religion. Elle remplace en fait une religion qui s’éteint. Le vide qui se créé par la déchristianisation des années 1730- 1789 rend l’émergence de la métaphysique révolutionnaire inévitable. Privés de la cité de Dieu, les hommes éprouvent le besoin de construire une société idéale. Ce mécanisme de création par le vide permet d’ailleurs de comprendre le déphasage existant entre pensée philosophique des années 1740-1780. La pensée philosophique est inépuisable lorsqu’il s’agit de réfléchir sur le futur social. La pensée révolutionnaire veut construire une société idéale et, secondairement, remettre en ordre l’Église, déjà moribonde dans les régions centrales du pays.

    La constitution civile du clergé, adoptée par l’Assemblée le 12 juillet 1790, définit une Église coupée de Rome, et qui n’admet plus le rôle traditionnel du prêtre. (...). sans être explicitement antireligieux, ce projet est une négation de l’idée même de transcendance. (...). Il met la société des hommes au-dessus de la cité de Dieu. »


  • #176009
    le 26/06/2012 par trololo
    Le ralliement de l’Église

    « En faussant la phrase de Jésus reprise par Saint-Paul selon laquelle « Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », les papes, à partir de Léon XIII (fin XIXe siècle), ont ordonné aux catholiques d’accepter le pouvoir en place à savoir la République. »

    Cette phrase n’a pas été faussée, que du contraire, quand Jésus prononça cette phrase, il disait explicitement, que l’État et l’Église devait être séparée, cette séparation a été anéantie quand le pape lors de la chute de l’empire romain prit la dignité impériale et « païenne » de « pontifex maximus » (souverain pontife). C’est à partir de ce moment là que l’Église, commença à se détourner du message de Jésus.

    Sur ce bonne continuation.


  • #177001
    le 28/06/2012 par Scipion
    Le ralliement de l’Église

    Vu la cohésion, on est mal barré !!!


Afficher les commentaires suivants