Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

Avec un brassard "kapo" ?

Un jour, à La Rédaction, on s’est moqué du chief happiness officer, le responsable dans l’entreprise du bonheur général. Le CHO n’était pas obligatoire, c’était juste une tendance à la con comme il y en a beaucoup dans le monde du nouveau management. Mais là, l’oligarchie vient de nous pondre une nouveauté intrigante, un œuf d’autruche qui sortirait d’un cul de poule bien malade...

 

Le référent Covid, c’est le fayot qui va être désigné dans chaque entreprise pour faire respecter la répression sanitaire du gouvernement vendu aux grands intérêts pharmaceutiques.

« Les entreprises, obligées d’organiser des mesures sanitaires dans les locaux, attendent de savoir si elles seront obligées de désigner un "référent Covid". C’est la mesure qui reste en suspens dans le nouveau protocole destiné à déconfiner les usines et les bureaux. Mais certaines entreprises ont déjà pris les devants. Noémie Gillon a ainsi été désignée pour traquer le non respect des règles sanitaires sur les chantiers d’une entreprise. Port du masque, distanciation sociale, elle à l’œil sur tout. » (France Info)

 

On dirait un sketch de Groland mais c’est pas du Groland : c’est du Connarland. Les régimes totalitaires ont toujours trouvé des collabos pour faire le sale boulot, que ce soit chez les nazis ou les Soviétiques. On trouve toujours des frustrés de pouvoir, tout en bas, pour se venger sur les autres, limiter les libertés, punir, contraindre, faire chier, quoi.

« Une mission qu’elle mène de manière bénévole, elle ne touche aucune prime pour un travail qui n’est pas facile à faire passer auprès des ouvriers. "C’est un peu compliqué, mais on a des règles, il faut les respecter c’est tout", confie l’un des travailleurs du chantier. "C’est tout au long de la journée qu’il faut faire des rappels, donc j’essaye de ne pas passer pour la méchante non plus, parce que ce n’est pas mon rôle", indique la référente. »

Ben voyons ! Pas étonnant qu’en régime néolibéral fascisant nos élites aient trouvé ce nouveau job de kapo qui va officier dans les boîtes. C’est tellement contre-productif qu’on n’arrive pas à se défaire de l’idée qu’on vit dans un sketch géant, une blague universelle, mais aussi un asile psychiatrique.
Justement, Canal a déjà fait un sketch sur le sujet :

 

 

 

 

Il y a trois millions d’entreprises, petites et grandes, en France. Un référent Covid nommé dans chaque boîte ça aurait pu diminuer notre chômage massif de moitié, mais le RC sera recruté dans chaque boîte et ne sera pas défrayé. Malin, le néolibéralisme ! Un kapo dans chaque entreprise, la répression gratos ! Mais aussi la remontée d’informations :

« Sophie a mal mis son masque », « Gérard m’a envoyé(e) chier », « Pierre m’a fait un doigt d’honneur », « Toto va sur E&R en douce », « Thomas m’a dit d’aller me faire foutre », « Mohamed a menacé de me découper en rondelles », « Frédéric m’a foutu une main au cul », « Samuel m’a dit qu’il avait le 06 du CRIF »...

Message aux référents Covid (et à leurs victimes potentielles)

Au fait, qu’est-ce qui nous garantit que le RC ne va pas péter les plombs et user de son pouvoir pour plomber ses petits camarades, par exemple en profiter pour obtenir des faveurs pécuniaires ou sexuelles ? Nous entrons là dans un domaine du droit bien compliqué...

 

 

De toute façon, dénoncer c’est pas bien. C’est même dégueulasse.

 

 

Message envoyé à la nouvelle Kommandantur.

La honte

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2541819
    Le 7 septembre à 21:05 par Référence
    Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

    Le « référent » ? Bordel c’est finalement quelque part le même qu’on trouve pour le Covid ou pour les gilets jaunes...

     

    Répondre à ce message

  • #2541850
    Le 7 septembre à 21:59 par VIVACHAVEZ
    Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

    Comme dirait Adèle, une amie patriote et antisioniste :"Nous sommes dans la France de l’Adèle à Sion"......

     

    Répondre à ce message

  • #2541884
    Le 7 septembre à 23:23 par Christophe
    Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

    N’oubliez jamais ce petit dicton : Celui qui n’ arrive pas à briller par son travail cherchera à le faire par d’autres moyens . . .
    Ce à quoi je rajoute : une pute restera pute toute sa vie, même après la retraite, je n’évoque pas ici les filles de joie pour les quelles j’ai infiniment plus de respect ...mesdames je vous salue

     

    Répondre à ce message

  • #2542056

    ’’Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?’’...
    Ce serait plus prudent, car il y a fort à parier qu’il va très vite se transformer en cible prioritaire d’une exaspération collective en milieu clos, ou comme un exutoire du genre de ceux que l’on retrouve cabossée en position fœtale au fond de wc à la turc...pour les candidats à la sinécure en usine ce serait plus prudent d’endosser le bleu de chauffe d’un délégué syndical ripou vendu au patron.

     

    Répondre à ce message

  • #2542093
    Le 8 septembre à 11:23 par frédéric
    Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

    Dans ma salle de sport locale à peu près tout le monde s’en fou ! On arrive sans masque, on se change sans masque, le patron et la patronne à l’accueil n’ont pas de masques. Quelques hurluberlus arrivent pour s’inscrire avec le masque, d’autres très rares remettent le masque pour passer d’un poste à l’autre (nan mais sérieux quoi !).

    Le patron de la salle nous demande juste d’avoir le masque sur nous. Certains le mettent en brassière, d’autres dans leur poche. Ca fait bientôt un mois que j’ai un masque que je n’ai jamais mis sur mon visage, dans la poche de mon pantalon de survêt.

    Comme la gendarmerie est à 500 mètres, de nombreux gendarmes sont inscrits dans la salle et un accord tacite été passé. Ben oui les gendarmes savent très bien que tout ce truc est ultra bidon.

    Nous faire croire à un danger de mort et rouvrir les salles de sports qui sont connues pour être des nids à microbes.... Rien que ca devrait mettre la puce à l’oreille des cons qui arrivent avec leur muselière sur le nez. Tout le monde transpire à mort là-dedans, les goutellettes imprégnées du dangereux virus volent dans tous les sens.

    Je fais de la muscu (sans produit chimique hein !). J’imagine qu’on me demande de remettre le masque en chaque répétition, le joggeur qu’on lui demande de remettre le masque entre chaque foulée, le boxeur entre chaque coup qu’il porte !

    On est dans un monde de malade mental, les gens obéissent comme des moutons c’est absolument fascinant, mais ca m’énerve, mais ça m’énerve ! C’est vraiment le scénario de science-fiction, c’est invraisemblable. Même mon connard de frère y croit (faut dire qu’avant il lisait libé et maintenant il à rejoint la dissidence en lisant médiapart...)

     

    Répondre à ce message

    • #2542352
      Le 8 septembre à 18:19 par Edwy Plenel
      Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

      "Il a rejoint la dissidence en lisant Mediapart"
      ca m’a bien fait rire...

       
    • #2543006

      Je travaille dans un établissement scolaire, le Proviseur et son proviseur adjoint travaillent sans masques, et ne demandent pas aux visiteurs ni aux secrétaires de les porter, ailleurs non plus dans l’établissement personne n’en met, tout le monde semble avoir un masque en poche, qui sort dans certains cas. Cette histoire de masque est la plus grosse erreur de Bain & comp. ils viennent d’un coup d’un seul de recréer l’unité populaire, la complicité, la solidarité des l’oppressés face aux oppresseurs. Ils s’imaginent travailler l’acceptation, ils sont juste en train de créer l’unité sacrée. Je suis ravi.

       
  • #2542096
    Le 8 septembre à 11:27 par Keuf you
    Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

    On trouve toujours des frustrés de pouvoir, tout en bas, pour se venger sur les autres, limiter les libertés, punir, contraindre, faire chier, quoi



    Pas besoin de Covid pour ça !

     

    Répondre à ce message

  • #2542127

    La mobilisation autour du délire collectif sidératoire organisé par les putschistes sous prétexte sanitaire se diversifie. Une guerre civile new look mais qui ne permet pas le diviser pour régner. L’effondrement est pour très bientôt.

     

    Répondre à ce message

  • #2542573

    Ca y est, 1984 décomplexé, sans douleur, sans contestation,une vraie jouissance pour le pyramidion.

     

    Répondre à ce message

  • #2542746
    Le 9 septembre à 10:28 par fred2lens
    Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

    chez nous la marque au losange .......on a retiré machine a café ,les pauses au horaires bien definies espace entre fumeur agrandi bref la chasse au sorciere rien a voir avec le covid menace de sanction si non respect de ses nouvelles regles......

     

    Répondre à ce message

  • #2543227

    Ça se voit que vous ne mettez pas les pieds dans une entreprise. Des "référents Covid" il y en a depuis le déconfinement dans la mienne, afin d’organiser et d’appliquer les règles exceptionnelles.

    Et oui le gros problème c’est que tous les décideurs sont en sandwich entre ceux qui ont très très peur et ceux qui en ont très très marre.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents