Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

Avec un brassard "kapo" ?

Un jour, à La Rédaction, on s’est moqué du chief happiness officer, le responsable dans l’entreprise du bonheur général. Le CHO n’était pas obligatoire, c’était juste une tendance à la con comme il y en a beaucoup dans le monde du nouveau management. Mais là, l’oligarchie vient de nous pondre une nouveauté intrigante, un œuf d’autruche qui sortirait d’un cul de poule bien malade...

 

Le référent Covid, c’est le fayot qui va être désigné dans chaque entreprise pour faire respecter la répression sanitaire du gouvernement vendu aux grands intérêts pharmaceutiques.

« Les entreprises, obligées d’organiser des mesures sanitaires dans les locaux, attendent de savoir si elles seront obligées de désigner un "référent Covid". C’est la mesure qui reste en suspens dans le nouveau protocole destiné à déconfiner les usines et les bureaux. Mais certaines entreprises ont déjà pris les devants. Noémie Gillon a ainsi été désignée pour traquer le non respect des règles sanitaires sur les chantiers d’une entreprise. Port du masque, distanciation sociale, elle à l’œil sur tout. » (France Info)

 

On dirait un sketch de Groland mais c’est pas du Groland : c’est du Connarland. Les régimes totalitaires ont toujours trouvé des collabos pour faire le sale boulot, que ce soit chez les nazis ou les Soviétiques. On trouve toujours des frustrés de pouvoir, tout en bas, pour se venger sur les autres, limiter les libertés, punir, contraindre, faire chier, quoi.

« Une mission qu’elle mène de manière bénévole, elle ne touche aucune prime pour un travail qui n’est pas facile à faire passer auprès des ouvriers. "C’est un peu compliqué, mais on a des règles, il faut les respecter c’est tout", confie l’un des travailleurs du chantier. "C’est tout au long de la journée qu’il faut faire des rappels, donc j’essaye de ne pas passer pour la méchante non plus, parce que ce n’est pas mon rôle", indique la référente. »

Ben voyons ! Pas étonnant qu’en régime néolibéral fascisant nos élites aient trouvé ce nouveau job de kapo qui va officier dans les boîtes. C’est tellement contre-productif qu’on n’arrive pas à se défaire de l’idée qu’on vit dans un sketch géant, une blague universelle, mais aussi un asile psychiatrique.
Justement, Canal a déjà fait un sketch sur le sujet :

 

 

 

 

Il y a trois millions d’entreprises, petites et grandes, en France. Un référent Covid nommé dans chaque boîte ça aurait pu diminuer notre chômage massif de moitié, mais le RC sera recruté dans chaque boîte et ne sera pas défrayé. Malin, le néolibéralisme ! Un kapo dans chaque entreprise, la répression gratos ! Mais aussi la remontée d’informations :

« Sophie a mal mis son masque », « Gérard m’a envoyé(e) chier », « Pierre m’a fait un doigt d’honneur », « Toto va sur E&R en douce », « Thomas m’a dit d’aller me faire foutre », « Mohamed a menacé de me découper en rondelles », « Frédéric m’a foutu une main au cul », « Samuel m’a dit qu’il avait le 06 du CRIF »...

Message aux référents Covid (et à leurs victimes potentielles)

Au fait, qu’est-ce qui nous garantit que le RC ne va pas péter les plombs et user de son pouvoir pour plomber ses petits camarades, par exemple en profiter pour obtenir des faveurs pécuniaires ou sexuelles ? Nous entrons là dans un domaine du droit bien compliqué...

 

 

De toute façon, dénoncer c’est pas bien. C’est même dégueulasse.

 

 

Message envoyé à la nouvelle Kommandantur.

La honte

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les putes (mâles ou femelles) c’est désormais gratos et niveau cadre/cadre sup.
    On avait déjà cela dans la jetset et autres bourgeoisie... c’est bien, on descend en gamme. Ce sont celles des rues et de l’Internet qui doivent se marrer même si cela peut tuer le métier.
    Ils sont beaux les Adolfo Ramirez de pacotille et les crevards qui refilent leurs tickets de pain sans se mettre en grève.

     

    • Curieusement on ne parle pas du role
      de Collabos des syndicats.
      Pas un monte au créneau pour dénoncer
      cette "MASQUARADE".
      Il y a bien des syndiqués dans le milieu syndical ?
      Ils savent lire des graphiques, et savent si
      le taux de mortalité correspond à une épidémie.
      Ils sont tous terrorisés ?


    • @Caramba

      Qu’est ce que t’en sais ?
      Dans ma boîte par exemple les syndicats montent au créneau pour ce genre de choses, mais bon ça fait pas la une des journaux.


  • #2541560

    Comme je suis contente de ne plus travailler en entreprise... J’espère qu’avec un réfèrent Covid bien chiant, les salariés soumis à cette surveillance, vont finir par réaliser l’arnaque sécuritaire du coronavirus...

     

    • Tout à fait ! Et je pense que le gouvernement devrait meme imposer le port du masque à la maison, y compris sous la douche, avec contrôles de police aléatoires et réguliers. Il faut serrer la vis plus fort encore, jusqu’à ce qu’ils réfléchissent. Moi, ça fait plus de 20 ans que je suis un paria dans mon pays et pourtant, j’ai tout réussi à l’étranger. J’en ai marre de voir des gens aux fonctions parfaitement inutiles pour la société s’arroger le droit de donner des ordres à des types comme moi. Qu’ils souffrent bien, s’ils n’étaient pas préparés à une telle situation, c’est qu’ils ont probablement tous "votés contre le fascisme" à chaque élection, sans compter tous les argumentaires débiles que l’on peut entendre ici et là sur tout un tas de sujets dans la France actuelle. Ce coup d’état mondial est le juste retour de baton dans la gueule de tous les soumis. En attendant, pour moi c’est pas de masque avec le sourire, pas de vaccin et bonheur de vivre : j’ai voté Le Pen en 2002 !


  • #2541564

    Ha d’accord mais je comprend mieux maintenant ! Ils n’ont même pas besoin de les nommé ! Les fayots ramolli du ciboulot vont se faire une joie de s’attribuer ce rôles après avoir vue ce petit extrait de propagande du France2. C’est pour ça qu’une casse couille au boulot c’est soudainement mise à me faire chier parce que je mettais mal mon masque cette semaine alors que c’est le cas depuis 6mois (et que je l’emmerde, je suis droit dans mes bottes si je doit payer 135€ et même me faire viré j’en serait ravi plutôt que plier à cette bêtise qu’ils avaient déjà essayer de nous faire gober il y a quelques année quand on a reçu pour la première fois un carton de masques FFP2 pour la grippe aviaire où autre, ils ont périmé depuis. Mais bon c’était le coup d’essai et c’est comme ça tout les 2-3ans on nous pond un nouveau virus de la grippe avec un nom ridicule et on essaie de nous vendre des mesures exceptionnelles qui servent de pompe à frics... La maladie c’est toujours la même... Et le résultat aussi à condition de ne pas supprimer des hôpitaux et des médicaments hein...


  • Mais du coup elle n’est pas au chômage ? Comme quoi c’est pas que pour les journalopes...


  • Le crime en vers l’humain le plus visible celui de le priver de son oxygène ! la condamnation extrême car généralisée au monde entier, les preuves sont accablantes, la pandémie est réduite à ce jour à un virus !


  • #2541595

    La Délation par les collabos du pouvoir néolibéral.

     

    • #2541825

      Un ami se fait apostropher dans la rue car non porteur du masque. Le "larbin" lui dit que c’est le règlement. Réponse de l’apostrophé : "En juillet 42, au vel d’hiv’, c’était aussi le règlement de rafler, on sait tous comment ça s’est terminé". Le larbin a passé son chemin en repartant la queue (si tant est qu’il en avait une) entre les jambes. Bon, l’ami est sympathisant E&R. Je lui ai dit qu’il était sacrément faux derche sur ce coup là. Réponse de l’intéressé : "y’a que ça qui marche avec tous ces dégonflés !!!". Bref, j’ai peur que nous ne soyons pas près de gagner la guerre anti-larbins.


    • @VIVACHAVEZ
      Moi, je place beaucoup d’espoir dans le vaccin obligatoire pour faire tout un tas de trucs inutiles de larbins. J’ai mon permis de pelleteuse, pour quand il faudra faire des fosses communes.
      Mais sinon, moi non plus je ne mets jamais le masque. Personne ne me dit rien car il paraît que j’ai une gueule de gars qui cogne... Le plus drôle c’est quand les flics regardent en direction opposée. Je suis curieux de voir comment va se passer le prochain attentat avec tous ces gens courageux et désireux de vivre.


  • Encore pire que la dictature dure : la dictature molle, arc-en-ciel et avec des licornes souriantes.
    Infect !


  • #2541597
    le 07/09/2020 par Je suis Soral et dieudo
    Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?

     :)excellent le sketch
    Rien à rajouter sur l absurdité de la dictature sanitaire et de fait de sa dénonciation


  • La môme dans la vidéo Canal+ : Déja avec Windows XP on a mis 2 ans à s’en remettre. Rien que la gueule de talent appropriée, j’ai éclaté de rire. Le stress si ça se trouve, genre rire de rupture...
    Ça me rappelle quand « la qualité était à la mode » : On va travailler mieux, Et plus car on sera plus efficients, plus productifs... Et les petits cadres et ouvriers : Est-ce qu’on sera payé plus ?
    Et puis il y a toujours le Document Unique sur les risques professionnels à prendre en charge par le Patron (Responsable). Va y avoir du boulot pour les Avocats ! Et quand le référent suceur ponctuel sera devant le Juge, on n’a pas fini de rigoler...


  • Dans les entreprises, c’est peut-être nouveau. Mais dans nos stands de tir belges, je puis vous assurer que les bédides kapos sont actifs et depuis un certain temps.

    Qui sont-ils ? Ils ont surgi de nulle part. Du jour au lendemain on a vu arriver des nouveaux commissaires de tir, censés être présents durant toute la séance. Pensez-donc, des tireurs aguerris, qui pratiquent assidûment leur sport (ou hobby) depuis des décennies, qui n’ont jamais causé le moindre souci, que les exploitants de stands, privilégient chaque fin d’année, au moment de reconduire ou non, les affiliations, pour l’année suivante, car ils les connaissent et sont certains d’avoir zéro problème.
    Ces nouveaux gugusses, qui nous font des remarques "sécuritaires" aussi stupides que leur ignorance, de la discipline qu’ils prétendent encadrer. Une telle situation ne pouvait durer sans qu’éclatent des conflits sérieux. D’abord strictement verbaux, la gueulante ça soulage, une fois, deux fois. Très vite, on en est venus aux mains, repoussant énergiquement l’espion du giron gouvernemental, qui croyait qu’on allait le laisser pousser sa gueulante, sans réaction.

    J’appréhende le stade suivant ou un coup de poing ou de boule, ne pourra être retenu. Entre-temps, les exploitants de notre stand, semblent avoir pris la mesure du problème et ont demandé à ces connards, de mettre un bémol, dans la façon dont ils nous traitent, nous les Tireurs qui faisons vivre le club. Un petit boycott temporaire de la buvette, a méchamment aidé les exploitants, à comprendre où était leur intérêt. Quant à moi, je prends un malin plaisir à filmer les longs moments, où les kapos de service, terrassés par la soif ou le froid, abandonnent leur poste, sans vergogne, pour aller se désaltérer ou se réchauffer les couilles... À suivre ! Non, mais !!!

     

  • #2541604

    A l’époque de la vieille Dame Juive (dernière vidéo), la délation était « payante » (50 Francs de l’époque). Aujourd’hui, ils ont quand même merde réussi à la rendre gratuite. Je ne porte pas de masque en général mais j’en ai toujours un dans la poche (je porte le masque, quoi !). Je suis rentré dans mon Super U démasqué. J’ai croisé des gens qui n’ont rien dit (des vieux, des « étrangers », certains Voire la plupart avec le masque « mentonnier »). Un type m’a interpellé (Blanc de base, gueule à avoir voté En Marche) : Monsieur, Vous n’avez pas le masque ! J’ai pris l’air étonné, Ah merde ! Merci Monsieur (mis mon masque). Réponse : Pas de souci, ça peut arriver.
    Un type de 35/40 ans... C’est pas gagné.
    Inutile de chercher des référents Covid spécifiques, de fait ils sont légion.


  • Je n’aimerais pas croiser la référente Covid pendant ses menstruations. Elle a l’air déjà tellement casse-couille. Le genre de personne qui vous font choper un ulcère rien qu’en les croisant au quotidien.


  • le mange merde de base va se révéler au grand jour , sa capacitée à sucer pour succéder va hisser le niveau de la collaboration à des hauteurs qui feront passer staline pour l’inventeur du smiley.


  • Est ce que les autres pays utilisent le même protocole ? NON ! C’est l’exception culturelle française ! Il faut voir ce qu’est devenu l’éducation nationale ! Tout part de là !


  • Le protocole national du 31 août 2020 n’ayant aucune valeur juridique, le référent Covid n’existe tout simplement pas.

    Mais chut...


  • Heureusement que je suis à la retraite, parce que je ne supporterais pas, ça serait au-dessus de mes forces et les claques dans la gueule fuseraient .Surtout lorsqu’on vient me faire chier pour rien . Non madame vous contrôlez que dalle , vos faites chier le monde...

     

    • DIXIT -----> Je suis dans le même état d’esprit que vous.Je ne sais pas à quoi c’est dû, mais lorsque j’étais en activité comme cadre d’entreprise, jamais personne n’a essayé de me titiller. J’aurai été curieux de voir quelles attitudes auraient ces emmerdeuses avec moi.


  • Le Kapo de service en somme


  • C’est drôle car mon référent , enfin ma référente.... s’est désignée d’elle même. Elle est toujours "débordée" mais elle a le temps de gérer cette merde, et elle est contente de la gérer en plus !
    Femme d’environ 40 ans féministe, toujours en "guerre" avec les mecs de la boîte, sans enfant.
    Résultat : je suis resté par choix personnel en télé travail (faut bien manger), je préfère être chez moi que devoir voir cette conne et les larbins masqués.

     

    • #2541827

      40 ans sans enfant ? Elle n’a même pas trouvé un beau migrant fraîchement débarqué ? Les tradi-Sions se perdent.........


    • Une femme sans enfant est potentiellement une femme qui a eu l’intelligence de comprendre que nous sommes désormais trop nombreux sur cette planète.

      Se reproduire n’est pas non plus l’alpha ou l’omega d’une existence... on peut réfléchir, aussi.

      Les fourmis aussi se reproduisent, c’est à la portée de n’importe quelle vie, de se reproduire.


    • Bonjour,

      @Yankee98 : J’ai cru cela très longtemps, mais c’est un leurre.
      La vie n’a aucun sens sans la famille et la descendance.


    • @Yankee98 : on trouve, parmi les femmes qui ne veulent pas d’enfant, beaucoup de féministes à la con, cheveux bleus et piercing dans le nez. Plutôt que mettre en avant leur intelligence à ce propos, je parlerais plutôt de sélection naturelle...


  • Mais qui va oser s’abaisser à ça ? les mecs qui vont oser avoir ce genre de comportement ils vont se faire savater dans la rue c’est pas possible autrement, quand même ?

     

  • Dans une lettre de motivation à un poste de fonctionnaire une expérience en tant que "Kapo du Covid" devra être mentionnée . Presqu’aussi bien qu’un stage de gardien de prison .


  • Difficile de croire que tous les patrons confiront cette charge à des idiots délateurs...


  • #2541673

    Au lieu de parler de référent,il serait plus adapté de parler de révèrend tant cette histoire de COVID tient plus de la croyance en un dogme que de la science.Malheur aux hérétiques et autres mécréants qui contestent la sainte parole .Au lieu du bûcher,ils seront condamnés à l’infamie de conspirationnistes et autres complotistes décérébrés.

     

    • Bravo ! La nouvelle religion hygieno-larbino-obscuranto-sioniste est effectivement en place...on croit rêver (cauchemarder !), Ben non.. les Français se souviennent-ils encore du sens étymologique de "franc", "France" "franche" ??? Liberté chérie ! Combats avec tes défenseurs, mon œil ! Les franchises et les villes libres c’était " le Moyen-Âge" ??? En fait nous entrons bien dans les temps obscurs mais le mouton décérébré , fier de mettre régulièrement son bulletin dans l’urne continuera de croire à la liberté du peuple souverain !!!


  • #2541683

    On a désormais des "référents Covid" dans les clubs de sports. Ce sont des gens qui n’ont aucune compétence, mais qui rêvaient d’avoir un rôle à tenir au sein des structure...Des gens qui sont capables de vous demander de porter le masque en réunion , mais qui proposent de partager des pizzas et de boire dans des verres sales à la même réunion ! Qui portent leurs masque sous le nez, vous réclament autoritairement des tests Covid qu’ils vont archiver, sans se rendre compte qu’ils sont passibles de poursuites pour violation du secret médical. Des blaireaux donc...

     

  • ces gardes chiourmes femelles sont de vraies salopes imbues de leur (pouvoir accordés ) une fois je vais signaler à ce genre de femelles gérant les pollutions qu’au sous sol une grosse boule d’amiante sert de tampon pour boucher un mur elle viens voir et là elle me dit
    (( pas de probléme pour l’environnement moi je m’occupe que d’environnement ))
    mais alors les ouvrier qui travaillent dans ce sous-sol mal aéré il en respire de cette merde que je lui dit
    ((pas mon probléme à moi)) et la elle fout le camp

    2 semaines plus tard elle vient me voir pour que je lui fasse un portique pour tenir des panneaux du genre



    chauffeur penser planète éteignez vos moteurs quand vous décharger vos camions etc etc



    je lui fait ,et les installe

    elle vient me voir en disant que c’est pas fini qu’il faut les peindre pour que cela soit joli

    je lui réponds "" en conformité avec ta philosophie environnementale les peindre c’est pas écolo , diluant + peinture + pluie= ruissellement donc pollution à long terme de la nappe phréatique et empoisonnement des populations alors que la rouille est un oligo-élément des plus sains !!et d’ajouter t’es écolo ou pas il faut savoir

    là rouge de colère elle est parti en grommelant sale bonhomme à la con

    et je lui répond en plus tu es sexiste tu n’aime pas les hommes je vais le signaler au C H S C T

     

  • On peut relire avec profit le discours sur la servitude volontaire de La Boétie...


  • c’est le commissaire du peuple chez les soviétiques


  • "pour les entreprises de plus de dix salariés"

    ouf ! Parce que sinon j’essaie d’imaginer la tête de mon chef s’il fallait imposer un "référent COVID".... Monde de fous !!!!


  • Ça commence par un référent* Con.Vide, puis ça évolue en :

    AVIS À LA POPULATION :
    « Le Secrétaire général au Maintien de l’Ordre fait connaître à la Population que, dorénavant toute personne qui donnerait des renseignements permettant l’arrestation de terroriste recevrait une récompense en argent qui ne sera jamais inférieure à 20.000 francs.
    Ces renseignements pourront être donnés soit dans les Brigades de Gendarmerie, soit au Commissaires de Police. »
    Extrait d’affiche suite loi du 25 octobre 1941 faisant de la « dénonciation » une obligation légale.

    Subtile différence entre dénoncer et faire de la délation pour des motifs non avouables – vengeance personnelle, faire virer quelqu’un pour obtenir son poste, etc ... – tout ça, avec évidemment, comme dhab la bonne conscience de l’obligation légale de la loi qui vous délègue en fait, son pouvoir d’exercer un rôle de référent, terme à la mode :) en réalité de jouer la kapo de service surtout bénévole = qui vous veut du bien :)

    Puis ça se termine en HP ou en garde-à-vue, en prison pour pensées non-Charlie ... comme préconisait Nathalie Saint Cricq, chef du service politique (2012-2017) sur France2. La « kapo en service kommandantur » n’a-t-elle pas hésité à déclarer sur France 2 : «  Il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas « Charlie ». Les traiter comment ? Où ça ? Camp FEMA ? Par qui ? pas banal cette déclaration !

    Mettre un référent à vos trousses, c’est déjà vous soupçonner subtilement a priori d’irresponsabilité mais plus profond, vous placer dans une relation de dépendance, par l’injonction de porter un masque, faire distanciation physique, lesquels ne servent à rien en terme de protection sanitaire, prouvé !

    Il s’agit d’un prétexte intrusif pour nous mettre en situation d’infériorité, d’atteinte à notre dignité, mettre la pression et contrôle permanent.

    Habeas corpus ad subjiciendum « que tu aies le corps pour le soumettre » fautif devant la Cour de la plèbe masquée.

    La meilleure manière de désorienter les gens, casser leur volonté, leur résistance, leur dignité, c’est de leur faire faire des choses absurdes, qu’ils savent absurdes, fausses, dubitatives, culpabilisantes, invérifiables : la dissonance cognitive fonctionnant dès lors à fond, absorbe et épuise leur énergie vitale d’ailleurs mise en danger par le port du masque par manque d’oxygénation.

    Comment ça commence, comment ça finit ??? d’autant que l’arsenal juridique est prêt et les charlies masqués pullulent.


  • #2541819

    Le « référent » ? Bordel c’est finalement quelque part le même qu’on trouve pour le Covid ou pour les gilets jaunes...


  • #2541850

    Comme dirait Adèle, une amie patriote et antisioniste :"Nous sommes dans la France de l’Adèle à Sion"......


  • #2541884

    N’oubliez jamais ce petit dicton : Celui qui n’ arrive pas à briller par son travail cherchera à le faire par d’autres moyens . . .
    Ce à quoi je rajoute : une pute restera pute toute sa vie, même après la retraite, je n’évoque pas ici les filles de joie pour les quelles j’ai infiniment plus de respect ...mesdames je vous salue

     

  • ’’Le "référent Covid" dans les entreprises sera-t-il armé ?’’...
    Ce serait plus prudent, car il y a fort à parier qu’il va très vite se transformer en cible prioritaire d’une exaspération collective en milieu clos, ou comme un exutoire du genre de ceux que l’on retrouve cabossée en position fœtale au fond de wc à la turc...pour les candidats à la sinécure en usine ce serait plus prudent d’endosser le bleu de chauffe d’un délégué syndical ripou vendu au patron.


  • #2542093

    Dans ma salle de sport locale à peu près tout le monde s’en fou ! On arrive sans masque, on se change sans masque, le patron et la patronne à l’accueil n’ont pas de masques. Quelques hurluberlus arrivent pour s’inscrire avec le masque, d’autres très rares remettent le masque pour passer d’un poste à l’autre (nan mais sérieux quoi !).

    Le patron de la salle nous demande juste d’avoir le masque sur nous. Certains le mettent en brassière, d’autres dans leur poche. Ca fait bientôt un mois que j’ai un masque que je n’ai jamais mis sur mon visage, dans la poche de mon pantalon de survêt.

    Comme la gendarmerie est à 500 mètres, de nombreux gendarmes sont inscrits dans la salle et un accord tacite été passé. Ben oui les gendarmes savent très bien que tout ce truc est ultra bidon.

    Nous faire croire à un danger de mort et rouvrir les salles de sports qui sont connues pour être des nids à microbes.... Rien que ca devrait mettre la puce à l’oreille des cons qui arrivent avec leur muselière sur le nez. Tout le monde transpire à mort là-dedans, les goutellettes imprégnées du dangereux virus volent dans tous les sens.

    Je fais de la muscu (sans produit chimique hein !). J’imagine qu’on me demande de remettre le masque en chaque répétition, le joggeur qu’on lui demande de remettre le masque entre chaque foulée, le boxeur entre chaque coup qu’il porte !

    On est dans un monde de malade mental, les gens obéissent comme des moutons c’est absolument fascinant, mais ca m’énerve, mais ça m’énerve ! C’est vraiment le scénario de science-fiction, c’est invraisemblable. Même mon connard de frère y croit (faut dire qu’avant il lisait libé et maintenant il à rejoint la dissidence en lisant médiapart...)

     

    • #2542352

      "Il a rejoint la dissidence en lisant Mediapart"
      ca m’a bien fait rire...


    • Je travaille dans un établissement scolaire, le Proviseur et son proviseur adjoint travaillent sans masques, et ne demandent pas aux visiteurs ni aux secrétaires de les porter, ailleurs non plus dans l’établissement personne n’en met, tout le monde semble avoir un masque en poche, qui sort dans certains cas. Cette histoire de masque est la plus grosse erreur de Bain & comp. ils viennent d’un coup d’un seul de recréer l’unité populaire, la complicité, la solidarité des l’oppressés face aux oppresseurs. Ils s’imaginent travailler l’acceptation, ils sont juste en train de créer l’unité sacrée. Je suis ravi.



  • On trouve toujours des frustrés de pouvoir, tout en bas, pour se venger sur les autres, limiter les libertés, punir, contraindre, faire chier, quoi



    Pas besoin de Covid pour ça !


  • La mobilisation autour du délire collectif sidératoire organisé par les putschistes sous prétexte sanitaire se diversifie. Une guerre civile new look mais qui ne permet pas le diviser pour régner. L’effondrement est pour très bientôt.


  • Ca y est, 1984 décomplexé, sans douleur, sans contestation,une vraie jouissance pour le pyramidion.


  • chez nous la marque au losange .......on a retiré machine a café ,les pauses au horaires bien definies espace entre fumeur agrandi bref la chasse au sorciere rien a voir avec le covid menace de sanction si non respect de ses nouvelles regles......


  • Ça se voit que vous ne mettez pas les pieds dans une entreprise. Des "référents Covid" il y en a depuis le déconfinement dans la mienne, afin d’organiser et d’appliquer les règles exceptionnelles.

    Et oui le gros problème c’est que tous les décideurs sont en sandwich entre ceux qui ont très très peur et ceux qui en ont très très marre.


Commentaires suivants