Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le retour de Trump ?

 

Lecteur alternatif :

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2714672
    Le 28 avril à 13:36 par becalme
    Le retour de Trump ?

    Tant qu’il y’aura des féministes et des gays ce pays est loin de se réveiller.

     

    Répondre à ce message

    • #2714809
      Le 28 avril à 18:51 par Jean Jean
      Le retour de Trump ?

      Je vois pas vraiment le rapport mais bon :-)
      C’est de l’humour ou du 3e degré ?

       
    • #2714914
      Le 28 avril à 22:43 par becalme
      Le retour de Trump ?

      @ jean jean,

      Avant, dans les années 50 : un film titré "Tant qu’il-y-aura des hommes". Soixante ans après LGBTQ++. Ou " Ou sont les femmes" et aujourd’hui, "Ou sont les hommes" ?

       
    • #2715106
      Le 29 avril à 10:46 par Stéphane
      Le retour de Trump ?

      Le trop semblable finit par ne plus rien engendrer( rien à voir avec ouvrez les frontières à tout vent).

      Loin de moi l’idée de faire l’apologie des pratiques entre hommes ou entre femmes(analogie au semblable là où à l’image de la vie, l’engendrement ne se fait qu’au travers du sexe opposé complémentaire, engendrement des enfants mais aussi engendrement d’une conscience transcendante par le sexe relié à l’amour, aux sentiments,...) mais j’ai connu, pour l’exemple, des homos (d’amitié et certainement pas par le charnel) guerriers dans les salles d’entrainement que ce soit à la salle de sport, à la boxe, la thaï, la lutte ou le judo. Et avec une conscience politique qui pourrait en redonner à plus d’un. Tant que leurs pratiques sont de l’ordre du privé, qu’est-ce à dire ? D’autant plus que, pour ceux que je connais, ils n’ont pas vraiment en objectif de dévoiler leurs attirances à toute la planète et préfèrent avoir la discrétion de leur côté.

      La majorité des hommes est, quoi qu’en disent les sociologues du capital en acharnement contre le sulfureux patriarcat, hétérosexuelle. Néanmoins féminisée, ne supportant plus l’affrontement, sentance d’un confort bien établi et parfois légitime,bien plus apte à tourner les pieds, que les populos homos que j’ai eu l’occasion de connaître( situationnel mais paradoxal).

      Les sociétés comportent leurs sodomites(sous toutes ces sutures). Et la gay pride le défilé de la déchéance humaine : mamelons percés, le cuir de rigueur, épilations de coureurs cyclistes (pour qui pédalent ils). Tout y passe : les alerte j’ai mal au bout ravis de se complaire avec le curé tréci sous l’homélie de monseigneur Jean 23... cm. La transgression remplace la transcendance. Les village popole en fond sonore.

      Que sommes-nous devenus délicats à leur endroit, oubliant même le respect que l’on doit aux femmes qui composent nos sociétés(pour celles non négligées dans leurs rapports au monde) car il ne sert à rien de dire à celui qui se réclame de la jacquette qu’il en est (pour paraphraser Fernandel) tandis que le plus violent morceau est de réserver à ces hommes attendris la délicatesse de mots fleuris, lui suppléer au gaie, l’observant plutôt pinipède. Les mots se choisissent entre eux, ainsi en va t-il du foc, toujours à prendre le vent... par derrière.

      Trump peut-il revenir au pouvoir ? Ce n’est pas à exclure. Les démocrates sont pris à leur propre jeu. Le trumpisme est là pour un moment.

       
  • #2714778
    Le 28 avril à 17:33 par mistermoon
    Le retour de Trump ?

    On peut toujours rêver , mais personnellement je pense que l’état profond américain est bien trop puissant pour qu’il se passe quoi que se soit.
    Je reconnais y avoir cru avec Alexis Cossette mais pas là.

     

    Répondre à ce message

  • #2714781
    Le 28 avril à 17:43 par Ignatius J. Reilly
    Le retour de Trump ?

    Pour qu’il y ait retour, il faudrait qu’il y ait eu départ...
    Après chacun est libre de penser que Joe Bidon (qui n’est pas Joe Biden) dirige les États-Unis, cela sert à ça de vivre dans une "démocratie".

     

    Répondre à ce message

  • #2714812
    Le 28 avril à 18:58 par petitponey
    Le retour de Trump ?

    Soros chie mou depuis quelques jours (deja que c’est un vieux dinosaure, il doit etre incontinent).

    Pourquoi ne laissent-ils pas l’audit se derouler ? Ils ont tout a gagner, puisque les democrates ont gagne. Ils auraient une tres belle opportunite de bien ridiculiser le camp republicain. "Truth fears no investigation" comme ils disent en anglais.

     

    Répondre à ce message

  • #2714826
    Le 28 avril à 19:24 par Lyseann
    Le retour de Trump ?

    Il a joué son rôle. Il ne reviendra pas à titre de Président. C’est aussi un titre du Chef d’une entreprise, ce que les états -unis ne sont plus constitutionnellement.
    Il y aura bien un basculement des consciences. Et les divulgations auront lieu.

     

    Répondre à ce message

  • #2714971
    Le 29 avril à 01:02 par borussia1871
    Le retour de Trump ?

    Pourquoi les démocrates n’ont payé le million dollar de caution ? Pcq leur action aurait été résumée à "ils ont payé pour qu’on enquête pas".
    La communication est importante dans cette bataille. Or il vaut mieux pour eux de faire annuler cet audit en l’attaquant sur sa légalité et sa nature (Cyber Ninja de connivence avec Trump).

     

    Répondre à ce message

  • #2715072
    Le 29 avril à 09:40 par dixi
    Le retour de Trump ?

    Qu’on le veuille ou non Biden à ,et avait perdu les élections, on peut tourner la chose dans tous les sens .Les démocrates ont volé les élections, ce n’est pas pus compliqué que ça, il faut arrêter de se mentir .Il ne reste qu’à le justifier, mais c’est ce qu’ils ne veulent pas et ils emploient tous les moyens pour ne pas le faire, part peur de découvrir la supercherie .Un pays qui est sous une fausse présidence ne peut aller très loin ,car avant tout c’est le peuple qui commande .On peut voler une présidence, la preuve, mais on ne peut pas voler des idées .Tout ceci se retournera automatiquement contre cette fausse présidence .Ça c’est comme la fausse monnaie, au bout d’un moment ça ne vaut plus rien .

     

    Répondre à ce message

  • #2715080
    Le 29 avril à 09:51 par toto l’asticot
    Le retour de Trump ?

    Cyber Ninja n’a pas grand chose à perdre et tout à gagner !

     

    Répondre à ce message

  • #2715304
    Le 29 avril à 16:44 par Jean Guerec
    Le retour de Trump ?

    Même si Trump avait remporté L’Arizona ça n’aurait pas changé l’issue l’élection.

     

    Répondre à ce message

  • #2717051
    Le 2 mai à 00:34 par Lutte de classe
    Le retour de Trump ?

    Le problème est JUSTEMENT de "croire".
    Trump devait "drainer le marais" et ainsi éviter de se faire voler l’élection.
    Résultat ?
    L’inverse

    Il est LOGIQUE que Trump allait perdre. Et il a perdu.
    Il voulait virer les capitalistes mondialistes, TOUT en gardant le capitalisme nationaliste (lui et ses quelques potes milliardaires qui n’ont pas de business international).

    Sauf que les USA sont bâtis sur l’imposture capitaliste mondialiste DEPUIS LE DEBUT (constitution et institutions).
    Il ne pouvait donc saper les fondations. Et il ne le peut toujours pas.
    Car les USA sans le capitalisme mondialiste s’effondrent.

    Les USA vont donc s’effondrer, comme tous les états nations qui servent la soupe au capitalisme sur toute la planète à coups de contrats internationaux.

    La logique historique ne s’accommode pas des croyances : seulement des FAITS
    Le capitalisme a créé l’état nation pour créer le marché mondial.
    Maintenant qu’il est créé, fini l’état nation.

     

    Répondre à ce message