Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le visage masculin a évolué pour mieux encaisser les coups de poing

Le visage de nos ancêtres masculins est devenu plus fort et plus charnu pour mieux se protéger des coups de poing. C’est que déclarent des biologistes évolutionnistes dans une nouvelle étude que rapporte le journal scientifique Biological Reviews.

Une étude précise, des fossiles, a montré que la structure osseuse du visage de l’australopithèque n’était peut-être pas la conséquence de son régime alimentaire. Cet ancêtre reculé de l’homme n’aurait pas, selon le Professeur Carrier, été un mangeur de noix mais un mangeur de fruits.

Ce qui a façonné réellement la structure du visage de cet ancêtre aurait plutôt été selon lui la concurrence féroce pour les femmes et les matières premières. Les parties du visage qui ont changé le plus profondément à cette période reculée (la mâchoire, les joues, les os du nez et les orbites oculaires), étaient en effet le plus souvent abîmées lors de luttes au poing et sont celles qui diffèrent le plus entre les hommes et les femmes modernes.

« Les os de la mâchoire sont ceux qui se brisent le plus souvent lors d’une bagarre au poing. Grâce à la médecine moderne, une fracture de ce genre n’est actuellement pas la fin du monde, mais il y a 4 millions d’années, un accident de ce genre était sans doute fatal. Vous ne pouviez plus mâcher votre nourriture et pouviez mourir de faim », explique le Professeur Carrieer.

Selon la nouvelle théorie (l’hypothèse du renforcement protecteur), le visage de l’individu masculin a évolué pour offrir une meilleure protection contre les poings de l’homme - qui d’ailleurs auraient évolué pour distribuer les coups dans une sorte de course évolutionnaire à l’armement.

Les descendants de l’australopithèque, parmi lesquels les hommes modernes, ont cependant une structure faciale nettement moins robuste. Cela est dû au fait que l’existence de l’homme est devenue moins violente et qu’un visage résistant est devenu moins essentiel au fil du temps - une théorie controversée qui est approuvée par certains historiens modernes compte tenu de l’histoire contemporaine.

Voir aussi, sur E&R :

Donner et recevoir des coups ? J’étudie la question avec Alain Soral, chez Kontre Kulture !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Nos ancêtres ont également, de manière très visible, les arcades et les pommettes plus épaisses afin de mieux protéger les yeux dans leur orbite (organes très importants).

    Notre physionomie s’adapte à notre environnement, d’où la corrélation entre notre mode de vie et l’état de notre organisme. Le mécanisme de la sélection naturelle détermine quels individus sont les plus aptes à vivre et prospérer (se reproduire) dans un environnement donné. Tandis que les moins aptes sont mal à l’aise et incités à moins se reproduire, donc à moins transmettre leurs gènes propres (caractéristiques).
    Celui qui ne s’adapte pas à son milieu naturel (attention, pas sociétale ! pas artificiel !) est voué à disparaître et ne laisser aucune trace de lui.

    On remarque qu’à l’ère de la postmodernité, l’homo œconomicus est en pleine déchéance animale (ce que l’on est vraiment lorsqu’on enlève toute prétention divine à l’homme).
    Masse musculaire rachitique, surplus de graisse, régulièrement malade, dépressif, stressé, peu cultivé et peu ouvert d’esprit, sans descendance ou presque, quand il a des enfants il ne s’en occupe que très peu, ect.
    En bref, ce n’est pas l’avenir de l’humanité, c’est son suicide.

     

    • « Masse musculaire rachitique, surplus de graisse, régulièrement malade, dépressif, stressé, peu cultivé et peu ouvert d’esprit, sans descendance ou presque, quand il a des enfants il ne s’en occupe que très peu, ect.
      En bref, ce n’est pas l’avenir de l’humanité, c’est son suicide
       »
      Pas si sûr, puisque
      La dépression et le stress permettaient d’avoir une vision à long terme dans les régions nordiques où il fallait faire des réserves et les calculer selon le nombre de têtes, donc se retenir de faire des enfants. En Afrique les comportements sont à l’inverse parce que la nourriture est disponible toute l’année. Le surplus de graisse est propre aux européens pour des raisons identiques.
      Ce qui semble ineffectif c’est l’être métissé qui n’a plus les aptitudes spécifiques à son milieu.


  • Le Darwinisme, la Shoah et la Démocratie : la Sainte Trinité.

     

    • "La Filiation de l’homme et la sélection liée au sexe" est un ouvrage raciste.

      Le Darwinisme est bel et bien une doctrine raciste, car selon Darwin les noirs étaient a mi-chemin entre les babouins et les blancs.


    • Le Darwinisme est FAUX ! Des prix nobels de physiques l’ont prouvés depuis des années déjà ... C’est entre autres les découvertes sur la molécule d’ADN qui sont des preuves de l’impossibilitée de l’homme de descendre du chimpanzé ou autre abobinations du genre.
      MEME les plus fervents de la théorié de l’évolution se sont INCLINES face a ces DECOUVERTES !

      L’hypothèse la plus tangible est que l’origine de l’univers est du a une création d’un esprit supérieur que l’on nommera DIEU... La science moderne se rapproche des religions sur la question de l’origine de la vie.
      Arretons le mensonge menés a nous faire devenir des gens lobotomisés !


    • Effectivement la théorie de l’évolution est une fable promue au rang de dogme à croire sous peine d’excommunication de la "communauté scientifique".

      Pour ceux qui croient encore ce que l’école républicaine leur a raconté, c’est à dire qu’on vient d’un caillou et que la terre a des milliard d’années, lisez les scientifiques qui se font persécutés : Kent Hovind (PhD), Guy Berthault de l’école Polytechnique (Qui montre que les strates sédimentaire ont été déposé non pas en quelques millions d’années mais en quelques secondes), Dominique Tassot des Mines de Paris (Qui montre l’absurdité du darwinisme et son utilité pour l’oligarchie), Michael Denton (Phd), Michele Behe (PhD), Yves Nourrissat (Polytechnique), Gustave Plaisant, (X), Louis Pasteur (qui démonta Darwin), etc

      Allez vous renseigner sur les multiples ouvrages et publications scientifique sur les géants qui ont peuplé la terre il y a plusieurs milliers d’années et qui nous ont laissé des site mégalithiques (Tihuanaco par exemple)

      Vous verrez que l’homme a vécu en même temps que les dinosaures (Des milliers de statuette représentant des dinosaures découvertes en 1947 en Amérque Latine sur les sites mégalithiques ainsi que des fresques) (Cf Laurent Glauzy)

      PS : Darwin a été financé par Rockfeller sur demande de Marx pour appuyer sa doctrine matérialiste.


    • #870168

      @jojo
      Oui,l’homme à vécu en même temps que les dinosaures,mais ça c’est dans "Rahan,le fils des âges farouches" haha.


    • Il a l’air sympa ce film, il sort quand ?


    • @Jojo, ce n’est pas donné à tous le monde d’aller fouiner si loin, pour ma part je pense que plusieurs sorte d’homo (sans parler de ceux du marais et de celui que je suis tous les matin au réveil au moins) ont vécu en même temps, dont au moins deux, celle du mythe d’Abel et Caïn il mes semble, l’un qui tua l’autre frère, en fait une ’sorte’ d’hommes qui extermina l’autre.
      Pour revenir sur les Les figurines d’Acambaro j’ai aussi été bluffer, et ne sais toujours pas quoi penser.....
      Connais tu l’histoire de ED LEEDSKALNIN et son chateaux de corail : "castle corail" il me semble, qu’en pense tu ?


  • Donc le mâle médiatique ( la tapette ) n’est pas adapté à l’effondrement monétaire et bancaire qui vient. Quand ces choses commenceront, les coups partiront de tous les côtés. Seuls les vrais hommes et leurs femmes survivront.


  • Ps : Ceux qui ont un peu de bide, ça ne veut pas dire que vous avez une protection ultra perfectionnée qui amortit les coups au ventre et que vous êtes le fruit de milliers d’années d’évolution darwinienne, ça veut dire que vous vous goinfrez de cochonneries.

     

  • Et après ça le cerveau a évolué pour utiliser des grosses pierres, puis des pierres taillées au bout d’un bâton, puis des lames en cuivre, bronze, fer et enfin acier, puis des dispositifs de projection de bâtons dotés de bouts pointus et enfin des dispositifs de projection via réaction chimique brutale de projectiles métalliques à haute vitesse gyrostabilisés.

    Je crois que le cerveau a largement dépassé les poings et la résistance des os du crâne, en fin de compte.

     

  • D’où l’attirance des femmes pour les mâchoires fortes, signe de prédisposition à la survie.

     

    • L’article ne vaut pas tripette , et il est démontable point par point .Mais ....il est vrai que le fait que les femmes préfèrent les grands est un facteur crucial de l’évolution .Depuis la préhistoire, elles préfèrent les grands car ils sont supposés avoir de meilleures chances à la chasse, leur rapporter plus de viande pour leur nourriture et celle de leur progéniture , et leur apporter une meilleure protection ....Et je me suis toujours accomodé de mon mètre quatrevingt douze !


  • #869711
    le 24/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le visage masculin a évolué pour mieux encaisser les coups de (...)

    Mais bien sûr, et l’évolution veut aussi que les femelles de l’espèce naissent avec les oreilles percées puisque leurs aïeules portent des boucles depuis la préhistoire !
    Cela marche aussi pour l’os dans le nez, quand même !


  • C’est possible... D’ailleurs à force d’en prendre plein la gueule, on finit par tirer la tronche, c’est vrai... Bon, ceci dit, il est dommage que l’article ne parle pas plus avant d’autres modifications anatomiques dues à l’évolution. Par exemple, la dilatation du fondement des adeptes de la fistinière et autres du même acabit dans le contexte du "plus fort" et "plus charnu"... Pour les femmes j’connais pas trop, faudrait demander à FOURest (je suppose une évolution clitoridienne en braquemard ou quelque chose d’approchant).


  • Eh oui, d’ailleurs c’est pour cette même raison que les hommes préhistoriques n’avaient pas de nez, afin d’éviter que celui-ci ne soit cassé lors des combats.
    Vite donnez moi un prix Nobel je suis un génie...

    Quel enfumage tout de même quand l’on y pense... Pas foutus de nous démontrer la faisabilité de micro-évolutions (formation d’un organe par exemple), il se permettent tout de même de nous imposer l’idée de macro-évolution (passage du singe à l’homme par exemple) alors que rien ne la suppose si ce n’est leur idéologie.
    Si au moins ils remplaçaient le mot hasard par le mot Dieu on pourrait peut-être commencer à s’entendre, mais là non c’est vraiment prendre les gens pour des idiots.


  • J’en ai trouvé une bien bonne.

    Chacun sait que, selon les théories Darwiniennes, sont conservées en priorité les mutations améliorant les chances de survie et de reproduction (et donc de transmission de la mutation).

    Chacun sait également que la plupart des femmes préfèrent les hommes munis d’un organe de taille conséquente.

    La logique Darwinienne nous permet donc ici de déduire que :

    1) plus l’on remonte dans le temps, plus la taille raccourci.

    2) les chinois représentent le stade le moins avancé de l’évolution humaine, d’où leur faible démographie sur Terre.

    3) les africains représentent le summum de l’évolution humaine, d’où leur place prédominante et privilégiée dans les sociétés humaines.

    4) tous les hommes sous-évolués car faiblement dotés sont voués tôt ou tard à disparaitre.

    5) à l’avenir, ne subsisterons que des hommes munis d’une poutre de Bamako.

    Allez hop, encore un prix Nobel pour moi siouplait.

     

  • Le visage "masculin" de BHL n’ a pas évolué pour mieux encaisser les coups de poing !!!....et pourtant il en mérite plein la gueule !!!............

     

  • Pourtant certains ont evolué differemment et aujourd’hui sont de veritables tetes a claque.

    La liste est longue.


  • "du visage de l’australopithèque n’était peut-être pas la conséquence de son régime alimentaire."

    Putain mais vivement que les religions confirment leurs écrits par la voie de la science si les Franc Macs adeptes du darwinisme les laissent.
    C’est plus de l’idéologie de mécréants que de la science ce truc.

    Lol notre ancêtre ce serait Cheetah croisée avec l’homme de Crô Magnon nan mais des fois je vous jure !

     

    • De quelles religions parlez-vous ?
      Car si une est vraie alors les autres sont fausses et si, comme le dit la Bible, "on reconnait un arbre à ses fruits", on peut douter fortement que ces arbres soient sain(t)s et méritent d’être entretenus.


  • Vindiou ! C’est tellement n’importe quoi ! C’est fou que des "scientifiques" arrivent à des conclusions que j’excuserais à peine venant d’une personne mentalement déficiente. Une théorie débile pousse l’autre.

    Quid des singes qui possèdent ces pseudos attributs de pugilistes ? Es-ce qu’ils se mettent sur la gueule ? Non ou bien ça reste anecdotique et donc c’est loin d’être un facteur évoluant.

    En fait je genre de raisonnement me fait penser aux dialogues de Django Unchained, du raisonnement de salon (le grand univers des théocrates à la Darwin) à partir de ce que l’on croit et non pas de ce que l’on sait, du sophisme, de la merde. Suivant.

    Un exemple pour vous faire rigoler :
    Moi, seul mon index droit a eu cette évolution, car depuis des siècles mes ancêtres guérissent de manière complète et définitive le syndrome de Bayard. Une flêche, un carreau ou une balle en pleine poitrine, tiré de bien loin et planqué dans un buisson. D’ailleurs ma lignée de chafouin continue, où est celle de Bayard ?

    Enfin, mieux vaut entendre ça que d’être juif ! (Pierre Desproges)

    N’es-ce pas ?(Jean-Marie Lepen)


  • Jésus avait raison, une bonne machoire comme Sansom et ça le fait.


  • Seul petit problème, l’australopithèque n’a jamais existé. En plus ce n’était pas un hominidé. C’est officiel depuis au moins 30 ans.


  • La théorie de l’évolution est une hypothèse scientifique qui n’a jamais été démontrée, ni de près, ni de loin. Elle n’est que crédible.
    Ainsi, poser une hypothèse sur la base d’une loi naturelle elle-même hypothétique, nous conduit directement, et en toute logique, à des absurdités que seul le bon sens (on l’oublie trop souvent, celui-là) nous permet de réfuter.
    Quand on ne sait pas, on se tait.


  • Ce que l’article ne dit pas c’est que ça touche aussi le fion . Le fion de l’homme du 21eme siècle est beaucoup plus souple , il se dilate facilement pour mieux encaisser les politiques subies !!! Bon elle ne sera pas enseignée en CM2 celle-ci , mais ptet à la Fistinière ??!

     

  • Deux choses sont à considérer :

    1 : Arrêtons de parler de « Sciences » ou de « scientifiques » car c’est de l’amalgame au même titre que « juifs, chrétiens ou musulmans », « américains », « marseillais », « eskimos », « gays » ou « culs sur la commode ».
    Les scientifiques ne forment PAS une unité consensuelle.
    Pour faire (très) simple, comme chez les « journaleux », il y a des putes aussi bien que des gens honnêtes (qui peuvent ou osent ou non l’ouvrir).

    2 : Que nous sommes en 2014 et que la Théorie synthétique de l’Evolution ou Néodarwinisme a pris un sérieux coup dans l’aile à la lumière des dernières découvertes en épigénétique.
    Mais attention, ce n’est pas une raison suffisante pour basculer a priori dans le Créationnisme.

    Vous n’êtes pas sans savoir que ce qui dérange le système est ardemment combattu par lui, au mieux passé complètement sous silence.
    C’est le cas pour les SWITCHES, séquences particulières de l’ADN qui activent ou non un gène ou un ensemble de gènes donné.

    Un gène est une séquence de nucléotides bordés généralement par ATG et TAA.
    Deux animaux morphologiquement différents sont sensés avoir un ou des gènes différents d’après la vieille théorie.
    Ils ont en fait le même matériel génétique et les différences morphologiques observées viennent seulement du fait que ce ou ces gènes sont activés ou non, et dans un ordre particulier par les SWITCHES (« interrupteurs »).
    Ainsi par exemple deux populations de Drosophiles se distinguant par la présence ou non d’une tache sur les ailes n’ont pas de gènes différents comme on l’affirmait jusqu’à présent. Dans un cas le gène [aile tachée] est inactif, et dans l’autre ce même gène est activé par un SWITCH.

    On remarque que nous avons tous plus ou moins la même « boite à outils de gènes » et que ceux-ci sont activés ou non en réponse aux modifications environnementales.
    Il n’y a PAS de sélection naturelle, omnipotente et déterminante, aboutissant à une impression d’Evolution.
    Le principal mécanisme est SEULEMENT l’Adaptation.

    Evidemment certain affirmeront que c’est le doigt de Dieu qui déclenche les SWITCHES mais ne nous emballons pas.
    Pour paraphraser une célèbre chanson : on commence à savoir que l’on ne sait rien ou peu de choses et que l’épigénétique n’en est qu’à ses premiers balbutiements.
    Attendons donc d’avoir « un peu plus de matière » avant de se lancer dans l’échafaudage de nouvelles théories.


Afficher les commentaires suivants