Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le vrai fascisme de la dette

En 1928, Benito Mussolini brûle symboliquement la dette publique italienne sur la flamme de l’Autel de la Patrie à Rome :

 

Aller plus loin avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #374427
    le 03/04/2013 par DIABOLIK
    Le vrai fascisme de la dette

    Il s’agit de l’AUTEL de la patrie et non de l’hôtel.

     

  • #374428
    le 03/04/2013 par Roche
    Le vrai fascisme de la dette

    Fernand Nathan nous aurait-il menti ? Nooon pas possible...

     

  • #374445
    le 03/04/2013 par Tom
    Le vrai fascisme de la dette

    Le contrat a du mal à cramer : la bête résiste ...


  • #374456
    le 03/04/2013 par SanoLaziale
    Le vrai fascisme de la dette

    "J’estime que l’Etat doit intervenir le moins possible. J’ai laissé conduire au cimetière bien des banques. J’ai préféré les laisser mourir que d’infliger au contribuable italien des charges de plus en plus lourdes pour sauver des imbéciles ou des voleurs." Benito Mussolini.

     

    • #374508
      le 03/04/2013 par machin
      Le vrai fascisme de la dette

      Quelle est ta source ?


    • #374547
      le 03/04/2013 par Christophe B
      Le vrai fascisme de la dette

      L’économie fasciste », Benito Mussolini, citation tirée de Rome après Moscou (Plon, 1932) d’Émile Servan-Schreiber, La Nouvelle Revue d’Histoire (ISSN 1764-2019), nº 6, mai-juin 2003, p. 57


  • #374463
    le 03/04/2013 par Moi
    Le vrai fascisme de la dette

    Je viens de terminer "La Révolution Européenne" de Francis Delaisi et suis profondément bouleversé... Je me dis que si de Gaulle était parti pour Berlin au lieu de se rendre à Londres, il y a longtemps que la seconde guerre mondiale serait terminée et avec elle tous les relents de la Révolution Française. Ce livre est à conseiller à tout un chacun tellement il est clair et pédagogique à montrer les véritables raisons de l’intervention étasunienne dans une guerre qu’ils n’ont jamais déclaré à l’Allemagne et pour laquelle il n’y a eu aucun traité de paix avec personne. Dans ce livre de 267 pages, écrit par un Français durant la guerre (41 - 42) et qui ne parle que du programme économique et social de l’Allemagne, le mot "juif" n’est jamais écris une seule fois alors qu’il est souvent question des banques et de leur pouvoir exorbitants... D’ici à penser qu’il n’y avait pas de "problème juif" en Europe avant et pendant la guerre, il n’y a qu’un pas à franchir. Par contre qu’il y ai eu un problème "après" servant de solution finale bailloner définitivement toute tentative de récupération du concept "étalon-travail" en garantie monétaire car, "on sait comment ça finit..." Fernand Nathan et les autres ont été manœuvrés par les Ricains qui nous prennent pour des cons depuis que Lafayette les a aidé à s’émanciper des Rosbifs. "US go home" sera le cri de la prochaine révolution s’il y en a une...

     

    • #374583
      le 03/04/2013 par jeanfrancois13
      Le vrai fascisme de la dette

      je suis bien d’accord
      ces enfoirés de ricains nous bassinent toujours av le debarquement de 44 en oubliant que sans lafayette, et la flotte de louis 16 ces connards de rebelles ricains (en fait des immigrants europeens ni plus ni moins) parlerait a l’heure actuel l’anglais chatié des tuniques rouges de sa majesté la reine
      alors qu’ils ferment leurs gueules


    • #374661
      le 03/04/2013 par Guillaume
      Le vrai fascisme de la dette

      @ Jean François13

      Je suis loin d’être expert sur le sujet mais je sais que la conquête de l’Amérique du nord à laissé le territoire américain aux anglais suite au traité de Paris de 1763, concluant aussi la guerre des 7 ans.
      Dans l’autre sens les américains parleraient français aujourd’hui.


    • #375004
      le 03/04/2013 par Marius
      Le vrai fascisme de la dette

      ...à tout jamais


    • #375842
      le 05/04/2013 par Guillaume
      Le vrai fascisme de la dette

      Correction pour moi-même :

      Désolé, j’ai mélangé le traité de Paris de 1763 avec celui de 1783.


  • #374528
    le 03/04/2013 par machin
    Le vrai fascisme de la dette

    A quand une réédition du livre d’Ezra Pound : Le travail et l’usure par Kontre Kulture ?


  • #374544
    le 03/04/2013 par laurent
    Le vrai fascisme de la dette

    Si Kontre-kulture réédite "La menace du sous-homme,une révolte contre la civilisation" de Lothrop Stoddard,auteur également de l’excellent & clairvoyant "Nouveau monde de l’Islam",chapeau,rien que le titre a de quoi faire couiner la clique bien(non)-pensante qui se reconnaitra dedans,en plus ce livre est vraiment rare en français,il est dernièrement ressorti en anglais,je ne vois guère que Soral pour oser.

     

    • #374711
      le 03/04/2013 par richard
      Le vrai fascisme de la dette

      t’aurais un lien sur ce gars,parcequ’à part les sites de ventes de bouquins qui ne disent pas grand chose sur lui j’ai rien trouvé en langue française.j’ai cru comprendre que c’était un suprémaciste "blanc"...si c’est ça bof...pour moi les suprémaciste quelque soit leurs origines,c’est des gens malades !!comme ces juifs talmudiques


  • #374545
    le 03/04/2013 par Christophe B
    Le vrai fascisme de la dette

    Allez quelques recommandations de lecture sur le sujet ( Mussolini et le fascisme, le vrai , le seul, mort en 1945... ).

    - Le jour du lion de Roy Mc Gregor Hastie
    - Mussolini et son peuple de René Benjamin
    - Qu’est ce que le fascisme de Maurice Bardèche

     

  • #374585
    le 03/04/2013 par pilule rouge
    Le vrai fascisme de la dette

    Mussolini et les autres dictateurs d’entre deux guerre (Franco, Hitler, Metaxas, Salazar, Horty...) sont arrivé au povoir avec la benediction des puissances financières pour ’’stabiliser’’ l’Europe en pleine crise économique afin de promouvoir le libre echange et eviter une revolution populaire.

    Le programme de 1919 de Mussolini a été jeté aux orties au profit du liberalisme ’manchesterien’ (libre echangiste) :

    « Je suis un libéral. La nouvelle réalité de demain, répétons-le, sera capitaliste. La vraie histoire du capitalisme ne commence que maintenant. Le socialisme n’a plus une chance de s’imposer. [...] Il faut abolir l’État collectiviste, tel que la guerre nous l’a transmis, par la nécessité des choses, et revenir à l’État manchestérien » (Mussolini au Parlement le 21 juin 1921)

    Tel etait le deal avec les pourvoyeurs de fonds.

    Mais une fois au pouvoir Mussolini retourne sa veste et oroclame en 1924 les lois fascistisimes : Autocratie et retour au corporatisme national.

    Il brûle la dette et redresse l’economie par les grands travaux et l’armement.

    Hitler en sera ebloui et en fera son modèle.

    Franco jouera sur les deux tableaux et mourra dans son lit et Metaxa restera fidèles à la City et mourra lors de la bataille de Grèce.

    Bref : Le chantage à la dette ne marche qu’avec des hommes d’etat faibles ou sur qui on a prise.

    Regardons ceux promus par le cartel bancaire aujourd’hui :

    Van Rompuy, Barroso, Hollande, Papandreou, Blair...

    Et dès qu’on a un doute, hop, ils sautent : Papandreou, Berlusconi...

     

    • #374648
      le 03/04/2013 par Christophe B
      Le vrai fascisme de la dette

      L’armement n’a vraiment pas eu un grand rôle à jouer dans le redressement économique de l’Italie. D’accord avec tout le reste !


    • #375642
      le 05/04/2013 par jaki
      Le vrai fascisme de la dette

      on voit bien qui est derrière, au sens propre comme au figuré (les colonnes, le fronton triangulaire..)


    • #375798
      le 05/04/2013 par Christophe B
      Le vrai fascisme de la dette

      ?

      C’est un décor typiquement "Romain".


    • #376516
      le 06/04/2013 par jaki
      Le vrai fascisme de la dette

      romain, grecque, égyptien, sumérien..


  • #374613
    le 03/04/2013 par paquerette
    Le vrai fascisme de la dette

    Le plus grand économiste , c’est La Fontaine : il a compris que l’humanité se divise en deux parties : les Cigales, sympathiques mais qui resteront par terre toute leur vie, et les Fourmis, plutot antipathiques mais qui feront fortune . Il y a ceux qui empruntent , et il y a ceux qui prètent ...à intéret.

     

    • #374845
      le 03/04/2013 par lumpenproletariat
      Le vrai fascisme de la dette

      Oui c’est mignon, un brin manichéen et surtout carrément dépassé dans ce monde de débiles.
      Beaucoup de fourmis n’ont plus de miettes à ramasser tandis que des cigales filles à papa crament leur pognon au soleil...
      On ne parlera même pas des miettes que les fourmis ont placé à la banque et qu’elles ne reverront peut-être plus jamais.


  • #374666
    le 03/04/2013 par Où sont les matérialités du fachisme antidémocratie
    Le vrai fascisme de la dette

    l’homme est esprit et matière et il a besoin de matières premières pour survivre et ce qui donne le pouvoir sur ces matières premières c’est la monnaie d’échange : l’Argent et il y en a qui se sont ingéniosisés à faire de l’argent juste à partir de cette monnaie d’échange càd de l’argent sur l’argent et ainsi la dette est créee comme moyen d’enrichissement passif : l’usure .
    Et toutes les guerres à travers l’histoire sont des disputes armées sur des biens matériels dont l’homme a besoin à sa subsistance ou à ses expansions . Tout cela pour dire que le fachisme n’est pas une idéologie autonome gravitant sur elle meme mais bien une émanation de conditions socio-économiques tangibles qui réunissent les conditions de l’exercice du fashisme .la démocratie se présentait comme l’antidote à pareil mode de gouvernance hélas de nos jours la démocratie est totalement usurpée la redant tombée en désuétude ce que proclame Alain Soral en racourcissant qu’il n’a rien à foutre d’etre démocrate et qu’il n’est pas démocrate .


  • #374720
    le 03/04/2013 par Greg Mika
    Le vrai fascisme de la dette

    C’est beau. J’ai pleuré.


  • #374787
    le 03/04/2013 par max
    Le vrai fascisme de la dette

    Le timecode TCR fait référence à des vidéos d’archive militaire il me semble non ? Désolé pour le hors-sujet (encore que) mais je cherches des informations sur le dernier congrès de Nuremberg d’avant guerre (le 10-11-12 septembre 1938), discours, photo et audio/vidéo. Anglais ou Français de préférence, mais Allemand je prends quand même.

    Je précises pour ceux qui se poseraient des questions obscures, l’objectif n’étant pas le néo-nazisme mais simplement pour mon information personnelle en particulier sur la symbolique employée lors de ces évènements quasi-ritualistes et mystiques.

    La collection du photographe personnel d’Hitler, Hugo Jaeger, a été diffusée lors de la mise en ligne des photos du magasine LIFE (magasine américain allez comprendre !) dont voici un exemple : http://images.google.com/search?q=n...

    Malheureusement, la plupart des photos ont vite été retirées (ou laissées en taille 64x64px !), surtout les plus intéressantes. J’ai eu quand même l’occasion de les télécharger en haute résolution à l’époque.

    Je recherches en particulier des informations concernant la tribune des dignitaires nazis qu’on voit sur la photo suivante (lien plus bas) tribune sous l’aigle noir. Si mes yeux ne me trompent pas il me semble voir au moins 3 hommes habillés en civil, et plutôt typé américain (chapeau d’époque) dont deux sont appuyés sur le rebord et laisseraient penser qu’ils pourraient être des gars du corps du premier. Des photos ou vidéos rapprochées de la tribune si elles existent me permettrait de confirmer ce point qui m’intrigue.

    Photo : http://www.pictureshack.us/images/7...
    Agrandissement de la zone concernée : http://www.pictureshack.us/images/3...

    Merci d’avance pour les réponses.
    Max

     

    • #376014
      le 05/04/2013 par max
      Le vrai fascisme de la dette

      Personne ? Bon, espérons qu’Internet fuitera encore un peu à l’avenir et qu’on nous lâchera des médias qui doivent traîner dans des archives ici et là. C’est dommage car le Nuremberg de 1938 est fondamental car c’est là où Hitler annoncera ses objectifs conquérants. Et donc historiquement c’est loin d’être un évènement auxiliaire.


  • #375011
    le 03/04/2013 par pipeaubeauchien
    Le vrai fascisme de la dette

    Réponse à Pilule rouge : Mussolini est arrivé au pouvoir en 1922 quand le peuple Italien a compris que lui seul pouvait le protéger du danger mortel représenté par le Judéo-communisme . Ce fut la meme chose pour Hitler en 1933 : les Allemands l’ont préféré à un frère de race de Kurt Eisner, de Bela Khun ou de Kaganovitch, comment leur donner tort ?


  • #375176
    le 04/04/2013 par laurent
    Le vrai fascisme de la dette

    A l’attention de Richard,
    En effet,Stoddard est un eugeniste & supremaciste blanc pro-nordique,il a meme écrit "Le flot montant des peuples de couleur contre la suprématie mondiale des blancs",si vous voulez tout savoir,bien dans la ligne de la première moitié du dix-neuvième siècle,ses livres ont été publiés dans les années trente par les éditions Payot,quant au sous-homme de l’ouvrage éponyme,croyez-moi,il a beaucoup plus a voir avec des gens comme ben-shlomo-bernanke,goldman-sachs ou meme Zeus von rompuy & barroso que tout autre,mais vous ne le saurez pas si vous avez un a-priori ou qu’on ne le réédite pas,a moins de le lire en anglais dans sa réédition récente.En ce qui concerne le supremacisme blanc comparable au talmud,les nazis,qui en étaient les champions en Europe le relativisait quelque-peu,puisque la législation nationale-socialiste prévoyait des aryens d’honneur & des aryens de déshonneur & que le régime en question passait des alliances avec des peuples non-aryens mais a la vision du monde traditionnelle,musulmans,japonais & autres.


  • #375268
    le 04/04/2013 par fab
    Le vrai fascisme de la dette

    et donc "ils" se sont jure de lui faire payer le geste par sa mise a mort ?


  • #375602
    le 05/04/2013 par fifixe
    Le vrai fascisme de la dette

    Francois hollande va faire le meme geste, j’en suis sur son ennemi c’est le monde de la finance.


Afficher les commentaires suivants