Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Léa Salamé sacrée “meilleure intervieweuse de l’année”

Mais il faut voir le jury du prix Philippe Caloni...

Le prix Philippe Caloni, prix qui récompense l’interviewer de l’année, a été décerné à Léa Salamé !

 

Le jury était présidé par Jean-Noël Jeanneney et composé de Jean-Michel Aphatie, Lise Blanchet, Jean-Jacques Bourdin, Pierre Bouteiller, Edouard-Vincent Caloni, Thierry Demaizière, Nicolas Demorand, Jacques Esnous, Anne-Sophie Lapix, Emmanuel Laurentin, Emmanuel Moreau, Dominique Souchier, Frédéric Taddeï et Marc Voinchet.

Ce jury a tenu à distinguer Léa Salamé pour ses qualités d’intervieweuse dans L’invité de 7h50, qu’elle produit et présente du lundi au vendredi dans le 7/9 de Patrick Cohen sur France Inter, depuis plus d’une saison.

En rejoignant à la rentrée 2014 la matinale de France Inter, Léa Salamé a révélé une nouvelle facette de son talent journalistique dans un exercice inédit pour elle : l’art de l’entretien.

« En une saison, son entretien du 7h50 a devancé tous les concurrents. Rapide, tenace, efficace, Léa sait aussi surprendre, séduire, dérouter. Elle est à l’antenne comme elle est dans la vie, fonceuse, inquiète, fantasque, bosseuse. Une vraie et très grande journaliste », se félicite Laurence Bloch , directrice de France Inter.

Et la journaliste est aussi active sur nos écrans !

Repérée préalablement par la productrice Catherine Barma pour l’émission On n’est pas couché sur France 2, elle quitte i-TELE pour succéder en septembre 2014 à Natacha Polony, dans le duo de chroniqueurs formé avec Aymeric Caron, puis avec Yann Moix depuis septembre 2015.

Lire la suite de l’article sur jeanmarcmorandini.com

Les talents pluriels de Léa Salamé, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est d’une tristesse ce petit groupe d’arrivistes qui s’auto-congratulent.

     

  • Pas du tout politisé tout ça, non non pas du tout.

     

  • Comme elle a déclaré à ONPC qu’elle aimait beaucoup Céline il lui sera beaucoup pardonné .


  • Ce matin j’écoutais la rsr, radio suisse romande, je vie en suisse.
    question de l’interviewer : La France doit elle continuer de vendre des armes à l’arabie Saoudite.
    Réponse de Claude Smadja : la monarchie et le clergé wahabite ont conclu une aliance il y a plus de 70 ans, le clergé wahhabite propage largement ses idées au sein de l’EI, et ce même clergé finance ces terroristes.
    Il faut faire pression sur le régime Saoudien pour qu’il stop cette relation avec le clergé wahhabite salafiste.
    Ecoutez la RSR, la première, le matin, vous serez surpris par la liberté des journalistes, et la liberté de réponse des interviewés.


  • Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois..... même si en plus ils sont presbytes, myopes et astigmates.


  • Elle dépasse la concurrence (qui ne doit pas être bien fortiche...) d’un décolleté !


  • ça paye de faire péter le décolleté....


  • Moi je la trouve pas si mal. C’est vrai qu’elle est fille de, mais elle est quand même vachement calée sur plein de sujets. C’est pas comme la fille de Mitterrand par exemple...


  • Haha ..tres drole ! un vieille citation algerienne, dit " il a fait la course seul, il s’est declare vainqueur !"
    Il faut arreter ! quels sont les arguments en sa faveur ? son decolte ? ses affiliations avec l’hyper-classe avant-gardiste satanico-talmudiste ?


  • Une petite fille gâtée dès sa naissance par la vie est donc récompensée pour son talent d’intervieweuse. Nul n’est parfait et il n’est pas interdit à une petite fille riche d’avoir du talent et de la réussite même dans un milieu qui lui est favorable compte tenu de son entregent atavique. Peut-être qu’en lui décernant ce prix ils pensent surtout se rendre service à eux. Allez savoir. En tout cas c’est autre chose que Patrick Cohen et consorts. Peut-être que si elle prend la direction de la matinale de France Inter que j’ai désertée depuis longtemps, je ne dis pas que je ne ferai pas une nouvelle tentative. Surtout s’il lui prend l’idée saugrenue d’inviter Soral !


  • Fille d’un milliardaire Beyroutin qui a planqué à temps ses roupies en Suisse, évoluant dans une ambiance feutrée d’aéroports internationaux et de pince-fesses distingués appelés "conférences mondiales" (sur la faim, le sida, le climat, même les toilettes pour tous etc), on y parle de tout et de rien avec des airs graves et pénétrés et on obtient des fonds en quantité dont on a pas à rendre compte et défiscalisés), cervelles confomistissimes taxées on ne sait pourquoi de "rebelle" (tu parles !) et de "politiquement incorrectes" (mais oui !), la seule chose qu’on doit lui reconnaître, c’est qu’elle est plus agréable à regarder que Caroline Fourest. A part cela...

    Ce genre de filles finissent désastreusement par laisser un peu penser (à tort) que les femmes ne devraient pas s’occuper de politique, qu’au fond c’est une affaire d’hommes, qu’elles y foutent le bordel tout en prenant des airs pincés. Qu’elles incitent au fond à la traite des blanches idéologique. Dans tout bon bordel, rappelons qu’il y avait la fille "collet-monté" pour les amateurs habillée en gouvernante anglaise. Tout cela est très exagéré évidemment. Navrant. Il faut lutter dont de tels idées reçues (en poste restante).


  • C’est pas le "prix Caloni" mais plutôt "prix calomnies"


  • Pas étonnant qu’ au royaume des incultes que cette crevette dégénérée soit élue..

     

  • C’est ainsi que le Système s’auto-distingue selon un procédé qui a fait ses preuves pour ceux qui couchent et collaborent. C’est tellement facile d’obtenir des prix qui ne valent absolument rien.
    Finalement c’est à la dissidence que conviendrait le mieux : " on n’est pas couché "...car eux veillent de manière inconditionnelle sur l’imposture de ces ignobles faiseurs de pensée unique et de dictature.


  • Une vrai reine de l’entretien !
    Plumeau, cirage, brosse à reluire. Il lui manque encore le petit tablier blanc à dentelle.


  • Tant qu’elle pose les questions qui ne gênent pas mais celles prévues avant l’émission... Et puis, on voit bien qu’elle n’a jamais eu AS face à elle...

     

  • A bon ! moi je savais pas qu’ elle était journaliste, je croyais qu’ elle était une animatrice du système bien pensant ...


  • Grande journaliste assurément. Dans le dernier "ONPC", elle a eu le courage de taper sur Barack Obama... Pour lui reprocher d’avoir empêché Fabius d’aller niquer sa race à Bachar al-Assad après qu’il avait "gazé sa propre population". D’autant plus scandaleux que Barack avait pris pour argent comptant les preuves fournies par Vladimir Poutine selon lesquelles ladite attaque était un "false flag" formenté par une de nos pétromonarchies amies.

    Non, vraiment, la crème du métier, cette Léa !


  • #1330377

    Les autres nominés sont-il si mauvais que çà ?


  • Merci papa !


  • et comme le plus souvent elle fait péter le décolletè il n’y a pas de place pour la croix de chevalier ou d’officier , on lui accordera direct la cravate de commandeur de la légion du déshonneur français


  • Elle a certainement fait péter le décolleté !


  • Le Média français... Le grand cirque Zavatta.

     

  • Fiche Wiki "Hala Salamé est la fille de Ghassan Salamé, ancien ministre libanais de la Culture, politologue et professeur à Sciences Po Paris ; sa mère, Mary Boghossian, est d’origine arménienne. Elle quitte le Liban pour Paris avec sa famille à l’âge de 5 ans pour fuir la guerre. Elle est naturalisée française à 10 ans. Elle a une sœur cadette, Louma qui est chargée de communication à l’Agence France-Muséums Louvre Abou Dabi. Après une scolarité secondaire au lycée Saint-Louis-de-Gonzague, à l’École alsacienne, des études de droit à l’université Panthéon-Assas, Sciences Po Paris et une année à l’université de New York (elle sera blessée lors des attentats du 11 septembre 2001), Léa Salamé entre comme stagiaire sur La Chaîne parlementaire où elle va faire ses armes avec Jean-Pierre Elkabbach dans Paroles du monde".

    Saint-Louis de Gonzague n’est pas un "lycée" mais un collège anciennement dirigé par les doux jésuites et repris en main depuis par les belles-doches carnassières et arrivistes du 16ème arrondissement. De plus, on ne fait pas l’Ecole Alsacienne (qui fait partie du folklore de la bourgeoisie friquée) après Franklin mais avant, à moins d’en avoir été viré. Tout cela n’est pas clair.

    En tout les cas, s’il y a au monde une journaliste opportuniste tendance bourgeoise-bourgeoise repue de fric et de suffisance, au fond, louis-philliparde en diable, c’est bien elle. Elle est venue en France "pour fuir la guerre" est-il mentionné ! La pauvre ! Surtout pour jouir de ses milliards. Qu’elle aille donc casser des cailloux dans le Chouf, là où ses racines l’appellent.

     

  • ..prix "caneloni" sauce harissa/mayo.. !

     

  • #1333259

    l’intrus Frederic Taddei :)


Commentaires suivants