Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Législative partielle à Belfort : le Parti socialiste disparaît

Un petit coucou en passant au socialisme à la française qui est en train de disparaître après 50 ans d’existence, ou presque : il est né en 1969.

 

Ce n’est évidemment pas le soclalisme qui est mort en France – la résistance populaire à l’oligarchie prend d’autres formes – mais le Parti socialiste, cette synthèse des mouvements de gauche apparus sur les flancs du Parti communiste après la Seconde Guerre mondiale. Un parti né véritablement en 1905 sous l’impulsion de Jean Jaurès, dont les leaders se réclament régulièrement. Même Cambadélis, c’est dire.

Aujourd’hui le PS se cherche un leader, Benoît Hamon ayant complètement disparu des radars, surtout après son courageux sacrifice de 2017...

 

JPEG - 498.8 ko
Peut-être que Benoît a pris le socialisme et la défense des faibles et des pauvres un peu trop à la légère...

 

On l’a dit, le socialisme à la française a émigré sous d’autres cieux plus cléments que l’ancienne maison de Solférino : il s’est scindé en deux colonnes, l’une vers Macron, l’autre vers Mélenchon. La pure colonne PS est, elle, résiduelle : à la législative partielle de Belfort qui a eu lieu ce dimanche 28 janvier 2018, le score du candidat socialiste a été, comment dire, difficile à avaler.

 

« Dans un contexte de très faible participation (29%, soient vingt points en moins par rapport à l’élection de juin 2017), le candidat socialiste Benoît Courty a en effet réalisé un score particulièrement bas, en réunissant 2,6% des suffrages, arrivant 7e du srutin. Un score qui a eu l’heur de réjouir le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon qui, s’appuyant sur les résultats partiels, a même vu le PS derrière LO. » (Source : LCI)

 

Voici les résultats définitifs : en 1er LR avec 39%, en 2e LREM avec 26,7% et en 3e LFi avec 11,6%. Le Front national (Sandri) perd beaucoup en route puisqu’il culmine à 7,5%, la candidate des Patriotes (Montel) réunissant elle 2% des voix.

 

 

Si le vieux croco Méluche se félicite de la raclée du candidat PS, ramené au niveau de LO, le jeune député Quatennens se réjouissait dimanche du fait que LFi était passée devant le FN. Certes, ce n’est qu’une élection partielle, mais elle donne un avant-goût de la redistribution des cartes politiques après 9 mois de Macron gestion.

Le PS est mort, le PC inexistant, la droite conservatrice est toujours là, le FN n’arrive pas à surnager, et la seule opposition au système droite/gauche est la montée de La France insoumise. Qui ne vole pourtant pas bien haut avec 11%, ce qui est son score moyen national, sauf en cas de présidentielle.

 

Conclusion ?

Les Français ont semble-t-il compris que la gauche sociétale était un piège mais font encore confiance, dans leur grande majorité (39% + 26% = presque 66% !) au système classique qui les mène en bateau depuis 40 ans.

La barque PS a coulé mais les Français de sensibilité de gauche ont sauté dans deux autres faux canots de sauvetage... prévus à cet effet.

 

 

La paupérisation – cette répression économique – et la terreur – la répression terroriste – n’ont visiblement pas suffi à leur ouvrir les yeux. Ils font encore confiance à une élite qui leur ment, qui les exploite et qui décide pour eux, toujours dans son intérêt, jamais dans le leur. Le niveau de conscience n’est pas encore assez élevé. Patience !

Le paysage politique français et ses réseaux invisibles,
sur Kontre Kulture

 

La mort du PS, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • E&R les français sont dans un piège électif depuis la révolution, certes, mais comment les "consciences pourront-elles s’élever" pour enfin le comprendre puisque l’ensemble du système fait tout pour conserver la masse dans son ignorante crasse :

    - des réseaux qui se soutiennent et bloquent toute initiative extérieure et toute pensée alternative,
    - une éducation scolaire orientée pour empêcher à l’enfant de développer un esprit critique,
    - une information réelle censurée en amont et en aval,
    - une propagande permanente,
    - une ingénierie sociale de contrôle croissant,
    - une société du spectacle défiée pour écarter tout intérêt des vraies questions à poser...

    Pour changer de paradigme Il faut prôner une sortie de la démocratie représentative, se débarrasser de TOUS les politiques, car seule la démocratie directe pour et par le peuple est une vraie démocratie, un système dans lequel le peuple gère et contrôle lui-même ses propres intérêts.

     

    • #1889761

      Chouard ?
      Mais Chouard ne comprend rien aux questions religieuses, il a dit que c’était pas son truc, lui-même est athée je pense étant prof de gauche... or le fond de l’histoire est religieux.
      Il faut bien faire des propositions inverses mais en s’appuyant sur celles de l’ennemi, destructrices - de l’esprit, de la patrie, de la famille...
      Le logos c’est bien (c’est tout à son honneur) mais il s’appuie sur un éthos (la culture, les moeurs), qui lui-même s’appuie sur un pathos.
      On ne pourra pas, individuellement puis collectivement, faire l’économie d’un retour à nos valeurs chrétiennes, qu’il faut poser au fronton de toute nouvelle constitution par le peuple pour le peuple - à la place des "droits de l’homme".


  • "Elections, piège à cons !"

    Le seul slogan intelligent de mai 68..

    Désabonnez-vous des élections. C’est un magazine avec des feuilletons sans intérêt.


  • Les électeurs sont nuls, ça on le sait depuis longtemps.


  • hé oh E&R, c’est pas "les français" mais seulement 29% des inscrits qui se sont exprimés, et 66% d’entre eux pour la gauchiasse, c’est-à-dire vraiment pas grand chose, et ça c’est plutôt une bonne nouvelle !

     

  • #1889690

    Mais on s’en fout des scores du PS et des autres formations : la vérité c’est qu’à des degrés divers, ils coulent tous.

    le PS qui est mort ne veut pas dire que les autres sont vivants mais seulement mourrant : Meluche et Macron s’abusent .

    On a entendu personne des autres formations et pour cause....

    Un courant se mesure sous l’eau par sur l’écume : avec un score de 29% c’est la République qui coule.

    Le régime qui s’enfonce dans le discrédit.

    La question en fait est ailleurs : comment se peut-il qu’on soit ENCORE à 29 % de participation ?

    Et une autre : où se situe le point de bascule, le pourcentage à partir duquel on passe de l’élection à l’insurrection ?

    Ce point serait-il déjà atteint, seule la forme et les méthodes de l’insurrection ayant changées ?

    Avec internet ?

    Le comble d e la connerie en politique c’est de prendre le silence de la masse anonyme pour de la connerie : la masse est tout SAUF conne.

    Seuls des jacobins avinés croient que la masse est plus beurrée qu’eux et que ce sont les jeux et l’alcool qui la font taire.Comme pour eux, la pâtée et le tablier.

    Méfiez-vous du silence du pauvre : quand il se tait c’est qu’il réfléchit.

    A vos dépens.

    Si vous croyez que le peuple (émanation de Dieu) est un truc qu’on doit compter pour rien parce qu’on ne l’entend pas alors qu’on ne l’entend pas parce qu’on ne l’écoute pas, alors considérez que le taux de participation aux élections est le nombre de semaines de mois ou d’années restant à vivre au régime.

    Et plutôt des mois que des années concernant la V Monarchie jacobine.


  • #1889730

    Le titre de l’article est incomplet : on savait que le PS était mort depuis belle lurette - et encore, pas tout à fait mort, puisque réincarné en partie dans l’alliage LREM.
    Ce qui est nouveau, par contre, c’est la déconfiture de "l’extrême-droite", dépassée par la Merluche. Tant mieux, ils ne font que payer leur inconsistance, leur superficialité politicienne et leur médiocrité.

     

    • Lol pas vraiment, Merluchon fait moins que la dernière fois alors on ne pas réellement parler de succès... En fait comme je le pensais la (F)rance (In)soumise ne fait rien de plus que de récupérer une partie du PS, quant aux électeurs FN ils sont soit resté chez eux soit ils ont voté LR ce qui est fréquent dans les scrutins locaux surtout lorsqu’il s’agit d’élection partielle.

      Le problème du FN c’est son manque de radicalité, il est invraisemblable à une époque aussi favorable à ses idées qu’il soit aussi bas alors que dans le reste de l’Europe les parti de type extrême droite sont en pleine ascension.

      Personnellement je ne miserais pas sur les extrémistes de gauche étant donné qu’ils n’ont rien de satisfaisant à proposer, en le remarque d’ailleurs dans toute l’Europe, la gauche s’effondre et l’extrême gauche est encore plus inconsistante.


  • #1889763

    Il serait intéressant de connaître le score commun des partis souverainistes à cette élection, soit FN + DLR + Les Patriotes, car à mon avis, la seule solution, face au rouleau compresseur Macron, c’est la coalition électorale de tous les patriotes.

     

    • #1889804

      7,5 % + 4 % + 2 % = 13,5 % en gros ... Ils vont se regrouper aux europeenes et peut être que wauquiez suivra dans ce cas c est plus que 50%


    • Une union FN-LP est improbable. Une union FN-DLF a déjà existé et a faillé capoter à cause de... Philippot. Donc une union LP-DLF tu peux également oublier. Car en effet la bonne nouvelle de ce scrutin est que Philippot, qui a effectué un travail de sape contre le nationalisme en France depuis 9 ans, est dans les oubliettes avec même pas 2% sur deux partielles (et aucun candidat présenté en Corse récemment).

      Tchao Floflo :)


  • Pour les politicards, les carottes sont bientôt à point , encore quelque temps, et plus personne n’ira voter .Je ne pense pas qu’ils mesurent encore le rejet de la population concernant les abstentions, puisqu’ils se font élire avec une poignée de gogos qui croient encore à la poupée qui tousse .Les élections deviennent pathétiques, pour ne pas dire ridicules , tant qu’aux élus n’en parlons même pas, ils ne représentent plus grand-chose, et demain plus rien .Mais pour qu’ils comprennent, il faudrait qu’ils descendent de leur nuage, car dans peu de temps, la descente aux enfers va être terrible

     

    • C’est justement l’aboutissement annoncé par Attali. Les partis politiques vont disparaître au profit de la gestion du pays par des "experts". Les politicards qui s’agitent dans l’aquarium le savent et ils ne cherchent plus à diriger un état moribond, désindustrialisé et couvert de dettes. Ils cherchent seulement à faire partie du wagon plombé des collabos à l’abri de la déchéance.

      Qu’ils soient en train de se bagarrer pour une poignée de mépris de la part des technokommissaires de Bruxelles ne me dérange pas, par contre ce qui m’inquiète, c’est la façon dont on va passer par la case "crève la faim" quand ils auront supprimé la monnaie sonnante et trébuchante, donné tous les pouvoirs aux gaziers qui arrivent par boat people caoutchouté et instauré la shoah comme religion d’état.

      Quant au FN, on a vu comment on a donné de la confiture aux cochons entre les deux tours. La charretière et son tenancier de bistrot ne seraient pas capables d’opposer une quelconque rhétorique face à une Merkel survolant son nouveau Reich européen.


  • #1889842

    Champagne !

    Champagne quand même, même si on sait tous qu’il s’est discrètement changé en Les Républicains d’Emmanuel Macron (LREM)
    Je ne vais pas bouder mon plaisir. Ce soir, je reprendrai deux fois des moules.


  • Le nom aura disparu mais pas les membres du PS . ils sont allés immigrer chez Macron, rien de plus.


  • En quoi la France Insoumise est elle une opposition au système ?
    Elle fait partie du même axe que LR-PS-LREM, je ne sais pas si ER veut draguer sur leurs terres.

    Je rappelle que LFI c’est Obono, Corbières et autres, ils sont dans la ligne directe de mai 68

     

    • #1890093

      Personne n’a jamais dit que c’était une opposition au système, mais c’est objectivement la seule opposition politicienne à Macron.
      Et d’ailleurs en quoi le FN serait davantage une opposition au système, lui qui vit des institutions françaises et européennes ?
      Ménard aussi est dans la ligne directe de mai 68, c’est ce qu’on appelle un trotskyste de droite...


    • #1890095

      Et d’ailleurs en quoi le FN serait davantage une opposition au système, lui qui vit des institutions françaises et européennes ?




      Le FN défend les intérêts de la France (anti-immigration, pro-frontières nationales protectrices, etc.), donc il est davantage une opposition au système que Mélenchon (pro-immigration, anti-frontières nationales protectrices) qui en fait partie.


    • Ménard dans les valeurs de Mai 68 ? Mais vous dites n importe quoi. C est le contraire, autoritaire et austère, loin des valeurs de laxisme et de relâchement moral de Mai 68 et de plus très rigoureux sur le plan économique. Mènard est un anti mai 68 comme Nicolas Bay , l aile droite du FN.


    • #1890527

      Ménard encarté LCR-PS de 1973 à 1981, UE-phile jusqu’à la moelle et pro-indépendance catalane.
      On balaie devant sa porte avant de traiter les uns de "frères la trulle" et les autres de saboteurs du camp national.
      Je rappelle par ailleurs aux zemourriens à tendance babouchoclaste qu’Obono n’est qu’une députée FI parmi des dizaines et qu’elle n’a pas été élue par les racailles de banlieue mais par les bobos de Paris 17ème.


  • #1889933

    Les scores des différentes formations politiques en soi ne veulent rien dire, avec moins de 30% de participation il est impossible d’en tirer la moindre conclusion.
    Ce qui est beaucoup plus intéressant c’est le taux d’abstention de 70%. Certes, ceci est habituel pour une partielle, mais pas à tel taux qui n’a rien à envier à celui du 93. Pour l’instant, l’électorat patriote est complètement déboussolé, et pour les scrutins à venir il ne serait pas étonnant que l’abstention explose car il n’y a plus rien à attendre de la politique électorale.
    Alors que faire ? Ce que fait très bien ER depuis 10 ans : guerre culturelle, de l’information, du métapolitique. Labourer le terrain, convaincre et ouvrir les consciences à autre chose. C’est un travail de long terme, mais indispensable pour obtenir un jour une traduction politique alternative au système et aux élites actuelles.

     

    • "Ce qui est beaucoup plus intéressant c’est le taux d’abstention de 70%."

      "Pour l’instant, l’électorat patriote est complètement déboussolé,..."

      Normal quand on voit le grand-écart délirant, de plus en plus évident, entre les analyses que l’on trouve sur internet et celles qui nous sont servies, aux heures des repas, sur nos médias dégénérées.


  • L’article s’achève par : -"Le niveau de conscience n’est pas assez élevé. Patience". Il eût été plus judicieux de conclure le même article par : - "Il n’y a pas le moindre niveau de conscience".

     

  • Franchement je ne vois pas comment le frère la truelle pourrait être fier de ce résultat étant donné que son candidat perd 2 point par rapport à la précédente élection législative...

    Le FN en perd 2,5, LREM en perd 13 et LR en gagne une dizaine...

    Le seul gagnant de cette élection c’est Wauquiez pour autant que l’on puisse en tirer une conclusion car étant donné la faible participation je doute que cette élection soit très représentative...

    La chute de popularité de Marcon, l’explosion en plein vol de Melenchon, et l’incapacité de MLP a se remettre en cause ne sont profitable qu’aux LR ceci est pourtant il s’agit d’un raisonnement parfaitement logique et très simple à effectuer...

    J’estime que les républicains ont beaucoup plus de chance de reporter la présidentielle de 2022 que MLP et Merluchon réunis bien qu’il est très probable que Macron se fasse réélire vu comment les choses sont parties... La question est donc de savoir comment relancer le camp national et surtout comment faire pour concurrencer la droite LR sur le terrain de la reprise en main de la société française.

     

    • #1890471

      Oui c’est la bonne question , comment faire pour que la droite nationale
      reprenne le dessus de cette fausse droite que sont les LR.... ?

      Il y a aussi le phénomène Philippot qui ne cesse de taper sur le FN ,
      plus que sur les autres partis non souverainistes , je trouve que sa
      stratégie est mauvaise , les souverainistes n’avaient pas besoin de cela ,
      c’est a se demander si Philippot ne finirait pas par s’allier à un faussère
      comme LFi tout simplement pour nuire au FN , ce serait le comble..... !

      Au moins qu’ils aient l’intelligence , tous, les Patriotes , de se reconnaître
      tous et le cas échéant de travailler l’un pour l’autre sans se nuire , ce
      sera déjà un grand progrès , certaines attitudes sont décevantes..... !


    • @Patriote National

      C’est évidement que toute la problématique tourne autour de ce sujet précis comment remplacer la fausse droite LR par un courant politique plus conforme aux exigences de notre époques, à cause de leurs positionnement intermédiaire et de leurs image de parti de gouvernement les LR sont en capacité de siphonner à la fois les électeurs du FN que ceux de Macron, ils sont donc fortement avantagé par rapport à une MLP dédiabolisé (entendre gauchisé et conformé aux normes médiatiques de la bienpensance) et décrédibilisé.

      Il est parfaitement étonnant qu’un Macron parvienne à se faire élire en France alors qu’au même moment dans toute l’Europe c’est ce que l’on qualifie d’extrême droite qui progresse partout, la gauche et l’extrême gauche sont au bout du rouleau depuis la reprise de la croissance et la début de la crise des migrants, il suffit de voir ce qu’ont donné les Syriza et Podemos qui ont atteint des somment à grand renfort journalistiques, maintenant les gauchistes ne sont devenus que l’ombre d’eux même à cause de la stupidité de leurs idéologies et des conséquences calamiteuses de celles-ci.

      Maintenant il faut que le camp national change de leader ; un homme jeune,charismatique et radical de préférence ; et surtout que l’on reprenne le combat pour les principes fondateurs du mouvement au lieu de faire du chevenementisme mou du genou à la Philippot totalement déphasé de la réalité de notre époque et surtout conformiste au possible ( totalement compatible avec la doxa dominante) et n’apportant aucune solution aux divers problèmes de notre sociétés (surtout au sujet de la question dite identitaire ou plutôt ethno-demographique).

      Il faut avouer que l’on peut aussi s’interroger au sujet de la sincérité de Wauquiez, est-il un Sarkozy bis qui ne manquera pas de trahir toutes ses promesses pour mieux servir la système ou est-il le Victor Orban français ? Dans le dernier cas cela pourrait être une une divine surprise...

      Pour l’instant la priorité réside dans la reconstruction du mouvement autour d’une base idéologique solide ainsi que le combat culturel voir même une réorganisation des ressources humaines et du leardership, il est par exemple surprenant que le FN ne dispose pas de cadre formés et d’intellectuels alors qu’ils étaient nombreux avant la scission megretiste... Peut être qu’il faudrait reprendre contant avec la Nouvelle droite et l’ancien GRECE pour commencer, et renouer un peu avec son passé pour mieux redémarrer.


    • #1890640

      @Mot de rire (2) le 30/01 à 14h37

      Je ne suis pas d’accord avec vous , plus de radicalisation identitaire ne
      peut pas fonctionner à notre époque , trop de populations diverses et variées
      et une éducation forcenée du contraire depuis des décennies , les jeunes ne
      comprendront rien et même détesteront .
      Il faut être plus large d’esprit que cela , pour ma part , je ne fais et ne ferai plus
      jamais confiance aux LR quels qu’ils soient , ils sont acceptés parce qu’ils sont là
      pour justement faire barrage aux politiques Patriotiques et Identitaires mais
      servent uniquement de passerelles aux Macron et autres mondialistes
      puisque eux sont européïstes et mondialistes , je crois au contraire que
      Philippot est moins dangereux pour notre pays , pour les idées patriotiques
      et souverainistes et par découlement culturel et identitaire que le sieur
      Wauquier pur Européïste mondialiste , jamais ces gens-là dans les faits , vu
      leurs engagements , ne pourront défendre ce qui vous tient à coeur ,
      culture et l’identité Française , ce Wauquier n’est qu’un beau parleur et un
      leurre....c’est vérifiable . Vous laisserez-vous encore une fois enfumer.... ?
      pour savoir qui est Wauquier , il faut reprendre tout ce qu’il a fait et ce qu’il a
      dit depuis ces 10 dernières années et vous comprendrez ces idées profondes ?

      Celle que vous appelez la droite n’a plus rien à voir du tout avec la droite
      nationale d’hier , c’est fini , ils ont trahit et ont rejoint l’autre camp , malgré
      leurs belles paroles trompeuses , c’est sûr....l’acceptation des autres ,
      c’est tout simplement cela....dailleurs les journalistes ne se gènent pas de
      dire que Wauquier joue la stratégie très à droite pour prendre les voix du FN ,
      ils le disent clairement sur les plateaux TV, ils le savent tous....ces dires très
      à droite ne les scandalisent pas du tout pour cette raison....il faut écouter..... ?


    • @Patriote National



      Je ne suis pas d’accord avec vous , plus de radicalisation identitaire ne
      peut pas fonctionner à notre époque , trop de populations diverses et variées
      et une éducation forcenée du contraire depuis des décennies , les jeunes ne
      comprendront rien et même détesteront .




      C’est totalement inexacte, visiblement vous ne connaissez pas les jeunes mais simplement la caricature que vous présentent les médias... En général les jeunes ne supportent pas le conformisme raison pour laquelle on les retrouve plus facilement dans les partis radicaux que chez les partis de gouvernent, les jeunes veulent faire changer les choses et non pas conserver un status quo bancal qui ne leurs offre aucune perspective.

      Par ailleurs il suffit de regarder là encore ce qui se passe dans le reste de l’Europe pour se rendre compte du contraire, en Suède ou en Autriche c’est chez les 18-35 ans que la fameuse extrême droite fait ses meilleurs scores et non pas chez les retraités malgré le fait que le système d’éducation y soit encore plus gauchiste qu’en France et depuis plus longtemps encore ; dans les pays nordique le féminisme, le multiculturalisme et antifascisme sont quasiment des religion d’États ; pourtant il semblerait la population n’adhère pas du tout à ces projets.

      Si vous voulez le soutient de la jeunesse soyez révolutionnaire et non pas petit bourgeois bienpensant, de toute manière les radicaux ont toujours finis par l’emporter sur les "modérés" l’exemple du gauchisme culturel étant le plus parlant.



      Vous laisserez-vous encore une fois enfumer.... ?
      pour savoir qui est Wauquier , il faut reprendre tout ce qu’il a fait et ce qu’il a
      dit depuis ces 10 dernières années et vous comprendrez ces idées profondes ?




      La première fois que je suis allé voté je l’ai fais pour Sarko, à l’époque j’étais jeune et je pensais naïvement avoir affaire à un Le Pen bis mais en version plus cool et plus éligible, je pense que vous comprendrez ma satisfaction lorsqu’il a pratiqué ""l’ouverture""" avec les gauchiasses ainsi que de son discours sur le metissage...

      Alors non les chances pour que je revote pour eux sont quasi nulle à moins qu’ils n’aient fait des évolutions positives, je disais simplement que malheureusement pour nous l’option la plus simple et la plus efficace consisterait en la transformation des LR en la version française du Fidesz.

      Personnellement je serais plutôt favorable à l’avènement d’un mouvement "fasciste" 2.0


  • #1890018

    Il faudrait de plus voir la sociologie des votants, mais cela semble assez évident : seules les classes les plus aisées (retraités, classes moyennes, CSP+) se sont déplacées et ont voté largement pour les 2 arrivés en tête qui les représentent le mieux en tant que classes aisées (LR et LREM/Modem).
    Très clairement, l’électorat populaire ne s’est pas déplacé, et le score de LFI est plus dû à des votes de fonctionnaires et bobos de gauche, on va dire des nantis précarisés, dans la moyenne nationale.
    Reste à voir si cette tendance se confirmera au niveau national : abstention très élevée des classes populaires, donc effondrement du Front par voie de conséquence, cartons pleins pour les partis pro-système représentant la bourgeoisie (normal si les gueux ne votent plus...), la FI ne sauvant les meubles que par une partie de l’électorat des profs, des fonctionnaires et des bobos.
    Sauf que les derniers participants de cette mascarade ne pourront plus tenir très longtemps avec des taux de participation aussi ridicules qu’ils se confondront avec ce que le pays compte de classes nanties, qui elles, n’en doutons pas, défendent leurs intérêts entre-autres par le vote.

     

    • Raison de plus pour le FN d’axer sa campagne a destination des classes moyennes conservatrices, non seulement il s’agit d’un électorat nombreux et loyal mais en plus on peut être sur qu’ils adhèrent totalement aux principes que l’on leurs propose plutôt que de jouer sur une fibre populiste d’opposition pour l’opposition.

      Sans le soutien de la classe moyenne il est impossible de remporter des elections quelles qu’elles soient.


  • Hé oui les Français demeurent cons et abrutis par le Système. En tout cas parmi les naifs et les excentriques qui votent encore.


  • #1890518

    Le Parti socialiste disparaît (j’entends ça tous les jours)
    Si c’est pour remplacer une merde par une fiente (LREM/PS ou UMP/LR) ou une constipation par une diarrhée
    Wouai BoF


  • Si les législatives se faisaient à la proportionnelle le taux d’abstention s’effondrerait . Les gens sentent que les élections sont truquées dès lors à quoi bon se déplacer ?


Commentaires suivants