Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

En guise d’apéritif :

 

 
 

Le sexisme consiste à se moquer des femmes en les considérant comme inférieures. Se moquer des femmes en les considérant comme supérieures (aux hommes) ça marche pas, on a essayé. C’est pas drôle. Évidemment, l’humour machiste, ou sexiste, le plus répandu au monde, ne fait rire qu’une moitié de l’humanité. Pour les femmes c’est une souffrance de plus. Pourtant, certaines adorent qu’on les prenne pour des connes, ce sont les femmes masochistes, ou soumises à la volonté des hommes. Mais il y a aussi les emmerdeuses, dites féministes. Elles, elles ont carrément la haine, et elles manquent d’humour, comme le CRIF. C’est pour ça qu’on leur en envoie (de l’humour). Car plus on a d’humour, moins on a de haine.

 

Attention : l’humour sexiste ne s’en prend pas seulement à l’infériorité supposée des femmes en matière cérébrale, il peut viser par exemple leur vénalité, ou leur rouerie légendaire. Les femmes sont en effet mille fois plus malignes et manipulatrices que les hommes, mais ça ne figure pas dans les doléances du féminisme, car ça la foutrait un peu mal. C’est l’objet de ce montage :

 

 

On va pas commencer à commenter les trucs drôles sinon ça va devenir lourd. C’est comme décortiquer une poésie ou une grenouille : on ouvre le batracien pour savoir comment ça marche et du coup elle meurt, et on n’apprend pas grand-chose d’une morte. En plus la mort c’est pas cool.

La 2e se moque de la maladresse légendaire des femmes :

 

 

La 3e ramène la femme au rang de lave-vaisselle ou de femme de ménage (d’où l’expression ménagère, de ménagerie, tigresse du foyer) :

 

 

La 4e est plus fine dans le genre :

 

 

Quand le dessinateur va se rendre compte qu’il figure sur E&R, le mitard de l’Internet, il va nous demander de le retirer, car on peut avoir de l’humour mais aussi les pétoches.

On traduit la 5e (image), pour ceux qui n’ont pas dépassé la 5e (classe) : « Tous les hommes sont des porcs / Les femmes sont les égales des hommes ». Inutile de dire que c’est extrêmement bien vu. Parfois, une vanne peut résumer toute une conférence.

 

 

Pourquoi on a mis cette affiche d’affiches en guise de 6e ? Parce que ces positionnements politiques correspondent grosso modo aux sentiments des femmes, pas toutes bien sûr, mais c’est la politique à la sauce féministe/féminine, la soft politique.

On veut moins de chaleur, mais en même temps on adore se foutre à poil sous le soleil... On veut plus de réfugiés, mais on veut moins de viols... On ne jure que par la diététique, et on s’enfile des Magnums (les glaces ou le champ’)... Il y en a comme ça des tonnes.

 

 

La 7e résume tout, on peut pas faire plus macho :

 

 

Les 8e et 9e sont le fait de femmes politiques. Les politiques, qu’ils soient de sexe masculin ou féminin, ne disent pas plus de conneries que tout le monde, mais comme ils saturent les médias, inévitablement, sur le flot de paroles imposées on trouve des pépites.

 

 

 

Les 10e, 11e et 12e se passent de commentaires, la 12e est particulièrement sexiste. Même nous on a honte de diffuser de tels clichés. Mais le sujet commande, que voulez-vous, l’info avant tout.

 

 

 

 

 

Voilà, on a bien dénoncé le sexisme, aurait dit ce bon vieux Thierry (Ardisson). On espère que vous avez bien rigolé aux dépens du sexisme et on vous donne rendez-vous demain pour la deuxième partie des Familles de l’humour : l’humour people (ou plutôt anti-people). Se foutre de la gueule des « élites », quoi. Ça change pas les choses mais c’est déjà ça de pris.

 

Post scrotum

Évitez de nous balancer à la Schiappa, on a assez d’emmerdes comme ça, OK ?

 

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

Ah, les femmes, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2254181
    Le 8 août à 09:07 par reymans
    Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

    "J’accepterai l’égalité homme-femme le jour où les femmes accepteront d’être chauves et de trouver ca distingué" Coluche.
    Oui oui je trouve ça aussi fin que drôle.

     

    Répondre à ce message

  • #2254210
    Le 8 août à 10:22 par Tout compte fait
    Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

    La plupart des "honnêtes femmes" que j’ai connu étaient en fait avant tout des voleuses, et bien sûr accessoirement des salopes, très dissimulées . Paradoxalement et contrairement à l’idée reçue, les plus honnêtes sont... les prostituées ! On comprend cela avec l’âge .

     

    Répondre à ce message

  • #2254323
    Le 8 août à 14:01 par Wake up
    Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

    Ce que je vais dire n’est vraiment pas dans la ligne du parti.
    Pour moi, la civilisation a imposé aux mâles le modèle, donc le surmoi, hétérosexuel-conjugal. Pour que çà fonctionne, il fallait donc aussi créer de toute pièces le mythe de la femme déesse de la beauté et de la séduction, ce qui était très loin d’être évident. Les femmes, trop contentes de cette aubaine inespérée, en ont largement profité, et continuent très largement d’en profiter. Mais je persiste à penser que l’hétérosexualité de la plupart des hommes ne résulte de rien d’autre que de l’auto-persuasion, consécutive aux injonctions de leur surmoi

     

    Répondre à ce message

    • #2254486
      Le 8 août à 19:56 par reymans
      Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

      Mouais, un peu fumeuse votre théorie.
      Surtout quand on sait à quel point la nature est capable de bien faire les choses. Et donc de créer un être génétiquement conçu pour aimer et être attiré par un autre être de l’espèce femelle...
      Moi, surmoi, redemoi, ca ne pèse pas lourd face à cet état de fait, qui avait déjà cours aux premiers ages de l’homme, sans quoi nous ne serions pas là pour en parler...

       
    • #2254548
      Le 8 août à 22:12 par wake up
      Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

      je pourrais céder à la facilité et dire que la nature n’est pas si bien faite que çà, puisqu’elle a créé l’homme, qui est, je le pense sincèrement, la pire horreur qui ait jamais arpenté cette planète (je relisais récemment un article sur les sacrifices humains comme fondateurs des nombreuses civilisations et cultures, pour me remettre un peu à niveau de la crapulerie humaine).
      Et puis, qu’est-ce que çà veut dire : la nature est bien faite ? çà laisserait entendre qu’elle a été faite par quelqu’un, Dieu bien sûr ! Donc, forcément, elle a été bien faite. Et bien personnellement je ne crois pas qu’elle a été faite par qui que ce soit (je crois l’univers infini et incréé), et je pense même qu’elle se plante très souvent. D’ailleurs, à l’échelle du globe, l’homme existe depuis très peu de temps, et plus d’un indice laisse penser que cette erreur de la nature s’éliminera d’elle-même

       
    • #2254555
      Le 8 août à 22:29 par wake up
      Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

      nous ne sommes là que parce que la société, la culture, ont obligé nos parents à être, ou plutôt à se croire, hétérosexuels

       
    • #2254655
      Le 9 août à 05:27 par paramesh
      Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

      @ wake up, tu as visiblement du yaourt dans le cerveau, tu inverses tout : croire que l’identité sexuelle est du domaine culturel (le genre) alors que la différenciation sexuelle se passe déjà au niveau du foetus ;
      Et que l’homme est naturellement un "monstre" alors que c’est purement culturel (l’homme est naturellement loin d’être un prédateur majeur (faiblesse corporelle tout simplement, l’homme est naturellement un charognard question prédation alimentaire).
      la civilisation, au contraire de ce que tu crois n’est pas à l’origine des choses mais leur aboutissement. à l’origine ce n’est pas la civilisation qui façonne l’homme mais l’homme qui façonne la civilisation par longs tâtonnements. Revois tes fondamentaux

       
  • #2254353
    Le 8 août à 14:33 par pistache
    Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

    Il faut pousser le raisonnement jusqu’au bout : plus de séparation selon le sexe dans le sport. Plus de discrimination donc. Faut être cohérent.

     

    Répondre à ce message

  • #2254384
    Le 8 août à 15:21 par Igor Meiev
    Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

    "Pôpa pôpa !... de qui je tiens mon intelligence, toi ou môman ?"

    Le père réfléchit en toisant son fiston, puis :

    "Bah, de ta mère bien sûr... moi, j’ai toujours la mienne."

     

    Répondre à ce message

  • #2254399

    Comment faut-on pour réparer un bon lave-vaisselle ?

    En lui mettant un bon coup de pied aux fesses.
    Je mettrais 4/5 pour le niveau de sexisme

     

    Répondre à ce message

  • #2254420
    Le 8 août à 16:58 par ifuckcharlie
    Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

    Une femme nue, se regarde devant la glace, elle dit à son époux : " Je me trouve horrible à regarder, grosse et ridée... J’ai besoin d’un compliment "
    Le mari répond : " Tu as une bonne vue ! "

    Ta femme est toujours aussi jolie ?
    Oh oui, ça lui prend juste un peu plus de temps.

     

    Répondre à ce message

  • #2254510

    Puisque les femmes ( féministes ) nous considèrent comme des porcs (cf affiches plus haut ) je me permet de re-sortir une réplique d’un pote :
    Lapin : toutes des salopes même les mères !
    Naner : non, on avait dis pas les mères.
    Lapin : si parce que c’est elles qui éduquent leurs filles comme des salopes !
    Désolé.

     

    Répondre à ce message

  • #2254656
    Le 9 août à 05:39 par Espritos
    Les 7 familles de l’humour : l’humour sexiste (1/7)

    ICI le terme sexisme est dans le sens haineux être un homme et une femme , d’abord est-ce que un homme et une femme sont fait pour ce haïrent donc de semer le chaos mutuellement ? non , il s’agit d’une idéologie totalitaire de type sodomiste .
    [->https://youtu.be/s-v-d40cNhc
    Pour que le nouvel ordre mondial s’installe , il faut font croire religieusement , que la seule et UNIQUE solution est d’éliminer à long terme de façon rampant , "l’ancien " comme une solution à la misère . Un économiste du dix-neuvième siècle avait préconisé pour réduire la population mondiale il fallait d’abord éliminer les pauvres .Autre petit détail idéologique , le programme de jeunesse pour les enfants issu de PMA (sans père ni mère ) est représenté par un enfant aryen , dont le but est de fabriquer des futurs dictateurs : des copies d’Hitler .

     

    Répondre à ce message

  • #2254679

    Les photos montages sont géniales !!! J apprécie beaucoup cet humour sans obscénité, non graveleux, avec qui plus est, un grand fond de vérité.

    Pendant que j y suis, hier, un documentaire sur la révolution sexuelle a été diffusé sur Arte. Je n ai pas pu le voir d une traite car j ai dû zaper moultes fois sur une autre chaîne, tellement que c en était gerbant ! Vous pouvez le regarder sur internet en replay mais ayez le cœur bien accroché et ayez également des anti-vomitifs à côté de vous. En somme, qui ont declanché ces mouvements féministes vers la fin des années 60 ? Ces connasses d Américaines (hétéros et homos). Et comme une pandémie, ça s est propagé dans toute l Occident. Bref, un fléau ce féministe radical, pervers et inepte !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents