Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Éconoclastes : la fin de la zone euro est-elle inéluctable ?

Avec Philippe Béchade, Olivier Berruyer, Olivier Delamarche, Pierre Sabatier et Jean-Pierre Corbel.

 

 

« L’ euro va-t-il tuer l’Europe ? » : l’émission en intégralité

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’euro vient de s’apprécier de 10% , par rapport au dollar , en quelques mois . Est-ce une monnaie faible ?...

     

    • Le plus gros problème, ce n’est pas sa valeur ( même si ça reste un facteur déterminant ) mais c’est ce que tu en fais.
      Quand tu sais que la BCE injecte 80 milliards par mois pour sauver et maintenir la finance, c’est 80 milliards de fausse monnaie, d’argent de singe, de ce que tu veux. Au final, la monnaie perd tout de même de sa valeur globale, peu importe comment elle est perçue à l’instant T sur le marché. Et le jour où un mec se dira " Non, je n’ai plus confiance en votre monnaie, elle vaut rien " ça donnera le cas du Japon.


    • Une monnaie n est jamais faible ou forte, cela n’est que du bluff...

      Ecoutez plutot cette interview pour comprendre l’arnaque de la monnaie :
      https://www.youtube.com/watch?v=8dr...
      Le docteur en droit, Valérie Bugault, et l’ancien banquier international, Jean Rémy, viennent présenter l’ouvrage qu’ils ont cosigné : ”Du nouvel esprit des lois et de la monnaie”


    • Ce qui fait une belle jambe aux pauvres. Tu crois que le SDF ou le chômeur moyen ont l’intention d’aller en vacances aux Etats-Unis ?
      bhl, par contre, il est content.


    • rien à voir, c’est une conséquence de la spéculation et donc de transferts de capitaux,( les marchés européens sont plus porteurs que le marché US depuis 6 mois environ).
      Or la force de nos monnaies est exclusivement fondée sur la confiance et donc sur la politique et la politique US est encore autrement plus efficace que la politique de l’UE, donc on reste dans le monde du mirage ou du spectacle


    • Depuis que l’Euro existe, j’entends sans cesse qu’il est trop faible, trop fort, bref, ça ne va jamais. Mais c’est une bonne monnaie quand même. Allez comprendre...


    • Une bonne monnaie...pour les riches.


    • De toute façon c’est un dialogue de sourds avec les européistes. Dès que tu les repousse dans leurs derniers retranchements, ils te répondent soit "c’est pas comparable" quand tu démontre leur conneries par plusieurs exemples anciens et actuels, soit "l’euro c’est la paix" et tu es taxé de nazi.

      Voici quelques arguments que vous pouvez toujours sortir au cas où :

      Si on sort de l’euro, le franc sera dévalué de 25%.

      1) Ca prouve que notre monnaie n’est pas adaptée et qu’elle est trop forte, il faut donc la rééquilibrer.

      2) Ca permet de relancer nos exportations, vu que nos produits sont moins chers.

      3) Pour les français qui partent en vacances à l’étranger, ils paieront leurs vacances plus chères.
      C’est vrai, mais ils peuvent aussi moins consommer et faire plus de balades qui sont gratuites. En plus ça leurs permet de mieux connaître le pays où ils vont plutôt que d’aller dans les attrapes-touristes (où ils peuvent payer en euro !!! Il y a mieux comme dépaysement).

      4) Les produits importés seront plus chers.
      C’est vrai, mais pas 25% plus chers car dans les prix il y a des taxes qui seront payées en francs. De plus, il y a aussi des intermédiaires français qui feront payer leurs services en franc. Enfin, si les prix deviennent trop chers, cela voudrait dire qu’il n’y aurait plus d’intérêt à importer le produit et des investisseurs chercheraient à produire en France, ce qui créerait des emplois (Farage avait très bien expliqué ça avec les balais). Le seul problème résiderait dans l’achat de machines outils ou machines de production pour les grosses entreprises, mais elles n’achètent pas des machines tous les ans !!

      5) En 2014 ou en 2015, l’euro s’est déprécié face au dollar. Avez-vous senti quelque chose ? Moi pas. Mais comme on vous le dis, "c’est pas comparable".

      Et enfin pour l’argument "l’euro c’est la paix", il n’ y a qu’à voir comment les allemands ont traité les grecs pendant la crise.


    • Petit rappel
      Pour lninstant nous n avons plus de monnaie
      Nous utilisons du Deuch Mark abusivement appele Euro
      Donc le Deuch Mark s apprecie ce qui va handicaper notre tourisme et nos exportations car le smic est en DeuchMark
      C est aussi du politiquement correct d appeler le DeuchMark Euro


    • Actuellement toutes les grandes economies font la course a la devaluation
      Si on fait le contraire c est qu on est vraiment tres faibles
      Ca ressemble plus a un coup de grace qu a une embellie


  • L’économie, c’est comme la politique, les lois, la religion, en un mot : la Science, il est vain d’en parler pour la simple raison que ça ne nous appartient pas, que c’est irrationnel et artificiel.

    Ce qui les relie ? L’Écrit... ça ne se discute pas.


  • #1769843

    La valorisation de l’euro profite à l’Allemagne parce que l’Allemagne a une économie fondée sur des quasi monopoles technologiques : par exemple, ils sont les meilleurs en machine outils et en Mercedes.

    De la même manière, l’économie du luxe française se porte très bien et souhaite le maintien d’un euro fort pour les mêmes raisons que Mercedes ou la machine outil allemande.

    La monnaie est comme Lutèce : " Fluctuat nec mergitur"

    Lorsque le sac Vuiton et Mercedes seront devenus tellement chers que ce sera encore rentable en partant de zéro de créer sa copie ou sa concurrente, alors l’euro baissera.

    En attendant, quand à force d’euro trop cher, l’économie qui n’est pas en position de monopole et de ce fait subit une baisse tendancielle de ses marges, quand cette économie mourra à la vitesse de l’hécatombe, les productions nationales baisseront avec une monnaie forte, et aussitôt après, la valeur de la monnaie rejoindra la valeur du P.I.B.

    Donc aussi haut que puisse monter l’euro, aussi certainement il baissera du double parce qu’en matière d’économie de bourse et de marchés, si on exagère tout, la réalité finit toujours par nous obliger à reconnaitre la vérité : même Mercedes est ruiné.

    Par la cherté de l’euro.

     

    • @Francois Desvignes

      Fables et balivernes....la réalité c’est qu’il n’y a pas d’argent du tout, nada, pas plus que de d’indépendance du privé par rapport à l’État... et pareil entre science et religion, d’ailleurs.

      C’est un monopoly global, dont les règles sont écrites et gardées par l’élite euro militarisée, donc, BNP, Rolls-Royce, Mercedes, Loréal, Renault,Orange, Auchan, Lafarge,Sandoz, Glencor, Bayer,Fiat, ING, Zara, GSK, Procter & Gamble, Generali, Europ-Assistance etc.. entre autres. Pas Apu, Zin Chong, Oeil Persant, Mamadou, Gégé ou Kevin... non.

      Peu importe le standing ou le taux de change... le plus rentable étant toujours la guerre pour ces psychopathes.

      J’ai toujours cette image gilliamesque du noble chevalier qui déboule à l’autre bout du monde, et qui demande à un chef autochtone de faire une croix au bas de l’acte de concession....


    • #1770142

      @Ed

      J’ai rien pipé à ce que vous avez écrit.

      (Un peu quand même mais pas trop )

      En fait la différence entre mon commentaire erronée et le vôtre, c’est que le mien est compréhensible

      D’ailleurs, si vous dites vrai vous devriez pouvoir démontrer que la crise de 29 a été conçue, planifiée et conduite de toutes pièces par ceux qui y ont fait faillite à l’époque.

      Vous pouvez ?


    • PS : les résultats nets de Mercedes (qui possède Chrysler) ont quintuplé entre 2008 et 2012 (1 414 000 00€ > 6 495 000 000€ ), et sa capitalisation est de 40 000 000 000 d’euro bas ou haut, tu pipes ça ?


    • Sans parler de Nestlé, 240 000 000 000 de capitalisation en 2017 ...

      L’illusion réside dans le fait de considérer l’importance des grandes sociétés par état (USA ou Chine VS France... ou Allemagne), et par le fait de ne pas considérer l’Europe pour ce qu’elle est, une union, un monopole mondial, on appelle ça la Mondialisation ou le NOM, pour info.

      Donc, il ne s’agit plus uniquement du pouvoir d’achat du français ou de l’allemand c’est fini le XXe siècle, pour info, on s’en tape de la fluctuation des devises ou de la spécificité du secteur.


    • #1770384

      @ED

      merci de comprendre que si la cherté de l’euro enrichit Mercedes elle appauvrit à terme son marché européen et que la ruine de l’UE finira par entrainer la ruine de Mercedes qui vend ses voitures en euros

      Et merci de distinguer la capitalisation boursière artificiellement haute du compte d’exploitation de Mercedes qui dans un marché devenu insolvable ne vendra plus autant de voitures.


    • @ Francois Desvignes

      Tu n’y es toujours pas.... comment expliquer ça...

      Mercedes ou Renault, pour prendre des exemples aussi populaires que segmentés, se foutent royalement du pouvoir d’achat du parisien ou du pékinois, pour la simple raison que le-dit pouvoir d’achat augmente à l’échelle globale, sans aucune contestation possible.

      De plus, ces 2 boites ne font pas que vendre des Maybach, ou, des Twingo, elles vendent aussi (des pièces détachées) des camions, des machines de chantiers, portuaires.... militaires.... vois-tu.

      Il ne t’aura probablement pas échappé que la majorité des sociétés (les états, de fait), citées plus haut, ont précisément généré toute les crises, survécu et, manifestement toujours dominé,
      en jargon, on appelle ça du TRUST, tu peux me croire.

      Cela vaut pour toute la Chine,toute l’Afrique, l’Amérique du Sud (comme du Nord) l’Inde,, l’Arabie... tout ça !

      Il n’y a rien d’autre à savoir.


  • Il eut été élégant de la part d’ER, à l’occasion de la rediffusion de cette émission sur le site, de mentionner le décès de l’excellent Jean-Pierre Corbel le 18/05/2017.
    Une nouvelle prière pour lui et le soutien à sa famille.


  • Analyses financières très intéressantes et surtout très justes !
    Perso, en investissement je ne trouve que deux domaines intéressants, soit :
    - L’or, l’argent, métaux et pierres précieuses, etc, etc.
    - L’immobilier en neuf ou en occasion, car la "pierre" vaudra tjr quelques chose, et comme le dit le dicton ; " Quand le bâtiment vas, tout vas !"

    J’ai acheté de l’or depuis 4 ans et quand je vois les cours bidonnés, cf blog de M. Jovanovic, www.quotidien.com, je réalise que j’ai même fait du profit, aujourd’hui, et pas seulement sauvegarder mes économies obtenues avec de durs labeurs, c’est à dire environ 1.5x de plus.....

     

    • L’immobilier en neuf ou en occasion, car la "pierre" vaudra tjr quelques chose, et comme le dit le dicton ; " Quand le bâtiment vas, tout vas !"

      ca depend de l’endroit et ca depend du prix. et ca va surtout dependre de la baisse demographique qui s’annonce avec la mort prochaine de millers de babyboomers qui vont en liberer,du foncier...


  • Je comprends la naïveté de certains qui pensent encore que ces débatteurs vous éclairent alors qu’en faites ils sont là pour vous fermer les yeux.


  • L’euro est une monnaie spéculative ,et pas autre chose .Cette monnaie n’a pas était pondue pour satisfaire le "pékin" Européen ,mais pour les bancksters . Le seul avantage que l’on peut en tirer ,c’est pour celui qui voyage ,et tout dépend dans quel pays .Par contre si la personne voyage en Europe ,l’euro n’a aucun intérêt ,au contraire .A l’époque ,un Français allait passer ses vacances en Espagne ou au Portugal ,cela état rentable,maintenant,ça ne l’est plus ,le coup de la vie est pratiquement la même ,comme partout en Europe .L’euro n’a fait qu’augmenter le coup de la vie ,mais n’a rien d’avantageux en général .

     

    • Si, c’est avantageux pour tous les états européens et leurs potes industriels qui sont plus compétitifs sur le marché mondial, face au dollar par exemple, et en terme d’image aussi.....

      Ils montent les prix là où le pouvoir d’achat est le plus haut (en occident), et produisent à peu de frais là où il est le plus bas (pays en voie de développement ;)... banco !

      Le vrai bénéfice, c’est justement le développement, urbain, transport, énergie, chimie, santé, droits etc.. on appelle ça le kontrol.


  • Je me demande si les Éconoclastes voient bien la situation dans son intégralité.

    Je dit ça parce que Giscard d’Estain en personne a révélé un jour que l’euro avait été prévu pour échouer, et que d’après Jacques Attila, l’euro avait été prévu pour que l’on ne puisse en sortir.

    La réalité montre que ce qui est prévu, c’est la ruine de la zeurone.

     

  • Donc les économistes et la direction du FRONT NATIONAL ont raison de vouloir une sorti anticipé de cette monnaie d" illusionnistes .

     

    • Pourquoi tentez-vous en vain de justifier votre vote Front-National après la mascarade de ces dernières élections ? Cela ne vous a pas suffi pour comprendre que les électeurs FN ont été pris pour des imbéciles ? Même Soral a compris et a même fini par l’admettre alors... Bon après, que ça lui ait pris tant de temps pour s’en rendre compte, c’est une autre histoire. ^^ Maintenant, entre le fait que le FN ait parlé d’une éventuelle sortie de la zone Euro afin, selon moi, de récolter les voix des Eurosceptiques, et le fait qu’il aurait pu l’inscrire dans son programme comme étant un pilier de la politique qu’il compte entreprendre afin d’inscrire dans le marbre les intentions qu’il avait, il y a une différence fondamentale, et c’est ce genre de détail, au-delà des positions anti-Islam qu’il prenait, qui m’a toujours tenu à l’écart de ce parti. Ceci étant dit, une chose que vous omettez certainement, c’est le fait qu’une sortie de la zone Euro sans sortir de l’Union Européenne est juridiquement impossible, puisque aucun article ne le propose, et comme le FN n’a pas l’intention de sortir de l’UE (pour des raisons financières importantes), ce qu’il aurait pourtant pu entreprendre par l’article 50 du TFUE, autant vous dire que rien de tout cela, et ce par le biais du FN ne pourrait voir le jour. Le FN n’est plus celui de Mr Lepen, ce qui signifie que les positions prises par le père ne sont pas celles prises par la fille et son entourage de collabos. Paix et amour sur vous !


  • Un autre détail, l’euro n’est évidemment pas une soudaine lubie de Soros dans les années 90, c’est simplement la continuité, la suite logique et inéluctable de la construction européenne déjà très coordonnée, mondialiste et capitaliste il y a plus de 5 siècles ,dont le Traité de Maastricht marquera l’aboutissement après une pseudo décolonisation, 2 guerres mondiales nationalistes et une internationale proto-mondialiste.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histo...

     

    • Comme U R S S et le ou les communismes , du coté du capitaliste .


    • Il n’y a pas de communisme ou de capitalisme, il n’y a que le contrôle scientifique OU la diversité naturelle, rien d’autre.

      Un exemple de tour de passe-passe parmi tant d’autres :

      Chavez se ventait d’avoir vendu du pétrole à ses "frères révolutionnaires" chinois durant les 90’s, c’est très commode, puisque c’est le début des délocalisations et des investissements massifs européens en Chine, et qu’elle en avait logiquement besoin pour faire tourner les usines. Et il va de soi que le système de santé, que cela lui a permis de financer au Venezuela, profite durablement et avant tout au lobby pharmaceutique (pétrochimie), pas au peuple et à sa culture traditionnelle..