Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Les Gaderies" : Gad Elmaleh, comique ou plagiaire ? (partie 2)

La partie 1, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Elmaleh... métonymie d’un état d’esprit actuel basé sur l’incapacité à inventer, créer mais parfaitement à l’aise dans le pillage, le plagiat, le vol sans aucun scrupule...


  • Punaise, mais rends l’argent, escroc.


  • #2139971
    le 06/02/2019 par The Médiavengers Zionist War
    "Les Gaderies" : Gad Elmaleh, comique ou plagiaire ? (partie (...)

    Ironique boucle, cette mondialisation-standardisation de l’humour. Avec des sujets d’une affolante médiocrité et d’un intérêt proche du zéro absolu.
    L’humour français a comme particularité de croquer des personnages et des situations souvent hors-normes, tout le contraire de ces américains et "stand-uppers" qui n’incarnent rien ni personne et se vautrent dans la banalité du quotidien pour faire "peuple". On y parle beaucoup des marques (K-way, Barbie, Playmobil..), des gadgets à la mode, de consumérisme. Pas pour en dénoncer les excès, mais au contraire pour s’y complaire. C’est dire si ça vole haut.
    Un marché mondial de l’humour sans poésie, sans moquerie (sauf sujets encouragés, mais finalement assez rares et insuffisants), sans spécificité culturelle (impossible pour les adeptes de la diversité de parler de la diversité des cultures sans tomber dans le racisme ou la discrimination ou comment se prendre les pieds dans le tapis).
    Le seul qui fait tout le contraire de ce qui précède ? Un certain Dieudonné...

     

  • Le pire c’est que tous ses plagiats sont beaucoup moins drôles que les originaux , il essaye de faire le « cassos » pour faire rire , mais ça marche pas , au contraire . Finalement c’est quoi le pire , lui ou ceux qui vont à ses spectacles ?


  • J’ai travaillé avec beaucoup d’ "artistes" lorsque je faisais mes armes dans les studios parisiens comme assistant ingénieur. J’en ai vu beaucoup "travailler" sur leur " compo". Je peux vous dire que la musique regorge de ce genre de Gadreries. On reprend des plans d’arrangements en gardant tout et on change la voix du chanteur etc ...
    Il y a même des formations musicales qui vous apprennent à faire des Hits efficaces. Et comme pour Gad ca marche ...
    Le créatif est souvent underground et le mainstream récupère

     

    • Temoignage precieux. La plupart de nos artistes n’ont aucun talent creatif. Je ne suis pas un connaisseur mais je remarque que tout ressemble à du réchauffer aujourd’hui comme hier. voir la marseillaise de rougade de lislade pompé sur Mozart


  • Imposteur et fossoyeur opportuniste....

    Le problème reste les écervelés du bulbe qui paient 65/70€ pour écouter et rire du résultat de ses vols....

    Nous sommes baisés parce que BAISABLES à souhait.....


  • Le Led Zeppelin des comiques ;)


  • À partir du moment ou un artiste comique interprète des sketchs en plagiant les textes, il devient comique par procuration , parce qu’en plus, il fait payer un public , qui vient logiquement écouter un artiste auteur-compositeur de ses propres sketchs ,alors que non ,Gad Elmaleh est un comique parasite, jouant les sketchs de ses voisins .S’il était honnête, il pourrait au moins le dire ou le faire savoir, et baisser ses tarifs de plus de la moitié .
    Lorsqu’on va au restaurant , et que sur la carte on vous fait payer des plats fait maison, et que l’on vous sert des plats préparés surgelés, il y a vol sur la marchandise .
    Pour Gad Elmaleh , c’est la même chose .
    Mais quand on pense, que l’on refuse de faire jouer un artiste qui écrit et joue ses propres sketchs avec un talent inouï, et a des prix dérisoires .Quelle injustice ! ou peut-être la couleur qui ne convient pas .


  • #2140012

    Le type pique les idées des autres, ramasse le pognon et part le planquer en Suisse. Normal. Le vol, le mensonge, la dissimulation et l’immoralité... La vérité finit toujours par refaire surface et on aimerait pas être à ta place Gadelmahlette...


  • #2140026

    Règlements de comptes à O.K Corral...Je serais toutefois curieux de savoir qui sonne réellement la fin de la récré pour ces comiques en bois des îles.. ??


  • Je ne sais pas où il vit, mais je lui suggère d’emménager dans le 16ème arrondissement de Paris, rue de la Pompe.

     

  • Cette affaire démontre une fois de plus, s’il en était besoin, que le seul grand humoriste vraiment créatif actuel est et reste Dieudonné …..
    Et pan, encore une Quenelle, une pour le vilain plagiaire !!!


  • C’est bien de remettre les pendules à leurs places.


  • Le fait de voler et de s’approprier la chose volée sans aucune forme de culpabilité est une caractéristique des psychopathes.

    Ici c’est flagrant, le vol est caractérisé et montré à la vue de tous !
    Les psychopathes ont aussi des très gros problèmes de créativité. Leur intelligence est froide (incompatible avec de l’humour). Par contre ils aiment beaucoup se faire passer pour des personnes "normales" ou ayant l’ "intelligence du coeur" qu’on retrouve chez les hauts potentiels.

    Quelqu’un évoquait dans la partie 1 qu’il riait de ses propres blagues (en fait des blagues qu’il a piqué ailleurs), c’est flagrant ici aussi... Il ne rit non pas de la blague mais de cette situation d’avoir repiqué la blague à quelqu’un d’autre et de faire le show avec (et d’en tirer un maximum de profit).


  • Toujours les mêmes (sic) dans le plagiat artistique...


  • Ouai, là ça commence à faire beaucoup...


  • L’antithèse de Dieudonné, le génie de l’impro. Cela dit Elmaleh a le public qu’il mérite. Mediocre comme lui.

     

  • Rend l’argent voleur !!


  • Y a pas moyen de demander un dédommagement pour préjudice moral aux français ?!


  • C’est le fait de toute la bande ; Elmaleh, Youn, Debouze (par ricochet), Sisley, Arthur... etc..
    Ne semble échapper à la bande que Timsit et Roumanoff.... et pour cause c’est Mabille, Gaccio, Halin qui écrivent "leurs sketches"... !


  • C’est une blonde (qui ne vaut pas cher ah ah argh = HUMOUR de nouille-orque wouah) qui couche avec un gars et qui lui demande (en pleine action sans protection sans doute, mais ce n’est pas mentionné) s’il n’a pas le sida. Il lui répond que non. 2 minutes après, même question, il répond légèrement excédé que non, il ne l’a pas. Et alors elle lui dit, l’air soulagée qu’elle est bien contente car l’ayant attrapé déjà la semaine dernière, elle ne voudrait pas l’avoir une deuxième fois. Cadeau, ça irait mieux à qui ? Moi, je dirais au vieux, il semble plus malsain que l’autre, si possible.

     

  • Ils copient moins Dieudonné ces plagiaires...


  • Bien sûr : dans notre ère de l’intermédiaire-commercial roi, les plagiaires sont des princes.
    Ce que beaucoup ont du mal à concevoir, c’est que de nos jours réussite et appropriation vont main dans la main. Bill Gates, Steve Jobs, Einstein (pour ne citer que quelques référents majeurs de notre civilisation) ont volé leurs découvertes.
    Dans le monde des arts et du spectacle on n’y va pas de main morte non plus et l’exploitation des vrais talents qui restent dans l’ombre, ou le pillage direct d’artistes qui ne perceront jamais, c’est la règle plus que l’exception.
    Le problème c’est que ça arrive maintenant à un tel niveau que ce sont les nègres littéraires de la culture pop qui ont recours au plagiat et les supposés auteurs (qui toujours dans la logique de l’intermédiaire-commercial ne sont finalement que des interprètes) ne se rendent compte que trop tardivement que le matériel qu’ils présentent à leur public a en fait été pompé !


  • Quand tu sais qu’il y eut l’Enki et Ninhursag des origines plagiés (péjorativement) en Adam et Eve de la Génèse, il n’y a pas de quoi s’offusquer plus que cela.
    La seule chose qui m’étonnera toujours, c’est le plaisir que peuvent trouver ces gens à faire les malins avec les burnes des autres. C’est comme si tu étais une entité à te revendiquer « Lumière guide du monde » et que tu aies toujours besoin d’un grand frère, mieux armé, pour protéger tes fesses : cela n’aurait pas de sens...


  • #2140304

    Encore une fois très convaincant ; "gad el larcineur" ne se foule pas et pique des idées en retravaillant à peine la forme
    (.... seul le 1er exemple est moins évident : la blague sur les énoncés de maths est popularisée ultra connue : cela symbolisait les problèmes de maths classiques jusqu’au début des années 90 ; sinon, tout le reste est parfaitement probant)


  • Le mec a cherché à nous vendre un pantalon a une jambe


  • Comme Zemmour qui vole les idées de Soral et de Ryssen et tant d’autres. Ryssen lui ne s’en rend pas compte, alors que Soral le sait.
    Tous des marchands de pantallon a une jambe.


  • #2140931
    le 08/02/2019 par Mouchtafox Meunier Tudor
    "Les Gaderies" : Gad Elmaleh, comique ou plagiaire ? (partie (...)

    Une blonde dit à sa copine "je crois que le pneu avant droit de ta voiture est dégonflé..."
    "Complètement ? "
    "Non seulement le dessous, le dessus ça va.."


  • ils ont fait une émission sur le plagiat à la télé mainstream
    pour désamorcer l’affaire, ils ont chargés un arabe, producteur
    trop fort ces mainstream, plus c’est gros, plus ça passe


Commentaires suivants