Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

La partition de l’Irak en chantier

Le Parlement du Kurdistan irakien a lancé vendredi 15 septembre 2017 un processus qui pourrait conduire à l’indépendance de la région autonome. Un référendum est prévu dans moins de 10 jours, malgré l’avis défavorable du gouvernement de Bagdad et les craintes des États-Unis et des pays voisins comme la Turquie ou l’Iran. Mais dans un discours, le président kurde, Massoud Barzani, a assuré qu’il n’entendait plus revenir en arrière.

 

JPEG - 69.5 ko
Le président du Kurdistan irakien, Masoud Barzani, lors d’un meeting sur le référendum du 25 septembre, jeudi 14 septembre à Zakho

 

Le Parlement de la région autonome du Kurdistan irakien, située dans le nord du pays, a approuvé vendredi soir la tenue le 25 septembre prochain d’un référendum sur l’indépendance. Quelque 5,5 millions de Kurdes irakiens sont appelés à se prononcer. Une consultation non contraignante, mais qui a ses détracteurs.

Sans surprise, le scrutin est rejeté par Bagdad. Mardi, le Parlement fédéral d’Irak a voté contre, afin de « protéger l’unité » du pays. Il a ensuite limogé le gouverneur de Kirkouk, qui avait décidé d’organiser le référendum alors que cette province riche en pétrole ne dépend pas de l’actuel Kurdistan irakien.

[...]

Massoud Barzani, président de la région autonome du Kurdistan irakien :

« Nous n’avons toujours pas eu vent d’une proposition alternative au référendum sur le Kurdistan. Nous avons vaincu le groupe État islamique et nous pensions donc que le gouvernement irakien nous récompenserait pour cela, et donnerait sa bénédiction à notre décision d’avoir notre propre État. Mais au contraire, Bagdad s’est soulevé contre nous. Donc, nous ne tiendrons pas compte de ce qu’ils demandent. Nous ne retarderons pas le référendum »

Lire l’article entier sur rfi.fr

 


 

La réaction des Américains est-elle hypocrite ?

La Maison Blanche a réclamé vendredi l’abandon du référendum annoncé sur l’indépendance du Kurdistan irakien, peu après un vote du Parlement régional en faveur de cette consultation qui inquiète les pays voisins tels que la Turquie et l’Iran.

Jugeant que cette consultation, prévue le 25 septembre, serait « provocatrice » et « déstabilisatrice », Washington réaffirme sa conviction qu’elle serait une entrave à la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) et à la stabilisation des zones libérées.

« Nous appelons le gouvernement régional kurde à abandonner le référendum à entamer un dialogue sérieux avec Bagdad dans lequel les États-Unis ont toujours été prêts à jouer un rôle de facilitateur », a indiqué l’exécutif américain dans un communiqué au ton ferme.

Lire l’article entier sur fr.news.yahoo.com

Pour comprendre le Proche-Orient, comprendre l’empire,
en lisant sur Kontre Kulture

 

Le problème kurde, sur E&R :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1802432
    Le 16 septembre à 16:14 par Fiat Lux
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    Le Kurdistan Irakien et les Barzhani.C’est un protectorat israélien.
    EI a échoué.Ils vont activer les Kurdes maintenant.

     

    Répondre à ce message

  • #1802435

    Voici un lien partagé par Lucien Cerise il y a quelques temps :
    https://www.aei.org/publication/kur...

    En bref, les Kurdes ont à l’origine joué la montée de Daech contre le gouvernement de Bagdad, et espèrent imposer leur indépendance a posteriori, tout en profitant du soutien des médias et donc de l’opinion publique occidentale...

    Le Kurdistan étant un moyen pour Israël d’affaiblir la Syrie et l’Irak. Voir les plans Clean Break, etc. on va pas tout redire...

     

    Répondre à ce message

  • #1802529
    Le 16 septembre à 18:59 par Clio
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    L’Irak est un Etat artificiel dont les frontières ont été tracées par Churchill, sans se soucier de faire cohabiter Kurdes, Sunnites et Chiites . Aussi artificiel que la " Yougo-slavie " crée en 1919 : on sait comment elle a fini . Le traité de Sèvres (1920) avait promis l’indépendance aux Kurdes mais le traité de Lausanne (1923) a enterré cette promesse, suite à l’action militaire de Mustapha Kemal . Il va de soi que le Kurdistan irakien indépendant deviendrait un pôle d’attraction irrésistible pour les Kurdes d’Iran, de Syrie, de Turquie, comme la Serbie indépendante était enviée par les slaves du sud sous domination austro-hongroise, avant 1914.

     

    Répondre à ce message

    • #1802679
      Le 16 septembre à 23:12 par Vaurien
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      Le monde entier est artificiel. Il est la création de l’homme, du moins, de ce qui est de son possible. L’argument de l’artificialité est un non-sens.

       
    • #1802814
      Le 17 septembre à 10:13 par awrassi
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      Tu mélanges religion et ethnies. On peut être Kurde sunnite, Kurde chiite ou Kurde athée ! Le Traité de Sèvres visait la partition de l’Empire ottoman plus qu’il ne cherchait à établir un "foyer kurde" ... Les Kurdes parlent des langues iraniennes (le zazaki et autres sous-langues iraniennes). Ils sont plus Iraniens qu’Irakiens, Syriens ou Turcs. Le Kurdistan devrait donc être créé en Iran, si la "communauté internationale" veut réellement leur bien !

       
    • #1802840
      Le 17 septembre à 11:19 par grim
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      @Awrassi
      il y a des ethnicité linguistique et des ethnicité religieuses ,un kurde chiite ou sunnite est avent tout un kurde parce que son ethnicité est linguistique ,par contre un arabes chiite est avent tout chiite puisque son ethnicité est religieuse .
      d’ailleurs dans cette partie du monde tout ceux qui ont eu des problème avec les arabes qaysites mais qui ont ete arabisé ,ont adopté le chiisme ,au 7 siecle il y avait une guerre civile arabe entre qaysites (nomades ) et yemenites (sedentaires ) les chiites du yemen sont les decendents des premier yemenite ,les chiites irakiens sont les decendents des mesopotamien ,les divers minoritées syriennes sont les decendentes des aramens ...etc .

       
    • #1802857
      Le 17 septembre à 12:03 par Mort de rire
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      @Vaurien

      Au contraire la plupart des états européens ou asiatiques ont été construits sur la base d’un peuple (les français en France, les Hans en Chine, les allemands en Allemagne, les japonais pour le Japon), ils ne sont donc pas des créations artificiels construits à partir de rien mais des entités cohérentes ayant pour fondements l’histoire et les caractéristiques commune de ses habitants.

      Cela n’est pas le cas pour la plupart des états du africains ou Moyen-Orient car ceux-ci ne sont généralement pas des constructions historiques mais d’un traçage frontalier totalement arbitraire issu du colonialisme qui ne correspond pas aux réalités locales. De facto il est fréquent que dans ses pays là un soit divisé en plusieurs états et qu’au sein d’un même état aient été placés plusieurs peuples à la fois, il s’agit d’ailleurs de la raisons principales du nombre impressionnant de mouvement séparatistes et de guerre ethniques dans ces régions du monde.

       
    • #1802894
      Le 17 septembre à 14:06 par Vaurien
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      vous confondez histoire et nature, même si en dernier lieu, c’est la nature qui l’emporte pour demeurer elle-même. Tous les peuples sont les produits de l’histoire et change d’ethnicité comme on change de chemise. Les Kurdes ne seront pas plus Kurdes en ayant leur indépendance qui consiste à changer de camp pour faire les sous-fifres des puissants actuels au lieu de rester solitaire avec les peuples avec qui ils avaient toujours vécu contre vents et marées

       
    • #1802900
      Le 17 septembre à 14:22 par Vaurien
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      J’ai fait deux fautes d’inattention lire changent au lieu de change, solidaire au lieu de solitaire j’ai du mal à me relire, je reste aveugler par ce que je veux exprimer

       
  • #1802540
    Le 16 septembre à 19:18 par Mansour
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    Petit rappel : c’est Clémenceau qui, en 1919, a cédé Mossoul (et ses champs de pétrole) aux GB, bien que les accords Sykes-Picot les ai attribué à la France... Le "tigre" de papier .

     

    Répondre à ce message

  • #1802561
    Le 16 septembre à 19:58 par Desguarde
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    L’indépendance des Kurdes, l’excuse qui devrait permettre de mener une guerre directe contre l’Iran... ce que certains souhaitent depuis très longtemps.

     

    Répondre à ce message

  • #1802677
    Le 16 septembre à 23:07 par Barnabé
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    Depuis 1923 le peuple Kurde est écartelé entre la Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran . Il serait peut-être temps de lui permettre de créer son Etat et de respecter le droit de ce peuple à disposer de lui-même . Vive le Kurdistan libre !

     

    Répondre à ce message

  • #1802680
    Le 16 septembre à 23:14 par serpolet
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    Si les Kurdes tentent une guerre d’indépendance il vont devoir se farcir 4 armées ! La turque, la syrienne, l’irakienne, l’iranienne ! Ils sont encerclés et ils risquent de se faire écrabouiller , c’est d’ailleurs pour cela qu’ils n’ont pas encore vraiment bougé . Même BHL équipé d’un bazooka ne pourra rien pour eux !

     

    Répondre à ce message

    • #1802774
      Le 17 septembre à 06:11 par Desguarde
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      Si les Kurdes font une guerre d’indépendance, ils auront surement le soutient de l’occident.
      Il y aura une grosse propagande de persécution des populations kurdes par le gouvernement Iranien, histoire de bien faire prendre la mayonnaise, et le tour sera joué.
      L’Irak fera ce que les USA et les néocon lui diront de faire ; la Syrie est ravagé par plusieurs année de guerre et la Turquie sera encore la girouette qui tourne dans le sens du vent.
      Bref, si il y a une future bataille d’indépendance des Kurdes, ce sera pour abattre l’Iran... et deviner qui va s’en frotter les mains.

      Le fait que BHL ais déjà commencé avec ses films est un très gros marqueur.

       
  • #1802685
    Le 16 septembre à 23:21 par VIVACHAVEZ
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    Les kurdes, c’est pas ces gugusses soutenus par Botul Henri Lévi ? Bon bah voilà, maintenant vous savez pour qui jouent les kurdes. Comme disait AS, quand Nanard donne son avis sur quelque chose ou quelqu’un il suffit de penser l’inverse. Et avec Nanard, on constate que ça marche à tous les coups.......

     

    Répondre à ce message

    • #1802816
      Le 17 septembre à 10:20 par awrassi
      Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

      Les Kurdes ne sont pas sionistes, contrairement au dirigeant kurde de l’Irak, à qui Israel promet la lune ... Les Kurdes sont une mosaïque de petits peuples aux langues et religions diverses. Seul la "communauté internationale" veut nous faire croire le contraire ! J’espère que vous allez enfin comprendre le "gazage" par Saddam : pour construire une Nation, comme la France le fut, il faut parfois éliminer physiquement certains de ses ennemis ! Ce n’est pas les rois de France qui me contrediront.

       
  • #1802827
    Le 17 septembre à 10:42 par awrassi
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    Le kurde ne s’apparente à aucune des langues de ses "pays" voisins ; j’ai demandé à Google de me traduire "je suis malade" (la transcription en API est mienne) ; je vous laisse juger :

    Ez nexweş im Kurde Ben hastayım Turc
    Man biemor khastam Tadjik Men khastelendim Azeri
    Men oroul khatam Kirghize Мen aouiril khatirmin Kazak
    Men kasalman Ouzbek Men bimar hastam Persan
    Bi ovtchei baïna Mongol Ana marid Arabe

     

    Répondre à ce message

  • #1803060
    Le 17 septembre à 18:33 par Créponné
    Les Kurdes d’Irak ne renoncent pas à leur indépendance

    Petites précisions :
    - Saddam n’a pas gazé les kurdes de nombreux journalistes et membres de services de renseignements le disent.
    - Les Kurdes ne sont pas différents de leurs voisins, ils parlent simplement une langue indo-iranienne.
    - Historiquement, les Kurdes ont participé à la civilisation musulmane et se sont toujours identifiés à celle-ci.
    - De nombreux Kurdes vivent dans toute la région en dehors des régions kurdophones, beaucoup ont aussi rejoint Daech car l’identité islamique est première chez tous les peuples de la région.
    - Un état du Kurdistan serait non viable, que ce soit économiquement ou politiquement, il serait en faillite.
    - Le clan au pouvoir au Kurdistan Irakien est mafieux, de nombreux Kurdes refusent la domination de ce pouvoir composé de voyous qui parasitent leur vie.

     

    Répondre à ce message