Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Patriotes, Édouard Philippe, Marion Maréchal-Le Pen : Bruno Gollnisch commente l’actualité

Entretien réalisé le 17 mai 2017 au Parlement européen.

 

Au sommaire :

- Retour sur l’élection présidentielle
- Les Patriotes : courant nouveau au sein du FN  ?
- Cérémonie d’investiture pour Emmanuel Macron
- Nouveau gouvernement avec Édouard Philippe
- L’enjeu des élections législatives
- Nouvelle polémique pour Donald Trump : a-t-il divulgué un secret d’État ?
- Colloque sur la maltraitance des enfants au Parlement européen
- Corée, cercle Aristote et autres déplacements : le point agenda
- Marion Maréchal-Le Pen se met en retrait de la vie politique

 

 

Décrypter l’actualité avec Kontre Kulture :

Retrouvez Bruno Gollnisch, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je trouve que B Gollnisch aurait été le meilleur successeur de JM Lepen cependant il faudrait qu’il se rappelle que l’URSS n’existe plus...
    A 13m30 il parle de l’ambassadeur soviétique qui aurait rencontré D Trump...
    Lapsus bien évidement qd on connait la grande culture de M Gollnisch, mais "Quand Même" (non pas lui, Manu 2 Le Retour)...

     

  • Il n’y a pas non plus de ministère du tourisme. Quand à Sylvie Goulard, une femme à la tête des armées (après Alliot Marie) c’est de la com. provoc. digne d’un président qui n’a pas fait son service militaire.
    Il n’y a pas de maya l’abeille mais il y a Flessel, la guèpe...


  • Bruno Gollnisch ferait un excellent président de la France actuelle. Perçu comme profondément bienveillant, expérimenté, cultivé, mesuré, d’expression claire, logique, pédagogique et courtoise, son implication pour l’Asie (il parle couramment japonais) et sa sympathie pour la Russie constituent un atout énorme en cette période menaçante (Corée du Nord). Il est propre à rassurer l’électorat moyen, l’armée, la police, le personnel éducatif.
    On l’imagine en débat contre Macron. Match inégal dont il sortait largement vainqueur.
    La masse immigrée et la bobocaille des villes aurait encore voté contre lui, mais (pour la fraction instruite et non parasitaire de la bobocaille) il aurait sans doute gagné des voix ou provoqué une abstention pleine de questions.
    La masse immigrée fait quand même gagner les ennemis de la France à chaque élection. Jamais elle n’est convaincue par le patriotisme, puisqu’elle ne s’identifie en rien, et tout à fait logiquement, au pays historique.
    Elle gagne surtout pas mal d’avantages à voter contre la France. Elle n’a pas le désir de voter pour, elle n’en voit pas l’intérêt, point.
    BG s’intéresse, quant à lui à la France ou à ce qui en reste et s’adresse aux Français.
    Marine fut jugée dans sa jeunesse par une partie des adhérents FN et son fondateur, plus propre à convaincre un peuple français illusionné par l’apparence, car supposé mieux s’identifier à son personnage. Ce fut un mauvais calcul, dans un jeu où la triche est perpétuelle.
    Il faut dire la vérité, ignorer l’hostilité d’abrutis ou d’étrangers, et compter sur de vraies forces d’appui qui apparaîtront le moment venu.
    BG doit le savoir et connaît ces forces.

     

    • @pourbruno........je suis sur bien des points d’accord avec vous !...déjà sur toutes les qualités que vous prêtez à BG, qui eussent fait de lui assurément un excellent candidat ( même si j’ai soutenu l’épopée de MLP, et ce malgré son attitude dans ce débat incompréhensible, et qui restera une énigme )...sur le " vote " musulman qui vote trop souvent contre l’intérêt bien compris de la France, indifférent au mieux à son Histoire profonde, à ses liens sacrés : ils défendent trop souvent leur boutique communautaire, ne s’identifiant pas le moins du monde à un pays dont SOS Racisme entre autres, a dit qu’ils avaient des droits vis à vis de lui, le tropisme" arabisant " du très mortifère Sunnisme semble faire le reste ( acculturation/déculturation des différences culturelles ancestrales dans le Maghreb même, cf. Aldo Stérone )....la ligne de l’Islam qui l’emporte et qui deviendra bientôt dominante c’est celle agressive des daeshiens un peu partout, avec " voilage " des filles de plus en plus jeunes et morale puritaine invasive, loin de l’Islam pépère, et souvent culturel, des parents ou grands-parents style années 60/70/80, mais qui sied si bien aux manipulateurs immémoriaux )...et malheureusement, les vraies forces d’appui se délitent aussi sous les coups de boutoir déprimants du messianisme protéiforme .


    • Je pense aussi, comparé aux autres politiques, que Monsieur Gollnisch ferait certainement un excellent Président. Il éclipserait bien vite l’image navrante et lamentable de ses tristes prédécesseurs.


    • Je suis tout à fait d’accord avec vous, concernant les français d’origine étrangère je crois qu’ils ont votés Macron pour 90%d’entre eux d’après une enquête.Je doit en déduire
      que nous n’avons pas le même centre d’intérêt.


    • @karimbaud,puissiez-vous vous tromper mais quand je vois chez les nouvelles générations de français musulmans l’illettrisme rampant et la fascination culturelle bipolaire entre la culture sous-prolétarienne US de type "gangsta rap" (putes,flingues,drogue et grosses bagnoles)latino/black US et l’islam rigoriste (mais hypocrite)wahaabiste ou salafiste des frères musulmans,je me dis que vous avez probablement raison.
      Je ne sais pas quel âge vous avez mais vous me semblez avoir la maturité d’une personne dans la quarantaine,aussi je vais vous poser une question qui me tient à coeur:Pourquoi la deuxième génération des "beurs" des années 80 qui a aujourd’hui en gros entre 60 et 45 ans et qui est probablement la génération de musulmans la plus assimilée dans ce pays ne s’est-elle pas plus impliquée dans ce que Soral appelle la France "droite des valeurs/gauche du travail" au lieu d’aller à la soupe au PS et à l’UMP après s’être fait instrumentalisé par SOS Racisme (et croyez-moi dès le milieu des années 80 beaucoup de jeunes beurs étaient déjà conscient de se faire manipuler à des fins clientélistes et électoralistes),pourquoi n’ont-il pas "tout misé" sur la France,leur pays de naissance,et joué la carte "fils de France" ou "musulmans français patriotes" à la Camel Béchick ???
      Je parle bien entendu de visibilité dans l’espace public médiatique et politique car à part un Rachid Smahi au FN,un Karim Ouchik au SIEL ou une Malika Sorel on n’a pas entendu et on entend toujours pas assez ces personnes alors que je pense qu’elle doivent représenter les valeurs d’au moins 25% des français de culture musulmane (à mon avis ceux qui sont complétement intégrés)...


  • Monsieur Gollnish est un grand homme.

     

  • Supposons que le Front National est été élu, quels interlocuteurs aurait-il eu en Europe ?
    Personne... PERSONNE !! Car ils sont tous gouvernés par des corrompus.
    Marine Le Pen est allée en Russie. Elle aurait aussi bien pu ajouter la Chine.
    Est-ce que l’avenir de la France est alors… en dehors de l’Europe ? C’est impensable !!
    Conclusion : il n’y a pas de souveraineté possible.... sans la souveraineté des autres !
    Pour avoir de la souveraineté il faut aider les autres à obtenir la leur, sinon on devient un maillon isolé
    Il y a une multitude de souverainistes dans les pays de l’Union Européenne. Avec lequel ou lesquels le Front National est-il en contact ?
    Avec… AUCUN !!
    Le Front National s’est lui-même donné une image de "petit parti local", enfermé dans sa coquille intra-muros.
    Encore une fois : point de souveraineté sans celle des autres.
    Il aurait fallu être en contact avec tous les souverainistes d’Europe, tous les eurosceptiques d’Europe, travailler les alliances, préparer le terrain, coordonner des actions... bien bien avant les élections.
    Il faut que le Front National sorte de sa coquille et de son nombrilisme intra-muros.
    Il faut que le Front National s’internationalise, fasse de la politique étrangère, et soit en contact permanent avec tous les souverainistes européens.
    Syriza, Podemos, "les Insoumis", "Nuit Debout"... toute cette merde de gauche et ultra-gauche c’est de l’imposture, créés pour monopoliser le pavé et empêcher les vrais souverainistes d’occuper la place.
    Que la France, par miracle, réussisse à gagner sa souveraineté. Et après ?... et après quoi ?
    Et après que dalle, rien du tout !... la France est seule
    Je ne veux plus voir Marine Le Pen perdre son temps en discussion avec ces gouvernements successifs clonés.
    Je veux voir Marine Le Pen en contact avec les partis Hongrois, Grecs, Polonais, Autrichiens, Tchèques, Slovaques... je m’arrête là j’ai plus d’encre.
    Vous voyez qu’il y en a un paquet. Suffisamment pour ceinturer et étouffer l’Union Européenne jusqu’à Berlin.

     

  • Le patriotisme sur le papier à la francaise celui de Golnsish&Cie ...
    Et le patriotisme à la russe : la réponse de Rousslan Ostachenko au polonais lui ayant dit « « ton grand père était un fasciste ».

    Voir à 45 s : https://www.youtube.com/watch?v=Paa...