Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les "amis" de Karim Benzema ont-ils essayé d’enlever son agent ?

Un agent qui travaillait pour le joueur du Real Madrid a déposé plainte lundi 8 octobre pour tentative d’enlèvement et de séquestration survenue la veille au soir. Il accuse des proches de Karim Benzema d’avoir essayé de le kidnapper après le match PSG-OL, dimanche 7 octobre, à Paris, sur fond d’un litige portant sur un transfert d’argent liquide. (Mediapart)

Mediapart a pour habitude de dénoncer le racisme qui serait inhérent au football français. Depuis l’attaque injuste contre Laurent Blanc qui sentait le règlement de comptes au sein de la Fédération française de football, le site d’Edwy Plenel s’est montré plus discret dans ses accusations. Il revient le 18 octobre 2018 en force avec une charge supplémentaire dans le dossier déjà bien rempli de Karim Benzema, la pépite lyonnaise transférée au Real de Madrid. L’article étant payant, nous avons décroché quelques morceaux de l’ensemble, en espérant ne pas subir les foudres du média trotskiste.

 

Résumé de l’affaire :

« Lundi 8 octobre, par exemple, Léo D’Souza a porté plainte au commissariat de Nanterre pour “tentative d’arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire, violence n’ayant entraîné aucune incapacité de travail”. Le lendemain, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire du chef de “tentative d’extorsion”, confiée au 3e district de la police judiciaire de Paris, comme nous l’a confirmé une source proche du dossier. Une enquête sensible et signalée.

Quand il a déposé plainte, Léo D’Souza a fait une corrélation évidente, selon lui, entre sa tentative d’enlèvement et ses missions récentes au service de Karim Benzema, joueur du Real Madrid et ex-star de l’équipe de France de football. La relation entre les deux hommes est distante depuis plusieurs semaines et le début d’un litige portant sur le transfert de 50 000 euros, en liquide, entre le Maroc et la France. »

On nage en plein marécage du milieu du foot, qui grouille d’affairistes plus ou moins officiels, plus ou moins honnêtes. Sans faire de corrélation avec cette énième affaire Benzema, qui n’a personnellement enlevé personne ce soir-là, on peut dire que le Milieu s’intéresse particulièrement au milieu du foot. Partout où brille l’or et l’argent, les truands sont là. Ils ont un flair imparable pour renifler le gros pognon et surtout, l’argent facile. Les footballeurs sont des cibles de choix : ils sont souvent bons des jambes et mauvais de la tête.

« M. D’Souza a évoqué devant les enquêteurs une piste menant à un transfert de fonds, en liquide, dont la star l’aurait, selon son récit, chargé en juillet 2018. Il s’agissait d’aller récupérer 50 000 euros d’un mystérieux “sponsor” au Maroc et de les rapatrier en Europe. Seulement, sur le chemin du retour, Léo s’est fait saisir la somme par les douaniers de l’aéroport de Marrakech. “Monsieur Benzema pense que je lui suis redevable de la somme de 50 000 euros”, a expliqué l’intermédiaire aux policiers qui enregistraient sa plainte. »

Qui extorque qui dans cette affaire ?

« Depuis, ajoute-t-elle [Yamna Aghrib, qui s’occupe du marketing et de la communication du joueur], le clan Benzema a acquis la conviction, en récupérant notamment une quittance de paiement auprès des douanes marocaines, que “Léo a conservé l’argent”. Yamna Aghrib confirme aussi que le rendez-vous “FaceTime” de l’Opium à Paris devait porter sur ce contentieux des 50 000 euros. »

Apparemment, ce genre de recouvrement de créance est assez courant dans le foot français, entre joueurs et agents, quand la loi ne suffit plus à arranger les choses. On passe alors à la vitesse supérieure, ou inférieure, selon les cas :

« La tentative d’enlèvement devant l’Opium, si elle est avérée, fait écho à un précédent dans le football français. Le 21 septembre 2011, l’agent du joueur Fabrice Fernandes était agressé par trois individus, qui tentaient de le faire monter de force dans une voiture et exigeaient le remboursement d’une somme de 225 000 euros, correspondant aux pertes d’un placement financier. Le “recouvrement de dettes à la sauvage” s’était terminé au tribunal. Fabrice Fernandes, reconnu coupable d’avoir commandité la tentative d’enlèvement, était condamné à 18 mois de prison avec sursis. Au début de l’affaire, le joueur avait effectué quatre mois de détention provisoire. »

Mais Léo fait un peu partie de la famille Benzema. Ainsi, il accompagne le joueur qui est souvent invité à Dubaï (Bahreïn), Miami, Marbella ou Monaco. Miami étant le dernier spot où les footballeurs friqués s’amusent. Ils y ont leurs appartements, leurs sources d’approvisionnement en dopants divers, et leurs admiratrices. Après la Coupe du monde 2018, des joueurs français s’étaient fait gauler en flagrant délit de bling-bling dans une boîte de nuit de Floride.
L’étalage de sa richesse n’est pas un délit, mais après un tournoi mené de main de maître par tout le staff des Bleus, qui avaient briefé les joueurs sur le comportement à tenir en dehors des terrains, ça faisait un peu désordre. L’image des Bleus réparée par la doublette de choc Griezmann-Mbappé en avait pris un coup dans l’aile.

 

 

Sur cette vidéo balancée en ligne fin juillet, on voit Benjamin Mendy, Ousmane Dembele et Presnel Kimpembe jouer aux Al Pacino de banlieue avec des biffetons et du champagne à gogo. Kimpembe, le défenseur du PSG, est depuis sur les tablettes noires du foot français. Médiocre pendant le France/Allemagne de la Ligue des nations, il va devoir s’expatrier pour retrouver un peu de jeu. Le foot français tient à sa nouvelle image, et tous ceux qui ne s’y collent pas seront dégagés.

La chose se faisant, naturellement, dans la coulisse sous l’impulsion de Noël Le Graët. Le grand dirigeant du foot français avait longtemps soutenu Benzema, mais avec les dossiers qui s’empilent, on comprend qu’il ait récemment définitivement fermé la porte de l’équipe de France au Madrilène.

« Si tu veux que la vidéo elle soit détruite, mon ami il vient te voir à Lyon, tu vois directement avec lui et toi tu parles avec lui, tu envoies personne. » (Enregistrement de Karim Benzema)

 

Un paragraphe donne toute la mesure de la difficultés des joueurs de banlieue qui n’ont pas réussi à se détacher de leur milieu d’origine :

« Extérieur au clan, Léo D’Souza a toujours eu l’impression qu’on cherchait à l’éjecter du clan Benzema, cet entourage d’amis ayant grandi avec la future star du ballon rond à Bron, en périphérie de Lyon, et qui vivent depuis aux crochets du joueur multimillionnaire.
L’un des plus fidèles d’entre eux est Karim Zenati. C’est en son nom que, lors d’un rassemblement de l’équipe de France, Karim Benzema avait approché Mathieu Valbuena pour lui proposer de régler son problème de sextape (des maîtres-chanteurs voulaient de l’argent en échange de la non-diffusion d’une vidéo intime du joueur).
Zenati sera incarcéré dans cette affaire pas encore jugée. Sorti de prison mais toujours mis en examen, il a accompagné son copain d’enfance Benzema en vacances à New York, en juin dernier, d’après le livre Les Parrains du foot. »

JPEG - 188.6 ko
Karim et Karim dans la piscine

« Devant la juge Nathalie Boutard, Karim Zenati regrette son initiative. “Mon histoire avec Karim elle est belle, dit-il, lors de son interrogatoire de première comparution, le 5 novembre. Il m’a aidé à sortir de là où j’étais. J’ai fait des bêtises très jeune. Il m’a permis de sortir de ma misère et de cet engrenage. Jamais je ne ferai de tort à Karim ni à Valbuena”. Et il continue : “Je m’en veux parce que c’est moi qui en parle à Karim. Si je pensais faire du chantage à Valbuena, je ne serais pas passé par Karim. Ce serait tordre la main de celui qui me donne à manger.” Pourquoi être intervenu, alors ? “Je tenais vraiment à arranger la situation”, jure Zenati, à qui il ne restait que deux mois à tenir avant la fin de sa libération conditionnelle. » (Le Monde)

Un tableau qui rappelle les ennuis de Jamel avec ses « amis » de la cité de Trappes. La frontière étant très ténue entre l’amitié, le chantage, l’extorsion et la manipulation. Karim Benzema est-il victime de son passé ? D’autres footballeurs de grand talent, en d’autres temps, sous-traitaient aussi leurs problèmes relationnels – avec les agents, les journalistes ou les femmes – à coups de « potes » de cités. Mais ils savaient rester aussi discrets qu’efficaces. Il semble que la nouvelle génération n’ait pas ce doigté.

« De l’argent j’en ai. Je n’en ai pas besoin. Karim non plus. Je lui en donne de l’argent », assure-t-il à la juge Boutard. « Il ne manque de rien, ajoute-t-il. C’est pour ça que je ne comprends pas l’histoire de chantage et d’argent. » (Karim Benzema interrogé lors de l’affaire de la sextape)

Car une question demeure, à propos – un exemple parmi d’autres – de l’affaire de la sextape de Valbuena : pourquoi un footballeur multimillionnaire prendrait-il d’aussi gros risques pour gagner 100 000 euros ? On rappelle que Karim a gagné 23,5 millions en 2017, dont 16 de salaires au Real et 5 en primes pour la victoire en Ligue des Champions. Sans oublier les sponsors, officiels et non officiels...

L’argent pourrit-il tout ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Benzema et ses affaires, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • On cite Benzema pour l ’affaire Zahia,pour l’affaire de la sex tape et maintenant cette affaire .. il y a eu relaxe pour les deux précédentes affaires et pour ce nouvel épisode ce sera pareil..Benzema est victime d’avoir des amis d’enfance qui font un peu trop dans le zèle.Des frères de sang des frères de la cité , d ’un côté on peut lui reconnaitre qu’il ne leur a pas tourné le dos comme beaucoup qui riches et célèbres font mine de ne plus connaitre leurs amis d’enfance.D’un autre côté je trouve Benzema un peu trop complaisant , naif ,indulgent avec ces "potes".
    Je ne vois pas Benzema tremper sciemment dans des affaires de fraudes , d’argent sale.de trafics en tous genres..En revanche le milieu du foot est gangrené par le Milieu, la corruption..

    le bling bling : les soirées arrosées les filles et certains à côté ..ça va avec sinon ce n’est plus du bling bling..les footballeurs n’y échappent pas ..

    Les footballeurs de l’équipe de France ont ceci de particulier : ils doivent avoir une image impeccable : fumer, boire jusqu’à l’ivresse , être impliqué dans une bagarre etc c’est désastreux .. ils font du tort aux couleurs ( le maillot) ils font du tort aux sponsors , mais surtout ils donnent une piètre image aux yeux des enfants qui sont pour eux des modèles ..
    On vit dans une société de l’image , un faux pas et c’est la dégringolade.. tout se sait tout se voit tout s’entend à cause des portables .

    je hais le bling bling j’ai une admiration particulière pour des Deschamps des Zidane des Blanc etc des professionnels sur le terrain comme en privé..des gens discrets ,sérieux qui se tiennent loin des nuits parisiennes ou de dubai..où alcool coke et filles coulent à flots !

     

    Répondre à ce message

  • #2065657

    Benz aurait dû quitter sa cité, physiquement comme mentalement. Mais la mentalité du ghetto l’aura suivi jusqu’à Madrid...et, plus grave, il aurait dû, fortune faite, se mettre à fréquenter les bonnes personnes, ceux d’une éducation supérieure , qui lui auraient ouvert d’autres mondes etc. Quand on a l’argent, il faut la culture qui va avec...

     

    Répondre à ce message

    • #2065727
      Le 19 octobre à 16:34 par ROCK ’N ROLL et surtout pas POP
      Les "amis" de Karim Benzema ont-ils essayé d’enlever son agent (...)

      KING/ il ne suffit pas de quitter sa cité pourrave pour devenir autre :
      ces mecs sont pourri jusqu’à la moelle,ce sont des racailles riche mais racaille tout de meme.
      J’ai adoré le foot jusqu’à 1990 : ensuite, cela a basculé dans la nouvelle génération venant des banlieues : car je vous apprend rien : 95 % des joueurs depuis 25 ans viennent de cité : en banlieue 98% des gens aiment le foot, font du foot, dorme avec un ballon en écoutant du r’nb de merde : je deteste la sois disante culture de banlieue :
      et come par hasard, c’est des gens issu de l’immigration : comme par hasard !!!!!
      mr soral, la réconciliation nationale est une rude tache:TRES RUDE.

       
    • Tout à fait, il a évolué dans le porte monnaie, sûrement dans le foot aussi même si je ne connais pas son parcours (ça m’en touche une sans faire bouger l’autre). Par contre dans la tête c’est toujours de l eau tiède. Traîner avec les mêmes guss alors qu’il pourrait s’ouvrir à plein de trucs et savourer la vie à 200 pour cents. Si j’étais un vieux bourgeois je dirais bien que les pauvres ne sont pas fait pour avoir de l argent... Au bout du compte il l’aime sa condition de banlieusard, il veut rester pareil mais avec plein de sous. Voilà comment il appréhende son évolution sur terre. Eau tiède.

       
    • #2065745

      ouais mais quand t’es un blaireau qui s’exprime comme un manche et sans aucune éducation ni culture, les gens bien te tourneront de toutes façons le dos , que tu sois milliardaire ni changera rien. tu finira nouveau riche parvenu, seuls tes enfants s’ils sont bien éduqués pourront éventuellement rentrer dans ce cercle étroit de l’élite établie. (c’est l’histoire de Tapie par exemple)

       
    • #2065769

      et le Thomas Fabius fils à papa ! l’escroc-flambeur des casinos l’ami des Quataris qui se la joue Scarface ! pourquoi les Médias Français ne font ils pas écho de ses exploits ???

       
    • #2065771

      Un bledard restera toujours un blédard , qu’il soit millionnaire ou pas .
      CQFD

       
    • #2065797

      Quand on a l’argent, il faut la culture qui va avec...



      C’est drôle quelqu’un qui appelle les autres à avoir de la culture et qui n’a comme seule culture politique que des "intuitions" et pas de sources fiables.

       
    • #2066235
      Le 20 octobre à 15:29 par y’a une couille dans le potage
      Les "amis" de Karim Benzema ont-ils essayé d’enlever son agent (...)

      Dans un monde normal, ces gens seraient au bout d’une corde, pendu à un lampadaire, en exemple a ne pas suivre, un écriteau autour du coup, avec dessus attention à vous mauvaises gens, on a pas mal de corde dans le coin et c’est pas les lampadaires qui manquent quant aux autres dormez petit peuple le Roi vous protège !
      Malheureusement on est en Raie-pue-blique

       
  • Un peu de compréhension et d’indulgence, que diable ! Nous parlons là d’un jeune de banlieue en grande difficulté et qui plus est victime d’un racisme qu’il a surmonté héroïquement pour réussir.
    Je me pose une question : à quoi sont dues ces récurrentes crampes au majeur que l’on voit sur tant de clichés et qui semblent contagieuses ? Lol.

     

    Répondre à ce message

  • #2065722
    Le 19 octobre à 16:28 par par ici la monnaie
    Les "amis" de Karim Benzema ont-ils essayé d’enlever son agent (...)

    Pour l’instant, benzema, (qui est forcément mouillé jusqu’au cou dans ces affaires, c’est garanti sur facture), n’est pas rattrapé par la justice : pour l’instant....

     

    Répondre à ce message

  • #2065774

    On voit que le ghetto est avant tout mental. Le mecs a énormément d’argent, vit dans les beaux quartiers, est introduit partout. Mais il reste avec une bande de traine-savates a faire des coups de 3e zone sans aucun intérêt

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour tristesse,

    De Mr Benzema à tous les autres accrochés à la misère sociale par des parents déserteurs à la bonne éducation de leurs enfants à savoir l’honnêteté, le travail et le courage seulement payent à la construction mentale.
    Si lui et eux à l’aube d’une réussite ne savent toujours pas ce qu’est la frontière du bien et du mal je crie seulement à la France abandonné de parents irresponsables ne sachant donner le socle de vie à la vie de leurs enfants livrés à eux-mêmes de l’argent facile.
    Le pouvoir public en partie responsable mais seulement en second lieu de leurs géniteurs.

    Quant à ça : Paix à leurs âmes de pauvres types incapables de récupérer 50000€ d’argent dû sans faire le buzz sur la piste du cirque au micro seulement un clown français triste de misère intellectuelle.

    Nova

     

    Répondre à ce message

  • #2065890

    "Pourquoi aller se fourvoyer pour 100 k € alors qu’il gagne des millions ?"
    Cela va au-delà de l’argent je pense ; c’est la culture de l’embrouille... Et c’est la même chose pour le gus qui ne lui a pas rapporté ses 50 k € du Maroc en liquide.
    Du talent sur le gazon, mais aucune décence en dehors du terrain.

     

    Répondre à ce message

  • #2066009

    Lorsque l’on me dit : certains oublient d’où ils viennent lorsqu’ils réussissent (et même lorsqu’ils ne réussissent pas, certaines fois c’est une question de survie tout simplement).
    Je réponds toujours : Avez vous vécu, êtes vous né dans ce milieu ? non alors c’est simple, c’est parce qu’ on n’oublie jamais d’où l’on vient que l’on ne veut surtout pas y retourner.

     

    Répondre à ce message

  • #2066018

    Les Douanes marocaines peuvent-elles saisir une somme d’argent sans délivrer de reçu officiel ?. Si l’agent a tenté de faire sortir frauduleusement cette somme du Maroc, les Douanes marocaines pourraient l’avoir saisie sans délivrer de reçu. Ni vu ni connu.

    Dans ce cas de figure, Benzema et éventuellement son agent sont seuls responsables de la perte de cette somme et l’affaire devrait en rester là.

     

    Répondre à ce message

  • #2066023

    p.s. je ne sais pas au Maroc mais en Algérie, pour quitter le pays avec des euros ou autres devises, on doit présenter à la Douane un document bancaire prouvant qu’on a retiré l’argent d’un compte devises à son nom. Sinon on peut dire adieu à cet argent si la Douane vous le confisque.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents