Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les citoyens trop cons pour le référendum ?

À ne pas manquer, sur E&R :

La vérité sur la démocratie bourgeoise, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2105680
    Le 20 décembre 2018 à 18:06 par SC31
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    ARTICLE 2 de notre constitution :
    La langue de la République est le français.
    L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    L’hymne national est « La Marseillaise ».
    La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».
    Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

    Il faut le réécrire en quelle langue, pour tous ceux qui s’obstinent à vouloir déléguer leur pouvoir à des représentants ?
    Pour que la gouvernance se fasse par le peuple et pour le peuple, il n’y a aucun meilleur outil que le RIC.

     

    Répondre à ce message

    • #2105772
      Le Décembre 2018 à 19:41 par Gopfdami
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      C’est pour cela que Macron fait ses discours en anglais. Bouffée d’orgueil d’un jeune vaniteux qui a besoin dans foutre plein la vue en montrant qu’il parle la langue des maîtres. (Comme le gaulois qui parlait latin devant le sénat - pardon, gallo-romain).

       
  • #2105714
    Le 20 décembre 2018 à 18:41 par polop
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    ahahah, et après les mecs voteront contre leurs intérêts français parcequ’il faudra faire barrage aux fascismes ou autres sorcières annoncées par les medias.
    Il n’y a qu’à voir comment se passent les présidentielles...
    C’est pas un RIC qu’il faut. C’est une machine à transformer les veaux en hommes...

    Bonnes fêtes à tous !

     

    Répondre à ce message

  • #2105731
    Le 20 décembre 2018 à 18:57 par badaud
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    Premier RIC : " Etes vous pour ou contre l’indexation des salaires et des retraites sur l’inflation ? " . Comme il n’y a pas d’indexation actuellement les salariés et retraités français perdent 2% de pouvoir d’achat par an .

     

    Répondre à ce message

    • #2105998
      Le Décembre 2018 à 02:22 par Francois Desvignes
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      Premier RIC : le RIC a t il valeur de loi constitutionnelle ?

      Un RIC ne peut être abrogé ou modifié que par un RIC postérieur : le RIC peut tout sauf s’auto interdire.

       
    • #2106116
      Le Décembre 2018 à 10:15 par Caro
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      @badaud : sauf qu’OFFICIELLEMENT il n’y a pas d’inflation... Regardez un peu les taux d’intérêt du livret A...

       
    • #2106413
      Le Décembre 2018 à 17:35 par voxpop
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      @Caro les taux des livrets A ne sont en rien un indicateur d’inflation. Les banques mettent les taux qu’ils veulent. Il faut regarder les matières premières importés, la bourse.
      Et puis de toute façon il suffit de regarder l’augmentation des énergies, services, loisirs etc... Chaque année. Ils le font systématiquement, par réflexe "ha on passe une nouvelle année, on va en profiter pour augmenter d’1 €". Ils fonctionnent comme ça.
      L’augmentation du carburant avant le mouvement Gilet Jaune n’a aucune justification surtout que les prix du barils avaient baissé.
      C’est dire à quel point c’est du foutage de gueule.

       
    • #2106620
      Le Décembre 2018 à 22:25 par Eric
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      Théoriquement, il se trouve que le taux du livret A est bien censé être indexé sur l’inflation (généralement bonifiée de 0,25%) comme le dit @Caro, ainsi que sur les taux interbancaires. Mais cela fait maintenant des années que ce calcul n’est plus respecté puisque s’il l’était, le taux de ce livret serait encore plus bas qu’actuellement (0,75%) ! Une nouvelle méthode de calcul devrait entrer en vigueur début 2020. Donc ce qui était censé être une stricte méthode de calcul économique est devenue un outil politique, à l’image de l’économie dans son ensemble qui n’est plus qu’une très mauvaise fiction déréalisée.

       
  • #2105866
    Le 20 décembre 2018 à 21:46 par Je suis suisse
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    Ce n’est pas tant changer le système de gouvernance qui compte, mais surtout changer le paradigme idéologique actuelle qui gouverne la France, à savoir : mondialisation, immigration, désindustrialisation.

    La mise en place d’un RIC à la Suisse ne garantit en rien que les Français prendront les bonnes décisions, car la majorité d’entre eux reste parfaitement sous l’emprise des élites et des médias actuels.

     

    Répondre à ce message

    • #2106015
      Le Décembre 2018 à 03:51 par paramesh
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      d’abord les suisses ont un RIP très affaibli, deuxièmement, personne ne dit que le RIP/RIC est la panacée universelle, ce n’est qu’un outil mais un outil tellement efficace quand on sait l’utiliser que je ne pense même pas qu’on pourra l’avoir sans d’énormes sacrifices). ensuite Paris ne s’est pas fait en un jour, des erreurs le peuple en fera, mais ce n’est que comme çà qu’il apprendra et pour apprendre, cet outil LUI EST INDISPENSABLE.
      d’ailleurs si on y réfléchit bien, on peut même se passer de la révocabilité des élus (éviter les lynchages inutiles et la politique du bouc émissaire (ce qui est de fait la seule mesure populiste au sens : flatter le peuple sans régler le fond du problème) si on ne lâche absolument rien sur tout le reste.

       
  • #2105956
    Le 21 décembre 2018 à 00:13 par goy pride
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    Peut être mais dans ce cas que l’on ne vienne plus nous rabattre les oreilles avec des mots comme "démocratie", "souveraineté du peuple", "liberté d’expression"... ! Ce qui est plus insupportable que tout c’est l’hypocrisie du système ! Qu’ils assument ce qu’ils sont et déclarent l’abolition de la démocratie et des libertés fondamentales !

     

    Répondre à ce message

  • #2105961
    Le 21 décembre 2018 à 00:20 par Pistache
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    Un faux RIC ne changerait rien en effet. Un vrai, sans restriction, donne théoriquement la possibilité de tout changer. J’entends ici ou là que les masses ne seraient pas forcément aptes à se prononcer sur des sujets complexes. Certes. Mais la plupart des sujets essentiels sont très simples. Et nul doute que la réponse du peuple irait dans le sens opposé à celle des élites. Je pense à l’immigration, aux interventions militaires extérieures, à l’évasion fiscale, à l’assistanat, à Monsanto, aux vaccins, à la fin de l’impunité pour les racailles, etc... les saloperies qu’on nous fait subir ne manquent et j’en ai surement oublié beaucoup.
    Maintenant jamais le système ne donnera cet outil au peuple. Il faudra qu’il s’en saisir. Par la force. Ce qui à mon avis ne se produira pas. Hélas.
    Je crains que notre destruction pure et simple est inéluctable. Je souhaite me tromper.

     

    Répondre à ce message

  • #2106006
    Le 21 décembre 2018 à 02:56 par Francois Desvignes
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    Lénine en a rêvé, le RIC l’a réalisé.

    Le RIC, c’est la dictature du prolétariat.

    Le RIC hebdomadaire, la démocratie en mouvement

    Le RIC permanent, la démocratie accomplie.

    Demain, chaque semaine, il y aura un RIC.

    On y répondra le samedi pour ceux qui veulent participer au vote, par un "bulletin" "oui" ou "non" dans toutes les communes sur des écrans qui enverront nos votes à des terminaux.

    Dès le soir, la loi sera publiée.

    la différence entre le RIC et son lointain ancêtre le référendum, c’est que le RIC est de l’initiative exclusive de la nation , c’est cette exclusivité qui fait sa spécificité.

    Je le dis solennellement (tambours) :

    Le RIC est inévitable.
    Il l’est à l’échelle planétaire.
    Il commence en France (normal) qui en a eu l’invention (normal).

    Car :

    - d’une part, sa mise en place suppose l’avènement d’internet, en ce sens, la cause du RIC outil de la démocratie directe , c’est internet et internet est au RIC ce que l’imprimerie fut à l’urne qui a été l’outil de la démocratie représentative.

    - donc, partout où internet aura droit de cité, c’est-à- dire demain partout, partout la démocratie représentative cèdera le pas à la démocratie directe, le RIC s’imposera non seulement comme mode de gouvernance occasionnelle puis principale, enfin permanente.

    - Les stratégies de contrôle des centre de pouvoir vont donc se déplacer des élus vers les votants : le RIC ne tue pas le diable. Il lui rend seulement la tâche plus difficile.

    - Mais le RIC s’imposera comme conséquence nécessaire de l’évolution technologique, et de ce point de vue, il est bien à internet ce que la démocratie représentative fut à Gutenberg.

    D’ailleurs, comme Gutenberg a permis LA Boetie avec son discours sur le servitude et la démocratie représentative, Internet a permis Chouard et le programme en 8 points des G.J qui débouchera sur la démocratie directe : il y a un parallélisme évident.

    Et de même que la démocratie représentative existait avant Gutenberg, de même existait la démocratie directe avant internet mais encore plus vrai,

    Sans l’imprimerie la démocratie représentative n’aurait pas eu l’outil et les moyens de sa renommée,
    Et de même c’est internet qui donnera au RIC ses lettres de noblesse.

    Or ceci n’est pas un souhait , c’est une certitude car la conséquence irrépressible d’internet c’est la suppression des intermédiaires.

    Donc, des représentants.

    Je pose donc cette question : devrons-nous voter pour ceux qui s’opposent à notre pouvoir ?

     

    Répondre à ce message

    • #2106644
      Le Décembre 2018 à 23:23 par Gopfdami
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      Visionnaire. Vous avez tout compris ! La machine est en marche, elle ira en s’accélérant et rien ne pourra l’arrêter. Ce n’est qu’une question de temps.

       
  • #2106439
    Le 21 décembre 2018 à 18:05 par voxpop
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    Il n’y a même pas à débattre sur le fait "est ce qu’il faut le RIC en France ou non", c’est Oui est point barre.
    Ceux qui sont négatifs et sont contre sont trop stupide pour comprendre la porté que cela pourrait avoir ainsi que de nouvelles démarches où le sens "démocratie" reprendrait ses lettres de noblesse.
    Cela serait un très bon DEBUT pour les idiots pressé qui n’y comprennent rien et qui mélangent tout (mes commentaires en réponse à ces idiots leurs permettrons de se reconnaitre).

     

    Répondre à ce message

  • #2106628
    Le 21 décembre 2018 à 22:43 par Clovis
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    Les pathologies lourdes de Marianne, jalousie et haine, orgueil et vanité, cupidité et avarice, fourberie et trahison, l’adversaire appelle cela les "valeurs de la république" ce qui est certain, c’est que ce ne sont pas les nôtres.
    Nos Valeurs sont Franciques, nous sommes le faire-valoir de nos Valeurs, nous sommes le Peuple de France.
    Si l’Etat n’a pas d’avenir pour nos enfants, nous subviendrons aux besoins de nos enfants nous-mêmes.

     

    Répondre à ce message

  • #2106989
    Le 22 décembre 2018 à 15:58 par Jean Terine
    Les citoyens trop cons pour le référendum ?

    3 ième vidéo dans l’ordre d’apparition des vidéos sur ER après celle de Francis Cousin dans laquelle il explique le piège du RIC... Incohérence ? Ou alors on admet que le RIC ne sera qu’une étape ? Etape vraiment indispensable ? Ce n’est pas ce que semble dire Cousin. Mais de mon point de vue autant passer par le RIC qui ne semble pas être un vrai problème pour le pouvoir. Au moins on aura fait toutes les bétises possibles et on pourra ensuite (ou jamais ?) enfin s’affranchir de l’argent au lieu de chercher la justice dans le partage de l’aliénation.

     

    Répondre à ce message

    • #2106992
      Le Décembre 2018 à 16:05 par Titus
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      3 ième vidéo dans l’ordre d’apparition des vidéos sur ER après celle de Francis Cousin dans laquelle il explique le piège du RIC... Incohérence ?




      Francis Cousin n’est pas à ER et n’exprime pas la ligne d’ER.

       
    • #2107486
      Le Décembre 2018 à 09:00 par Bardamu C. L. N.
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      OUI malheureusement les gens ne comprendrons pas d’emblée qu’ils doivent renoncer à l’argent pour ÊTRE humain, alors passons par le R I C pour arriver à la prise de conscience qu’il faut abolir l’argent donc le commerce pour ÊTRE humain par la gratuité qui est l’acte CONCRET qui découle du sentiment d’amour du prochain produit par notre sixième sens spirituel l’intelligence du coeur ! ... La démocratie partout et toujours n’est que le paravent de la dictature commerciale, entendons démocratie représentative ou non !...
      C’est le commerce le cancer du monde disait Céline ainsi que Jésus en ces termes " rendez à César ce qui est à César " c’est à dire l’argent corollaire du commerce ! ...

       
    • #2109766
      Le Décembre 2018 à 01:01 par Bernard Lapotre
      Les citoyens trop cons pour le référendum ?

      C’est pas de l’incohérence, c’est du pluralisme d’opinions.

      Pour ma part, je vois le RIC comme un outil naïf et utopiste, même si ça sera toujours moins pire que la parodie de démocratie qu’on subit aujourd’hui.
      T’as beau avoir le RIC, si t’as un bon à rien comme chef d’État, tu te feras toujours "bolosser" par l’oligarchie, l’UE et les multinationales...
      Ce qui compte avant tout, c’est la souveraineté nationale.
      Donc un pouvoir fort, donc a priori non-démocratique (mais dans ce cadre des consultations populaires peuvent quand même être mises en place localement sur des sujets peu stratégiques...).

       
Afficher les commentaires précédents