Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les dépenses des cadres du syndicat Force ouvrière font polémique

Alors que l’organisation syndicale est dans une situation financière très préoccupante, les notes de frais en tous genres et les salaires des cadres du mouvement, eux, ne connaissent pas la crise.

 

388 683 euros. C’est le montant des dépenses en notes de frais des 13 membres du bureau confédéral du syndicat Force ouvrière (FO) en 2017, soit la modique somme de 29 898 euros par personne sur un an. Ces notes de frais concernent des nuits d’hôtel, des trajets en avion et en train ou encore des loyers, comme le révèlent nos confrères du Parisien-Aujourd’hui en France ce lundi. Huit cadres du mouvement qui n’habitent pas Paris se sont même fait rembourser des loyers, jusqu’à 1 800 euros par mois.

Alors que l’organisation syndicale est dans une situation financière très préoccupante, avec une perte de 635 182 euros pour 2017 (contre un excédent de 1 176 999 euros fin 2016), ces révélations font tache. Elles interviennent dans un contexte de crise de la gouvernance du mouvement. Pour rappel, Pascal Pavageau – ancien secrétaire général de FO – a dû démissionner le 17 octobre après la révélation par le Canard enchaîné d’un fichage des cadres du syndicat et trois candidats vont s’affronter le 21 mai pour lui succéder à la tête de Force ouvrière.

[...]

Outre les notes de frais, les cadres de FO bénéficient également de salaires très confortables, selon des documents sur les rémunérations consultés par le quotidien. En 2017, la rémunération brute de Jean-Claude Mailly s’est élevée à 100 334,63 euros : un salaire annuel brut de 62 816,90 euros auquel se sont ajoutées de nombreuses primes (primes de permanence, primes vacances, primes d’activité culturelle et sportive, prime de fin d’année, prime de sujétion...). En tout, cela correspond à 8 361 euros bruts par mois. Selon nos confrères, Jean-Claude Mailly a également touché ces derniers mois une prime de départ à la retraite de 22 792,37 euros.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

Bréviaires pour une vraie lutte sociale,
à lire sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • demandez vous a qui profite le "crime" .FO étant un des rares syndicat a revendiquer et faire front face au politiques du gouvernement,l’histoire des fichiers qui comme par hasard sort dans la presse , et maintenant le fric.. A quelques jours des élections professionnel, franchement ça sent le travail de sape commandé ...

     

  • Dans la longue énumération des "primes" on en a oublié une : la prime à la trahison ; celle qui doit sans doute leur être versée le plus souvent...


  • Si un entrepreneur Français se comportait comme ces Gauchistes, il serait accusé par la Justice d’abus de biens sociaux et il prendrait cher.

    Nous vivons dans un pays où il existe deux codes pénaux : un pour le peuple, un autre pour les puissants.

    Comment peut-on faire confiance à des personnes qui se comportent ainsi ?

     

  • Les mêmes tarifs que les députés,sénateurs,ministres....Payé de la même façon..par nos impôts.. !!

    Fausse représentation et faux syndicats...Y’à que dans une dictature que l’on voit ça !

     

  • Aux innocents les mains pleines !


  • F.O=Fesses Ouvertes !!!....

     

    • Chez nous les Cheminots roulants, pas les fiottes qui se planquent dans les burlingues, on dit :
      FO : Force Oubliée...


    • Ils sont tous pareils !
      Avec 60 000€-80 000€/ an , n’importe quel secretaire syndical sera beaucoup moins dogmatique !
      J’en connais qui le sont pour moitié moins ...
      Après on s’etonnes que ce soit toujours la base qui se fait enfler ! Que ce soit par les patrons , ou par les réformes !
      Les syndicats sont au patronat ce que le chien est a la laisse !


    • @ Roonui
      " Les fiottes qui se planquent dans les burlingues " : phrase profondément débile . Tu peux m’expliquer comment une entreprise comme la SNCF fonctionnerait si elle n’était composée que de conducteurs de train et de contrôleurs ? Un être humain qui travaille dans un bureau est forcément une fiotte ? Je suis un fils de cheminot qui a travaillé toute sa vie dans un " burlingue " et je t’emmerde . Et en plus je travaille derrière un bureau dans le privé et je vais devoir le faire jusqu’à l’âge de 62 , 65 ou 67 ans pour que tu puisses partir en retraite te la couler douce à 50 ans , pauvre nigaud . Alors arrête de jouer à l’homme et de te prendre pour Gabin dans la bête humaine car tu n’as jamais tenu une pelle à charbon dans tes mains de toute ta vie . Tu dois plutôt être du genre à essayer de tartiner tes biscottes en robe de chambre , comme Michel Serrault dans la cage aux folles , mais avec 20 points de q.i en moins .


  • " Dans les premières années 1950 FO est soutenue par la CIA avec plus d’un million de dollars par an ".....Extrait wiki.
    What else ?

     

  • Alllez, continuez de vivre dans ce paradigme, pratiquez l’usure, il n’y a que l’intérêt financier, en somme, qui fait que plein de monde, au fond, ne veulent rien changer à la situation actuelle.
    La mafia qui nous gouverne, entretient ce fléau qui est entrain de nous détruire à petit feu, mais comme certains préfèrent que le mal dure le plus longtemps possible car çà les fait vivre dans l’opulence, tant pis pour ceux qui n’ont pas cette chance et qui n’ont plus aucun espoir de se projeter dans un avenir ou on leur fait comprendre qu’ils n’ont plus leur place.

     

  • Sinon, le figaro, quelques comm sur les salaires des journalistes, les piges de zemmour, les salaires des dirigeants... ? Qu’on puisse comparer ?


  • Tous les syndicats sont des "machine à sous" depuis bien longtemps !
    [ c’est encore un petit jeu des médias pour fabriquer/orienter la contestation pour qu’elle soit récupérée par le national-sionisme en marche ! ]

    Que vive le printemps !
    _


  • Depuis des décennies tous les acquis sociaux arrachés souvent au prix du sang par les ouvriers fondent comme neige au soleil et tous ces bouffons , la plupart inscrits dans les sectes maçonniques qui detricotent en sous mains le tissu social, toutes ces marionnettes se gobergent sur le fric racketté aux cochons de payants qui n’en peuvent mais ou plutôt mêê ! Sentant leur fin approcher ils se dépêcher de taxer tous azimuts ,les vieux , les jeunes , les automobilistes, ( carburants,autoroutes , assurances....) les artisans, les chômeurs, les fonctionnaires, tout ce qui bouge et même ce qui est immobile , plus le nombre de français dans la mouise augmente plus ils se remplissent les poches avec une frénésie indécente et tous ces imbéciles qui s’indignent parce qu’ un lascar archi- millionnaire donc le SEUL " travail " est de courir derrière un ballon ne va toucher que 350 000 euros de prime pour avoir perdu 100 grammes de couenne au cours d’un match ! Les " dirigeants " syndicaux qui beuglent avant chaque manif que l’union fait la force font tout ce qui est en leur pouvoir pour saboter chacun dans sa caverne ( dorée ) cette utopique union qui seule permettrait d’ arrêter le rouleau compresseur qui broie les espoirs des travailleurs qui ont fait la richesse de ce pays et qui voient tous les jours sur leurs écrans les parasites qui se gavent en les insultants les traitant tour à tour de faignasses , de racistes , d’antisémites, de fraudeurs, de populistes , de vychistes , bref de gros beaufs avinés pas même foutu de se laisser bouffer la laine sur le dos sans chercher à voter aux extrêmes ! Seule issue pour eux de se sortir du merdier dans lequel ils se sont dirigés depuis des années en suivant les joueurs de flûtes apatride mondialistes issues de mai 68 destructeurs de toutes les bases d’une société décente et humaine protectrice de ses enfants !!

     

  • 100.000 bruts ça fait 6.000€ nets par mois.
    Je connais des mecs sur le port automne du Havre qui ne sont très loin de ça avec un CAP. Et je m’en réjouis, d’autant plus que c’est dans ma famille.

    Le vrai scandale, ce sont les notes de frais. On sait même pas si c’est consacré aux putes, à la coke, à l’engraissement d’une maîtresse ou d’un lupanar, voire les deux ou de voyages ou croisières somptueux.
    Le reste c’est chercher vraiment la crotte de nez. Nicole Notat, elle est pas passé du syndicalisme aux conseils de surveillance des entreprises du CAC40 ? Et l’autre dont je ne me souviens plus du nom, de Green Peace à Areva.

    C’est de la sous-investigation à la Médiapart ça. C’est toujours de la demi-molle à dessein, mais pour lequel, et surtout pour qui ?

     

    • Effectivement, les rémunérations ne me surprennent pas plus que ça. Les "cadres" de FO sont souvent des mecs bien placés dans leur grosse boîte et choisissent ce combat militant pour s’engraisser au-delà du mandat syndical. En notes de frais ça pue...
      Au final, la ponction publique qui leur est destinée est dépensée. Ça bouffe, ça voyage, ça baise.


  • Voilà comment le système cherche à faire accepter la casse sociale, en présentant les choses de manière binaire. Français, choisissez : soit les syndicats corrompus, soit le libéralisme absolu. Macron le « réformateur » est donc là pour nous libérer des nantis. Quelle blague !


  • #2080661

    FO est le syndicat le plus franc-maçonnisé, et s’il ne l’est pas il est dans le top 3, et en connaissance de cause.

    Sur ce...

     

  • Francis Cousin citant Hegel : « Rien ne dégénère, tout révèle sa véritable nature »
    Les syndicats ne trahissent pas ; ils accomplissent leur mission.


Commentaires suivants