Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les gros gagnants du Loto, symboles de la violence sociale

S’enrichir aux dépens des autres, est-ce perdre son humanité ?

Août 2015, en vacances, la chaîne culturelle Arte se penche sur la France d’en bas pour l’étudier. Au menu, un documentaire sur les nouveaux millionnaires élus par le sort, Au secours, j’ai gagné au Loto. On y découvre le parcours des gros gagnants pris en charge par une cellule spécialisée de la Français des Jeux. Ces Français moyens sont choyés parce qu’ils sont la publicité vivante de cette société très lucrative qu’est la FDJ mais aussi, par extension, de toute la société capitaliste. Sauf que la plupart ne veut pas se montrer : le choc social est trop violent avec leur entourage. Ils découvrent que la richesse crée de la souffrance.

 

L’employée de la FDJ (à 12’07) :

« Donc tout à l’heure monsieur Lévy-Soussan a abordé ce thème du secret vous voyez à travers la notion de crise, en évoquant l’idée que vous seriez dans une phase de transition après le gain et obligés d’être confrontés à une question de rupture dans des modes de fonctionnement habituels, des perceptions de vous et des autres avec la nécessité de vous repositionner dans une nouvelle continuité. Et qu’une des difficultés que ressentent les gagnants c’est de se sentir réduits au gain, ça peut engendrer une souffrance identitaire de n’être qu’un gagnant. »

 

Sans le vouloir, ou avec un certain cynisme, le documentaire présente plusieurs couples invités à Paris au siège de la FDJ pour y apprendre à être riches. Placer leur argent, ne pas perdre la tête, gérer les relations avec l’entourage, résister au choc de la richesse subite après une vie généralement modeste.

 

JPEG - 99.1 ko
Les gros gagnants arrivent au siège de la FDJ

 

Car les gagnants qui nous sont présentés sont morphosociologiquement identiques : des joueurs de la France profonde, àutour de l’âge de la retraite, en couple, des petits possédants ou bourgeois sans trop de culture (les gens cultivés ne jouent pas), bref, des petits gros de province, et on écrit ça sans ironie. On est loin des branchés LGBT du Marais ou de la nouvelle économie. C’est la France qui joue sa grille chaque semaine, depuis des lustres, et sur qui tombe un jour la manne céleste.

Un gros gagnant :

« Après j’ai invité tous mes neveux et toutes mes petites nièces à Eurodisney… à peu près une centaine de personnes à Eurodisney, et on est restés 8 jours là-bas ! »

Ces heureux élus sont donc pris en charge par une chaîne pluridisciplinaire qui inclut le financier, le psychologique (la séance de coaching pour gérer la convoitise et la souffrance des proches) et le culturel (la visite de Palais Garnier). Il s’agit de les élever au niveau où ils vont désormais évoluer.

 

JPEG - 99.1 ko
Cours d’initiation à la grande cuisine

 

La scène avec le chef Guy Martin qui leur prépare un menu étoilé est savoureuse, surtout lorsqiu’il évoque sa passion pour l’art contemporain :

« Les grandes expos, y en a eu des super belles, y a eu Anish Kapoor »

Anish Kapoor, c’est l’escroc qui a posé le vagin de la Reine à Versailles avec la complicité des autorités culturelles françaises... Comme quoi on peut être un grand cuisinier et un piêtre amateur d’art. Confiants, les couples invités suivent la formation à la richesse, alors qu’ils portent en eux la fracture entre une vie modeste et la possibilité d’une consommation illimitée. Une fracture sociale que beaucoup ne supportent pas. Les journaux relayent ces histoires de gros gagnants qui se sont ruinés en achats mi-débiles mi-inutiles et qui sont revenus à leur situation d’avant, un peu à l’image du roman de Zweig, Ivresse de la métamorphose.

 

JPEG - 118.5 ko
"C’est que du bonheur... "

 

En élargissant un peu le tableau, on se rend compte que ces gagnants sont à leur corps défendant les supports publicitaires d’une machinerie diabolique qui entretient l’espoir de millions de pauvres ou semi-pauvres. Un tel documentaire diffusé par une chaîne culturelle n’est pas anodin. Entre le promotionnel et le sadique, il exalte un Système qui ne fonctionne que sur la frustration et la convoitise et laisse à penser que le bonheur dépend uniquement de l’argent.

Ce détournement et cette captation du rêve vers un mirage matérialiste soumet un peu plus la population au dogme libéral et à la compétition. Et avec la paupérisation qui se profile, ce virus ne risque pas de s’éteindre. Il serait temps d’enseigner qu’une vie peut être riche culturellement, relationnellement, et que l’élévation personnelle ne coûte pas un centime. Devenir moins con devrait être le programme de tout être humain dès le berceau !

Quant au partage des richesses et à la pauvreté généralisée sur la base des besoins essentiels pour tous, il faudra encore attendre : chaque humain n’a pas encore pris conscience et de sa propre humanité et de toute l’humanité.

L’entraide, l’humour et l’amour contre l’accumulation capitaliste,
lire sur Kontre Kulture

 

La Française des Jeux, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • « Ces heureux élus sont donc pris en charge par une chaîne pluridisciplinaire qui inclut le financier, le psychologique (la séance de coaching pour gérer la convoitise et la souffrance des proches) et le culturel (la visite de Palais Garnier). »



    Bah oui ! on ne peut pas devenir un gros c*n égoiste, individualiste, cupide, avare, inhumain, du jour au lendemain, ça s’apprend !

     

  • Vous vous êtes trompés en écrivant " les gens cultivés ne jouent pas ". Il eût été plus pertinent à mon avis d’écrire " les gens riches ne jouent pas ou quasiment pas ", pour des raisons si évidente d’ailleurs que cela relèverait presque de la lapalissade. Sans parler du fait que le terme de joueur est lui même vague car il peut tout aussi bien y avoir des joueurs occasionnels que des joueurs compulsifs.

     

    • #1761812

      Bof, les hippodromes et autres casinos sont peut-être plus fréquentés par les riches que par les gens ordinaires.
      Le loto, comme les jeux de grattage, est un autre marqueur socio-culturel qui concerne plus le peuple que les classes aisées.


    • Je parlais de manière globale Bernard Lapotre. Et quand bien même, le nombre de turfistes excède de toute manière largement la seule clientèle des hippodromes. Sans parler du fait que votre exemple ne relève pas du jeu de hasard type loto qui est à 100% un jeu de hasard.


    • "Je fais fais mon argent avec les "cas sos". Eux, ils fument, ils jouent et ils boivent tous les jours de la semaine !" ! Cette remarque émane d’un ami libanais de Montréal, Québec, à qui j’avais demandé pourquoi il avait ouvert son "dépanneur" dans un quartier déshérité ...


    • Sans même parler du fait que de toute manière, quantitativement et donc en regard du nombre de joueurs de loto, euro-millions et autres conneries à gratter, l’exemple que vous prenez pèse peanuts.


    • J’ajoute à mon post précédent que sans même parler du fait que de toute manière, quantitativement et donc en regard du nombre de joueurs de loto, euro-millions et autres conneries à gratter, l’exemple que vous prenez pèse peanuts.


  • perso je n’y crois pas, le pdg de la française des jeux ne pas faire un chèque de x millions d’€ alors qu’il ne les gagne même pas par mois. je pense qu’il s’agit de comédien.... comme pour certain meeting.

     

    • A Beligue,
      perso, je crois aussi que c’est un coup de pub comme il y en a quand les revenus de la FDJ sont en baisse.

      Si j’étais le patron de la FDJ -nommé par mon gouvernement- je lui demanderais de me fournir une liste des gens qu’il veut voir gagner. Donc pas des petits-gros mais des gros-déjà-riches.
      Ceux qu’on montre -et il en faut bien pour faire vrai- ce sont les autres, le reste, l’alibi.

      Si j’y ai pensé, d’autres l’ont réalisé - et depuis longtemps.


    • HMm, c’est bien la théorie du complot la plus débile que j’ai jamais vu je crois !


  • #1761786

    Le loto est en effet créer pour tourner l’humain vers la matérialité, et lui faire concevoir l’idéal humain comme la quête suprême matérialiste. Cela résume l’homme à la matière.

    Or, l’homme est un esprit emprisonné dans un corps biologique, qu’il subit la plupart du temps.

    Ceci dit un esprit étant immortel, la seule quête que devrait avoir l’homme et l’élévation de sa conscience individuelle et collective. La recherche de la spiritualité.

    Le problème est que le système est géré par des satanistes, comme les francmac, qui découvrent seulement dans les derniers degrés qu’ils travaillent pour Lucifer (être de lumière) et le matérialisme.


  • #1761788

    "Devenir moins con devrait être le programme de tout être humain dès le berceau !"

    En une phrase tout est dit.

     

  • Cet électorat est à vomir.

     

  • Ouais, le bonheur, c’est gratuit.
    J’aimerais bien gagner au loto moi, pour faire rager les charlies.

     

    • Espérez, c’est pas cher. Dans le Meilleur des Mondes ou 1984, je ne sais plus, il est dit que les gros gains du Loto ne sont jamais distribués à la population, ces lots étant attribués à des agents, voire pas du tout. Et les tirages truqués. Comme de vulgaires matches de foot.


  • #1761810

    "une machinerie diabolique qui entretient l’espoir de millions de pauvres ou semi-pauvres"
    Et le pire, ce sont les paris sportifs dont certains médias comme Drahi-RMC se sont faits les principaux relais. Agrémentés des paris hippiques et du poker (en ligne, ça va de soit, je vous laisse creuser sur les origines pharisiennes du géant Winamax), ils inculquent aux gens l’idée fausse selon laquelle les jeux de hasard peuvent être appréhendés comme des jeux de stratégie basés sur l’analyse de statistiques, tout en rendant leur public de Momos et de Jackys complètement accrocs à leur PMU radiophonique. Leur approche de ces jeux se veut rationnelle et analytique, ce qui est un non-sens et une escroquerie totale. Les heures entières d’antenne hebdomadaires (+ les publicités) consacrées à ce sujet relèvent du scandale moral pur et simple.


  • #1761820

    Une preuve de plus que notre République ne peut exister que dans la soumission matérielle, financière, culturelle et humaine au capitalisme puisque l’Etat en est le principal instigateur.


  • Ce que je remarque surtout, c’est l’absence de personnes jeunes.

    Que des quinquas, minimum, sur toutes les images.

    Alors soit les (quasi-)séniors y passent plus de blé... soit la chance est partiale.


  • #1761840

    Permettez que je souligne qu’en Islam, le jeu de hasard est interdit, donc tous les lotos ! Pour ma part je me concentre sur des sudokus...

     

    • #1761844

      C’est pour cela qu’il y a des casinos dans les pays musulmans...


    • #1761881

      salut,

      c’ est sans doute la volonté de Dieu que ni l’ Islam, ni la Chrétienté n’ aient triomphé dans leur projet totalitaire, pour que les gens qui n’ ont pas peur de vivre aient la possibilité de ne pas se faire chier. Il y a beaucoup de Tartuffe et pas beaucoup de Molière dans l’ Islam, quitte à se taper du prophète on a eu quand même du bol d’ avoir le Christ.


    • #1761918

      Le terme de "pays Musulman" est très galvaudé de nos jours, c’est un attrape-couillon... c’est comme dire que la France, les USA,etc... sont les pays des droits de l’Homme ou encore qu’Israël est la plus grande démocratie du multivers... tu saisi ?

      Ne t’en déplaises, l’Islam en tant que système de valeurs prohibe tout jeux de hasard et on comprend bien pourquoi dans cette article ! Ça tombe bien, je préfère les mots-croisés !


    • @Philippot, lentement :

      à Monaco il y a des casinos aussi, mais les nationaux, c’est-à-dire les sujets de nationalité monégasque, ne peuvent pas y jouer.

      Par contre ils peuvent y entrer, consommer aux bars, s’y balader etc.

      Il me semble que c’est pareil dans les pays comme les Émirats & Co.


    • Est ce que le hasard existe en Islam...


    • #1762137

      @ Philippot, vite ! : C’est pour cela que j’ai dit "En Islam" et non "Dans les pays musulmans". Chacun est libre de son choix, de jouer ou non, cela concerne sa propre conscience.


    • En terre d’islam ils ont fait construire un monstrueux hôtel casino et des chiottes sur la maison de leur prophète. En fait l’islam c’est un mythe que des puissants ont vendu et vendent encore à de grands bébés et qui sert à contrôler des masses pour enrichir considérablement un système encore plus abjecte que le notre.
      Le plus grotesque c’est quand un immigré a tout fait pour quitter sa terre d’islam pour l’occident haram, et que ce celui-ci profite du fric facile en occident et de notre culture pour faire une apologie bien virtuelle de son petit mythe islamique qu’il ne voudrait surtout pas pour lui-même.


  • Les religions intedisent les jeux de hasard et ne considèrent "hallal" que les gains obtenus par le travail ... Comme le communisme ! Quand on gagne au jeu, on gagne l’argent perdu par les autres joueurs. On participe ainsi quelque part au suicide de milliers de personnes dont les médias ne veulent plus parler. Et pour cause ! La FDJ est un revenu fiscal supplémentaire qui ne dit pas son nom et dont on devrait se demander son utilisation !!!


  • Les jeux de hasard, comme les "métiers" sportifs et artistiques (footballeurs, chanteurs, etc.) sont des créations du capitalisme. Leur rôle est éminemment politique : il s’agit de faire rêver le prolo, comme avec les contes de fées ! Et pour nous faire oublier les "métiers" d’escroc également (journalistes, assureurs, avocats, notaires, etc.) ...

     

    • #1761958

      Dans les prisons en brique, on sait depuis longtemps que la sécurité maximale coûte extrèmement cher, alors que laisser une toute petite possibilité d’évasion pacifie énormément les détenus et rend donc leur coût de management bien plus bas.


    • #1762013
      le 07/07/2017 par Francois Desvignes
      Les gros gagnants du Loto, symboles de la violence sociale

      Ce ne sont pas des créations capitalistes mais de l’Antiquité tardive

      C’est plus généralement un signe de décadence civilisationnelle : le hasard (passif) remplace l’effort (le travail, l’entreprise) et le risque (l’entreprise, la guerre et son butin) (principes actifs) dans l’acquisition des richesses.

      Un vainqueur au jeu garde rarement son gain pas parce qu’il est bête ou ignorant (il l’était moins avant de gagner, c’est en gagnant qu’il est devenue con ou fou) mais parce que son gain ne lui ayant rien couté (en sueur ou en sang ou en peur ou en effort) SON GAIN N’A PAS DE VALEUR

      Et ce qui n’a pas de valeur se gaspille : l’eau, l’air, le loto.


  • #1761853

    ne pas mélanger les Courses avec les jeux de hasard, merci .

     

  • Euromillions c’est 100 millions de joueurs perdants à chaque tirage, le seul vrai gagnant assuré c’est la Française des Jeux, pour les autres vous gagnez le droit de reperdre..car vous avez plus de chances de passer sous un bus que de remporter le gros lot.
    https://www.fdj.fr/jeux/jeux-de-tir...


  • Qu’une cellule spécialisée de la FDJ prenne en charge ces nouveaux riches je trouve...comment dire... que c’est une bonne chose. Car parait-il on peut devenir fou dans deux situations : (1) quand on devient subitement riche ou (2) quand de très riche on devient très pauvre. La grande différence c’est que le 1 peut s’en sortir et que le 2 risque de se suicider et même risquer la prison.
    Maintenant les personnes, comme Mme Roth, composant cette cellule spécialisée quels sont leurs sentiments quand ils écoutent ces nouveaux riches pleurnicher ? Ces conseillers dont le salaire annuel doit être à des années lumières de la somme touchée par leurs "patients" !
    La FDJ a t-elle prévu de "psychanalyser" de temps en temps ces braves "sauveteurs" des nouveaux riches ? Pour leur éviter eux même de sombrer dans une grande "frustration".


  • La Française des jeu est une sacrée mafia qui a une utilisation très flou des gains.
    On ne sait pas combien ils redonnent et qu’est ce qu’ils se gardent.

    Si vous regardez bien, les montants du Loto on est réduit d’une manière drastique. Preuve qu’il y a même une crise labas ou que cet organisme se garde encore plus d’argent.
    J’aimerais gagner une grosse somme juste pour filmer en camera cachée les coulisses et connaitre quel conseil ils donnent au gros gagnant.

    En tout cas, je suis toujours preneur de l’adresse dune banque qui n’est pas en faillite !

     

    • il s’agit évidemment d’une escroquerie.
      Vous pouvez jouer, toute votre vie les mêmes numéros, sans jamais rien gagner.
      Mais, il y a aussi, un autre problème, vous avez sans doute pu constater, que pour jouer, aucune difficulté, vous trouvez un point de vente à chaque coin de rue et, dans chaque commune.
      Par contre, pour encaisser vos gains, à partir de 300 Euros, il faut vous rendre dans un centre de paiement. Et là, les difficultés commencent. Renseignez vous bien, sur le Centre le plus proche de chez vous. Certains départements en sont totalement dépourvus, il vous faut donc, faire souvent 200 kilomètres aller, et autant pour le retour. 400 bornes et une journée de travail de perdue, pour encaisser 300 Euros. Certains renoncent, la FDJ le sait et compte même là dessus.


    • #1763736

      La Fdj c’est 14 milliards par an. Quelques heureux élus dans le tas, histoire d’entretenir le rêve.
      Les vrais gagnants sont ceux qui détiennent la Fdj.


  • Allez voir à 8:49, John Bagouze !
    L’Art du bon goût...


  • Mème si il y a de très gros gagnants au loto ( ce qui reste à prouver... ) c’est la fdj et l’état qui s’enrichissent dans cette affaire.
    Je dis bien ce qui reste à prouver !!!
    l’arnaque est universelle en ce bas monde.

     

  • Il faut faire des prêt à la consommation qui ne seront jamais remboursés, 100% de gagnants.


  • #1761930

    Le fondateur de la Française des jeux " s’appelait ... Mouton !!!


  • #1761937
    le 07/07/2017 par envolées_des_incultes
    Les gros gagnants du Loto, symboles de la violence sociale

    En fait, c’est un gros publi-reportage TV pour la française des "je".
    C’est bien joué de la part de l’équipe de communication qui a réussi à placer son produit sur les écrans, en format long.


  • #1762028
    le 07/07/2017 par Francois Desvignes
    Les gros gagnants du Loto, symboles de la violence sociale

    Le jeu est la vengeance du pauvre contre ses élites.

    Et l’exploitation du pauvre par les élites.

    Pour le pauvre, c’est la preuve et l’espérance qu’un jour il pourra se venger du riche en l’égalant ou le dépassant : c’est sa mutuelle de la lutte des classes.

    Et pour le riche c’est une modalité de la paix sociale financée par le pauvre qui rapporte à l’État et donc indirectement au riche, les gains du jeu étant l’impôt du riche en moins.

    Il créé énormément de solidarité sociale et constitue un mode irremplaçable indolore et ludique du financement de la chose publique

    Son seul inconvénient serait d’être généralisé car il deviendrait alors une norme incitative à la paresse, une fabrique à dégénérés qui préfèreront jouer leur vie plutôt que de la gagner ce qui, à tous points de vue, serait ruineux.

    Du point de vue social, comme norme général, c’est un anti modèle, c’est justement le modèle à ne pas imiter si on veut qu’il y ait une génération suivante "apte à transmettre" à son tour.

    Le jeu généralisé pourrit la Civilisation : Rome en est morte.


  • Que ceux qui jouent au loto ou pmu sachent c’est le qatar qui ramasse.

     

  • Loto : 100% des gagnants ont tenté leur chance.
    100% des perdants aussi.


  • Que des beaufs qui vont claquer le pognon en s’achetant une villa à Saint Tropez et des grosses femmes sorties tout droit des Bidochon qui vont partir s’amuser avec des gigolos dans les Caraïbes... pardonnez la rudesse de mes propos, mais voilà les Français d’aujourd’hui. C’est eux que j’incrimine plus que la FDJ. C’est pas avec ce qu’est devenu ce peuple qu’on va faire la révolution...


  • Punaise, au mot près, j’ai la même analyse ! J’ai longuement réfléchi à si jamais je devenais riche... Tout mon entourage changerait d’attitude envers moi, c’est certain. Je crois même que je n’arriverai pas à le gérer. Donc cela fait très longtemps que j’ai abandonné l’idée d’être riche, même si je bosse comme un forcené, d’ailleurs je n’ai jamais été chanceux aux jeux ! Entre une vie rude et modeste mais vraie et une vie facile, aisée, illusoire donc hypocrite, j’ai choisi mon camp. C’est le piège du capitalisme qui nous déshumanise (qu’on soit gagnant ou perdant d’ailleurs), en nous vendant du rêve. Pour paraphraser Coluche, il suffirait que les gens ne jouent pas pour que toute leur connerie s’arrête...


  • #1762113

    Étonnant de voir ces français d’en bas devenir riche du jour au lendemain.
    On constate que leur comportement moral et humain empire.
    Je pense que l’argent est par nature corrupteur. L’argent c’est Mamon, c’est-à-dire quelque chose de satanique.

     

    • #1762150

      Tout à fait d’accord, comme le pouvoir, l’argent corrompt. Moi-même j’aurais "peur" de devenir trop riche. L’idéal c’est d’en avoir un peu, juste de quoi vivre, pouvoir se faire plaisir de temps en temps et de pas galérer à la fin du mois.
      Parce que vivre avec 450 € ça ne corrompt pas mais ça pourrit la vie...


    • Il y a quelque chose de terriblement redondant dans la pensée collective, celui de l’argent l’argent l’argent... pour ma part, je dirai que ce n’est pas l’argent qui corrompt l’être humain mais le pouvoir. L’argent n’est qu’un outil du pouvoir. Donner à un quidam le pouvoir politique, vous pouvez être certain qu’il deviendra une ordure sans nom, ou alors il se fera dégager. Donner le pouvoir économique, pareil. Donner tout autre forme de pouvoir, et dites adieu à la part d’humanité dans l’homme. Le pouvoir est une responsabilité bien plus énorme que d’avoir du pognon à ne savoir qu’en faire. C’est bien plus subtil que cela.


  • Le concept de la FDJ et de toutes sortes de lotterie va même beaucoup, beaucoup plus loing : Renseignez-vous donc sur la "Théorie des jeux" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3...


  • Pour ceux qui l’ignoreraient encore, la Loterie Nationale est l’héritière de la Loterie Coloniale ...

    Durant "le temps béni des colonies", le peuple indigent, victime de l’exode rural était gracieusement invité à jouer ...pour gagner des terres et investir en Afrique, notamment !

    http://www.imagine-magazine.com/lir...

    Il est intéressant de relever qu’un grand nombre d’affiches représente subtilement l’étoile jaune à 5 branches (!) sur fond bleu.

    http://www.artprecium.com/images/ph...
    http://62.221.199.184:15555/images/...
    http://62.221.199.184:15555/images/...
    http://62.221.199.184:15555/images/...
    http://62.221.199.184:15555/images/...
    http://62.221.199.184:15555/images/...
    http://62.221.199.184:15555/images/...
    http://62.221.199.184:15555/images/...

     

  • Moi je prefere jouer de la gratte...je gagne de la satisfaction et du bonheur. Le loto une machine a con.

     

  • Je suis persuadé que les résultats, d’une manière ou d’une autre, sont mitonnés. Pas toujours, pour qu’il y ait des gagnants "visibles", mais souvent. Un ticket de loto avec les chiffres gagnants, c’est mieux et plus discret qu’un bon au porteur. On peut en payer des "black ops" avec çà, sans jamais éveiller l’attention.


  • regardez a 49:22

     

  • #1762306

    « bourgeois sans trop de culture (les gens cultivés ne jouent pas), »
    Mais quel est ce ton méprisant dans l’article ?! Le jeu touche toutes les classes sociales et la culture n’a rien à voir là-dedans. L’espoir d’une vie meilleure après des années de galère en se raccrochant au pari peut toucher tout le monde. Un article certainement rédigé par une jeune personne sans grande expérience...


  • Cette promo masquée pour encore pigeonner le prolo est grotesque. Un état qui organise une addiction tel que le jeu, ne mérite plus le moindre respect, combien de famille reste sur le carreau suite à des dépenses inconsidérées dans les jeux de hasards, évidemment ils ne font pas la une des 20h00 et autres menteurs assermentés et pour cause, personne ne se dégomme à la kalach chez les braves gens comme dans les stups. Honte à notre état !


  • Il y a un peu d’hypocrisie dans cette article car les gagnants du loto souffrent de la jalousie des autres. Peu importe si les gagnants achètent une villa et vivent comme des bourgeois ou plus grave comme des jet setter ou qu’ils ne dépensent quasiment rien et ne changent rien à leur vie vous aurez toujours des commentaires négatifs sur la manière qu’ils ont d’acquérir cette somme.

    Après l’article est intéressant sur le regard social et utile de ce jeu national mais le regard qu’on les gens sur les gagnants est d’abord leur propre reflet de jalousie et leur problème culturel lié à l’argent.


  • Il y a une erreur dans cet article, pour avoir lu l’enquête que des Pinçon-Charlot publié sous forme de livre ils montrent bien que les gagnants du loto ne font en réalité pas de folie avec leurs gains et se montre en général très prudent avec leur argent, ne changeant finalement pas tant de chose que ça à leur quotidien.

    Ils ont suivi plusieurs gagnant du loto et par exemple ils y avaient une famille de docker de marseille qui ont juste acheter une maison plus grosses quelques rues plus loin.

    La seule famille qui a fait n’importe quoi dans toute celles qu’’ils ont suivi c’est une famille de maghrébin issu de cité, ils avait révélé leur noms et la jalousie dans le quartier les as obligé a déménager.

    Le père, épicier tunisien prévoyant investissait intelligemment mais les fils clauqait leurs parts ’nimporte comment en vivant a Monaco.


  • #1762443

    « que des gros quinquagénaire blanc ? » “y aurait t il une selection ???”


  • #1762462

    Le loto a une fonction sociale primordiale :
    il donne aux pauvres bougres l’espoir de sortir de leur condition merdique, et limite ainsi les actes désespérés, comme le suicide, le braquage, la révolte...


  • Mouais...
    Riche ou pauvre, les deux ont des avantages et des inconvénients .

    De toute manière, si le mental est pourri, rempli de merdes, le bonheur sera impossible autant pour un riche que pour un pauvre.


  • Il est évident que le fait de devenir riche grâce au loto peut entraîner un sentiment de vide puisque la nouvelle situation patrimoniale du gagnant est dû à sa chance et non pas à son mérite.
    En revanche, je ne suis pas du tout d’accord avec les propos quelque peu idéalistes selon lesquels l’argent n’aurait pas d’importance. Celui-ci apporte nécessairement un meilleur confort matériel (et je conçois mal une société où les biens ne s’échangeraient pas contre de l’argent) et même relationnel : personne ne démentira qu’une personne riche aura beaucoup plus de succès avec le sexe opposé que quelqu’un de pauvre. Et c’est notamment dans ce cas là que l’argent peut venir compenser l’inévitable injustice qu’il existe entre les gens beaux, ceux qui le sont moyennement et ceux qui ne le sont pas. Soral a par ailleurs traité ce sujet dans l’émission nic pic bac de philo lorsqu’il aborde la question du désir.
    Je trouve que la dissidence est beaucoup plus percutante lorsqu’elle aborde la problématique de l’égalité des chances et l’illusion de la méritocratie au sein de notre société libérale, qui est en réalité, un véritable système de caste et de cooptation.
    L’argent devrait se mériter et non pas résulter d’un privilège de naissance. Mais dire que l’argent n’a pas d’importance est à mon sens assez illusoire.

     

    • #1762681

      Les moyens qui conduisent au mérite de gagner de l’argent ne sont-ils pas eux-mêmes des privilèges de naissance (talent, éducation, capacités diverses en regard des besoins économiques), ou des circonstances favorables (rencontres, coïncidences...) ?
      Et s’ils sont dus au hasard, alors pourquoi préférer ce hasard-ci à celui de gagner au loto ?
      (je n’attends pas de réponse, c’est juste pour faire réfléchir. S’il y a une illusion de la méritocratie, c’est peut-être parce que la méritocratie n’est qu’une illusion)


    • Je suis tout à fait d’accord lorsque vous dites que les moyens qui conduisent au mérite de gagner de l’argent peuvent eux-mêmes être des privilèges de naissance. Et c’est justement pour pallier à ces inévitables inégalités de fait (talent (qui devrait pouvoir se développer), éducation, capacités diverses au regard des besoins économiques, prédispositions génétiques, etc...) que l’Etat devrait avoir pour rôle de pallier à ces inégalités (au lieu de les exacerber en encourageant les sélections universitaires précoces, le pistonnage, les cooptations, l’existence d’examens oraux dans les concours, les réseaux d’influence) pour que chacun puisse s’accomplir culturellement mais aussi (et c’est bien nécessaire), économiquement, financièrement et accéder à un certain confort de vie.
      A mon sens, il ne faut pas oublier qu’il existe inévitablement une inégalité de fait entre les homme et ce, que l’on vive au sein d’un monde avec ou sans argent (donc aussi bien au sein d’un système libéral que d’un système communiste). Si l’argent disparaît, les inégalités demeureront. Et une société saine devrait offrir à tous les moyens de s’accomplir dans tous les domaines par la force de la volonté et du travail et ce, sans se heurter à un plafond de verre.


  • Un beau projet si on gagne à l’euromillion, payer toutes les amendes inhérentes à la liberté d’expression ( soral dieudo etc...) et sponsoriser tous ceux qu’on ne peut pas entendre. Juste retourner les armes du systeme contre lui.

     

  • ** (les gens cultivés ne jouent pas)**

    faux... encore une journaliste qui doit faire son reportage avec un minimum de recherches et surtout avec beaucoup de mépris...

    toutes les classes jouent... la culture ou la classe sociale n’ont rien à voir, sauf si vous êtes un parasite du haut, là pas besoin de jouer au loto il suffit de taper dans la caisse, c’est tous les jours fête (voir "les affaires" depuis plusieurs mois et encore, ce n’est que la surface).

    je pense plutôt que les gagnants les plus nombreux sont des gens de la classe laborieuse (sic) tout simplement parce qu’ils sont les plus nombreux à jouer et aussi la majorité des français... pas besoin d’aller chercher midi à quatorze heures pour donner une explication.


  • Bonjour ;). Que celui qui n’a jamais tenté de jouer, dans l’espérance d’une d’amélioration de son ordinaire, jette la première pierre ;).
    Cette richesse nouvellement acquise par un jeu de Hasard ne fera malheureusement pas tout... Vous améliorerez pleinement votre Quotidien, ferez quelques investissements immobiliers et/ou financiers et cela s’arrêtera là... Alors sans aller jusqu’à l’exemple classique des "Tuche" ;), cet argent n’ apportera ni le Respect, ni l’Admiration d’autrui voire de vos proches et encore moins les Entrées dans le "Grand Monde" de l’Hyperclasse car vous n’ en aurez ni les Codes, ni Le Savoir-vivre, ni Le Savoir-être... Vous souffrirez du Mépris de Classe et resterez aux yeux de Certains un "Pauvre" ( et ce dans tous les sens du termes...) enrichi par la Chance, c’est tout... C’est la raison pour laquelle bâtir son existence sur d’autres repères et valeurs que celle du Matériel est primordiale...


  • #1763334

    Le nouveau riche con restera toujours un pauvre con !!!...


  • Ce n’est ni "libéral" ni "matérialiste", c’est tout simplement humain.


Commentaires suivants