Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les mairies sont-elles tenues d’afficher le drapeau européen ?

La question symbolique avait été au cœur du débat en 2005 lorsqu’il s’agissait d’accepter ou non la nouvelle « Constitution européenne ». Troublant les français opposés à une vision fédéraliste de l’Union européenne, le Traité de Lisbonne a choisi de mettre ces questions de côté afin de rassembler le plus large consensus.

Ainsi, la démarche « constitutionnelle » a été abandonnée et, alors que le projet de Constitution avait prévu d’institutionnaliser le drapeau européen comme symbole de l’Union Européenne, Lisbonne s’est volontairement passé de ce symbole polémique.

Seize États membres avaient manifesté leur désaccord avec l’abandon des symboles et signé une déclaration commune (n° 52), annexée au traité de Lisbonne, par laquelle ils indiquent que les symboles européens « continueront d’être, pour eux, les symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’Union européenne et de leur lien avec celle-ci ». La France ne figure pas parmi les signataires.

Dès lors, pourquoi aujourd’hui le drapeau européen continue d’être quasi-systématiquement affiché au fronton des bâtiments publics français ?

 

Aucune obligation juridique de pavoisement

Beaucoup pourraient penser qu’il s’agit d’une obligation posée par le droit européen. Or il n’en est rien. Nous venons de le voir : aucun traité européen ne reconnait le drapeau aux douze étoiles comme un symbole de l’Union européenne. Une telle obligation n’aurait, dès lors, aucun fondement.

En réalité, le pavoisement des édifices publics ne fait l’objet d’aucune réglementation, que ce soit au sujet du drapeau français ou de tout autre drapeau.

Seule une circulaire en date du 4 mai 1963 indique que, sur instruction du préfet, les communes sont invitées, lors des seules journées de commémoration, à arborer le seul drapeau national.

Lire la suite de l’article sur contrelacour.fr

À lire également, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1006019

    Je ne suis pas contre le fait que l’on affiche partout le drapeau européen, au contraire même, cela rappelle aux gens sous la férule de qui nous vivons.


  • Sujet très intéressant car symbolique... et qui concerne tout le monde, dans chaque patelin ou ville !

    Si le débat éclot, devinez quelle sera la réponse de l’"État" ? :)

    Article à faire tourner de toute urgence !


  • Est-ce vrai que le gouverneur F. Hollande a fait enlever le drapeau français de la façade de l’Élysée pour ne laisser que celui de l’UE ? Si ça l’est, rien que pour ça il aurait dû y avoir des révoltes aux quatre coins du pays. L’esprit de nation est mort.


  • Enlevons ce drapeau - résistance symbolique.


  • #1006371
    le 21/10/2014 par ·٭·щargueri†e·٭·
    Les mairies sont-elles tenues d’afficher le drapeau européen ?

    2 trucs au sujet de ce drapeau :
    - il y a un courant actif, au Grand Orient de France, qui tend à imposer la drapeau européen parmi les symboles exposés en Loge [ le courant hérité d’Alain Bauer ]. A coté de l’héritage vénérable des outils de bâtisseurs de cathédrales, c’est fou...
    - n’oublions pas que les douze étoiles sont d’abord la couronne de Marie. Dessiné bien avant l’Europe, donné dans les apparitions mariales, sur la médaille de la rue du Bac, etc.
    Là, deux interprétations possibles :
    > soit les fondateurs de cette Europe tentent de récupérer la population inconsciemment imprégnée du culte marial
    > soit des forces souterraines ancestrales [ le culte de Marie provient de la nuit de temps ] ont agi et gravé une serrure à cet endroit clé [ le symbole est la clé des âmes ].
    Là, je remarque que la musique de Beethoven [ hymne à la joie, finale de la 9ème symphonie ] a pris la place naturellement pour le symbole de l’hymne européen. Sommet de la musique, de l’art du contrepoint, synthétisant l’héritage de Bach.
    On ne peut nier que des forces profondes visant au delà du moment politique sont en oeuvre.
    M/


  • Il faut aussi s’insurger une bonne fois pour toutes contre ce ridicule usage de faire pendouiller des drapeaux dans des bureaux, soit pour en faire un décors pour caméras, soit pour orner un une pièce pour permettre à un homme d’affaire de jouer l’important ! Ce n’est absolument pas une tradition des français pour qui un drapeau est surtout d’usage militaire et non civil et donc destiné à flotter sur les champs de batailles et arboré lors des cérémonies, et que les trous et déchirures rendent d’autant plus précieux. Les drapeaux des régiments sont soigneusement conservés dans des étuis et on ne les sort qu’à de rares occasions. Un drapeau n’est pas un objet neutre. Cet usage yankee ridicule et malsain qui le transforme en fétiche vient, comme toujours, d’outre-atlantique ! Penser qu’au lieu de sentir la poudre à canon et la poussière sacrée des champs de bataille, ces symboles nationaux s’imprègnent des odeurs de cigares et des senteurs hormonales des secrétaires dactylographes m’exaspère. Luttons contre cet usage idiot.


  • " J’ai téléphoné à Léonarda Dibrani : elle exige que le drapeau européen soit systématiquement accolé au drapeau tricolore chaque fois que l’on pavoise : alors... nous ne pouvons que nous incliner ".


  • La multiplication grotesque des drapeaux et leur utilisation foisonnante est bien à l’image de l’Europe cabriolante qui multiplie démoniaquement ses textes normatifs à tel point que personne n’y comprend plus rien. Le traité de Lisbonne (ou l’autre d’avant, d’Amsterdam, je ne sais même plus) pèse trois kilos bien comptés avec ses annexes. Personne, à moins d’être un monomane graphomaniaque à interner d’office, n’a entrepris sa lecture complète (il y a bien des fous qui savent par cœur le bottin du téléphone. En tous les cas, ses signataires ne l’ont pas lu, ce qui est tout même énorme !) . C’est, comme l’on dit, "babélien". Ces étendards déployés partout qui coûtent d’ailleurs des fortunes en tissus et hampes aux malheureux contribuables communaux, sont une sinistre illustration de la "théorie du chaos". A la fin, on décroche, on ne lit plus, plus rien n’a de sens. On s’emmerde. On s’en va.

    A moins que cela ne soit que la "théorie du chaos" à l’envers ! Hé ! Hé ! Je m’explique : cette "théorie du chaos" a pour origine l’idée qu’une aile de papillon qui remue en Australie finit par provoquer un ouragan dans la mer des Caraïbes. Cette affaire ne serait-elle pas le renversement de cette théorie ? Un gigantesque ouragan (la seconde guerre mondiale) finit par provoquer un petit remuement d’aile de papillon en Europe (les crétins drapeaux). Qu’en pensez-vous, che(è)r(e)s ami(e)s (c’est compliqué, la parité) ? Cette idée n’est-elle pas assez espiègle, malicieuse, voire guillerette ?


  • Il existe une petite commune quelque part en Berry , dont le drapeau Européen ne figure pas sur la façade de sa mairie , je passe tous les jours devant ... avec le sourire :)
    Seuls deux drapeaux tricolore ornent avec fierté la façade de cette mairie .

    Donc je présume qu`il n`existe effectivement pas de réglementation , d`ailleurs j`invite les maires qui liront éventuellement ce message d`en faire autant , à leur bonne initiative bien entendu ...

    Ce drapeau (Européen) fait mal aux yeux des électeurs , qui , doit-on le rappeler , ont voté "NON" en majorité lors du référendum populaire piétiné par Sarkozy ?


  • Il paraît en plus que le drapeau européen (couronne d’étoiles sur fond bleu), a été mis au point par un belge catholique fervent qui s’est inspiré du bel étendard de l’Immaculée Conception ! Tous ces laïcs qui parlent l’espéranto et légifèrent en Volapük vénèrent sans le savoir le symbole de la Vierge Marie et son Assomption bienheureuse dans les cieux. Rions, mes frères ! Nous sommes loin de Conchita Wurst. Ceci n’est même pas un plaisanterie.


  • Le drapeau européen est la négation meme du drapeau national .

     

  • #1007061

    Ce drapeau est vide de sens et n’a rien à faire sur nos mairies. Quel marqueur de soumission.

    Les français ont déjà voté contre l’europe et nul doute qu’un non à l’europe serait encore plus massif aujourd’hui, si on redonnait la parole au peuple.


  • Le drapeau européen devrait comporter 28 étoiles, autant que de pays membres de l’UE, et puis on serait content de singer le drapeau US .


  • Et sur les passeports ?. Ras le bol de voir Union Européenne la ligne au dessus de République Française


Afficher les commentaires suivants