Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les menaces que font planer la Grèce et les États-Unis sur l’économie mondiale

Cette semaine, Olivier Delamarche et Pierre Sabatier, membres des Éconoclastes analysent :

 

  • La dégradation de l’économie grecque et la négociation de sa dette avec le FMI :

 

 

  • Le bilan de l’assouplissement quantitatif de la BCE et le « retour » de la croissance en zone euro et en Asie :

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Toujours aussi performant Olivier ! Bravo ! Pourquoi cet économiste lucide n’a pas plus d’écho ?!?!?!? Politiquement incorrect ? Nooooooonnnnnnn !

     

  • Merci d’écrire « assouplissement quantitatif ». Vraiment. Ces économistes m’énervent souvent par leur jargon anglo-saxon, cela dénote un entre-soi, un manque de pédagogie, de rigueur.

     

  • concision historique
    Alors, il faut investir dans la préparation H et les antidépresseurs avant l’effondrement pharaonique (le banquier est dans la loge) ? Si 99 % de la richesse est dans les mains de 1% de la population, massacrons-les et récupérons la richesse pour la distribuer. La lune n’est pas habitable.

     

  • Coucou mister Delamarche...alors, l’Islande, elle est morte ?..rayée de la carte ? Ho allez..fais pas la tête, c’est juste une petite pique !


  • Sabatier :"La dette Grec est détenue par vous,par moi..." !!Et la dette de la France est détenue par qui !!??

     

    • On ne peut pas le savoir, la Banque de France la revend sous diverse forme, et le secret bancaire prévaut donc une grande partie de la dette est détenu par des anonymes (Sociétés, Riches particulier). Le reste est dilué dans les épargnes (Livret A, Assurance vie...) et les bons du trésor qui sont détenues par d’autres États.

      Le mieux est encore de faire défaut et d’attendre de voir qui vient au guichet...


  • Contrairement au Réseau Salariat, ni Pierre Sabatier, ni Olivier Delamarche ne prônent l’abolition du capitalisme. Et pour cause : cette "économie" qui ne profite qu’au 1 % et détruit l’environnement a fait d’eux des millionnaires.


  • Aujourd’hui bon nombre d’acteurs (notez le mot) économiques proposent l’arrêt de la machine et un marché (mot remplaçant monde) plus humain (genre en voie de disparition). Il faut dire qu’avec la baisse de confiance et le retrait progressif du jeu du bon peuple pour cause de famine, nos banksters commencent à faire machine arrière. + de 99% de captation des richesses ce n’est pas possible, à moins d’éradiquer une bonne partie de l’humanité. Que vaudra un nouveau départ sans le peuple aux commandes. Puisqu’il n’y a plus de famille ni de patrie, que vaudra ce nouveau monde. Un monde d’ectoplasmes jouant aux marchands dans une société zombifiée. Tout est possible mais tout est-il moral ?


  • J’écoute O. Delamarche depuis pas mal de temps et c’est toujours le même scénario : Personne pour consommer tout le monde en crise etc..
    Il n’y a pas de mal à répéter la vérité mais le problème c’est que tout un chacun peut s’imaginer, sans être économiste, que lorsque « ça va mal » pour tout le monde, c’est pas normal (car on ne manque pas de machine ni de main d’œuvre pour produire tout ce dont nous avons besoin, au niveau de la planète).
    Et le bon sens fait donc penser que cette crise, ce modèle économique pourrait être remis en cause (au moins en partie) pour apporter une solution (merde ! quand même, il y a des hommes il y a des machines la Terre produit plus de richesse qu’elle n’a jamais produit..)

    Et bien ces deux là n’en parlent pas tout simplement, pourtant, ici la question leur a été posé trois fois clairement sans susciter un début de réponse.

    Curieux, non ?

    Pourquoi ne parlent-ils pas de la sortie de l’euro et de l’U.E (Je me rappelle O. Delamarche avait évoqué cette question, et devant l’émoi général, et les protestations, il n’en n’a plus reparlé.).
    Tous les pays sont endettés.... mais au fait, qui sont les créanciers, auprès de qui la planète est endettée ? La dette ne serait elle pas un problème de jeu d’écriture que l’on pourrait remettre arbitrairement à un niveau acceptable d’un coup de crayon lors d’une réunion conjointe des nations souveraines.
    Sans parler des réformes bancaires indispensables pour empêcher ce qui se passe aujourd’hui avec des banques qui jouent en bourse et qui lorsqu’elles perdent trouvent l’état, donc nous, pour éponger leur pertes.

    Bon là on touche au fond du problème, et c’est peut être pour ça qu’ils ne se risquent pas à toucher ces sujets... très sensibles.

    Econoclastes vous perdez en crédibilité, réveillez vous !

     

    • En fait j’ai manqué d’exactitude : OD propose une solution : celle « de ne pas dépenser plus que son budget ».
      Il se trouve que c’est la solution des banquiers du système (les questions de fond en amont dont j’ai parlé plus haut ne sont encore une fois pas abordées).

      Question : qui finance le « think tank » Les Econoclastes ?