Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

La presse en parle peu et pourtant. Les accidents de motards sur les ralentisseurs se sont multipliés ces dernières années. Depuis que les collectivités locales n’ont eu de cesse de disposer partout où cela leur était possible des « obstacles » pour ralentir, voire stopper la circulation, les chiffres ont explosé.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

L’État français ou le mépris du peuple, à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Piloter une moto est en soi un danger mortel.
    L’instructeur qui me faisait passer le permis disait :
    chaque motard tombera au moins une fois dans sa vie,
    reste à espérer que ça ne soit pas à 130kmh...

    Etant quelqu’un de très prudent,
    après quelques accidents pas trop graves heureusement, j’ai arrêté la moto.

     

    • #2020472

      Message très instructif même si complètement hors sujet...


    • #2020526
      le 08/08/2018 par James Fortitude
      Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

      @rukkt
      A l’inverse de ce que vous dites, en cas de bouchons, de paralysies de circulation, voire au pire en cas d’extrême urgence d’évacuation des villes par les routes et autoroutes, qui seraient obstruées et paralysées, par les véhicules à 4 roues, et bien la moto s’avère votre meilleur allié pour vous en sortir, voire vous sauver la vie .....


    • 40 que je pratique et que j’entends encore les mêmes âneries ...la moto est dangereuse ..les armes sont dangereuses ...assez !!..la seule chose dangereuse ’est la personne qui utilise l’objet .
      je ne suis jamais tombé , jamais accidenté et venez pas me dire que c’est la chance ...non juste du bon sens ..


    • @Ludo
      Un mec défoncé au volant a oublié de s’arreter au feux rouge et m’a foncé dans l’arrière(moi arrêté au feu) à plus de 60 km/h, j’ai fini avec un morceau de son pare brise dans mon dos,quand à ma femme elle ne veux plus jamais remonter en moto, ai-je manqué de bon sens ? Mais a quel moment ?


    • #2022114

      à Rukkt et Klem
      Oui la vie est dangereuse.
      Hé les mecs, si vous avez vos vapeurs faut ouvrir un salon de beauté !
      A titre personnel, je n’ai quasi jamais pris les transports en commun, et je n’ai une voiture que parce que de temps en temps je dois transporter ma famille. Sinon, je roule en moto ou scooter depuis que j’ai 16 ans.
      En ce qui concerne les ralentisseurs et autres brise-vitesse, ils se multiplient effectivement, ainsi que les panneaux de stop, les feux rouges, et les ronds-points... Le but étant de ralentir au maximum la circulation automobile (le pourissage de la vie du motorisé est à la mode en haut-lieu). En deux-roues c’est encore pire, certains brise-vitesse sont ou deviennent très dangereux, alors qu’ils sont posés-là sous prétexte de sécurité.
      En fait la plupart des "ralentisseurs" sont hors-la-loi. Le décret de 1994 fixe qu’ils ne doivent pas excéder dix centimètres de hauteur et ne peuvent être installés que dans des zones limitées à 30 km/h. Ils sont interdits sur les voies en pente, dans les virages ou sur les routes desservies par les transports publics (bus, cars...).
      De nombreuses communes prises en faute - les assurances ne remboursent pas la ville si le brise-vitesse est hors norme - sont obligées de les démonter ou les raser si les gens portent plainte. Donc les gars, prenez-vous en main localement ! (quelquefois une simple lettre à votre maire suffit)


  • #2020469

    Reportage biaisé : pas un mot sur la pollution sonore des véhicules, qui s’accroît avec la vitesse, et qui peut justifier l’installation de ralentisseurs.
    J’en sais quelque chose, habitant en bordure d’une départementale très passante, en plein bourg et à proximité d’écoles - d’où les panneaux de limitation à 30km/h et un dos d’âne -, et, en plus des lourds camions au vacarme utilitaire, considérée par les jeunes motorisés du coin comme une fort plaisante “Ligne droite des Hunaudières”.
    Les accidents de motos sont certes malheureux, mais on devrait prêter l’oreille aux millions de victimes quotidiennes des excès sonores des véhicules motorisés, trop souvent sans autre but, de jour comme de nuit, que de “faire chier”.

     

    • #2020589

      Vous aviez des bruits de moteurs de moto, et maintenant vous avez le vacarme des poids-lourds. Vive les ralentisseurs ! Cessez de vous qualifier de "victime" vous êtes juste quelqu’un habitant au bord d’une route, comme une grande partie de la population !


    • #2020639
      le 08/08/2018 par BARCELO Christian
      Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

      Vous avez raison , les camions ! quel vacarme .Les camionneurs devraient faire tous grêve pendant deux mois , vous pourriez retirer vos bull quies et devant votre assiette vide et votre poubelle pleine vous écouteriez le silence d’une route sans véhicules ni moto pour cause de station service non ravitaillées et réservoirs vides .


    • #2020857

      @BC

      Voilà pourquoi je précisais “vacarme utilitaire”...

      30 km/h pour traverser un village et respecter ses habitants, est-ce si restrictif ?

      La France profonde n’est-elle pas l’avenir de la France tout court ?!


  • #2020470
    le 08/08/2018 par Damien Le Vaille
    Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

    J’ajouterai que les ralentisseurs provoquent de la pollution sonore et d’échappement par l’accélération qui s’en suit car régulièrement on se doit de ralentir jusqu’à 15/20 kms/h.


  • #2020474

    Ces ralentisseurs sont stupides. Lorsqu’il y à des bacs à fleurs alternativement à gauche et à droite de la route, ne permettant le passage qu’à un seul automobiliste, celui ci est forcé d’aller plus vite pour passer et laisser le passage. Ce type de ralentisseur force à accélérer pour le passer.
    Les ralentisseurs type boudin en ciment au milieux de la route dégomme les amortisseurs, ils sont juste chiant.

    En revanche j’en ai vu des ralentisseurs efficaces et réfléchis, un feu au milieux d’une route qui passe au rouge si on va trop vite. Ca marche, il n’y à pas d’obstacles sur la route, et tout le monde ralentis de pleins gré.

     

  • #2020476
    le 08/08/2018 par Georges 4bitbol
    Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

    Reste à savoir qui empoche sur l’installation de ces ralentisseurs et quels sont les petits arrangements avec les élus locaux...

     

  • #2020479

    Les motards pensent pouvoir s’affranchir des règles imposées aux voitures, et qu’ils ont priorité sur elles.
    La réalité physique les rattrape donc parfois.

     

    • Tout a fait d’accord. Les motards n’ont absolumnet pas conscience du danger qu’ils encourent.
      Il faudrait leur faire faire un stage en traumato.
      Les accidents sont souvent catastrophiques car la protection corporelle est quasi nulle mais la puissance des engins est considerable.
      Souvent des hommes, relativement jeunes, detruits.
      En traumatologie ils appellent les motards des donneurs d’organes.


    • Eh bien, même si une partie des motards se comporte en kakous écervelés et égoïstes (bruit, vitesse inadaptée), je vous rappelle qu’une moto n’a que deux roues, et que franchir un ralentisseur en plastique un jour de pluie peut entraîner quelques sueurs froides...
      Autre exemple, les motards ont tendance à doubler partout, tout le temps, parce qu’ils ont peur de se faire rentrer dans le cul.
      Etc.


    • #2020609

      Cher Doc,
      ... mais heureusement on peut compter sur le puits de science et de conscience que vous êtes pour rattraper le déficit neuronal des motards ! Un peu d’analyse sociologique cependant, si votre majesté me le permets, bien entendu :
      1- à l’évidence, la moto, c’est principalement un "truc" de jeunes ... à de rares exceptions près, dont je suis (56 ans au compteur et aucun don d’organe en cours). Il n’est donc pas anormal d’y retrouver une proportion très importante de jeunes par rapport aux conducteurs de voiturettes sans permis ;
      2- de ce fait, la notion de prise de risque et le sentiment d’invulnérabilité lié la jeunesse est un phénomène bien connu des psychologues. Que celui qui, à 16, 18 ou 20 ans n’a jamais pris de risque inconsidéré, sans même parfois en avoir conscience, me jette la première pierre.
      Pour conclure, dans ma vie de motard, j’ai eu 2 accidents en 2RM. Par le plus grand des hasards, ils se sont produits le jour de mon anniversaire. Le 1er le jour de mes 20 ans, le 2ème, celui de mes 54 ans (donc si la règle statistique se répète, je devrais éviter de sortir la moto le jour des mes 88 ans !)
      Le premier accident a été causé par un camion, dont le chauffeur-professionnel-de-la-route, fatigué et sortant d’un routier avec 2 ou 3 pichets de pinard dans la gibecière, n’a pas vu, vers 22 heures, le feu rouge qui lui interdisait de franchir le carrefour au milieu duquel il m’a fauché alors que je venais de démarrer pour traverser le dit carrefour.
      Le deuxième, c’est un pépé de 91 ans qui m’a percuté à l’arrière alors que j’étais à l’arrêt à un feu rouge ! Sourd, quasi-aveugle et ayant mis dix bonnes minutes à s’extirper, en charentaises, de sa caisse, il prétendra avoir été ébloui par le soleil ... qu’il avait dans le dos au moment du choc !
      Comme j’ai du bol (et que je suis bien équipé : cuir, dorsale, ...), je m’en suis tiré sans dommages autres que 5 ou 6 points de sutures la 1ère fois et quelques bleus la 2ème.
      Alors voyez-vous, pour mon cas personnel, si malheureusement j’avais eu moins de chance, peut-être serais-je devenu un "donneur d’organes" ... mais à cause du comportement ou de l’incapacité à conduire de tiers en comparaison desquels, dans ces cas précis, il semblerait que je n’étais sans doute pas le plus irresponsable !
      Cet exemple ne vaut que pour moi ... mais il en vaut bien un autre. Que tous les pisse-froids et autres donneurs de leçons veuillent donc bien remettre leur béret et aillent manger leur baguette en silence.


    • #2021766

      @Doc Cela fait 26 ans que je roule et je suis toujours entier et tout fonctionne, juste pour préciser. Quand j’avais 20 ans et qu’un pote m’a dit qu’il voulait passer son permis, il m’a aussi dit que sa mère n’était pas d’accord et qu’elle voulait l’emmener voir un service de traumato pour le dissuader. Et ben relire le même argument stupide en 2018 démontre bien que les mentalités n’ont pas changé. Toujours la même bêtise.
      Mais si on prend un peu de recul :

      - Une bonne majorité des accidents qui impliquent des brûlures vient du fait que les gens ne sont pas, ou mal, équipés. Un pilote de MotoGP qui glisse à 250 km/h n’a jamais de brûlure. Alors les abrutis en T-shirt, sans gants et sans pantalons adaptés (on en trouve qui ressemble à des jeans comme 2 gouttes d’eau mais renforcés) manque un peu de jugeote et d’instinct de survie.

      - Le pire dans un accident est la glissade et surtout ce qui arrête la glissade. Barrières, bac à fleurs en béton, poteaux, glissière de sécurité (arf) et ainsi de suite, la liste pourrait être longue mais en général c’est là qu’il y’a le plus de casse. D’ailleurs si l’on trouve des combis avec airbag ce n’est pas pour rien même si c’est récent, bien au point ça peut éviter des drames.

      - Les passages piétons bien glissant quand il pleut sont de vraies patinoires alors qu’il existe des peintures qui augmentent le "grip" justement pour éviter ça, mais en France on ne semble pas connaître.

      Bref, rien n’est parfait mais il reste encore des solutions et ce n’est pas en faisant "peur" à un passionné que ça va le dissuader. C’est bien connu, ça n’arrive qu’aux autres comme on dit.
      Cordialement.


  • #2020482

    Je fais chaque année des milliers de kilomètres en Allemagne, Pologne, Slovaquie, Autriche... Pas de "ralentisseurs" ni de pots de fleurs sur les routes. On y retrouve le plaisir de rouler. La France est un pays de névrosés.


  • #2020493

    L’avantage unique de conduire une moto en agglomération : la tolérance incompréhensible à l’irrespect du code de la route dont les motards jouissent
    Forts de ce passe droit, les
    motars se croient permis de doubler à droite, de passer entre les dos d’âne, de doubler là où ce n’est pas permis, de rouler dans le couloir de bus. Et par dessus le marché à eugueuler l’automobiliste lorsqu’il ne se pousse pas suffisamment à leurs goûts, avec bien entendu l’option de s’échapper si leur bêtise était pour une fois punie à sa juste valeur.

    Je n’ai jamais compris au nom de quoi cette impunité malsaine et incroyablement dangereuse, faire cohabiter plusieurs engins sur une même voie, qui ne sont pas soumis au même code.

    Et si demain des véhicules volants circulaient, seraient ils tacitement autorisés à doubler par dessus à leur guise ?

     

    • Parler d’impunité malsaine pour les motards, c’est comique : les mecs sont quasiment à poil sur leur engin léger, et circulent au milieu de boîtes de métal de plus d’une tonne.
      Et vous voudriez qu’ils restent bien en file avec tout le monde, tout le temps ?
      Vous-même en voiture, vous vous sentez à l’aise quand, sur une nationale, vous êtes bien encadré devant et derrière par deux énormes 30 tonnes ?
      Apprenons à nous mettre à la place de l’autre...


    • Avantage unique ?
      Je ne suis pas d’accord, il y à aussi :
      consomation de carburant plus faible, entretien plus simple (à gamme égale), plus simple pour se garer, et puis les sensations (qui plaisent à madame) ! Sans oublier le gain de temps et de stress en cas d’embouteillage (sur les périphériques par exemple ...).

      Le deux roue c’est super !

      Inconvénient : dangers, bruit, intempéries, impossible de transporter beaucoup de matos.

      Pour le reste je dirais simplement qu’il y à des cons partout !

      Bonne journée


  • #2020495
    le 08/08/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

    C’est vrai qu’à 150km/heure, un ralentisseur peut avoir quelques effets.
    A partir de combien de morts ces Messieurs les motards vont-ils enfin respecter (peut-être apprendre) le code de la route.
    Pas la peine de venir me les casser en commentaire, j’ai des yeux et je vois très bien comment roulent ces gens-là.

     

    • #2020535

      profitez en pour regarder les voitures : vous y verrez le même genre de comportements.

      ceci est en réponse au nombreux commentaires flairant bon la jalousie envers l’autre " qui ne fait pas comme moi"...

      quest-ce que ça peut bien vous faire, qu’un motard passe entre les dos d’âne ?

      franchement..


    • Vous avez regardé la vidéo ?
      Pour l’accident de scooter, la police elle-même a indiqué que la victime circulait lentement.


    • #2020555
      le 08/08/2018 par Le Basque Bondissant
      Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

      Oui, je dois reconnaître que beaucoup de mes collègues motards, notamment les plus jeunes (ceux que nous surnommons cruellement les donneurs d’organe), prennent souvent leurs aises avec les règles du code de la route. J’en suis bien désolé. Mais quand on est motard comme je le suis depuis 37 ans (je touche du bois), on est aussi directement confronté au fait que bon nombre de conducteurs d’automobiles ne sont pas aptes à utiliser un véhicule terrestre à moteur. Quand on est sur une moto, on est dix fois plus attentif à ce qu’on fait parce que la moindre erreur est payée cash. Je peux vous certifier que 100 km à moto c’est bien plus éprouvant que la même distance en auto, ça n’a rien à voir en matière de tension nerveuse et d’obligation d’acuité. Alors il est vrai qu’on s’affranchit parfois de certaines règles mais on est à 200% attentif à ce que l’on fait, contrairement à beaucoup d’automobilistes qui ont des activités annexes et concomitantes , GPS (quand ce n’est pas regarder une vidéo), téléphone, assoupissement et mode pilote automatique, méconnaissance des règles d’utilisation d’un giratoire etc... Un seul exemple très simple, savez-vous quelles sont les conséquences, pour un motard, d’un oubli de feu clignotant ? Pour une auto, ça se résume la plupart du temps à un peu de tôle froissée. Pour un motard c’est l’hôpital ou le cimetière. Vous devriez aussi avoir l’honnêteté de le souligner. Et je ne parle pas des refus de priorité, des changements intempestifs de file etc...


    • #2020710
      le 08/08/2018 par sylvie une française
      Les ralentisseurs, un danger mortel pour les motards ?

      Il n’est pas question de 150 km/h mais de ralentisseurs qui sont effectivement dangereux pour les motos, tout en roulant à faible allure.
      Je n’ai jamais vu un motard rouler à 150 km/h dans des agglomérations qui justement sont truffées de ralentisseurs.
      En revanche, je repère fréquemment des voitures et camions qui ne respectent pas les limitations de vitesse dans les villages.
      Désolée si je vous les ai "cassées" mais être calme contribue à une bonne conduite et non l’inverse.
      Cordialement.


  • #2020552

    En voiture je peste contre les ralentisseurs mais c’est un vrai régal en moto. Je ne m’en lasse pas.


  • #2020557

    le danger le plus mortel pour les motards c’est les c... avec leur smartphone de m ... au volant !

     

    • #2021705

      N’étant pas motard, cet abrutissement au volant se classe dans mon top 10, avec le manque de clignotants que j’ai pu lire plus haut. Quand je pense qu’un motard me disait ne pas mettre ses clignotants lorsqu’il était en voiture...


  • #2020559

    Ah ! La Motocyclette quel merveilleux moyen pour se déplacer sans trop prendre de place dans ce monde de "caisseux" tristes et aigris, avec des autos de plus en plus grosses et "vulgaires" , une Motocyclette pollue moins , tu as le nez au vent (les odeurs en campagne) , tu n’es presque jamais arrêté , tu te gare "fastoche" , tu souris aux passantes , l’hiver ça "caille" (tu sens les saisons) , et puis il y a le risque qui te rend humble (nous sommes fragiles) ! J’aime et je pratique la Motocyclette été comme hiver (depuis plus de quarante ans) , et je plein (sincèrement) ceux qui passent à coté de ce dernier petit espace de liberté !


  • Je doute que ça soit réellement dangereux, même pour un motard, si franchi aux allures réglementaires...

     

    • Dangers :
      1. Les ralentisseurs illégaux en plastique sont glissants à toutes les vitesses, surtout par temps de pluie
      2. Les ralentisseurs qui n’occupent pas toute la largeur de la chaussée sont évités par les voitures, qui roulent donc à moitié à contresens, avec d’autant moins de gêne quand un motard arrive en face.
      3. Ces ralentisseurs sont parfois accompagnés de plots en plastique situés sur la ligne centrale de la route, qui sont souvent difficiles à voir et font tomber les deux-roues à coup sûr.
      4. Les ralentisseurs obligent à ralentir, et augmentent le risque d’un choc par l’arrière pour les motards : une bonne circulation est fluide et à la bonne vitesse, et non en dents de scie.
      5. Les ralentisseurs sont parfois suivis de larges dépôts d’huile expulsée des carters des véhicules à cause du choc, ce qui rend la descente glissante pour les deux roues.
      6. Etc.


    • #2020820

      Vous ne faites pas de vélo !


  • Je suis moi même motard, je trouve l’article un peu de mauvaise foi.

    un ralentisseur faut ralentir voila c’est tout ^^ Surtout si t’es motard (les risques sont incomparables avec une voiture).

    Parfois je me fais surprendre par certains qui sont plus raides que d’autres, mais pas au point de m’accidenter ! Juste au point de me dire "Aie, pauvre bécanne, je passerais plus cool la prochaine fois".

    Ensuite, je suis aussi riverain, et quand je vois certains comportements en milieu urbain, que ce soit voiture ou 2 roues, et ben j’ai moi même envi de mettre des parpaing sur la route => Tu passes trop vite alors tu casses tout. Simple et efficace.

    Les ralentisseurs aux normes ne servent à rien. Si le vehicule est bien suspendu tu peux passer à plus de 60 à l’aise. C’est donc de l’argent gaspillée car il est évident qu’ils ne servent à rien.

    Autant je suis sensible à l’argument financier des ses ralentisseurs (ou va l’argent ?), autant je trouve l’argument pour la sécurité des deux roue tout à fait de mauvaise foi. Le ralentisseur étant indiqué en plus.

     

    • #2020690

      Tant qu’il ne vous arrivera rien, vous tiendrez ce discours.
      Lorsque vous ferez partis de ces accidentés, vous changerez de discours.
      C’est ce qu’on appelle la bêtise humaine !


    • #2020743

      tout à fait de votre avis ! j’en suis à ma 18 ème moto et je ne vois pas le problème de dangerosité à part pour ceux qui veulent franchir des ralentisseurs façon "cascadeur"....


    • #2020891

      Moi même motarde et un dos en bouillie, je n’aime pas les passer mais pourtant j’espère ardemment que ma commune en plante un ou deux devant chez moi (ville 50km mais tous les mecs en recherche de virilité tapent du 90 km/h minimum sur cet ancien chemin communal)

      Je crains pour mes chats et de traverser trop lentement avec ma poussette. Les trottoirs impratiques pour les poussettes forcent les mamans à traverser dans des zones à risques où ces idiots accélèrent avant de savoir si la voie est dégagée. Bref la France quoi, chacun pour sa pomme et aucune conscience de l’autre, rajoutait une grosse pincée de jeunes racailles virilistes qui se prêtent le permis entre frères (pas le temps de terminer mon texte que j’entends un connard drifter depuis ma fenêtre) et vous avez un cocktail explosif.
      Qu’est ce que ce n’est pas agréable en France d’être un usager de la route !!!! Personnellement, ce ne sont ni les ralentisseurs, ni les radars, mais bien le manque de courtoisie et de connaissances du code de la route par les autres usagers qui m’incommodent le plus.


  • La France ,pays de dictature et d’élus anarchiques .Un panier à crabes .Le Français est pris pour un débile mental


  • #2020590

    Mort de rire le faux reportage :) .
    Enlevez la musique anxiogéne et remplacez là par tagada-tsoin-tsoin et c’est un bétisier .
    L’autre qui vient dire qu’il est surpris par le dos d’ane parceque la voiture devant lui ne ralenti pas à son passage : une synthése ...


  • #2020592

    Vu les commentaires anti-motards lus ici, je vois que la stratégie de la division de la population a encore de beaux jours devant elle :)

     

    • #2021098

      On est surtout anti motards CONs. Et je peux vous assurer que ça ne manque pas ! Et là on ne parle que des soit disant problèmes des ralentisseurs mais qu’on évoque le problème du boucan !!! Quand je vois passer ( et je les entends avant de les voir ) des quinquagénaires sur leur brélon, habillés à la Mad max , les 2 bras en l’air tenant leur guidons, et faisant autant de bruit qu’une épave roulant sans échappement, on se dit que la maturité de l’homme en a pris un sacré coup derrière ...le casque !


  • Ouais, mais qu’en pensent les motards de la Gendarmerie / Police, ´doit bien y en avoir au moins un qui visite ce site, Merde ?


  • #2020625

    Ancien compétiteur de vitesse moto et aujourd’hui motard au quotidien avec toujours zéro accident (routier...) au compteur, je reste sans voix devant ce reportage digne des Inconnus ou Groland. Je ne comprend toujours pas le vol plané du mp3 (engin de près de 300kg !) sur 5 mètres en roulant à 30km/h. De qui se moque-t-on ?!

    J’ai beaucoup à dire sur le sujet de la sécurité active et passive, j’aurais pu être instructeur si la Providence me l’avait permis, et j’essaye de transmettre mon expérience tant bien que mal dans un milieu égoïste, arrogant et bouffi d’orgueil qui passe son temps à chouiner TOUJOURS contre les autres. Dommage car bien maitrisée la conduite moto un peu rapide, ou pas, sérieusement pratiquée apporte des sensations uniques sans gêner les autres.

     

    • Le vrai Johan Zarco pleure en lisant ce message...


    • #2020693

      @Johan Zarco (lol)
      J’ai l’impression de lire un texte de Mickael Kael !


    • #2020701

      Pardonnez moi , mais je ne comprends pas le pourquoi de cette réponse !


    • #2020761

      avec toujours zéro accident (routier...)



      Il s’est viandé sur pisteuh, il s’est viandé sur pisteuh, la honte !
      Je sais que c’est tentant de prendre ma roue mais bon...

      Je me permets de plaisanter parce que quand on se gaufre sur circuit, on se fait quasiment jamais mal, je me serais pas permis sur route ouverte.


    • #2020853

      Si tu le connais personnellement fais lui une bise de ma part. Ce weekend il est en Autriche.
      Blague à part je me demande quelle partie de mon texte te dérange, si tu peux m’éclairer...


    • #2020929

      Si tu le connais personnellement fais lui une bise de ma part. Ce weekend il est en Autriche.




      Ô combien symbolique en plus l’Autriche vu qu’il a signé chez KTM pour l’année prochaine.
      Bon perso, je l’aurais plus vu soit rester chez H. Poncharal, soit signer pour une top écurie usine, HRC, Pedrosa en met plus une devant l’autre, ou Yam’, Rossi n’est pas éternel et Vinales n’est qu’à 12 points sur une moto d’usine, voire Ducati Corse, Lorenzo est une truffe et ça aurait été parfait qu’il puisse bénéficier de la même meule que Dovi, ça aurait frité.


    • "un milieu égoïste, arrogant et bouffi d’orgueil qui passe son temps à chouiner TOUJOURS contre les autres"
      Vous ne fréquentez pas les mêmes motards que moi.
      Et vous devez être sacrément aveugle sur l’état des routes françaises pour faire passer les motards pour des pleureuses qui jouent aux victimes.
      Vous êtes peut-être l’un de ces rares profiteurs de système, qui roulent sur piste grâce à l’argent des contraventions ?
      Vous en avez en tout cas le discours et la mentalité de merde.


  • #2020647

    Je roule régulièrement en scooter à Paris, je peux vous assurer que j’essaye de suivre scrupuleusement le code de la route, mais il faut bien avouer qu’on se sent parfois bien plus en sécurité en « oubliant » certaines règles. Entre à droite les taxis, les vélos, les bus, et même maintenant les trottinettes électriques (vivement l’hiver), et à gauche les files de voitures qui ne font qu’accélérer et ralentir sans jamais atteindre une vitesse de croisière adéquate, il est difficile de se frayer un chemin sans parfois passer à droite, ou en doublant sur la voie de gauche lorsque tous les véhicules sont à l’arrêt.
    Concernant les ralentisseurs , ils nous font mal au dos même a 20- 30 km heures, et ils n’ont pour effet que de faire bombarder tous les véhicules qui en descendent juste après avoir ralenti.

     

    • #2023134

      Salut Scootix, si tu roules en scooter ou en moto, je te déconseille de "suivre scrupuleusement le code de la route". Il n’y a rien de plus dangereux :)
      En deux-roues si tu subis le trafic t’es mort. Il me semble que c’est le journaliste Jean-Luc Moreau qui avait fait l’expérience de suivre strictement le code de la route au guidon de son scooter 125 pendant une semaine en IDF. Le jour où j’ai du temps je vous raconte ça, mais je vous donne déjà la fin : ça s’est mal terminé pour lui, il s’est fait rouler dessus par un automobiliste exaspéré ;)


  • Beaucoup de commentaires du point de vue des motards ou des automobilistes, mais aucun du point de vue des piétons. Si ces ralentisseurs existent, c’est aussi parce que voitures et motos déboulent parfois (trop souvent) à 60, 70 km/h dans des zones à 50, voir 30...et parfois sans aucune visibilité pour le piétons ou le conducteur...
    Dans ces conditions, selon certains endroits, on traverse la route en croisant les doigts, ce qui ne devrait pas arriver. Quand on voit des mères de familles traverser certains endroits, c’est effrayant. Au contraire, il en manque par endroit.

    Ces ralentisseurs n’existeraient pas sans les innombrables incivilités des véhicules sur roues, tout simplement. Quand la base n’est presque jamais respectée, c’est-à-dire, respecter les vitesses, S’ARRETER quand un piéton veut s’engager sur un passage piéton (les passages pietons sans feux sont comme des routes prioritaires, on ne s’engage pas tant qu’ils ne sont pas vides...) pas étonnant de voir les ralentisseurs pulluler.
    Les ingénieurs de chaussées se basent sur le code de la route et le respect de celui-ci pour concevoir les différentes zones. Dès que celui-ci n’est plus respecté, c’est dangereux pout tout le monde.

     

    • #2020972

      Non vous n’êtes pas seul. Effectivement les ralentisseurs sont fait pour ralentir, dûment signalé en amont d’ailleurs. donc le motard qui déraille va souvent trop vite.
      L’égoisme et les incivilités, qui ne sont pas le seul fait des motards d’ailleurs , sont le problème principal et tous les mômes avec plusieurs centaines de M3 entre les jambes qui se croient sur circuit dans les agglomérations urbaines sont insupportables. en province lou je vis à mi temps es gens s’arrêtent beaucopu plus pour donner la priorité aux piétons


    • #2021728

      Vous avez raison
      Ca reste tout de même une solution de facilité, qui nuit (ou est dangereux) à qquns
      Je travaille depuis 25 ans à la sécurité routière
      On ne se rend pas compte souvent des incivilités vécues (surtout effectivement le non respect du passage piétons PRIORITAIRE)
      Les gens ont aussi souvent une sensation de vitesse supérieure à la vitesse réellement mesurée
      Entre tout ça, l’élu choisit le parapluie et donc l’aménagement le plus restrictif
      L’idéal serait de créer des courbes qui ralentissent de fait, mais le foncier manque souvent
      En Corse à Ajaccio, un panneau signalait "Roulez plus vite, il reste des enfants à écraser"
      Je pense que ce panneau réussissait aussi bien qu’un foutu ralentisseur


    • #2022163

      Sur la route, je ne sais pas, mais dans Paris, trop de motards se comportent comme des hors la loi dangereux, aggressifs et violents avec les piétons. Quant aux vélos, c’est encore pire. Les ralentisseurs en ville, pas de problème. Sur route, je serais plus réservé.


    • #2022456

      Foutus ralentisseurs qui empêchent certains motards de rouler comme des cons... ! :(


  • Bon dieu qu’est-ce que ça m’énerve ces tape-cul, c’est intolérable... A la libération il faudra faire passer une loi pour interdire de disposer des obstacles à la circulation sur la chaussée, tout simplement.

     

    • #2021649

      En même temps, quand vous habitez un bled traversé par une grande route bien droite que tout le monde prend à (au moins) 110 et qu’on vous y a écrasé, devant la porte, 12 chats, 5 clébards et que vous tremblez pour vos 3 mômes et Papi Gégé, malgré le passage piétons tout neuf qui clignote jour et nuit comme une pute trans à la gay pride, je peux comprendre que ça énerve les riverains... C’est 50 passé le panneau annonçant le nom du bled, non ?...


  • #2020714

    Y’en a ici qui confondent scooters 50cc et motards, même s’il y a des brebis galeuses.
    Le mec en mp3, il est brûlé mains, dos, bras. Je compatis mais fallait t’équiper mon gars.
    Il a pas dû fréquenter de moto-école, on l’aurait informé, et il a un engin de 4, 5, 600cc.
    D’ailleurs le mp3 c’est dangereux, ça offre une prise d’angle très réduite, la première
    fois en virage ça surprend, et en cas d’évitement c’est le néant.


  • #2020727

    J’habite en Alsace où il y a aussi quelques ralentisseurs et le mois dernier j’etais pour la première fois sur la côte d’Azur (dans le triangle Toulon, Fréjus, Cannet des Maures) . J’ai été abasourdi par le nombre incroyable de ralentisseurs autant sur les routes hors que en agglomération et surtout par l’irrégularité de ces ralentisseurs (ou devrais-je dire la non conformité ?) Certains sont tellement "doux" que vous les sentez à peine à 30 km/h, d’autres sont de véritables obstacles dangereux à 30 Km/h (pourtant la vitesse indiquée par le panneau) vous obligeant à quasiment marquer l’arrêt au ralentisseur pour le franchir à moins de 10 km/h si vous ne voulez pas "frotter" (je précise que je circule en Berlingo donc garde au sol normale). A croire que certains ouvriers qui font les ralentisseurs, les font au pif !....en revanche, au contraire de plusieurs autres départements situés " au nord de la Loire", quasiment aucun radars fixes sur les départementales et rares nationales de ce secteur !!!!! La politique dans le Sud-Est est peut-être : peu de radars (problème de vandalisme ?) mais beaucoup de ralentisseurs. J’ouvre le débat.

     

    • La bonne question est qui les construit, qui touche , public ? privé ?, peut être un petit arrangement ....
      Et pour les habitants , avoir un dos d’ ane devant chez soi , c’ est une augmentation des décibels assuré.

      A la limite j’ aurais une préférence pour les rétrécissement de voie qui force le cédez le passage.


    • #2021159

      @Gopfdami
      Bonjour,
      Pour connaître un petit peu la région, y ayant vécu quelques années, je peux vous dire que les accidents de deux-roues sont légion. C’est bien simple, je ne connais pas une personne là-bas qui n’a pas un proche, ou une connaissance, tué sur la route, ou ayant survécu avec de graves, voire très graves séquelles (j’ai l’exemple d’un mec qui a fini cul-de-jatte).
      Les radars, il y en a, et c’est une sérieuse source de revenus pour les collectivités.
      Les mentalités de cette région sont spéciales, un brin mafieuses, la cocaïne est plus facile à trouver que le chichon, n’oubliez pas qu’il s’agit de la région de St-Tropez, bastion du superficiel, du vice, de la décadence, et des "vroum-vroum".
      Puisse mon propos offrir quelques pistes de réflexion...
      PS : réalisant que je me suis légèrement écarté du sujet, j’ajoute que les ralentisseurs et dos-d’ânes sont du pain béni pour favoriser l’usure des véhicules, et donc de la consommation...


  • Quand le Tour de France emprunte une route dont le ralentisseur peut causer un accident arrivé à une certaine vitesse ,il est enlevé ,et une fois qui’il est passé ,il est remis
    Ce qui démontre que les pouvoir public ont conscience de la dangerosité de ces ralentisseurs sauf pour maintenir une hiérarchie entre l’administration et les administré ,l’administration a besoin de montrer qui est le maître


  • Je comprend pas, en supermot’ j’ai toujours apprécié ces dos d’âne, même plus besoin d’aller sauter au cross ! Un petit coup de fesse et vous pouvez vous entraîner pour les X Games ! Ahah !
    Oui je sais, mais les amortisseurs c’est fait pour s’user !
    V


  • Les ralentisseurs ont sauvé la vie de combien de piétons ?

     

  • #2021121

    Si les motards respectaient un peu plus les limites de vitesse et ne se prenaient pas piur des cowboys cela réduirait le nombre d’accidents ! Je ne fais pas de généralité mais force est de constater les innombrables incivilité que l’on peut voir sur la route.

     

    • #2021209

      Quelques chiffres 2017, pour mettre un peu de perspective :
      Nombre de tués à moto : 669. 70% d’entre eux l’ont été du fait du comportement dangereux ou inadapté d’un tiers donc non responsables de l’accident qui leur a coûté la vie. En conclusion, 200 motards sont décédés du fait de leur propre comportement sur la route.
      Nombre de suicides : 10 000
      Nombre de décès liés aux maladies nosocomiales (donc parce qu’une partie des "professionnels" de la santé a du mal à se laver les pognes avant de traiter le client) : 5000
      Nombre de décès par cancer du poumon : 31 000
      Nombre de décès liés à des accidents domestiques : 20 000
      etc...

      Continuez donc à vous exciter sur les chiffons rouges que les médias et/ou les politiques vous agitent devant le nez ! Çà évite de se poser trop de questions et çà repose le cervelet !


    • #2021217

      Tout est dit ! (Et bien dit)


    • Ces chiffres ne valent rien, il faut les ramener à la proportion de personne concernés.


    • #2021483

      Cher Jay,
      vu que vous avez l’air, en plus d’utiliser un ton péremptoire, d’être un peu fainéant sur l’’argumentaire, je vais, dans ma grande bonté, commencer le boulot pour vous :
      - Nombre d’utilisateurs de 2RM (2017) : 3 000 000 soit 0,006 mort (responsable) pour 100 utilisateurs de 2RM ;
      - Nombre d’hospitalisation (2017) : 11 700 000 soit 0,04 décès (maladies nosocomiales) pour 100 personnes hospitalisées ;
      - Nombre de fumeurs (2017) : 16 000 000 soit 0,19 décès pour 100 fumeurs ;
      .... je crois donc que, même en pourcentage, les résultats sont éloquents ou souhaitez-vous que je vous précise également les proportions distribuées par catégories ?

      Si vous savez faire une règle de trois, ce que j’espère pour vous et parce que je ne vais faire tout le boulot, je vous laisse donc :
      1- trouver le nombre de dépressifs ;
      2- continuer ainsi la liste des pourcentages de risque de décès par "catégorie" ;
      3- étendre, éventuellement, l’étude à tous les autres "grandes causes" de décès ;
      4- nous proposer une analyse brillante qui permettra d’étayer vos obsessions "anti tout ce qui n’est pas comme moi puisque, comme le disent ma concierge, la presse, Edouard Philippe, le délégué pour la SR et madame Michu : on vous l’avait bien dit que tous les motards sont des fous dangereux et que tant pis pour leur gueule, c’est bien fait pour eux ! Ils n’ont qu’a rentrer dans le rang des gentils moutons qui bouchonnent à 80 kmh ! "

      Bref, ce n’est pas le tout d’ouvrir sa bouche, encore faut-il avoir quelque chose à dire ... et à démontrer !

      Bon courage ... et bonne soirée


    • #2021620

      "Phiddipidès" Superbe réponse ! Et vive la Motocyclette . Amitiés Motardes !


    • Phiddipidès
      Merci, effectivement c’est plus convaincant.
      Quant à moi, je n’ai jamais voulu faire du 2RM car de par mon métier, j’ai vu trop d’horreur.
      Bonne soirée.


    • Ma sœur et mon beau-frère sont motards depuis bien des années (ils ont plus de 50 ans). Aucun accident à leur actif/passif (je touche du bois). Et bien ces deux personnes sont justes sidérées du comportement des motards et scooters en région parisienne. "Ces gens là veulent-ils mourir ?"m’ont-ils dit plusieurs fois. Je suis d’accord avec eux.
      Je crois qu’il y a tous types d’individus chez les piétons, les automobilistes et motards, les meilleurs comme les pires. Mais les risques encourus par ces derniers mettent éventuellement leur vie et celle des autres en jeu. Je ne parle pas que d’accident mais aussi de comportement agressif. Bref sans faire de l’anti-motardisme primaire, il faut quand même rester conscient de la réalité.
      ce n’est évidemment pas là le sujet des ralentisseurs qui sont effectivement souvent dressés comme des petits murs pour casser plutôt que pour vraiment ralentir.


  • #2021576

    En tout cas, c’est un danger mortel pour les amortisseurs de ma voiture !


  • #2023268

    Plaigniez vous. S’il le voulait, l’état avec la limitation à 80km, alpaguerait tout le monde en 6 mois...plus de permis et le tour est joué. J’habite sur la coté dans le 17, c’est les vacances et sur 20 motards, 19 ne respectent pas les 50..et de loin pour plus de la moitié. Concernant les automobilistes, c’est moindre mais tout de même. A tout les niveaux, personnes ne respecte rien ni personne.


Commentaires suivants