Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les réactions face à la COVID-19 sous l’angle des biais cognitifs

Tous biaisés !

En marge des données et des interrogations purement médicales, la pandémie actuelle a ouvert la porte à quantité d’incompréhensions, de questionnements, de peurs, de critiques, voire d’indignations au sein de la population générale et aussi du corps médical. […] Comment peut-on lire, à l’aune des sciences humaines, les différentes réactions et décisions faites au cours des premiers mois de l’épidémie COVID-19 ?

 

[…]

[…] Tenant compte de la surestimation habituelle des risques à faible probabilité (un biais cognitif bien connu), comme celui de mourir dans un accident d’avion par exemple, de nombreux experts ont endossé l’attitude inverse début mars 2020, à savoir qu’ils ont plus ou moins crié « pas de panique ».

[…]

Le biais de modèle mental se retrouve dans la réponse à la question : « à quoi cette pandémie fait-elle penser ? ». En Asie, la réponse a été immédiatement : à l’épidémie de SRAS de 2003, ce qui a sans doute contribué à une réaction à la fois forte et rapide.
En France, c’est l’épidémie de grippe de 2009 qui est revenue en mémoire, dont la gestion avait été très critiquée en raison de l’importance des moyens déployés à l’époque, jugés démesurés par rapport au risque encouru. D’où une politique et des avis totalement inverses, conduisant, dans un premier temps, à ne pas surréagir face à l’apparition de ce nouveau virus. Cette thèse n’a pas seulement été soutenue par les agences sanitaires, mais aussi par une partie du corps médical qui ne voyait initialement dans la COVID-19 qu’une grippe un peu particulière.

[…] La croissance exponentielle est très difficile à anticiper, car elle est contre-intuitive, c’est-à-dire qu’au début de cette courbe, les observateurs pensent toujours qu’elle est plate. En fait, ce n’est pas le cas. Il existe en réalité, initialement, un discret fléchissement vers le haut qui, en raison des chiffres peu élevés, n’apparaît pas prédire l’évolution ultérieure. C’est pourtant comme cela que commencent toutes les courbes exponentielles !

Il apparaît également une question récurrente : « pourquoi n’a-t-on pas tenu compte de l’expérience des autres pays ? ». Sans doute en raison d’un biais d’endogroupe et d’exogroupe, c’est-à-dire celui qui nous fait dire : « ça ne peut pas arriver chez nous parce que notre situation est différente ». C’est ce qu’ont bien constaté les Italiens qui, déjà confinés, jugeaient l’insouciance de Français « surréaliste ». Point forcément de racisme ni de populisme à l’origine de ce biais : de nombreux experts scientifiques ont également été le jouet de cette distorsion de la pensée qui s’est focalisée sur les différences entre différents groupes de population.

[Le biais d’excès de confiance et de surprécision], de façon étonnante, a été porté par de nombreux épidémiologistes renommés à l’occasion de l’épidémie COVID-19. Non seulement le risque a le plus souvent été sous-estimé, mais l’intervalle de confiance accordé était beaucoup trop petit. Autrement dit, l’incertitude a été fortement minorée, par excès de confiance dans les estimations qui sont beaucoup plus précises qu’elles ne le devraient.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur vidal.fr

 

Le biais d’excellence est chez E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • quand tu en es à te signer une autorisation pour sortir de chez toi , c’est que tu as mille ans d’avance sur toute la littérature de science fiction.

    si tu en es à porter un masque dans ta propre bagnole vitres fermée ,cherche un exorciste , car je ne peux plus rien pour toi ,je n’ai pas le niveau raoult pour te faire redescendre.

    si tu as coulé ton entreprise parce que tu as cru l’oms et macron ,alors qu’en 14/18 les hommes sortaient des tranchées sous des pluies de bombes . c’est le momment de te poser des questions trés simples...

    si tu écoute encore macron alias le huggueur de cailleras , vas directement te faire du bien à la fistiniére , car ton potentiel de sensibilté est salement amoché .

    tout ceci est une psy op de génie , mais au bout de 2 mois, continuer à jouer le jeu est révélateur d’une mentalitée ne méritant pas une démocratie.

     

    • Ahaha... le coup des masques dans la voiture, c’est du génie... entre angoisse et fou rire à chaque fois que j’en croise !

      Le niveau de conscience de certains est à 0 mais je ne serais pas aussi pessimiste quand à l’issue... ils s’amusent bien avec nous et probablement encore demain mais le retour de bâton va être douloureux... j’espère qu’ils ont fait le plein de LBD !

      « Nous devons être persuadés qu’il est de la nature du vrai de percer quand son temps est venu, et qu’il n’apparaît jamais que si ce temps est venu. C’est pourquoi il n’apparaît jamais trop tôt et ne trouve pas un public sans maturité pour l’accueillir. » Hegel


    • pourtant les gaulois réfractaires que certains ont traité d’antisémites Soral et Dieudo vous ouvrent les yeux depuis longtemps et maintenant c’est des scientifiques et professeurs comme Raoult , Montagnier traités de charlot , de déséquilibré et de dangereux par des caniches de labo-
      réveillez vous avant que vos gosses ne deviennent des esclaves de toute cette merde - nos parents ont déjà trimé sans avoir grand chose de tous ces pourris et le dernier exemple est donné par toutes ces personnes : pompiers , infirmiers , médecins , aide soignantes , caissières , éboueurs , routiers et j’en oublie qui ont montré qu’on peut tourné ce pays avec toutes les personnes de bonne volonté et en plus qui ont pris des risques à la place des vrais planqués et couilles molles qui ne se déplacent même plus et parlent en étant de chez eux - ça montre le courage de toute cette faune qu’on peut renverser en un rien de temps - VIVE LA FRANCE et les FRANCAIS


    • Tout d’accord !
      j’ai vu pire qu’un masqué seul dans sa bagnole : une nana courir avec un masque !


    • Le mensonge prend l’ascenseur ; la vérité, les escaliers. Patience.


    • @craz
      Il faut bien comprendre que le masque est devenu pour certains et surtout certaines, un accessoire de mode, surtout si vous vous êtes donné la peine de le coudre vous même dans un tissu à petites fleurs. Il faut bien montrer son "chef-d’œuvre" aux autres et combien on est civiques, obéissant, respectueux de la vie en allant faire son petit marché où on achètera entre-autre des oranges Jaffa ou des avocats de colonies !


    • Les gens qui portent un masque dans leur voiture n’ont pas peur dans leur voiture, c’est pour ne pas le mettre et l’enlever à chaque fois entre chaque destination.

      Une femme qui court avec le masque c’est utile pour ne pas contanimer les autres avec sa forte respiration.


    • #2457401
      le 07/05/2020 par Soyons fous ne nous prenons pas trop au serieux nous ne sommes que des (...)
      Les réactions face à la COVID-19 sous l’angle des biais cognitifs

      Le pire des films de science-fiction dans le réel...on nage en plein délire, c’est là que ceux qui n’attache plus une grande importance aux apparences depuis longtemps sont les olus gagnants, ou les moins perdants. Certes on voit plus le visage hypocrite de celui a qui on parle ou qu’on croise au marché, les visages vont s’effacer derrière un masque, perso ça me dérange pas tant que ça, ça fait tellement longtemps que les gens portent le masque comme on dit, tire des gueules de 15 mètres de long, te dévisagent dès que tu souris naturellement car il pense que tu te fous de leur gueule juste parce-que tu ne vis pas dans la peur et tu le porte sur le visage, ou juste que t’as pas encore une gueule de mort vivant , bref avant cette arnaque pour nous mettre tous en taule et nous ôter tout droit humain, c’était déjà insupportable les masques des gens... Et puis ça sera marrant de croiser des meufs à moitié à poil cet été avec un masque sur la tronche. La drague ça risque d’être cocasse, les femmes belles pourront moins se la péter on risque de voir des décolleté encore plus abusés qu’avant pour équilibrer...les moches elles se sentiront mieux en société. J’ai l’impression que ces masques c’est une sorte de quenelle cosmique du style, bon vous pouvez pas vous blairer bon allez arrêtez de faire semblant portez un masque, vous pourrez vous concentrer plus sur l’essentiel , moins sur l’apparence extérieure. On peut aussi se prendre pour des médecins dans urgence, quand on sort de chez soi on peut mettre la musique de la série et se prendre pour Doug Ross ,aller se renseigner sur la santé mentale de nos flipés de con-generes, faire des bonnes actions, prier pour eux, non franchement cette situation inédite est géniale, on commençais à s’emmerder.a force d’attendre comme des cons que ça nous tombe sur la tronche !


  • Je m’en veux énormément.
    Fin 2019, à l’occasion des mes "fouinages" et recherches diverses sur le net j’étais tombé sur un article indiquant que l’OMS avait baissé ses critères de caractérisation d’une pandémie. Je ne le retrouve plus mais peut-être que d’autres pourront avoir plus de chance ou de réussite.
    J’aurais dû garder le lien, ou mieux faire un print écran.
    Cette modification prend aujourd’hui tout son sens : 3 types qui toussent et un qui éternue, et hop, le spectre de la pandémie peut être désormais agité par l’OMS.

     

    • @SPQG. Vous retrouvez mention de ceci dans la fiche Wikipedia consacrée au H1N1.

      "Fin janvier 2010, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe auditionne l’OMS, suspecté « d’avoir exagéré la menace de la grippe "sous la pression des laboratoires" ». Il est reproché notamment à l’OMS d’avoir récemment modifié la définition d’une pandémie mondiale grippale, retirant la notion d’un taux de mortalité supérieure à une grippe normale. Avec ces nouveaux critères, une pandémie existe dès qu’un nouveau virus se répand rapidement à travers le monde, même si sa mortalité est faible. Une enquête affirme également que des « liens d’intérêt entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques sont avérés »


  • Les pertes dues au "covid-19" ne sont pas si énormes, elles ne sont que le double de celle d’une grippe saisonnière - dont tout le monde se foutait - . Seulement tous les medias ont hurlé à la pandémie, ce qui a paniqué une population féminisée et infantilisée . Sans compter ceux qui ont pris goût au chômage partiel indemnisé et qui ne veulent plus retourner bosser ! Quelle décadence !

     

    • Il y a mieux :
      - tous ceux qui ont travaillé chez eux, sans perdre de temps à se déplacer, ne sont pas d’accord pour continuer à perdre leur vie dans les transports,
      - Tous ces élèves enfants ou adultes qui ont apprécié de prendre des cours chez eux...par zoom ou par skype,
      Oui, après le déconfinement les choses auront changé, et pas forcément comme prévu... Nombre de personnes ne veulent plus de cette société d’aliénation.


    • pas le double, pareil


    • Le télétravail a bon dos... maintenant, tu bosseras de chez toi. L’entreprise sera chez toi. Ton chez toi sera un open space... tu seras un parfait pécor aux ordres CHEZ TOI !
      Et le télétravail ne permet pas de bosser correctement dans la majorité des cas... à part si tu bosses en station d’appels...
      Je bosse dans l’industrie/ingéniérie... bah le télétravail est une merde absolue !


    • à Anita
      Pourtant, quand un esclave goûte un peu de liberté, il peut avoir deux réactions :
      - Soit apprécier et en demander ou chercher plus, hors de question de retourner au champ
      - Soit se dire que c’était une récréation de son maitre et revient au champ de coton de lui même
      Il existe une troisième option qui se rapproche de la seconde, celle ou il demande à son maitre de lui changer de champ ou de tâche

      Le tout est de savoir quel type d’esclave nous sommes pour la plupart.


    • L’aliénation ce n’est pas de rester chez soi éloigné des autres et de tout lien social ?


  • Suis-je la seule à entendre parler pour la première fois de l’épidémie de grippe de 2009, ou encore n’avoir qu’un vague souvenir du SRAS, une épidémie chinoise dont franchement je ne me suis pas inquiétée à l’époque ?
    Les seules " épidémies" dont j’ai gardé mémoire sont
    - la grippe aviaire H5N1, parce que l’abattage de poulets, canards etc... c’était monstrueux comme réaction et totalement disproportionné... je pense même que mes enfants et mon mari ont eu la grippe aviaire, et je n’ai même pas pensé à appeler un médecin... moi je n’ai rien eu,
    - le virus H1N1 autrement dit une grippe porcine mexicaine, qui était dangereuse pour les jeunes, obèses et diabétiques, et anecdotique pour les autres... A cette occasion, je me souviens que des enfants sont morts aussi à cause du tamiflu ( au Japon) et le scandale des milliards dépensés pour un vaccin dont personne n’a voulu, ne s’oublie pas non plus.
    Alors le covid19 , impossible de prendre ce truc au sérieux... surtout quand tous les pourris de la république viennent nous tenir des discours alarmistes des trémolos dans la voix...
    Heureusement que la plupart de mes voisins sont aussi covidosceptiques que moi, sinon je péterai un câble chaque fois que je dois aller dans un magasin, avec tous ces abrutis terrrorisés et masqués...

     

    • Vous n’êtes pas seule ;)
      Pour rappel :
      Fin janvier 2010, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe auditionne l’OMS, suspecté « d’avoir exagéré la menace de la grippe "sous la pression des laboratoires" ». Il est reproché notamment à l’OMS d’avoir récemment modifié la définition d’une pandémie mondiale grippale, retirant la notion d’un taux de mortalité supérieure à une grippe normale. Avec ces nouveaux critères, une pandémie existe dès qu’un nouveau virus se répand rapidement à travers le monde, même si sa mortalité est faible. Une enquête affirme également que des « liens d’intérêt entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques sont avérés » (Wikipedia)


  • Extrait d’un article intéressant sur la propagation du virus en Europe.

     En Espagne, c’est une manifestation féministe qui a accéléré la propagation de l’épidémie. Le 8 mars, la journée des femmes, événement très important en Espagne, 120.000 personnes ont défilé à Madrid, contre le machisme, les violences, et pour l’égalité. Le 8 mars, on parlait déjà beaucoup du coronavirus et on pouvait voir quelques pancartes disant : “Le patriarcat tue plus que le virus”. 

    En tête du cortège, deux ministres du gouvernement socialiste dont la Marlène Schiappa espagnole, la ministre de l’Égalité, Irène Mochero. Elle sera diagnostiquée positive deux jours après, mais ne respectera pas sa quarantaine. En Espagne, on parle encore de cette marche des femmes qui n’aurait pas dû avoir lieu. 

    https://rmc.bfmtv.com/emission/expl...

     

  • « pourquoi n’a-t-on pas tenu compte de l’expérience des autres pays ? »

    Parce qu’on est le pays du Christ tout simplement donc la cible privilégiée des pédo-satanico-kabbalistes ! Certains ne comprennent rien mais alors rien...

     

    • Peut-être parce que ces pays étaient asiatiques en général et chinois en particulier.
      Nos grands medias préféraient mettre l’accent sur le totalitarisme communiste chinois (qui enfermait ses citoyens) que sur leurs méthodes et recherches pour combattre ce virus grippal.
      Si le virus était apparu aux" States" ;), la réaction du monde occidental aurait été différente.


  • "de questionnements, de peurs, de critiques,"

    De critiques ? Cet article à l’air de flatter la masse ce qui j’ai encore pu constater à 20h sur le balcon. Si il avait lu Gustave Le Bon ou Edward Barneys, il aurait su que la "population générale" n’a aucune personnalité et est très malléable. La propagande a tjs eu un effet sur les spécificités de tout un chacun. Les nanas sont le plus à porter ce masque à la con ; c’est déjà devenu un accessoire de mode. Je suis aussi étonné par le grand nombre de Noirs et maghrébins se promener non seulement avec des masques (même des jeunes !) mais aussi des gants en plastique. On comprends mieux comment certaines religions ont pu voir le jour. Noirs et maghrébins (je suis congolais) sont de nature très religieux et n’ont pas cet esprit rationnel.

     

    • Que les médias commencent à diffuser que le port du masque fait grossir et vous verrez que ces "nanas" ne le porteront plus, virus ou pas virus ;)


    • #2456358

      Le plus drôle dans l’histoire, c’est que 99% de ces gens masqués n’ont pas compris que le masque grand public, contrairement au FFP2, n’a pas pour fonction de se protéger soi-même mais de protéger les autres de nous. Ils se font tous abuser par le terme marketing, donc mensonger, de "masque chirurgical" (comme si un chirurgien opérant un patient contaminé allait porter un masque aussi sommaire...)

      Si on remplaçait ce nom mensonger par le vrai nom que ces masques devraient normalement porter, à savoir "masque anti-projections", tous ces idiots (majoritairement peu soucieux du bien-être d’autrui) cesseraient immédiatement de les porter, à part peut-être en allant visiter leur vieux parents et encore.

      Quand au masque en tissu, là on est carrément dans le registre de la superstition et de l’amulette magique vu son inefficacité à peu près totale. (Son vrai nom à celui-là devrait plutôt être "masque passoire")


  • Dans les pays occupés d’Europe occidentale du sud, où prédomine le socialisme (politique, mentalités, emplois bidon de bureau, immigration démoniaque, petits emplois nécessaires occupés par les immigrés, jeunes Français au chômage ou mal payés, retraités de la fonction publique jusqu’à présent surchoyés, sécurité sociale en ruines, dette de fonctionnement exponentielle, contrat de dette non signé ni même soupçonné par la population, créditeurs inconnus) l’oppression a été majuscule, et le mépris des gestionnaires envers les gestionnés congestionnés, permanent.
    Rien n’apparaît logique dans cette politique qui s’attaque à tous : entrepreneurs, promeneurs, sportifs, hommes, enfants ; mais aussi aux socialistes, sans jamais toucher à l’immigration, au contraire accentuée et encore plus coûteuse : hôtels pour les migrants.
    Qui mène l’attaque ? Une entité pro-Zemmour ? Cette politique d’apparence incohérente ressemble à celle d’une mafia de type Netanyahu. Pistolet sur la tempe, vol des données et du patrimoine, culpabilisation et humiliation de populations traitées en bétail, et particulièrement des plus dynamiques et mentalement/moralement fortes, sans souci d’obtenir l’approbation d’une majorité d’électeurs, aucun respect de la constitution, loi parallèle créée de toutes pièces au besoin, nouveaux "respects" exigés de tous : respect de l’emprisonnement, des "scientifiques" achetés, etc..


  • Le souci ce sont les biais artificiels.

    Si on dit "il y a beaucoup plus de morts que prévu" et que c’est faux, on peut inventer un narratif sur le manque de réactivité des autorités face à un risque majeur.

    Et il y a des arguments pour ça. Les pouvoirs publics n’ont pas réussi à fournir des masques, des tests et des traitements. Ils ont même tout fait pour avoir le plus de morts possible.
    On peut tout à fait utiliser cet angle pour incriminer l’Etat.

    Constater que la pandémie est une invention médiatique c’est un autre biais, et celui-là le Vidal n’en parlera pas. Les colères ne sont pas les mêmes entre ceux qui parlent de faux récit pour imposer une dictature planétaire, et ceux qui pleurent après les masques et la réouverture suicidaire des écoles.


  • La peur et la psychose sont le pire de nos ennemis .La peur il faut la rendre invisible et la propager pour mettre la population dans le doute .Mettre un masque dans sa voiture, sur une plage, et dans les bois prouve que la réflexion est guidée par la peur et cette peur est amplifiée en créant une psychose et tout ça pour finir en confinement .Et pour terminer le paradoxe, obliger à envoyer les gamins à l’école .
    Là ils ont atteint le but de la peur en mettant le peuple dans une condition extrême pour qu’il finisse névrosé, ruiné, dépressif .
    Voilà le nouveau monde qu’ils nous offre .


  • 1/ La nature des virus est connue
    2/ Le comportement des virus est connus
    3/ Il n’y a qu’une seule façon efficace de s’organiser contre une épidémie.
    4/ Les informations viennent des scientifiques bienveillants les plus éminents.

    MAIS...
    Si aucun de ces fondamentaux n’est pris en considération et sciemment contrecarré par une volonté délibérée d’exploiter le marasme et/ou de nuire, la situation devient incompréhensible et ingérable. Ici-maintenant il ne se passe rien d’autre, ce virus est utilisé comme une arme contre la population.


  • Je viens de me faire un masque avec une chaussette usée au talon, ça me fait la tronche d’Hannibal Lecteur en cours de transfert dans un autre asile psychiatrique car infréquentable parce que fasciste et donc cannibale. Ainsi je participe à cette pandémie d’angoisse collective en allant chercher mon pain à la boulangerie : essayez vous allez voir l’effet de ce masque, très réussi.
    Ça m’étonne que, sur Arte, ils n’ont pas encore produit un docu sur les nazis conteneurs de Covid-19, ça va venir, patience.


  • O.M.S Organisation Mondiale de Sabotage


  • les dirigeants continuent de donner de la subvention aux élévages industriels dans le monde entier , élévages participants à la création de nouveaux virus et élimination sur le marché mondial de l’agriculture traditionnelle et à échelle humaine..

    comme pour les banques en 2008 , les gouvernants laisseront la bétise se répandre et les tarés s’enrichir , et parallélement raconteront avec l’armée des medias que les populations sont des irresponsables à qui il faut dicter le port du masque du bracelet et autres gadgets de soumissions .

    tout cela pour faire perdurer l’infantilisation des populations .

    ceci est révélateur quand ont constate la prédominance de pedo criminelles dans les hautes sphéres de l’arnaque. non seulement ils veulent des enfants , mais pas pour les élever , mais bien pour les rabaisser et s’en abreuver .


Commentaires suivants