Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

La foire internationale d’art contemporain (FIAC) se tenait à Paris du 19 au 22 octobre 2017. Cette exposition « artistique et commerciale » se veut être un lieu de rencontre internationale entre galeristes, collectionneurs, conservateurs, directeurs de musées et personnalités du monde de l’art contemporain. Vincent Lapierre et son équipe étaient sur place pour en savoir plus.

 

 

Pour aider Vincent et son équipe à se financer, cliquez sur l’image :

 

Pour obtenir des informations au quotidien, abonnez-vous
à la page Facebook « Les reportages de Vincent Lapierre » :

Les reportages de Vincent Lapierre, sur E&R :

Lutter contre la dégénérescence de l’art avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

103 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1829888

    Le vrai grand remplacement : remplacer l’âme d’une nation. Ces étrangers nous imposent cet "art" parce que nous sommes un pays sous occupation.


  • #1829889

    Au début il y en a certaines oeuvres qui ont une recherche d’équilibre (les houla oups et les déchets par exemple) même si ce sont des croutes.
    La performance des danseurs n’était pas totalement what the fuck. le contraste noir et blanc, l’équilibre entre les tenues. A la fois classique et osé, sans chercher le scandaleux.

    Le reste c’était vraiment mauvais selon moi.

     

  • #1829890

    Art contemporain ou plutôt art bidon, si au moins c’était agréable à regarder, merci vincent.

     

  • #1829893

    J’ai bien rigolé.

     

    • #1829927

      Ben ce n’est manifestement pas le cas de tout le monde ! Notamment ce passant proposant à tout le monde de se faire enculer ? L’ "art" contemporain créerait-il un trouble à l’ordre public ?


  • #1829899

    L’ "artiste" contemporain n’en est plus un car comme l’a dit Warhola, chacun aura droit dans le futur à son quart d’heure de gloire, donc chacun peut et doit être une hyperstar.
    Ceci est donc de l’escroquerie car là ils sont juste reconnus comme créateurs par leurs pairs et seule la démarche est intéressante. Sans les subventions, ces messagers d’une propagande mondialiste imprégnée de son propre consumérisme et empêtrée dans ses contradictions ne trouveraient pas de public.


  • #1829905
    le 30/10/2017 par Ray Donovan
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    C’est rassurant, la plupart des gens trouvent ça à chier.

     

  • #1829908
    le 30/10/2017 par réGénération
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Je retiens ceux qui préfèrent l’art con ou ceux qui hésitent entre çà et une église gothique, çà prouve que l’esprit français est quand même en partie entamé !
    Normalement tout le monde devrait trouver çà merdique sans tortiller, et même détruire ces immondices et autres atteinte à la vue et même aux moeurs.
    Tolérer ces trucs c’est se laisser atteindre par cette autre forme de contrôle mental. Par la laideur.
    Merci M. Lapierre !


  • #1829910
    le 30/10/2017 par James Fortitude
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Quand je pense qu’il existe des talent français dans l’art contemporain, qui ne décollent pas, qui sont inconnus et talentueux, et qu’à côté de cela, on passe notre temps à subventionner et exposer que des oeuvre-merdes d’artistes internationaux sans talent et parfois tournés vers la pornographie gratuite.


  • #1829911

    Sur la dégénérescence de l’art avec Kontre Kulture, j’ajouterais "Nous n’attendrons plus les barbares", vraiment excellent.
    Et bravo Vincent ! Si j’étais aussi lobotomisée que l’humaniste (à n’en pas douter !) qui vous insulte, je dirais que vous sélectionnez les interlocuteurs au montage tant l’avis général indique que les gens ne sont pas dupes de la fumisterie comptant pour rien !


  • #1829920

    ahaha j’ai bien rigole a certains moments merci vincent ca me remonte le moral et c’est tres bien fait

    les commentaires sont plus artistiques que les trucs mais faut pas le dire il vous retorquer que cest le but

    il faudrait monter un comion poubelle et demander a des bobos ce qu’ils pensent de l’oeuvre...apres tout meme une merde de pigeon peut etre selectionee


  • #1829923

    Quoi de plus normal dans une société décadente que de nous faire passer de la merde pour de l’art.Et qu’il y’a des espèces de bipèdes qu’on appelle homme (ceux là ont perdu leur h et ne le retrouveront jamais) sont content de cette mise en scène.Dans leur nullité ils se complaisent.
    Ce n’est que de la merde et ça ne restera que de la merde.Insultante,décadente,rabaissante...
    Si je chie dans un bol de soupe et le laisse sécher au soleil quinze jours est ce que je peut me présenter pour le bronze d’or d’art contemporain ?


  • #1829930

    La représentation d’un homme ayant un rapport sexuel avec un animal est une offense faite à la pudeur de chacun. Cette "oeuvre" s’inscrit dans le cadre d’une hypersexualisation dégoûtante de la société. Il aurait pu s’agir d’une représentation de quelque chose de beau et élégant, subtilement érotique et suggéré, mais non : on se retrouve avec un homme enculant un chien ou un cochon. C’est du sexe crade qui ne peut pas éveiller un sentiment positif chez celui qui le regarde.

    Il doit exister sur Terre des milliers d’artistes, à la technique fine, pouvant créer une infinité de belles choses éveillant un sentiment noble chez l’observateur. Comment se fait-il qu’on se retrouve avec les pires dégueulasseries de la planète ? J’y vois clairement une volonté politique d’avilissement de la morale par " l’art ". Imaginez seulement : des poutres de bois juxtaposées, une toile pliée retrouvée dans une cave, des déchets mis sous verre, des canalisations d’égouts, un homme qui baise un animal... Qu’est-ce que ça peut inspirer ? Des procès pour outrage public à la pudeur se perdent. A côté de ça, on nous enlève la croix surplombant une statut de Jean-Paul II à Ploërmel (Morbihan) au nom du principe de laïcité, mais passons...

    Mention spéciale à la dame qui se sent obligée de nous pondre des réflexions sur comment notre esprit doit se laisser investir par l’oeuvre et qui trouve un morceau de bois mort extraordinaire de beauté.

    J’aimerais terminer sur une touche positive en notant que la plupart des visiteurs, gens ordinaires, se sentent dubitatifs et savent encore exercer un regard critique à la vue de ces immondices alors que l’on essaie de nous faire passer des excréments pour du chocolat.

     

  • #1829934

    De bien belles pièces d’art comptant pour rien, ou encore d’art content pour rien...

    Le bon sens et bon goût populaire fait plaisir à voir en tout cas. Le contact de ces merdes peut aider au retour vers l’art traditionnel, pour quiconque ne souffrant de troubles psychiatriques.

    Merci Vincent


  • #1829940

    mon Dieu, quel ramassis de crétineries "artistiques". On à les artistes qu’on mérite après tout. Les Français n’ont qu’à éduquer leur âme et leur œil à l’art classique s’ils veulent que ces merdes "modernes" quittent les espaces publics et laissent place au beau, à l’esthétique, au sens. Comme l’a si bien dit cet Anglais, ce qui sépare l’église de la grosse merde marron c’est 1000 ans... de chute libre dans la décadence.


  • #1829942
    le 30/10/2017 par Il a chié dans son FIAC
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Trop profond trop intellectuel, trop artistique, trop, trop, trop !
    Pour un vieux con , un gueux , un sans dents comme moi !
    En réac, en conservateur ,en fasciste blanc, catholique, père de famille nombreuse, hétéro-centré, virile, travaillant la terre j’en suis resté à la merde classique comme la coupole de la Cathédrale de Parme, aux vitraux de l’Eglise Saint-Malo de Dinan, ou ceux de l’Eglise Saint-Étienne de Beauvais, au chemin de croix de Rocamadour, ou au chemin de croix de Raynaude, au Caravaggio (Caravage), à la Venus de Charles Le Brun, au Puy-en-Velay et ses Eglises, ses monuments, bref ...j’y connais rien je ne suis qu’un con !
    Je mange même de la potée auvergnate, du confit gersois , du cassoulet de Toulouse,de la blanquette de veau, du Roquefort au lieu du Cheese bacon, de Kebabs, de Hotdog, de Bigmac, de Nuggets et en vieux con j’ai un beret pas une casquette à l’envers , malheureusement j’aime ma femme et ne la trompe pas avec un moustachu des village people, à gros beauf j’ai appelé mes filles Clotilde, Marie et non Cindy ou Kim et mes garçons doivent aussi en chier avec leur noms au lieu de Brandon, Kevin ou Nicky !
    Bref ....... moi la FIAC .....


  • #1829964
    le 30/10/2017 par reinedeslacs
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    On devrait les payer en balais de chiottes.

     

  • #1829967

    "Fiac !",ça ferait un peu penser au bruit d’un contenu intestinal fusant et explosant en une gerbe d’une couleur improbable (en fait,ça dépend de ce qu’a mangé l’artiste la veille ) sur une faïence restée jusque là immaculée ...Pas facile de faire du contemporain !

     

    • #1830065

      Trop drôle ! je suis morte de rire ! merci pour votre humour si bénéfique devant ces incongruités de notre époque décadente, cela va m’empêcher de déprimer...


    • #1830109

      Ce ne sont pas des incongruités, ça n’est pas par là que ça sort !


    • #1830111

      En parlant de contenu intestinal, c’est pas Duchamp qui avait ingéré un colorant bleu pour pisser de la même couleur (attention, Art) ?

      Et il y avait un autre dingo qui avait fait sceller ses selles dans une boîte à conserves (attention encore, Art).
      Je vais pas citer 36 exemples, mais il y a une espèce "congruence" très régulière entre l’art contemporain et les contenus intestinaux ou des pièces de sanitaires (un artiste co très connu avait fait un truc avec un urinoir, je sais plus qui mais ça doit être encore Duchamp, décidément...).


    • #1830209

      Pour continuer dans la tuyauterie et les merveilles qui en sortent, il y en a un qui ingérait des billets de 500 et qui, une fois ressortis, les encadrait pour les vendre beaucoup plus cher.

      Si ça, ça n’est pas de l’art... de se foutre de la gueule du monde...


    • #1830228

      Comme disait Raynaud, on se demande si ce n’est pas « étudié pour ».


  • #1829968
    le 30/10/2017 par Raskol Nikov
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Selon l’explication d’un intervenant, au lieu que l’artiste "mette des années à trouver ça", il ferait mieux de mettre des années à FAIRE ça.


  • #1829970
    le 30/10/2017 par Pascal Obistrot
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    A 2min40 le pantalon a une jambe du prophète mage Attali.

     

  • #1830004

    Ayant travaillé durant 2 ans et demi dans un centre d’art contemporain comme monteur d’expo ( il faut bien manger) je confirme que c’est de l’escroquerie. N’importe quels blaireaux peut en faire. Pour cela il faut un dico des synonymes pour parler de votre œuvre, une bonne dose de moi je suis, mépriser les petites gens tout en se disant de gauche voir extrême gauche ensuite entasser ce que vous avez autour de vous ou chier dans un Tupperware ( véridique vendu à 15000 dollars) trouver un titre et bingo vous voilà devenu artiste.

     

    • #1830031
      le 30/10/2017 par E&R macht frei
      Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

      Grace à la gauche, nos vies, grâce à MacDo, nos bides, grâce au lobby LGBT ,nos trou de balle, grâce à l’Education Nationale, nos gosses, grâce au féminisme hystérique ,nos femmes, grâce à la télé, nos cerveaux, sont devenus de l’art contemporain !!
      Aschtag #JeSuisUneŒuvre


    • #1830072
      le 30/10/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

      N’importe quels blaireaux peut en faire.

      Non : il faut connaître, comprendre et maîtriser l’enfumage du sujet en question.
      Et se constituer un réseau.
      Le tout en étant constamment à jour sur l’air du temps, par tous les temps.

      Avoir une tolérance au culturo-mondain, c’est pas donné à tout le monde...


  • #1830019
    le 30/10/2017 par H. K. Daghlian
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Un ami m’a très pertinemment fait remarquer qu’à travers l’histoire, l’homme a toujours essayé de léguer son art aux générations futures, celles qu’il ne verra jamais et qui pourtant, en sont fascinées : les hommes de Lascaux nous ont laissé des fresques de leurs vies quotidiennes, les incas et les égyptiens nous ont laissé des chef-d’œuvres d’architecture qu’on n’arrive pas à reproduire avec toute la technologie actuelle, le moyen âge jusqu’à la renaissance ont eu leur lot colossal d’œuvres magistrales. Nous, nous allons léguer des objets informes, des déchets, des taches sur des toiles, des bites et des foufounes en deux et trois dimensions... s’ils arrivent à passer quelques mois sans être rongés par le temps.


  • #1830025
    le 30/10/2017 par MontjoieStDenis
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Que penser de l’art con.. conten.. contemporain ? Peut-on tout se fermett..permettre ?
    Quid du cours mondial de la vaseline ? Encore une superbe prise de la température du Peuple signée Vincent ! Merci à toi Camarade ! :)

     

  • #1830027
    le 30/10/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Constat, la plupart des gens sont démunis culturellement et intellectuellement.

    Dommage, d’autres en profitent, comme ce Nicolas Bourriaud en plus jeune, qui vous a éjectés de la kermesse...


  • #1830040

    Il y a aussi le foot contemporain avec un Pogba à 110 millions et un M’Bappé à 180 !

     

  • #1830048
    le 30/10/2017 par pleinouest35
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    J’ai fais 6 ans d’études à Camondo et je fus recalé au diplôme par un jury de fin d’études présidé par Starck. Une fois, mes parents vinrent à un des concours où je fus également rejeté, le premier prix étant accordé à une élève qui avait entouré une simple chaise en bois avec un rouleau de scotch ! Vraiment un mode de désaxé et de pervers, je suis très fier de ne pas être devenu architecte.


  • #1830049

    Le seul art que je vois dans ce reportage est celui de Vincent...

     

  • #1830057
    le 30/10/2017 par Mister Mayo
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    C’est de la merde, point barre !

     

    • #1830074
      le 30/10/2017 par The Médiavengers
      Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

      Certes Jean-Pierre Coffe. Si je peux me permettre une analyse plus poussée, le point commun qui émerge est une immense impression de vide, la plupart du temps proportionnelle à la taille de l’oeuvre, couplée à une volonté évidente d’exhibitionnisme : grand, creux, la majorité des objets non créés mais récupérés.
      J’offre le concept le plus génial à celui qui voudra s’en saisir, l’oeuvre d’art contemporain ultime : une décharge à ciel ouvert, avec des déchets toxiques comme cerise fluo sur le gâteau en béton, pour dénoncer, militer, blabliblablu.... Pas d’art contemporain sans message politique de cent tonnes au pied.


    • #1830129

      Le pire est que les artistes parisiano-israëlo-parisien s’entourent de petites mains issus en général des dernières hautes traditions d’artisanats de luxe ou assez pointus, pour pouvoir pondre une réflexion que ces mêmes artistes reprennent à leurs compte (comme un parasite, tiens tiens...) en faisant croire qu’ils ont eu la réflexion assez fine de pondre leur merde qu’il nomme art contemporain.En gros, fais mon travail et pense le à ma place pour que je mette mon nom et que je m’empoche le pactol, en général, il ne fait pas bon être goy dans ces milieux, dailleurs je me suis senti vite Célinien en pensant au docteur qu’il était face à un supérieur qui lui aurait fait rater sa place de médecin au profit de....bref, dommage pour tous ces bons français qui travaillent avec intélligence dans leurs ateliers parisiens pour des sous merdes que l’enfer ne voudra même pas ! Il faudra bruler le centre Pompidou un jour et y constuire une cathédrale encore plus grande que Notre-dâme !


  • #1830067

    C’est le temps qui détermine ce qui est beau ou pas. Prenez la statue dans l’entrée, il est fort probable que dans 100 ans, elle soit encore considérée comme de l’art.
    Le tas d’ordure ou la bâche sous verre par contre...
    Personnellement, comme beaucoup, je regrette que ces "trucs" soit subventionnés par nos impôts.

    Savez vous que la majorité des subventions françaises versées à l’art vont dans des caisses américaine ?


  • #1830069

    À 5:35..."blablabobo"..ou...comment glisser une quenelle avec un silencieux ! EXTRA !


  • #1830079

    De la graine d’artiste à 10min20 ! ^^


  • #1830104

    Comme c’est bon de rire ! Merci à vous Vincent !


  • #1830130

    Le « pantalon à un jambe », comme ici, avait été créé, à ma connaissance en 1972-73 (!), par un Japonnais... Kensai Yamamoto. Du délire où les intéressés ont pioché partout : cabaret berlinois, théâtre Kubaki, littérature de science-fiction, Vince Taylor, Elvis Presley, décadence sexuelle, les « sociétés modernes psychanalysées », la folie urbaine, etc etc...

    https://encrypted-tbn0.gstatic.com/...

    http://www.tokyoweekender.com/wp-co...

    Cela devait s’arrêter là. Et je ne comprends pas pourquoi on fourgue tout ça à la France en 2017, et dans la rue !!! C’est comme si des gens voulaient qu’elle vive dans la décadence, sans après. Qu’elle crève dans la merde !
    Les symboles de la fécondité - qu’on a vu dans toutes les cultures - font place à des symboles inverses, défendus non comme un reflet alarmant d’une société dégoûtante qui va à la mort, mais comme du progrès : des « chattes rouillées », des symboles violents de sodomie, la perversité des cas les plus dangereux [observez le regard d’un vieux sodomite, ça fout la trouille !], l’anti-nature,...

    Kant disait : " L’art est la belle représentation d’une chose et non la représentation d’une belle chose ". Ces ploucs, ces « artistes » qui veulent se faire du fric en faisant la pute - être posthume comme Van Gogh, non merci ! Attendre et travailler comme Monet, non merci, aussi ! - pour le Système, se défendent en reprenant cette citation - « c’est du Kant ! ». Oui, mais un trou de balle ou un plug machin, ça reste toujours dégoûtant, en couleur fluo ou autre ! Et paradoxalement, ce qui est déjà beau, qui appelle à la vie, est enlaidi...


  • #1830150

    A Paris l’hiver des SDF meurent sur les trottoirs de froid et de faim pendant que l’état subventionne des merdes, qu’il appelle "œuvres".
    HONTEUX !

     

    • #1830571

      A Paris l’hiver des SDF meurent sur les trottoirs de froid et de faim pendant que l’état subventionne des merdes, qu’il appelle "œuvres".
      HONTEUX !



      Si tu remplace SDF par GOYM, cela devient plus vite compréhensif sur le pourquoi il crève de faim et de froid sur les trottoirs. et pourquoi l’état s’en branle.


  • #1830159

    Super ! Bravo pour ce reportage et son partage ! Le mec qui a insulté VL l’a peut-être fait en voyant ce denrier comme un journaliste normal, autrement dit "mainstream". Où bien c’était un antifa entre deux chaises (qui lit ER) qui l’a reconnu, mais cela m’étonnerait !

    Bien marrant le moment avec le gars pour qui dit en gros que "l’art qu’on aime est le reflet de notre personne" ! Mais Vincent vas-y mollo avec tous ces gens quand tu les mets face à leurs contradictions, car cela ne percute pas forcément dans leur cerveau immédiatement (voir tout court).


  • #1830164
    le 30/10/2017 par Philippot, vite !
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Le passant qui insulte gratuitement Vincent Lapierre est une œuvre d’art contemporain.

     

  • #1830207

    Je ne vois aucune œuvre d’art car aucune émotion ne se dégage de ces matières, plus ou moins travaillées.
    L’art contemporain n’est même plus l’art conceptuel du début ! Il ne reste que l’événementiel de la laideur.
    L’artiste en vue est celui qui s’inscrit dans la pensée unique sans critique, singularité et authenticité...le tout inconsistant sans aucune valeur ajoutée !


  • #1830218

    La plus belle oeuvre d’art que j’ai vue dans ce reportage , c’est ce long silence à 5.35mn .

     

  • #1830225

    Le mec qui insulte, ce serait pas Mathieu Burnel par hasard ?

     

    • #1830404
      le 31/10/2017 par Mo’ Truckin’
      Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

      Hum ...
      Si c’est lui, il convient de rappeler que ce Mathieu Burnel, antifa notoire et ayant participé au mouvement Nuit Debout et dans l’un de ceux contre la loi-travail, est associé à Julien Coupat, marié en 2009 à Yildune Levy, et impliqué dans l’affaire des sabotages de caténaires en 2008.
      Couppat, entre autre, est un des fondateurs, en 1999, de la revue philosophique française Tiqqun.
      Le nom de cette revue est la transcription francisée du terme d’origine hébraïque "Tikkoun olam", un concept issu du judaïsme, souvent employé dans la tradition kabalistique et messianique, qui signifie tout à la fois réparation, restitution et rédemption, et qui recouvre en grande partie, et entre autres, la conception juive de la justice sociale.
      D’où les mots d’amour prononcés à l’encontre de Vincent.
      Ceci expliquant cela.


    • #1830494

      Il lui ressemble un peu, mais ce n’est pas lui.


    • #1830497

      Tous comptes faits, j’ai un doute, c’est peut-être bien lui.
      D’ailleurs, on dirait que Vincent Lapierre l’a reconnu puisqu’il sourit en le voyant arriver.


  • #1830231

    Moins je saurai qu’une partie de mon oseille sert à cette daube et mieux je me porterai .
    L’explication sur le tas de tuyaux ,ça donne envie de pleurer .
    A 9:30 ,Vincent a l’art de dégoter de la cruche en barre (comme j’aurai aimé qu’il lui pose deux ou trois questions sur macron ;) )


  • #1830239
    le 30/10/2017 par STEF de MARS
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Les chiens aussi font de l’art contemporain sur les trottoirs...


  • #1830244

    à 6:32, la dame au regard malicieux drague VL ou bien c’est moi qui rêve :
    « Une œuvre se regarde avant de faire agir la pensée.
    C’est comme ça qu’elle se vie .
    Je la regarde et je rentre dedans petit à petit.
    Je la trouve très belle, intéressante, ...vivante,...(elle regarde VL dans les yeux) fougueuse,... »

     

    • #1830347

      Dès que la da-dame prend l’air inspiré pour commencer son commentaire ampoulé ... on avait prévu sa conclusion !


    • #1830515
      le 31/10/2017 par James Fortitude
      Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

      @ Ahmed
      non non tu ne rêves pas, la Dame demande un rendez-galant à Vincent, par des regards lubriques qui en disent long.
      @ Vincent,
      ne loupe pas le coche, tu as trouve le mécène pour financer ton action journalistique.


  • #1830247

    Ce qui est navrant , c’est de ne pas entendre de réponse franches nettes et précises , ces personnes interviewées sont toutes respectueuses pour ces "oeuvres" alors qu’elles ne devraient pas , comme pour les traîtres salopards de politiciens véreux !


  • #1830258
    le 31/10/2017 par James Fortitude
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Dans le même schémas que le fameux plug anal géant et vert, cette oeuvre-merde obscène qui représente un chien sodomisé par un homme, de couleur excrémentale , sert de plateforme de jeu pour les enfants qui circulent à l’intérieur, il me semble que ce type d’installation obscène et zoophile, est théoriquement interdit par la loi pour outrage aux bonnes moeurs de la société, qu’en est-il ?

     

  • #1830276

    la france, pays de la décadence, héritage prolongé de mai 68 " il est interdit d’interdire " n’est ce pas cohen bandit ? c’est pas en russie qu’on verrait une oeuvre comme celle la ! ( oeuvre sataniste de l’homme s’accouplant avec l’animal dont la couleur a été certainement bien choisie et réfléchie) j’imagine les pratiques de son auteur qui pour répartie vous évoquerait l’amour des animaux.

    peut etre qu’aprés les scandales sexuels et la pédophilie qui arrive, aura t’on droit aux scandales zoophiles ?


  • #1830326

    Faut il en rire,faut il en pleurer.

    L’art contemporain une imposture
    ou reflet d’une époque ?
    Chateaubriand qui l’a vue naître
    a dit :
    "C’est le vice au bras du crime".

     

    • #1830551

      Erreur, cher camarade : il parlait de Talleyrand et de Fouché en quête de portefeuille ministériel après la chute définitive de l’Aigle.

      Sur l’art contemporain, lire "On ferme" de Philippe Muray ou ses exorcismes spirituels (à se tordre)

      Dans le film La Grande Bellezza, deux scènes hilarantes, performances d’artistes. Beucoup de snobisme dans cet univers que je connais un peu.


    • #1830574

      A LordByron,

      Je sais bien,cher Lord,
      Mais Talleyrand et Fouché,sont des piliers
      fondateurs de notre époque !


    • #1830761

      Je suis d’accord avec vous Mais Talleyrand, tout décadent qu’il fut, était d’une autre envergure que ceux d’aujourd’hui, car ce qui caractérise le monde de la culture, que je connais un peu, c’est son inculture ! Avec ces artistes, rien avant Duchamp, dont on a pris les gags trop au sérieux. Portez-vous bien.


  • #1830345

    Ho... merci Vincent, passionnée par l’art (moderne), quoi qu’on puise dire à son sujet m’intéresse.. même un constat aussi désolant je visionne.. c’est bien ton reportage.


  • #1830351

    Franck lepage fait une très belle description de l’art contemporain, qui fut promut par la CIA pour rendre les « artistes » capitalistes, en gros, voir le sketch sur YouTube.


  • #1830363

    Ce n’est pas d’ « art contemporain » dont il faudrait parler, mais d’art occidental contemporain, car c’est bien de notre hémisphère que tout cela a pris son envol. On pourrait faire la même remarque à l’égard de la philosophie ou de la science telles qu’elles se sont développées depuis la sortie du Moyen-Âge, se détournant progressivement des principes auxquels elles étaient restées attachées depuis l’origine des temps pour se constituer en disciplines indépendantes.

    La question n’est donc pas de savoir si c’est l’église gothique qui est plus belle que la sculpture contemporaine ou l’inverse ; mais bien : comment notre ci-devant Occident Catholique Apostolique et Romain a-t-il bien pu prêter le flanc à de pareilles dérives ? S’il l’a fait, c’est bien qu’il lui a manqué quelque chose de précis à un moment précis pour neutraliser ce mouvement centrifuge de l’intelligence.

    Phénomène qui ne s’est jamais produit en Orient (si ce n’est sous l’influence récente du ci-devant Occident Catholique Apostolique et Romain), que ce soit dans le monde musulman, le monde bouddhiste, ou le monde hindou ; pas plus d’ailleurs que dans le monde Orthodoxe…

    Et que l’on ne vienne pas nous opposer que cette dérive ne date que de Vatican II…

    Au plaisir.

     

    • #1830672

      En effet... mais pour l’internationalisme euro (pléonasme), il y a Culture et cultures, c’est très commode.(dessus aussi)

      C’est simplement que l’Art n’a plus vocation à sublimer le "sacré", mais uniquement à intégrer l’artificiel (de gré ou de force), "smartplugged", c’est moderne, c’est le progrès ;-)

      Ce n’est en rien une rupture, c’est l’évolution des mêmes concepts philosophiques, scientifiques et technologique, L’Homme est à l’image de Dieu, l’Universalité, la Création, l’Immaculée Conception, l’Apocalypse,le Bien et le Mal tout ça, ceux qui ont tracé les plans tracent leur route.

      Et ce qui est super avec les robots, c’est qu’ils ne sont jamais fatigués, ils marchent, ils n’ont pas faim, pas soif, pas mal et pas d’état d’âme. Parfaits... euuh, comme leur créateur du coup ?


  • #1830402

    la derniere fois que j’y suis allé , une bobo s’extasiait devant une bouche a incendie qui venait d’etre repeinte , et elle pensait que c’était une sculpture contemporaine et la photographiait dans tous les sens .
    au moins j’ai bien rigolé

     

    • #1830999

      Ca me rappelle mon père au MoMA qui a demandé à un guide qui avait fait "this wonderful thing" en parlant de l’extincteur... il n’avait pas du tout aimé !


  • #1830455

    "L’art" contemporain, c’est de la merde, mais est-ce un scoop ?
    Vincent Lapierre toujours aussi bon, le meilleur, et sans doute le seul, journaliste français...


  • #1830543

    Après 7 ou 8h d’un sommeil réparateur, il m’arrive quasiment chaque matin de faire une œuvre d’art "moderne". Malheureusement pour moi je n’ai pas un nom en baum, stein ou field et mes ascendants n’ont pas eu la bonne idée de passer du bon temps en pyjama rayé derrière un grillage bon marché en écoutant du classique Teuton (de l’art en soi). Je ne peux donc pas proposer mes "œuvres“ à un galeriste de la tribu solaire même emballées sous vide, fermées hermétiquement pas un film d’or histoire de justifer un titre pompeux du style “Décrépitude sociale emprisonnée dans le monde de l’argent roi“ ou une connerie du genre.


  • #1830563

    L’art contemporain c’est de la merde !


  • #1830591
    le 31/10/2017 par Un ploemeurois
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Le danseur de tango et le chorégraphe, ils ont été récupérés dans quel backroom ?

    L’année prochaine c’est organisé par la fistinière ?

    Ce qui est rassurant est que les jeunes semblent les moins dégénérés. Par contre les plus vieilles, bourgeoises parisiennes, irrécupérables. On se croirait dans "les décombres" de Rebatet.


  • #1830673

    y’en a pas un qui a les couilles de dire que c’est de la merde et que l’on cherche a nous enculer avec ces croutes


  • #1830721

    L’artiste a clairement revendiqué le fait que son oeuvre représente une relation entre un homme et un animal.
    La SPA a demandé le retrait de la "sculpture".
    Bernard Blistène, directeur du centre pompidou, l’a quant à lui qualifié de "magnifique utopie en prise avec l’espace public"


  • #1830731

    Est ce que on peut payer les vidéos de Soral et financer les reportages de Vincent en utilisant le bitcoin ? Ca serait beaucoup plus simple avec les bitcoin je trouve .


  • #1830744

    A en croire ces auto-proclamées oeuvres, mon garage regorgerait d’oeuvres qui pourraient toutes être exposées à la FIAC... Ces "oeuvres" installées dans cette "foire", sans véritable critère à l’évidence, ne constituent dès lors que des merdes et déchets.

    De la décadence. A prohiber par conséquent de toute urgence !

     

    • #1833778

      Ah mais non, il y a des critères, vous ne pourrez pas entrer dans le club comme ça, même avec une oeuvre 1000x plus intéressante !
      C’est un domaine très particulier ou l’entre-soi règne.

      J’ai bien aimé la façon dont la critique est mal perçue et l’invitation à dégager... Ca m’a fait rire tant ce cirque est grotesque. Merci E&R et Vincent !


  • #1830806
    le 31/10/2017 par Silence Radio
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Merci c’est très bon cette manière de présenter de la merde, un régal de s’entendre dans la bouche d’autrui.
    Monsieur le cameraman, vous êtes excellent.
    Les derniers reportages sont 5 stars rating.


  • #1831913

    Je te kiffe Vincent.
    Tu m as tué avec ce reportage, j ai bien ri merci


  • #1832196
    le 03/11/2017 par Poiiuyytreeaa
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    Une chose que vous avez du mal à comprendre, c’est que l’art contemporain est tout simplement une attaque contre l’art. Un mépris de la part des oligarques qui financent ces gens. Ils haïssent notre civilisation en tout point et souhaitent notre mort. Nous sommes en guerre et ils nous attaquent sur tous les plans, l’art, l’alimentation, l’architecture, la santé, l’éducation, etc ...

     

    • #1833251

      Une chose que VOUS avez du mal à comprendre c’est que comme il y a 500 ans avec Leonardo ou il y a "20 000 ans" à Lascaux , ce qui fait l’Art c’est uniquement le développement technologique.

      L’Art Contemporain, ce n’est pas que des trisomiques qui peignent avec les pieds ou des épileptiques qui dansent de la tectonique, c’est aussi des ordinateurs qui papotent entre-eux, des robots refont la scène de "Ghost", du titane, du laser et des concepts plus... profonds qu’ils n’y paraissent.

      Bref, ces concepts là, le "progrès", c’est nous, pas des "aliens" (étrangers), pas des judokas reptiliens.

      Avant les Campbell"s Cans de l’aut’dégénéré de Warhol, il fallait inventer la conserve (1795) et le ready-made (1915)... en France !

      Je suis le seul "designer primitiviste" d’Europe et je connais très bien l’Histoire de tout ça (autres CultureS également), et je vous invite à tenter de m’apporter la contradiction.


    • #1833786

      @Ed
      Votre définition de l’art est vraiment étrange. Surtout pour un expert (? !) ou alors j’ai pas saisi votre 2nd degré.

      J’ai une approche beaucoup plus simple, l’art doit émouvoir, nous toucher, nous permettre une forme de transcendance. Sans cela c’est qu’il a failli. (ou que c’est de la merde).

      Des personnes vont s’extasier devant la sodomie du chien mais d’autres non et je comprends cette deuxième catégorie de personnes. La première catégorie est souvent issue de cette bourgeoisie décadente qui célèbre a tout va la liberté (même celle de produire de la merde et du moche).

      La technique n’est qu’un outil, les plus belles oeuvres artistiques ne sont absolument pas les plus techniques. Qu’elle ait accompagné le développement artistique, pourquoi pas, mais ca n’est qu’un moyen.


    • #1834498

      Hormis le fait que votre réaction et totalement dépourvue d’argument relatif et objectif, juste une question :

      Un seule exemple de création "pas spécialement technique" qui serait transcendante, dans l’Histoire européenne ?

      Une chorale, un orgue, un Beau Jésus, des dorures, une cathédrale... un croissant au beurre ? mdr


  • #1833746
    le 05/11/2017 par L’après Macron
    Les reportages d’ERTV – L’art contemporain

    L’art contemporain est un art sans Dieu.

    Si l’église est belle, c’est parce que les hommes qui l’ont conçue puis construite avaient encore à l’époque le sens du beau, de l’équilibre et de l’harmonie, sens que l’on acquière dans la contemplation et dans l’acceptation de ce qui nous dépasse.

    Un coucher de soleil, un ciel étoilé ou encore une nébuleuse sont universellement reconnus comme beaux, or, l’homme n’a créé ni le soleil, ni le ciel, ni les étoiles.

    C’est en observant ce qui est au-dessus de lui que l’homme peut trouver l’inspiration pour créer une œuvre universelle, qui parle à tous et qui élève.

    Sans cette observation, il parvient plus difficilement à distinguer le beau du laid, et en vient à penser que des tuyaux enfouis sous terre peuvent être dignes d’intérêt.

     

  • #1834019

    Mythique ce vieux long silence avec maître gaucho : ) !


  • #1834406

    Le peintre le plus technique et le plus transcendant de l’histoire de l’art, j’ai nommé Caravage, fût méprisé, éliminé et oublié de tous durant 400ans, non pas parce qu’il peignait de la merde et que le public le trouvait nul, mais au contraire parce qu’il l’impressionnait techniquement et émotionnellement, et surtout que son message dérangeait mortellement le Pouvoir qui a voulu l’utiliser comme aujourd’hui il utilise la 3D ou la chirurgie esthétique.

    Mais (!), on impressionne pas qu’avec le réalisme, l’harmonie ou le beau, le trouble aussi impressionne... et c’est ça le but, du haut vers le bas.


Commentaires suivants