Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

Du 6 au 8 octobre 2017 se tenait à Paris la Veggie Pride qui « réunit les personnes s’opposant à l’exploitation des animaux ». Vincent Lapierre et son équipe étaient sur place.

 

Note : les contributeurs au financement participatif de Vincent Lapierre peuvent visionner la version intégrale de ce reportage sur leur espace privé.

 

 

Pour aider Vincent et son équipe à se financer, cliquez sur l’image :

 

Pour obtenir des informations au quotidien, abonnez-vous
à la page Facebook « Les reportages de Vincent Lapierre » :

Les reportages de Vincent Lapierre, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

441 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1820235

    Merci Vincent pour ce reportage, effectivement notre model ultra productiviste a aussi un impact sur la condition animal, il doit être combattu avec fermeté, il faut arrêter l’élevage intensif pour le respect des animaux et produire biologiquement pour notre propre santé, je comprends les végétariens sur ce terrain là.

     

    • #1820256
      le 16/10/2017 par Babykichon
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Attention, sur E&R les gens comprennent bien la différence entre homosexuels et gays.

      Dans le domaine alimentaire sachez qu’il faut faire la même distinction péjorative entre végétarien ou végétalien et "vegan"

       

      • #1820385

        Bonne remarque.
        De façon générale, il faut se méfier de ceux qui utilisent un anglicisme à la con pour nommer leurs idéologies contestataires. Angliciser la langue est un effet de mode pour faire "cool", "djeuns", "branché", ce qui ressemble plutôt à de la soumission qu’à de la contestation.

        Moi je veux bien me revendiquer nationaliste mais je me méfierai plus qu’autre chose si un jour quelqu’un créé un mouvement "nationalist-pride" ou un truc du genre. J’aurai l’impression que Soros essaye de m’embobiner.


    • #1820273
      le 16/10/2017 par Végète à rien
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Igor,

      Vous avez tout très bien résumé.
      En tant que végé, je précise que je n’ai pas été à cette veggie pride, je n’aime pas les prides, ni les homo pride, ni aucune pride.
      Etre végé dans mon coin me suffit, mais aller dire aux gens comment ils doivent se comporter, ca m’emmerderait profondément. Ainsi que l’effet de mode qui me saoule un peu.
      Sinon, c’est un combat correct et juste qui n’a rien de bobo, je suis végé depuis 30 ans et n’ai pas attendu cette mode, ni toutes ces démonstrations sur les abattoirs. Quand on est sincère, on n’a pas besoin de toutes ces infos, modes, débats débiles entre pro et anti.... On agit, c’est tout, et foin du blablabla.


    • #1820363
      le 16/10/2017 par Giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ Babykichon : bien d’accord ! Evidemment qu’il faudrait que cesse la maltraitance animale, que ce soit leur alimentation, leur traitement, leur abattage. Et donc manger, sinon pas, moins de viande. Là où je vous rejoins, c’est que les vegans sont dans l’extrême, et ce n’est jamais bon. Par exemple, on ne fait pas de mal aux moutons lorsqu’on les tond pour leur laine ! Et un bon apiculteur bio ne prendra pas toute la récolte de miel, il laissera ce qu’il faut aux abeilles ! Et manger du vegan non bio plein d’additifs est totalement discutable.


    • #1820462
      le 16/10/2017 par Vegan
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ vegete a rien,
      Etre vg dans son coin ne suffit pas. La défense d’une cause s’expose pour etre connue de ceux qui ne la connaissent pas et reconnue officiellement afin que des lois naissent en sa faveur. Des gens sont devenus vegans en découvrant l’horreur des abattoirs que des gens couillus sont allés filmer. Donc, bien sûr que oui on a besoin de toutes ces infos pour s’informer et prendre conscience de ce qui nous est caché. C’est aussi ça l’action.

      @ Giustizia,
      On a souvent l’occasion d’entendre que les vegans sont dans l’extreme. Mais en quoi épargner des vies innocentes est extreme quand on peut parfaitement se passer de les exploiter ? N’est ce pas plutot une inversion accusatoire ?
      Vous ne connaissez pas le museling apparemment. Regardez donc ceci et vous reviserez votre jugement concernant la tonte des animaux : https://www.notre-planete.info/actu...


    • #1820599
      le 16/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ vegan : il ne faut pas maltraiter les animaux, la tonte intensive y compris. Mais j’ai bien précisé apiculteur "bio", sachant qu’on ne peut faire confiance aux autres, et c’est pareil pour les fruits, légumes, poissons, bref tout ce que l’homme produit et traite devrait être fait avec respect, vegan ou pas.


    • #1820777
      le 17/10/2017 par Babykichon
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @vegan
      Encore une chose.
      Toi qui n’achète pas d’animaux morts, as tu un livret A ? Une assurance vie ? Joues tu en bourse ? Tout ça impact directement la vie de famille a l’autre bout du monde hein ... donc (je ne parle pas de toi la car je ne sais pas si tu fais attention à ca) ces Vegans qui cherche la moindre petite paille qui exploite un animal sans voir la poutre dans leur vie qui exploite les humains ça me fait bien marrer sur leur soit disant sens moral .... comment se donner bonne conscience a bon prix.


    • #1821531

      @Vegan
      Comprenez une chose, comme Jésus l’à dit on est dans le Royaume de Satan, le monde physique !
      Les humains sont maléfiques et ça me fera toujours rire de voir ces fameux ’’humains’’ se croire civilisés bien éduqués machin alors que la totalité de leurs sociétés sont basés sur le Mal Absolu, les usines de la mort(les abattoirs, les élevages etc..), la destruction de la planète, sa faune et sa flore.
      Ce monde me dégoûte et je souhaite personnellement, même si ma vie ’’personnelle’’ va bien, que l’on soit exterminé, nous les humains complètement ravagés par ce Virus Capitalisme(incluant les formes étatiques archaïques nommés communisme, monarchie etc..)
      La planète doit se débarrasser de nous au plus vite !
      http://www.lemonde.fr/planete/artic...


  • #1820251
    le 16/10/2017 par Darkvador Chevalier Blanc
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    5:40 => J’adore les arguments de Vincent qui retourne en 2 la pensée du gauchiste :
    "Mes les animaux eux même ne se posent pas de questions, ils mangent d’autres espèces sans pitié."
    - oui mais les humains sont dotés d’une conscience...
    "Donc vous admettez que l’humain est supérieur aux animaux"

    Bon "pour ceux qui ont un peu de culture", comme dirait Alain, on l’argument n°1 était celui de la propagande Nazi, montrant que la pitié n’existait pas dans la survie des animaux, en commençant par les scarabets, et que cela devait en être de même pour les humains... C’était la base même de la doctrine.

    Après chaque doctrine doit être appliquée avec modération, c’est la dessus qu’il faut réfléchir : comment survivre en étant le moins inhumain possible, mais pas sur les bases du raisonnement qui lui est toujours correct. Le problème des gauchistes c’est qu’ils se plantent d’entrée sur le raisonnement : ils raisonnent à gauche et agissent à gauche, alors qu’il faut raisonner à droite, et agir le plus à gauche possible.

     

    • #1820336
      le 16/10/2017 par The Médiavengers
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Vous avez mis le doigt sur le noeud du problème : le gauchiste cherche en permanence des prétextes pour se sentir supérieur aux autres. Complexe d’infériorité ? Névrose obsessionnelle ?
      Le Gauchiste mange mieux que vous, écoute de la musique engagée qu’elle est bien, il pense mieux, il démocratise mieux, il humanitairise mieux, il féminise mieux, il enc... mieux, euh, pardon...
      Ils ne peuvent pas se passer de se mettre en avant, donner des leçons, ré-éduquer. Des casse-c...... au carré. Impossible de vivre dans la discrétion et le respect de l’autre. Le respect et la liberté, ils te la pompent, t’en font une une grosse boule de bowling et te la balance de force d’un air satisfait.


    • #1820404
      le 16/10/2017 par Végète à rien
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Darkvador,

      - "avoir un peu de culture", c’est d’abord savoir que le végétarisme vient essentiellement de l’Hindouisme, religion "de droite", anti-ivg, anti-divorces, pour qui l’homme n’est pas un animal, mais un etre spirituellement supérieur à l’animal, dans la mesure où il peut s’unir au Divin. (catholicisme et autres religions : idem).
      - comprendre cette superiorité n’implique pas du tout une indifférence envers le monde animal, au contraire, cette superiorité de conscience EXIGE une compassion et une non-violence exemplaire, d’où le fait que cette non-violence vienne des religions "de droite" et jamais des gauchistes athées inhumains qui s’en foutent des animaux et des bébés avortés.
      - je suis végé depuis 30 ans, ainsi que mes amis, et on n’en a rien à foutre de cette mode vegan des jeunes bobos qui n’ont pas la droiture de reconnaitre que l’idée vient de l’Inde, afin de ne pas remettre en question leur libéralisation sexuelle débile et leur IVG criminel.
      - les nazis, en mettant l’homme sur le même plan que l’animal, étaient des matérialistes gauchistes inhumains, leur philo est gauchistement athée, donc débile, et ce sont eux qui ont permis à l’IVG de prendre naissance en tant que concept, avec les manipulations inhumaines du Dr Mengele sur les bébés. Et ouais, mon gars, quand on ne croit pas en l’âme, on se permet les pires saloperies, les nazis n’étaient donc que des gaucho-libéraux athées à la con.
      Prendre exemple sur eux, c’est de la bêtise et la pire chienlit. Mais bon, faut un certain niveau de culture pour comprendre ca...


    • #1820477
      le 16/10/2017 par Vegan
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ darkvador,
      Désolée de vous décevoir mais n’importe qui ayant un tant soit peu étudié le sujet, comprend qu’un animal carnivore n’a pas d’autre choix que de manger ses proies puisqu’il est carnivore. Alors qu’un animal humain est omnivore et peut donc parfaitement s’en passer. Et personne jusqu’à présent n’a réussi à démontrer le contraire (faites m’en part si vous savez qui, et ne me citez pas les thèses foireuses de Delavier merci).

      "- oui mais les humains sont dotés d’une conscience..."
      Le vegan qui s’est exprimé en ces termes voulait certainement dire que l’humain est doté d’une intelligence et d’un raisonnement superieur qui devrait lui permettre de freiner ses instincts les plus vils. Car le vegan n’est pas sans savoir qu’un animal non humain est lui aussi doté d’une conscience, a la faculter d’appréhender le monde qui l’entoure, a des sentiments, de la joie et de la tristesse, etc.


    • #1820574
      le 16/10/2017 par bukru
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Et moi je dirais qu’il faut rester nuancé, la viande rouge est une superbe source de neurotransmetteurs, d’ailleurs ma copine végétarienne à eu un regain d’appétit carnassiers après avoir pris des drogues durs en soirée (mdma soit disant ).


    • #1821130
      le 17/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @The Médiavengers
      Vous ne connaissez pas la definition du veganisme :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Il n y a rien de superieur a demander que toutes les especes sentientes aient le meme droit que nous, etres humains, a disposer de leurs propres vie.

      Le veganisme est au contraire un mouvement unificateur dans la reconnaissance de la souffrance, qui est universelle.

      Vous projetez sur les vegans VOS insecurites.


    • #1821139
      le 17/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ Darkvador Chevalier Blanc
      Nous ne sommes pas en etat de survie. La pluspart, sinon tout le monde ici, paye pour qu’on exploite et assassine des animaux innocents et qui sont sentients. Tout cela pour un steak ou un verre de lait.... Nous parlons ici d’une VRAIE victime qui ne cherche qu’a vivre sa vie loin de toute souffrance et en disposant de chacun de ses mouvements.
      Qui sommes nous pour decreter que les animaux que nous exploitons n’ont pas de conscience ? Ce ne sont pas de machines, et laches seuls en pleine nature ils evoluent tous comme s’ils avaient une conscience... Nous pouvons donc en deduire qu’il une.

      De plus, en tant qu’etre dote d’une morale et d’une ethique, nous nous devons d’eviter toute forme de discrimination, quand cela est possible, car elles se font tout le temps au detriment de quelqu’un. a.k.a. La VICTIME.


    • #1823725
      le 21/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Si les humains ont une supériorité, elle réside dans la complexité de son cerveau, son intellect, qui lui permettent d’avoir une conscience et une vision "élargie"" On peut ainsi aspirer à des conceptions élevées qui nous font agir dans un sens ou un autre suivant les sensibilités. Il y a des choses simples et accessibles à tous (pour un monde plus juste) que nous pouvons faire et cela commence dans l’assiette.


  • #1820254
    le 16/10/2017 par Gilles
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Le vegan est un sujet intéressant, soutenu par des bobos, adolescents, utopistes ou féministes, faisant leur sorties le Dimanche à Bastille. Le nom vegan est déjà un peu con se soit.

    J´ai mangé vegan grâce à un ami, et c´est délicieux, la preuve par l´exemple vaut tous les délires sur les souffrances animales, le retour à Cromagnon, la gentillesse de la nourriture vegan pour chien. Si on ajoute que la bouffe vendue dans le commerce, viande ou lait, est une saloperie chimique sans nom, l´argument est tout trouvé. Il est facile de faire son pain, et la " viande vegan " est hautement trompeuse.

    Un bon faisan rapporté de la chasse peut facilement être combiné par une semaine vegan.

     

    • #1820545

      À propos de la nourriture Vegan pour animaux carnivores, je trouve ça grotesque. Un chat ou un chien doit manger de la viande ou des organes CRUS (im-pé-ra-tif quant à ce dernier point) pour être en pleine santé.

      Signé un végétaRien


    • #1822314
      le 19/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Bobo, ado, uto...
      , féministes ?!! Rien que ca ! Je suis retraitée et je touche une petite pension et je m’elève contre de tels propos qui vous arrangent pour critiquer...c’est fou ce que certains vont chercher comme arguments ! les chasseurs d’ailleurs tiennent a peu près mêmes propos ! Et bien oui ça dérange et justement, il est nécessaire de secouer le cocotier pour déranger les "vieillots" coincés dans leur conformisme. On n’est pas vieux par l’age mais qand on on n’a pas ou plus d’ideal. Les idees évoluent et Il est bienvenu d’innover..,après chacun fait ce que bon lui semble.


  • #1820257
    le 16/10/2017 par quelqu’un
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Super reportage !
    Même si ces vegans semblent très renseignés sur leur cause, quelques paradoxes me laissent perplexes :
    - quel est l’intérêt de manifester, de défiler, si le véganisme est un choix personnel ? Il n’y a aucune réelle volonté derrière, si ce n’est l’exhibitionnisme sous couvert de luttes,
    - comment refuser l’exploitation des animaux si on laisse faire celle de l’homme ? Ok on s’intéresse uniquement au caractère physique des animaux (leur viande), mais ont-ils un autre intérêt ? Là où l’être humain est doté du libre-arbitre et est exploité en tant que tel, pourquoi refuser l’exploitation des animaux, qui certes est différente de celle de l’homme, mais car la nature même de l’animal est différente ? Bref, si l’on considère que cette lutte est légitime, on doit considérer que celle contre l’exploitation de l’homme l’est encore plus, ou alors on n’est pas cohérent. Et à partir du moment où il existe deux luttes, peut-on considérer que lutter pour un être non-doté de conscience est prioritaire par rapport à un être doté de conscience ? Si quelqu’un arrive à me prouver le contraire, alors soit. Mais pour l’instant, je considère que leur lutte n’est pas du tout légitime.

     

    • #1820427
      le 16/10/2017 par BorisZéro
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Si on approfondit on se rend compte que l’alimentation végan est plutôt de type régénérante que stimulante... A partir de là je te laisse conclure sur l’impact que cela a sur l’homme. L’homme est esclave avant tout de sa façon de manger entre autre. Un exemple : Interdisons le café et les gens seront inévitablement moins corvéables. Ce n’est pas l’un ou l’autre et dans l’absolu tous les sujets se tiennent. Le capitalisme est lié à l’alimentation entre autre. Je pourrais développer mais tout le monde s’en branle.


    • #1821472
      le 18/10/2017 par Kakou
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      À Boris.
      Développez votre pensée alors, car je suis intéressé (si cela ne vous ennuie pas bien sûr).
      Merci !
      Kakou


  • #1820260
    le 16/10/2017 par vincesampras
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    "Quand on sait, on ne peut plus". C’est une phrase qui marche à tous les coups grâce à ER. Impossible de revenir en arrière et d’avaler le blabla du système. Bravo pour le reportage objectif et diversifié. Un petit clin d’oeil à l’interview du futur Montaigne.


  • #1820281
    le 16/10/2017 par fabien
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    L’être humain est pas une proie dans la nature



    Sinon, l’être humain est le surprédateur par excellence, au sommet de la chaine alimentaire. C’est vrai aussi !

     

    • #1820368
      le 16/10/2017 par Fabien
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Erratum
      La citation de madame est :



      " L’être humain EST une proie dans la nature"



    • #1820419

      Va courir après un cerf pour le tuer avec tes dents, et montre nous tes talents de super prédateur...


    • #1820672
      le 16/10/2017 par Fabien
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Nous avons développé notre cerveau pour éviter de courir...mais tous apparemment !


    • #1820685
      le 16/10/2017 par Matthieu01
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Seb,

      Les hommes préhistoriques courraient après les mammouths pour les pousser vers une falaise de laquelle ils tombaient. Pratique aussi relevée chez les amérindiens avec les bisons. Les bushmen d’Afrique courrent (façon course de fond) après leurs proies des jours durant et les tuent d’épuisement. Il n’y a pas que les dents ou les griffes qui tuent. Le cerveau humain et sa capacité d’abstraction et de créativité est la plus efficace des armes de toutes les espèces prédatrices de cette planète.


    • #1823976
      le 21/10/2017 par Antipocrite
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Mathieu tu es peut être soumis à ton propre cerveau ? Tes idées ne t’appartiennent pas, tu as un désir quelconque, alors tu le justifie systématiquement par c’est normal c’est la nature ? puis tu réfléchis seulement après POUR l’assouvir.
      Des prédateurs il y en a de toutes les couleurs : les prédateurs sexuels se soumettent à leurs propres pulsions mentales aussi, c’est alors normal c’est la nature qui leur a développé un cerveau super-puissant ? c’est pas une dérive, c’est naturel et universel ? Alors que le désir de prédation est particulier à chacun, c’est pas culturel ?
      Cette question de la prédation est révélatrice du manque de discernement et du dogmatisme ambiant imposer par le capital dont la plupart des gens ne savent pas s’affranchir. Comment pouvez vous défendre après cela une quelconque réconciliation en percevant vous même la prédation comme étant quelque chose de normal ou de naturel inhérent à la nature humaine ? Vous ne craignez pas la schizophrénie ?


  • #1820286
    le 16/10/2017 par francky
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    J’ai toujours pensé que ER avait une carte à jouer (pour le long terme) à se positionner en défenseur de la cause animal et plus generalement en defenseur de notre ecosysteme (monde du vivant). Non avec des arguments type "bobo/ecolo/gaucho", mais en montrant que la vraie defense des autres espèces vivantes (seance émotion dont les vegans sont tres sensible) devait avant tout se jouer sur le terrain economique, philosophique, donc sur le terrain politique.
    Que quelqu’un se disant "Végan" (de plus en plus nombreux, il faut en être conscient) vote Macron est pour moi une hérésie...
    Il faut pour que ER devienne un grand mouvement populaire (au sens noble du terme) aller sur le combat émotionnel mais avec des arguments du logos.
    Et tant pis si cela choquent certains mais pour ma part les croyances religieuses archaïques, totalement dépassées aujourd’hui, juste là pour faire "peur" (via l’égorgement, interdit en France il faut le rappeler) comme le halal ou le casher et bien non merci, je n en veux pas...
    Apres tout la France est avant tout hélleno-chretienne !!!
    De même que la chasse à cours (sport de vieux bourgeois décatie qui votent soit Macron, soit Fillon...), la corrida (sport du buveur de biere totalement hystérique) et autres debilité du monde capitaliste decadent là encore non merci...
    Tout ce que je viens d’ecrire est le pendant de l’exploitation animal dans l’industrie agro-alimentaire ultra liberale !
    Maintenant je peux comprendre que Lucien Cerise "tire" la sonnette d’alarme avec ce nouveau combat dit "vegan" qui se met en place et qui lui est financé en partie par les mêmes qui financent le pseudo feminisme, le transgenre et ... les migrants... Suivez mon regard, il fait partie de la soit disant communauté des lumières....

     

    • #1820978
      le 17/10/2017 par gabre
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      La chasse à couRRE, au passage, nous vient du fond des ages. Courir derrière le gibier afin de l’acculer, de l’épuiser, de le faire tomber d’une falaise etc n’est pas intrinsèquement un sport capitaliste. La chasse "à courre, à cor et à cri" qui consiste à utiliser des chiens "courants" et à les mener depuis son cheval existe elle au moins depuis le XVeme siècle.
      Pour le reste, je suis plutôt d’accord, mais ça n’empêche pas un minimum de rigueur...


  • #1820288
    le 16/10/2017 par kirikoo
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Le spécisme me semble être une absurdité intellectuelle, on pourrait poser la question suivante à une mère de famille : si votre enfant se trouve en Afrique avec un moustique dans sa chambre, allez-vous tuer le moustique ? La femelle moustique a autant besoin d’amour, de tendresse et le sang lui est indispensable pour sa reproduction.

     

    • #1820380
      le 16/10/2017 par Pamfli
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Ben ouais, d’autant plus si ce moustique est un anophèle quid des protozoaires qui passeront dans le sang pour filer le palu au gamin ? Faudra-t-il les tuer ?
      Cet unicellulaire aura besoin d’amour aussi ! Voire plus qu’un humain organique, tissulaire et pluricellulaire !
      Aussi et au nom de l’égalitééééé, je propose que ces protozoaires soient favorisés par un traitement préférentiel, souffrant d’un réel handicap d’unicellulaire !
      « Plus de tendresse pour ces protozoaires injustement traités ! », ce sera notre combat pour la prochaine Vegan Pride !
      Allez pour ce soir une bonne cote de bœuf du limousin au barbuc avec un bon coup de rouge.


    • #1820461
      le 16/10/2017 par féféo
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      On parle ici d’anti-spécisme ! C’est lutter contre les catégories arbitraires ( sur le modèle racisme/antiracisme bien compris) Par exemple penser qu’un chien, un cochon ( 3eme animal le plus intelligent après le dauphin et le chimpanzé ) ou une vache etc .. méritent tous de vivre ! C’est pourtant simple.

      En clair lutter contre les catégories :
      les vaches = ok on peut les massacrer
      les cochons = massacre
      les chiens = surtout pas
      les lapins = euh vas-y bute les mais on en garde un pour la maison


    • #1820897
      le 17/10/2017 par kirikoo
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Eh bien, c’est surtout ça l’incohérence, où commence et où s’arrête la hiérarchisation des catégories du vivant. Surtout que le vivant n’est pas défini clairement par la biologie.
      Ces modes pour moi ne sont qu’une des nombreuses des figures du nihilisme bourgeois, qui , sachant son manque fondamental d’éthique, se cherche des ersatz d’éthique.


  • #1820293
    le 16/10/2017 par L’après Macron
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Reportage intéressant, et comme tous les combats de rue actuels (comprendre par là : les manifestations organisées et acceptées par le pouvoir car ne lui nuisant pas), le problème n’est pas tant le sujet en soit mais l’instrumentalisation qui en est faite par le système, ainsi que les avantages qu’il va pouvoir en tirer.

    Avantages divers que peut tirer le système grâce à cette pensée :
    - justifier la disparition et la mort des petits agriculteurs pour répondre à l’injonction de l’Union Européenne de réduire drastiquement leur nombre dans les prochaines années
    - faire interroger sur la souffrance animale plutôt que sur la souffrance humaine
    - faire réfléchir à la faim dans le monde plutôt qu’à la faim dans notre propre pays
    - faire réfléchir à la malnutrition dans le monde plutôt qu’à la malnutrition en France, car si la nourriture semble être présente en abondance sur les étals des marchés et supermarchés, il s’agit le plus souvent d’une nourriture empoisonnée (pesticides, additifs) qui ne devrait d’ailleurs pas porter le nom de nourriture, la vraie nourriture étant elle plutôt rare à trouver
    - faire croire à l’individu qu’il ne dépend que de lui de bien s’alimenter, quand l’accès à une bonne alimentation dépend surtout des moyens financiers de chacun
    - faire dépenser son énergie dans un problème secondaire, le principal étant : l’occupation de notre pays et notre perte de souveraineté, qui fait que l’on ne peut plus décider de rien et encore moins des conditions de production de notre alimentation
    - continuer à alimenter la politique de choix qui relèvent de la sphère privée, pour faire oublier que nous n’avons plus en main notre destinée collective
    - diviser la population en sous catégories
    - poursuivre le chemin de l’abolition de toutes les différences, qui revient à nier les spécifiés de chaque espèce, ce qui aboutira probablement à ouvrir de nouvelles perspectives aux personnes avides d’expérimentations
    Exemple : je souhaite me marier avec mon cochon, puisque mon cochon est lui aussi un individu, où est le problème ? et puis je veux aussi avoir des rapports sexuels avec lui, après tout, pourquoi pas ? ou est le mal ? mon cochon aussi a le droit de découvrir de nouvelles formes de plaisir, pourquoi cela devrait-il être immoral ou interdit ?... etc etc

    Au delà de ça, le sujet en lui-même me rappelle une phrase de Bernanos, dans La liberté pour quoi faire, qui disait en substance qu’on ne meurt jamais pour soi mais pour les autres.

     

    • #1820412
      le 16/10/2017 par Fabien
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Le seul moyen d’avoir une cochonne dans son lit, ça sera bientôt de se marier avec une truie.
      D’ailleurs, l’insémination des truies, ils en parlent dans le reportage de V.L...et apparemment, elles aiment ça les cochonnes, enfin les truies !

      Entre la PMA des LGBTQ.I et des truies qui ont beaucoup souffert,
      la communauté Inuit qu’a vraiment beaucoup souffert,
      les végans qui protègent les cochons qui souffrent beaucoup trop,
      l’accueil des clandé...euh des migrants (qui ne mangent pas de cochon) qui souffrent beaucoup dans leur pays d’origine et qui ont souffert beaucoup par le passé mais moins que les Inuit simillionnistes (qui aussi ne mangent pas de cochon)
      les femmes (les féministes) qui souffrent du harcèlement de gros porcs obsédés,

      Tout est bon dans le cochon pour culpabilisé le méchant mâle blanc catholique, hétéro et omnivore !


    • #1821477
      le 18/10/2017 par Kakou
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      À "L’après Macron".
      Votre commentaire, qui ne se limite pas à ce qu’on voit "au bout de son nez" comme d’autres, mériterait d’être en haut de page.
      Le Système ne donne sa bénédiction qu’à ce qui lui rapporte du pognon ou du pouvoir.
      Kakou


    • #1821773
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ L’après Macron

      Ce commentaire est petri de disinformation.

      Comme j’ai pris l’habitude de le faire, rappelle de definition :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Il n’existe AUCUNE justification pour exploiter, et in fine tuer, un animal sentient qui nous montre explicitement qu’il n’a aucune envie de souffrir ni de mourrir, et ce SURTOUT quand l’on a acces a l’education, la connaissance et des alternatives viables. Le simple fait que le veganisme grandi en importance dans de nombreux pays en est la preuve.

      Les vegan militent pour eduquer la population sur les besoins REELS nutritionels de l’etre humain et sur le caractere biologiquement superflu et deletaire des produits animaux sur le plan sanitaire. Quand les gens sont mieux informes, ils sont content de faire des choix qui alignment leurs actions avec leur morales/ethique. Personne ne veut en verite etre une mauvaise personne qui distribue violence, souffrance et mort juste pour un Plaisir gustative ephemere (a moins d’etre spychopathe). CQFD.

      La loi de l’offre et de la demande regule ensuite le marche dans nos societe capitalistes sans epanchement emotionel. La disparition du vinyl au profit du CD puis du mp3 ca vous dit quelaue chose ? EASY.

      La souffrance animale est aussi la souffrance humaine (employes exploites, maladies de civilisations...).

      La malnutrition/faim en Europe est aussi un resultat des regimes alimentaire enseignes et centres sur les produits animaux perissables, transformes, subventiones et a haute valeur ajoutee tout en etant pauvre nutitivement.

      Le veganisme traite les aussi les problemes environementaux, sanitaires et ethiques, qui sont loin d’etre secondaires, et qui remettent les responsabilites DIRECTES dans les mains des CONSOMMATEURS.

      Votre exemple final est IDIOT et FALLACIEUX, car les vegans militent pour la liberation de toutes les especes que l’on tue et exploite d’une facon ou d’une autre. SURTOUT PAS pour les emprisonner dans des relations sexuelles zoophiles bizarres… #ProjectionMuch ???


    • #1822569
      le 19/10/2017 par L’après Macron
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ tonytruand,

      "Un spécialiste américain des détecteurs de mensonge, Cleve Backster, affirme que les plantes sont capables de communiquer par télépathie et même d’éprouver des sentiments et des émotions. Elles prennent plaisir à être arrosées, réagissent à l’approche d’un chien, s’évanouissent si la violence les menace et compatissent si un animal souffre près d’elles. M. Backster a découvert ce phénomène par hasard, un jour où la curiosité l’avait pris de mesurer grâce aux électrodes d’un détecteur de mensonge à quelle vitesse l’eau montait de la racine aux feuilles d’une plante : à sa vive surprise, l’appareil avait enregistré une sorte d’émotion".
      Extrait de La Phytothérapie, du docteur Jean Valnet.

      Maintenant je vous pose les questions suivantes :
      Vous êtes vous déjà demandé ce qu’une pomme pouvait bien ressentir, quand vous lui plantiez vos crocs en pleine chair et que vous la déchiquetiez jusqu’au trognon ?
      Cette pomme mérite-t-elle plus selon vous de souffrir qu’un animal ?

      Mon avis sur la question :

      Nous sommes des êtres imparfaits, qui menons des vies imparfaites, et la mort et la souffrance font partie de la vie. Lorsqu’on accepte ces réalités, on porte un autre regard sur la vie et la nature.
      Par exemple, saviez-vous qu’une étoile qui meurt dégage des milliers de particules qui sont en réalité indispensables à la vie sur terre ? Dit autrement, sans la mort des étoiles nous ne serions pas là, à respirer cet air et à jouir de la vie (réf Hubert Reeves). Est-ce à dire que la vie - et la mort - pourraient être dans le fond accès sur le don ?

      En attendant, tout comme ceux qui mangent de la viande, vous vous nourrissez vous aussi d’organismes vivants, et vous tuez et faites souffrir pour vous maintenir en vie. N’imaginez donc pas avoir plus d’éthique que les autres, ni des leçons de morale à leur donner.

      Quant au combat que vous menez, vous vous trompez d’ennemi. Croire que vos choix de consommation peuvent avoir un réel impact sur ceux qui décident est une illusion : la loi de l’offre et de la demande est morte avec Wall Street et la démocratie n’a jamais existé. Ils n’ont plus besoin de votre accord, ni de votre pognon, pour régner, ayant à leur disposition l’armée, la propagande et la guerre. Mais si toutefois vous souhaiteriez quand même livrer un combat, attaquez-vous directement à la finance, c’est elle qui a ôté à toute vie son sens profond et sa valeur.


    • #1823124
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ L’après Macron
      Je me demande si vous comprenez ce que vous ecrivez
      A votre place, j’eviterais de considerer un “spécialiste des détecteurs de mensonge” comme autorite en biologie et en anatomie sans en savoir plus sur son education. Son interpretation du comportement des plantes est loin de faire l’unanimite dans le monde scientifique. Les plantes ne possedent pas de systeme nerveux ni de cerveau. Contrairement a la pluspart des animaux, elles ne peuvent par consequent pas etre definie comme sentientes. Elles REAGISSENT a des stimulis tout comme votre telephone mobile reagi aux ondes qu’il recoit. Et contrairement aux animaux qui ont la possibilite de se mouvoir de facon CONSIENTE pour fuire tout danger, les plantes utilisent les substances chimiques qu’elles produisent pour attirer ou repousser, en REACTION.
      Vitesse d’absorption de l’eau = une sorte d’emotion. Pour un adepte d’E&R j’aurais espere mieux en terme d’esprit critique. Mais bon, je comprend. Accule, vous utilisez quasiment n’importe quoi pour defendre le fait que vous participez a une industrie qui tue des individus innocents rien que pour votre Plaisir personnel ephemere.
      Ne voyez vous pas qu’il y a une difference claire entre un animale qui recule devant l’entrée de l’abatoir et la pomme juteuse, mure et sucree tombee au pied de l’arbre ? Pour vous la souffrance visible dans les yeux de l’animal tue est equivalente a la souffrance imagine d’une pomme mabgee ? Vous etes serieux ?
      La mort fait partie de la vie. Faut il pour autant maximiser violence, souffrance et mort ? Quel genre de regard cela cree t il ? Celui d’un PSYCHOPATHE ?
      Il y a une claire et objective difference entre un organisme vivant qui souffre, et un qui ne souffre pas. Les vegan l’appelle la sentience. La capacite a ressentir des emotions. Nous avons ce point commun avec les animaux que nous exploitons. NOUS ne voulons pas souffrir, pourquoi alors infliger cette souffrance a autrui alors que ce n’est pas necessaire ?
      Concernant l’influence des choix de millions vegans, il n’y a qu’a regarder le monde changer autour de vous pour vous en convaincre. McDonald est meme en train d’essayer un burger vegan. Vous etes dans l’ignorance/le deni total. Le capitalisme repond uniquement a l’argent que vous lui donnez. Achetez plus de produits vegan et il vous en donnera plus. CQFD. Et contrairement a la finance, ou peu de gens on une influence DIRECTE, le choix de devenir vegan sauve DIRECTEMENT des animaux.


    • #1824537
      le 22/10/2017 par L’après Macron
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ tonytruand

      C’est le docteur Valnet qui a mis cet exemple en exergue dans son ouvrage, il s’est intéressé aux plantes tout au long de sa carrière et je trouve son travail intéressant et pertinent.

      Le souci dans votre réponse, c’est que votre vision des plantes relève du scientisme et non de la science : un scientiste pense que la science seule permet d’accéder à la vérité, en cela, il prend toute étude comme une vérité définitive et s’en sert pour définir le réel, il est par conséquent figé dans son approche des choses, sans doute parce qu’il est plus motivé par le fait d’avoir raison (ou d’y gagner quelque chose, argent, pouvoir, renommée) que par la recherche de la connaissance. Un scientifique lui est plus ouvert et curieux, il sait qu’il ne sait pas, et il sait aussi que nos connaissances ne sont qu’une observation limitée du réel à un instant T, limité aux conditions d’observation, à notre perception et aux appareils que nous utilisons.

      La communauté scientifique que vous prenez pour référence est constituée de ces deux types d’individus, avec aujourd’hui une très large majorité de scientistes. Est-ce la raison pour laquelle le ressenti des plantes y est nié ?

      Dans tous les cas, vous êtes-vous aussi contraint de nier cette piste. Vous le faites en affirmant que comme elles n’ont ni système nerveux ni cerveau elles ne ressentent pas. Or, toute personne qui observe les plantes en dehors des magazines scientistes remarque qu’elles interagissent avec leur environnement, et que leur système racinaire se comporte comme un système nerveux. Mais considérer cela vous est impossible, non pas au nom de l’analyse rationnelle, mais parce que cela vous retirerait l’alternative alimentaire qui vous permet de vous faire passer pour quelqu’un de bien. Dit plus clairement, vous n’auriez plus rien à bouffer, et/ou seriez obligé d’admettre que vous êtes comme tout le monde.

      C’est cela qui me gêne dans votre démarche, vous semblez vegan avant tout pour vous-même, pour pouvoir vous poser en sauveur ou en héros. Et aussi, vous mettez sans discernement tout le monde dans le même panier, éleveurs et industriels, non vegan et véritables tueurs (ceux qui sont eux réellement dénués d’empathie).

      Bref, ceci me fait penser que le pouvoir peut tirer deux autres avantages de l’idéologie végan :
      - détruire un peu plus l’identité de notre pays, nos traditions (culinaires) et nos savoirs-faire (le métier d’éleveur)
      - nous préparer à la nourriture de synthèse


    • #1824631
      le 22/10/2017 par huckle
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @tonytruand

      Du coup avec cette histoire de cerveaux et de nerfs (ce qui est admettons-le une vision de la douleur très partielle et partiale), moi je comprends pas pourquoi les vegans ne bouffent pas de méduses, d’huîtres ou de moules, des éponges ou du moral, ou même des animaux morts naturellement. Voire même des arthropodes puisque certains scientifiques considèrent que ceux-ci, bien que fuyant devant un stimuli négatif, ne souffrent pas.
      Ca devrait exister non si le véganisme est pragmatique et non une idéologie de petits bourgeois ?
      Pourquoi ce sujet n’est jamais abordé ? Ou est la logique ? Cette histoire de souffrance n’est-elle qu’une excuse, une projection narcissique ?


    • #1824989
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ L’après Macron
      Bon Dieu… Plusieurs points :

      De nos jours, n’importe qui sur cette terre est capable sans etude ni scientisme de reconnaitre la souffrance et la mort infligee aux animaux que nous exploitons, meme les enfants de plus bas age. Personne ici n’aimerait echanger sa place pour ces animaux. Personne. Affirmer le contraire serait malhonnete. En tant que vegan je ne suis pas un heros, ce que je fais est tres simple et accessible a tout le monde ici. J’arrete simplement de participer a un industrie d’OPPRESSION ou les VICTIMES sont REELLES.

      Que faites VOUS, a part chercher de multiples excuses pour justifier le fait que VOUS payez pour exploiter, violenter, torturer, et tuer d’INNOCENTS etres sentients qui ne vous ont RIEN fait, et qui ne demandent qu’a vivre LEUR vie en PAIX ???

      Vous n’arriverez pas, meme avec 10000 mots supplementaires, a justifier vos actions demoniaques.
      Je vous rappelle que des alternatives a base de plantes exitent et que vous pouvez les cuisinner vous meme. Pas besoin d’etre riche. Il suffit juste d’y mettre le temps et la patiente necessaire pour apprrendre. Internet est une source d’information fabuleuse. Et pas besoin d’acheter des aliments exotiques pour etre vegan et/ou en bonne sante. Fruits/legumes/graines/noix/feculents/Champignions ne SOUFFRENT PAS et VOUS y avez acces.

      P.S. : Pas besoin de deraciner un arbre pour se nourrir de ses fruits. Reflechissez.

      @ huckle
      Pas d’excuse ni de projection narcissique. Revisez vos definitions. Pourquoi se nourrir d’animaux quand on a acces aux Fruits/legumes/graines/noix/feculents/Champignions ?

      De plus les produits animaux contiennent Graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques et leur exploitation est tout aussi nefaste que ce soit pour NOUS ou pour l’ENVIRONNEMENT.


    • #1825244
      le 23/10/2017 par huckle
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @tonytruand

      Vous n’êtes pas cohérent ; vous dites dans un premier temps que vous êtes vegan par souci de la souffrance animale (cerveau et système nerveux, blabla), et lorsque que je vous présente une liste d’animaux qui semble-t-il, d’après votre définition, ne ressentent pas la souffrance, plutôt que d’évoquer la possibilité de les consommer, vous me sortez une autre excuse. Quand vous verrez quelqu’un bouffer une huître, vous ne lui parlerez pas de souffrance animale mais de pollution et de matière fécale. Vous trouverez toujours une raison pour justifier votre combat et emmerder les non-vegans, raison qui trouve en réalité ses fondements dans un problème qui vous est très personnel. C’est pour cette raison que je parle de narcissisme. Au final le vegan dans votre genre n’est pas très éloigné de l’antifa de base. Il n’y a aucun pragmatisme, très peu de logique dans ce type de militantisme, mais plutôt un problème émotionnel mal géré ; cela fait malheureusement de vous un potentiel idiot utile du système.


    • #1825248
      le 23/10/2017 par huckle
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @tonytruand

      Ce qui me ferait rire aussi c’est de connaître le contenu de votre panier de courses. Vous achetez quoi, et où ?
      Vous prenez aussi des compléments alimentaires ?
      Chiche, vous nous faites la liste ?


    • #1825711
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @huckle
      Je suis parfaitement coherent, et contrairement a vous, informe sur le sujet. Il y 3 raisons pour lequels quelqu’un peut devernir, et plus important RESTER vegan. Une peut etre plus influencable qu’une autre, et mon argumentaire depend de mon auditoire et de ses craintes/lacunes/excuses :

      -  Raison ETHIQUE. Il moralement injustifiable d’exploiter, torturer et tuer un etre vivant sentient innoncent qui ne demande qu’a vivre sa vie en paix, a partir du moment ou on a acces a la connaissance, l’education et aux alternatives viables en quantite suffisantes.
      -  Raison SANITAIRE. Les aliments a base de produits animaux (aussi a cause du capitalism decadent) contiennent des Graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques qui contribuent a l’apparition chez l’homme de maladies chroniques, dite de civilisation.
      -  Raison ENVIRONNEMENTALE. L’exploitation animale (de masse, qui est necessaire si on se dit que 7 milliards d’habitant ont le droit d’etre carniste) est la principale responsable d’extinction d’espece animales via la deforestation, de zone oceanique morte via la pollution marine (les cours d’eau terrestres pollues se deversent dans la mer), du changement climatique (le bilan carbone de l’industrie animale complete depasse celui du transport MONDIALE).

      Alors vous voyez, quand on est instruit et on sait de quoi on parle, si on tient a sa propre sante physique/mentale, aux animaux, a la terre sur laquelle on vit et que l’on va leguer a nos enfants, on se sort les doigts et on apprend a devenir vegan. Vous n’etes surement pas moins intelligent qu’un autre et pouvez apprendre alors, qu’attendez vous ?

      Apres cette demonstration succinte, votre comparaison avec un antifa narcissiste, illogique, sans pragmatisme, et hyper emetionel tombe a l’eau. #PLOUF LOL

      Et vu l’ignorance dont VOUS faites preuve sur le sujet, je dirais plutot que c’est VOUS l’idiot utile.

      Et concernant mon panier alimentaire, je suis content que vous me posiez la question :
      Ma macro est proche de 80/10/10 glucide/proteines/graisses. Le plus gros de mes calories vient de graines et feculents genres riz, pattes, pomme de terre, pattate douces. J’accompagne avec des legumes et des haricots de toutes sortes. Je consomme aussi pas mal de fruits et de noix. Pour que cela me revienne le moins chere possible, j’essaye dacheter de saison et en gros. Et je fais aussi plaisir : pizza, burger


    • #1825845
      le 24/10/2017 par L’après Macron
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @Tonytruand,

      Je vois surtout que vous ne voulez pas vous intéresser à ce que vous mangez (ici les plantes, leur fonctionnement et leurs ressentis, celui que vous niez afin de pouvoir vous alimenter et prendre du plaisir à manger), et qu’à partir de ce moment-là, vous n’êtes pas en droit d’exiger des autres qu’ils fassent de même concernant ce qu’ils décident de manger eux.

      Je vois aussi que votre réflexion ne prend en compte que quatre éléments : vous-même, les animaux, l’environnement (enfin, ce que vous en imaginez plus précisément) et votre confort psychique, et se refuse à prendre en compte vos semblables (vous savez, les humains, ceux à qui vous tentez de retirer la liberté de pouvoir s’alimenter comme bon leur semble, et ceux dont vous voulez voir disparaitre le métier : éleveurs, bouchers, charcutiers), le contexte politique et social dans lequel nous vivons actuellement, ainsi que les implications politiques de votre idéologie et ses conséquences sur le long terme.

      Et je vois enfin, au vu de votre comportement peu courtois voire bordeline, où vous en êtes quand même à prêter des intentions démoniaques à autrui, que vous n’êtes déjà plus capable de faire preuve de nuance dans votre jugement et surtout d’être en empathie avec vos semblables.

      Et voilà donc où nous mène, à court terme, l’idéologie vegan : en privilégiant la vie de l’animal (ses besoins, désirs, plaisirs etc) sur la vie de l’homme (ses besoins, désirs, plaisirs etc) on en vient à nier l’homme. Dès lors, il est autorisé de l’insulter, le mépriser et le haïr, jusqu’à ce qu’il se soumette et devienne à son tour vegan.

      Un nouveau totalitarisme morbide, en somme, au nom de quoi déjà ? Ha oui, au nom du rejet de la souffrance. Infliger la souffrance pour réduire la souffrance. Bon. Peut-être qu’effectivement, à ce stade-là, il vaut mieux prévoir un plan de repli avec les cochons.


    • #1825865
      le 24/10/2017 par jeannotlabreloque
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ huckle,

      Ne perd pas ton temps, regarde les messages de tonytruand et tu comprendras qu’il est surement payé pour son militantisme.
      Si tu donnes de vraies solutions, argumentées, il va les balayer d’un revers de main méprisant (cf, les insectes).

      Et certains mauvais esprits pourraient croire que c’est un menteur.
      Selon ses dires, il fait 2h de sport par jour, et une bonne dizaine d’heure le WE.
      Et ça, sans aucun jour de repos et en ne mangeant que du Tofu !
      Quand on sait que Dwayne Johnson (the rock) fait "seulement" 2h de sport par jour, 6j/7 (le dimanche, il se repose... lui...) et il bouffe 3g de protéines par kg de corps.
      Et vous Tonytruand ? Combien de grammes de protéines d’origine végétale ?

      Pour faire autant de sport, j’imagine que vous avez un planning très très très (très très très) controlé... N’est-ce pas ?


    • #1825920
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ L’après Macron
      Hahaha Vous me faites franchement rigoler ! Et apres c’est moi qu’on traite d’extremiste. Si je comprends bien vous attribuez aux fruits/legumes/graines/noix/feculent/champignon la capacite de ressentir (tout comme les animaux), ce qui ferait de tout vegan un hypocrite ?? Vous avez perdu la tete mon chere ami.

      Connaissez vous le proverbe “votre liberte s’arrete la ou commence celle d’autrui” ? Et bien votre liberte de manger devrait s’arreter au moment ou vous devez tuer sans aucune raison valable (auto defense, survie, ignorance). C’est pas plus complique. Si vous continuez a tuer pour le Plaisir tout en etant eduque et en ayant access aux alternatives viables et en quantite, je n’ai aucun scrupule a qualifier vos actions de demoniaques/sataniques/psychopathes. #RealityCheck

      L’etre humain a la capacite de s’adapter, et dans une societe libre et capitaliste (meme non deregulee) il DOIT s’adapter. C’est la raison pour laquelle on s’en est tous remis quand le vynille, puis les cassettes, ou encore les CD ont disparu au profit du MP3 ou autres bluerays. C’est pareil pour les bouchers, eleveurs, charcutiers.

      Le vegan ne privilegie pas les autres animaux, il arrete simplement de croire sont droit de vivre superieur au leur. Il vie an harmonie avec eux au lieu de les tuer par trilliard juste pour un steak et un verre de lait. #Sarcasme

      Militer en tant que vegan c’est militer aussi contre l’exploitation de l’homme. Qu’on arrete d’exploiter les travailleurs del’industrie animale et qu’on arrete de faire pousser la nourriture de VOTRE betail dans les pays du tiers monde alors que leur population meurt deja de faim.

      Et pour finir, c’est IRONIQUE que vous m’attribuiez un totalitarisme morbide alors que c’est VOUS qui vous nourrissez de CADAVRES d’etres SENTIENTS INNOCENTS dont VOUS payez l’assassinat #Bam !

      P.S. : Je n’insulte personne. Relisez.


    • #1826945
      le 25/10/2017 par huckle
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @tonytruand

      - Tu ne m’as pas dit si tu prenais des compléments alimentaire. Si oui, lesquels ?
      - Tu me décris ton panier, mais tu ne donnes pas le prix. J’imagine que tu achètes tout bio vu ton discours sur la santé, ce serait idiot de ta part de te bourrer de pesticides. Les noix bio ça coûte la peau du derche, à moins que tu en ais dans ton jardin (noisettes, noix... amandier, pistachier si tu as la chance d’habiter dans le sud, mais noix de cajou, noix du Brésil, certainement pas...). J’imagine aussi que tu bouffes en quantité des bananes, des noix de coco, des ananas, des avocats... Pas très local tout ça, et cher cher en bio.
      Et puis elles viennent d’où tes patates douces, d’Israël ? LOL

      Ca confirme donc que le veganisme est essentiellement un combat de petit bourgeois qui prend le problème par le petit bout de la lorgnette.


    • #1827223
      le 26/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ huckle
      Comme dis dans le repportage de VL je prend de la B12 en comprime ou par aliments fortifies (lait vegetaux, nutriltional yeast…) et je prends de la vitamin D en hivert. Complements alimentaires que de nombreux omnivores devraient aussi prendre… Faite un test sanguine pour vous en assurer.

      Concernant mon panier, les prix ne sont pas essentiels car ils variant en fonction de sa composition, de l’endroit ou VOUS vivez, de VOS finances. Comme repete deja des dizaines de fois, les populations les plus pauvres du monde sont quasiment vegetalienne car les produits vegetaux sont les MOINS cheres. On peut etre vegan a 20EUR par semaine comme on peut l’etre a 2000EUR… Tout depends de votre education, et de vos objectifs. Etre vegan n’est pas elitist, le seul prerequis c’est de FOUTRE LA PAIX aux animaux. Rien ne vous empeche de prendre du bio ou pas, des produits transformes ou pas. Pour ceux qui en plus, mettent leur sante avant tout, evidement, plus il y a de bio, mieux c’est, et plus il y a du local mieux c’est a condition de ne pas vivre au pole nord.

      Je l’ai deja dis : Il n’existe AUCUN argument CONTRE le veganisme a partir du moment ou on a l’education, la connaissance et les alternatives viables disponibles en quantite.

      Si vous avez du mal savoir quoi preparer ou comment preparer, je peux vous trouver pas mal de resources pour vous aider.

      J’espere que vous lirez BIEN ce que j’ai ecris car il ne vous reste plus d’escuses.


    • #1827733
      le 26/10/2017 par huckle
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @tony

      Pour ne pas passer notre temps à nous traiter l’un et l’autre d’idiots utiles, j’ai une question très simple à te poser :

      Préfères-tu :

      - une société débarrassée de l’oligarchie financière exploitante mais où subsistent des carnivores ?

      ou

      - une société où subsiste l’oligarchie financière exploitante mais où le monde entier est vegan ?

      Ta réponse apportera de la lumière sur tes priorités.


  • #1820296
    le 16/10/2017 par Végétarienne... comme Hitler !
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Quel que soit l’avis que l’on a sur le véganisme/végétarisme, il faut tout de même admettre que la qualité de l’argumentation des personnes montrées dans ce reportage dépasse de loin celle toutes les personnes interrogées par VL jusque-là réunies ! Des gens ouverts, capables de réfléchir, de dialoguer et de se remettre en question ! Merci Vincent et son équipe pour ce travail !

     

    • #1821237
      le 17/10/2017 par Lobster
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      C’est aussi un peu ce que je me disais. L’échantillon présenté dans la vidéo est pas trop mal. Je connais quelques vegans, ils sont quand même bien plus barré que ceux interviewé dans cette vidéo (genre contre la (leur) reproduction mais pour l’adoption des orphelins...)


  • #1820303
    le 16/10/2017 par Pierre-Albert Espénel
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Ne vous laissez pas berner par le message faussement pacifiste des "vegans". Ils veulent simplement l’éradication des vaches qui serait bien inutiles si on ne les élevait pas pour leur lait. Le végétarisme c’est ni viande ni poisson ni œuf, or on entend un vegan qui achète ses oeufs bio ailleurs qu’en supermarché.
    Ce combat sent la manipulation derrière le but louable de la protection des animaux.
    Imaginons une société ou plus aucun animal ne serait élevé. Fini les chèvres, moutons, bovins.

     

    • #1820389
      le 16/10/2017 par NoHope
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Les gens qui refusent de manger des œufs m’ont toujours beaucoup fait rire.

      En général, pour être con à ce point là, faut être né en ville.

      La poule pond toujours des œufs, qu’elle soit fécondée par un coq ou pas. Tous les œufs industriels français ne donneront jamais de poussin, car la poule ne voit jamais de coq et pond donc des œufs non fécondés.

      En mangeant l’œuf, on ne tue personne, et surtout pas le petit poussin jaune qui ne demande qu’à éclore dans sa tronche de bobo ignare ! C’est la protéine animale la moins méchante à consommer... Avec celle qui est dans le lait.

      Maintenant, voyez où mène la connerie humaine : en Suisse, pour le bien-être des poules, les associations écolo ont obtenu qu’elles voient un coq de temps en temps. Résultat : avec les œufs bio de la bien-pensance suisse, vous risquez effectivement d’avorter un poussin en mangeant un œuf. Il y a même des gens qui mettent ces œufs en couveuse et récupèrent des poussins 21 jours plus tard.

      La route vers l’enfer est pavée de bonnes (et stupides) intentions.

      En attendant, on maltraite les animaux avant même de les mettre à mort. Il suffit de voir le comportement humain dans certains abattoirs ou le transport qu’ils subissent.

      Sans parler des coutumes religieuses concernant la mise à mort, qui rendent la phase ultime la plus horrible possible comme si cela ne suffisait pas déjà comme ça.

      De toutes façons, quand on voit ce que l’humain fait à ses semblables, quoi qu’il puisse bouffer ou chier, on ne peut pas être étonné de son comportement à l’égard des autres espèces vivantes.


    • #1820473
      le 16/10/2017 par féféo
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      En fait pour les œufs,un intervenant en parle d’ailleurs dans la vidéo c’est qu’au moment ou les poussins sont triés (le sexage) selon leurs sexes les mâles sont tout de suite broyés. Ils auront vécus 12 min au total depuis la sortie de l’œuf. Il est là le problème.. Ce sont des sous produits un peu comme le veau avec le lait dont il faut se débarrasser.


    • #1820497
      le 16/10/2017 par Patix
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @NoHope Les végans refusent de manger des œufs non pas parce qu’ils les croient fécondés et contenant une vie embryonnaire, mais parce que dans le système industriel les poules qui ne pondent pas, c’est-à-dire les mâles, sont considérées comme inutiles (au capital) et envoyées à la broyeuse...

      C’est pourquoi seule la consommation des œufs d’une poule libre ne cause ni morts (poussins mâles) ni maltraitance (vie d’une pondeuse en batterie).

      Cela n’a aucun rapport avec la ville ou la campagne, sinon que vivre les pieds dans le concret empêche souvent d’accéder à la réflexion, à la ferme comme à l’usine...


    • #1820534
      le 16/10/2017 par vélo
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @Pafix, Qui mange encore des œufs en batterie de nos jours en France ?... A part les pauvres, s’entend...


    • #1821783
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Aucun vegan ne veut l’eradication d’aucune espece animale. Les vegans veulent simplement que l’etre humain qui a acces a l’information et l’education requise (google et youtube ont tout ce qu’il faut. C’est gratuit) ainsi qu’a des alternatives viables fruits/legumes/graines/noix/feculents et leur different melanges transformes, cesse d’exploiter, de faire souffrir et de tuer des animaux qui sont de toute evidence INNOCENTS.

      Les Vegans ne consomment pas d’oeuf car ils resultent de l’exploitation des poules.
      - Saviez vous que les poussins males sont inutiles pour le producteurs, et sont donc tues a la naissance ?
      - Saviez vous que la poule se nourri de ses oeufs non fecondes pour parer a sa deficiance en calcium causee par la ponte ?
      - Saviez vous que les poules, en pleine nature ne pondent que 30 a 50 oeufs par an au lieu de 300 en elevage ?

      Les animaux n’ont pas besoin qu’on les "eleve" (je dirais plutot EXPLOITE) pour vivre. et pour ceux qui sont domestiques, il expiste des sanctuaires ou ils ne sont plus exploites et ou ils vivent leur derniers jours EN PAIX.


    • #1821791
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ NoHope
      Voici une autre personne qui parle sans savoir… “Les oeufs et le lait, proteines les moins mechantes a consommer”…. Ignorant au possible.

      Dans l’industrie de l’oeuf, les poules sont remplacees par d’autres poules issus d’oeufs FECONDES. Les males, qui ne sont pas utiles a l’industries, sont broyes vivants ou etouffes a la naissance. Les poules, genetiquement modifiees pour s’engraisser super vite et pondre non-stop perdent tout leur calcium. Sans la preleve des oeufs, elles s’en sustanterait afin d’eviter l’ostheoporose. Et je ne m’enpamcherait meme pas sur les conditions horrible de production et de vie de ces animaux… Hummmm “c’est moins mechant”.

      L’industrie laitiere n’est pas moins pire. Les vaches sont violees non-stop toute leur courte vie (5 ans au lieu de 20 naturellement…). Elles devienent des burgers apres leur courte vie. Les veaux males sont enleves a leur mere, engraisses et tues juste apres leur maissance. Hummmm “c’est moins mechant”.

      Eduquez vous au lieu de raconter n’importe quoi…


  • #1820316
    le 16/10/2017 par Spoty
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Est-ce qu’avoir une basse-cours pour nourrir sa famille c’est collaborer à l’exploitation animal ???
    Je pose cette question parce que je trouve qu’on va d’un extrême à l’autre, entre le tout et le rien ...

     

    • #1820591
      le 16/10/2017 par vélo
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      T’as écouté le reportage ou quoi ;) : on te dit que manger de la viande n’est pas un besoin vital mais une tradition donc on peut se passer de viande donc à quoi bon continuer à en manger !... on a réussi à sauver les espèces en danger comme les indigènes et les femmes donc pourquoi ne pas faire de même avec les animaux, hein...


    • #1820680
      le 16/10/2017 par hahaha
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Hahaha, @vélo : mon grand-père embrassait ses animaux et leur parlait à l’oreille avant de leur ôter la vie (lui-même) avec une balle de 22. Auparavant ils avaient eu une vie agréable et saine, un prénom et de l’amour. Et ils restaient au sein de la ferme même après leur mort ! Alors évitez de faire l’ « amalgame » (tm) avec des abattoirs au service du Kapital. Et cessez de culpabiliser ceux qui respectent les êtres vivants sans tomber dans l’idéologie...


    • #1821001
      le 17/10/2017 par Borntogrowl
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @Vital
      La tradition est pleine de bon sens, et beaucoup plus que les gens de cette vegan pride. Il y a une fille qui dit que l’homme n’est pas un prédateur naturel. Comment expliquer la présence de canines dans notre dentition alors ?


    • #1821805
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ hahaha
      Pourquoi votre grand pere mettait un BALLE DANS LA TETE des animaux qu’il AIMAIT tant ?
      Si vous me repondez que “c’est pour les manger”, j’espere que vous vous rendrez compte vous meme du comportement SPYCHOTIQUE que cela represente…

      @ Borntogrowl
      Les traditions ne sont pas toujours des compas moraux. Certaines traditions encouragent le canibalisme, l’esclavagisme, les mutilations genitales feminines… j’en passe et des PIRES. Enfin, l’hippopotame a des canimes 1000 fois plus grosses que les notres… En suivant votre logique (bancale) il doit etre un predateur ultime…. CQFD.


  • #1820324
    le 16/10/2017 par QcMonstre
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    J’au l’impression que beaucoup de vegan sont sur la défensive. Ont-ils pour habitude de se faire confronter/attaquer pour leur idées ?

     

    • #1820355
      le 16/10/2017 par Robert
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Non ils ont plutôt tendance à se croire supérieurs.


    • #1820367
      le 16/10/2017 par Giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ QcMonstre : sûrement un peu, mais ce sont eux qui provoquent cela car ils sont dans l’extrême et ne veulent pas nuancer, leur échelle ne vas pas de 0 à 10 mais c’est soit 0 soit 10.


    • #1820381
      le 16/10/2017 par Rivarol
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Je crois que le mouvement Vegan est assez culpabilisateur de tout non-vegan habituellement et cela n’apparaît pas dans le reportage.


    • #1821816
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ QcMonstre
      Ent ant que vegans, nous vivons dans un monde ignorant et carniste qui se fout de la valeur de la vie animale. Normal qu’on soit sur la defensive. La confrontation est CONSTANTE car les gens ne se rendent pas compte qu’ils son ten pleine DISSONANCE COGNITIVE, qu’il leur est impossible d’aligner actions et convictions TOUT en exploitant des animaux. CQFD.

      @ Robert
      Au contraire, les vegans reconaissent que la souffrance est universelles, qu’elle est completement superflu en ce qui concerne l’alimentation humaine, et que par consequent, nous sommes tous egaux face a elle en qualite d’ANIMAUX. Nous ne sommes, ni des VEGETAUX, ni des MINERAUX.

      @ Giustizia
      Comment pouvez vous avoir un discours NUANCE quand il s’agit de discrimination negative d’etre INNOCENTS ?

      @ Rivarol
      Il n’existe aucune culpabilite si ce que vous faites n’est pas mauvais. Tuer, alors que ce n’est absolument pas NECESSAIRE (les vegans en sont la preuve), est une oeuvre malefique, d’ou la culpabilite eprouvee.


  • #1820338

    problème de bobo gauchiste. Les gens sérieux se demandent s’ils vont manger, pas ce qu’ils vont manger. Ces gens là sont pro migrants, anti flics, supranationaux, pour la légalisation des toutes les drogues, ils doivent carburer au triptyque télérama, libé, france inter... par contre ne leur demandez-pas de prendre parti sur la Palestine, la souveraineté Française, L’euro, et j’en passe. Décidément les lobotomisés ont de l’avenir. Mais au fait, ils ont fait le choix de se priver de tout, pourquoi vouloir imposer ce choix aux autres par un défilé de des revendications ?

     

    • #1820598
      le 16/10/2017 par Vegan
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Memo, plus manichéen que vous, on meurt. Si tous les vegans étaient ce que vous décrivez, on se demande ce qu’ils font si nombreux sur E&R ! Pour avoir les idées si courtes, c’est plutôt vous qui devez fumer la moquette et être abonné à toutes les revues que vous citez. Vous êtes une synthèse, mais rassurez vous, vous n’êtes pas le seul.


    • #1820612

      Visiblement ces gens vous dérangent, vous ne les aimez pas.
      C’est peut-être votre sentiment de culpabilité refoulé qu’ils font remonter à la surface d’où votre message acerbe.


    • #1824418
      le 22/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Manger pour vivre et vivre pour manger sont différents. En France et ailleurs aujourd’hui où il y a pléthore pour l’ensemble, que doit on dire ? C’est justement aussi pour cela que ces pays peuvent montrer une autre voie. Bref, beaucoup d’arguments plein de bon sens chez les vegans ! Pendant que certains qui critiquent répondent par des arguments, certains de mauvaise foi et se faisant, se croient supérieurs : d’ailleurs on peut discuter de cette supériorité de l’homme , lui, qui n’est pas capable de dompter ses instincts les plus primaires en se comportant comme un fauve qui tue pour se nourrir...et on oblige des hommes à faire le pénible métier de tuer dans les abattoirs pour satisfaire la demande. Pas de quoi pavoiser... Est il utile de rappeler que les animaux ont de grandes capacités et de nombreux talents pour vivre dans leur environnement ?. Au risque d’enfoncer le clou, parlons de chair : dans un autre domaine, on a parlé de la civilisation Aztèque par exemple mais bien moins de l’hécatombe d’humains pour leur consommation de chair humaine (femmes et enfants compris) dont ils se delectaient alors qu’ils avaient suffisamment d’animaux dont ils se nourrissaient également. Sans compter par ailleurs la vente d’esclaves pour leur chair, etc. .Aujourd’hui on repugne à cette idee et heureusement les cas sont très rares, sinon inexistants. Pour dire que la chair est la chair et le sang rouge des animaux, le même (à quelques nuances près) que le nôtre et cela nous rapproche...


  • #1820346
    le 16/10/2017 par Borntogrowl
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Le végétarisme pourquoi pas, par contre le végétalisme... Un œuf laissé à l’abandon par une poule (non elles ne les couvent pas tous bande de décérébrés), faut le laisser pourrir ? Et puis quand je vois tous ces glandus avec des animaux de compagnie (l’autre conne qui a mis son chien au végétarisme, c’est purement de la maltraitance animale), c’est pire que l’exploitation agricole. De quel droit on s’arroge la vie d’un animal juste pour se faire de la compagnie ? De quel droit on rend un animal dépendant de soi-même et qui le restera jusqu’à la fin de sa vie ? Surtout un chien, il s’attache vite à son maître et les moments où il se retrouve sans lui peuvent devenir des vrais moments de douleur et de souffrance. C’est bien pire que l’agriculture qui elle répond à un besoin vital. Qu’on laisse les animaux tranquilles, dans la nature. Ils ne nous ont rien demandé. La seule interaction qu’on devrait avoir avec eux doivent être pour nos besoins vitaux.

     

    • #1820519
      le 16/10/2017 par Patix
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Les végans ne croient pas que toutes les poules couvent tous leurs œufs.
      Ils refusent la consommation d’œufs de supermarché pour ne pas cautionner les maltraitances et les morts infligées aux poules pondeuses : https://www.notre-planete.info/actu...


    • #1820821
      le 17/10/2017 par Borntogrowl
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @Palix
      Pourtant, à les écouter ils ne veulent consommer aucun produit issu du règne animal. Faut accorder ses violons là.


    • #1820942
      le 17/10/2017 par Patix
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      C’est facile à comprendre. Si les végans refusent de manger tout produit animal, ce n’est pas un but mais un moyen, le but étant l’abolition de l’exploitation d’être sensibles engendrant ces produits.

      Dans le cas que vous interrogez, d’un œuf non-fécondé abandonné par une poule non-exploitée, il n’y a en théorie pas de mort ni de souffrance occasionnées, il ne serait donc pas mal de manger cet œuf - certains diront relativement et d’autres absolument. Ensuite au sein de cette possibilité, on peut aussi refuser de le manger simplement parce qu’on n’en a pas envie...

      Sinon, au prétexte qu’il entre dans la catégorie « consommation d’un produit animal », on va jusqu’à prétendre que les végans refusent l’allaitement humain. Or la relation mère-nourrisson n’est pas une exploitation non-consentie.


    • #1822428
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @Borntogrowl
      Une revue de definition s’impose encore une fois car beaucoup font l’amalgame entre le VEGETALISME et le VEGANISME. Le vegetalisme est le regime alimentaire issue de l’ideologie qui est le veganisme. Le veganisme vise a erradiquer l’exploitation animale sous toutes forme, mais i lest aussi au fait des effets negatifs de la consummation de produits animaux. Les oeufs par exemples sont charges en graisses, saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, vaccins et antibiotiques en function des elevages, au contact de matieres fecale. Faite une analyse scientifique d’echantillions divers et varies pour vous en convaincre.

      Au niveau environementale, combine de personnes pourraient se nourrir des oeufs ideals dont vous parlez ? et surtout quelle quantite de resource (eau, nourriture, terre) seraient necessaire pour produire de tells oeufs ? Ce n’est clairement pas durable. Sortez de votre bulle.

      En fin, admettons qu’une personne aie acces a de tells oeufs, qu’est ce qui l’empecherait de consommer d’autres produits transformes qui EUX ne contiennent pas ces oeufs depourvu de souffrance ? #SliperySlope

      Concernant les chiens, certaines races sont, tout comme nous, omnivores. Cela veut dire qu’elles PEUVENT consommer animaux ET vegetaux, et non pas qu’elles DOIVENT le faire. Contrairement aux pure carnivores, les omnivores ONT LE CHOIX. Une recherche rapide sur google/youtube vous montrera que certaines races, tout comme nous etres humains, s’en tire beaucoup mieux, niveaux sante et performances, en etant vegetalien. #OnApprendTousLesJours


  • #1820349
    le 16/10/2017 par prout
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Hitler approuve !


  • #1820350
    le 16/10/2017 par N.Fabre
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    sans barbaque les femmes ont en très grande majorité une baisse de libido.

     

    • #1821156
      le 17/10/2017 par Vegan
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Et oui que voulez vous, il y a de la sagesse dans le veganisme, et dans toutes sagesses il y a une forme d’apaisement spirituel et physique. Mais je vous rassure, ça ne les empeche pas de prendre leur pied et d’etre aussi désirables que les carnistes si elles le veulent. Quand on ne consomme plus les animaux et leurs dérivéS, on est aussi moins sujet à la violence et aux instincts primaires meurtriers que ne le sont les carnistes. Et pour cause ! Ingérer du sang de la chair des tripes des nerfs des os d’etres vivants massacrés maintient le corps et l’esprit sous pulsions anxiogènes et n’incite pas au pacifisme.


    • #1821416
      le 17/10/2017 par Sylvain
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @Vegan
      Série d’arguments indéfendables.
      Je mange je pense plus de viande que la moyenne de mes compatriotes, et je n’ai j’amais de ma vie eu la moindre envie de meurtre.
      Faut être tordu pour lier le mode de nutrition au comportement.


  • #1820356

    putain pour une fois que des gens intelligents, meme le gars qui pqrle pas trop francais, ca fait plaisir de voir des gens qui refelchissent de temps en temps


  • #1820359

    Vegan est un mot anglais qui ne veut rien dire. On préférera "végétarien" ou bien dans le cas présent "végétalien" voire "végétalien intégral".

    Mais j’aime bien dire "vegan" pour me payer leur tête ;-)

    (tout en défendant la cause animale bien entendu, c’est à dire plus précisément en me battant contre la souffrance animale)

     

    • #1820651
      le 16/10/2017 par Vegan
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Vegetarien et vegetalien sont des termes qui definissent un mode de consommation alimentaire. Le terme vegan signifie quand à lui un refus de l’exploitation animale sous toutes ses formes et une démarche militante pour etre la voix de ceux qui n’en ont pas. Maintenant tu sais ;)


    • #1820735

      Cher "vegan" (à écrire en anglais puisque ce mot à la mode n’est pas français),

      Le mot végétalien suivi du mot intégral veut bien dire :



      "Mode de vie fondé sur le refus de l’exploitation des animaux, qui consiste à exclure tout usage de produits d’origine animale et de leurs dérivés à des fins alimentaires, vestimentaires, sanitaires, récréatives ou autres."



      http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOql...

      Tu auras appris un mot français et tu pourras oublier un mot anglais.

      Merci, au revoir.


  • #1820364
    le 16/10/2017 par Mandark
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Les vegans ne me dérangent pas tant que je conserve le droit de choisir de continuer à manger de la viande et ce que je veux !
    Quoi qu’il en soit c’est clairement un problème de riche et/ou de bobo car le travailleur précarisé ne se pose pas ce genre de question.

     

    • #1825402
      le 23/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Mandrak il y a aussi des "précarises" qui ont des portables, écrans, jeux video et/ou consoles derniers cris, etc...Après, chacun est libre. Les choix ne sont toujours question de précarité.


  • #1820366
    le 16/10/2017 par Crux fidelis
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    L’extrémisme c’est terrible. Le grand marché mondialiste crée beaucoup de détraquages ; d’un côté l’élevage intensif, de l’autre le végétarisme, tout est extrême. Alors qu’il faut juste de l’artisanale et consommer de la bonne viande sans excès. Ayant déménagé dans le Cantal, vous supprimez la viande et la région devient un musée, alors qu’elle est finalement très active dans le domaine agricole et le bâtiment. Après, d’humaniser l’animal c’est le stade ultime de l’aliénation athée et pas besoin de s’y attarder, les animaux suivent les lois naturelles du bon Dieu et ne pourront jamais en sortir. Une vache mange 8h, rumine 8h et dort 8h, elle ne peut rien faire d’autres et n’existe que par nous. Cela dit, les cantalous mangent trop de viandes c’est certain, je vois des barriques incroyables !

     

    • #1821480
      le 18/10/2017 par Kakou
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Bien d’accord avec vous, se modérer pourrait règler bien des problèmes (se rapprocher de Dieu aussi, mais c’est mal vu d’en parler ainsi).
      Kakou


    • #1822518
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ Crux fidelis
      Ce raisonnement relativiste est FALLCIEUX et DANGEUREUX quand il s’agit de discrimination.
      Le specisme, le fait de discriminer entre especes quant a la valeur de leur vie, est juste cela : De la discrimination. Ce raisonnement ne fontionnerait pas si l’on parlait de racisme ou de sexisme.

      "L’important c’est d’etre raciste/sexiste avec MODERATION, ou en recherchant une race/un sexe de qualite"

      Toute espece vivante a autant le droit de vivre que nous. Et meme si nous avons une intelligence superieure (tout depend des criteres utilises...), elle ous donne access a ethique et morale que nous nous devons d’utiliser afin de perpetrer le plus possible le bien autour de nous, aulieu de la voilence, la souffrance et la mort.... Comme je n’ai de cesse de le repeter, il n y AUCUN argument valable CONTRE le veganisme, qui est un mouvement base sur la COMPASSION. Pouvez vous etre contre la compassion du Christ ?.... Voila, c’est ce que je pensais....

      Enfin, concernant les vaches, elles ont ete genetiquement selectionnees pour etre completement dependante de nous. Les animaux sauvages n’ont aucunement besoin de nous pour vivre. La nature sait bien faire les chose et applique SA selection. Qui etes vous pour jouer a Dieu, pour avoir le droit de vie ou de mort et l’heure de l’assassinat de tel ou tel animal ?

      Bonne nouvelle pour vous, quasiment TOUS les aliments/vetements/produits cosmetiques a base de produits animaux que vous utilisez ont une alternatives vegetale qui existe deja ou qui reste a inventer pour les moins faineants.... Encore la, vous n’avez aucune excuse.


    • #1830259
      le 31/10/2017 par Skinner
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Merci Laurent71 pour tes commentaires, c’est un vrai plaisir à lire, presque comparable à celui que procure la viande


  • #1820372
    le 16/10/2017 par Brithney fille de Shake Spear
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Renault Camus a donc raison, le grand remplacement est là, sauf que c’est pas les noirs, les jaunes ,ni les gris qui vont remplacer les blancs en Europe, c’est les vaches, les poules, les cochons ,les brebis, les chèvres , etc....
    Comment dit-on je suis raciste envers les vaches ?
    Je vais créer l’UEHF(union des étudiants humains de France ) ainsi que la LICRV (la ligue internationale contre le racisme des vaches), SOS humanophobie et un CRIHF (conseil représentatif des humains de France)
    merde quand même

     

    • #1820810

      Comme il n’y a aucun avenir, il faut bien se sentir utile. Qu’ils aillent travailler sur un chantier, on va voir combien de temps ils tiennent sans manger de viande. Quant aux sportifs de haut niveau, ils carburent à autre chose...
      Tout mouvement révolutionnaire rendu public est de la récupération, un alibi pour travailleur nuisible du tertiaire, un peu comme les crétins qui font du sport extrême.


    • #1821969

      @ PAS
      J’ai 47 ans, je bosse 8 à 10h par jours de manière assez intensive. J’ai des amis tailleur de pierres, maçons, charpentiers, sportifs, avocats, architecte, medecins, vetos. On est tous vegans. De petites (ou grosses) battles contre les carnistes seraient juste édifiantes pour vous rabaisser votre clapet méprisant et suffisant.


    • #1822171
      le 18/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @vegan, je suis paysan je travaille de manière intensive sept jours sur sept depuis septembre 2009(la dernière fois que je me suis arrêté une journée complète.), j’habite la ferme des Guillaumins, 71130 Neuvy Grandchamp, l’idée d’une "battle" avec des végan me fait bien envie.


    • #1822387
      le 19/10/2017 par Yves-Sans-Logement
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Vegan
      Moi aussi je suis un paysous et la battle me donne une petite envie je rejoins mon ami de circonstance @ laurent71 j’habite dans les Pyrénées
      Et moi je compte plus mes heures depuis belle lurette , alors préviens nous que je tue un cochon pour fêter ça


    • #1822528
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Brithney fille de Shake Spear
      Encore un argumentaire rempli d’ignorance… Comment voulez vous que les animaux d’elevage nous remplacent, si dans le meme temps nous arretons de les feconder de force ? De plus, comme c’est en train de se passer en ce moment meme, les consciences s’eveillent peu a peu. Le monde ne deviendra pas vegan du jour au lendemain. Et selon la loi de l’offre et de la demande, le nombre d’animaux produit diminuera progressivement jusqu’a ce que la nature reprenne ses droits.

      Le racism envers les vache se nomme SPECISME qui vient de SPECIES et se construis comme les autres discriminations (RACisme, SEXisme, ANTISEMITisme…).
      Rassurez vous, aucun vegan ne veut donner des droit d’humains aux vaches, elles n’en ont que faire de voter… Les vegans veulent simplement qu’on leur foute la paix, au lieu de les exploiter et de les tuer. CQFD

      @ PAS
      Je suis vegan depuis plus de 4 ans, sportif amateur et ma routine quotidienne, en plus de mon boulot a temps plein, natation 1.2 km 30 min le matin, 12km en 1h de course a pied, 8 km en 15 min de velo apres le boulot TOUS LES JOURS. Le weekend 200-300 km de velo.
      Une simple recherche sur google/youtube vous montrera une multitude d’athele pro ou pas qui sont vegan. Vous etes ignorant.


    • #1823388

      Je viens d’une famille de paysans siciliens du coté de mon pere. Quand je lui ai annoncé il y a une quinzaine d’année que j’étais vegan, il n’a pas été plus surpris que ça. Il m’a dit que lorsqu’il habitait la bas, les gens des campagnes ne mangeaient de la viande qu’en de tres rares occasions, genre Noel. Alors votre laius sur la campagne et la necessité de bouffer de la barbaque pour cause de pénibilité, servez le aux lobotomisés.


    • #1823495
      le 20/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @vegan, mon grand père, paysan de Saône et Loire passait pas une journée sans manger un bout de lard et du fromage, il consommait peut être moins de viande que la plupart des gens aujourd’hui mais compensait largement en lait, crème, beurre, fromage, oeufs et charcuterie.
      Dis moi, c’est aussi ton père qui t’as dit quand tu proposes à des hommes de se battre, si ils te répondent oui, change de sujet ?


    • #1824518
      le 22/10/2017 par jeannotlabreloque
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Tonytruand,

      Je commençais à avoir des doutes sur votre militantisme.
      Je me demandais si vous étidez payé pour prêcher autant pour votre paroisse.
      Notamment le fait que vous vous opposiez aux insectes alors que ça va clairement dans votre sens.
      Mais ce dernier commentaire me confirme mes doutes.

      C’est quoi votre dépense calorique quotidienne ?
      Combien faites vous de sport ?
      Quel est votre poids ? age ? sexe ?

      Parce que très visiblement, vous mentez...
      Vous faites 2m30, du karaté et un profil facebook fait en 5 minutes avec un homme en armure ?
      Je vous imagine avoir 15 ans et ne pas faire plus de 10 minutes de sport par semaine.
      Je me trompe de beaucoup ?
      Si oui, de combien ?


    • #1827234
      le 26/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ jeannotlabreloque
      Le regime alimentaire que j’ai, 100% a base de fruits/legumes/graines/noix/feculents/champignons transformes ou pas, me donne la volonte et assez d’energie pour a la fois faire mon boulot de 8 a 17h, et faire mes sessions de sport avant et apres le boulot.

      30 min de natation avant d’aller au boulot le matin, et 1h15 environ le soir apres le boulot. Environ 1500 calories brulees. Ceci n’est rien quand on prend en compte que moment activite journaliere au boulot n’est pas ultra gourmande en energie...

      Je n’ai pas besoin de compter les calories. Je mange a ma faim des repas qui sont charges en sucres simples et complexes (fruits/legumes) et fibres vegetale qui ralentissent et diffusent l’absortion sur plusieurs heures. Cela evite les sensations de faim. Et s’il m’arrive d’avoir faim en milieu de journee, j’ai toujours un fruit sous la main. #EASY

      Je suis un male d’une trentaine d’annee, d’environ 1m80 pour 85kg avec 10-15% de masse graisseuse corporelle en fonction des saisons. Rien avoir avec le profil facebook que vous avez denichez et qui ne m’appartient pas.

      #EssayezEncoreUneFois


    • #1827413
      le 26/10/2017 par jeannotlabreloque
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand,

      mais bien sûr...
      Vous faites 2h de sport par jour
      une dizaine d’heures le WE
      sans prendre de jour de repos
      et sans faire attention à ce que vous mangez ?

      Je vous le dis en mille, si vous mangiez de la viande, vous pourriez battre les meilleurs sportifs, les doigts dans le nez !
      Et le tout sans être professionnel et en exerçant un métier à côté !!

      Quel homme !


    • #1831110
      le 01/11/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ jeannotlabreloque
      Je suis tres loin des exploits des sportifs professionels de haut niveau. Ma pratique de sport est totalement normale pour qui s’en donne les moyens. Rien de ce que je fais n’est extraordinaire dans mon groupe d’amis. Mais je comprends que si vous avez comme reference personnelle un faineant qui passes a vie devant sa tele ou dans sa voiture… je puisse resembler a superman !

      Je fais attention a ce que je mange… Je mange a ma faim une alimentation haute en sucres simples et complexes, et basse en graisse, faite 100% a base de fruits, legumes, graines, noix. J’evite les produits animaux car il contiennent graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques.

      Je ne cherche a pas battre des pro, juste a me depasser physique et faire tomber mes propres records… Essayer, au lieu de chercher des excuses, ca vous fera du bien.


    • #1831783
      le 02/11/2017 par jeannotlabreloque
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      J’aimerais que vous ayez raison. Malheureusement, mon expérience personnelle et professionnelle me font dire que non seulement vous exagérez, mais surtout, que vous mentez sans aucune gêne. Je n’ai pas dit que vous étiez meilleurs que les sportifs professionnels. J’ai simplement dit que vous pourriez tous les battre si vous mangiez de la viande, et le tout tout en exerçant votre métier « peu physique » (propagandiste sur ER ?) à côté.
      En effet, ce que vous dites est contradictoire et n’a aucun sens même pour le sportif amateur. Vous faites attention à ce que vous mangez mais sans compter les calories ? Et vous cherchez à dépasser vos performances pour vous améliorer sans prendre de jours de repos ? Bien sûr…
      D’après-vous, 1h45 de sport ça fait 1500 calories brulées ? Vous avez trouvé ça sur internet ou vous avez testé par vous-même ? 1500 calories, c’est 300g de sucre, 40 morceaux. Ce n’est même pas la dépense énergétique qu’aurait un Pascal Mancini… vous dites n’importe quoi et ça vous décrédibilise complètement.
      Que je rigole. Vous pensez dépenser combien de calories par jour avec votre physique ? Quelle est votre dépense énergétique basale ?
      Vous n’avez pas de bol… et vous pouvez ranger vos attaques personnelles. Comme je l’ai dit ailleurs, lorsque vous disiez que je n’avais pas les connaissances de biologie de base, j’ai un doctorat de biologie. Vous avez quoi vous ?
      Et bien évidemment, je fais du sport contrairement à ce que vous insinuez…


  • #1820375
    le 16/10/2017 par Mandark
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    J’ai trouvé Vincent Lapierre très ... dubitatif face aux commentaires de certaines personnes interviewées


  • #1820386
    le 16/10/2017 par Rivarol
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    C’est à cause d’eux que l’on va fermer les Delphinariums !!!

     

    • #1822532
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Les dophins sont des etres qui parcours des dizaines, voir des centaines de kilometres PAR JOUR. Ils ont une interaction avec autrui et avec leur environement tellement complexe que l’on est tres loin de les comprendre. Et que trouvons nous de bien a faire ? Les capturer et les mettre dans des bassin minuscules (compares a leur environement naturel, vous imaginez...) pour amuser les badeaux du weekend.

      Les Delphinariums, tout comme les zoos, cirques et autre instrument de tortures devraient tous etre abolis.

      Mettez vous simplement a la place des animaux, les vraies VICTIMES et cela vous paraitra tout de suite beaucoup plus clair................


  • #1820388

    Contextualisons ( écrit datant de 2004 - de l’auteur de mademoiselleinopinee.over-blog.com ) :

    Dans toutes les traditions philosophiques du Monde, du moins dans la plupart, il y a 7 dimensions dans l’homme, ce qui d’ailleurs fonde le symbolisme du chiffre 7 signifiant la perfection de la personne humaine, le 12 signifiant la multitude.

    1) La dimension végétative, que nous partageons avec les plantes, notamment les 3 instincts de conservation, de nutrition et de reproduction.

    2) La dimension animale, constituée par les passions (l’amour, la crainte, la colère, la haine, l’espoir, le désir, l’aversion, la jouissance, etc), en général rangées en deux familles, le concupiscible et l’irascible, 11 passions fondamentales en tout.

    3) La dimension spirituelle, non pas au sens "religieux" du mot spirituel, mais surtout au sens d’intelligence réflexive, autrement au sens que l’homme a conscience d’exister et peut dire "je".

    4) Le travail et la capacité de transformer une matière d’oeuvre ou une situation.

    5) La capacité d’aimer gratuitement et librement un autre homme ou femme.

    6) L’activité commune, ou la politique.

    7) La dimension religieuse.

    Ainsi, la 7e dimension, ou dimension religieuse (au sens étymologique : ce qui relie) n’est pas regardée comme quelque chose de surajouté à la nature humaine, elle est considérée la plupart du temps comme inhérente à cette nature humaine.

    Concernant ce que vous évoquez à propos de la notion d’image de Dieu, il y a deux grands piliers à la révélation monothéiste juive, musulmane et chrétienne, l’homme est image de Dieu d’une part, et l’homme est dotée d’une âme résistant à la mort d’autre part.

    Les responsables des comités d’éthiques, notamment américains, ont relativement récemment considéré que l’on ne pouvait plus poser et imposer ces deux principes de façon universelle étant donné la pluralité des confessions dans nos sociétés occidentales modernes. Ils ont donc cherché comment substituer autre chose à ces deux principes judéo-musulmo-chrétiens pour redéfinir la personne humaine, sans avoir recours à Dieu, donc de façon athée.


  • #1820391

    (suite)

    Ils ont conclu qu’il fallait remplacer la notion d’image de dieu par celle de la conscience que l’on a de soi-même, et la notion d’immortalité de l’âme par celle de l’autonomie d’un individu. C’est selon ces deux nouveaux critères que la personne humaine a été redéfinie : conscience et autonomie. Ainsi, est décrété "non personnes humaines" (c’est le terme) tout individu inconscient ou dépendant, c’est à dire le foetus évidemment, mais aussi l’enfant en bas âge, les handicapés, les vieillards, et même les exclus ou individus non intégrés. Il faut lire notamment Tristan Engelhardt à ce propos, qui est maintenant une figure de proue mondiale dans l’élaboration de cette pensée nouvelle, et dont les travaux sont devenus des références mondiales. Il est d’ailleurs très cohérent et logique, terminant sa recherche en notant que, que l’on y croit ou pas, c’était tout de même plus simple avec les deux principes précédents.

    Par ailleurs, une autre figure émerge en ce moment très fort, et est enseignée dans presque toutes les universités du monde occidental, il s’agit de Peter Singer. Sa position est que l’homme doit être défini par le plaisir, et que la souffrance en fait une "personne non humaine", qu’il faut supprimer pour son bien. Il a fait sa réputation sur la promotion de l’animal, qu’il appelle aussi une "personne non humaine", donc en attente de spiritualisation. C’est un Australien.


  • #1820393

    Le gauchisme est une maladie mentale.

    Le gauchiste ne comprend pas que la nature n’est pas démocrate : elle ne se pose pas la question de ce qui est égalitaire ou inégalitaire, elle ne se pose pas non plus la question de ce qui est violent de ce qui n’est pas violent.

    La violence et l’inégalité sont des abstractions : seule la pratique sociale existe et importe.

    Pendant des milliers d’années, l’homme a mangé comme il le pouvait. Il a mangé de la viande et c’est cette consommation de viande cuite qui a permis à son cerveau de se développer considérablement. Il s’est développé de façon insolite jusqu’à acquérir conscience de ses pratiques sociales et de son historicité. Cette pratique sociale était donc nécessaire pour notre développement.

    Aujourd’hui, les vegans remettent radicalement en cause la consommation de viande sous prétexte que c’est violent, inégalitaire et cruel de manger des animaux. Ces concepts n’ont pas de sens réel et émergent de leur esprit parce que le Capital va mal et qu’il produit du désastre.

    Loin de remettre en cause le mode de production capitaliste et leur pseudo-concepts gauchisants d’égalité et de violence, ils s’inscrivent en grands réformateurs en tentant -à leur petite échelle- de réduire leur consommation animales. Outre les contradictions qui découlent de ce mode de pensée, les vegans sont en fait à l’avant-garde de Capital.

     

    • #1822561
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Lowik
      Encore un commentaire pseudo intellectuel qui cherche avant tout a recycler les nouveaux mots de vocabulaire et conceptes appris....

      Petite definition :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Vous comparez les lois naturelles et le comportement humain sans vous rendre compte que la modernite dans laquelle nous vivons n’a plus rien de tres naturel. j’en veut pour preuve que vous utilisez un ordinateur qui n’a rien de bien naturel... Votre argument est fallacieux.

      Violence et inegalite sont des abstractions ??? J’aimerais bien voir comment vous reagiriez si l’aziza vous mettais son poing au visage, ou si Macron decidais unilateralement de vous mettre au chomage... Vous racontez n’importe quoi. Il suffit de se mettre 5 seconde a la place des animaux que l’on exploite et tue pour se rendre compte que la violence et l’inegalite (face au droit de disposer de leur PROPRE VIE) qu’ils subissent sont belle et bien REELLES.

      Personne ne devrait baser sont comportement AUJOURD’HUI sur les us fait et coutumes de nos ancetres d’il y a plusieurs millier d’annee, sinon certains vivraient encore dans des grotes... Votre argument ne tient pas car la science nous prouve aujour’hui qu’il est malsain a de nombreux niveau de juire de l’exploitation animale (sante, ethique et environnement).

      Les Vegans sont en aucun cas a l’avant-garde du capital car ils REFUSENT toute exploitation animale dont le capital SE NOURI.

      Saviez vous que bien avant la creation de toute monnaie, les devise universelle d’echange etait..... LE BETAIL (a.k.a. LES ANIMAUX) ? La discrimination entre espece est a la base du capitale....CQFD

      Revisez vos classiques.


    • #1822917

      @tonytruand

      Voyons ce que dit wikipedia du veganisme :

      « Le véganisme (francisation de l’anglais veganism), dit également végétalisme intégral (expression utilisée au Québec et parfois en France), est un mode de vie consistant à ne consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation. L’adoption de ce mode de vie découle généralement d’une idéologie qui propose une redéfinition normative de ce que devraient être les relations des humains aux animaux. Cette idéologie peut prendre la forme de l’antispécisme, un mouvement selon lequel la même considération morale devrait être accordée aux différentes espèces animales. Plus généralement, le véganisme peut s’inscrire dans une action pour la défense des droits des animaux. »

      Difficile de ne pas y voir une extension de la logique des droits-de-lhomme (ici : étendue aux animaux et demain : étendues aux robots).

      Derrière des causes légitimes (ici : refus des horreurs des abattoirs et plus globalement de l’exploitation industrielle des animaux), se cache une idéologie gauchisante qui vise des objectifs contraires au bon sens et aux lois naturelles. De très bons commentaires sur ce site l’ont déconstruite.

      Vous l’avez dit vous même indirectement : le veganisme -a l’instar de notre société moderne- n’a rien de naturel. Elle est à l’avant-garde du Capital. Elle ne remet fondamentalement rien en cause, si ce n’est une manière plus optimisée de consommer, donc de faire perdure le système. Et c’est justement pour cela qu’il n’y a rien de révolutionnaire dans cette mode bobo.

      Donc, dans le concret : réduire sa consommation de viande, pourquoi pas. la stopper ? non...

      Mais je vais faire plus simple, pour que vous voyiez concrètement les contradictions du système de pensée gauchiste égalitariste démocratique et droit-de-lhommiste : pourquoi n’appliquez-vous pas votre rhétorique pour les végétaux qui, après tout, sont dotés de conscience et devraient jouir des mêmes droits que nous ? N’est-il pas violent d’arracher quelques tomates bien vivantes du jardin pour nourrir sa famille ?


    • #1823169
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Lowik
      Comme je n’ai de cesse de le rappeler #LisezCeQueJEcris

      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      La simple question que je vous pose est :
      S’il est possible de vivre une vie tout en minimisant violence, souffrance et mort d’autrui, POURQUOI ne pas le faire ?

      Ne vous fatiguez pas a repondre, la reponse a deja ete trouvee par d’autres qui ont pense serieusement au sujet avant nous. 4 Raisons :
      Tradition, gout, commodite, et habitude.
      Rien ici ne justifie la vie d’autrui, d’autant plus que VOUS avez acces a l’information et aux alternatives.

      Autre argument fallacieux : Le naturel. Les vegans serieux n’utilisent pas les “Lois naturelles” pour defender le veganisme. Nous sommes tous conscient des apports de la technologie et de la modernite. Nous les utilisons pour ENFIN aligner nos actions avec la morale et l’ethique. Les animaux ont TOUS envie de vivre, NOUS ne sommes pas Dieu, NOUS faisons tout pour minimizer leur souffrance et leur mort. Pourquoi pas vous ?

      Il n’y a aucune contradiction dans le veganisme car les plantes (pas de cerveaux ni de systeme nerveux central) ne sont pas sentientes comme les animaux que nous exploitons, et les fruits/legumes/graines/noix/feculents sont le resultat de milliers d’annees d’evolution pour permettre aux plantes de se reproduire. Revisez vos classiques, mettez vous a jour en biologie animale/vegetale et en anatomie.


  • #1820402

    étonnant que l’argument suivant ne sorte pas plus souvent :

    Consommation de viande = pétrole = 1/4 des émissions de CO2
    Le véganisme est peut être une des clefs de notre survie sur cette planète
    ainsi que la construction en paille (ciment+ béton = 1/4 des emissions)

    construction en paille + véganisme = multiplication par 2 de l’espérance de vie sur cette planète de nos enfants.

    (je schématise, c’est un commentaire)

    à partir de ce constat le véganisme n’est pas une lubie mais bien une condition de survie.

    autre fait : les animaux d’élevages sont un "produit", une création humaine,
    qui pompe des ressources comme tout autre artefact. Il ne s’agit pas de défendre ces animaux mais de ne plus le créer.


  • #1820406
    le 16/10/2017 par Elessar
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    À 6m25. Tout nu, pas d’armes, les dents, pas de physiologie, etc.

    La physiologie en question, c’est ce qui nous a permis de nous adapter et de dépasser les contraintes lier à l’environnement, à notre morphologie, aux conditions de survie, en créant des outils adaptés à chaque tâche du quotidien.

    L’étude et la compréhension de la nature. L’Homme est un maître en la matière. Couplées à sa curiosité et son imagination sans limites.

    Il est le prédateur ultime, chère Madame. Et ça s’apprend. Comme pour le lion, par exemple. Un mélange d’instinct (inné) et d’acquis.

    D’ailleurs, nous transpirons et avons perdus nos poils, car nous sortions aux heures les plus chaudes de la journée pour traquer. Les proies s’éssoufflant plus vite, ne pouvant réguler leur température comme nous. La nature aidant pour l’évolution. C’est un tout.

    Nous sommes la définition même de la physiologie.

    Cela dit, je suis complètement d’accord avec le fait qu’il faille prendre juste ce dont nous avons besoin et respecter au maximum les êtres vivants et les différents écosystèmes.
    Il n’y a pas de gaspillage dans la nature.

    Par contre, je ne nous trouve pas spécialement plus dur. La nature est très dure et peut paraître bien souvent beaucoup plus injuste que ne l’est l’Homme envers les autres espèces ou ses semblables.


  • #1820424
    le 16/10/2017 par Mo’Truckin’
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    À 10:29, le chauve barbu porte un tee-shirt avec un pentagramme inversé.
    C’est vegan, ça ?

     

    • #1820611
      le 16/10/2017 par Crux fidelis
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je l’ai remarqué aussi et c’est très raccord. La source de ces mouvements vient d’Helena Blavatsky et de la société théosophique au début du siècle. Très anti-catholique évidemment, l’impulsion new-age vient de cette loge essentiellement en sponsorisant ; l’hindouisme, le bouddhisme, l’hypnose, le magnétisme et le dernier en date le végétarisme. La plupart de ces manifestants baignent dans un peu tous, celui-ci est certainement arrivé au plus haut stade de compréhension, c’est en effet Satan au bout du chemin. Régime alimentaire extrême, antispécisme, humanisation de l’animal pour se rapprocher encore plus de la bête et des jouissances en tout genre, darwinisme obligatoire bien sûr donc avortement largement cautionné puisque les hommes sont trop nombreux et que l’on va tous crever si l’on arrête pas de manger de la viande. On en arrive au stade ultime de cette maladie de l’intelligence qu’est l’athéisme. Ce monsieur est dans le vrai. Il n’y a qu’à voir les yeux d’Helena Blavatsky pour voir le chemin qu’elle a pris et qu’ils prennent. Allez-y, vous aurez une brève idée des enfers. Un regard de possédée comme on en voit rarement. Quand je pense que ce sont tous ses enfants, j’en souffre beaucoup.


  • #1820425
    le 16/10/2017 par Alexis B.L
    Les reportages d’ERTV – Les végans

    Ils ont le mérite d’alerter sur la condition animale, les méthodes d’abattage et la qualité nutritionnelle du régime alimentaire moderne le plus courant qui n’est pas assez diversifié, beaucoup trop carné avec beaucoup trop de glucides et pas du tout assez de fruits et légumes notamment cru auquel il faut ajouter la baisse vertigineuse des nutriments des végétaux à cause de l’agriculture industrielle.

    Ce qui me dérange :

    Le développement de notre souche anatomiquement moderne de Sapiens vieille d’à peu près 150 000 ans, notre race, qui se caractérise par le menton saillant (...) et qui est la seule survivante, est intimement lié à la consommation des produits de la mer, de poissons, d’algues, de tout ce qu’on peut ramasser en pêche à pied lors des marées, essentiellement les coquillages.
    On peut même remonter encore plus loin et penser que le mode de vie semi aquatique à contribué pour une grande part à notre évolution sur de plus ou moins longues périodes, avec séparations des groupes pour des questions de territoires et diversifications des régimes ce qui explique en partie la forte variabilité des fossiles et la coexistences de plusieurs espèces dans le passé. Mais toutes avaient une part de consommation de protéines animales.
    Voir la théorie du "primate aquatique" et la vidéo d’Elaine Morgan...

    Si la viande reste mal digérée, qu’on devrait se modérer fortement et qu’il vaut mieux l’accompagner de légumes plutôt que de glucides pour éviter une trop forte "acidification" source de cancer, si le lait n’est pas digeste pour tous, la protéine animale est liée à notre évolution, elle a fortement contribué à notre apparition et pour moi, le véganisme, c’est la négation de l’humain sans parler de nos traditions, de nos terroirs.

    En plus ils mentent, ils sont carencés ! Voici la liste des complément nécessaires à un végan : B12, Iode,Vitamine D,Vitamine K2, Fer.

    Voici un régime idéal valable pour un sportif et par semaine : 6 œufs, une portion de volaille, une de poisson gras, une de poisson maigre, une de fruits de mer, une de produit laitier ou absence, une de viande rouge tous les quinze jours, un écart mais pas laitier. Le reste en protéines végétales. Peu de glucide, privilégiez les tubercules et le riz sur le pain et les pattes (gluten), fruits (en début de repas) et légumes à volonté, souvent cru ou vapeur (65% de ce que vous avalez), Miel, condiments, huile d’olive. Pensez à bien s’hydrater avec de l’eau. Vin à l’occasion.

     

    • #1822582
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      @ Alexis B.L
      Encore un autre commentaire rempli d’arguments fallacieux.
      Vous selectionnez des coutumes et attributs de nos ancetres prehistoriques tout en vous gardant de delaisser ce qui ne vous arrange pas... Je vous poserais la question de savoir pourquoi vous adoptez toute modernite alors ? #2Poids2mesures.

      Vous etes le premier a reconnaitre que, meme si l’etre humain decide d’agir en omnivore, les produits animaux sont loin d’etre optimaux pour la sante humaine. Et cela n’est pas etonnant quand on se rend compte qu’ils contiennent graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques....

      Vous etes de plus ignorant car, aucun besoin d’abandonner son terroir et ses gouts car avec l’ingenuite humaine, nous sommes de nos jours capapble d’avoir des alternatives pour quasiment TOUS les produits que nous utilisons ET qui MINIMISE violence, souffrance et mort dans leur process. De plus, une tradition qui a a sa base la discrimination d’autrui, a mon sens et en tant qu’etre humain dote de raison, de compassion, de morale et d’ethique, doit etre erradique ou remplace....

      Les carences nommees ne sont pas specifiques aux vegans. C’est vous le menteur. Je peux vous trouver des millions de non-vegan qui les ont... Tout repose sur l’education de la personne sur son alimentation. La B12 se trouve en comprimes hebdomadaires, la D a travers soit le soleil ou les comprimes, la K2 et le fer dans l’alimentation quand on sait ou la touver.

      Eduquez vous.

      Et pour info, le seul regime alimentaire qui a prouve GUERRIR du tueur numeros 1 au monde (les maladies cardio-vasculaires) c’est le regime vegetalien fait a base d’aliments complets............ Au future lecteur, je reflechierais a deux fois avant de prendre les conseils de quelau’un qui recommande des produits animaux.... cf. graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques

      Pour plus d’info sur le volet sanitaire voici un resume assez complet sur l’effet de ces produits sur la sante humaine. https://www.youtube.com/watch?v=30g...


    • #1827113
      le 26/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les végans

      Je réponds à Crix fidelis à propos de M.Blatasky, etc... Le satanisme ? Regardons autour de nous : guerres, meurtres (l’homme "tue" aussi pour manger) pédophilie, inceste, viols, mafia, sexe, avortements, drogues, suicides, etc, etc...que des ondes négatives dans lesquelles nous baignons ! On peut bien dire que Satan est prince de ce monde ! Comment en sortir...le veganisme, qu’on y adhère ou non, a le mérite de proposer quelque chose qui "sort des sentiers battus"...


  • #1820429
    le 16/10/2017 par argiotalus
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    à la 10 eme minutes, j’ai cru que vincent Lapierre avait changé de rue pour se rendre dans une manif pro féministe il faut dire que le slogan pourrait etre une revendication pour le droit des femmes " nous voulons quoi pour les poules "


  • #1820430

    J’attends le moment où on mangera des cailloux par "élargissement de la compassion" aux végétaux...

     

    • #1820615

      aux minéraux ...


    • #1820789
      le 17/10/2017 par Babykichon
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Non non aux végétaux relis tu n’as pas compris.
      J’explique au cas :
      Il fait ce qu’on appel de lironie et se moque des végétariens en disant : d’accord responctons la souffrance animale mais aussi la souffrance végétale ... Et mangeons des cailloux


  • #1820435
    le 16/10/2017 par laurent71
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Des agriculteurs bloquent une laiterie ou une plateforme d’achat, deux gendarmes et un huissier relèvent les identités, le lendemain, comparution immédiate condamnation à 6mois de prison avec sursis et 15000 euros d’amende avec sursis.
    Le 26/09 l’association L269 bloque plusieurs abattoirs en France, autorisation des préfets, qui est du côté du manche ?

     

    • #1820616

      Plaisir de te lire Laurent !

      Comment vont les chèvres ? pas trop déprimé par les commentaires ?
      Mes amitiés .


    • #1820704
      le 16/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Salut rémi, les chèvres vont bien, et pour ce qui est de déprimer j’ai pas le temps et pis ce genre de reportage(Merci Vincent !) avec un canon de rouge c’est mieux que d’aller au cirque.
      J’ai du boulot on fait encore du fromage, les chèvres sont pas encore taries, et au tarissement, j’ai deux jolis chevreaux sous les mères qui vont prendre un bain de crème avec des morilles, sans compter les volailles qui se finissent tranquillement, les lapins et les trois cochons qui attendent leur fête début décembre, en plus mon pote Arnaud le boucher a acheté la génisse qui a fait le troisième prix du concours de Charolles, il nous a emmener les entrecôtes à 42 jours de la tuerie, cette viande persillée juste bleue au beurre qu’un copain fait dans l’Allier avec des bretonnes pie noires servies avec une salade et des patates sautées du jardin c’est mieux que n’importe quel antidépresseur, ça vaut un grand cru.
      Quant à tous ces guignols, le système peut dormir tranquille, ce ne sont que des consommateurs une autre sorte mais juste des consommateurs...


    • #1821412

      Merci Laurent pour ta réponse drôle et piquante !

      Ton témoignage restera ...
      Tu as toute ma sympathie ... de ma campagne berrichonne .

      Excellente continuation !


    • #1822601
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ laurent71
      Il est d’autant plus facile de justifier la discrimination que l’on est du cote de l’oppresseur.
      Je vous mets dans la meme categorie que le capital, sur ce sujet bien precis (le veganisme), car tout comme le capital, vous profitez de l’exploitation des animaux. Par extension vous concluer a la fausse superiorite de l’homme fasse aux autres animaux, quant aux choix de disposer de sa propre vie. Et pour conclure, vous participez a une industrie basee sur la violence a autrui, la souffrance et la mort d’individus INNOCENTS.

      Pour terminer sur une note positive, je vous confirme qu’il existe des moyens de reconversion qui permettent de produire des aliments similaires en gout et en texture, mais uniquement faits a base de plantes. rensaignez vous. D’autres y arrivent tres bien.

      Ce sont les simples faits. Et votre comparaison biaisee sur les agriculteurs et L214 n’y changeront rien.


    • #1822834
      le 19/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, le paysan Bourguignon oppresseur, Il y a pas à dire tu développes du concept...
      Je pourrais t’expliquer ma façon de travailler mais tout ça ne servirai à rien, puisque ce ne serai que des arguments fallacieux de la part d’un SPYCHOTIQUE ou d’un SPYCHOPATHE(Forme de fou furieux dyslexique ?).
      En bon petit totalitariste gauchiste efféminé, tu as décrété que tu es détenteur de la vérité universelle et qu’elle ne souffre aucune contradiction.
      Pourtant ce monde de tarés dont tu es une des manifestations, quand il s’effondrera(Il est trop absurde pour être plus qu’un mauvais moment à passer.), laissera à nouveau la place au bon sens et verra se recréer le seul système qui est réellement stable : La communauté rurale autonome, donc un monde de paysans.
      En attendant je perdure, je continue de produire avec bon sens en fonction de ce que ma terre me permet, j’y nourris ma famille plus tout un tas de parasites plus ou moins insultants comme l’ont fait mes aïeux et comme je l’espère le feront mes enfants, mon mode de vie ne se résume pas à un job à la con pour payer un logement de merde dans le seul espoir de consommer(article de sport, menu vegan...), ce mode de vie est immuable, quelque part je touche à l’immortalité.
      Tu n’es rien que quelques lignes sur un fil de discussion...


    • #1822932

      @laurent71

      Merci pour cette franche rigolade !
      Dis-toi que les interventions du tonytruand sont utiles en cela qu’elles constituent, comme dirait Audiard, une synthèse pour eux qui lisent les commentaires !

      bien à toi


    • #1823115

      Bonjour laurent71 : pour l’instant je constate que les vilains bouffeurs de viande et les méchants oppresseurs d’animaux ont bien plus d’humour que les vegans. Et carrément plus de bon sens aussi. Sacrés citadins. Déjà qu’il faut leur amener leur bouffe sous cellophane.
      De mon côté, après ce reportage, et au vu des arguments exposés, je me suis posé des questions : ces carottes que j’ai bouffées à midi, elles étaient vivantes, une espèce végétale. Peut être qu’elles auraient aimé continuer à grandir, à vivre leur vie en famille dans mon jardin ? Quand je coupe un régime de banane, mon bananier souffre t’il de la perte de son seul et unique régime de banane ? Quand je cueille un avocat, mon avocatier ressent-il de la douleur ? Lorsque je ramasse les œufs non fécondées de mon petit poulailler, mes poules sont elles tristes ? Je suis un monstre. C’est décidé, j’arrête de bouffer définitivement.


    • #1823179
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ laurent71
      Contrairement a vous, les vegans ont depuis longtemps compris que le monde que vous decrivez n’est et ne restera qu’une utopie. Nous sommes plus de 7 milliards d’humains sur terre et votre communauté rurale autonome a peu de chance d’exister SANS l’exploitation industrialisee d’etres sentients (humains et non-humains), SI les populations ne migrent pas vers le veganisme. A ce point la, cela devient un pure calculi mathematique. Eduquez vous. Le documentaire “cowspiracy” disponible sur youtube est un bon condense d’information sur ce sujet. Cela ne vous coute Presque rien (juste 1h30 de votre vie), et vous aurez plus de d’argument sur le sujet que votre vision reductrice.

      Le contentieux que j’ai avec le concept de “l’eleveur qui aime ses animaux” tient en quelque points :
      -  Les animaux (genetiquement selectionnes) ne sont pas libre de leur mouvement/vie
      -  Ils finissent bien souvent tues apres une vie d’exploitation non-stop
      -  Les eleveurs - spychotiques (ils envoient bien leurs bien aimes a la mort) – qui traitent bien leurs betes sont rares. Cf. L214
      -  Ils justifient aux non-eleveurs la consomation de produits animaux, dont la provenance est souvent fausse, capitalism oblige

      Que vous m’aimiez ou pas a au final peu d’importance. J’expose juste l’egoisme, l’egocentrisme et l’antropocentrisme dont vous faites l’objet.

      #BienAVous


    • #1823523
      le 20/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, t’es clairement en manque de repère(Syn. Baffe.).
      Tu penses sincèrement qu’une vidéo d’une heure trente sur youtube, va m’en apprendre sur mon métier après 25 ans de pratique ?
      Tu me diras, entre ton job à plein temps, ton triathlon quotidien et ton étape du tour de France tous les weekend, tu trouves encore le temps de faire chier le monde, pas étonnant que t’ais les fils qui se touchent.
      Tu n’as aucune notion de production et des différentes forme qu’elle prend.
      Tu ne connais strictement rien aux animaux, tu es dans l’anthropomorphisme.
      Que ça te plaise ou pas j’aime mes animaux(y compris cuisinés.) pour ce qu’ils sont, c’est à dire des animaux !
      Sur la rareté des éleveurs qui traitent bien leurs animaux, il y a près de 200 000 exploitations dédiées à l’élevage en France. Combien de cas de maltraitance soulevés par L214 ?
      Quant à ta dernière ligne sur les produit animaux dont la provenance est souvent fausse... T’es vraiment fatigué...


    • #1825022
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @aurent71
      Je n’etais pas loin de le verite quand je disais que vous aviez une vision reductrice. Les documentaires “Cowspiracy” et “Seaspiracy” traitent de l’impacte de la production de produits d’origine animale sur notre environnement.
      Cela vous permettra de VOUS replacez dans le contexte que VOUS ingnorez completement en restant centrez sur VOUS-meme. #Anthropocentrime101

      Avez vous si peur que ca d’affronter la realite des conssequences de VOS actions ?

      Vous preferez TUER les animaux que vous AIMEZ/RESPECTEZ…. #LogiqueSatanique et clairement a l’oppose de la compassion du Christ profecee sur E&R… vos attaques personnelles ne changeront rien au fait que vous avez perdu la bataille des idees depuis belle lurette ! hahahaha

      La bonne nouvelle est que la redemption est toujours possible. Il n’est pas NECESSAIRE d’exploiter, de faire souffrir et de tuer des animaux SENTIENTS, INNOCENTS, qui ne vous ont RIEN fait et qui ne desirent que vivre LEUR vie EN PAIX, pour vivre en meme performer. Les fromages, pizza, burger et autres repas que vous aimez tant sont disponible en version vegetale. Il suffit juste de se sortir les doigts et d’APPRENDRE.

      #BienAVous


    • #1825302
      le 23/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytrua, lier les dégâts de l’agroindustie à l’agriculture paysanne, c’est ça la vision réductrice.
      Tonner au plus fort que tu as gagné la bataille des idées n’en fait pas un fait. Une manif de 1000 bobos parisiens à un impact sur la vie des Français à peu près équivalent à celui d’un pet de lapin, je te laisse imaginer sur le reste du monde....
      Vous êtes des citadins, vous ne produisez rien, vous êtes dépendants des producteurs.
      Croire que l’on peu changer le Monde avec une carte bleue à la main est un raisonnement adolescent.
      Je n’ai pas besoin de rédemption, ni de burger ou pizza, pas de ça chez nous, nous vivons sur une commune de 800 habitants et 7000 bovins, on manque pas d’entrecôtes.
      Allez range ta chambre et jette cette boîte de nugets elle commence à sentir.


  • #1820437
    le 16/10/2017 par bisous
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Q1 : Est ce que ces personnes qui manifestent pour une meilleure espérance de vie animale manifestent aussi pour une meilleure espérance de la vie humaine ? (Ex : les SDF ont une espérance de vie de 49 ans contre 82 pour des personnes logés ; Ex numéro 2 : L’appartenance de la France à l’OTAN qui massacre des
    peuples de civils depuis des décennies (irak, libye, syrie, afghanistan etc...)

    Q2 : Pour les végans : les montagnards qui ont survécu l’hiver dans les alpes durant des générations grâce au fromage et à la charcuterie sèche sont ils méchants à leurs yeux ?

     

    • #1822607
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Q1 : Rien n’empeche pour a la fois manifester pour les animaux et les humains. Les Vegans militent en premier lieu pour que l’on fout la paix aux animaux qui sont tous innocent et ne meritent pas l’exploitation, la souffrance et la mort qu’il subissent. Nous avons des alternatives viable et disponibles.

      Q2 : Vous n’etes pas montagnards, ni esquimots sur la banquise, ni massai dans le desert. RIEN ne justifie que VOUS participiez a une industrie qui viole, torture et tue des animaux par TRILLIARDS juste pour votre plaisir gustatif ephemere.

      J’espere avoir repondu a vos questions.


  • #1820443
    le 16/10/2017 par David Hugo
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Le livre non publié de Guénon : « La tradition des fourchettes occidentales et des baguettes orientales »


  • #1820450
    le 16/10/2017 par Milouz
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Ces gens ont un minimum d’arguments, certes. Mais ça reste de l’extrémisme, du communautarisme.

    Souvent, quand je discute bouffe avec des gens, ils se braquent si je leur dis que je ne mange pas de viande. Tout simplement parce que, à cause de ces communautaristes, on est directement étiquetté "Vegan bobo extrèmiste recrutant des adeptes pour sa secte". L’idée même d’une "Vegan Pride" me débecte. Ca reste un choix, c’est de l’ordre de l’intime. Et si ça dépasse la sphère intime au point de tenter de convertir quiconque passe sur ton chemin, c’est qu’on est bien dans une logique de mode.

    Puis bon, en termes de moyens et de stratégie pure, on n’est pas loin de la débilité profonde pour croire qu’on va faire mouche avec "les animaux sont des êtres humains comme les autres" (Stéphanie de Monaco ?) lorsqu’on est confronté à un troupeau de mougeons qui arrivent même pas à comprendre que le Coca et le McDo c’est de la merde.

    Perso, ça m’a pris plusieurs années pour arrêter de bouffer de la merde. Je pouffe un peu quand j’entends des gens dire "Je suis vegan depuis six mois". J’ose même pas imaginer comment ton corps réagit quand tu bazardes tout produit animal du jour au lendemain. Même avec des compléments, tu dois en chier (au propre comme au figuré).


  • #1820451

    Parlons quand même du "spécisme" ! Oui les humains sont différents des animaux, oui, tuer des humains n’est pas au même niveau que tuer des animaux !

    Mais de quels animaux parle-t-on ?

    Il semblerait que les végans ont plus d’affinité avec les mammifères, qu’avec les insectes, les microbes qui sont quand même des animaux , merde quand même.

    Il y a un reste d’idéologie bisounours dans tout ça !

    Mais au fait, un œuf de poule (non fécondé) est-il un être vivant ? réponse : NON ! C’est juste un ovule, qui pourrira si on ne le mange pas, alors ????

     

    • #1822622
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Bison
      Encore un autre qui pensait avoir son moment "Je vous ai eu !"......... #Echec

      Moment definition :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Concernant l’industrie de l’oeuf, d’apres vous :
      - d’ou viennent les milliards de poules fecondes que l’on exploite chaque annee ?
      - que deviennent-elles apres leur carriere de pondeuse ?
      - qu’advient-il des poussin males ?

      Consommer des oeufs, c’est cautionner avec son argent la reponse a ces questions.
      #EduquezVous


  • #1820452
    le 16/10/2017 par A bat l’égologie !
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je trouve tout de même Lapierre de mauvaise fois de temps en temps (même si je suis sûr qu’il en joue ! ) en parlant du risque d’affaiblissement de l’économie d’élevage. Tout un flanc de l’économie des petits éleveurs est détruite par l’élevage industriel . Beaucoup de végan ont tout de même un discours cohérent, et si ce mouvement convainc tout un tas de gens de bouleverser leurs habitudes aveugle de consommation, c’est un bon début, même s’il reste beaucoup à faire.
    Il est clair qu’il faut supprimer de notre alimentation les viandes transformées et industrielles et pour cela diminuer drastiquement la consommation de viande à l’échelle mondiale, et le désastre écologique et sanitaire qu’il entraîne. Pour cela il faut éduquer les gens.
    Bien que le mouvement végan ne soit à mon goût pas très futé pour l’éducation (surtout avec les arguments de la souffrance et de "l’humanité" des animaux..) , il existe des mouvements (type alternatiba, colibri ...) qui font des rassemblements pour montrer les alternatives de vie pour l’alimentation, le logement et prôner la décroissance par le liens social ; ces mouvements reste néanmoins très local.

    Un média d’une telle popularité qu’E&R, pourrait faire plus que ce qu’il fait déjà en prônant les alternatives de décroissance, qui pour moi est d’une importance capitale pour se libérer de l’emprise du complexe militaro industriel sur le monde.

    Bien sur, se moquer des bobo végan citadin, reste plaisant, mais bon... il y a tout de même du bon dans leur réflexion.


  • #1820463
    le 16/10/2017 par féféo
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Merci Vincent pour cet honnête reportage !

    J’avais eu une petite réflexion qui plaira je pense aux aficionados d’E&R entre le comportement des humains envers les animaux et la relation que Yahvé entretien avec son peuple et les goyims. C’est à dire que nous faisons de certains animaux une sorte de "peuple élu" intouchable (chiens chats - du moins en occident..) tandis que les autres peuvent être soumis au Dieu sociopathe et ultra-violent (Du Yahvisme au sionisme - Laurent Guyénot _ excellent ) des abattoirs (qui nourriront sous forme de pâtée et autres croquettes nos animaux élus ) Bon ça vaut ce que ça vaut c’était à l’apéro que j’avais eu cette idée !

     

    • #1820584

      Très conne comme réflexion, mais je prendrais bien l’apéro avec vous. On doit bien se marrer.


    • #1822627
      le 19/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ féféo
      Tout a fait d’accord avec cette reflexion.L’homme joue a Dieu au mepris de la vie des animaux qui a decrete comme insignifiants. Une simple visite dans un sanctuaire d’animaux demontrerait a quiquonce que tous les animaux que nous exploitons sont digne de vivre leur peur vie loin de toute violence, souffrance et mort.
      Le veganisme permet a tout un chacun d’aligner ses actions avec ses valeurs, sa morale et son ethique.... (a moins d’etre un spychopathe).


  • #1820467

    Ce mouvement semble être une tentative de coup de grâce à l’élevage français. Ces gens semblent très encluns à défendre les animaux : quid des Hommes ? On dirait la lutte des classes dans leur discours, mais la lutte des classes sans risques...et dans "l’abondance alimentaire". Mais qui a accés à l’abondance sinon les plus aisés. Va parler d’abondance alimentaire à quelqu’un qui se tape trois heures de queue pour récupérer des produits de dernière qualité au restos du coeur, si t’as jamais pris une baigne... Et ils ont vraiment la tête de ce qu’ils jactent.
    Les points négatifs :
    - combat de seconde zone qui n’inquiète pas les élites, voire les réjouit
    - combat pas vraiment fondé, si ce n’est sur de l’émotionnel et une certaine pédance à étaler la composition de tout aliment qu’on jurerait que c’est une mannifestation de nutritionnistes
    - déviation flagrante de la luttes de classe
    - boboïsme suffoquant
    - j’adore les animaux sûrement autant qu’eux, dommage que dans leur grand coeur, il n’y ait pas assez de place pour l’être humain
    - le pauvre toutou privé de viande qui tourne au haricots verts et tofu : enfer canin ou réalisme sociétale ? ^^
    Les points positifs :
    - ils ne sont pas agressifs comme les autres TDC d’antifas et semblent, sûrement manipulés (par qui), avoir un bon fond ; ne sont pas aviné ni accompagné d’une meute de chiens non dressés et crados, et ça c’est tout à leur honneur donc c’est largement soulignable (on verra à la prochaine manif en même temps s’ils ont engagés quelques Torquemada).
    - ils connaissent le savon pour certains, le savon, ennemi juré de la CNT. ^^

    Contrairement aux antifascistes" et autres jeanfoutres, à la fin du reportage on n’a pas envie d’en immoler certains par le feu. C’est une différence notable. ;)

     

  • #1820468

    En prison les abeilles et les fourmis qui utilisent les pauvres pucerons et puis en prison le lion qui mange du zebre vivant !!!! Nos amis vegan avec leur habits en pétrole ( si au moins ils se vetissaient de peau de tofu ) n’ont pas compris que le monde est fait de brouteurs d’herbes et de mangeurs de viande. Sans ça pas de regultation du co2 et pas d’o2. L homme à sa place chez les deux un privilège. Les légumes bio qu’ils achètent dans leur amap sont issus de fleurs pollinisees par des bourdons d’élevage qui meurt ensuite un peu comme des cons dans des serres. Bref.


  • #1820476
    le 16/10/2017 par Homosapiens
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je me demandais quel positionnement les végans auraient sur l’avortement. À la lumière de ce reportage, je me trompe peut-être mais je penserais qu’ils sont plutôt pour, ce qui est un contresens total pour moi.

     

    • #1820538
      le 16/10/2017 par féféo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Et bien contre évidemment ! (en ce qui me concerne ) Mais ce n’est pas une secte les gars juste du bon sens et de la cohérence écolo mise en pratique ! A l’évidence le vegan est touché par la lutte des classes (exploitation de l’homme par l’homme) mais concrètement maintenant que peut on faire à part lire les livres de Kontre Kulture ? Il ne faut pas être binaire, bien sur que l’homme est plus important que l’animal (et encore entre mon chat ou BHL j’ai vite fait le choix ;-) mais si on a le choix par nos achats de ne plus subventionner la torture et le massacre d’êtres intelligents et sensibles et qu’en plus cela améliore notre santé et tape au portefeuille les multinationales tant honnies pourquoi se priverait-on ? Je suis un gros sportif et consomme essentiellement du végétal et je m’en porte très bien ! Ce n’est pas un problème de bobos au contraire demandez aux bretons s’ils sont contents d’avoir leurs eaux polluées aux nitrates à cause des élevages intensifs ! Pour information 1 Kg de bœuf demande 10 000 litres d’eau à produire plus toute la nourriture que l’on fait pousser le nourrir ! Ne pourrait on pas directement nourrir l’être humain et éviter une énorme pollution et souffrance (je suis dans les landes et c’est effarant de voir les champs de mais destiné au bétail..)


  • #1820487
    le 16/10/2017 par Philippe
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Beaucoup de commentaires négatifs, moqueurs. Quoi qu’il en soit, réduire largement ou cesser de manger de la viande est le seul véritable moyen de réduire toutes les pollutions (eaux, pesticides, co²) ... manger de la viande est DE TRES LOIN le truc le plus polluant au monde, renseignez vous ... c’est actuellement la seule chose qui pourrait sauver l’humanité qui va à sa perte, désolé de le dire. C’est un fils de boucher ex viandard qui vous parle, devenu végétarien ... et je suis en bien meilleure santé en plus.

     

    • #1820577
      le 16/10/2017 par c9h13no34
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Pour s’en convaincre, regardez le reportage "Cowspiracy"...
      Edifiant !


    • #1820592
      le 16/10/2017 par yann59
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Le truc le plus polluant au monde c’est d’acheter un IPhone . Tous les bobos qui me font la morale sur l’écologie. Je vérifie rapidement leur produit soit disant écolos. Vêtements de marque fabriqué en Asie. IPhone fabriqué par des gosses un peu partout dans des pays. Rappel les appareils électroniques sont les objets les plus polluants. Un vrai écolo n’a pas d’ordi ni de smart ni la TV. Un vrai écolo ne prend pas le train ni l’avion. Un vrai écolo vit à la campagne et ne mange que les produits de son jardin. En gros un vrai écolo en France c’est inexistant et surtout pas chez les bobos parisiens


  • #1820501
    le 16/10/2017 par GERARD R.
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    J’ai cessé toute relation avec de pourtant bons amis, que mon chien indisposait, quand ils me rendaient visite. J’ai rompu avec des membres éloignés de ma propre famille, qui ne pouvaient s’empêcher de me rappeler les effets néfastes de l’alcool (apéro).
    J’ai décidé de ne plus revoir, un mien cousin, dont l’épouse hyper-idiote, bien qu’institutrice, me pompait l’air sur le danger de posséder des armes à feu, alors qu’elle n’y connaît que dalle. Un couple d’amis, a rompu avec moi, quand ils ont appris que leur fils était un peu tapette. Or comme ils connaissent mon avis sur la question, ils ont pris leurs distances. Bon débarras ! Un collègue de longue date avec qui je "co-voiturais" (terme inclusif...) ne m’a plus trouvé à son goût, depuis que sa descendance l’a convaincu, que manger de la viande, est nocif. Par rapport aux agapes passées, il a du considérer que nous n’avions plus rien à nous dire. Amen !

    J’ai toujours gardé le cap et mis un point d’honneur à vivre comme je l’entends. Celui à qui je déplais, qu’il m’oublie. Celui qui m’emmerde, c’est moi qui le jette.

    Les amis, c’est comme les vêtements. De temps en temps, faut en changer. Mais ma personnalité est et reste intacte. Je suis insensible à la manipulation et à l’influence des autres. Question de respect de soi !

     

    • #1820523
      le 16/10/2017 par Normandius
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Très beau message, beaucoup d’ennemis beaucoup d’honneur.
      Faut tenir le cap, j’ai souffert de cela aussi, dire qu’on vote Marine le Pen au second tour a causé une rupture amoureuse. Et je ne regrette pas cela.


    • #1820879
      le 17/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je dis souvent que les amis c’est la seule chose qu’on choisit, car on ne choisit ni ses parents, ni ses enfants, à peine son conjoint (vu qu’on est "attiré" par ce qu’on a connu, donc le choix est biaisé). Donc, si on doit se faire s’mm..... en amitié, c’est pas la peine.


  • #1820514
    le 16/10/2017 par omerre
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    en tout cas ils ne semblent pas agressifs et répondent avec sourire aux questions
    après si ils ne veulent pas manger de viande c’est leur droit et leur discours peut s’écouter

     

    • #1820566
      le 16/10/2017 par réGénération
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Eh bah dans ce cas-là ils mangent pas de viande, pas besoin de défiler. Ou alors qu’ils militent contre les méthodes de travail dans les abattoirs.
      Cela dit, la plante aussi est un organisme vivant... Une fois que tout le monde bouffera des saucisses de soja et du tofu, quelle sera l’étape suivante ? des galettes de terre comme en Afrique ?


  • #1820515
    le 16/10/2017 par Kaya44
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    C’est un mélange des genres un peu étrange,
    Entre alimentation, defense des animaux, action par la consommation.

    On peut être pour les légumes ou contre la viande, tout en ignorant royalement la souffrance animale, il y a aucun lien entre les deux.
    D ailleurs la souffrance animale est un argument plus que périphérique dans ce dossier.

    Mais il serait logique que la production de viande baisse, parce que le rapport coûts/qualité/prix est désastreux.
    Manger moins de viande mais de meilleure qualité est une des solutions.


  • #1820517
    le 16/10/2017 par jeannotlabreloque
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Vous n’êtes pas obligés de me croire mais je vais vous répéter ce que je dis aux végétaliens/végétariens qui m’emmerdent quand je bouffe de la viande à midi.
    (je ne le dis pas à ceux qui ne m’emmerdent pas avec ça).

    Un cheval n’est pas végétarien.
    Un cheval mange environ 1kg d’insectes, de larves ou d’oeufs d’insectes par jour.
    Si ces insectes contiennent 80% de protéines, ça fait 800 gr de protéines pures, soit l’équivalent de 4 kg de steak.

    Donc notre cher cheval s’envoie l’équivalent de 4kg de viande par jour.

    C’est certainement un besoin vital dans la mesure où une jument gravitaire, si elle est nourrie avec du foin stérilisé, va donner naissance à un poulain qui aura une maladie des os, ne pourra pas se tenir debout et moura assez rapidement.

    Mon avis personnel c’est que l’on mange trop de viande. On pourrait très bien vivre en en mangeant moins. Mais c’est une abbération de la supprimer totalement.
    Pourquoi ne pas manger des sauterelles et des grillons pour régler le problème d’alimentation à l’échelle mondiale ? Hormis le tabou culinaire, je ne vois pas de problème ni de santé ni de faisabilité. Ca, ça pourrait marcher. Mais le délire où on se met tous à bouffer des graines... qu’ils le fassent mais très peu pour moi...

     

    • #1820536

      Une jument gravide .
      Vous aviez l’air de connaître votre sujet, jusqu’à ce que tout tombe à l’eau. Dommage :-)

       

      • #1820711
        le 16/10/2017 par Arnaud de Nîmes
        Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

        jeannotlabreloque a utilisé le Gravitaire au lieu de Gravide,
        et vous en concluez que cela invalide son propos qui n’est que la description d’un fait ;

        Donc, si l’on vous suit, par une erreur de vocabulaire dans un commentaire sur internet,
        on pourrait désormais nourrir les juments GRAVIDES avec du foin stérilisé sans que les poulains subissent les conséquences décrites par jeannotlabreloque.

        Vous êtes dans la superficialité, où un accroc dans la forme invaliderait le fond.


    • #1820699
      le 16/10/2017 par jeannotlabreloque
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Vous avez raison.
      J’ai un problème avec ce mot.
      J’ai déjà dit "grabataire" une fois.
      Je vous autorise donc à vous moquer de moi là-dessus. Mais à rien d’autre.

      Vous avez raison sur le fond mais je n’aime pas la forme de votre commentaire.
      Aussi, je vous prie de bien vouloir remballer votre condescendance et votre smiley.
      votre commentaire est typiquement le commentaire d’un petit con.
      Il ne me serait jamais venu à l’esprit de vous parler de la sorte.
      Il faut savoir rester à votre place et apprendre à respecter les autres.
      C’est vrai qu’aujourd’hui, les jeunes sont pas très virulents mais à mon époque, ce genre de comportement attirait les beignes comme le vinaigre attire les mouches.
      J’en conclus que ça doit être différent aujourd’hui... ou alors est-ce l’effet internet ? Le fait d’être caché derrière un ordinateur ?

      Que ça me serve de leçons, je n’écrivais déjà plus beaucoup ici, mais ça m’apprendra à vouloir aider...


    • #1821005
      le 17/10/2017 par Borntogrowl
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Enfin un commentaire sensé.

      Merci.


    • #1823281
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ jeannotlabreloque
      Encore un autre commentaire ignorant. Monsieur n’a aucune connaissance en biologie humaine et base son jugement sur son argumentaire deficitaire. Je ne le blame pas, c’est juste un constat et personne n’a la science infuse. On est tous l’ignorant d’un autre… Petite mise a jour :

      L’etre humain a besoin de sucres, graisses, acides amines essentiels, vitamins et autres oligo elements que l’on trouve TOUS dans le regne vegetale (a part la B12 et la D). Les vegans le prouve TOUS les jours et par MILLIONS.

      Ajoutons a cela que les viandes/poissons/oeufs/produits laitiers contiennent des Graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques, qui contribuent a l’apparition de maladies chroniques dites “de civilisations”.

      On comprends tres vite alors que si l’on veut une sante OPTIMALE, on se tourne vers un regime vegetalien fait de fruits/legumes/graines/noix/feculents/champignons complets, de saison, locaux et si possible bio.

      Pas la peine d’etre riche. Il suffit juste d’avoir l’education, la connaissance et les alternatives a disposition.

      #EduquezVous


    • #1824344
      le 22/10/2017 par inference.deductive
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Encore un autre commentaire ignorant. Monsieur n’a aucune connaissance en biologie humaine et base son jugement sur son argumentaire deficitaire. Je ne le blame pas, c’est juste un constat et personne n’a la science infuse. On est tous l’ignorant d’un autre… Petite mise a jour :

      On trouve TOUS dans le regne vegetale, (a part la B12 et la D) : Donc, on ne trouve pas tous dans le règne végétal. CQFD

      D’ailleurs un VégétaLien honnête sera carencé après quelques mois/années de pratique, en B12, en D3, en EPA, en DHA, en FER, en ZINC, et son poids aura immanquablement diminué.

      On comprends tres vite alors que si l’on veut une sante OPTIMALE, on se tourne vers un regime vegetalien fait de fruits/legumes/graines/noix/feculents/champignons complets, de saison, locaux et si possible bio.

      On en parle des micros caris dentaires dues à l’acidité des fruits consommés en trop grande quantité ?
      On en parle des effets dévastateur qu’a ce régime sur les personnes qui comburent les acides par spoliation minérale ?
      On en parle de votre entêtement grotesque et obsédant à défendre votre lubie du moment sans même vérifier vos sources ?
      On en parle de votre capacité de raisonnement réduite à néant par vos carences en Fer / Zinc ?
      On en parle des idiots utiles du Noachisme ?


    • #1824349
      le 22/10/2017 par jeannotlabreloque
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      J’ai simplement dit qu’un cheval avait un gros apport de protéines d’origine animal. Et qu’il semble que ce soit vital au moins pour le poulain.
      Si vous n’êtes pas d’accord, je vous prie de bien vouloir argumenter plutôt que de balayer ça d’un revers de main méprisant.

      Et pour votre information, j’ai un doctorat de biologie. Vous ?

      Je ne voulais plus intervenir mais votre message me montre que c’est nécessaire.
      Je ne partais pas sur le terrain des vitamines mais seulement sur les protéines.
      Mais si vous voulez y aller, je préfère apporter des rectifications à ce que vous dites parce que c’est un sujet trop important où la santé des gens est en jeu.

      J’imagine que vous savez très bien qu’il n’y a pas tous les acides aminés dans les légumes et que pour ne pas avoir de carence un vegan doit prendre plusieurs légumes complémentaires. D’où le fait que les vegans crient à tue tête qu’on peut vivre sans viande. Jusque là c’est bon ?
      Vous savez aussi que le corps est incapable de stocker les acides aminés, ce qui fait que que lorsque l’on a besoin de synthétiser une protéine, soit on a tous les acides aminés disponibles, soit la protéine n’est pas synthéthisée. Si je ne me trompe pas, les AA ne peuvent pas être gardés plus de 24h. C’est une contrainte telle, que même en faisant tous les efforts du monde et en pesant vos légumes au gramme près, vous ne parviendrez pas à avoir les bons apports.
      Et ça, c’est sans compter le fait que les AA des légumes ne sont pas dans les bonnes proportions pour nos besoins. Il y a beaucoup trop de purine notamment. Je n’ai pas entendu parler de vegan qui avait la goutte à cause de l’accumulation de purine, mais j’imagine que c’est pas le genre de trucs dont vous vous vanteriez sur tous les toits...

      En comparaison, les protéines animales sont directement dans les proportions qu’il nous faut... C’est même encore mieux pour les insectes, puisqu’ils ne contiennent pas de lipides ou très peu et de bonne qualité.
      Les vegan ont les fils qui se touchent quand on leur parle d’insectes (je vous conseille l’expérience). Votre message le confirme.


  • #1820522

    Beaucoup de "laissez-moi vivre ma vie comme je l’entends" dans ces commentaires. On se demande de quel côté sont les ados gauchistes en dissonance cognitive !


  • #1820562
    le 16/10/2017 par Ariane
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    L’animal a droit au respect ! Il doit vivre selon les conditions de sa nature que Dieu lui impose. Les animaux sauvages se comportent instinctivement et ne peuvent pas faire autrement qu’obéir aux lois divines à leur niveau, nous en avons fait des esclaves ! et c’est contraire à la volonté divine ! Je veux parler des cirques où ces magnifiques animaux sont enfermés, brutalisés, hébétés...Quant aux animaux domestiques, l’industrie des produits de la bouche les exploitent férocement, les mutilent, les droguent, les gavent et les tuent sans aucune empathie ni gratitude, contrairement aux indiens qui remerciaient l’animal qu’ils sacrifiaient. Les élevages pour la fourrure participent de la même exploitation féroce...des renards bleu sont gavés à mort dans de petites cages où ils ne voient jamais la lumière du jour, leurs geôliers leur font atteindre jusqu’à 5 fois leur poids ! puis ils meurent gazés pour que leur fourrure ne soient pas abimée...La corrida sacrifie inutilement de magnifiques taureaux pour le plaisir de quelque uns qui se réjouissent du martyr de ces pauvres animaux en vérité placides... Quant aux magnifiques lévriers Galgos d’Espagne, s’ils se montrent mauvais chasseurs, ils sont martyrisés, torturés, trainés derrière les voitures, brûlés vifs, pendus de façon à ce que leur agonie durent plusieurs jours...la vengeance du maître déshonoré est terrible...50 000 sont sacrifiés chaque année dans d’horribles souffrances, et lorsque l’on connait le Galgo, sa bonté, sa douceur, son amour, on ne peut être que dévasté d’apprendre le sort qu’il leur est réservé. Alors, même si les végans vont trop loin dans leur démarche, leur combat parle à la végétarienne que je suis, et qui mange des oeufs, car les poules ne souffrent pas dans un poulailler familial, elles peuvent mourir de leur belle mort, ce n’est pas un problème. S’il vous plait, respect et compassion pour nos amis les animaux.

     

    • #1820645
      le 16/10/2017 par La meute
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Vous avez tout dit !
      Je ne mange plus de viande depuis 15 ans après avoir décidé de ne plus être complice de ces horreurs en voyant un reportage sur la vivisection. L’humain avait des devoirs envers les animaux,il a trahi définitivement. Quelle honte.


    • #1820980

      La femme au T-shirt blanc à la fin du reportage marche avec un de ces lévriers d’Espagne, qu’elle a sauvé ! Dans la version longue elle raconte leur calvaire avec notamment la « technique du pianiste ».


  • #1820571

    Bonjour Vincent
    est ce que les végans sont contre avortement ?

     

    • #1820742
      le 17/10/2017 par Sylvain
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Bien vu !!


    • #1820976

      Je suis végan et je ne saisis absolument pas en quoi l’opinion sur ce sujet serait un quelconque prolongement d’un mode de vie visant l’abolition de l’exploitation animale. Est-ce pour essayer de dire qu’un embryon humain endormi à mort est, parce qu’il est membre de notre espèce intelligente, forcément une plus grosse victime qu’un animal mis au monde pour être mutilé, maltraité, mal nourri, exploité et condamner à agoniser pendant son égorgement et son dépeçage ? Pas sur le plan de la souffrance en tout cas !

      A mon sens, on sort ici des comparaisons sensées et un avortement humain ne pourrait être comparé qu’à un avortement animal, dans la compétition victimaire que vous semblez vouloir imposer entre ces préoccupations et qui est une légèreté masturbatoire...

      Vous vouliez peut-être dire qu’avoir des bons sentiments dans son coin envers les embryons humains est assez noble pour être dispensé à vie de tout engagement concret envers les animaux ?

      Sans compter que l’avortement et le droit à l’avortement sont des sujets distincts que beaucoup de gens mélangent, donc on n’est pas vraiment sûr de votre question de base.


  • #1820575

    Bonjour, mon frère a une ferme avec basse-cour, potager, arbres fruitiers.
    Y a des poules, des dindons, des cochons, des moutons,...
    Tout est géré dans le respect de la nature, aucun traitement, les animaux sont nourris naturellement (faut pas lui parler de granulés, sinon il s’énerve et vaut mieux pas l’énerver, j’en ai déjà payé les frais durant notre jeunesse).
    Dernierement, on a tué un mouton, et toute la famille en a profité.
    Il se refuse à tuer des animaux sauvages, mais part du principe qu’il élève des animaux pour les bouffer.
    Peut-être parce que c’est mon frère, mais je trouve ça plus sain et plus naturel que de bouffer du tofu sous plastique et des légumes pleins de pesticides qui ont fait 1000 km pour arriver dans ton assiette.
    Aprés, si ces citadins aiment tant les animaux, qu’ils aillent adopter un pauvre petit clebard à la SPA, y en a plein.

     

    • #1820708
      le 16/10/2017 par ElleEstOuLaPoulette
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Totalement. Et consommer du soja qui est probablement génétiquement modifié (ou en cours de l’être de part la diffusion inter-parcelles), je trouve ça bof bof question respect de la nature.

      Je me pose souvent la question de la basse-cours. Quand je vais à la ferme et que je vois des poules, des canards, je n’arrive pas à m’empêcher de penser que ces bêtes sont heureuses et que lorsqu’elles sont bien traitées et bien nourries, elle nous le rendent bien avec leur saveur en assiette.

      Quand j’étais gamin, mon père avait crée un poulailler en dur avec compartiment personnel pour ces dames pondeuses, des trappes avec accès à une volière de très grande taille. Le genre villa de luxe pour poulettes a tel point que le coq finissait par nous attaquer quand on rentrait sur son territoire. Un vrai maquereau celui-là !

      Le pigeonnier attenant était lui aussi tout confort. Mon père "jouait aux pigeons", c’était un colombophile et nos pigeons volaient tout les jours, les trappes étant ouvertes le matin et tout les pigeons rentraient chez eux avant le coucher du soleil, avant la fermeture des trappes.

      Parfois, lors de concours, les pigeons étaient lâchés de Barcelone et n’avaient aucun problème pour remonter jusque dans le nord dans la journée et n’avaient aucun problème pour retrouver leur pigeonnier.

      C’est pas la belle vie plutôt que d’être un pigeon SDF qui bouffe toutes les merdes du centre ville ? Nourris au grain, nos pigeons lorsque sonnait le glas de leur existence finissaient, un beau dimanche, dans notre assiette avec leur petits poix et carottes.

      L’odeur du pigeon qui mijote est une sensation irremplaçable. Si mes pigeons pouvaient me dire un dernière mot avec de se faire tourner le gosier serait : Merci mon bon maître pour m’avoir offert le confort dans mon existence, je vous le rendrait bien assez tôt : régalez-vous !


    • #1820888
      le 17/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ ElleEstOuLaPoulette : Quand on a apprécié Kaamelott et qu’on a votre pseudo on est dans la juste voie de la vraie vie...


  • #1820579
    le 16/10/2017 par Eric LBR
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    L’élevage intensif est un problème pour les capitalistes et pour le reste du monde car il coûte cher et consomme beaucoup d’énergie et de ressources diverses.. Déjà des solutions se profilent :
    Viande in vitro : http://www.lefigaro.fr/sciences-tec...
    Cette solution bat en brèche tous les arguments de nos pauvres "vegan"...
    La proteine d’insectes :
    https://www.avenia.fr/preparations-...
    Dèjà en vente sur les sites pour végétar.l.ien (ici avenia) (petit essai d’écriture inclusive)
    Donc oui, les mondialistes libéraux ou messianiques sont bien derrière ce mouvement... Soros n’est pas bien loin... je suis sûr qu’en creusant un peu on doit le trouver quelque part.
    Sinon le niveau des arguments des végétaliens a nettement progressé même si l’on entend encore parler de la longueur de l’intestin. Les singes végétariens (il y en a - les colobes comme l’entelle par exemple (ou nasique le sosie de Rastapopoulos pour les amateurs de Tintin)) ont deux estomacs (les vaches en ont 4) ou plutôt un estomac divisé en deux partie pour aider à digérer la cellulose. L’homme est entre le carnivore et le ruminant c’est à dire un omnivore...
    La problématique de l’alimentation humaine va pousser les oligarques a trouvé des solutions nouvelles peu onéreuses. Il y a les insectes, la viande in vitro et on peut même imaginer qu’ils se rendent compte un jour que la protéine la plus présente sur cette terre est la protéine humaine et qu’ils arrivent à nous la refourguer sous forme de farine ou de viande in vitro sur la base de la cellule HeLa par exemple, toujours en activité après plusieurs décennie de bons et loyaux services https://fr.wikipedia.org/wiki/HeLa ou en anglais https://en.wikipedia.org/wiki/HeLa
    . Ils cherchent à nous faire bouffer des insectes, ce qui n’est pas dans la culture européenne pourquoi pas du cannibalisme indirect à terme ? On peut rêver...
    Tout cela est un problème d’éthique et d’honnêteté, deux qualités dont est totalement dépourvue l’oligarchie mondialiste.

     

    • #1823303
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Eric LBR
      Pas la peine de bouffer des insectes (franchement ca ne fait saliver personne... vomir, peut etre), ou de la viande de laboratoire.

      Les vegans s’en sortent tres bien avec fruits/legumes/graines/noix/feculents/chapignons transformes ou pas. Faites une recherche goolge "recettes vegetalienne" ou un tour dans un librairie pour vous en convaincre.

      Il y a tellement de TROLLS qui veulent nous faire croire que les solutions n’existent pas, sont peu ragoutantes ou trop cheres... #FAUX


  • #1820581
    le 16/10/2017 par yann59
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Bon ce qui me fait sourire c est que 90 % de ces Vegans sont des citadins qui n’ont jamais vécu la relation animal homme qui existe dans les campagnes et surtout les fermes. J’ai vécu dans les deux et les gens ont des intérêts et une vision de la vie complètement opposé. Les citadins qui ne connaissent plus la vraie nature, l’érige en jardin d’eden alors que la nature ne fait pas de cadeau, en campagne un jolie petit renard peu venir dans votre ferme tuer votre chat..... Et la femme qui dit que l homme est une proie. Si l’homme n’avait pas été un prédateur il aurait été exterminé par les autres animaux, on appel ca la sélection naturel. C’est comme de dire que la guerre est inhumaine .... Il y a quand même un manque de culture flagrant chez ces gens.


  • #1820582
    le 16/10/2017 par anonyme
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    3:10 Vincent ne peut s empecher de sourire....


  • #1820606

    Considérer l’ animal comme l’ égal de l’homme, après que celui-ci ait remplacé dieu...
    La logique sataniste poursuit son cours.
    Mettre toute la création au même niveau que l’ homme, c’est une autre façon de nier son origine divine, donc de nier sa sacralité, donc son intouchabilité, donc permettre toutes les profanations contre l’ homme, notamment produire et vendre ses enfants comme des biens de consommation quelconques.
    Véganisme/PMA et GPA ne sont que différentes manifestations du règne de Satan sur la terre.

     

    • #1820674

      Si vous voulez voir la manifestation de Satan, mettez les pieds dans un abattoir.

      Ce n’est pas une question d’égalité mais de respect.
      Même si nous ne sommes pas égaux (au nom de qui ?), nous avons tous droit au respect.

      Au rythme de la croissance démographique, les petites fermes sont vouées à disparaitre.

      Et justifier des atrocités par des "c’est la nature", c’est refuser le principe d’évolution. Ce n’est pas parce que les lions tuent les gazelles que nous devons refuser d’évoluer, nous, êtres que vous prétendez supérieurs.


    • #1820979

      Évidemment que l’ homme est supérieur à l’ animal !
      C’est tellement évident que je n’ ai pas besoin de le « prétendre » comme vous le dites.
      L’ homme est le seul animal qui ait la conscience de son destin et de sa particularité par rapport aux autres espèces, de même que l’homme est la créature terrestre dotée de l’intelligence la plus grande, et toute l’ histoire humaine, toute la création culturelle humaine, ne sont qu’ une tentative de répondre à ces deux questions fondamentales : pourquoi nous, et que faire de cette intelligence ?
      Ils ne vous aura pas échappé dans ce reportage que les végans militent pour que les animaux soient reconnus comme des personnes à part entière, et ils emploient bien le terme de personne, ce qui veut dire humain.
      Ces végans semblent être tout à fait bien intentionnés, mais leur combat est idiot, car mettre l’ homme et l’ animal à égalité est une étape de plus dans la poursuite du plan satanique de nos dirigeants, de décomposer complètement la civilisation humaine, et d’ aliéner définitivement l’homme en prétendant l’ émanciper.
      La lutte pour l’ égalité des animaux avec l’ homme n’ est qu’ un nouveau moyen très pratique de nier toute transcendance, et vise non pas l’ animal mais l’ homme.
      Nous verrons bientôt des humains revendiquer le droit de se marier avec des animaux.
      Les abattoirs sont comme vous le dites des marques du règne de Satan sur la terre, mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !
      Ces endroits ne devraient pas exister, et c’est justement la supériorité de l’ homme sur l’animal qui exige de l’ homme qu’il tue décemment et dignement la créature qu’il mange.
      La solution passe par la réduction de notre consommation de viande, ce qui entraînera le retour à des fermes classiques où les animaux naissent grandissent et meurent au même endroit, sans stress et sans souffrance, ou du moins incomparablement moins que dans les élevages industriels modernes.


  • #1820613
    le 16/10/2017 par Rivarol
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Au mois d’août, un article avec une vidéo sur le pranisme est passé sur E&R.
    Il n’est pas question de se passer de viande mais de se passer de nourriture matérielle et beaucoup de personnes le vivent déjà.
    Bien sûr wikipédia n’y croit pas !! Et vous !?
    Voir le film : "Vivre de lumière".

     

    • #1820733

      Foutaise. Et dangereux de surcroît.
      Tous les "pranistes" ont été debunkés. Voir l’association de zététique pour en savoir plus.


    • #1821513
      le 18/10/2017 par SuperDupont
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Merci pour la référence . Le pranisme est un sujet passionnant .

      @Seb :
      Marthe Robin qui ingurgitait une hostie par jour , elle se "nourrissait " de quoi à votre avis ? Les zététiciens dans leur grande majorité sont des crétins obtus . Rien que le terme " zététicien " déjà ...


  • #1820631
    le 16/10/2017 par VaeVictis80
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Trois points me semblent éminemment discutables :
    - Je n’ai rien contre la plupart des habitudes alimentaires des gens, et je pourrais m’entendre sur certains points avec la plupart, je cuisine beaucoup, mange beaucoup de légumes frais, déteste le gâchis, la nourriture industrielle et mange moins de viande, mais de très bonne qualité. La plupart de ces personnes ne m’apparaissent pas comme étant antipathiques, et de loin plus agréables et structurées que les gauchistes de base...

    Toutefois, je ne peux m’empêcher de penser que tout pacifiques qu’ils soient, ce combat au nom anglo-saxon pourrait très bien tourner -comme la lutte pour les droits de tout un tas de choses- en totalitarisme moralisateur...

    - L’anti-spécisme qui accompagne le tout (et qui me semble, dites moi si je me trompe très lié au terme vegan, pas aux végétariens ou autres...). J’aime bien les animaux, mais ça me semble une dangereuse négation du réel...le genre schizophrènie qui nous amène à la théorie du genre !

    - La négation du rôle de prédateur de l’homme : ces personnes, toutes citadines et quand même bobos, n’ont certes rien de prédateurs. Mais comme, certains, ici, je sais chasser, pêcher, poser des pièges, et préparer une animal. Lâchez moi dans la forêt, et je me débrouille...et certains oublient que notre capacité à créer des outils ex-nihilo vaut les dents du loup, et largement !

    Une dernière pensée : j’ai déjà tué des animaux pour manger, je n’en suis pas fier, mais je n’en ai pas honte. Mais le fait d’avoir dû tuer un animal vivant pour consommer sa chair m’a amener à bien plus respecter ces mêmes animaux, et à refuser toute forme de gâchis et de viande industrielle. Je crois que les peuples de chasseurs, devaient ressentir la même chose...

     

    • #1823328
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ VaeVictis80
      Les vegans militent pour que chaque individu ai le droit de DISPOSER DE SA PROPR VIE. Le concepte de choix personnel s’evanoui quand il y a un VICTIME dans le proces. Les animaux que l’on EXPLOITE et TUE sont les vraies VICTIMES. Mettez vous a leur place 2 seconde pour vous en rendre compte.

      Le schizophrène, pardonnez moi, mais c’est vous qui pretendez aimer/respectez les animaux tout en les TUANT. J’espere que vous n’aimer et/ou ne respectez pas vos proches de la meme facon, sinon on va appeler la police tout de suite...

      L’homme est surement un predateur ingenieux dans des circonstances precises, mais c’est loin d’etre le cas pour toute la population qui a acces aux fruits/legumes/graines/noix/feculents/champignons varies et en quantite suffisante.

      Qui ici est en situation de survie extreme ?

      Le simple fait que vous eprouviez du remord a tuer un animal innocent qui ne cherchait qu’a vivre sa vie en PAIX, demontre encore une fois que votre concepte "homme predateur ultime" est bancale. Les vrais predateur n’ont pas de remords. Qui ici veut etre ce genre de predateurs sans morale ni ethique ?


  • #1820668
    le 16/10/2017 par Patriote syndiqué
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    "L’être humain est une proie dans la nature"... ouais bof, la majorité des primates mange de la viande. Par exemple, notre plus proche "cousin", le chimpanzé, chasse de tout, y compris du potamochère, sorte de sanglier africain. Et comme nos ancêtres, il compense son "infériorité" physique par des techniques de chasse collective.

     

  • #1820705

    Avec tous mon respect pour ces gens qui pense participer à un changement, je ne peux résister à leur soumettre ce qui me semble être une contradiction de taille.
    Je travaille dans une petite ferme en polyculture élevage au Pays Basque.
    Je suis maraîcher sur la ferme et réutilise le fumier produit notamment par l’élevage de brebis pour fertiliser mes cultures. Donc, le problème, vous le voyez d’ici : PAS DE BREBIS, PAS DE FUMIER ; PAS DE FUMIER, PAS DE LÉGUMES. Ou alors, engrais chimiques "Bayer-Monsanto" ? Mais c’était pas le but de la manœuvre il me semble. Ben, ... il ne me reste plus qu’à pisser mètre carré par mètre carré de terre si je comprends bien.
    Merci du fond du cœur, chers végans, d’être pour les maraîchers de si bon clients, mais par pitié, laisser nous quelques bêtes tout de même.

     

    • #1820832
      le 17/10/2017 par féféo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Avez vous pensé à la permaculture, les sols vivants, les toilettes sèches... les solutions existent ! Allez voir du côté de la ferme du Bec Hellouin par exemple.


    • #1820898
      le 17/10/2017 par Heldée
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Très intéressant.
      J’ai appris également, en me renseignant sur la spiruline (complément apprécié des vegans, notamment) que celle-ci est nourrie à la poudre d’os.
      Dans le même genre, nos chers amis ne pourraient probablement pas se délecter de leurs légumes et céréales si nos chasseurs n’empêchaient pas lapins, sangliers et chevreuils de pulluler et dévorer les cultures.
      Je remarque également que bien souvent, les vegans sont citadins : il n’ont que peu de contacts avec la nature et n’en saisissent pas grand chose (bien entendu, il existe des exceptions). Les intentions sont indéniablement louables, mais leurs incohérences me font penser qu’ils se fourvoient.


    • #1821057
      le 17/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Féféo, la ferme du bec Helloin, ils ont juste commencé avec 150 tonnes de fumier à l’hectare, ils vivent principalement des visites payantes et sur le dos des gogos qui payent pour bosser chez eux, la permaculture existe qu’en vidéo, c’est juste bon pour les guignols qui aiment la terre mais passent leurs vies à fouler le bitume, pour produire c’est où polyculture élevage où un apport chimique, arrête de rêver et va te frotter à la terre si tu en as les couilles, m’est avis que tu vas pas mettre longtemps à rentrer en chialant...


  • #1820724
    le 16/10/2017 par Silence Radio
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je retiens ce chien, laisse autour du cou, nourrit de riz et de haricot.


  • #1820730
    le 16/10/2017 par Snoey76
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    L’argument de la dame concernant l’homme à poil lâché dans la nature n’a pas de sens. Si on fait un comparaison par l’absurde, allons jusqu’au bout du raisonnement. Prenons le lion, enlevons-lui les dents et les griffes et malgré sa puissance brute, il ne fera pas 1km sans se faire bouffer. Un homme même à poil, se débrouillera avec un bout de bois et une grosse pierre et c’est lui qui dégommera le lion. La physiologie de l’homme c’est son cerveau et il est l’homo faber, celui qui fabrique "ses dents et ses griffes", il est donc LE super prédateur, c’est incontestable puisqu’il a colonisé toute la planète.
    L’argument de la viande et de l’intestin humain est contestable également. La viande cuite est une digestion externalisée.
    L’antispécisme, c’est pareil. C’est incohérent du point de vue de la logique. Inutile de répéter l’argument de Vincent. Le lien que fait Lucien Cerise entre cette idéologie et la mise en place du transhumanisme par ce relativisme homme-animal-robot est pertinent aussi.

    Tout ça pour dire que je trouve ça très bien de faire attention à ce que l’on mange. Tant mieux pour les végétariens, végétaliens etc. s’ils se sentent bien en évitant de bouffer de la merde.
    Le militantisme pour dénoncer le mode de production, les abus des abattoirs et l’horreur des élevages intensifs par les Vegans est légitime également
    Ce que je critique là c’est la cohérence des arguments. Je pense que le piège, c’est que toutes ces personnes de bonne foi et d’un niveau intellectuel élevé (comparé à certains reportages de Vincent), ne comprennent pas qu’elles sont profondément conservatrices du point de vue de la production. Tous ces gens veulent et sans pouvoir le formuler pour ne pas être rangé dans les Réacs, revenir au bon sens de nos grand-parents. Peu de viande, la basse-cour, respect de l’animal, des bons fruits sans pesticides et de bons légumes du potager et pratiquement pas de déchets. Le progrès serait de revenir aux années 50/60 des campagnes. Est-ce possible ? A titre individuel probablement, mais à grande échelle...

    A cause de cette posture, j’ai bien peur que le "Marché" récupère tout ce truc pour une fuite en avant progressiste et nous faire bouffer à la fin des pilules alimentaires (soleil vert !), tout en détruisant la petite production française de qualité et au passage, flinguant encore plus les traditions (pas que les fourchettes !) qui contribuent à constituer l’âme d’un Peuple. Au passage, ça ne mange pas de pain (sans gluten le pain).

     

    • #1820824

      Pourquoi faire « un comparaison par l’absurde » en retirant au lion ses griffes ? Elle ne dit rien de plus que du point de vue du corps-à-corps nous ne sommes pas toujours gagnants, il n’y a pas à extrapoler. La comparaison correcte est de retirer au lion ses outils, en l’occurrence aucun.

      Vous parlez de super-prédateur, mais qui est ne serait-ce que le prédateur de sa propre viande aujourd’hui ? Ainsi peut-on s’attribuer les mérites de son espèce sans avoir les bases soi-même ? Vous éludez la réponse car elle est pour votre subjectivité une évidence, mais objectivement non.

      Ce débat peut durer longtemps, mais sont en général dans l’évitement par pirouettes absurdes surtout ceux qui n’ont jamais testé et dialectisé les régimes en question, luttant contre la dérangeante révélation toute bête qu’ils n’ont jamais choisi leur omnivorisme.


    • #1820915
      le 17/10/2017 par L’après Macron
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Peut-être que leurs arguments manquent de cohérence car la morale mondialiste (qui veut gommer toutes les différences pour arriver à la paix universelle) prend le pas dans leur raisonnement sur le doute et l’observation des faits.

      Le même phénomène est présent dans la pensée pro migrant, féministe, gay-trans-lgbt, pro-transhumaniste, et aussi observable chez les personnes que l’on n’a pas le droit de nommer.

      A chaque fois que l’une de ces personnes se retrouve face à un contradicteur qui tente de raisonner (donc, de partir d’une observation des faits pour produire une analyse et des hypothèses dans le but de rechercher la vérité, car il veut la connaître et/ou n’est pas sûr de la détenir) elle lui répond par le sermon suivant : ce que vous faites et ce que vous pensez n’est pas bien et ne devrait pas être autorisé.

      En général, le contradicteur, qui se retrouve accusé d’avoir commis un crime de pensée, se met alors à se justifier, en avançant qu’il n’est pas contre les homos, les femmes, les étrangers etc etc, afin de reprendre sa légitimité à émettre un raisonnement, ce qui a pour conséquence de dévier le débat : on vient à parler des personnes et de leur comportement plutôt que des faits. Et on poursuit notre route, avec ou sans le contradicteur, sur la voie du déni de réalité.

      La racine de ce problème me semble venir des notions de bien et de mal : la pensée mondialiste les a redéfinit à sa manière. Le bien est en réalité ce qui sert le projet mondialiste, et le mal, tout ce qui s’y oppose.

      Reste à savoir si cette propagande a été savamment orchestrée, ou si l’homme est tout simplement perdu au point de ne plus savoir distinguer ce qui est bien de ce qui est mal, la vérité du mensonge, la réalité du fantasme etc etc

      Dans le cas des vegan, il est curieux que ces personnes s’imaginent savoir avec précision ce qui peut bien se passer dans la tête d’un animal. Sur quelles bases reposent donc leur certitude ?


    • #1822090
      le 18/10/2017 par feféo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Les gars vous vous noyez dans un verre d’eau la problématique est beaucoup plus terre-à-terre, on ne parle pas de mondialisme ou quoi que ce soit ici ! On dit juste : pourquoi à t’on le droit de tuer un cochon et pas un chien par exemple ? On a un deux poids deux mesures classique qui me semble que l’on combat vivement chez E&R les deux animaux souffrent pareillement, veulent vivre ont des sentiments on rappelle ici que le cochon est le troisième animal le plus intelligent après le dauphin le chimpanzé. Ça me paraît simple...


    • #1823403

      @l’apres macron,



      Dans le cas des vegan, il est curieux que ces personnes s’imaginent savoir avec précision ce qui peut bien se passer dans la tête d’un animal. Sur quelles bases reposent donc leur certitude ?



      On peut dire que vous avez le sens de l’observation vous ! On va vous aider à décoder les rictus : cris, larmes, volonté de faire marche arrière devant des outils tranchants, corps se débattant au contact d’eau bouillantes ou de lames, fuite face au danger = souffrance, terreur, peur panique, etc.

      Vous avez raison, il y a bien une propagande qui a été savamment orchestré depuis Descartes pour vous faire croire à l’animal machine, et la majorité des gens s’y est fourvoyée par lacheté et facilité. Cette masse de gens perdu dont vous faites parti au point, je vous cite, "de ne plus savoir distinguer ce qui est bien de ce qui est mal, la vérité du mensonge, la réalité du fantasme etc etc".


  • #1820740
    le 17/10/2017 par Rusty James
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Les plantes aussi sont des etres vivants. Et on n’arrete pas de faire souffrir les pauvres plantes et les arbres aussi a coz des mechants blancs supremacistes comme moi, en plus j’ai commence a voir des cheveux blancs a 12 ans, comme je me hais... Camarade Green radicales, Il faut organiser une greenpride. Et arretez de manger des legumes. D’ailleurs, mon bonzai, il mange la meme chose que moi, et je mange la meme chose que mon bonzai, des croquettes industrielles pour Bonzai que j’achete dans le 4e arrondissement, fabrique par une multinationale en pleine croissance qui vient de fusionner avec un fabriquant de croquettes pour Cactus, dont la fusion-acquisition a ete pilotee par E.Macron quand il ete apprenti Banquier d’affaires chez Rotschild. C’est pour ca que j’ai vote pour lui d’ailleurs.


  • #1820747
    le 17/10/2017 par Le chêne
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    De mon point de vue un des meilleurs reportages de Vincent LAPIERRE. Merci Vincent !

    Je viens de lire quelques commentaires. Certains parlent des indiens (les amérindiens en réalité) qui s’excusaient auprès des animaux sacrifiés. À y réfléchir je pense que les 3 religions du livre proposent la même chose, c’est du bon sens. Les musulmans disent au nom de dieu avant de sacrifier un animal. Pour moi c’est une excuse. En gros désolé mouton mais j’ai la dalle je ne peux pas faire autrement. Oui je pense que l’homme dépasse l’animal question de Néo cortex. On peut manger des animaux je pense mais vraiment en cas de nécessité quasi absolue. Tant qu’on peut faire autrement on devrait s’en passer. Pour revenir au rites, ce n’est pas pour Charrier le prolo musulman ou le sous prolo mais quand j’en vois hyperactif rigoristes sur le halal, en gros que les bestioles soient effectivement bien engorgées tout en se bâfrants toute la journée de Kebbabs (viande issue de l’intensif) c’est mon interprétation ils n’ont rien compris mais Amos rien du tout. On engorgeait les bêtes parce qu’il n’y avait pas d’autres moyens, que c’était rapide si bien fait et toujours mieux qu’à coups de massue. Bref, pour ce qui me concerne je mange de tout, viande, poisson, cochon, fromages et je bois du vin. Un bon vivant mais avec parcimonie pour la viande. On m’a proposé de goûter des insectes séchés cet été j’ai dit non, psychologiquement je ne suis pas prêt ou je n’avais pas assez faim. Mais Vegan, je trouve ça très intéressant et je pense que ces personnes ont raison en réalité et si je ne m’y suis pas mis c’est parce que j’aime bien mais petites habitudes. En fait je pense que c’est la marche à suivre. En revenant à l’idée de nos prophètes et de Jésus je pense qu’en gros nous devrions être Vegan, tous avec la permission exceptionnelle de pouvoir nous repaître des animaux en cas de nécessité absolue ou vraiment de façon très exceptionnelle 1 à 2 fois par an. Accessoirement cela résoudrait de nombreux problèmes écologiques, de malnutrition, de santé, de sous nutrition. Après ce n’est pas simple de changer toutes nos habitudes. Ne pas pouvoir se manger des huîtres au bord de la mer, une bonne entrecôte au barbecue, un bon roquefort


  • #1820754

    Merci Vincent !
    Je ne regrette aucunement ma participation mensuel.
    David


  • #1820811
    le 17/10/2017 par Padrepio
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    D’après mes expériences il est plus sain pour régénérer son corps de manger des végétaux. Mais il est plus constructif de manger de la viande. Il est plus difficile d’équilibrer un repas avec de la viande, en revanche est plus difficile d’assaisonner dans un repas végétarien. Le végétarisme implique une salaison et une cuisson très précises.
    Si le but est le retour à la santé le végétarisme est de mise. En revanche la consommation de viande incite le projet. Je ne sais pas si je bien clair dans mon propos mais pour compléter je dirais qu’il est prouvé que l’homme est homme supérieur intelligemment grâce à la consommation répétée de viande pendant des siècles.

    Cependant la souffrance animale qu’incriminent les Vegans est juste. La surconsommation de viande est coupable de cela. Soyons beaucoup plus modérés, et plein d’empathie, le monde s’en portera mieux

     

    • #1820953
      le 17/10/2017 par Milouz
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      ... en revanche est plus difficile d’assaisonner dans un repas végétarien. Le végétarisme implique une salaison et une cuisson très précises.



      Vous pouvez étayer ?

      Je suis végétarien depuis plusieurs années, je n’ai pas l’impression de porter une attention particulière à la salaison et à la cuisson. Je ne vois pas en quoi ça pourrait être lié à la suppression de la viande, d’ailleurs.


  • #1820812
    le 17/10/2017 par Alex Hamrouni
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    J’ai rien contre eux, c’est juste des abrutis qui ne sont jamais aller a la campagne qui croient avoir des bonnes idées.
    Parcontre la meuf qui donne du riz a son chien et l’autre qui a jeter toute sa viande, ces gens la n’ont aucune conscience de la réalité et devraient etre enfermer car ils sont dangereux pour les autres.

     

    • #1823407

      Donc mon père et sa (grande) famille étaient, d’apres toi, des abrutis de paysans siciliens puisqu’ils ne mangeaient de la viande qu’une fois ou deux par an. Je te les présente et tu leur dis en face ?


    • #1824144
      le 21/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @vegan, ils étaient tellement heureux de ce mode de vie que leur descendance vit en France...


    • #1826059

      @laurent71
      Sa descendance vit en France parce que comme beaucoup d’autres, il a fuit la mafia. Rien à voir avec les raisons que tu voudrais laisser croire.

      Quand à la battle, je ne me défile pas, mais je n’ai pas le temps ni les capacités pour organiser ça. Je pense simplement que ce serait une bonne idée de confronter des carnistes et des vegans dans differentes disciplines afin de constater les carences supposées de ces derniers.


    • #1826125
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      tu te défiles pas, mais tu te défiles... Et pis arête de m’appeler carniste, est ce que ça te ferait plaisir si je t’appelait le suceur de poireaux...


  • #1820817

    Je fais attention de consommer de la viande française élevée en plein air. C’est à dire donc une vie quasi idyllique si on compare avec celle de centaines de millions d’humain.
    Malgré tout je sais que la plupart va souffrir en abattoir.
    Pour cette raison j’ai plusieurs fois eu envie de me mettre au véganisme.
    Cependant j’adore la viande, en plus c’est un super aliment (nutritivement).

    Puis au final j’ai pensé :
    Le problème ce sont donc les abattoirs.
    Or si on refuse de tuer proprement les animaux (par exemple à coup de 22 lr), avant de les dépiauter, tout le monde ici en connait la raison : satisfaire aux archaïsme religieux d’une certaine communauté aux ananas qui possède une bonne partie de ces abattoirs.

    Moralité :
    Je veux aider la cause animale —>> je vote pour tous ceux qui sont contre ces enfoirés, tous ceux qui défendent nos traditions, le respect de nos normes... et par conséquent la sortie de l’EU.

    On en revient toujours au même.
    Le ver est dans la pomme.
    La solution n’est pas de ne plus manger de pommes.
    C’est de buter le ver, jeter les pommes pourries, et éviter de lui faciliter la tâche en le laissant se ré-incruster.

     

    • #1821199

      La vie d’un animal élevé en plein air est aussi courte que celle d’un d’élevage industriel. La séparation d’une vache et de son veau est triste à hurler et leur souffrance morale insoutenable : https://www.youtube.com/watch?v=gUn...
      Pour bien mesurer toute l’horreur de la réalité, il faut visionner les images avec le son. Malheureusement, nombreux sont les commentateurs sur E&R qui roulent des mecaniques en nous faisant croire à leur grande virilité mais qui n’ont pas le courage de regarder, préférant se voiler la face vu qu’ils s’évanouiraient à moins de 10 secondes de visionnage de scenes épouvantables et nous taxer de délirants sur la souffrance animale. La vérité c’est qu’il faut etre démoniaque et avoir le fond de l’ame bien noire pour rester insensible et oser justifier de telles horreurs.


    • #1821390
      le 17/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @vegan. C’est le genre d’image qui choque des parisiennes qui foutent leurs gamins à la crèche à deux mois et demi sans jamais lui avoir donné le sein pour pouvoir continuer de les montrer à la plage, occupez vous donc des veaux...


    • #1821524

      @Vegan

      Leur durée de vie ne me pose pas de problème, tant qu’ils ne souffrent pas pendant leur vie, ni au moment de leur mort.

      Après pour ta vidéo avec la séparation de la mère ; déjà dans un modèle économique qui réhabilite les petits élevages, et qui permet donc au petit de gagner son beurre, cela ne se passerait pas ainsi.
      Ensuite c’est pas non plus atroce : il se fait pas bouffer des loups non plus.

      Bref, j’en reviens à mon com précédent : le problème c’est le modèle économique et les abattoirs.
      Et donc, ceux qu’il faut dégager c’est toujours les même au final.

      Question : t’as voté pour qui aux dernières élections ?
      La bouffe végé que tu achètes, elle vient de loin ou c’est du local ?
      T’es pour la sortie de l’UE ?
      Fais-tu ton possible pour ne pas renforcer le pouvoir de la "communauté aux ananas" (et par conséquent bancaire, financière).

      Le reste, c’est pipeau.


    • #1822017

      "Leur durée de vie ne me pose pas de problème, tant qu’ils ne souffrent pas pendant leur vie, ni au moment de leur mort."
      Si les cris et les larmes des animaux que l’on sépare ne vous interpellent pas quant à leur souffrance et leur traumatisme futur, c’est que vous etes sévèrement en carence d’empathie.

      "Ensuite c’est pas non plus atroce : il se fait pas bouffer des loups non plus."
      Non il se fait pas bouffer par les loups mais par les hommes.

      J’ai voté Le Pen aux dernieres elections, j’achète mes légumes bio en amap, je suis pour la sortie de l’UE, je n’achète rien made in ananas. What else ?


    • #1822144

      Mon gars tu ne prends toujours qu’une partie de l’argumentation, et tu pinailles.
      Non je ne manque pas d’empathie, mais la réalité est qu’au bout de quelques jours la vache comme le veau auront déjà oublié la séparation. N’importe quel nouveau né beugle à la naissance, de surcroît quand on le prend des bras de sa mère. C’est un réflexe.
      Maintenant clairement, c’est pas pire que quand tu enlèves un bébé chat ou chien ou sinon t’as la réponse de Laurent71 :
      "@vegan. C’est le genre d’image qui choque des parisiennes qui foutent leurs gamins à la crèche à deux mois et demi sans jamais lui avoir donné le sein pour pouvoir continuer de les montrer à la plage, occupez vous donc des veaux..."

      Mais surtout : j’ai déjà dis que le meilleur modèle selon moi n’est pas celui où il y a séparation de ton bébé veau. Mais ça tu ne l’as pas relevé hein ? Sophiste.
      Et oui c’est bien moins barbare de se faire bouffer par l’homme, si proprement abattu (pas étourdit pour faire plaisir à quelques rites barbares), que dévorer semi vivant par des loups.

      Je conçois avoir une part de responsabilité dans le fait que les abattoirs continuent leur sales besognes puisque j’achète régulièrement de la viande qui en sort. Même si j’essaie autant que faire se peut d’en consommer hors circuit.
      Mais j’estime en faire pas mal globalement pour aller contre ce système pourri qui engendre ce type de situation.

      Chacun a ses combats, on n’est pas obligé d’être sur tous les fronts à 100%.
      Je viens de m’acheter 2 bon steaks, et avec de l’échalote, beurre et persil, c’est une tuerie.

      Perso, je vais pas détailler toutes les conneries que tu fais qui encouragent ce type de pratiques même de manière indirecte.
      Hors tu en fais des tas. Par de multiples actions qui engraissent ceux qui sont réellement responsables de tout ce merdier.

      Je militerai plutôt pour un retour à la tradition.
      Manger un bon bout de viande bien abattue, ça me choque pas.
      Toi apparemment oui, ba faut de tout pour faire un monde.

      S’attaquer à la source du problème, oui, aux conséquences non.
      Sinon, c’est comme vouloir accueillir toute la misère du monde parce que certains sont pas foutus de gérer un pays, ou de vouloir adopter les 8 gosses du voisins maltraités et moi me priver d’avoir les miens.

      C’est quoi ces conneries ? On s’en sort pas de cette manière, c’est sans fin.
      Mais bon, j’irai pas emmerder un non bouffeur de viande pour autant, qui fait tout un tas d’autres trucs pourri avec effets aussi dramatiques.

      bisous


  • #1820830
    le 17/10/2017 par féféo
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    On parle beaucoup d’extrémisme dans les commentaires. Les vegans seraient extrêmes ? Mais qui des deux est le plus extrême celui qui mange de la viande ou celui qui mange des légumes ? Le mangeur de viande sait-il ce que c’est de tuer de ses propres mains un animal, la violence nécessaire ? Essayez au moins une fois dans votre vie de tuer votre cochon par exemple et on verra si cela n’est pas extrême ! A partir du moment que l’on sait que la viande n’est PAS indispensable pour être en parfaite santé et que l’on connait les énormes dégâts écologiques pourquoi continuer ?

     

    • #1821010
      le 17/10/2017 par Borntogrowl
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Et je suppose que tu ne conduis pas de voiture ou que tu refuses de te faire transporter ? Si tu savais tous les moustiques, papillons de nuit, etc... qui s’écrasent de manière violente sur un pare-brise.


    • #1821152
      le 17/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Borntogrowl
      Argument fallacieux encore une fois......
      Petit rappelle de la definition du veganisme :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Ce n’est pas parce qu’on est incapable d’eviter la mort d’insectes lorsque l’on utilise des moyens de transport, que l’on doit payer pour tuer des TRILLIARDS d’animaux par an sur terre, alors que l’on pourrait se nourrir exclusivement de fruits/legumes/graines/noix/feculents........
      Chaque consommateur a le choix, a chaque repas de contribuer a la mort d’animaux innocents ou pas.


    • #1821279
      le 17/10/2017 par feféo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Pour citer quelqu’un qu’on aime bien tous ici si je pense, concernant l’argument des moustiques pour le mangeur de viande !

      « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. »


  • #1820871
    le 17/10/2017 par Remondo
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Il y a plusieurs aspects à prendre en considération dans le véganisme.

    Plus qu’un effet de mode « gaucho-bobo » citadin, une grande partie des vegans suis ce mode de vie pour des raisons tout à fait légitimes.

    Le capitalisme post-68ard lié au plan « Marshal » à apporté un nouveau marché de consommation lié au plaisir. Plaisir du repas familiale de masse, nottamment avec l’arrivé des « fast-food »,
    ce qui à evidemment impacté les rendements d’abattage des bovins et autres animaux de rente. Les restaurations rapides ne cessent de croitrent aujourd’hui de part les nouveaux standards de vie.
    Les gens n’ont plus le temps de manger le midi, ou pensent davantage à manger sur le pouce afin de gagner du temps à envoyer des SMS ou regarder Youtube. C’est ce genre de mode de vie qui à permis
    l’évolution croissante du véganisme, mais pas que...

    En plus de la raison évoquée ci-dessus, l’éthique est au moins aussi importante.
    Dans le reportage Vincent apporte un élément important de réponse en affirmant d’apèrs les dires d’une personne que nous serions supérieurs aux animaux.
    En effet, nous le sommes, et c’est cette même raison qui nous poussent à agir avec recul, sagesse et empathie envers le monde animal.
    L’homme contemporain peut se passer de viande de part son mode de vie, sa technologie et sa science.
    Dès lors, pour quelle raison devrait-il continuer à agir comme si il était encore dans la nature à chasser pour sa survie ? encore que d’après Florence Burgat, qui est tout à fait
    légitime dans le domaine, l’homme préhistorique n’était rien de plus qu’un charognard, et pas le grand chasseur que les récits modernes tentent de nous faire croire.
    Encore une fois, sur E & R, on tente de nous démontrer qu’il existe un « deux poids deux mesures » tout en se complaisant dans certains domaines à ne pas tenir compte de l’ensemble des
    éléments à disposition. Je trouve cette attitude complaisante pour le moins surprenante.

    1/2


  • #1820872
    le 17/10/2017 par Remondo
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Suite :

    De plus, le reportage étant filmé lors d’une manifestation, il est évident que le militantisme y est plus appuyé plus que jamais.
    Nous avons affaire ici à une tranche du véganisme, et pas au véganisme dans son intégralité. Que certains se sentent le devoir de manifester dans la rue pour une prise de conscience massive des conditions d’élevage, d’abattage des bêtes peut sembler extrémiste pour certains, mais leur but n’est pas d’être condescendant ou de montrer une supériorité par la culpabilité générée par leur message, mais avant tout de montrer la réalité du business qui se cache dans ce lobby.
    Et quand certains avancent l’argument du : « ils devraient plutôt agir pour les SDF, et autres personnes défavorisées... » C’est vraiment l’argument de base des gens qui n’en font pas !
    Eux-mêmes, agissent-ils pour leur semblable ? De plus, c’est avec ce genre de mentalité que des traditions éhontées perdurent toujours : Corrida ; le Grindadràp aux Îles Féroé ; à Rapa das Bestas en Espagne ; « KOTS KAAL PATO » au Mexique etc.

    Maintenant, c’est en son âme et conscience que les gens agissent. Si certains préfèrent se voiler la fasse pour continuer de satisfaire un plaisir égoïste, qu’il le fasse, mais qu’il n’invoque pas des raisons aussi pathétiques que la protection des humains pour délaisser toutes les autres.


  • #1820899
    le 17/10/2017 par Keepmeon
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Bravo Vincent, excellent reportage. On peut penser ce que l’on veut des Végans mais, personnellement je mange 100% végétal depuis presque 2 ans. Je n’ai jamais été en si bonne santé.

    Ps : Il faut arrêter d’identifier les végans à des gauchistes ou des abrutis, il y en a moins qu’on le pense. Il y a par contre des gens de tout bord et de tout horizons. D’ailleurs dans le reportage pas un seul n’a dit ah E&R tv les fachos bla bla bla bla..

     

    • #1820946
      le 17/10/2017 par La rochejaquelein
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Oui il étaient plutôt acceuillants. Et parfois avec de bons arguments. Le végétarisme est une chose, l’anti spécisime une autre.


    • #1820954

      Je rebondis sur ce que vous dites, même si les végans ne sont peut être pas politiquement éveillés comme sur ER, ils sont quand même entrainés à aller contre les idées reçues et la société de consommation capitaliste, ils pourront donc aussi sans doute faire de bon dissident politique.
      C’est juste une question d’information, comme le véganisme ou le végétarisme.


  • #1820901
    le 17/10/2017 par arphaoul
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Dommage que Vincent n’ait pas interrogé ces personnes sur les vêtements qu’ils portent ou encore les téléphones/appareils électroniques qu’ils ont dans leurs poches.

    Ils sont sensibles à la souffrance animale mais sont-ils aussi rigoureux dans la sélection des produits non alimentaires qu’ils achètent ? Où et dans quelles conditions ces produits sont ils manufacturés ? Je comprends tout à fait que l’on soit sensible à la souffrance animale mais ne devrait-on pas se soucier en priorité de la condition de nos semblables ?

     

    • #1821157
      le 17/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ arphaoul
      L’un n’empeche pas l’autre....
      La beaute du veganisme vient aussi du fait que refuser de participer a l’exploitation animale revient aussi a empecher une certaine exploitation humaine...

      - Avez vous deja entendu parler des conditions de travail des quasi exclaves modernes de ceux des ouvriers de l’industrie animale... ??

      - Avez deja entendu parler des pays du tier monde qui au lieu de nourrir leurs populations, produisent et exportent des cereales qui vont nourrir les animaux que VOUS consommez ??

      - Avez deja entendu parler des millions de personnes qui decedent chaque annee a la suite de maladies de civilisation causees par les viandes/poissons/oeufs/produits laitiers ?? Ces produits qui contiennent : Graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques

      #PistesDeReflexion....


  • #1820913

    Aujourd’hui j’ai éclaté 4 grosses mouches dans mon restaurant. Je ne les ai heureusement pas entendu crier.
    Saloperies de cafards !!!


  • #1820937
    le 17/10/2017 par La rochejaquelein
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    S’occuper du sort des animaux est-ce que c’est une préaucupation de bourgeois ? Et journaliste est-ce que c’est un métier de bourgeois Vincent ?

    La surconsomation de viande est un pur produit du capitalisme américain des années 1920. La publicité naissante s’en est emparé pour écouler la surproduction. Le neuveu de Freud en l’occurence. Son livre : Propaganda, ou comment manipuler les masses. Les américains se sont mis à boufer des céréales et du bacon le matin pour écouler cette surproduction. Les femmes par le truchement des feministes se sont misent à fumer pour le plus grand bonheur de Philips Morris.

    Pour ceux qui ont eux des grand-parents paysans, ils se rappelerons sans doute que ceux-ci ne mangaient pas de viande tous les jours. Après les croyances de chacun sur la concience animale... Manger de la viande chaque jour est une abération pour la santé, la planète (surproduction, polution) et selon la croyance de chacun un acte peu moral.

     

    • #1820990
      le 17/10/2017 par Bernard Lapotre
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      J’imagine que vous vous préoccupez du sort des fourmis quand vous marchez ou du sort des planctons quand vous nagez. Ou bien êtes-vous coupable de discriminations entre les espèces vivantes ? Êtes-vous formicophobe ?


    • #1821142
      le 17/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Bernard Lapotre
      Argument fallacieux. Definition du veganisme :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Notre simple existance sur terre signifie que des etre sentients meurent. Ce n’est parce que l’on incapable d’eliminer toute souffrance/mort qu’on ne doit pas tout faire pour les reduire. Cela commence par la souffrance/mort d,animaux que VOUS consommer.... Celles la (de mort) sont moins abstraites.... CQFD


    • #1821309
      le 17/10/2017 par Bernard Lapotre
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand
      Je veux bien qu’on ait cherché à combattre toute forme de cruauté et d’exploitation entre humains (et encore, en étant taquin, on pourrait dire que la traite négrière a été abolie grâce au progrès technique et non grâce aux mobilisations noires, tout comme la parité ou le droit de vote des femmes sont des droits accordés et non acquis au terme d’un combat victorieux), je veux bien que des gens soient végétariens chez eux, dans un cadre privé ; et je veux bien qu’on critique les chaînes alimentaires industrielles...
      Mais avec le végan, et en particulier dans ses gesticulations politiques, on est au paroxysme de la lubie bourgeoise bien-pensante moralisatrice. Une sorte d’ethno-masochisme étendue à l’ensemble de la race humaine... La Veggie-pride est au végétalisme ce que la gay-pride est à la sodomie : une manifestation narcissique, vulgaire et bruyante.
      D’ailleurs je ne vois pas pourquoi on devrait se fatiguer à argumenter face à ce genre de choses, tellement on marche sur la tête. Aucune autre espèce que l’humain n’éprouve autant de considération envers son environnement et sa faune (élevages, refuges animaliers, parcs naturels, rationalisation de la chasse...)


    • #1821633
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Bernard Lapotre
      -  La science nous a demontre depuis longtemps qu’il est tout a fait possible de vivre SANS produits animaux.
      -  La science nous a demontre que les viandes/poissons/oeufs/produits laitiers contienent (en function de leur origines) des Graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques qui sont responsables des maladies de civilization qui nous tuent a petit feu.
      -  La science nous a demontre que l’industrie animale – NECESSAIRE quand l’on veut nourrir la planete avec des viandes/poissons/oeufs/produits laitiers – est l’industrie la plus polluante et la plus devastatrice que l’homme ait pu creer
      -  Infliger la souffrance et in fine la mort d’etre vivant sentients, juste par tradition, paresse, gout est completement immoral et non-ethique

      Les veggies prides sont la pour le rappeler a ceux qui le savent deja, et l’apprendre a ceux qui sont encore ignorant et/ou noye dans la propaganda carniste depuis leur naissance.

      Saviez vous qu’avant meme la creation de monnaie, les ANIMAUX de betail etaient une source primaire de richesse ? Cela porte un nouvel eclairage sur le pourquoi du comment l’homme se sent tellement superieur aux autres animaux qu’il decide de la valeur de LEUR vie….

      Tout le jargon pompe, copie et colle de Mr. Soral ne justifiera en aucun cas ces faits.

      Vous justifier le fait de tuer simplement pour le plaisir. Voici la simple verite.


    • #1821678

      cf : Rapport Campbell. ( The China study).


  • #1820939

    les 2 commentaires les plus intéressants sont les 2 derniers le black qui décris avec justesse l’absurdité de notre sur-consommation de viande qui fais que beaucoup jetent la moitié de ce qu’ils achétent, et le petit gars en dernier qui décris bien les habitudes quotidiennes absurdes lié au capitalisme libéral qui te fera acheter le dernier écran plat ou le dernier iphone au détriment d’une nourriture saine mais a moindre marge pour l’industrie !! en tout cas félicitation a vincent ses reportages sont toujours intéressant !!


  • #1820993
    le 17/10/2017 par Bernard Lapotre
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Concernant la récupération du végan par le Marché, citons le très récent sandwich McVeggie d’un célèbre fast-food américain...

     

    • #1821170
      le 17/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Bernard Lapotre
      Personne n’est oblige de consommer des aliments transforme, ou des burgers de fastfood. Perso, j’ai appris a faire ma propre cuisine a base de fruits/legumes/graines/noix/feculents. Youtube/google permetent de se mettre a jour a son rythme tout en evitant la dependance aux multiationales qui nous refourguent des produits hautement transformes et souvent a faible valeur nutritive ajoutee.... CQFD

      PS : Pas besoin d’etre riche/bourgeois pour cela, les populations les plus pauvre du mondes sont quasiment vegetaliennes.


  • #1821016
    le 17/10/2017 par Borntogrowl
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Qu’on le veuille ou non, les gens de cette vegan pride, comme tous les mouvements de masse qui se permettent de parler au nom d’autres êtres vivants, ont un côté extrémiste voire dérangeant.
    J’attends que tous ces égoïstes qui ont des animaux de compagnie, pour leur propre plaisir en plus, les libèrent dans la nature. De quel droit on retire des animaux de leur milieu naturel ?

     

    • #1821160
      le 17/10/2017 par STEF de MARS
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Les chiens n’ont pas de milieu naturel, contrairement à leur ancêtre le loup.


    • #1821175

      Ca se saurait si les animaux pouvaient défendre leur cause. Il faut bien que des gens soient les voix de ceux qui n’en ont pas ! Les animaux comme les enfants ont besoin de porte parole et je ne vois pas en quoi cela est dérangeant. La où je vous rejoinds, c’est sur le problème de la domesticité des animaux et il faut savoir que les vegans ne les achètent pas et militent aussi pour la fin de l’exploitation et appropriation de l’animal domestique. Ils les sortent de l’enfer des cages de refuges, de l’errance de la rue, etc. Mais en aucun cas ils ne favorisent la marchandisation des etres vivants qu’ils soient humains ou non humains. Pour un vegan, un animal ne doit effectivement etre la propriété de personne. L’idée serait plutot que si un animal demande asile et protection, à l’etre humain de l’accepter ou pas, mais en aucun cas user de la reproduction pour arracher les bébés à leur mère et leur donner une vie le plus souvent de tristesse et de misere enfermés dans des appartement ou de petits jardins.


    • #1821176
      le 17/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Borntogrowl
      ce commentaire est semi recevable. Il est tres facile de se rendre compte que les animaux ne desirent pas etre exploite. Pas besoin de parler la vache, le cochon, le poulet ou le poisson.... Aucun animaux n’a envie de souffrir ou de mourrir.............. Reflechissez.

      Par contre l’argumentaire contre la possessin d’animal de compagnie peut se defendre..... quand il s’agit d’animaux bride uniquement pour les nouveaux achats... C’est la loi de l’offre et de la demande.
      Par contre ce argument tombe a terre quand il s’agit de secourir les animaux qui sont orphelin et qui sont destines a l’euthanasie et qui ont perdu tout instinct de survie naturel.....

      Ca devient trop facile de demonter l’argumentaire anti-vegan.... la pluspart n’est pas instruit sur le sujet.... Mais cela change, notemment grace a l’association L214. Vincent aurait eu un point de vue beaucoup plus eclaire s’il avait eu l’occasion de les interroger... Piste pour une autre interview ? je croise les doigts.


    • #1821381
      le 17/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Tonytruand, pourquoi les Massaï et les Mongols ne font pas pousser de légumes ? parcequ’ils vivent sur des terres pauvres où l’élevage est la seule ressource, et ils ne sont pas les seuls à vivre sur des terres pauvres, seul 10% des terres émergées sont arables.
      Quelle proportion de ta nourriture produis tu ? tu le laisses faire par d’autres ?
      Les militants végan sont des parasites petits bourgeois qui ont le choix de consommer et qui veulent imposer leur façon de voir aux producteurs, le vers sort de la pomme pour donner des conseils à l’arboriculteur...
      La polyculture élevage permet de vivre au plus grand nombre en exploitant les maigres ressources des terres pauvres.
      Quand je regarde les systèmes qui ont perduré à travers l’histoire de l’humanité, si je compare cette histoire à une vie d’homme, le végan est un bouton d’acné.


    • #1821687

      Laurent71 : Tu devrais te renseigner sur l’histoire de l’agriculture en Inde.
      Ils cultivaient déjà et étaient végétarien alors qu’en Europe, il n’y avait que des hommes des cavernes.
      Ensuite personne n’oblige quiconque a devenir vegan, ou est le flingue braqué sur la tempe ?
      C’est juste de la diffusion d’information pour ceux que cela intéressent.
      Ceux que cela dérange doivent se poser la question pourquoi ?


    • #1821815
      le 18/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Jay, déjà l’Inde c’est principalement des sols alluvionnaires, d’un point de vue agronomique, c’est dans le très bon, ensuite pour ce qui est de mes ancêtres hommes des cavernes qui ne cultivaient pas la terre, un de mes aïeux me l’a confié grâce au bouche à oreille, les rendements en blé chutent pendant les ères glacières parce que le gasoil gèle dans les tracteurs. Les hommes travaillent la terre, la terre façonne les hommes(C’est un truc pas facile à comprendre pour le citadin moyen, Frédéric Delavier ouvre quelques pistes de réflexions...).
      Pour le flingue sur la tempe, ces chers vegan, qui ne sont qu’amour et douceur, rejettent toute forme d’exploitation des animaux, les considérant comme nos égaux(Une frontière de plus qui tombe...), alors en tant qu’éleveur, pardon, gérant d’un camp de la mort pour animaux(Shoanimale ?), je suis à leurs yeux l’ennemi, non content d’être déjà un antisémite, un raciste, un homophobe, un misogyne, bref un homme blanc hétérosexuel de culture catholique, me voila en plus spéciste ! C’est vrai que je ne suis déjà pas un farouche partisan du suffrage universel, alors l’élargir aux lapins...
      Ensuite pour voir ce qui tient juste de la diffusion d’information, c’est vrai qu’au début c’est présenté comme ça, puis si tu résistes, le ton monte, je te conseille de reprendre tout le fil depuis le début, tu verras le gentil végan du début est devenu un activiste chiant qui ne tolère pas d’avis contraire.
      Enfin le véganisme, comme tous les autres faux combats, n’est là que pour détourner du seul vrai sujet, qui il me semble est dis et redis inlassablement par le fondateur de ce site, militer pour de faux combats c’est le courage des lâches face au combat ultime.
      PS : Article 1, le chef à toujours raison.
      Article 2, en cas de doute se référer à l’article 1.


  • #1821137
    le 17/10/2017 par Meyer Habib-bop-a-lula ♫♪⋆
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Il me semble avoir vu Pipo & Pompo dans cette foule ....je savais pas qu’ils étaient vegan... ils m’ont menti alors ?

     

  • #1821163
    le 17/10/2017 par mik ezdanitoff
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Bon courage aux types qui se tapent une vegane. Car niveau hystérie (j’en connais), on a rarement fait pire hormis les féministes et anti-racistes (d’ailleurs elles le sont généralement aussi... en même temps).

     

    • #1821234
      le 17/10/2017 par Matthieu01
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Surtout que le véganisme a des liens de plus en plus dénoncés avec l’asexualité. Refuser la mort c’est refuser la vie comme on dit souvent sur le transhumanisme, cette réflexion semble s’appliquer aux modes alimentaires (valable dans les deux sens d’ailleurs, l’excès de consommation de mort semble l’aimanter, à en raccourcir la vie des ’mangeurs de cadavres’).
      Le véganisme, sous ses dehors de préservation de toute vie, fait en fait partie des idéologies de mort.


    • #1821262
      le 17/10/2017 par Végète à rien
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Mik,

      Tes généralisations sont stupides et débiles, mon amie est vegane et n’est pas hystérique du tout, elle est tres gentille et n’a jamais participé a une veggie pride... Elle est bac +5 et probablement plus maline que ta bécasse qui regarde la couleur de peau des mecs qu’elle rencontre.

      Bref, que de conneries sur ce fil, des abrutis qui pensent que les vegans ne savent pas que les oeufs industriels ne sont pas fécondés (alors que les vegans n’en mangent pas parce que les poussins males sont broyés), des crétins qui pensent que les vegans sont pour l’IVG (alors qu’on est contre a 100%), des idiots qui pensent qu’on ne connait pas la campagne alors qu on y vit (tout le monde n’est pas citadin !), des cons qui mettent la souffrance humaine dans la balance pour fuir le débat (je suis végé et quand vous aurez donné aux pauvres le centième de ce que j’ai donné, on en reparlera ! Il faut TOUT faire : s’occuper des animaux ET de la souffrance humaine, abrutis, va !), etc.

      A force de grandir, ER a rassemblé de nouveaux membres complètement ignares, ce n’est plus comme avant, au début, on avait en permanence des interventions super intelligentes, mais aujourd’hui, ya tous les merdeux incultes qui viennent troller des âneries.
      Ecoutez les vieilles videos de Soral des débuts d’ER, lisez lisez lisez ! Et reflechissez, au lieu de balancer vos préjugés débiles !
      Merde, quoi...


    • #1821320
      le 17/10/2017 par Matthieu01
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      "Tes généralisations sont stupides et débiles, mon amie est vegane"
      Votre individualisation est encore bien plus stupide et débile, la quasi-totalité des végans ne sont pas votre amie.

      "plus maline que ta bécasse qui regarde la couleur de peau des mecs qu’elle rencontre."
      La préservation de la diversité humaine est une chose essentielle pour tout le monde.

      "conneries, abrutis, crétins, idiots, cons, abrutis, complètement ignares, merdeux incultes, troller des âneries, préjugés débiles"
      Je ne m’emporte pas à la légère, mais là franchement, va changer ton tampon ma fille, tu salis tout le fil !


    • #1821325
      le 17/10/2017 par ElleEstOuLaPoulette
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Végète à rien

      Ton commentaire à lui seul justifie la réflexion de Mik Ezdanitoff.

      Je peux comprendre que tu n’adhère pas à beaucoup de commentaires, mais insulter tout ceux qui ne sont pas sur ta ligne et en plus en te faisant passer pour un vieux de la vielle d’E&R d’une soit disant belle époque "intelligente". Une chose qui est sûre c’est que tu n’en n’est pas le reflet, loin de là.

      On sent une certaine haine dans ton crachat, et pourtant je croyais que ça rendait les gens plus sains et mieux dans leur peau. Visiblement, ça n’a pas impacté ton stress et ta capacité à admettre la diversité des opinions.

      Ce n’est pas le carnivore qui me fait peur, c’est le gars qui fait une montée de lait rien qu’à la lecture d’un commentaire qui lui déplaît, un peu comme toi. Je n’ai aucune peine à m’imaginer ce que des personnes intolérantes peuvent pondre comme connerie sous l’effet de la colère !

      Je ne penses pas qu’on puisse vraiment aimer les bêtes en ayant autant de colère et de haine vis-à-vis de ses congénères, ou alors on doit être dans le domaine de la schizophrénie latente.

      Amicalement.


    • #1821327

      @ végète à rien

      Ce qui est sûr c’est que comme tout bon gauchiste qui se respecte vous insultez tout ceux qui ne pensent pas comme vous. C’est toujours la même chose, ceux qui parlent le plus de tolérance sont ceux qui la pratique le moins. Vous parlez de respecter les animaux mais n’êtes pas même capable de respecter votre prochain... Vous voyez c’est très facile de se recevoir une leçon de morale.


    • #1821347
      le 17/10/2017 par mik ezdanitoff
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ végète à rien
      Que voici un pseudo véridique... tu connais "ma bécasse" ? moi par contre, employeur/chef d’entreprise, j’ai vu défiler des dizaines de véganes dans ma boîte, et je sais de quoi je parle. Compassion plutôt raison, pitié plutôt que justice, et ce, pour tout. Et a vie de grands enfants. Schopenhauer l’écrivait dans "essai sur les femmes". Quand tu auras un peu d’expérience des femmes tu cesseras de porter ta transhumaniste bac+5 sur un piédestal.


    • #1821404
      le 17/10/2017 par Milouz
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Vegète à rien



      ... des crétins qui pensent que les vegans sont pour l’IVG (alors qu’ON est contre a 100%)



      La communautarisation, encore et toujours. J’attends la suite des arguments à base de "Bandes d’ignares, LE vegan fait ceci cela".

      Et rassure-moi, si une personne prétendant appartenir à la "communauté vegan" te dit qu’elle est pour l’IVG, tu la caillasses direct vu qu’elle ne respecte pas les préceptes de "TA" communauté ?


    • #1821408
      le 17/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Végète à rien, c’est une devise ?
      Pour ce qui est de l’avortement dans "Les Cahiers Antispécistes" tu peux trouver un article intitulé "Egalité animale et avortement" où ces "idéologues" sont clairement pour l’avortement !!!
      Je te conseille aussi "Féminisme et vivisection", j’ai toujours pas fini d’en rire.


    • #1821532
      le 18/10/2017 par mik ezdanitoff
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je vais vous dire, moi, ce qu’est l’archétype de la jeune fille végane.
      20 ans, pro-avortement intégral, ne veut pas d’enfants pour ne pas "abîmer son corps", et parce que "il vaut mieux s’occuper de ceux qui sont déjà là", et "accueillir plus de migrants" dans ce but. Féministe, tout en étant évidemment ultra-vénale et matérialiste ; opposée à toute forme de tradition ; en gros, un véritable petit cyborg d’ingénierie sociale, qui pourrait avoir été fabriqué par Soros dans un but de destruction civilisationnelle.


    • #1821698

      Je ne suis pas vegan juste végétarien depuis 30 ans.
      En tout cas si on parle d’hystérie, je la vois directe dans tous ces commentaires débiles contre les végans.
      Tout ceux qui réagissent contre de façon virulente et hystérique devraient se poser rapidement la question pourquoi et faire une auto psychanalyse avant de tomber dans la névrose.
      C’est grave, on dirait que vous avez tous un flingue sur la tempe...


  • #1821179
    le 17/10/2017 par tonytruand
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Avant de laisser un commentaire, j’exhorte le lecteur a

    - S’informer sur la definition du veganisme : Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

    - Considerer le point de vue des animaux qui sont exploites

    - Se mettre a jour sur les beoins nutritionels de l’etre humain.


  • #1821182

    Oui oui.... c’est vrai que le Fr mange moins parce qu’il boycotte et ce n’est surtout pas par manque de fric ! Bon, si je comprends bien, mes ancêtres mes cousins oncles.. tout ceux dans mon entourage qui bossent encore la terre à l’ancienne et quasiment sans machine, pourraient se nourrir avc des salades et carottes et avoir la pêche ? ? C’est facile de devenir vegan à rien foutre de ses journées, ou encore à tafer ds des jobs assis toute la journée ! Le Fr se perd à chercher l’erreur là où elle ne se trouve pas forcément.. est ce que le chat et chien de ses personnes est CONTENT de vivre 24/24 ds leur appartement minable de Paris ??? je demande à voir... Cependant en ce qui concerne la souffrance des bêtes, il faut être sacrément salopards pour ne pas être d’accord d’y mettre fin ! Le monde des bobos selon moi !


  • #1821219

    Ce qui me dérange dans le combat végan (et dans tout autre mouvement portant un nom) c’est qu’il s’agit d’ idéologie bien défini et strict.
    La preuve en est que dans ce documentaire on entend une jeune femme dire que l’on pourrait consommer de la viande en respectant le bien être animal SAUF que cela ne serait pas l’idéologie végan.. OK
    Mais pourquoi ce besoin de se caler dans une case ?
    Je suis chasseur et je subis souvent des insultes venant de personnes anti chasse ce qu’ ils ne savent pas que j’agis également pour le bien être animal !
    (Je ne suis pas de ces chasseurs alcooliques qui tirent sur tout ce qui bouge..)
    Effectivement, je ne me nourris que de la viande que je chasse, j’ai décider de boycotter l’industrie agro alimentaire et je ne suis pas encore près à arrêter la viande .Peut être un jour .. mais je ne suivrai pas forcément une idéologie ou quoi que ce soit .. Soyez vous :)

     

    • #1821848
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Den
      Commentaire ultra SPYCHOTIQUE.
      "Je mets une balle en PLEINE TETE a un animal sentient et qui n’as aucunement envie de mourrir POUR SON BIENETRE" Mais biensure.... Je me demande souvent si les gens reflechissent avant de nous proposer leur idees...


  • #1821254
    le 17/10/2017 par Lobster
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je suis souvent dérangé par l’emploi de substantifs postérieurement à l’emploi de leur adjectif. Je m’explique. Il y a quelques années, on parlait d’une personne comme étant raciste ou végétarien ou carnivore... Maintenant cet adjectif, qui qualifiait un aspect, une part de la personnalité d’une personne, est utilisé en substantif : un raciste, un végétarien, un carnivore, etc... comme si cette catégorie la définissait comme un tout, interdisant la nuance. L’ensemble de la personnalité d’un individu résumée en un mot, très vite catégorisable donc. Ne pourrait-on y voir un truchement de langage divisant d’autant plus facilement et rapidement les personnes en catégories ? Ce raccourci langagier ne mène-t-il pas inconsciemment à définir un individu comme un tout, alors qu’il ne devrait référer qu’à une partie ?

    On voit souvent dans les reportages des personnes d’extrême gauche résumant une argumentation à propos d’une personne par un substantif : "c’est un raciste". La personne visée est directement catégorisée et notre comportement vis à vis d’elle formatée. Alors que si on dit d’une personne "qu’elle est raciste", on ne la définit pas dans son ensemble, mais on mentionne une de ses attitudes, de ses opinions, laissant la place à beaucoup d’autres dimensions.

    Bref, pour résumer, ce remplacement de l’adjectif par son substantif est pour moi une manie de langage facilitant la division d’une communauté en catégories distinctes (dans le sens inverse d’un processus de réconciliation quoi...)

     

    • #1821340
      le 17/10/2017 par ElleEstOuLaPoulette
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Bonne analyse.

      C’est très certainement une conséquence du communautarisme et de la simplification de toutes choses dans nos sociétés malades. La catégorisation est un concept inique dès lors qu’il sort du cadre universitaire pour dominer le sociétal. Mélangé aux phénomène de mode, de tendance, la masse informe a de plus en plus besoin de s’identifier à un ou plusieurs groupes tout en exacerbant paradoxalement un individualisme qui n’est probablement pas inconsciemment assumé.

      Le côté mercantile de la société a besoin d’un codification simples et facilement identifiable par le consommateur. Il suffit de voir la terminologie anglo-saxonne abonder dans le domaine qui concerne cette page pour bien comprendre que tout est déjà récupéré par le système. Tout comme le bio en son temps.

      Le "bio" précède l’agro-alimentaire destructeur, qui nous le ressort en moins bon et beaucoup plus cher. Ni vu ni connu je t’embrouille, par ici la monnaie les blaireaux.


    • #1821587
      le 18/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ ElleEstOuLaPoulette : vous avez sûrement bien vu, mais quelle option quand on a des soucis de santé et qu’on aimerait manger le plus sainement possible sans pesticides ? (Bon sang, chaque fois que je vois votre pseudo il me faut un épisode de Kaamelott...)


    • #1822809
      le 19/10/2017 par ElleEstOuLaPoulette
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @giustizia

      Pour ceux qui ont des problèmes de santé, effectivement faire très attention a son alimentation n’est plus un choix, ni un effet de mode. C’est une obligation.

      Mon neveu a des problèmes cutanés et depuis qu’il s’est intéressé à son alimentation, il a de nets résultats. Cependant, il n’a pas encore identifié très exactement ce qui lui cause ses problèmes.

      Deux choses :

      1) Beaucoup de problèmes liés à l’alimentation sont dus à l’agro-alimentaire. Ce qui inclus tout ce qui est pesticides et autres pollutions des terres, des cultures jusqu’aux rivières. Mais aussi la chimie qui domine l’alimentation en terme d’additif. Des conservateurs aux colorants.

      2) La saveur et une meilleur hygiène du corps retrouvés par les végétariens est une conséquence du point 1). La détérioration de l’alimentation est une conséquence de l’alimentation de masse et de la globalisation du monde. Avant les supermarchés, les produits étaient locaux, de saisons, et certainement pas beaucoup plus cher que ce qu’on paye aujourd’hui avec l’arnaque de la monnaie unique.

      La réalité c’est que tout débat qui ne prend pas en considération ces questions est obsolète. La condition animale n’étant qu’une conséquence de ce postulat. Et comme tout résolution d’un problème passe par l’annihilation de la cause et non des conséquences. On brasse beaucoup de vent.

      La seule porte de sortie viable pour tous c’est de détruire ce système à tout jamais. Et quand j’utilise le terme détruire, je le pèse vraiment. C’est une question de vie ou de mort pour les générations futures.

      Pour Kaamelott, oui c’est un clin d’œil au frère de Karadoc ;)


  • #1821382

    Tout cela c’est du conditionnement émotionnel, les gens, tu leurs montre un peu d’hémoglobine (abattoir, WWII) et ils adhèrent direct à la théorie que tu leurs propose pour en revoir le moins possible (vegan, peace-and-love).

    J’ai 30 ans (sur 32) de « végétarisme-athéisme(*)-pacifisme », c’est vous dire l’aveugle que j’ai été. Les vegans, c’est juste une nouvelle corporation d’hypocrites-égoïstes. Essayer de leur parler d’avions d’épandage, de franc-maçonnerie ou de la shoah et ils se ferment comme des huîtres en te répondant « moi, je m’occupe pas de ça ».
    Un jour j’étais sur un chantier participatif (maison paille), j’étais juste entrain de lire un livre assis sur la pelouse dehors et par « malheur » j’étais assis en tailleur (je trouve cette position confortable), un gars viens pour me parler et cash il me dit « ah excuse moi, j’avais pas vu que tu était entrain de méditer », mort de rire, le type dès qu’il voit quelqu’un en tailleur, c’est direct méditation-à-ne-pas-déranger.
    Un ancien gendarme m’a donner l’explication de pourquoi on est obligé de porter un tee-shirt en voiture, c’est pour qu’en cas de crash, on évite de voir trop de sang et de boyaux humain à l’air, c’est moins choquant. On en reviens à la grenouille dans sa casserole, eau bouillante (hémoglobine), elle saute, eau chaude à petit feu (avions d’épandage) tout baigne. Les gens rêves d’être immortels alors on cache le sang (tee-shirt), les vieux (maison de retraite), les morts (morgue) et maintenant on va fermer les abattoirs. Allez je vais mater chicken-run, paix sur Terre, les petits oiseaux et tout le tremblement.

    (*) dans le milieu écolo, ils croient beaucoup à « Gaïa - esprit de Terre Mère », Dieu en revanche, un ringard, un has-been mais pas de bol pour eux, Dieu aime toutes ses brebis.

     

    • #1821580
      le 18/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Excellent Jalon ! et complet votre message. Bon sang que ces gens manquent de bon sens, tout simplement.


    • #1821818
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ jalon
      commentaire sans beaucoup d’interet, base sur l’attaque Ad Hominem et qui explose en plein vol face a la definition du veganisme :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.


  • #1821411

    M’est d’avis que la fracture qu’il existe entre le citadin et la nature provoque des extrêmes :
    D’un côté, un je m’en foutisme total illustré par le développement des fast food.
    De l’autre, la sacralisation de la nature, perdue et rêvée, et c’est le cas des vegans me semble-t-il.
    La réalité, c’est que dans un poulailler, une volaille blessée se fait systématiquement becter à mort par ses congénères.
    C’est qu’un cochon plus petit sera toujours le dernier à accéder à la mangeoire (si intelligents soient-il !). Et cela est valable pour tous les animaux que je peux observer dans la ferme ou je travaille. Même chez les chats, les chiens, ...
    Je ne dirai pas que l’amour n’existe pas chez les animaux. Mais leurs relations est principalement basée sur un rapport dominant/dominé.
    Il y a de l’affection chez les animaux, il y a de l’instinct maternel , mais il y a aussi de la violence, de la souffrance, sans oublier la mort. Et cela, les végans l’occultent totalement !! Par ignorance et idéalisme.
    Je remarque que beaucoup de végans prête allègrement des traits de caractère voire des goûts humains aux animaux. Faire bouffer des légumes à son clébard étant l’exemple le plus flagrant des absurdités qui en découle.

     

    • #1821822
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Bruno
      commentaire fallacieux. Si vous voulez VRAIMENT apprendre sur le comportement des animaux, ayez au moins la droiture intellectuelles de les observer dans leur milieu naturel, au lieu de prendre comme reference des situation d’extreme stress sanitaire, physique et emotionel....
      Je me demande comment VOUS reagiriez si VOUS etiez soumis aux memes conditions.

      Et pour finir, l’etre humain avec sa capacite intellectuelle a aussi acces a l’ethique et la morale.
      Concepts qui ne justifient absolument pas le fait de faire souffrir et tuer des animaux innocents alors que nous avons a disposition la connaissance, l’education et des alternatives viables.


    • #1822901

      Bonjour Tonytruand,

      Puisque vous y tenez. Prenons l’exemple des lions, ou des loups. Mère très tendre avec leurs petits, entente et coopération parfaite à la chasse, MAIS quand il s’agit de bouffer un morceau de viande, ... C’est d’abord les mâles, les plus gros, puis les femelles dominantes, puis les plus jeunes. C’est pas vraiment : "passe ton assiette, je te sers ! ". C’est un grognement et une tatane pour celui qui qui fait le malin.

      Donc, le rapport dominant/dominé n’est pas une affabulation d’éleveur sanguinaire.

      De plus, vous semblez bien renseigné sur mon activité agricole. Les élevages dont je parle sont fermiers, 1 ha de parc en forêt pour 15 cochons. Ils ne sont pas stressés je vous l’assure, beaucoup moins que vous et moi. La "droiture intellectuelle" dont vous parlez implique, il me semble, l’humilité, et donc une certaine mesure dans les propos et les jugements.

      Je vous renvoie à mon précédent commentaire "fallacieux", du 16/10 à 22:57, dans lequel je pense justifier, en parti, que l’élevage est nécessaire à l’équilibre agricole.

      Et je tiens à vous rappeler, en passant, qu’il existe une agriculture paysanne dans notre pays, qui fait comme elle peut pour survivre, perpétuant des traditions séculaires et respectant au mieux l’environnement et les animaux. Le reste étant de l’industrie agroalimentaire.


    • #1823245
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Bruno
      Pourquoi essayer de baser les comportements humains que sur certains comportements d’autres animaux ? Les lions par exemple TUENT certains de leur rejeutons pour diverses raisons. Cela veut il dire que nous devons en faire de meme ? Non. L’homme, pas comme les animaux jusqu’a preuve du contraire, a acces a la science, la technologie, mais aussi la morale, et l’ethique.

      En les utilisant a bon escient on se rend compte que l’homme est capable de vivre en minimisant, voir erradiquant l’exploitation les animaux. C’est un fait.

      Maintenant que vous me disiez que cela est plus difficile pour certains, j’en conviens. Mais cela n’enleve rien au fait que si c’est possible pour quelqu’un, et que cette personne cherche a reduire son impacte negative autour d’elle, le veganisme EST la solution.

      Vous me parlez de fumier d’origine animale, je vous avoue que je ne suis pas un expert en la matiere, mais je connais au moins le compostage et je sais qu’en pleine nature, la matiere organique est principalement issue des feuilles/branches mortes, champignons etc… La nature n’a AUCUN BESOIN du fumier agricole ou des engrais de Monsanto.

      Avez vous explore cette piste ? Et la permaculture ? E&R en fait pas mal la publicite et ca marche.

      J’essaye de vous toruver des excuses, mais jusque la, echecs.


    • #1823639

      Les feuilles mortes et le bois c’est principalement du carbone. Donc compost = carbone. Le fumier, en revanche, c’est de l’azote et c’est la principale nourriture des plantes. Les champignons qui décomposent la matière organique consomme beaucoup d’azote. Donc, beaucoup de compost = champignons = concurrence pour l’azote avec le légume. Capito ?

      Toujours est-il que l’on ne trouve pas beaucoup de légumes dans nos forêts. S’ils aiment tant les feuilles et les champignons, pourquoi ?

      La permaculture ? Je ne connais aucun exemple concret à ce jour de permaculteurs qui vivent à 100% de leur activité agricole. Une bonne partie des revenues proviennent souvent des formations qu’ils dispensent, l’exemple le plus magistrale étant la ferme du Bec Hellouin.
      Un formateur me disait : "Mais vous êtes cons, vous, les paysans. Les permaculteurs se font payer, chers en plus, par leurs élèves/stagiaires. Et vous, vous vous faites chier à payer des apprentis ?! Mais vous n’avez rien compris !" C’était de l’ironie, bien sûr.

      Par contre, la permaculture ne se prive pas de fumier, au contraire. Une butte avec un peu de compost et beaucoup de fumier, c’est souvent la recette miracle de cette discipline.

      En fait, tes arguments sont légèrement contradictoires.


    • #1825076
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Bruno
      J’avoue ne pas etre un expert sur la permaculture ni sur la complexite du biotope des sols agricoles. Mais je peux dire, apres avoir vu plusieurs documentaires sur la permaculture et l’agriculture, qu’une piste a explorer serait la revitalization des sols. Malgres son but avouer de ramener de la matiere organique aux sols asseches, elle ne requiert pas forcement de fumier. Et les cultures poussent sur des sols vivants. Je vous renverrais donc vers des vegans specialises dans ce domaine des que j’en trouve.

      L’ingeniosite de l’etre humaine couple a sa compassion, son ethique et ssa morale peuvent permettre de mettre en place des systemes plus respectueux de la vie animale, d’autant plus qu’elle peut etre sentiente. Il y a surement des choses qu’on ne connait pas encore, mais rien n’empeche de cherche si cela signifie que moins d’animaux innocent ont a souffrir et mourrir.

      On apprend tous les jours.


    • #1825369
      le 23/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, cesse de regarder des vidéos, les cultures poussent sur des sols vivants, Bruno t’as déjà expliqué gentiment que l’humus c’est surtout du carbone et que tes légumes et tes céréales ont besoin d’azote.
      A quoi bon t’expliquer puisqu’il te faut l’expertise d’un végan...
      Après ça t’iras encore dire que t’es pas un communautaire...


    • #1825749
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @laurent71
      Contrairement a vous Laurent, je ne suis pas fermer a la connaissance. Il y a des gens la dehors qui sont specializes et qui partagent leur connaissances et leurs experiences. On est tous d’accord qu’ils faut un sol vivant pour une agriculte saine. Revitaliser des sols morts, des gens y arrivent tres bien dans les deserts les plus arides du monde, alors pourquoi pas vous ?

      La magie d’internet est dans le fait que ces resources deviennent accessible a qui cherche.

      Quand est ce que VOUS commencerez ? Je ne suis pas agriculteur, mais on dirait que j’en sait un peu plus que vous sur ce sujet particulier… Pas de honte a avoir, je vous rassure, car on apprend TOUS LES JOURS.


    • #1825883
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, encore une fois youtube n’est pas la solution pour tout, tu arrives peut être à faire le malin devant les copines du lycée, mais depuis le temps que tu déblatères, tes incohérences sont presque aussi visibles que ton acné.
      Encore une fois tu tentes une pirouette en parlant de l’expérience des autres que tu as survolé, et prétend en savoir plus qu’un agriculteur sur la vie du sol, alors que quelques commentaires au dessus tu avoues "ne pas être un spécialiste"(on s’en doute.) de la question.
      Je n’ai pas besoin de revitaliser mes sols, ils sont vivants, c’est principalement des sables granitiques et des limons(7%d’argile dans le meilleur...), ce sont des sols qui craignent la battance, qui sont porteurs d’eau mais sechants avec pour le tout un PH de 4.5.
      Aussi je demande l’expertise de l’ingénieur chimiste chargé du contrôle des gaz(abus de fayots ?), comment tu fais pour produire des céréales et des légumes sur ces sols là sans passer au minimum par un amendement en matière organique d’origine animale ?


    • #1825947
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Laurent71
      Encore des attaques Ad Hominem sans effets… Les lecteurs vont commencer par se rendre compte que vous etes plustot faible en argumentation… “devant les copines du lycee” “mon acnee” ?? D’ou vous sortez ca ? vous etes devin ?

      Vous avez en tout cas du mal a suivre…. Ou vous vous emellez les pinceaux en tentant de repondre a plusieurs commentaires a la fois. Calmez vous. Sur les sols vivants je repondais a votre commentaire sur les sols NON-ARABLES. Pas sur VOTRE sol dont je ne sais absolument rien. Reveillez vous un peu.

      De plus, je ressens une legere technophobie de votre part… La jeunesse apprend beaucoup de nos jour grace au contenu dematerialise, dont youtube/google sont des fabuleux supports quand on sait quoi et ou chercher.

      Et oui, sur ce sujet en particulier, j’en connait un peu plus, car contrairement a vous, grace aux documentaires en ligne que j’ai vu, je sais que revitaliser un sol mort sans fumier EST possible. Pour savoir COMMENT, j’ai au moins l’humiliter d’admettre que je ne suis pas un expert dans la matiere. Pour avoir la reponse a cette question, 2 solutions a mon avis :
      -  Vous regardez les documentaires fourni
      -  Vous contactez les gens qui reussissent la ou apparement vous avez peur d’echouer.

      Ca va ? Pas trop mal a l’ego ?


    • #1825999
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, encore et encore des pirouettes, et toujours pas de réponse...
      Ne te fais pas de souci pour les lecteurs, E&R, c’est pas jeux vidéo.com.
      Depuis le début je te dis que le véganisme est une lubie de petit bourgeois parasite déconnecté de la realité(Tu sais tout connaître par des vidéos...), et particulièrement inculte en matière de production.
      Tu veux changer le mode de production actuel, encore une fois, comment tu fais ?
      Evite les liens pour des vidéos débiles, explique avec tes mots...


    • #1826425
      le 25/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Laurent71
      Pas de pirouettes. Mon message est tres clair. Je ne suis pas agriculteur, des gens arrivent a resoudre les problemes que vous mentionez (sol vivant, sol non arable). Allez vers eux au lieu de me poser les questions. Vous etes majeur et vaccine, deux bras et un cerveau, faites les recherches…

      On n’a pas besoin d’etre un producteur du primaire pour se rendre compte que tuer des etres sentients innocents sans aucune raison valable, et alors que l’on a acces a des alternatives viables et en quantite, est IMMORAL. De plus, les populations les plus pauvres du monde sont quasiment vegetaliennes car les produits animaux, quand ils ne sont pas subventionnes a mort, sont beaucoup plus cheres que les fruits/legumes/graines/noix/feculents/champignon…. C’est facile a comprendre : Entretenir un animal d’elevage COUTE CHERE. Donc pas besoin d’etre riche ou bobo parisien pour etre vegan. Il suffit juste de s’instruire. #Reflechissez

      Je n’ai pas besoin de changer le mode de production. D’autres dont c’est le mettier (vous je presume…) s’en chargeront. Les consommateurs vontent avec leurs euros. Les producteurs suivent. Je vous fait une chaine pour que cela soit plus accessible :

      Militants vegan -> Consommateurs -> Producteurs

      Ca va la ?

      P.S. : Si vous preniez le temps de regarder les liens proposes, vous vous apercevriez qu’ils sont loin d’etre “debiles”. Au lieu de cela, vous preferez parler SANS SAVOIR.

      P.S.2. : Vous ne comprenez peut etre pas l’anglais… Je vais essayer de trouver des sources en francais alors ;)


    • #1826545
      le 25/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, les populations les plus pauvres de la planète sont quasi végétalienne, par choix ?
      Je pratique la polyculture élevage de manière traditionnelle, qui est un système qui a fait ses preuves au vu des générations qui l’ont pratiqué avant moi.
      Je ne remet pas ton mode de vie en question, c’est toi qui remet le mien en question sous prétexte que je serai : un psychopathe, tortionnaire, tueur, démoniaque, satanique, spéciste, idiot j’en passe et des meilleures...
      Tu n’est qu’un geek déconnecté du réel qui ne connait le monde que par la lucarne d’internet, assez limité pour croire qu’il va changer le monde avec la carte de bleue de papa à la main.
      Je te laisse, j’emmène mes enfants à la pêche cet après midi(encore la souffrance animale...), demain midi en rentrant du marché où je vends mes fromages(il reste encore pas mal de spécistes...) on mange une friture de gardons. C’est qu’j’ai pas qu’internet dans la vie !


    • #1826660
      le 25/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Laurent71
      Que ces populations soient vegetalienne par choix ou pas importe peu. Le point defend ici, apres votre manqué ed comprehension, est que devenir vegan depend plus de l’education que du nombre de zero sur le compte en banque…. Pffff, c’est fatiguant a la fin. Il vous faut un dessin a chaque fois ma parole !

      L’humanite a fait des chose debiles pendant des centaines d’annees, cela ne nous empeche pas d’apprendre et d’evoluer quand on connait mieux. Loin de dire que ce que vous faites est debile. Je dis simplement que d’autres le font aussi en etant VRAIMENT respectueux de la vie d’etres innocents. Vous faites avec les moyens du bord et surtout le niveau de CONNAISSANCES que vous avez. Je ne suis la que pour vous rappeler qu’il y a d’autres moyens et que le monde changera avec ou sans vous.

      Je qualifie vos actions car je vous mets en face de la realite et de la connaissance. TUER pour le Plaisir et quand ce n’est pas necessaire = PSYCHOPATHE, DEMONIAQUE, etc… c’est pas complique. #RealityCheck

      Tant que vous vivrez dans une societe capitaliste, vous serez sujet a la loie de l’offre et de la demande, que vous le vouliez ou non.

      Pendant que vous serez a la peche avec vos enfants, profitez en pour leur en apprendre un peu plus sur le caractere sentient de la vie marine. Et la prochaine fois que vous acheterez de la viande pour eux, emmenez les aussi dans un abattoir afin qu’il sache d’ou la majeure partie de la viande consommee en France vient #L214. Apprenez leur aussi plus sur la vie des especes exploitees dans leur milieu naturel…. Bref jouez un peu le role d’educateur afin que vos enfants en sache en peu plus avant de suivre vos actions decrites plus haut.

      Le monde change. Pendant que beaucoup s’adaptent, d’autres preferent le combattre. #BonneChance


  • #1821441
    le 18/10/2017 par Antipocrite
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je suis ce qu’on pourrait appeler un "vegan" (principalement fruits et légumes cru à 80% le reste en oléagineux) bien que je mange de la viande à de très rares occasion mais quand l’envie me prends. La contrainte est la faiblesse de ceux qui sont rigides.

    Définir un mode de vie vegan est dérangeant et sert effectivement des groupes de gens pour se reconnaitre dans leur pratiques et habitudes quotidiennes. Qui à terme crée une séparation avec le reste de la communauté humaine.
    Au lieu de tenir debout, face à des injustices quotidiennes de tout genre que n’importe quel individu rencontre dans sa vie et qui provoquerait des changements à petite échelle puis à plus long terme mais réels...

    Ces manifestations publiques ne mènent à rien, comme toutes les autres. La manifestation fonctionne sur le principe de l’enfant impatient qui réclame des faveurs de sa mère sans plus d’effort.
    En fait c’est une communauté de plus comme tant de groupes existent. Ils se donnent bonne conscience en se rassemblant. Ne pas se sentir seul dans le fond d’eux même mais surtout sans faire face à un monde extérieur avec son individualité, alors ils crient dans la rue leur mécontentement, ensemble, de ce monde injuste qui ne se limite pas à la souffrance animale, qui reste qu’un symptôme. A tout bien réfléchir, personne de sensé ici ne désir cela, à quoi bon débattre d’une souffrance pour laquelle si chacun d’entre nous pouvait s’en passer en claquant des doigts l’aurait fait depuis longtemps...

    Etant végétarien, je m’attriste de voir ces individualistes de tout bord s’approprier un sujet universel tel que l’alimentation et utiliser du chantage à la souffrance animale pour faire valoir leur mode de vie. Quand on voit certaines sales gueules névrosés blanchâtres et autres hystériques avec des valises sous les yeux, je comprend qu’on puisse avoir un doute sur le bien fait d’une alimentation sans viande qui finalement arrangerait tout le monde...
    A mon avis beaucoup d’entre eux ne cernent pas non plus l’ampleur des dégâts de l’alimentation industrielle transformée et frelatée sur le corps, même en bio. A choisir je pense qu’il est plus sain de manger de la viande du boucher du coin toute sa vie, que des galettes de riz au nutella bio et sucré à souhait. J’ai fais le test c’est très bon, mais le nutella aussi se retrouve dans le cerveau, bio ou pas.

     

    • #1821519

      Donc vous êtes végan mais vous mangez de la viande mais vous êtes végétarien et opposé à ceux qui font avancer la prise en compte de ce mode de vie. Tout un programme !
      Pour quelle raison adopter ces régimes si c’est pour être tolérant envers la boucherie et intolérant envers ceux qui prônent ce régime ?
      (de la part d’un végan)


    • #1821581
      le 18/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Patix : Antipocrite s’est peut-être mal défini, il est végétalien et mange exceptionnellement de la viande. Il n’est pas vegan car sûrement qu’il porte de la laine (sans penser qu’il cause ainsi du tort aux animaux). Détendez-vous !


    • #1821616

      XD Ah bon, maintenant il n’est ni végan ni végétarien mais végétalien, et il existerait des végétaliens qui mangent de la viande et qui critiquent plus les végans que les bouchers : j’en apprends beaucoup sur mon propre mode de vie, dîtes ! Impayable...


    • #1821625
      le 18/10/2017 par Antipocrite
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      "Qui font avancer", vous êtes bien sur que ces gens font avancer quelque chose ? C’est la que j’ai un doute et ou je développe un avis personnel.
      Au lieu de ça, vous accordez de l’importance à définir ce que je suis ? Je ne mange pas des légumes pour correspondre à un profil mais bien parce que j’en ressent un besoin physique et un plaisir. Comprenez que je ne perds pas mon temps à nourrir un égo qui donne l’apparence de faire avancer quelque chose.


    • #1821629
      le 18/10/2017 par Antipocrite
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Patix, vous dites : "Qui font avancer", Etes vous bien sur que ces gens font avancer quelque chose et quoi ? C’est la que j’ai un doute et ou je développe un avis personnel.
      Au lieu de ça, vous accordez de l’importance à définir ce que je suis ? Je ne mange pas des légumes pour correspondre à un profil mais bien parce que j’en ressent un besoin physique et un plaisir. Comprenez que je ne perds pas mon temps à nourrir un égo qui donne l’apparence de faire avancer quelque chose.


    • #1821837
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Antipocrite

      Ce commentaire est un troll.
      Petit rappelle de defintion :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Nous avons le choix de consommer des fruits/legumes/graines/noix/feculent et toutes leurs combinaisons. Pas besoin de produits animaux pour vivre et meme performer.

      Les rassemblement vegans servent principalement a sensibiliser le publique. En informant consommateur sur son alimentation (origine) est ses conssequences (environementale, ethique, sanitaire) on force le systeme capitaliste (personne par personne) a fournir des produits depourvus de violence.

      Vous ne vous en rendez pas compte, mais le veganisme est bien la pour durer et grandi en influence jour apres jours car la population en a marre d’etre malade et desire eviter les derives violentes (necessaire pour nourrir 7 milliards d’habitants) de l’industrie agro basee sur les produits animaux,.


    • #1823613
      le 21/10/2017 par Antipocrite
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Tony Truand, un troll ? Cette attitude de roquet qui défend sa niche communautaire ? qui spécule sur ce que sont ses interlocuteurs ?
      Le communautarisme, c’est pratique, ça donne l’impression d’avoir une conviction (au moins une, qui n’est qu’un dogme), qu’on est courageux et de faire abstraction des questions sur les responsabilités de sa propre existence. C’est agréable ce sentiment d’appartenance auquel s’accrocher, après peut être un passage à vide, voila de nouveau un peu de chaleur parmi un groupe qui vous ressemble et qui permet d’entendre que vous êtes sur la bonne voie ensemble… Douce mélodie chatoyante et rythmée. Vous aimez cette cohésion mais la cohérence froide dans tout ça vous dérange ?

      Sans faire de généralité, il y en a peu dans cette vidéo qui dialogue avec des gens extérieurs. Si bien que la première personne interviewée à l’air outrée qu’on lui pose la question de ce qu’est le véganisme. Cette condescendance insupportable, pour revendiquer, professer, gueuler dans un micro, c’est bien beau mais ça ne fonctionne pas vraiment dans une interaction et un réel partage serein d’idées et cela malgré toutes leurs intentions mégalos. Un échange se conçoit dans 2 sens. De base une manif c’est à sens unique, on réclame et on attends.

      Alors, mea culpa, je comprend pas ce qu’est un végan. Quelqu’un qui s’enferme dans un mode de vie particulier, qui le définit et qui s’exhibe pour que tout le monde le sache ? Toutes ces définitions m’emmerde profondément. Je reste un humain qui essaye de raisonner avant tout par son expérience.
      Ces groupes apportent quoi à la communauté humaine en se distinguant des autres ? Vous ne savez pas l’expliquer autrement que par un discours émotionnel culpabilisant fondé sur la souffrance animale ? Je ne suis pas négationniste de cette violence mais cette méthode s’oppose au pragmatisme, à la logique et au partage. On ne sait pas qui vous êtes avant d’être "vegan" et ce qui ressort de vos mots ne reflète en rien une pensée saine et indépendante. Avec cette idée fixe d’opposer votre quotidien à celui des autres. Pour au final affirmer par réactance sans fondement réel que vous combattez la violence, le mal ou que sais je ? Vous creusez juste une inégalité conceptuelle entre vous et vos semblables qui n’agissent pas de la même façon. Prenez conscience que sans ce système fermé "vegan" dont vous accordez tant d’importance, il ne reste rien de vous même dont vous n’êtes qu’un rouage prévisible.


    • #1825096
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Antipocrite
      Qu’est ce que c’est que ce charibia sur la “communaute” et son “esprit” ? Est ce mal d’appartenir a une communaute ? Ou bien est ce que le communautarisme de lumiere EMPECHE tout autre ? Demelez les fils…

      Vous vous definissez comme etant “vegan” alors que vous consommez des animaux quand ca vous chante… Revisez vos definitions car ce s’appelle deja etre un OMNIVORE. D’ou votre qualification de TROLL.

      -  Les Vegans sont minoritaires encore dans la population modiale. ILS DOIVENT alors par definition communiquer avec des non-vegans. Je comprend la reaction de la personne interrogee : Un journaliste devrait etre informe avant d’aller poser des questions. Ca s’explique.
      -  Cette manif etait aussi faite pour eduquer les consommateurs sur les conssequences samitaire, environnementale et ethique de la consomation de produits animaux. Le consommateur est a la base de la pyramide, eduquez son point de vue sur ses choix, et vous changerez TOUS les etages de la pyramide. CQFD.
      -  Si vous etes ignorant et employez des mots SANS connaitre leur sens, ne vous etonnez pas de vous faire reprendre. On apprend tous les jours…
      -  Je vous demanderais de considerer l’experience des ANIMAUX la prochaine fois que vous planterez votre fourchette dans le steak qui fut autrefois une partie du corp d’un animal, qui ne voulait pas mourir.
      -  Eduquez vous sur les benefices environnementaux et sanitaires du veganisme (documentaires “Cowspiracy” et “What the health”) afin d’apprendre ce que ce movement apporte aux etres humains, sans compter au varies VICTIMES, les ANIMAUX.
      -  Le pragmatisme, la logique du partage, l’independence SONT A LA BASE du veganime. Vous le sauriez si vous etiez a jour dans vos definitions…
      -  Le veganisme est completement ouvert. Le seul prerequis : Faire preuve de compassion pour les plus vulnerable d’entre nous, LES ANIMAUX.

      Vous racontez n’importe quoi.


  • #1821582
    le 18/10/2017 par giustizia
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Après tous les commentaires parus, je ne résiste plus à l’envie de raconter ce que j’ai entendu d’une vegan, mère de famille de trois enfants. Elle se félicite de ne plus avoir de menstruations, pensant ainsi qu’elle est purifiée par son mode de vie. Elle et son conjoint n’ont plus de relations conjugales, elle pense que c’est parce qu’ils ont atteint un niveau supérieur et qu’ils n’ont plus besoin de "ça". Lui est plus cohérent qu’elle, car il n’a pas de téléphone portable, mais il a un ordinateur, une voiture et tout le confort moderne. Pour remplacer l’énergie que donne la viande, ils prennent tous les compléments alimentaires possibles, et également un qui contient, devinez : des extraits glandulaires animaux !!!

     

    • #1821648

      Bonjour,

      1. Aucun lien avec les ordinateurs, il n’est pas nécessaire d’être Amish pour refuser d’exploiter les animaux. C’est au contraire comme cela que l’on s’informe, et grâce à ce confort auquel nous sommes arrivés que se soucier des autres est devenu facile et un devoir moral. Tout comme on dit qu’à l’heure d’Internet un comportement du passé tel que croire en la télé est tragique.
      2. Si votre amie se dit végane mais prend des compléments à base d’animaux, alors elle n’est pas végane mais juste folle. Et c’est de cette folie que découlent probablement ses choix concernant entre autres sa sexualité. Je serais curieux de voir comment sont éduqués les enfants.

      Amicalement,
      Signé un végan


    • #1822078
      le 18/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Patix : et bien les enfants n’ont pas le choix, ils doivent être vegan et ont l’interdiction de goûter autre chose à l’extérieur de la maison. Ils doivent jeûner aussi. Ce qui est fou c’est que les parents font des incartades, mais ils sont stricts avec leurs enfants.


  • #1821612
    le 18/10/2017 par L’après Macron
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Au fait, quand va-t-on enfin parler des français élevés en batterie ? Vaccinés massivement dès les premières années, éduqués de force à l’idéologie franc-maçonnique, nourris par des additifs et autres aliments de bien piètre qualité, niés dans leur intelligence, leur individualité, leurs talents, leur histoire, leur sensibilité, et exploités jusqu’à ce que leurs corps se délabrent pour offrir à l’intendant Etat et au roi Marché jouissance et plaisir ?


  • #1821710
    le 18/10/2017 par Philippot, vite !
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je trouve que ce reportage donne plutôt une bonne image des vegans. Ils ont un discours construit, cohérent et audible. J’avoue que je m’attendais à voir des hystériques agressives, culpabilisant à outrance les non-vegans.

     

  • #1821712

    nb : la vitamine du soleil c’est la D, pas la B.

     

  • #1821725
    le 18/10/2017 par Yves-Sans-Logement
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Un chien vegan ,en laisse sur les trottoirs de la capitale, qui mange des croquette abricots, légumes, Huuuuuum ?
    Il n’y a pas un bug dans la matrice ?
    Putaing mes chiens doivent être malheureux, libres, en campagne, galopant après mes brebis et mes gamins, dans les champs , rongeant un os plein de barbaque quand on tue un cochon à la ferme en famille
    Personne ne veut les adopter siouplé missioudome ?
    Demain je vais déménager boulevard de Belleville il en va de la santé de mes chiens


  • #1821760
    le 18/10/2017 par le campagnard
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je tenais à vous faire part de mon témoignage concernant le véganisme et pour vous dire que non, il n’y a pas que des végans bobo-gaucho, j’en suis la preuve.
    Présentation rapide : la quarantaine et j’ai quitté Paris pour la campagne.
    En vrac, mes convictions ont toujours été souverainistes, pro-Poutine, anti-US-OTAN et je partage aussi beaucoup d’idées avec Soral. Je dirais aussi que je suis profondément humaniste, libertaire et épris de justice.
    Je suis donc végan depuis 7 ans et j’en suis profondément heureux. Heureux car enfin j’applique dans ma vie des préceptes qui me sont cher (paix, amour, écologie...). Le véganisme est pour moi une philosophie en action. Je m’explique : avant comme beaucoup, j’étais bien sur contre la violence, pour la paix, anticapitaliste, etc. mais je ne faisais rien de concret. Je me masquais les yeux sur la souffrance animale, son exploitation barbare. Je savais bien par exemple qu’un petit veau ou un agneau étaient des créatures douces, que les animaux aiment leurs petits et les protègent, qu’ils connaissent la joie, les jeux...Mais bon je préférais mon égoïsme parce que je trouvais ça bon de bouffer ! Là j’agis enfin, je me suis mis en cohérence avec mes idées et valeurs ; mon pognon ne va plus pour l’industrie agro-alimentaire, ni pour Monsanto, ni pour les labos pharmaceutiques. J’agis contre l’agriculture intensive (7/10 des terres cultivées le sont pour le bétail), pour l’écologie etc. etc.
    D’autant que la nourriture végane est délicieuse ; il existe des "similis carnés" fait à base de protéines végétales et des "fromages végétaux" délicieux ; je mange d’ailleurs toujours des burgers et des pizzas, et quasiment tous les plats classiques sont "véganisables" ; il vaut mieux aimer cuisiner je vous l’accorde, mais si on aime c’est une cuisine délicieuse, très innovante et créative.
    Et pour la santé n’ayez aucune crainte, beaucoup de grands sportifs sont végan : Djokovic, Carl Lewis, Tyson des marathoniens, des bodybuildeurs... (allez voir sur internet c’est impressionnant).
    Voilà pour ces quelques infos personnelles qui je l’espère vous feront au moins voir le véganisme d’un meilleur œil.
    Bonne route à chacun.

     

    • #1821784
      le 18/10/2017 par féféo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Merci pour ce témoignage je suis sur votre ligne absolument : celle du bon sens il me semble !


    • #1821786

      Enfin un commentaire sensé.
      Vous êtes en accord avec vos propos. Ne peuvent pas en dire autant ceux qui dans les mots prétendent être « pour la cause animale » mais qui concrètement sont surtout pour les égorger. Ils sont si dérangés dans le fond par cette dissonance hypocrite qu’ils ne peuvent supporter la présence même de végans puisqu’elle leur rappelle la réalité et les incite à mettre en pratique leurs intuitions. Comme c’est un rejet venant du subconscient voire de l’inconscient, tous les mécanismes de défense peuvent être à l’œuvre : évitement, ironie, déformation du discours pour rester dans le contrôle du leur jamais élaboré, critique par des déductions de logique théorique qu’ils n’appliquent que dans ce cas où ils sont surpris d’être contredits...
      Et tout cela sans avoir testé ni même étudié ce dont ils parlent.
      C’est quand on est dans le choix après comparaison et dialectique qu’on est en paix avec ce que notre inconscient attendait.


    • #1821843
      le 18/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Patix
      Argument fallacieux. Les vegans sont CONTRE l’exploitation et l’assassinat des animaux. Vous racontez n’importe quoi. Le vaganisme a en sont centre la COMPASSION envers autrui. Et dans autrui il y a les animaux.
      Eduquez vous au lieu de raconter des aneries.


    • #1821906

      @tonytruand Il y a méprise. Je suis végan et mon commentaire dénonce l’attitude malhonnête de certains carnistes. J’ai du mal à voir où ce n’est pas clair ; pour aider j’ai aussi signé d’autres commentaires allant dans ce sens.


    • #1822195
      le 18/10/2017 par Laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Le campagnard, les veaux et les agneaux sont tout sauf doux, à quinze jours les petits mâles se pètent des coups de boules pire que des manouches, ils ignorent la pitié et la compassion, gare au plus petit des deux sous la mère...
      Quant au burgers et pizzas à base de similis carnés, ils sont fait par un artisan local ? J’ai comme l’impression que ton pognon file encore vers une multinationale de l’agroalimentaire...
      Et pis pas sûr que ça rende serein, il y en a déjà qui se bouffent entre eux dans les commentaires.
      Tu devrais plutôt commencer à produire ta nourriture maintenant que t’es à la campagne, c’est pas l’tout sortir de la ville, faut devenir un rural !
      Bon courage.


    • #1822292
      le 19/10/2017 par le campagnard
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je complèterai mon commentaire en disant qu’on ne peux pas raisonnablement se présenter comme un "Homme de paix" et fermer les yeux sur ce qui se passe dans les abattoirs et sur les conditions d’élevage des animaux. Ayez le courage de regarder le documentaire "Earthlings" et de voir ce qui se passe vraiment.
      Je vous renvoies à ces citations sur le végétarisme et les animaux qui ne manqueront pas j’en suis sûr de vous faire réagir. https://www.vegactu.com/actualite/l...
      Je crois profondément que l’homme est capable d’amour et de compassion, que c’est sa nature profonde d’œuvrer pour le bien et son prochain. Aujourd’hui ces valeurs paraissent ringardes tant la société est "éclatée", sans valeur, individualiste et violente et où le cynisme et le mensonge règne parmi nos pseudo-élites.
      Mais dans toutes les situations de crises il y a des réactions et de la résistance.
      Merci à féféo pour ton soutien et à Patix dont j’aime beaucoup la verve sans compromis.
      Quand à Laurent 71 ne te fais pas de souci, mon potager bio est en cours et mes produits manufacturés alimentaires viennent de petites PME bio.
      Salut !


    • #1822390
      le 19/10/2017 par kirikoo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Personne n’est contre les végans, à moins d’être un peu idiot.
      Personnellement, la nature m’a fait omnivore, et le discours sur l’amour universel issu du véganisme m’est complètement indifférent. Chacun fait ce qu’il veut dans son assiette et dans son lit pour autant que cela ne nuise pas à autrui.
      L’ impression négative des végans est que cela provient principalement d’une classe bourgeoise, citadine, donc capitaliste la plupart du temps et en contradiction totale avec les idées d’amour et de générosité.
      Après, j’ai vécu un peu à la campagne étant enfant et la manière dont les paysans d’autrefois tuaient les porcs n’avait rien de ’tendre’, le cochon était attaché à une petite échelle et on l’éventrait, on peut voir ça d’ailleurs dans une vieille palme d’or de Cannes.
      Les prêtres cathares avaient le même mode d’alimentation mais chez eux cela correspondait à une foi qui ne se limitait pas à l’alimentation mais était une vision du monde en profondeur. Cela contraste pour moi grandement avec ces discours d’amour et de blabla qui personnellement sonnent faux à mon oreille. L’amour se vit en actes surtout, l’énoncer à tort et à travers me laisse souvent circonspect.


    • #1822398
      le 19/10/2017 par kirikoo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Personne n’est contre les végans, à moins d’être un peu idiot.
      Personnellement, la nature m’a fait omnivore, et le discours sur l’amour universel issu du véganisme m’est complètement indifférent. Chacun fait ce qu’il veut dans son assiette et dans son lit pour autant que cela ne nuise pas à autrui.
      L’ impression négative des végans est que cela provient principalement d’une classe bourgeoise, citadine, donc capitaliste la plupart du temps et en contradiction totale avec les idées d’amour et de générosité.
      Après, j’ai vécu un peu à la campagne étant enfant et la manière dont les paysans d’autrefois tuaient les porcs n’avait rien de ’tendre’, le cochon était attaché à une petite échelle et on l’éventrait, on peut voir ça d’ailleurs dans une vieille palme d’or de Cannes.
      Les prêtres cathares avaient le même mode d’alimentation mais chez eux cela correspondait à une foi qui ne se limitait pas à l’alimentation mais était une vision du monde en profondeur. Cela contraste pour moi grandement avec ces discours d’amour et de blabla qui personnellement sonnent faux à mon oreille. L’amour se vit en actes surtout, l’énoncer à tort et à travers me laisse souvent circonspect.


    • #1822419
      le 19/10/2017 par Castanietzsche
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Tyson n’était pas vegan lorsqu’il pratiquait son sport.
      Être vegan : oui MAIS en surveillant ses apports alimentaires (B12, surtout chez l’enfant, zinc, etc.).
      Je recommanderai aussi de s’ouvrir au veganisme non strict (consommation non régulière de fruits de mer, huile de foie de morue, voire insectes...).
      Et manger un oeuf tous les deux mois ne va pas détruire la planète... Ne soyez pas Ayatollahs.


    • #1823261
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je cree un raccourci de la pensee de @Laurent71 “les veaux et les agneaux sont tout sauf doux don’t cela m’autorise a les exploiter et a les tuer alors que je pourrais manger autre chose”. Pour avoir visite des sanctuaires d’animaux je peux vous assurer que mis dans des conditions non stressantes, ils sont doux. Les videos sur youtube de sanctuaires sont legions. Aussi adorables que les mielleurs animaux de compagnie. Je ne sais pas dans quelles conditions @Laurent71 garde ses animaux… mais ca les rends clairement aggressifs LOL.

      Concernant les similis, c’est encore un faux probleme… ILS NE SONT PAS NECESSAIRES ou ON PEUT LES FAIRE NOUS MEME. On dirait que @Laurent71 ne sait soit :
      -  Pas cuisine
      -  Pas utiliser google/youtube
      -  Les deux a la fois

      @kirikoo
      Les omnivore NUISENT a autrui :
      -  Aux animaux en premier, qui je le rappelled, sont INNOCENTS
      -  A la planete via pollution, extinction d’especes, changement climatiques
      -  Aux autres via tax/impots lies a la secu. Les omnis sont beaucoup plus malades que les vegans
      Le veganisme a en son sein la COMPASSION pour autrui. Comment peut on dire qu’il contredit amour/generosite ?

      @Castanietzsche
      Vous recommandez la consomation de Graisses saturees, cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques ?? Avec moderation biensure…. Vous faites pareil avec cigarettes et autres drogues ?


    • #1823551
      le 20/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, j’ai déjà mis mon adresse sur le fil, elle y aussi à la fin de cette vidéo.
      https://www.egaliteetreconciliation...
      Je fais mon métier avec sérieux, il y a déjà pas mal de camarades d’E&R qui sont passé à la maison et qui peuvent témoigner sur la façon dont je traite mes animaux, j’existe dans le réel je poste pas anonymement.
      Tu es un geek qui ne sort pas de sa chambre chez ses parent, un mythomane qui a trouvé une "cause" sur youtube à défendre pour "exister" sur internet, vient me dire en face ce que tu viens de prétendre, je te promets que tu vas en rabattre.


    • #1831121
      le 01/11/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Laurent71
      Peu importe la facon dont vous traitez vos animaux si c’est pour leur mettre une balle dans la tete ou leur trancher la gorge alors qu’ils vous font confiance et que vous avez acces a d’autres alternatives en quantite et a la connaissance.

      Personne n’arrivera a justifier cela en evitant le deux poids deux mesure et l’hypocrisie. Pour s’en rendre compte, il suffit de se mettre a la place des animaux. CQFD. Que diriez vous si quelqu’un avait decide de VOTRE utilite et du jour et l’heure de votre mort ? Et bien les animaux que nous exploitons ressentent tout comme nous la peur, la souffrance etc… qui decoulent de la trahison.

      Je ne suis pas celui que vous imaginez dans votre tete. J’ai deja donne assez d’info personnelle et n’ai aucune raison de mentir. Je n’ai aucune peur ni aucun scrupule a defendre mais idees face a vous, et ce quelque soit votre statut au sein d’E&R. Les idees que j’avance n’ont aucunement besoin de poing dans la figure pour se defendre.

      Et si vous pensez que le veganisme n’est qu’un movement d’adolescent prepuberes qui ne sortent pas de leur chamber, et bien renseignez vous plus. Vous n’y connaissez pas grand chose.


  • #1821808
    le 18/10/2017 par feféo
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    On pourrait aussi poser le problème par l’absurde c’est-à-dire en imaginant qu’une race extraterrestre arrive sur terre, supérieure​ en tout point à l’homme et qui nous demanderai, par souci d’intégration, quelle est notre régime alimentaire pour qu’ils​ puissent se caler par rapport à nous. Le mangeur de viande honnête dirait à l’embassadeur affamé par un long voyage :
    - Je mange de la viande car j’adore ça je considère les animaux inférieurs​ à l’homme et j’estime qu’ils sont là pour ça, de plus nous l’avons toujours fait depuis la nuit des t.... !
    Fin

     

    • #1822422
      le 19/10/2017 par Jayjay
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Oui absurde car la première question que se poseraient les pitizommeverts serait plus de l’ordre de la question théologique que : " Qu’est ce qu’on bouffe à midi ?"


  • #1822053

    Le rouleau compresseur malthusien s’abat à nouveau sur la populace ! Entre autres privations il faudra maintenant que vous arrêtiez de manger de la viande car ça coûte plus chère à produire et ce sera donc à l’avenir réservé aux riches. Bien évidemment , pauvres idiots, les souffrances animal n’ont rien à voir là dedans...

     

  • #1822160

    C’est certain ils ont tous l’air en pleine forme... Sérieusement l’idée ne me viendrait pas d’allé défiler pour ça surtout vu les problèmes actuels... Quoique pourquoi pas organiser une manif parce que je suis content d’éclater une pintade farcie avec 1 litre 5 de rouge pour Noel !


  • #1822185
    le 18/10/2017 par Marcel le gueux
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je veux bien être un végétarien et me passer du Système un maximum, mais comment fait-on pour garder un jardin productif en hiver ? Ou bien comment fait-on suffisamment de provisions végétales, saines, diverses et variées ? Avec toutes ces comparaisons cro-magnesques m’expliquant que nos ancêtres étaient de gentils végans, j’essaye de trouver comment ils faisaient pour surmonter ces problèmes saisonniers sans devenir de méchants viandosaures portant des fourrures.

     

    • #1822462

      Le système d’agriculture ancestrale védique, de l’inde répond à votre question.
      Le centre c’était la vache !
      Elle faisait tout : fertilisation par sa bouse, combustible par sa bouse, désinfectant toujours par sa bouse, travail de la terre avec le bœuf, lait pour nourriture, médicament avec son urine, cuir par sa peau (une fois morte de vieillesse).
      Pour un végétarien, cela tient la route, pour un végan cela sera beaucoup plus compliqué.


  • #1822242
    le 19/10/2017 par goy pride
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Il n’y a que les systèmes de production, transformation, conservation et distribution modernes (et totalement anti-écologiques) qui rendent le véganisme viable. Par exemple l’agriculture vivrière traditionnelle ne peut pas se concevoir sans animaux. Pourquoi ? Parce qu’une ferme est la reproduction artificielle d’un écosystème, or un écosystème ne peut pas fonctionner sans l’élément animal. Dans la nature il n’y a pas d’exemple d’écosystème duquel serait absent le règne animal, c’est un chaînon aussi indispensable que les plantes au fonctionnement harmonieux d’un écosystème. Mais alors comment fait l’agriculture moderne pour se passer d’animaux dans ces exploitations céréalières ? Et bien soit il font venir du fumier en provenance d’élevage industriel et/ou utilisent des engrais dérivés du pétrole. On notera aussi qu’un champ de 1000 hectares de soja c’est moins écologique que 20 fermes traditionnelles pratiquant la polyculture et l’élevage. Rappelons aussi qu’un champ de monoculture de 1000 hectares c’est un désert biologique duquel est exclu toute autre forme de vie...au niveau respect de la nature ce n’est pas ce que l’on fait de mieux...

    Une des caractéristiques sous-jacente au véganisme est le refus de la mort de l’individu érigé en entité autonome, qui se suffit à elle même, qui trouve en son existence éphémère tout le sens de sa vie. C’est ce qui explique le paradoxe des végans qui ne sont pas choqués mais au contraire militent pour les campagnes de stérilisation des chiens errants pour juguler leur prolifération dans les pays du tiers monde. Or à l’instant où un animal est stérilisé il est mort, car la vie éphémère d’un animal n’a de sens que parce qu’il aura laissé une descendance par laquelle il se survivra. Lui retirer cela c’est détruire sa destinée, c’est le tuer avant même qu’il est atteint la fin de sa vie. La vie d’un chien errant fertile dans un pays du tiers monde n’est pas facile, semée d’embûches...mais il vit libre et peu accomplir sa destinée. Un chien errant dans un pays "humaniste" où il y a un système efficace de contrôle c’est la fourrière et l’euthanasie au bout de quelques jours dans en moyenne 60% des cas (ne pas croire les statistiques bidonnées afin de ne pas choquer le pékin...)


  • #1822307
    le 19/10/2017 par Evolin
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Bonjour le sujet fait débat, on s’ en serait douté ! C’est normal : les idées nouvelles dérangent mais les idées évoluent et les moeurs avec...il faut vivre avec son époque comme on dit. Le veganisme est un phénomène
    sociétal qu’on l’accepte ou non. Je ne suis pas vegan juste végétarienne mais le veganisme m’inspire par de nombreux points car il lutte, derrière son combat, pour un monde plus juste et il y a du boulot ! Déjà, quand on lit certains commentaires ! Des extrémistes, il y en a partout et il faut faire attention car des meneurs s’intègrent parmi les vegan pour nuire à leur mouvement lors de manifestations ou même en postant des commentaires violents...Les idées évoluent, les moeurs suivent. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" et il est nécessaire de s’ adapter aux nouveaux courants ici ou là. Ce n’est pas facile pour tout le monde : il y a des choix qui engagent, toujours...certaines révolutions font bouger les choses, elles sont nécessaires. Hier ce fut l’abolition de l’esclavage des Noirs qui etait largement contestée, ainsi que d’autres combats de libération. Aujourd’hui la cause animale prend de l’ampleur, car elle est le "parallele" de victoires gagnées à force de luttes pour tendre vers la paix. Le veganisme, qu’on le veuille ou non est pionnier. Qui peut le plus peut le moins...de toutes façons.
    Bon chemin à tous.

     

    • #1822934
      le 20/10/2017 par VaeVictis80
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Il faut vivre avec son époque...
      Si je vous suis, je dois regarder une télé-réalité, me faire démonter par un migrant après m’être changé en fille...
      Je préfère largement vivre en hétérosexuel, nationaliste, lecteur, ET mangeur de viande !

      Avouez qu’il y a mieux comme argumentaire


    • #1823013
      le 20/10/2017 par Sur les strings ficelles Nike ou est la virgule ?
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Evolin
      "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"
      Comme dans le cochon (boudin, sauciflard, filets mignons, jambon, pâté, rillettes, lard, couenne, saucisse fraîche , pieds de porcs, andouillette, cotes de porcs, travers, longe de porc, rôtie, museau, jarret, palette, coppa, tripes, merguez, langue, échine, carré, oreilles, tête, etc...
      "Tout est bon dans le cochon"


  • #1822335
    le 19/10/2017 par Listo78
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je le trouve moins intéressant que les précédents (surtout "Aux frontières de l’assimilation")
    Cette façon de vivre et de ne pas manger de viande ne fonctionne que dans notre société de consommation et surtout à notre époque. Jamais dans l’histoire, les gens n’ont raisonné de cette façon. C’est un peu comme le féminisme...
    Etant donné qu’une crise financière majeure approche et qu’elle marquera la fin de notre époque, tout ceci sera vite oublié...

     

    • #1822942
      le 20/10/2017 par Antipocrite
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Pendant une crise financière, la viande coûte moins chère ?
      Et dans l’histoire ? c’est vrai que pendant la guerre les pauvres gens mangeaient que du porcs et des steaks. Le rutabaga et le topinambour n’était réservé qu’à une certaine élite...


    • #1823016
      le 20/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      "Jamais dans l’histoire. .." le vegetarisme n’est pas nouveau déjà mais il evolue vers le veganisme grâce à la culture, à la connaissance, grâce à une certaine modernité de notre époque et surtout grâce aux libertés gagnées à force de luttes, la cause animale évoluant en parallèle. .. je pense que le veganisme marque les esprits et ne pourra être oublié car il répond à presque tous les problèmes. Il traite des problèmes sociaux et moraux, de politique, de sociologie, de psychologie de presque tous les sens.


  • #1822447
    le 19/10/2017 par oleodedieu
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Au lieu de vouloir sauver les animaux, il faudrait déjà sauver le "travail" et les conditions de travail... il faut revenir à un peu plus de vertu plutôt ? arrêtez "l’abondance commerciale" pour commencer, s’habituer à la pénurie du soir aussi : le commerce d’aujourd’hui se résume par la blague de la tarte aux concombres !!!
    Après avoir sauver les animaux, il faudra aussi organiser des battus à cause des surpopulations animales !!!
    Mon concept ? toutes personnes qui souhaite manger de la viande devrait tuer un animal ! Après le service militaire, pourquoi pas le service obligatoire en abattoir ??
    Ceux qui critiquent les personnes sur les vidéos dans les abattoirs doivent comprendre qu’ils le font à leur place aussi... Et oui, il faut bien alimenter l’abondance de nourriture en magasin même avant la fermeture !!!

     

    • #1823143
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ oleodedieu
      Personne ne vous empeche d’etre vegan ET A LA FOIS de sauver le travail. Les deux combats peuvent etre concomittent. Personnelement, je ne me battrais pas pour defendre le travail en abattoir car meme les travailleurs de se secteur vous confirmeront qu’ils feraient volontier autre chose s’il en avait la possibilite.

      Concernant votre mention de la surpopulation animale, ce probleme est regle si on ARRETE de les inseminer ARTIFICIELLEMENT. de plus, la nature n’a AUCUNEMENT besoin de l’homme pour se reguler. Si l’humanite disparaissait aujourd’hui la terre et la nature seraient toujours la dans 10000 ans.

      Vous n’avez pas toutes les informations necessaires pour avoir un jugemen avise sur le sujet.


    • #1824153
      le 21/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, pour limiter la prolifération des animaux ils suffit de cesser de les inséminer, sort de ta chambre et va faire un tour dehors t’as plein de trucs à découvrir...


  • #1822565
    le 19/10/2017 par le campagnard
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    En lisant les commentaires je m’aperçois que nombre de végans ont la réputation d’être extrémiste dans leur langage. Cela vient à mon avis qu’il y a beaucoup de végans très informé et très engagé. Par ex, j’entends souvent des omnivores qui pensent qu’être végétarien c’est à dire consommer des œufs du fromage du lait et porter de la laine ne fait pas de mal aux animaux, alors que c’est archi faux ; Les poussins mâles sont broyés vivant à la naissance, les veaux mâle vont à l’abattoir, les moutons finissent à l’abattoir ...). Beaucoup de gens ne connaissent pas ces infos ou pire les nient par peur viscérale de voir la vérité en face et de devoir renoncer à la viande (la bouffe et le sexe sont bien les deux choses qui donnent la plus forte jouissance).
    Mais je ne croie pas qu’il faille s’affronter violemment. Pour ma part avant d’être végan il y a 7 ans, j’écoutais que d’une oreille ce discours, puis lorsque mon ventre gargouillais j’oubliais vite. Bien sûr une part de moi savait ce qui se passait et je ressentais bien que manger des animaux avait quelque chose de moralement pas génial. Que derrière un excellent plat il y avait un animal qui avait vécu dans des conditions atroces...
    Pour moi le déclic a été d’aller dans des resto VG (asiat, indiens, VG "classique"). J’ai trouvé ça tellement bon que je me suis dit que j’allais pouvoir et me régaler et être en conformité avec mon for intérieur. De ce jour, je suis devenu végan, j’en suis heureux chaque jour de ne plus avoir à porter ce fardeau de manger de la viande ; je me sens mille fois plus libre de ne plus participer à ce système, en paix avec la nature, la vie.
    Donc tout ça pour dire qu’il ne faut pas s’affronter, mais qu’il vaut mieux informer posément pour que chacun puisse évoluer à son rythme.
    Bon allez ciao ; ce soir pour moi c’est hachis parmentier (hachis végan, vendu en magasin bio).

     

    • #1823123
      le 20/10/2017 par kirikoo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Que tu le veuilles ou non, le véganisme est une mode de bobo, ce qui ne veut pas dire que tous y soient inclus.
      L’argument principal qui n’a jamais reçu de réponse est le fait que bon nombre de végans sont pro avortement, ils tuent donc délibérément leur propre progéniture, d’ailleurs certains médecins utilisent les mêmes techniques que vous pour leur cause, ils montrent le sang et la réalité in vitro d’un avortement qui se passe mal, dis-moi quand le foetus devient vivant et quand il n’est pas vivant. Mais bon comme l’identité collective s’est dissoute en tribu sociologique, affirmer être anti avortement sera sans doute perçu comme une abomination dans votre milieu.
      Ce qui prouve bien que ce combat provient du couple bien connu culpabilité-mauvaise conscience typique d’une certaine classe sociologique.
      J’ai déjà fait remarquer dans un autre commentaire que le prêtres cathares avaient une alimentation proche des végans, mais eux, ils ne croyaient pas au progrès qui est une idée avant tout issu de la bourgeoisie dans sa forme moderne et surtout l’avortement aurait été considéré comme un pêché (non voué à la damnation éternelle, certes, mais sans doute à une réincarnation sous forme de vache par exemple, ironie du sort qui pourrait expliquer certains combats...)
      Après si cela rend certains heureux, tant mieux pour eux, croire que cela change le monde, même à la marge, est juste une idiotie.


    • #1823178
      le 20/10/2017 par le campagnard
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je suis bien sûr anti-avortement !
      C’est pour moi une réelle abomination.
      mais c’est vrai qu’il y a sûrement toute une frange de végan décérébrée et acquise aux sujets dans l’air du temps (féminisme mal compris, LGBT, mélanchoniste et j’en passe... )
      Souvent ils sont jeune et croient bien faire dans leurs engagements... mais bien sûr ils ne voient pas les choses en profondeur.


  • #1822746

    On est ok ou pas avec ce mode de vie, les personnes interrogées, dans l’ensemble, sont plutôt cohérentes ... certains sont-ils déçus de ne pas bouillir devant un reportage de VL ?


  • #1822928

    Tuer un animal en ayant une immense gratitude pour son sacrifice et la nourriture qu’il nous donne, pour notre famille, nos amis, ... Et bien je vais choquer, mais je trouve qu’il y a une beauté certaine dans cet acte, qui peut être accompagné d’une spiritualité.

    Nos ancêtres jusqu’à nos grands-parents fonctionnaient ainsi, les tribus de chasseurs-cueilleurs encore préservées le pratiquent toujours. Balayer d’un revers de la main quelques milliers d’année de pratique, sans se poser la question de "pourquoi ces gens comme nous fonctionnaient-ils ainsi" me semble un poil prétentieux. Je dirais même plus : carrément progressiste.

    C’est l’industrialisation de l’abattage qui pose problème au fond, mais elle est imposée aux paysans. On a plus le droit d’abattre un cochon à la ferme, il faut le savoir.

    Je pense qui si, au contraire, l’abattage était obligatoirement effectué à la ferme, cela limiterait drôlement les effectifs d’élevages. Un éleveur qui doit tuer lui même une parti de son cheptel accompagne ses bêtes vers la mort et va ainsi au bout du cycle d’élevage.
    Il y aurait peut-être une prise de conscience de cet acte par l’éleveur qui l’a peut-être perdu, il est vrai, avec la segmentation de son travail.

     

    • #1823097
      le 20/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Très juste Bruno, et j’ajoute que, sans vanter l’Islam, c’est bien de cela dont il s’agit pour les croyants, dans le rituel lorsque l’animal est mis à mort, on remercie Dieu de nous donner cet animal pour notre nourriture. Bien entendu, cela s’accompagne de bien traiter lesdits animaux, je ne parle pas de l’élevage industriel, qui devrait rebuter ceux qui le font.


    • #1823137
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Bruno
      Et apres j’entands dire que les vegans font partie d’une secte !
      "Tuer un animal ces SON sacrifice pour lequel on doit avoir de la gratitude....Beaute de l’acte.....spiritualite"

      Vous etes serieux la ?? C’est comme ca que vous justifier votre achat de steak chez Auchand ? ou votre pizza pleine de fromage issu de la souffrance, toture et mort de millions de vaches par an ? Avez vous deja vu des animaux qui courent joyeusement vers leur mort ???

      Vos arguments sont plus que fallacieux. Je peux vous trouver un millier d’exemples issus de "nos traditions et nos ancetres" qui sont debiles aujourd’hui car on connait mieux.
      Le progres n’est pas toujours mauvais, sinon abandonnez la medecine moderne et retournez vivre dans une grotte.

      La science et les vegans nous prouvent aujourd’hui qu’il est possible de vivre et meme de performer en minimisant la souffrance et la mort infligee au animaux.
      Il y a des centaines de references veganes disponible de nos jours, similis de viandes et produits laitiers de toute sorte. Pas besion de bouffer que eds feuilles. Instrusez vous, l’information est disponible gratuitement sur youtube/google.


    • #1823238

      Tonytruand,

      T’es quand même un peu rigide sur les bords. Tu devrais augmenter la dose de carotte peut-être.

      Je te répète qu’il y a des façons de produire, des façons d’abattre, et des façons d’acheter. Tu peux pas mettre tout le monde dans le même panier, c’est pas juste.

      T’es farci de certitudes, hyper dogmatique et tu déblatères sans arrêt les mêmes théories (j’ai pas dit conneries, je respecte ta position). Mais tu ne sais rien des nécessitées agricoles, de l’équilibre agronomique et agroécologique, des rapports sociaux entre les animaux ... Youtube, c’est bien, mais ça fait pas tout.

      Alors on se calme et on respecte aussi la position des autres. Tu peux pas nous imposer la tienne.


    • #1824978
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Bruno
      Si vous etiez a la place des animaux exploites et dans le couloir de la mort, j’aime a penser que VOUS seriez parfaitement en accord avec ma “rigidite” pour VOUS sortir de ces situations. Encore une fois, avant de repondre, essyez l’empathie. Essayez de regarder la situation du point de vue de la VICTIME.

      J’aimerais bien aussi savoir comment est ce que vous TUEZ HUMAINEMENT un etre vivant sentient qui n’a manifestement pas envie de souffrir ni de mourrir. Et sachant que cela est parfaitement non necessaire (les vegans en sont la preuve vivante #REALITE), comment pouvez vous le JUSTIFIER ?

      Je n’impose RIEN a PERSONNE. Je ne fais qu’exposer les mensonges et la propaganda dont moi aussi, il y a de cela 4 ans, je faisais partie…. avant de m’eduquer sur le sujet (aspects sanitiaires, ethique et environnementaux). Je vous recommande les documentaires “Cowspiracy”, “Earthlings”, “Forks over knives” et le tout recent “What the health” si vous voulez enfin savoir de quoi vous parlez. Ce sont les faits, rien que les faits. On en reparle apres si vous voulez.


  • #1822931

    L’argument de certains vegans consistant à dire qu’il faut laisser vivre les animaux est touchant de naïveté.
    Je suis pêcheur, et si je ne pêche pas un poisson, celui-ci sera mangé par un plus gros. Il ne va pas vieillir et passer ses vieux jours en maison de retraite pour poissons !

     

    • #1823002
      le 20/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Si le poisson est mangé par le plus gros et ainsi de suite, c’est dans l’ordre des choses. Les animaux ne sont pas libres de leur choix. "L’homme", lui est libre de ses choix. L’homme peut ne pas pêcher et manger autre chose...d’ailleurs tout le monde ne pêche pas et certains détestent le poisson...comme d’autres n’aiment pas la "viande".


    • #1823094
      le 20/10/2017 par giustizia
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Vous voyez, Titus, rien à faire, Evolin nous prouve que ces vegans restent butés sur le fait de vouloir empêcher la mort, ce qui est impossible et fait partie intégrante de la vie ici bas. Tout a été dit dans ces presque 300 messages. Rappelons pour finir l’excellente remarque d’un internaute qui explique que, pour avoir de beaux légumes, il faut aussi avoir du bon purin, et que sans animaux et leur élevage c’est impossible. La seule chose sur laquelle on est tous d’accord c’est de bien traiter nos animaux, et nos semblables...


    • #1823131
      le 20/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Titus
      Ce raisonnement est typiquement ignorant et anthropocentrique. Certains poissons sont commes certains vegetaux et autres mammiferes terrestres CARNIVORES. S’ils ne mangent pas d’autres poissons ils meurent. Ce n’est pas votre cas. J’ajouterais que vous auriez une autre vision des poissons si l’on vous NOYAIT. Car oui, sortir un poisson de l’eau (via un hamecon plente en pleine bouche) hors de son environement et le laisser suffoquer (quand on ne le eclate pas la tete) est l’equivalent de la noyade pour nous. Les poissons ont un systeme nerveux et un cerveau et son capable de ressentir la douleur.

      @ giustizia
      Les vegans ne sont pas debiles. On est tous conscient que le simple fait que l’on vive signifie que des etres vivants doivent mourrir. Les vegans par leur choix de vie, rappellent (contrairement a vous) qu’il n’est pas necessaire de MAXIMISER la violence, la souffrance et la mort autour de nous.

      Definition :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.


    • #1823710
      le 21/10/2017 par Evolin
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      On pourrait tout aussi bien dire que ce sont les non vegan qui sont bornés, sous prétexte que c’est la consommation carnée lambda dans son ensemble qui fait leur force d’arguments. !Pourquoi manger du poisson ou de la viande serait-il mieux que de ne pas en manger ? Si vous venez ici c’est que vous n’êtes pas d’accord mais d’autres ont le droit de ne pas être d’accord avec vous quand même ? Et c’est être borné ? La "viande" ou le poisson ne sont pas là panacée universelle tout de même !


    • #1824062

      @tonytrruand

      Se préoccuper de la mort des êtres vivants qui souffrent et négliger totalement celle des autres (végétaux), si ça c’est pas anthropocentrique !

      Les animaux, comme les plantes sont faits pour servir l’Homme, pas l’inverse.


    • #1824970
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Evolin et @ Titus
      Petite definition du veganisme :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Petit rappelled de biologie animale/vegetale :
      Jusqu’a preuve du contraire, les vegetaux n’ont pas de systeme nerveux central ni de cervaux. Il ne sont donc pas en capacite de ressentir des emotions ni la douleur.

      Expliquer moi donc COMMENT des fuits/legumes/graines/noix designes par des milliers d’annees d’evolution (theorie de Darwin) pour etre consommes, pourraient “souffrir” tout commes les animaux que vous exploitez ? Diriez vous pareil pour vos animaux de compagnie (chiens, chats…).

      Si la reponse a cette question est NON, expliquez alors, qu’elle est la difference morale qui existe en un chien et un cochon par exemple…. Bonne chance pour vous depatouiller de cette #DissonanceCognitive.

      P.S. : Tout comme aucun etre humain n’est ne pour SERVIR qui que ce soit, les animaux NON PLUS.


    • #1825025

      @tonytruand

      Sous prétexte qu’un végétal n’a pas de système nerveux central, tu t’accordes le droit de le tuer. Super la non-violence vegane !
      En suivant la même logique, si j’anesthésie mon lapin avant de le tuer, je ne le fais pas souffrir non plus !
      On voit que la logique vegane se prend vite les pieds dans le tapis de la réalité.


    • #1825093

      Je veux bien expliquer la différence entre un chien et un cochon mais alors faudra m’expliquer la différence pour un végan entre un cochon et un poux ou un moustique. A moins que vous soyez un végan extrémiste qui décide de vivre avec ses poux pour ne pas devoir les tuer.


    • #1825763
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @bfk
      Challenge accepte. On commence tout d’abord par la definition du veganisme :

      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Les poux et les moustiques sont des parasites qui peuvent mettre en peril votre integrite et sante physique. Sans debarasser est de la legitime defense toute simple. Apres rien ne nous empeche de s’en premunir sans pour autant les exterminer. La modernite sans charge tres bien. Des remedes naturels faits a base d’extriats de plantes peuvent aussi etre efficaces. Quand on cherche, on trouve. On apprends tous les jours.

      J’ajouterais que les poux et les moustiques sont bien DIFFERENTS des animaux d’elevages sentients et innocents, que VOUS payez pour faire inseminer artificiellement, exploiter, torturer et pour finalement tuer, tout ca pour un Plaisir gustative ephemere…

      A votre tour maintenant d’honorer votre part du marche. J’attends…


    • #1825801

      les moustiques sont des parasites qui peuvent mettre en peril votre integrite et sante physique.




      Un moustique met en péril ta santé ? N’importe quoi.

      Et tu n’as pas répondu à mon objection : si j’anesthésie mon lapin avant de le tuer, je ne le fais pas plus souffrir qu’une carotte que tu arraches de terre pour la tuer et t’en nourrir.


    • #1825837
      le 24/10/2017 par Mami Wata
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand
      Beaucoup de méduses n’ont pas de cerveau, ni de système nerveux central ; je dis ça puis je passe ma route..


    • #1825859
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Titus
      Faites une recherche rapide sur les maladies que les moustiques peuvent inoculer (paludisme par exemple… je peux vous en parler d’experience).

      Vous n’avez pas lu ou pas compris (ou les deux… va savoir) la definition du veganisme. Je la remets alors au cas ou :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Le lapin est une animal sentient, a une vie a lui et ne represente AUCUN danger pour vous. Vous avez acces a la connaissance, l’education, et a une multitude d’alternatives alimentaires viable et en quantite. POURQUOI alors le tuer ? Comment le justifier vous (SPOILER ALERT : c’est une question rethorique, mais bon, je vous laisse l’occasion d’etre originale…) ?

      P.S. : On ne “tue” pas une carotte en s’en nourrissant car elle n’est pas sentiente… Elle n’a ni cerveau, ni systeme nerveux central. Elle n’a AUCUNE conscience de sa proper vie. Arretez vos methodes Orwellienne de REDEFINISSION DES MOTS. Cela devient #Ridicule. Bientot vous n’aurez plus de branche auquelles vous raccrocher.

      J’attends votre part du marche….


    • #1825950
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Mami Wata
      C’est bien pour cela que les vegans parlent de sentience. Sinon on devient tres vite extremiste en sacralisant toute vie (jusqu’a la bacterie) et on se suicide tout de suite en se rendant compte que le simple fait que l’on soit en vie TUE la vie….

      Quand je vous disait que le vegans (enfin ceux qui s’y interesse de facon profonde) on cadenace le sujet, ce n’est pas une blague…

      Personnelement, meme si une meduse n’est pas capable de souffrir, je prefererais me nourrir de fruits/legumes/graines/noix/feculents qui sont, a mon avis beaucoup plus appetissant et depourvus de cholesterol, d’hormones et proteines animales… Niveau sante, ces derniers ne sont pas top pour nous…


    • #1826093

      @tonytruand

      Tu ne me fera pas croire que tu as attrapé le paludisme en te faisant piquer par un moustique en France. Et pourtant, tu assassines froidement les moustiques qui t’entourent.



      On ne “tue” pas une carotte en s’en nourrissant car elle n’est pas sentiente… Elle n’a ni cerveau, ni systeme nerveux central.




      Ah parce qu’en plus de les tuer sauvagement, tu nies que les carottes sont vivantes et respirent ? Tu es vraiment un monstre froid !

      Ah et puis, « sentient » ça n’existe pas dans le dictionnaire...


    • #1826432
      le 25/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Titus
      Je ne sais pas pour vous, mais je voyage pas mal. Et dans certaines parties du monde, le moustique peut etre mortel. Et la ou je vis en ce moment, je n’ai quasiment jamais affaire aux moustiques #Modernite. Mais bon, la vous cherchez la bete noire en evitant soigneusement les conflits moraux dont vous faites l’objet et que je mets en lumiere.

      Personne ne nie que la carotte ne vie pas. Jusqu’a preuve du contraire, ce n’est pas un mineral. Les gens censes font simplement la difference avec un animal. Les gens censes et qui font preuve de COMPASSION se rendent compte qu’elle n’est pas sentiente comme certains animaux. Peu importe que le mot sentient ne soit pas dans le dictionnaire. L’important c’est que l’on s’accorde tous les deux sur sa definition. #ArretezDeFuire et faite preuve d’un peu plus de COMPASSION envers les vrais VICTIMES. Les animaux dont VOUS payez pour l’assassinat. Ce n’est pas plus complique.


  • #1823784
    le 21/10/2017 par Florestan
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    J’ai adoré entendre la question posée sur les animaux qui mangent des animaux et celle sur ce que mange le chien de la dame (nourrir un chien de légumes m’apparait comme de la maltraitance). Je regrette que la question qui suit n’ait pas été posée, cependant  : Lorsque la cause vegan aura gagné toute l’humanité (c’est leur espoir, non  ?) que deviendront les vaches, cochons, poules et moutons  ?
    Autre point, j’ai entendu d’un autre mouvement religieux tendance vegan extrémiste. Ils conseillent le suicide pour éviter de gêner la nature, interdisent à leurs membres d’avoir des enfants et travaillent à l’extinction de l’humanité…

     

    • #1823983

      Pourquoi feignez-vous de vous inquiéter du devenir de ces espèces si la raison pour laquelle vous les faites perdurer est de pouvoir massacrer leurs individus ?

      Le but n’est pas la protection abstraite des espèces mais la protection concrète des individus. Peu importe ce que ces espèces deviendront une fois libérées, il s’agit simplement de ne pas faire naître des individus dans les seuls buts de les exploiter et de les tuer. On ne justifie pas leur souffrance par le fait qu’on les fait naître et entretient artificiellement leurs espèces. Autant ne pas naître déjà, mais surtout mieux vaut les laisser à la nature.


  • #1823843

    Je suis très agréablement surprise. Le veganisme est une belle chose, ils ont raison de suivre leurs convictions.

    Bien que personnelement, je favoriserai l’élevage a la maison. Avoir ses poules, cela permet d’avoir ses propres oeufs, de les choyer le temps de leur vie, d’abbatre le poulet à un âge convenable et avec humanisme (couteaux bien aiguisé, sans douleur, dans le respect) et s’en nourrir. Cela évite pas mal de carrence et donne du respect à l’animal en s’éloignant de l’industrie alimentaire. Puis le plaisir gustatif !! hihi

    Pour le lait, il est difficile de s’en passer et un producteur local coûte réellement très cher pour la consommation que nous en avons. J’admet que le problème existe, nous avons abandoné les méthodes des anciens et c’est bien dommage, quand le laitier passait dans chaque rue pour re-aprovisionner.

     

    • #1825884
      le 24/10/2017 par Jean-Claude
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @BB

      D’après ce que j’ai compris par les intervenants végans ici présents, leurs convictions irons jusqu’à nous interdire d’élever des poules à la maison. Moi qui jusque là respectait leur combat, contrairement à vous, je suis très désagréablement surpris...


  • #1824037
    le 21/10/2017 par Jean-Paul
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    La Nature est extrêmement violente et cruelle. De nombreuses proies sont dévorées vivantes, jeunes et malades en priorité, des espèces tuent leurs congénères pour le pouvoir, un territoire, ou des femelles pas toujours consentantes. Objectivement au delà du Bien et du Mal, l’être humain s’inscrit parfaitement dans ce tableau. Peut-être qu’il a la conscience et l’intelligence pour changer (peut-être que les animaux aussi), mais peut-être que son instinct et la Nature elle-même l’en empêche. Nous sommes certainement son jouet préféré !

     

    • #1824963
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Jean-Paul
      Pardonnez moi, mais j’ai du mal a vous voir en PREDATEUR ultime quand je vous imagine en pijama et tong le dimanche en train d’acheter votre steak dans la superette du bas de l’immeuble... LOL.

      Plus serieusement, qui ici est en situation extreme de survi qui l’oblige a tuer ses congener, a se battre pour sont territoire ou pour son repas du soir ?
      Dans la societe morderne ou nous vivons il est completement inutile de tuer des TRILLIARDS d’animaux juste pour un plaisir gustatif ephemere, alors que nous avons acces a des alternatives viables. Les animaux que nous exploitons ne reprensent AUCUN danger et sont les VICTIMES de notre sadisme sans limite.


    • #1825581
      le 24/10/2017 par Jean-Paul
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand

      Dans la société moderne ou nous vivons, nous sommes nous aussi exploités et torturés de différentes manières, constamment en situation de survie économique qui nous oblige en priorité à nous occuper de nous et de notre famille avant de prendre soin des animaux abattus, dont le mauvais traitement n’est d’ailleurs pas de notre responsabilité. Vous avez de la chance de pouvoir consacrer autant de temps et d’énergie à ce sujet. Pour une meilleurs efficacité, je vous suggère de trouver et de recadrer les propriétaires, chefs, et employés des abattoirs. Allez leur exposer votre problème, demandez quels sont les leurs, et réfléchissez ensemble à comment améliorer la situation pour satisfaire tout le monde. On sera tous ravis de manger du steak qui n’a pas souffert, et on vous en sera reconnaissant.


    • #1825782
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Jean-Paul
      Encore un autre commentaire avec peu de profondeur et de reflexion.

      Les vegans ne militent pas pour qu’on face des calins et qu’on mette de l’Opera aux animaux qui sont dans le couloir de la mort… Les vegans militent pour qu’on foute la paix aux animaux.

      Rien ne vous empeche a la fois de prendre soin de votre famille et de foutre la paix aux animaux.

      Tout commence par VOS choix. Au supermarcher, au lieu de prendre un steak de 200g a X Euros, prenez un sac de riz et des haricot rouge. C’est moins chere, ca nourri plus de monde et plus longtemps, et du point de vu nutritif, c’est plus complet et favorise la sante au lieu de la maladie.
      BONUS : Vous diminuez la demande en produits animaux, la production diminue par effect mecanique, et votre bilan carbone diminue… Je n’y vois que des avantages.

      Pas la peine d’aller perdre son temps a batailler avec les abattoirs et leur employes alors qu’on peut TOUS collectivement arretez de leur donner notre argent. #ProblemSolved

      Arretez les excuses et changez pour le meilleur.


    • #1825846
      le 24/10/2017 par Jean-Paul
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand

      Manger du riz et des haricots à la place d’un steak n’est pas mon idéal, c’est juste le votre. Si votre combat n’est pas de réduire la souffrance animale mais de me priver de mes choix, alors vous aurez un adversaire de plus.


  • #1824162
    le 21/10/2017 par coyoterevolte
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Les vegans ont oublié de dénoncer ceux qui possèdent les abattoirs. C’est dommage car c’est eux qui organisent la souffrance animale en se faisant du pognon dessus.
    Question aux vegans : votre combat est-il dirigé contre les braves gens victimes d’intoxication ou contre les bourreaux des animaux ? Si vous ne dénoncez pas les organisateurs bénéficiaires, que doit on en déduire : que vous manquez de protéine ou que vous êtes malfaisants ? On va dire que vous manquiez de protéine.
    A la prochaine manif, les noms des actionnaires sur des pancartes.
    Et en été, aide aux éleveurs.
    postcriptum : de mémoire, baisse du nombre d’oiseaux (autres que les pigeons) à Paris de 50 000 à 10 000 selon le "parisien".

     

    • #1824960
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ coyoterevolte
      POURQUOI s’interesser aux "possesseurs d’abattoir" quand c’est VOUS qui, par ignorance, leur permettez de continuer leurs operations en leur donnant volontier VOTRE argent ???
      La loie de l’offre et de la demande, ca vous dit quelque chose ?

      Si vous apprenez que l’on peut tout a fait vivre SANS produits animaux, tout en etant en PARFAITE sante, et SANS manquer de vos aliments preferes (pizza, fromages, yahourt, hamburger.....et j’en passe et des meilleurs), continuez vous a participer a une entreprise qui exploite, violente, torture et tue des animaux juste pour un plaisir gustatif ephemere ?

      A moins que vous ne soyez un psychopathe, j’aime a parier que la reponse est NON.

      Le savoir, c’est le pouvoir. Eduquons nous et nous mettrons a genoux les plus grosses coorporations. McDonald a compris le message, ils sont en train de tester un burger VEGAN.... Si eu le font, pourquoi pas VOUS ?

      PS : TOUS LES VEGETAUX CONTIENNENT DES PROTEINES. Pas besoin de viandes, poissons, oeufs ou produits laitiers. Reournez a l’ecole, il vous manque des connaissances est biologie.


    • #1825042
      le 23/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand. Tous les végétaux contiennent des protéines, en effet mes prairies au printemps produisent de l’herbe à 24% de protéine, mais tu n’es pas un RUMINANT, donc tu ne peux pas les ASSIMILER, c’est pourquoi j’envoie mes chèvres le faire à ta place(encore que t’es pas loin de bouffer du foin.), et elles le transforme en lait dont les protéines sont assimilables par l’homme CQFD.


    • #1825596
      le 24/10/2017 par Jean-Claude
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand

      Y’en a marre de se faire culpabiliser sans arrêt sur tous les sujets. Coyote a raison, prenez-vous en aux responsables directs de la maltraitance animale. Vous vous en prenez aux consommateurs parce que ce sont les seuls à votre portée, planqué derrière votre ordi. On va pas brouter de l’herbe jusqu’à la fin de nos vies pour soulager votre conscience. On n’a pas tous les mêmes combats à mener. Menez les vôtres mais tapez sur les bonnes personnes si vous ne voulez pas plus d’ennemis qu’au départ.


    • #1825783
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Jean-Claude
      Les vegans ne militent pas pour qu’on face des calins et qu’on mette de l’opera aux animaux qui sont dans le couloir de la mort… Les vegans militent pour qu’on foute la paix aux animaux.

      Les consommateurs SONT a la base de la discrimination faite aux animaux. Les consommateurs PAYENT pour que l’on TUE des animaux. Le capitalisme deregule promeut juste la maltraitance qui va avec… Comme on est pas pret de changer de systeme, un pragmatique va en amont du probleme et essaye de changer directement les habitudes a leurs source.

      De nos jours et dans le pays ou l’on vie, nous n’avons absolument pas besoin de produits d’origine animale pour vivre et meme performer. Inseminer de facon artificielle, exploiter, torturer et tuer des animaux sentients innocents, qui demandent juste a vivre leur proper vie en paix est donc IMMORAL, SADIQUE, NON-ETHIQUE et in fine DANGEUREUX pour nous et la planete.

      #EduquezVous.


    • #1825894
      le 24/10/2017 par Jean-Claude
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand

      Votre projet est totalement irréaliste. Il nécessite le concours de la totalité des êtres humains qui devraient changer leur nature d’omnivores en végétariens. Redéfinissez votre combat en militant pour réduire les mauvais traitements, en contrôlant et en sanctionnant les abattoirs par exemple, en favorisant la production locale pour éviter les transports, etc... Même ça, qui est un gros compromis de votre projet de base, est déjà un projet titanesque ! Sa réalisation, bien que difficile, reste dans le domaine du possible contrairement à votre rêve personnel improductif plein de fayots et de #hashtags.


    • #1825900
      le 24/10/2017 par Jean-Claude
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand

      Et si on n’est pas prêts de changer le système, c’est parce qu’on est incapable de se mettre d’accord pour boycotter ses lois et ses taxes. On n’est même pas foutu de boycotter ce qu’on déteste, et vous croyez qu’on va boycotter la viande qu’on aime ?


    • #1826445
      le 25/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Jean-Claude
      Vous n’etes pas informe. Ce n’est pas un reproche mais juste une constatation. Le veganisme ne cesse de croitre. De plus en plus de consommateurs ouvrent les yeux et les producteurs commencent a suivre car ce n’est plus une tendance mais un mouvement bien reelle. Le veganisme fait du bruit d’ou le repportage de VL. Les restaurants s’adaptent, les multinationales aussi. L214 fait un fantastique boulot d’eveil des consciences. Des personalites du monde public aussi font les transition et en parlent (McDonald et Lewis Hamilton sont des exemples qui me viennent a l’esprit). Le monde change autour de vous car de plus en plus de monde a access a l’information. Je la transmets aussi a mon humble niveau ici. Alors vous pouvez resister, au meme plan que les oppresseurs et les exploitants qui se font leur argent sur le dos des victimes…. Mais cela ne durera pas indefiniment. D’une part par ce que le nombre de vegan augmente jour apres jour, mais aussi parce que notre planete et les resources FINIES qu’elle contient, couplee au diverses crises financieres que nous vivons tous finiront de veganiser le monde. C’est mathematique. Je ne suis qu’un messager.


    • #1826541
      le 25/10/2017 par Jean-Claude
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand

      Vous vous considérez carrément comme une étape de l’évolution humaine où les gens différents de vous n’ont qu’à s’adapter ou mourir. Vous allez être déçu...
      Si les restaurants proposent du "veggie", c’est parce qu’ils ont vu en vous un manque à gagner qu’ils se sont empressés de combler. Et le bruit que vous faites est pour eux une opportunité publicitaire gratuite inespérée. Comme si McDonald, l’incarnation du capitalisme américain, se souciait de l’exploitation des animaux et de votre santé ! Le jour ou ces firmes décideront de ne plus proposer aucune viande pour être exclusivement veggie, on pourra dire qu’ils suivent vraiment votre mouvement. Mais pour l’instant, ils ne font que l’exploiter pour élargir leur clientèle.


    • #1826672
      le 25/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Jean-Claude
      Effectivement, je considere que l’humanite aura attaint un cap superieure quand elle sera capable de faire preuve de compassion meme envers les autres especes. Je ne vois pas de mauvais cote a la disparition des discriminations negatives (racisme, sexisme, specisme).

      Certains se batten et militent pour plus de compassion, pendant que d’autres cherchent toutes les excuses imaginables pour perpetrer l’exploitation d’etres sentients, innocents et qui ne sont d’aucun danger pour nous… Cherchez l’erreure…

      Peu importe que certains fasse de l’argent sur le movement. Le plus important ce sont les victimes. Tant que cela leur permet d’etre sauvees, c’est gagne. D’autant plus que RIEN ne nous oblige a aller manger dans des resteaux ou a acheter des product transforme a haute valeur ajoutee. Perso j’achete mes fruits/legumes/graines/noix/feculents/champignons et je fais ma proper cuisine. J’ai appris petit a petit et je ne me suis jamais aussi bien porte ! Si je l’ai fais, je ne vois pas pourquoi ce serait impossible pour la pluspart d’entre nous ici. Je ne suis pas un surhomme ni un heros.


    • #1827063
      le 26/10/2017 par Jean-Claude
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand

      Vous espérez carrément la disparition des discriminations en effet secondaire de votre combat ? La paix mondiale ? Bonne chance.

      Certains se battent et militent pour plus de compassion

      Jamais vous ne pourrez obliger ou inciter les gens à être compatissants, surtout en étant aussi violent envers eux dans votre démarche.

      Les victimes dont vous parlez ne seront pas sauvées. Si la demande disparait, ces espèces disparaitront aussi. Même si elles pourraient retourner à l’état sauvage, les braconniers, qui vendront au marché noir la précieuse viande aux derniers omnivores, se chargeront de leur extinction. Ensuite, ou en parallèle, ils s’en prendront à vos animaux de compagnie végétariens.

      Si je l’ai fais, je ne vois pas pourquoi ce serait impossible pour la pluspart d’entre nous ici.

      C’est pas forcément impossible pour nous de le faire, c’est juste qu’on veut pas. Ce qui est impossible, c’est de réussir à convaincre tout le monde.


    • #1827255
      le 26/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Jean-Claude
      Le veganisme a en son sein la compassion pour autrui, et ce surtout si autrui est d’une autre espece. J’aime a penser que si ce mouvement compassionel est appris aux plus jeunes (en y repensant TOUS les enfants naissent avec la compassion, ils l’oublient simplement apres des annes de mattraquage propagandiste…), la societe n’en sera que meilleure par effet ricochet. Ettendez ca au niveau national et international et voila... Personne, et surtout pas moi, ne dit que ce sera facile. Le combat se meme jour apres jour, personne par personne, en exposant les mensonges des industries qui font leur argent sur le dos des animaux.

      Ma facon dont je transmets mon message peu vous deplaire, cela a peu d’importance car je ne changerais pas. Je suis rentre-dedans avec les faits. Accepte qui voudra. Personnellement c’est cette methode qui m’a fait ouvrir les yeux. Et je paris qu’elle en ouvre a pas mal ici de la meme facon. De ce cote la je pense en tirer de Monsieur Soral ! Dans ta face avec les faits !

      Rien de ce que vous decrivez dans ce dernier commentaire ne justifie que l’on insemine de facon artificial des millions d’animaux par an pour leur faire vivre une vie entire d’exploitation pour enfin les transformer en burger, steak ou croquette. RIEN. Autant ne pas vivre du tout.

      Si vous ne voulez pas changer, libre a vous. Personne ne vous oblige. Vous aurez simplement a vivre avec la culpabilite de tuer des animaux pour un Plaisir gustative ephemere et aussi les conssequences sanitaire que cela entraine #MaladieDeCivilisations. Bonne chance.


    • #1827651
      le 26/10/2017 par coyoterevolte
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      à tony truand :
      Au moins les choses sont claires.Tu te moques de ceux qui font souffrir les animaux et tu préfères attaquer les braves gens. Tu épargnes et protèges le nom des méchants qui organisent et profitent du crime. Tu es, par conséquent, un agent du mal et la feuille de salade que tu brandis n’y change rien..Vrai ou pas : les chiens grognent quand tu t’en approches.

      Le nom des tortionnaires actionnaires de la souffrance animale et leur adresse. C’est ce qui compte..
      La cause vegan est donc bien une organisation mondialiste créée pour nous emmerder. Si confirmation était nécessaire, le trollage de cette page ôte tout doute. Les vegans ne s’intéressent ni aux animaux ni à leurs tortionnaires mais au transhumanisme malsain, sûrement sponsorisés par les tortionnaires-actionnaires.
      .


  • #1824585
    le 22/10/2017 par L’après Macron
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    A bien y réfléchir, tout le discours vegan repose sur les idéologies actuelles du pouvoir, celles qui lui permettent de se maintenir en place autrement que par la force :

    On fait appel à des études (scientisme) pour faire croire que l’homme peut se passer de viande, que ce n’est pas parce que ses ancêtres en mangeaient que c’est bien (progressisme), que cela n’est plus utile aujourd’hui (modernisme), que prendre du plaisir en mangeant de la viande c’est mal (puritanisme), car cela cautionne le massacre et la violence exercée sur les animaux (amalgame fait entre l’éleveur et l’industriel, car le but politique du veganisme est de s’attaquer aux hommes oppressés et non aux hommes oppresseurs ; avec une incompréhension de la souffrance et de la mort qui vient du matérialisme), que l’animal peut être mis sur le même plan que l’homme (matérialisme, athéisme), et que le point de vue de vegan doit être imposé à tous (démocratie).

     

    • #1824957
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ L’après Macron
      LOL..... Le veganisme milite pour REMETTRE le pouvoir dans les mains du consommateur. Le veganisme milite CONTRE toute forme d’OPPRESSION faite aux animaux qui, je vous le rappelle, sont INNOCENTS. Personne ne dit qu’ils sont au meme plan que l’homme (argument fallacieux), mais tout le monde rappelle que la pluspart des animaux que nous exploitons souffrent et eprouvent de la douleur TOUT COMME NOUS.

      Les vegans sont la preuve VIVANTE et INDESTRUCTIBLE (#REALITE) que vivre sans consommer des produits animaux EST POSSIBLE. Arretez de mentir et arreter ed vous battre contre la realite.

      Le modernisme/progressisme n’ont pas que de mauvais cotes sinon retournez vivre dans une cave et violez les femmes que vous rencontrer en tant que male dominant pour perpetuer la race.... #IdeeIdiote

      Votre idee/definition du puritanisme ne tient pas la route a la seconde ou l’on prend en compte le point de vue de la VICTIME. Pour l’animal, que l’exploitation soit petite ou grande, l’histoire est la MEME : Une vie entiere d’EXPLOITATION et une fin de chemin en ABATTOIR la tete TRENCHEE et les TRIPPES a l’aire......

      Bon Dieu, les hommes sont pret a TOUT pour justifier leur actions demoniaques, tant qu’ils en percoivent quelque chose...


    • #1825294

      J’aimerai bien qu’on explique pourquoi on raconte aux enfants de belles histoires peuplées d’animaux, pourquoi les enfants aiment tant les animaux qu’ils s’ opposent à ce qu’on leur fasse du mal, pourquoi tant de dessins animés où l’on fait parler des animaux, etc, etc et POURQUOI on explique après aux enfants qu’ils DOIVENT manger des animaux ? On peut se demander si plus tard toute cette ambiguïté pour eux ne favorisent pas plus tard le mensonge, la duperie, et tant d’autres comportements...dommage que la psychologie ne cherche pas dans cette voie...


    • #1825787
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Vegy
      Les enfants sont des etres avant tout emotionels. Pour en faire des consomateurs, le Capitale utilise les animaux en tant que cheval de troy. D’un autre cote, le Capitale met en place tout un systeme de mensonges, de subterfuges et d’euphemismes (porc, bacon pour cochon, steak pour morceaux de vache etc…) pour lui cacher, des le plus jeune age, que l’objet de ses desirs et de sa consommation cree exploitation, souffrance et mort, qui a son age, sont des conceptes difficiles a comprendre.

      On pourrait se demander pourquoi alors les parents ne font pas le travail d’education… Ils ne leur font pas car il se soumettent sans y reflechir a 4 choses : La tradition, la commodite, le gout et les habitudes.
      Eux aussi sont victime de cette manipulation depuis leur plus jeune age.

      De plus en plus de monde ouvre les yeux de nos jours, en particulier la jeunesse connectee qui est par definition plus exposee a la verite qui se cache derriere ces manipulation, et ce grace aux militents vegans.

      Ce n’est malheureusement pas en ecoutant ceux qui profitent d’une maniere ou d’une autre de l’exploitation animale sous toute forme, que nous allons apprendre la verite !


  • #1824824
    le 23/10/2017 par Rumsteak
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Les vegans sont des intégristes de la bouffe !
    Est-ce qu’ils se soucient de la souffrance végétale ? Qui sait si la carotte ne souffre pas quand on la coupe en morceaux ...
    Plus sérieusement, qu’ils se privent d’excellents aliments que dame nature nous offre, cela ne me dérange absolument pas ; par contre, qu’ils veuillent imposer aux autres leur dogmatisme me pose problème.
    On peut dénoncer les mauvaises conditions d’abattage ou d’élevage, mais tenter de culpabiliser les non vegans de leurs habitudes alimentaires, c’est inacceptable.

    Pourquoi nos ancêtres (chasseurs - cueilleurs) mangeaient ils de la viande et du poisson ? Etaient-ils décérébrés ? non je ne pense pas. L’homme est omnivore et fait partie de la chaîne alimentaire. Il est donc cohérent de se nourrir de viandes, poissons, végétaux... Après il faut savoir le faire de manière raisonnée.

     

    • #1824946
      le 23/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Rumsteak
      Si les vegans sont des "integriste de la bouffe", les non-vegans sont des TERRORISTES tout court...

      Pourquoi ? Parce que vous participez a une industrie qui promeut violence, souffrance et mort infligee a des animaux INNOCENTS et cela juste pour votre plaisir gustatif ephemere...
      Perso je prefere me nourrir de fruits/legumes/graines/noix/feculents au moins je m’assure de minimiser la souffrance et la mort autour de moi.

      Les vegans n’imposent rien a personne. Au dernieres nouvelles ce sont les non-vegans qui payent pour mettre des balles dans les tetes des animaux, et des couteaux sous leurs gorge..... revoyez vos priorites et affrontez la realite.

      Les non-vegan CULPABILISENT car ils se rendent compte que vivre SANS tuer (etre vegan) est POSSIBLE pour la pluspart d’entre nous. Alors POURQUOI ne pas etre vegan ?

      Les habitudes alimentaires (ou autres...) de nos ancetres ne sont pas a reproduire a partir du moment ou l’on connait mieux. La science aujoud’hui nous apprends comment et pourquoi les produits d’origine animale sont mauvais a la fois pour nous (aspect sanitaire), pour les animaux (ils souffrent et meurent - Aspect ethique), pour la planete via la pollution de l’industrie (Aspect environnementale).

      #MettezVousAJour


    • #1825166
      le 23/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, tu es vegan parce que ce monde te le permet et qu’il permet à une majorité de personnes dans nos sociétés dites développées de vivre sans rien produire.
      Comment sont produit tes fruits/légumes/noix/graines/féculents ?
      Sans Fumier ? Tu n’en sais rien parce que tu ne produis rien.
      Les habitudes alimentaires de nos ancêtres leurs ont permis de survivre et d’assurer le renouvellement des générations jusqu’à toi(était-ce nécessaire, c’est un autre débat...).
      Tu devrais effectivement culpabiliser car tu ne produis rien et l’on se définit vis à vis de la production.
      #METS TOI AU BOULOT !


    • #1825839
      le 24/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ laurent71
      Votre raisonement n’est pas terrible... Maintenant vous allez blamer TOUS ceux qui ne sont pas agriculteurs ou eleveurs parce qu’ils “ne produisent pas”…. ? A votre sens la societe ne devrait donc etre faites que d’agriculteurs et d’eleveurs ? D’ou tirez vous cela ?
      Je pensais que vous etiez un member assidus d’E&R mais vous avez apparement loupe quelques chapitres…

      Et d’ou sort ce concept de l’auto-definition par son activite ??? Si vous etiez eboueur, vous vous definiriez qu’en tant qu’eboueur ???
      Personnelement je prefere me definir par MES IDEES et MES ACTIONS. Et si jutilise ce systeme, vous etes un ignard sur le sujet, double d’un psychopathe qui exploite et tue les animaux qu’il aime…
      Si j’utilise votre systeme, je suis un ingenieur chimiste responsable des analyseurs de gaz. Alors…. Qui gagne ? Si vous en avez assez de perdre, on peut retourner sur le debat d’idees, qu’est ce que vous en dites ?

      Alors ou en etions nous ?

      Les habitudes alimentaires de nos ancetres : Nos ancetres n’avaient pas acces a la science et la technologie dont nous disposons aujourd’hui. La medicine et la nutrition moderne nous demontrent TOUS les aspects negatifs de la consummation de produits animaux sur la sante humaine et sur le long terme : Leur consummation n’a cesse d’augmenter au fil des annees, apres les developpement industriels et les guerres mondiales, AU MEME RYTHME que les maladies cardiovasculaires, cancers et autres maladies de civilisation.

      #InstruisezVous au lieu de raconter n’importe quoi. L’information est disponible de nos jours GRATUITEMENT sur internet. On vous a deja donne plusieurs liens alors ne soyez pas faineant. Laissez votre ego 2 secondes de cote qu’on puisse avoir une discussion posee. #Merci


    • #1825867
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand, se définir par son rapport à la production, c’est Marx, tu dis aux autres de se cultiver et j’aurais pas le niveau du site, reprend les vidéos de Soral, il en parle assez souvent, alors maintenant tu es ingénieur chimiste(Et pourtant incapable de faire la différence entre matière organique et matière azotée...), pourtant tu écris comme un adolescent avec tes douze mots de vocabulaire, tu es incapable de penser et je le répète tu es un geek de maximum 17 ans.
      Tu es tout juste capable de reprendre tes petits paragraphes que tu as certainement enregistré et de les faire tourner en boucle.
      Pas le moindre raisonnement dans toute cette bouillie, juste de la régurgitation.
      Tu éludes les questions en répondant par des insultes, alors encore une fois comment fais tu pour produire ta nourriture sans l’exploitation animale.


    • #1826496
      le 25/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Laurent71
      Je n’adhere pas a la definition de Marx. Je me definis par mes actions et mes idees. Je n’ai jamais dis que matiere organique = matiere azote. Vous avez un fantasme bizarre sur ma personne qui est completement faux, car vous vous faites demonter sur le champ des idees :

      Il est immoral et non ethique d’exploiter, de torturer et de tuer un etre sentient innocent qui n’a aucunement envie de mourir, alors que l’on a a disposition la connaissance, l’education et les alternatives viables et en quantite suffisante.

      Le regime alimentaire 100% vegetale fait a base de fruits/legumes/graines/noix/feculents de season, locaux,et si possible bio est optimal pour la planete mais aussi pour la sante humaine car il ne contient pas de Graisses saturees (tres peu), cholesterol, hormones et proteines animales, pus, matieres fecales, metaux lourds, vaccins et antibiotiques

      Et je repete toujours la meme chose parce que vos arguments non plus ne changent pas. J’ai ete omnivore 28 ans de ma vie. J’ai pense comme vous. Je sais donc de quoi je parle, contrairement a vous.

      Mon raisonement est coherent mais vous avez manifestement du mal a le suivre par manque de logique. Je n’insulte personne, je m’attaque aux IDEES. Vous devez etre une personne charmante dans un autre contexte…

      Et pour la enieme fois, definition du veganisme :
      Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible et praticable, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, les vêtements ou tout autre but.

      Si vous avez des questions techniques sur votre mitier, adressez vous a ceux qui reussissent la ou vous echouez.


    • #1827030
      le 26/10/2017 par Yves-Sans-Logement
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @tonytruand
      « Le regime alimentaire 100% vegetale fait a base de fruits/legumes/graines/noix/feculents de season »
      Comment font les inuits des régions de l’Arctique ?
      Ils mangent des glaçons ?


  • #1824940
    le 23/10/2017 par feféo
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Imaginez que, vous vous balladez le long d’une rivière et, au beau milieu de celle-ci vous appercevez un chien en panique dans le courant se faisant emporter. Qu’allez vous faire ? Tenter de le sauver en courant au petit pont en amont pour l’attraper ? Ou lui jeter des pierres ? Je pense qu’on est tous d’accord..

    Même expérience avec un cochon ? Réponse ? Évidemment le sauver j’imagine même les mangeurs de viande.
    Vous voyez où je veux en venir ?

    Eh bien cette petite expérience imaginaire toute bête traduit de façon explicite les dissonances cognitives auxquelles un mangeur de viande est confronté et le choix cohérent crucial que fait le vegan..

     

    • #1825210
      le 23/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @féféo, courir vers l’amont, quelle lâcheté, l’achever à coups de pierre serait plus courageux...
      Quant au cochon, je le sauve et le met à l’engraissement...


    • #1825637
      le 24/10/2017 par Jayjay
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Lapsus révélateur de votre ignorance crasse @Feféo : courir vers l’amont pour sauver le chien ne servira bien évidemment à rien du tout .
      De plus, votre exemple transpire le sophisme de bas étage et une vaine tentative de manipulation manichéenne .
      Alors je vais arrêter de te vouvoyer, petit . Après plus de 300 commentaires, toi et tes petits copains essayez encore de prendre en défaut et de culpabiliser ceux que vous avez décidé de prendre pour cible dans votre combat virtuel sans même comprendre que votre mouvement n’est qu’une émanation du capital dans ses derniers soubresauts pour se maintenir donc autant dire la raclure qui nappe le fond des chiottes .

      Pour reprendre la question de Laurent71, tu produis quoi exactement ?


    • #1825743
      le 24/10/2017 par féféo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      En aval si on veut mais en amont aussi : chez moi on a les marées ça vous dit quelque chose ? c’est qui l’ignare gros malin ! en tout cas vu votre réaction on a touché la corde sensible on dirait ! donc @laurent71 tu sauves un animal pour ensuite lui ôter la vie logique ? et le chien non ? il y a des bêtes qui méritent plus de vivre alors ?

      concernant le capital par définition le végan REFUSE l’exploitation animale vous arrivez à comprendre ? Ils refusent l’achat, la vente le commerce le prix du kilo de porc à la bourse etc... ça va ?

      bon un dernière et j’arrête vous me fatiguez

      “J’ai rejeté la viande depuis très tôt dans mon enfance, et le temps viendra où les hommes, comme moi, regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent maintenant le meurtre de leurs semblables.”
      Léonard de Vinci (un sombre bobo capitaliste improductif notoire)


  • #1824979
    le 23/10/2017 par laurent71
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    On va essayer d’en, finir sur ce sujet, avec les petits activistes type @tonytruand, @féféo et @vegan, qui agissent en essaim et tentent de laisser le plus possible de messages sur le fil essayant de faire croire ainsi qu’il n’ont pas de réelle opposition(Auriez vous écouté une conférence de Lucien Cerise, je dis bien écouter parce que lire, j’en doute...).
    Demain, nous cessons d’exploiter le monde animal, comment faites vous pour nourrir tout le monde.
    Evitez les liens de vidéos débiles sur youtube faites par des attardés pour des attardés, et parlez moi de votre projet en vous basant sur votre expérience, c’est à dire sur ce que vous fait de vos petites mains ou au moins vu dans la vrai vie.

     

    • #1825281

      J’ai été mangeuse de "viande", je ne le suis plus. J’ai 65 ans.Donc je sais ce qu’est la viande. Je ne suis ni feministe (anti femen ; je n’encourage pas l’avortement, quoiqu’on puisse réfléchir au cas par cas ; je ne cautionne pas cette gay pride qui, de ce que l’on en voit, n’est pas vraiment representative d’homosexuels ayant une certaine retenue...par ailleurs je suis croyante (catholique) bref... Puis j’ai vu, comme nous pouvons tous la constater, la souffrance partout puis j’ai pris conscience (car c’est de cela qu’il s’ agit) de ce qu’’enduraient aussi es animaux, realisant qu’ils sont le sous-prolétariat du monde. Je me suis documenté et lu des livres. On est bien conscient que tout le monde ne peut pas être vegan pour diverses raisons propres à chacun mais surtout parce que partout et en tout réside l’exploitaton animale : c’est culturel ! Chercher un produit sans exploitation animale relève du défi. Cependant, chemin faisant, on trouve de plus en plus de produis vegan et c’est une belle avancée ! Bref, pour débattre du veganisme il est nécessaire de faire l’effort d’élever sa pensée : toute forme est une expression de la vie UNIQUE, la vie de Dieu. Nous n’avons pas le droit de détruire la forme par l’intermédiaire de laquelle la vie cherche à faire de nouvelles expériences utiles à son progrès sur le plan de l’evolution. Mais pour réfléchir ainsi, il faut un "supplément d’âme" et notre humanité actuelle n’est sans doute pas prête. Le matérialisme est omniprésent. Aussi il est bienvenu que des bases, posées par la réflexion que suppose le veganisme, existent, afin que l’ humanité de nos enfants ou petits enfants prennent le relais. Sans doute une telle humanité serait davantage prête et par conséquent, bien meilleure...


    • #1825719
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Vegy, faire l’effort d’élever sa pensée, avoir un supplément d’âme, les générations futures seront meilleures... Rien que ça, le coup de la supposée supériorité morale acquise sur la souffrance d’autrui, on m’a déjà fait le coup...
      La shoatisation des esprit jusque dans l’assiette.
      Redescend sur terre t’es pas une sainte, t’as juste changé de menu...


    • #1825784
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @féféo, les 760 millions de tonnes de céréales pour 7 milliards d’hommes sur 14 ans ça fait un peu plus de quatre kilo de farine par personne par an...
      Quelle quantité de nourriture tu mets à la poubelle par an ?
      En grande majorité les animaux de rente sont élevé sur des terres impropres à la culture, tout n’est pas cultivable(seulement 10% des terres émergées.), et sur ces terres pauvres, les maigres ressources sont des plantes qui ne sont pas consommables par les humains, c’est pour cela qu’on le fait faire par des animaux, principalement des ruminants, qui peuvent transformer ces maigres ressources en protéines assimilables par l’homme, aussi bien en consommant leurs produits(viande, lait.), qu’en utilisant leurs déjections(caca.), qui permettent la culture de plantes consommables par l’homme(céréales, légumes...) qui sont gourmandes en azote.
      Le CAPITALISME est la première cause de famine et de malnutrition dans le monde, pas l’agriculture...
      Arrête de regarder des vidéos sur youtube et des sites alarmistes, sort, va voir pas toi même, et essaye de produire quelque chose par toi même pour te nourrir, ensuite tu seras légitime pour une quelconque expertise...


    • #1827151

      On parle de veganisme et que ce sujet soit abordé ici sur e&r (merci V. Lapierre) montre qu’il est d’actualité et que c’est un sujet qui intéresse, qu’il réponde a un besoin ou qu’il préoccupe. On comprend que chacun défende son point de vue, mais concernant l’ensemble de ceux qui expriment ce qu’est le veganisme, on constate que dans l’ensemble de ceux qui le contestent, il y a beaucoup de méchanceté et de railleries pour preuve votre commentaire Laurent 71 ! Bref, ce n’est pas grave, on peut faire avec mais cela situe...


    • #1827241
      le 26/10/2017 par féféo
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Alors encore une fois on retourne au dictionnaire : "Une terre arable est une terre qui peut être labourée ou cultivée" donc on a 50% des terres arables du Tiers-Monde qui servent à nourrir “notre bétail” au lieu de nourrir les humains.

      Arrête de te justifier, assumes

      "Aucun autre sujet que le rejet de la viande n’ouvre une perspective aussi vertigineuse sur les infinies variations de la mauvaise foi et la pauvreté argumentaire.”


  • #1825795
    le 24/10/2017 par Trident
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Bonjour,

    Pourquoi, dès lors que le sujet touche à quelque chose d’aussi personnel et ancestral que l’alimentation, le clivage est si important, et les discussions partent en trolls ou en haine avec les sempiternels arguments bien/mal, souffrance/pas de souffrance, t’as qu’a manger de l’herbe/les protéines sont mieux dans les végétaux, etc. ?

    Je crois que le sujet de la souffrance animale ne progressera jamais tant que des deux côté, les gens mettrons du vin dans leur eau (ou l’inverse) :
    - Les végan, accepter la différence et ne pas être dogmatiques et totalitaires
    - Les bouffeurs de barbaque, privilégier des circuits courts où la souffrance animale est minimisée, mais également se renseigner sur l’aspect médical de la nourriture végétale

     

    • #1825806
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Pourquoi d’un côté les bouffeurs de barbaque et de l’autre les vegan et pas les brouteurs de poireaux ?


    • #1832535
      le 03/11/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Trident
      Il est infiniment plus facile de relativiser a partir du moment ou l’on evite religieusement de se mettre a la place des VRAIES victimes de l’exploitation, la souffrance et la mort : Les animaux.

      Dis comme ca, c’est tout de suite beaucoup plus clair...

      D’autant plus que les vegans, du simple fait de leur existence, PROUVE qu’il est tout a fait possible de vivre et de performer avec PLAISIR, SANS produits d’origine animale.

      Il suffit de s’informer, s’eduquer car la vaste majorite des vegans, n’est pas ne vegan... CQFD


  • #1825796
    le 24/10/2017 par TauR le Guerrier
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Bonjour à tous,

    Ayant entendu beaucoup de choses sur le végétarisme/végétalisme vs l’alimentation mixte, je voudrais modestement faire une observation générale sur le sujet.
    On a souvent polémiqué sur l’argumentaire des uns et des autres. Mais je remarque ceci :
    - l’argumentaire des "pro" comme des "anti-viande/produits animaux", bien que valable en bien des points, reste essentiellement basé sur la science évolutionniste matérialiste actuelle, limitée et souvent contradictoire (malgré quelques remarquables performances historiques à ne pas oublier) ;
    - les invectives et propos outranciers ressortent plus du commentaire à chaud, de l’a-priori, de l’ignorance (relative ou totale) du sujet et du parti pris (ce qui est tout à fait compréhensible, encore faut-il correctement l’exprimer) ;
    - au-delà de la science et de l’éthique moderne, les justifications religieuses et spirituelles sur le "manger de la viande ou pas", lorsqu’elles existent, ne sont guère suffisamment poussées et ne peuvent donc pas donner une compréhension claire du sujet.

    Dans ce contexte, il serait également instructif de remonter l’Histoire en voyant ce que les Anciens ont pensé de la question (ce dont on fait très peu cas !).
    Et à ce propos, je voudrais affirmer que le christianisme, qui nous est venu du fond des âges et qui a constitué le ferment de la civilisation occidentale, propose la
    plus complète grille de lecture du végétarisme et de la question animale.
    Bien sûr, l’on pourra échanger, objecter, argumenter. Mais je donne seulement deux ouvrages pour la gouverne de chacun :
    - https://books.google.ci/books/about... ;
    - http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp....

    Amicalement,
    Bien à vous !

     

    • #1827032
      le 26/10/2017 par Crux fidelis
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Votre commentaire raisonnable fait du bien et merci pour vos liens. J’ai lu votre lien notamment sur celui de " L’église et la pitié ", pas celui en vieux français. C’est intéressant mais attention tout de même, à cette époque notre pays était déjà en phase de déchristianisation avancé, il y a du vrai et du faux, c’est comme cela que le démon travaille. On y voit bien les dérèglements des moeurs avec les combats de taureaux et de lions à Roubaix mais citer du Montaigne ou du Montalembert est le signe du libéralisme avancé de l’époque.
      C’est essentiellement dans l’abstinence de certains plaisirs que les catholiques insistent en effet, pour combattre ses vices notamment par des petites pénitences de viandes ou autres. C’est bon et très efficace.
      - Pour le sujet des vegans et viandards on voit bien le dialogue de sourd et ça ne peut pas être autrement. La déforestation est très juste mais dans la réponse qui suit ils ne parlent pas de l’élevage intensif qui est l’essentiel du problème.
      - Je n’y connais pas encore grand chose mais je pense que si l’on arrêtait l’élevage tous les animaux deviendraient des proies ou des nuisibles. Les poules, les moutons, les lapins se feraient manger par les renards et les loups que les cons d’éco.. d’économistes ( pour ne pas les faire repartir ) ont remis dans la nature. Les cochons se reproduiraient assez vite et ravageraient les cultures et on finirait par partir à la chasse aux cochons sauvages ! Il y a des lois du bon Dieu et c’est très difficile à comprendre pour un non-croyant.
      De plus, comme je disais plus haut, je vous conseille de vous intéressez à la société théosophique et sa fondatrice H.Blavastky. Car c’est essentiellement cette loge qui a introduit chez nous, l’hindouisme, le bouddhisme, l’hypnose et toutes ces erreurs dont la plupart sont issus et se reconnaissent. Le but est d’en arriver à aller contre les lois de Dieu et de la vie, pour finir sur une idéologie toujours utopiste et de mort. Soit cérébrale, soit de la vie et de la vie en société. Ainsi, l’anarchie et la guerre des narcisses païennes règnent en permanence. L’animal se divinise comme souvent chez les païens et en occident on vient à les préférer aux hommes. " Plus je regarde les hommes, plus j’aime mon chien ". L’animal a une âme sensitive et non pas rationnelle comme la nôtre. Sa complexité et sa fidélité, pour certains, doivent être respecté et admiré. Mais ceux de la ferme resteront à notre service jusqu’à la fin des temps car c’est une loi.


    • #1828739
      le 28/10/2017 par TauR le Guerrier
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Bonjour, Crux fidelis.

      Merci pour votre commentaire tout aussi raisonnable ! Je voudrais juste ajouter à l’appui de ce que vous dites quelques mots :

      « J’ai lu votre lien notamment sur celui de " L’église et la pitié ", pas celui en vieux français. »

      Je vous suggère vivement de lire aussi celui qui semble vous rebuter. Non seulement la langue est belle (encore un petit effort et vous y êtes !), mais ce vénérable ouvrage est également une mine d’informations. Une vraie mine d’informations.

      « C’est intéressant mais attention tout de même (…) il y a du vrai et du faux… »

      Probablement, mais suivez en cela la maxime de saint Paul Apôtre : « Examinez toutes choses, retenez ce qui est bon, et gardez-vous de toute forme de mal ». Montaigne et Montalembert ne sont point la trame de l’ouvrage, mais bien les saints Antoine, Columba, Colette, Godric, François d’Assise, François de Paule, etc. C’est donc à ceux-là (au moins libres de tout soupçon moderniste) qu’il faut s’intéresser en priorité.

      « L’animal a une âme sensitive et non pas rationnelle comme la nôtre. Sa complexité et sa fidélité, pour certains, doivent être respecté et admiré. Mais ceux de la ferme resteront à notre service jusqu’à la fin des temps car c’est une loi. »

      Effectivement, car ainsi que l’Eglise l’enseigne à juste titre, l’homme a été établi par Dieu chef de la terre, à l’image de ce qu’Il est Lui-même dans le ciel. Aussi l’empire que l’homme-roi exerce sur les autres créatures-sujets doit-il être, dans l’ordre normal des choses, empreint de vertu, toujours à l’image de Dieu.

      Saint Basile de Césarée (IVe siècle) résume bien notre sujet :

      « On ne connaissait point le vin dans le paradis terrestre, on n’y tuait point d’animaux, on n’y mangeait point de chair. C’est après le déluge (…) lorsqu’on a désespéré de leur perfection, qu’on leur a accordé cette jouissance (…) Lorsque l’abstinence (ndlr : le végétarisme) règne, nul animal ne déplore son trépas : le sang ne coule nulle part, molle part une voracité impitoyable ne prononce une sentence cruelle contre les animaux : le couteau des cuisiniers se repose ; la table se contente des fruits que donne la nature. » (Homélie sur le jeûne)

      Fraternellement !


  • #1825852
    le 24/10/2017 par Gelée Royale Air Force (GRAF)
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Si le fromage - qui contient un peu de B12 - était mauvais ça se saurait ! ... En effet... depuis 1984 même... dans la revue LE LAIT / JANVIER-FÉVRIER-MARS 1984 / N° 635-636-637 : "Contamination ´eventuelle des fromages par les mycotoxines : une revue". Les mycotoxines toxinogènes ne sont pas éliminées par la stérilisation ou la pasteurisation, etc. !

     

    • #1825886
      le 24/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Et donc tu conclus que tous les fromages contiennent des mycotoxines toxinogènes ?
      Lit l’article en entier...
      Et l’ergot du seigle ?


    • #1826156
      le 24/10/2017 par Gelée Royale Air Force (GRAF)
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je vais vérifier pour le seigle, mais le blé rend dépendant et irascible comme le gras. Je l’ai lu dans le Canard Enchaîné. Donc je préfère le riz de Camargue et le sarrasin breton. Vive les crêpes au "blé noir" et le sens de la fête !
      Pour répondre à ton commentaire plus haut sur l’herbe et les chèvres : les salades, les crudités, les jeunes feuilles se digèrent bien, et contiennent de la cellulose, une fibre parmi d’autres (oignons, fibres de chiicorée rajoutées dans les biscuits Gerblé) qui permettent de développer les bonnes bactéries de notre microbiote. Source : Perlemuter & co : les bactéries des amies qui vous veulent du bien. Je bouffe aussi sans problème ni allergies la peau des kiwis qui contient 3 fois plus de fibres que l’intérieur (source ; passeportsante)


    • #1826237
      le 25/10/2017 par Gelée Royale Air Force (GRAF)
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Je vois, l’ergot de seigle est une mycotoxine (et maintenant on oxygène mieux les silos etc.).
      Il y en a aussi sur les fruits, et je pensais qu’il suffisait d’enlever la partie moisie ou les mini tâches brunes (chose qui ne se voit pas dans le lait ou le fromage) mais non :

      "Il faut éviter de consommer des fruits ou des légumes présentant des moisissures ou en partie pourris, même après avoir enlevé les parties abîmées et même après les avoir cuit longuement !"
      _ ! ;-)


    • #1826419
      le 25/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @GRAF, pour ce qui est des chèvres, elles pâturent sur des prairies naturelles qui sont sur des sols sableux granitiques, acide, la flore qu’on y trouve est essentiellement composée de graminées, vulpin, houlque laineuse, pâturin, et de la flouve odorante, très peu de légumineuses(PH de 4.5.) dont du trèfle blanc, trèfle violet, vesce des prés et lotier corniculé, tout ça n’est pas des plus digeste...
      Je cultive des légumes dans mon potager sur le même type de sol, sans un apport équivalent de 100 tonnes de fumier à l’hectare, pour moitié composté, pour moitié frais, pas la peine de mettre des semences ou des plants en terre si ce n’est pour récolter des micro légumes, si ils arrivent seulement à naître.
      L’élevage est la richesse des terres pauvres, c’est le seul moyen d’y vivre.
      Le lard et le pain c’est le carburant du travailleur de force, pour s’en rendre compte encore faut-il forcer.
      Il n’y a pas que sur les céréales sur lesquels on a progressé, analyses systématique de toutes les livraisons de lait, taux de cellules immunitaires et inhibiteurs(produits de lavages, antibiotiques...) qui sont recherchés sans normes minimales mais à l’état de traces qui déterminent la destruction du lot.
      Ma question de départ est des plus simples on supprime l’élevage, comment fait-on pour continuer de produire ?
      Si tu doit me répondre, évite la permaculture, ça n’existe que sur youtube.
      PS : Le canard enchaîné comme source...


    • #1826793
      le 25/10/2017 par Rosseur de poulardes
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      À Laurent71,

      Je t’avais deja interpellé à la creation de cet article, toi et comparses peu serieux m’aviez répondu des aneries auxquelles je n’avais pas reagi, ca a fait des vacances aux modos.
      Tu es vraiment dans le sophisme et l exageration débile, ca se voit a ta question :
      tu ne prends pour elaborer ta question que l’exemple des vegan débiles qui veulent meme empecher les gens en privé d’elever des poules. Bien sur qu en prenant cet exemple d extremistes là, tu vas les réfuter, gros malin !

      Pense plutot aux gens serieux, aux vegetariens serieux, et oublie les hysteriques (dont tu fais partie d’ailleurs, mais dans le camps adverse) :
      Il n’est pas question pour les veges serieux de supprimer toute exploitation animale, mais juste de diminuer la consommation hysterique de viande, afin que cela supprime les modes d’abattages inhumains et qu on en revienne aux exploitations a l ancienne, car c est la surconsommation qui a poussé l homme vers des abattoirs horribles, vers les pesticides, ogm, et autres saloperies. En consommant de la viande avec moderation, on reviendrait a des modes d exploitations plus sains. C est tout, c est raisonnable, pas la peine de n imaginer que des veges hysteriques voulant convertir la planete entiere de force vers du 100% de non exploitation animale. Perso, je suis vege, mais absolument pas militant, chacun fait ce qu il veut, et ce que je critique , c est surtout l excès des vegans et la bêtise bornée des viandards qui ne comprennent rien.
      Ma famille etait paysanne depuis longtemps, je n ai pas non plus de lecon a recevoir d un merdeux trentenaire qui vient d’apprendre le metier.


    • #1826876
      le 25/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @rosseur de poulardes, je me fou des végés, je ne milite pas pour une consommation excessive de viande je suis partisan de la polyculture élevage, je ne m’en suis pris qu’a ce végan militant qui n’a jamais approché une bête de sa vie.
      Pour ce qui est du merdeux trentenaire, vient vérifier sur place. La ferme des Guillaumins, 71130 Neuvy Grandchamp.
      Tu n’as pas eu de réponses parce que tu n’as pas posé de question, à moins qu’à ton grand âge tu t’emmêles les pinceaux avec différents pseudos il n’y a pas un seul commentaire sous le nom de rosseur de poularde.
      les expertises de fils de je m’en branle je n’ai jamais appris qu’avec des gens qui pratiquent.


    • #1826916
      le 25/10/2017 par Gelée Royale Air Force (GRAF)
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @Laurent.
      "Le lard et le pain c’est le carburant du travailleur de force". Je fais 10 tractions de bras et 60 pompes à la suite, et toi ? L’haltérophile Patrick Baboumian, a constaté que sa force avait augmenté de 25% depuis qu’il était devenu végétalien (après avoir été végétarien).
      Bruce Lee faisait 150 tractions avec un seul bras. Il mangeait des plats asiatiques (du riz donc). Ses "mixtures favorites étaient un mélange de lait, de protéine en poudre, de banane, de glaces, de coquilles d’œufs et de beurre de cacahuètes".

      Les feuilles de trèfle se mangent, la petite tige qui relie les trois feuilles à la grand tige est assez indigeste pour nous humains, selon Botineau. J’ai goûté : les feuilles sont justes un peu longues à mâcher.
      Xavier Mathias écrit que la faible épaisseur du sol - ou un sol hydromorphe comme de l’argile d’une épaisseur de 15 m chez lui - justifie dans ce cas la création de buttes (pas de méthode précise selon l’inventeur Sepp Holzer).
      Je crois que le fumier frais contient des éléments pathogènes. On le composte de préférence 6 mois durant avant de le mettre au potager.
      Sur sol pauvre, on a évidemment eu recours au fumier. A lire Xavier Mathias (Au coeur de la permaculture, p.156), les producteurs de melons Sucrins de Tour - dans sa Touraine d’origine -
      s’affranchissaient de la nature de leur terre et produisaient "hors-sol" "sur des épaisseurs absolument invraisemblables de fumier" !


    • #1826953
      le 25/10/2017 par Rosseur de poulardes
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Laurent71,

      C’est toi qui deraille a ton grand age : je n’ai jamais dit que je t’avais posé des questions !

      "Le fils de" a pratiqué, figure toi. Et toi, tu tiens ta ferme de papa, non ? Alors, remballe ton orgueil.
      Ca me fera toujours marrer les mecs qui jouent aux gros bosseurs, sous entendant que les autres se paluchent devant du porno.

      Je vois que sur l alimentation "qui donnerait de la force s il y a de la viande", tu dis des conneries aussi, d ailleurs quelqu un te reprend ci dessus a ce sujet.
      Bref, fais ce que tu veux... L essentiel est d etre heureux.


    • #1827071
      le 26/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Rosseur de poularde, j’ai commencé à cotiser à la MSA avant de partir à l’armée et toujours hors cadre familial, on ne naît pas tous tout habillé. Tu disais, me reprendre, mais je n’ai pas trouvé de commentaire à ton nom.


    • #1827074
      le 26/10/2017 par laurent71
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @G R A F, je donne 25 tonnes de fourrage dans l’hiver à la fourche et je fais 120 stères de bois, je connais pas l’équivalent traction...
      Ce que je voudrais c’est que l’on me donne les coordonnées d’une exploitation en permacultue, qui vit de sa production, et pas en dispensant de la formation, pas non plus de bliblio, juste un exemple viable de permaculture. quant à s’affranchir de la nature de sa terre sur des quantité invraisemblable de fumier, c’est possible sans élevage ?


  • #1826740
    le 25/10/2017 par CheurFou
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    A l’intention de tout sympathisants de l’AF qui lirait ce message :

    Comment l’Action Française considère les francais d’origine immigré (principalement arabes et noirs) qui valident la doctrine maurrassienne mais qui tiennent a la religion de leurs ancêtres (c’est a dire l’islam) et ne compte pas en changer ? C’est une vraie question.

    D’avance merci

     

    • #1826782
      le 25/10/2017 par Monark
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Ton post est hors sujet sur ce fil.

      L AF accepte les descendants d’immigrés, pas d’histoire de races, mais le Roi sera catho, et le royaume, catholique, donc il suffira d etre tres discret, pour les autres religions.
      "la religion des ancetres", ca ne veut rien dire, et avant l islam, tes ancetres etaient quoi ?
      Ca me rappelle les africains noirs qui sont musulmans : ils devraient rejeter l islam, qui leur a ete imposé avec violence, et retrouver l animisme, qui etait la vraie spiritualite des africains. En restant musulmans, ils approuvent les violences que leurs ancetres ont subi, c est de la connerie.
      Les arabes aussi ont perdu une part brillante de leur civilisation a cause de l islam. Se revendiquer de l islam, c est insulter les anciens arabes.


    • #1826960
      le 25/10/2017 par CheurFou
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Ceci est votre conception de l’islam. Qui n’est pas celle des pratiquant de l’islam. Cette vision n’engage donc que votre personne (aussi peu concerné soit-elle).

      Ceci dit, qu’entendez vous par "rester très discret" ?

      Cordialement


    • #1830187
      le 30/10/2017 par Sedetiam
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      Il faudrait tout d’abord stipuler qu’il est très peu d’immigrés arabes en France puisque c’est une erreur de langage. Le Machrek n’étant pas le Maghreb (d’où provient l’immense majorité des immigrés que vous évoquez), région d’Afrique du Nord où le génome arabe, des plus minoritaires ( 4%) ne tient qu’à deux périodes successives d’incursions : importations de l’agriculture venue du Moyen-Orient il y a 8 000 ans avant J.C. (l’autre ; Jacques Chirac), puis lors de la conquête islamique à compter du VIIe siècle.
      Plus loin même, aux confins du Machrek, en Iran, héritier des premiers territoires Perses, il se trouve que l’ADN des habitants est à 56% composé du génome arabe ; le plus présent se trouvant au Koweit (84%). C’est dire si l’arabe n’est jamais celui que l’on croit.

      Quant à la religion qui en découlerait, de quel Islam parlons-nous si tant est que les « accueillants » dont vous parlez se revendiquent, eux, d’une seule communauté de destin religieux : l’Église catholique (apostolique romaine) qui en définit l’essence (et les vertus) au sein de la communauté chrétienne : laquelle est vaste et donc composite quand elle n’est pas « ennemie » ?

      J’ose vous dire cela sans parti pris d’aucune des communautés ci-dessus désignées car, pour être l’invité des végans sur cette page, faut-il appeler un chat, un chat. Déjà que le terrain est miné...


  • #1827043
    le 26/10/2017 par SeriousMan
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    J’ai arrêté de manger de la nourriture animale et ma santé c’est améliorée significativement. Depuis quelques temps je fais de la muscu et j’ai augmenté ma masse musculaire. Du coup les problèmes de maltraitance des animaux ne me concerne plus. On m’a dit qu’être vegan est meilleure pour la santé, j’ai testé, je valide. Celui qui ne teste pas, c’est même pas la peine d’argumenter. Tant qu’on vivra dans un mode de production capitaliste, la viande sera toujours issue d’animaux maltraités. C’est une question de taux de profit, comme dirait l’autre.

     

    • #1827269
      le 26/10/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ SeriousMan
      Je suis tout a fait d’accord avec vous. J’ai un cheminement similaire au votre. J’etais plus que septique en decrouvrant le concepte de veganisme/vegetalisme. Etant curieux et ayant un esprit cartesien de nature, j’ai teste et questionne ces conceptes sous tous les angles qui me passaient par la tete.

      J’ai fini par accepte la realite des faits et les benefaices que j’en tire au quotidien (ethique, sanitaire, environemental et meme financier !).

      Celui qui critique sans education et surtout sans vraiment essayer n’est aveugle ignorant parmis d’autres...


  • #1828358
    le 27/10/2017 par letroudanslatete
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Ce reportage m’a fait réaliser un truc. Le végan est sans le savoir le marche-pied du zoophile. "Vous les aimez ne les tuer pas" j’ai aussitôt penser au zoophile qui se cacherai derrière "t’as raison je vais arrêter de les bouffer je vais plutôt les enc..." . L’importance du phénomène de mode est de faire bien voir celui qui "aime ses animaux"


  • #1830086
    le 30/10/2017 par Sedetiam
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    @ Vincent Lapierre,

    La tirelire en forme de cochon en terme de soutien pour aller s’instruire des vegans, c’est plutôt moyen.
    Allez, #BalanceTonPorc(À Fente)...
    _ ;)

    Il me vient tout à coup une profonde dépression, moi, l’amateur de steaks hachés : à peine butée, taillée, tranchée dans des conditions qui ne me viennent pas nécessairement à l’esprit au quotidien, voilà que je la hache plus encore...
    Ainsi ne resterait-il que des planteurs/cueilleurs ?
    Mais voilà qui me fout les boules alors que me revient en mémoire l’expérience d’un pote désormais disparu, lequel s’entretenait avec sa plante grasse, équipée de capteurs, oscillospcope à l’appui.
    Comme les chats le percevait-elle arriver dans les escaliers que les signaux s’activaient à l’écran : comme nous elle appréciait (ou pas) telle ou telle musique et le faisait savoir par quelques longueurs d’onde. Et encore que son ingénieurie ne se limitait qu’aux signaux électriques émis par la plante : imaginez s’il avait été chimiste ; que ne nous aurait-elle raconté ?
    Ainsi donc, nos consciences ne nous indiquent-elles pas qu’il convient de vivre de l’air du temps. Et peut-être d’amour et d’eau fraîche.

    Ainsi, plus fort que le cacherout millénaire et le ḥalāl alimentaire des années 80 ; le vegan contemporain. Qui met le vivant à égalité avec l’homme, sauf la plante...


  • #1831414
    le 01/11/2017 par laurent71
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    @tonytruand, t’existes que sur internet, t’es rien...

     

    • #1831646
      le 02/11/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @laurent71
      Si cette pensee peut vous rassurer et vous permettre de dormir tranquil, et bien faites vous plaisir !
      1) Je ne suis pas un programme informatique
      2) Je ne me definis pas par le regard d’autrui, alors....

      En attendant vos reponses sur les questions morales/ethiques, sanitaires et environnementales soulevees par le veganisme, je continuerais mon activisme contre la desinformation carniste de nos societes.

      P.S. : Votre derniere video avec Eric etait tres bonne. Je suis tout a fait d’accord avec les approches qui ont ete developpees.


    • #1831722
      le 02/11/2017 par inference.deductive
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ tonytruand



      Raison ETHIQUE. Il moralement injustifiable d’exploiter, torturer et tuer […]a partir du moment ou on a acces a la connaissance, l’education et aux alternatives viables…



      L’Ethique est un concept philosophique qui se rapporte à la morale. La morale trouve ses sources dans la religion. Ma religion approuve le fait de se nourrir d’animaux pour vivre. Et la survie de l’être humain est pour moi une raison valable. La chaine alimentaire est ainsi faite. Il n’y a aucune alternative viable pour se passer de nourriture animale. La preuve, vous vous complémentez en B12 avec des gélules issues de l’industrie pharmaco-chimique. Vous faites le jeu de ceux qui vous dites combattre. Au final, vous ne combattez que les petites gens pour le plus grand profit des multinationales.



      Raison SANITAIRE. Les aliments a base de produits animaux (aussi a cause du capitalism decadent) contiennent des Graisses saturees, cholesterol […]qui contribuent a l’apparition chez l’homme de maladies chroniques, dite de civilisation.



      En termes sanitaire, le "capitalisme décadent" introduit autant de saloperie dans l’alimentation animale que végétale. Il vous suffit de manger des produits animaux issus de filières courtes, sains, biologiques et locaux. Les maladies de civilisation sont aussi apparues avec les plantes OGM, etc. Faut-il pour autant arrêter de manger des légumes ? Non. Idem pour la nourriture animale.



      Raison ENVIRONNEMENTALE. L’exploitation animale (de masse, qui est necessaire si on se dit que 7 milliards d’habitant ont le droit d’etre carniste) est la principale responsable d’extinction d’espece animales via la deforestation, de zone oceanique morte via la pollution marine (les cours d’eau terrestres pollues se deversent dans la mer), du changement climatique…



      L’exploitation de masse n’est pas nécessaire pour nourrir 7 milliards d’humains omnivores. Il s’agit d’une excuse bidon d’industriels sans scrupules et de politiciens. Idem pour l’agriculture intensive. La déforestation n’a pas pour but l’exploitation animale, C’est le résultat de la sur-exploitation des ressources en bois et autre matières venant de la terre ou du sous sol. Les cours d’eau sont pollués par les industries, pas par les vaches. Le changement climatique est une escroquerie et une excuse de politiciens véreux pour taxer tout et n’importe quoi.

      Qu’appelez vous la désinformation "carniste" de nos sociétés ?


  • #1831677

    Si les animaux ont les mêmes Droits que les êtres humains, n’y a t’il pas un risque de voir certains se marier avec leurs chats, chiens et autres ? (Comme cela se fait déjà ailleurs...). Je pense que c’est une idéologie mondialiste qui se cache derrière "la souffrance animale" pour mieux détruire notre civilisation. Quid des recettes de ma grand-mère, de la bonne cuisine française et autres. Bref, du new-age, encore et toujours...

     

    • #1832390
      le 03/11/2017 par tonytruand
      Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

      @ Jeff
      Non. Le veganisme milite pour qu’on foute la paix aux animaux, qu’on arrete de penser qu’en tant qu’etre humain, notre droit a vivre une vie en paix sans violence ni souffrance, est plus important que celui des animaux que nous exploitons. Les vegans ne militent pas pour qu’on donne le droit de vote aux cochons… ils s’en fichent pas mal…

      Concernant les recettes de grand-mere dont vous parlez, elles peuvent toutes etre vegetalisees. Le plus important c’est le gout, le parfum et la texture. Si ces elements sont repliques (autant que faire se peut) SANS exploitation animale, POURQUOI ne pas le faire ?

      P.S. : Je rappelle que les animaux que nous exploitons sont innocents, sans defense et ne represent AUCUN danger pour nous, en plus d’etre des bebes/adolescents quand on prend en compte leur duree de vie maximale en pleine nature…


    • #1834624

      Votre message, au même titre que le reportage de Mr Lapierre me confirme que l’objectif des Vegans est de donner des Droits aux animaux. À ce titre, ils utilisent la souffrance animale et la malbouffe.
      À terme, les personnes comme moi ne pourront plus utiliser de produit animaliers.
      Or, je n’ai aucune envie que l’on m’impose des produits végétales à la place de mon fromage, de mon lait ou de mes oeufs comme je n’ai aucune envie que l’on m’impose une quelconque synthèse végétale pour mes aliments de base.
      À l’avenir, j’aimerais même pouvoir chasser, découper et apprendre les rudimentaires de la conservation animale.
      Les dérives de votre mouvement est certain, d’ailleurs, il n’est pas rare de trouver des Vegans affichant sur facebook ou autres, des messages du style "s’ils veulent manger des animaux, autant manger un être humain" ou encore, "sauvons des animaux, mangeons des Hommes", ect ect.
      Bref, au nom d’une cause et de certains faits (conditions animales déplorable, ect.) d’autres dérives arriveront comme nous le constatons actuellement avec le féminisme, les mouvements LGBTiste+ transgenre, ou autres.
      Il ne m’étonnerait pas de trouver une certaine idéologie maçonnique derrière ce mouvement au terme anglosaxon...


  • #1832446
    le 03/11/2017 par TauR le Guerrier
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Bonjour à tous,

    Ayant entendu beaucoup de choses sur le végétarisme/végétalisme vs l’alimentation mixte, je voudrais modestement faire une observation générale sur le sujet.
    On a souvent polémiqué sur l’argumentaire des uns et des autres. Mais je remarque ceci :
    - l’argumentaire des "pro" comme des "anti-viande/produits animaux", bien que valable en bien des points, reste essentiellement basé sur la science évolutionniste matérialiste actuelle, limitée et souvent contradictoire (malgré quelques remarquables performances historiques à ne pas oublier) ;
    - les invectives et propos outranciers ressortent plus du commentaire à chaud, de l’a-priori, de l’ignorance (relative ou totale) du sujet et du parti pris (ce qui est tout à fait compréhensible, encore faut-il correctement l’exprimer) ;
    - au-delà de la science et de l’éthique moderne, les justifications religieuses et spirituelles sur le "manger de la viande ou pas", lorsqu’elles existent, ne sont guère suffisamment poussées et ne peuvent donc pas donner une compréhension claire du sujet.

    Dans ce contexte, il serait également instructif de remonter l’Histoire en voyant ce que les Anciens ont pensé de la question (ce dont on fait très peu cas !).
    Et à ce propos, je voudrais affirmer que le christianisme, qui nous est venu du fond des âges et qui a constitué le ferment de la civilisation occidentale, propose la
    plus complète grille de lecture du végétarisme et de la question animale.
    Bien sûr, l’on pourra échanger, objecter, argumenter. Mais je donne seulement deux ouvrages pour la gouverne de chacun :
    - https://books.google.ci/books/about... ;
    - http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...

    Amicalement,
    Bien à vous !


  • #1837294
    le 11/11/2017 par MagnaVeritas
    Les reportages d’ERTV – Les "vegans"

    Je n’ai pas regardé le reportage pour des questions de difficultés techniques actuelles, mais pour bien connaître le sujet et les personnages, c’est assez simple : les vegans sont aussi cons que les barbakistes.

    Le débat, c’est bobos contre beaufs, et la réponse est catégorique : même combat.
    C’est ce qui s’appelle un faux débat, ou tout est mal posé de façon que le baratin s’éternise.


Commentaires suivants