Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les reportages d’ERTV – Son théâtre mis sous scellés, Dieudonné joue dans la rue !

Nous sommes le 3 octobre 2018 au soir, alors qu’il venait pour jouer un spectacle d’humour, Dieudonné ne peut plus entrer dans son nouveau théâtre de Châtillon (92) qu’il loue depuis la fin de la Main d’Or : le lieu a été mis sous scellés par décision du maire et des policiers interdisent au public venu nombreux d’y entrer. Une fois de plus, il devra passer par les côtés...

 

Pour la France, pour sa police, et pour ses dirigeants, l’effet est désastreux. Tant d’acharnement contre un humoriste ne peut être que le signe d’un pouvoir aux abois.

 

Les persécutions indignes contre Dieudonné, sur E&R :

 

Sur les persécutions des lobbies contre Soral et Dieudonné,
lire chez Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Des arrêtés... des sous-scellés... écrits à la main et tamponnés ! Je rêve !

    Je ne suis pas juriste, mais il me semble que la procédure exige la validation de documents par le préfet. Apparemment c’est le cas… mais les documents auraient été... écrits à la main ! ce n’est pas forcément illégal (en réalité je n’en sais rien), mais en tant qu’intervention policière tout cela n’est carrément que du bricolage de dernière minute, non ?

    Il y a eu forcément, le jour même à la dernière minute, un appel téléphonique venant de quelque part. De l’état profond ou de l’état de surface, mais venant bel et bien de quelque part.

     

  • "Dieudonné joue dans la rue !"
    C’est la République qui est à la rue.... va falloir étudier sérieusement un changement de régime !

     

  • " Il faut lui interdire la rue " .


  • Comment est-ce possible une telle situation ? Pourquoi aucun avocat n’est intervenu auprès de Dieudonné pour rappeler au commissaire la loi ???


  • Sans vouloir me faire l’avocat du diable, si le bâtiment n’est pas aux normes, il n’est pas possible d’y accueillir du public.

     

  • Bravo Dieudo , belle quenelle !


  • ENFIN un réel situationniste pas comme le fumeux Debord, ceci est le spectacle d’une société... virtuelle, le sociétal qui dénie la réalité ! Bravo Dieudo et aux spectateurs actifs !


  • Hallucinant, nous sommes vraiment en situation Orwelliene, en situation critique face à un pouvoir profond effectivement aux abois sur tous les plans, perdant la main à chaque coup de boutoir, obligé d’être de plus en plus agressif pour pouvoir exercer son contrôle sur les cerveaux.
    Attention dieudo au syndrome coluche, ils en sont capables. Toi et alain prenez toutes les dispositions nécessaires à votre sécurité. Il faut les faire sortir du bois encore et encore pour mieux les traiter. (dixit nathalie St Criq)

     

    • Voilà le traitement que subissent Dieudonné et Alain Soral depuis tant d’années :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Haine

      Le philosophe espagnol José Ortega y Gasset définit la nature de la haine : « Haïr, c’est tuer virtuellement, détruire en intention, supprimer le droit de vivre. Haïr quelqu’un, c’est ressentir de l’irritation du seul fait de son existence, c’est vouloir sa disparition radicale. » Il précise ses modalités : « La haine sécrète un suc virulent et corrosif. [...] La haine est annulation et assassinat virtuel - non pas un assassinat qui se fait d’un coup ; haïr, c’est assassiner sans relâche, effacer l’être haï de l’existence ».

      => Persécutions sans cesse pour les effacer.

      La psychanalyste Marie-Claude Defores considère la haine comme une force délibérément déstructurante et déshumanisante, arme principale de la perversion : « Il est important de distinguer l’agressivité, qui est une pulsion de vie, de la haine, qui est une force de dépersonnalisation... La haine peut prendre les formes les plus socialisées ; elle refuse le nouveau, tourne vers le passé, produit la répétition et dépersonnalise ».
      Allant dans le même sens, Heitor de Macedo affirme : « La haine n’attrape pas la vérité, elle l’enserre à l’intérieur d’une pensée immobile où plus rien n’est transformable, où tout est pour toujours immuable : le haineux navigue dans un univers de certitudes ».

      => « Dieudonné ne fait plus rire personne ! »

      Pour le psychanalyste Pierre Delaunay, « Celui qui hait dénie toute existence à l’objet de sa haine ; au point de la supprimer si elle se manifeste moindrement. [...] Il pétrifie l’autre en sorte qu’il n’existe que très peu et, si ce n’est pas suffisant, il le tue. L’existence de l’autre, il n’en veut rien savoir. ».

      => Ordonnance Dieudonné du Conseil d’État du 9 janvier 2014

      Saverio Tomasella confirme l’ensemble de ces constats cliniques. Il relie la haine au fantasme, notamment aux fantasmes sociaux de « normalité ». La haine est un puissant moteur de « réussite sociale » et de prise de pouvoir, à l’œuvre autant dans les entreprises, que dans les institutions religieuses et les partis politiques.
      [...]


    • […]
      « L’un des principaux leviers de la haine concerne la condamnation sans appel, comme une assignation d’identité. L’accusation qui annule l’autre sous-entend : je sais qui tu es ; je dis que tu ne vaux rien, tu ne vaux rien. » Le discours haineux tue ; il n’est pas une parole mais un acte destructeur.

      => « Dieudonné ne fait plus rire personne ! Dieudonné n’est pas un humoriste… »

      La haine s’impose de façon déguisée. « Elle ne peut être perçue qu’à partir de l’impact de son intention sur l’âme résonnant dans l’intériorité sous forme de sensations et d’images comme le froid, le figé, l’immobilisation, la pétrification, ce qu’illustre le rêve. La haine, monde de la négation de l’âme, exclut ce qui en est son expression, le sentiment, et empêche la manifestation de ses qualités : mobilité, chaleur et liberté. »

      => « C’est un animal ! Sa mort par exécution me réjouirait profondément ! »

      À ce titre, il est possible de définir la haine comme la négation radicale d’une personne. Elle correspond à l’intention de détruire l’autre, en l’attaquant dans son être et son humanité.
      Un prétexte fréquent donné à la haine est d’accuser la partie adverse d’en être elle-même animée. En tant qu’accusation, elle est en ce sens un outil de manipulation des masses. Orwell en donne un exemple avec le personnage de Goldstein dans 1984, que le régime utilise pour dériver vers un autre objet que lui le mécontentement de sa population.

      => Qui accuse sans cesse Dieudonné et Alain Soral d’être dans la haine ? Qui ?

      Des faits graves, répétitifs, violents qui s’inscrivent dans la durée. (CQFD)


  • #2055303

    Affligant ! choquant ! et je en suis pas un fana de mr Dieudonné : je ris souvent a ses excellent scketche, un peu moins d’accord avec sa ligne idéologique ex "sos racisme"mais il est un grand ariste:oui un grand artiste a mettre dans le meme sac de talent que Desproges,coluche, johnny Hallyday, charles Aznavour,alain delon : c’est une bete de scene : nous tuons un talent : le gouvernement tue un talent Français, cela va a l’encontre de ce qu’est les valeurs de la France, des droits de l’homme érigé a la révolution francaise : pas celle de maintenant qui est bafoué, bafoué comme notre art, notre culture,nos valeurs............................................tout les médias sont soft avec ce connard de conrad et sa chanson anti blanc et ces meme médias dégueulent sur un GRAND ARTISTE : j’ai du louper un épisode ou je suis dépassé par les évènements.


  • Bilan :

    - interdiction illégale d’entrer dans un espace privatif, imposée par la police (sans arrêté préfectoral présenté) ;
    - pénétration illégale de policiers dans l’espace privatif ;
    - séquestration illégale d’un individu ;
    - refus par la police de laisser le public rentrer dans la zone privative à l’air libre, non concernée par l’interdiction alléguée de pénétrer dans le bâtiment ;
    - spectacle joué par Dieudonné sur la rue avec une rangée de policiers entre lui et le public (et ce malgré le risque de qualification de délit pour trouble à l’ordre public) !

    Je suis toujours grimé, je remets un doigt d’honneur à la Macronnie !


  • Les deux policiers qui ont envie d’exploser de rire et qui se regardent à 0:30 c’est juste magique

     

  • Tiens on entend plus les associations Anti raciste SOS ma caisse enregistreuse et tout ça. Côté artistes même silence assourdissant. Pas de pétitions pas tribune dans libé, rien nada, que dalle... curieux et décevant


  • MDR mais c’est quoi cet adjoint au Maire a de Châtillon JEAN-PAUL BOULET qui visiblement a écrit un arrêté municipal de sa propre main, sans adresse du lieu concerné, ni mentionné la ville où a été écrit ce bout de chiffon.

    C ’est vraiment ubuesque cette situation. Le commissaire a dû relevé plusieurs irrégularités.

    Le Maire, qui bien evidemment doit montrer sa bonne volonté aux puissants qui nous gouvernent, devrait se méfier car il risque de susciter beaucoup d’opposition dans sa propre ville.Ce qui n’est jamais bon à 18 mois des élections municipales.


  • C’est carrément génial ! Champs , rues, cafés , salons , jardins...le théâtre se donne en tous lieux. Il s’improvise avec une chaise et trois bouts de ficelles et se porte à la rencontre de la foule , toutes classes sociales confondues...Lorsqu’il se retrouva saisi , ruiné , couvert de dettes , embastillé , Molière fuit en Province avec sa troupe comme les comédiens ambulants de Scarron. On dit qu’il joua partout , délimitant la scène avec des pots de fleurs dans quelque jardin , dressant des tréteaux de fortune dans une salle de jeu de paume ou un salon particulier...Toute sa vie , il fut malmené , maltraité , harcelé par ses ennemis. C’est qu’il secouait sacrément le cocotier , lui aussi. Il avait , cependant , la chance de plaire à Louis XIV et aux grands du royaume qui l’encourageaient à railler les petits marquis et les Tartuffe...Ce n’est pas le cas de Dieudonné qui ne jouit pas de la protection du pouvoir, hélas ! Une très chère amie , professeure de Lettres ,aujourd’hui décédée, me répétait que Dieudonné était le nouveau Molière...Je riais gentiment : faut pas exagérer , je pensais ! L’éducation nationale l’a persécutée pour avoir fait l’éloge en cours de l’humoriste hardi et l’a même radiée car elle s’entêtait à d’autres idées et propos audacieux. Avec le temps , je finis par me dire qu’elle avait un peu raison : en esprit , en tout cas , il y a du Molière chez Dieudonné. Et beaucoup de courage... Molière, subversif et obstiné , n’en manquait pas non plus...Il ne rendit jamais les armes et ne se trahit jamais , malgré les incessantes cabales.

     

  • C’est qui le maire de Châtillon ?
    Jean-Pierre Schosteck.
    Le 12 septembre 2013, il est condamné à 10 000 euros d’amende, un an d’emprisonnement avec sursis et un an d’inéligibilité pour favoritisme et prise illégale d’intérêt dans l’attribution de deux marchés publics (source : Wikipedia).


  • le magnifique Dieudonné M’Bala M’Bala


  • Ce que la France est devenue en 2018 ,un pays totalitaire .Nul ne peut le contester .Un humoriste ne peut jouer son spectacle ,dans SON établissement ,sous prétexte de sécurité .C’est hallucinant .


  • Quelle honte ce pays ! Le macron pose avec des dealers et des braqueurs en se pelotant sans gêne, et un humoriste ne peut pas s ’exprimer !


  • Honnêtement j’ai pas tout compris. Elle est aux normes pour accueillir du public la salle ou pas ? A un moment Dieudo dit que dans un monde normal on devrait lui donner du temps de remettre aux normes. Si c’est pas aux normes c’est clair qu’en face il ne vont pas lui faire de cadeau.

     

  • Comme le dit si justement Dieudonné dans le reportage, ce qui se passe est vraiment incroyable. Non, nous ne sommes plus dans un état de droit, désolé mais c’est la stricte vérité. Après on va nous donner des leçons de morale contre les dictatures passées, zut alors ! donc rien à envier à 1933 de l’Allemagne nazie naissante.
    Empêcher Alain Soral, Dieudo, Hervé Ryssen et tant d’autres de s’exprimer par tous les moyens, même illégaux maintenant, alors qu’ils ont tous à la bouche le mot "liberté d’expression", c’est d’un cynisme hors bornes, tant et si bien qu’un jour ou l’autre ça va péter très cher et faudra pas venir pleurnicher, c’est sûr et certain.
    Bravo à Dieudo pour sa ténacité et sa bonne humeur !!!


  • Mais combien de fois cet Homme va-t-il rentrer dans l’Histoire ? Il est le plus insupportable des esclaves. Chaque fois que le Maître projette de lui intimer le respect en lui coupant une jambe, il lui en repousse trois ! Quenelle interstellaire sur ce coup là...


  • Dieudo est vraiment génial.
    Organiser, sur le pouce, un spectacle avec un cordon de policiers entre lui et le public fallait y penser. Surtout que les flics n’avaient pas le droit de se retourner pour le voir. Peut-être que ça en incitera quelques uns à aller à son spectacle.
    Belle leçon au Maire de Châtillon. Bravo !


  • Un grand bravo à Dieudonné, et une bonne grosse quenelle à l’État profond.

    Oui, c’est évident qu’un ordre a été donné, et les policiers ont dut s’y plier, soit ils sont menacés, soit ils/certains sont de mèche, mais n’oublions pas qu’il y a un protagoniste obscur et malfaisant derrière ce bordel monstre, bon qu’à emmerder les gens qui veulent rire face à cette haine.

    Enfin, un jour cette mascarade s’estompera, d’ici là ne lâchons rien. Merci pour ce reportage.


  • La constance de Dieudo face à l’adversité est admirable. Le talent seul n’aurait pas suffit, mais avec ce caractère-là, on tient une alchimie rare : ironie française, verbe gaulois et maraboutage de l’adversaire par la souplesse du zen camerounais.


  • Bonjour, je voulais juste savoir est ce que je suis la seule à ne pas avoir de notification youtube quand une nouvelle vidéo est publiée malgrès l’activation de la cloche ?


  • Dieudo Unchained

    Bravo l’artiste


  • Ils sont en mode panique ! J’ai trouvé les flics plutôt sympas , et c’est bon signe !

     

  • ce ne sont pas des "ordres", mais des nouveaux "protocoles". Comme dans les (fake) hôpitaux, il y a des "protocoles" , qui garantissent la couverture des employés et les autorisant à se comporter comme ils veulent ; c’est pareil partout ailleurs : ce sont des "protocoles", et pas des "ordres" (mot qui n’a aucune valeur légale) qui expliquent la "chose" (le rabaissement du peuple, sous toutes ses formes, en permanence).


  • Si la salle n’était pas aux normes, Dieudonné aurait dû être prévenu qu’il ne pouvait pas jouer son spectacle.
    J’aimerais savoir combien de salles de spectacles sont aux normes, par la force des choses, il doit toujours y avoir un petit quelque chose qui les met hors normes (elles changent fréquemment).
    Dieudonné est réellement "persécuté" mais il ne perd jamais pas son sang froid, chapeau l’artiste !
    Il est largement temps que ce système change, c’est de plus en plus pesant.
    Macron ne se sent pas du tout concerné, il a d’autres chats à fouetter, il minaude avec des repris de justice jusqu’à se frotter à eux.
    Je n’ai jamais vu un Président de la République se donner ainsi en spectacle.
    Hollande, au moins avait un côté ado lorsqu’il allait rejoindre sa dulcinée en scooter.


  • « Le steak est super Sho... ouah ! »
    Nom du maire de Châtillon (Hauts-de-Seine)
    M. Jean-Pierre Schosteck a été élu maire de Châtillon en Mai 2014 et ce pour 6 ans (2020).
    En France, 776 autres maires ont le même prénom (Jean-Pierre) et aucun autre maire n’a le même nom de famille (Schosteck)
    Âge du maire de Châtillon
    Le maire de la ville de Châtillon est agé de 76 ans.
    En effet, M. le maire, Jean-Pierre Schosteck est né le 16/03/1942.
    Profession du maire de Châtillon
    M. Jean-Pierre Schosteck excerce un métier qui le classe dans la catégorie des autres retraités.
    En France, 909 maires ont un métier similaire.
    Contacter le maire de Châtillon
    Vous pouvez contacter M. Schosteck aux coordonnées suivantes :
    Tel : +33 1 42 31 81 81
    Email : ville-chatillon@wanadoo.fr
    Site : http://www.ville-chatillon.fr
    Se rendre à la Mairie de Châtillon
    Adresse :
    1 place de la Libération
    92320 Châtillon


  • L’insoumission de ce mec me surprendra toujours et son calme face aux persécutions force mon admiration, depuis bientôt 10 ans maintenant !


  • Eh bien ! On n’a jamais vu pareil zèle concernant les logements parisiens insalubres qui partent en fumée de temps en temps, et leurs occupants avec. Ce souci de la sécurité est vraiment touchant. Encore une mauvaise blague.

     

  • Merci Dieudo, tu m’as rappelé mes seize ans quand je faisais le mur du lycée pour aller en ville ou pour aller voir les filles du dortoir à proximité. Nous avons bien ri avec ma femme en nous remémorant ce souvenir.
    Tu commets toutefois une erreur, nous sommes plus dans l’état de droit, mais plutôt dans le droit de l’état.


  • On peut imaginer la honte pour les hommes la Police Nationale et la Gendarmerie Nationale, d’être contraint de servir un système, qui n’a de république que le nom, et où tout repose sur la corruption des élites, soumis aux injonctions d’une puissance étrangère, qui impose sa dictature à la France, et aux nations européennes.


  • Vu Dieudonné cinq fois , jamais un trouble à l’ordre publique , jamais une bagarre , jamais d’insultes .,derniers spectacle à ROUEN même pas une bière au bar , que des boisons d’"enfants mais surtout du rire ,de l’émotion, de la joie, , des gens heureux CA OUI , et des dizaines très très heureux . Certaines élite entre ()dirigeantes Du pays commence à me les briser menu .Les seuls troubles viennent de l’intervention des policiers aux ordres de policards médiocres .Enfin bonne nouvelle il y en a un qui nous a quitté heureusement , malheureusement pour les ESPAGNOLS .

     

    • C’est bien ça le problème ! Le gars fait rire et surtout réfléchir ! A tel point qu’il vient de me faire inventer un nouveau mot : réflérir ou réfléchrire !!! et surtout tout cela dans le calme et la paix ! Je crois que c’est cela le danger ! La preuve dans la vidéo , on voit des gens qui restent très calmes sur le trottoir et Dieudonné qui arrive à les faire rire malgré les galères !! ... C’est curieux cet acharnement ,non ?


  • Quelle honte... J’ai honte pour nous pour la France ..A l’heure où on va faire un hommage "national" pour aznavour.. on interdit "notre" dieudo... Ils sont complètement taré(e)s...skyzophrene... on pourrait en rire mais je craque c’est trop grave... Ce harcèlement permanent. Ils n’auront pas ma haine.,:Fâché mais pas facho...
    Cordialement


  • Nous sommes dans la même situation que les italiens étaient il y a deux ans, nous devons parcourir le même chemin que nos frères italiens pour reprendre les rennes du pays.


  • Dieudo, tu es stratosphérique !


  • Même ceux qui n’apprécient pas Dieudonné devraient se rendre compte que ces aisances prises relativement aux droits des uns et des autres sont beaucoup plus graves que ça n’en a l’air.

    Sans même parler des condamnations parfois surprenantes voir disproportionnées qui ont été prononcées à son endroit ; Depuis combien de temps Dieudonné n’a t’il pas été condamné relativement au contenu de ses spectacles et ce malgré le contexte ?

    Vu la frilosité de la justice à son égard, cette absence de poursuite quant’au contenu de ses productions, démontre que Dieudonné démultiplie les efforts pour rester strictement dans le cadre de la loi.

    Cet acharnement est donc tout simplement illegal... Cela permet de réaliser, si l’on a pas encore eu l’occasion de s’en apercevoir, .que le droit n’est réellement appliqué que lorsque il s’agit concrètement du droit des plus forts.

    Il ne s’agit clairement pas de protéger l’ordre publique. Il s’agit là de punir indéfiniment Dieudonné en dehors, voir au mépris de tout cadre légal...

    Le pire, c’est qu’aujourd’hui un élu qui ne ferait pas preuve de zèle pour s’acharner contre Dieudonné risquerait d’en payer les conséquences.

    Et c’est peut-être bien là encore plus grave en soit.


  • Un bel exemple de démocratie de la commandenture Française digne de l’occupation.
    Apres cela la France enfin les guignoles qui nous gouvernent font la morale à d’autres pays en leur demandant de respecter les droits de l’homme et la liberté d’expression. Foutage de gueule et semblant de démocratie sont les mots qui convient à ce qu’est devenu la France d’aujourd’hui sous occupation.


  • j’ai envie de dire aux flics, détendez vous .. Valls n’est plus là !


  • Bien évidemment "ils" ont appliqué la loi strictement pour le lieu où devait avoir lieu ce genre de spectacle.
    Je peux en parler d’autant mieux que sur la fin de ma carrière j’ai participé à des visites de sécurité.
    La réglementation dans ce cas est celle sur les E.R.P (Etablissements Recevant du Public). Ici il s’agit d’un ERP certainement recevant plus de 200 personnes donc n’étant pas de 5e catégorie mais de 4e ou 3e catégorie. L’autorisation d’ouverture est donc soumis à une C.C.S (Commission Communale de Sécurité) après visite de sécurité faite par les pompiers (le SDIS), la police et des représentants de la mairie. Si l’électricité, l’évacuation, les moyens de lutte contre l’incendie, la disposition des chaises, des travées, la signalisation, etc... ne sont pas aux normes, alors la CCS donne un avis défavorable à l’activité ou à l’ouverture. Il peut y avoir dans certains cas un délai pour mises aux normes pour toutes les observations mais en général dans le cas des spectacles la loi est appliquée sensu stricto et la salle reste fermée tant que tout n’est pas aux normes.
    Il y a aussi une réglementation pour l’accessibilité aux personnes handicapées qui s’ajoute à la CCS mais ce n’est pas le même corps de lois. Là aussi il y a des obligations.
    "Dura lex sed lex". La CCS et la mairie ne veulent pas engager leur responsabilité si par hasard il y avait un incendie et des victimes pendant le spectacle.
    Ceci est le fond mais dans la forme les autorités auraient pu faire preuve de pédagogie et expliquer aux spectateurs quid du problème.
    Si Dieudo met tout aux normes, la CCS reviendra et lui accordera normalement l’ouverture de son théâtre...
    Je ne sais même pas si les types qui appliquent la décision d’interdit sont au courant de toutes ces obligations législatives.
    Une fois de plus on voit que, comme l’écrivait si bien Friedrich Nietzsche : "L’état est le plus froid des monstres froids."

     

  • En fait si on analyse bien les choses , il semblerait que le contenu du spectacle de Dieudonné ne présente aucun élément qui permettrait de le traduire en justice pour des motifs ou des propos répréhensibles ? Donc le maire utilise le seul moyen qui lui reste c’est à dire interdire l’accès à la salle pour non conformité aux conditions de sécurité ! Ce qui laisse entendre que le spectacle est conforme donc ? Une fois que la salle sera aux normes , je me demande comment le Maire va se sortir d’affaire cette fois !!! ..Peut-être que Dieudonné sera interdit pour port illégal de coiffe indienne ! lol !


  • Bon ... j’ ignorais que Sitting Bull était antisémite mais maintenant que ... bon je dis ça je dis rien .

     

    • Ce n’est pas une question d’antisémitisme ou pas de Sitting Bull . D’aucun pourrait chercher des noises à Dieudonné en mettant en avant qu’il ne respecte pas la Culture Amérindienne en arborant sur sa tête la coiffe de plumes des Indiens .C’est ce qui est arrivé à Pharrell Williams qui avait posé pour la Une du magazine Elle ( Anglais) avec une coiffe indienne sur la tête !!... Mais bon l’idée c’est de se marrer en se demandant ce que va bien arguer le Maire la prochaine fois pour bloquer Dieudonné !!!


  • Pour les partisans de Zemmour :
    Pendant que la préfecture autorise la police à laisser venir et à protéger le public de Zemmour, une autre empêche celui de Dieudonné à assister à son spectacle.
    On reconnait où se trouve "la dissidence" officiel
    Tout un symbole !

     

  • Honte au gouvernement français !


  • C’est curieux, c’est bien la première fois que l’on voit dix policiers et un commissaire recevoir l’ordre de protéger des scellés . Et donc sous ce prétexte, rester sur les lieux et interdire ainsi l’accès du public à un spectacle qui n’est pas interdit !
    [ à ce bal là, les pompiers ont été oublier et c’est bien dommage car ils savent mettre de l’ambiance (je dis ça, j’ai rien dis) ! ]
    _


  • Quelle honte ! Assister un pareil spectacle qui,au demeurant,se veut être de l’humour et qui finalement tombe dans l’absurdité. Nos corps constitués qui se devraient d’être les premiers à se révolter et qui au final, se soumettent au "pouvoir"en place... C’est fatiguant, désespérant, bref,ce ne sont malheureusement pas les qualificatifs qui manquent... C’est malgré tout énorme d’avoir des Dieudonné,Soral, Lapierre et autres... Merci à eux pour ce travail de lumière...


  • moi je ne comprends pas pourquoi interdir a cet humoriste qui ne fait de mal a personne , de se produire dans un endroit PRIVE , et que l on puisse laisser les gros plein de fric avec leurs additifs et les cochonneries empoisonner nos enfants dans, l alimentation ,les bonbons les sodas coca cola (cocaine drogue) voir youtube
    et autres delits punissable par la loi ???? et le reste voir sur youtube aussi sur le chomage ect....
    je crois que l on est passé à la corruption de la france depuis qq annees


Commentaires suivants