Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

Au Havre, la CGT fait pression pour que le maire "s’exprime" sur la venue de Dieudonné

Samedi 30 mai 2015, Dieudonné se produira sur la scène des Docks Océane, au Havre. Le syndicat CGT s’étonne du silence du maire sur cette venue et l’invite à s’exprimer.

C’est sa seule date en Normandie : samedi 30 mai 2015, Dieudonné se produira sur la scène des Docks Océane, au Havre (Seine-Maritime), avec son nouveau spectacle, Dieudonné en tournée. Son passage havrais n’est pas du goût de tous : la CGT, qui condamne la venue de l’humoriste, appelle le député-maire UMP du Havre, Édouard Philippe, à sortir de son silence.

 

Un polémiste condamné

Après de nombreuses condamnations (deux mois de prison avec sursis pour apologie d’actes de terrorisme par le tribunal correctionnel de Paris et 22 500 euros en jours amende pour provocation à la haine raciale), le polémiste continue sa tournée, avec un spectacle dans lequel il s’interroge « sur la surexploitation de cette expression dans la sphère politico-médiatique. Il décortique avec drôlerie, les mécanismes de construction de cette haine artificielle. Une haine de synthèse, irréelle, inventée par le maître pour faire taire l’esclave. Qui sont vraiment tous ces bien-pensants qui pointent du doigt la haine de l’autre ? Dieudonné s’amuse à y répondre. »

Lire la suite de l’article sur normandie-actu.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1193601
    le 27/05/2015 par pseudonyme
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    Plutôt que de s’occuper des droits des travailleurs la CGT préfère s’occuper à empêcher de travailler un humoriste.

    Chercher l’erreur...

     

  • #1193639
    le 27/05/2015 par fred89
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    "Les syndicats, auxiliaires du pouvoir"
    Ca c’est un scoop !
    Les syndicats se sont fait achetés, comme les journalistes, par les pouvoirs en place pour poignarder le petit peuple depuis 30, 35, 40 ans bientôt ?
    Ca fait un sacré moment qu’ils font partis du système pour nous entrainer au fond du trou.


  • #1193673
    le 27/05/2015 par Anonyme
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    Ils n’aiment la "liberté d’expression.....


  • #1193700

    Des sociaux-traitres traitent de raciste un mec qui a largement dénoncé l’instrumentalisation du racisme pour camoufler une trahison sociale... on comprend l’embarras de la CGT !


  • #1193727
    le 27/05/2015 par Je ne suis pas charlie
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    Tous les grands patrons des syndicats, sont-ils fiers d’être des larbins du pouvoir en place, j’ai nommé le crif ?


  • #1193731
    le 27/05/2015 par Je ne suis pas charlie
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    Que pense la CGT des 500 euro pour les assassins en fuite lampel et dadoun, un avis sur benhamou ou chelli ?


  • #1193733
    le 27/05/2015 par ahbon
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    La CGT est elle raciste ? il faudrait faire intervenir SOS racisme !


  • #1193752
    le 27/05/2015 par Jacques Abel
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    Pas un seul candidat à une élection dans notre pays ne fait mention avant le déroulé du scrutin devant les électeurs de défendre la cause des intérêts juifs ou israéliens.

    Quiconque serait détenteur d’un mandat et se manifesterait par sa parole ou ses actes dans une défense active de l’entité qui se définit elle-même comme État juif, ou de la diaspora liée d’une façon ou une autre à cette entité, ne saurait se prévaloir du soutient national, régional ou local, que de manière fallacieuse et forcée de celui-ci !

    Car, la population française n’a jamais eu à se déterminer de manière claire et non équivoque quant à ce sujet !

    Il y a par conséquent une contrainte sur l’opinion française, que réprime l’Art. 211-1 du CP.

    Pris dans ce sens, ce ne sont pas les libertés d’expression, d’opinion, de penser et d’agir qui sont menacées par le fait, mais, celle de notre existence au travers de sa cohésion en tant que peuple souverain !

    Il devrait donc s’en déduire de bien considérer en son juste rapport au sein de notre opinion nationale et d’y identifier tout ce qui participe à ce génocide intellectuel. C’est une responsabilité collective qui s’impose à chacune des composantes de notre société civile nationale, afin d’en préserver les droits et idéaux autant que pour pérenniser son avenir.

    Le tapage systématique contre un artiste, aux plus hauts niveaux des institutions et dans toutes les formes de représentation nationale, ressemble à s’y méprendre à un plan concerté en application dont la gageure prétendrait d’un mieux vivre pour tous.

    Rien, n’est plus faux, puisqu’il s’y implique l’intérêt national au travers de l’unité psychique quant aux valeurs culturelles qui façonnent notre peuple.


  • #1193862
    le 27/05/2015 par awrassi
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    Pauvre CGT, pauvre PC, pauvre gauche française ... Acheter la paix sociale au lieu de lutter contre le capital. C’est plus facile, effectivement !!! Dieudonné serait qualifié par Marx et Lénine d’agitateur, d’avant garde de la lutte révolutionnaire ...


  • #1194097

    La CGT ferait mieux de promouvoir les idées du Réseau Salariat plutôt que d’attaquer Dieudonné. Malheureusement, à la CGT, on préfère prôner la taxation du capital, ce qui le légitime, plutôt que d’exalter les institutions qui pourraient le détruire : salaire à vie attribuée à la qualification personnelle, socialisation de la totalité du PIB, copropriété d’usage des outils de production, caisse des salaires (60 % du PIB), caisse économique (30 % du PIB) et caisse de la gratuité (10 % du PIB).


  • #1194332
    le 28/05/2015 par Buleh Gila
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    N’empêche, la journaliste fait bien son boulot.
    Pas de parti pris.
    Une petit sur la prétention de la non complétude en se basant sur les promotions mais si peu.


  • #1209873
    le 18/06/2015 par Catonl’ancien
    Les syndicats, auxiliaires du pouvoir

    Logique, les syndicats font depuis très longtemps semblant de défendre les travailleurs, tout en collaborant très activement avec le pouvoir. J’ai compris cela en 1976, lors de ma première participation à une manif, lorsque nos responsables syndicaux, sortant d’une entrevue chez le Préfet, ont commencé leur commentaire par ces mots : "Surtout restez calme !"


Afficher les commentaires suivants