Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les talibans mettent en garde l’État islamique, tenté de s’implanter en Afghanistan

Cédant à l’engouement pour la nouvelle organisation créée par l’Empire pour asseoir sa domination par le chaos dans de vastes franges du monde musulman, ainsi que par l’argent et le matériel qu’elle procure, de nombreux groupes de jihadistes prennent parti pour l’État islamique.

En Afghanistan, doutant de la survie de leur chef, le mollah Omar, et désireux de donner un nouveau souffle à leurs luttes contre l’occupation étrangère, des groupes de talibans sont séduits par le mouvement d’Abou Bakr al-Baghdadi. Ne souhaitant pas lancer d’hostilités contre ses adeptes, le chef du comité politique du mouvement des talibans afghans, le mollah Akhtar Mansoor, a écrit au chef de l’État islamique pour lui demander de cesser toute ingérence dans la lutte initiée par les moudjahidines contre les forces de l’OTAN :

« Le djihad contre les envahisseurs américains et leurs esclaves en Afghanistan ne peut avoir qu’un drapeau, une direction et un commandement. Afin de défendre ses acquis, l’Émirat islamique d’Afghanistan [1] serait forcé de réagir. »

Des combats ont eu lieu cette semaine entre différents clans dans la province de Nangarhâr, frontalière avec le Pakistan, faisant craindre au pouvoir de Kaboul que les négociations entamées mardi à Oslo en Norvège en vue de ramener la paix dans le paix dans le pays, ne volent en éclats sous la pression des attaques de l’État islamique, pour la plus grande joie des partisans du maintien d’une présence militaire occidentale dans le pays.

Notes

[1] Nom donné à l’Afghanistan en 1996 lorsque les talibans détenaient le pouvoir. Cette théocratie ne fut reconnue que par le Pakistan, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tiens ! Les Ricains envisageraient-ils de se servir de l’État islamique de l’OTAN pour se débarrasser des talibans ?

     

  • Il y a... UN juif en Afghanistan, et ses habitants ne veulent pas de cette organisation crypto-sioniste .

     

  • Vous croyez qu’ils ont des "fins de mois difficles" les types sur la photo ?


  • Intéressant... Clairement, l’Etat Islamique est une des armes de l’Antéchrist. En revanche, il me semble que dans l’eschatologie musulmane, la vraie armée libératrice (et non ces barbares stupides imbus d’eux-mêmes et manipulés) doit venir du Khorasan, région englobant une partie de l’Afghanistan... Qui sait, ces débuts de tension correspondent peut-être aux prémices de l’émergence de forces diamétralement opposées, dont les contours se précisent...


  • Ce serait un mauvais calcul : Daech est soutenu par l’arabie saoudite, les Talibans par le Pakistan. Si les Daechites s’attaquent aux Talibans, ce sera une rupture dans l’alliance précaire entre Pakistanais et Saoudiens.

     

  • L’EI outil de l’empire ? A un moment donné faut se réveiller...si la division était LE projet, l’union ne s’établirait pas autour de l’EI ! La réalité de l’EI contredit votre chimère. Vous même n’y croyez pas un seul instant. Si le sérieux vous animait...l’iran vous aurait agacé. Mais quand le patron paye on se tait ..

     

    • "l’union ne s’établirait pas autour de l’EI"
      Sauf si les combattants islamiques croient fortement que l’EI s’est créé tout seul pour combattre "l’empire".
      On a pourtant pu constater dès le début que sans les interventions militaires et les aides militaires occidentales, l’EI n’existerait pas.
      Maintenant, il est vrai que subsistent des inconnus.
      Toutes les factions de l’EI ont-elles encore un chef manipulé par l’Occident ou l’EI est-il devenu ou en passe de devenir un ensemble homogène qui serait en train d’échapper à l’Occident ?
      Pourquoi l’Occident ne s’emploie-t-il pas plus sérieusement à détruire cette organisation ?
      N’en a-t-il plus les moyens ou bien pense t-il avoir encore suffisamment d’influence sur elle pour continuer à s’en servir jusqu’à la destruction de la Syrie et de l’Iran ?
      Quoiqu’il en soit et comme dans les années 30, les grands pontes de ce monde ont encore créé un sacré monstre qui va semer la terreur et répandre le sang des civils innocents pour quelques années.
      Des années qui vont paraître très longues à leurs victimes, toutes origines et religions confondues.



    • On a pourtant pu constater dès le début que sans les interventions militaires et les aides militaires occidentales, l’EI n’existerait pas.



      Ah ? Moi je croyais que l’EI progressait en Irak depuis que l’armée américaine était partie sur demande du gouvernement d’Al-Maliki.

      Au temps pour moi.


    • Je ne pense pas que le but des Etats Unis est de détruire l’Iran, d’autant plus qu’il va peut être y avoir un accord sur le nucléaire d’ici fin Juin, et donc peut être un retour de l’Iran "chez les gentils".... Beaucoup trop compliqué le Moyen Orient pour simplifier ça à un combat entre les gentils Iraniens soit disant opposés à l’Empire et les méchants Saoudiens alliés de l’occident.... Chacun défend ses intérêts nationaux ou tribaux ce qui donne des alliances complexes où l’enemi de mon ami devient mon ami. L’EI roule tout seul maintenant, ils ont les moyens, il leur manque plus qu’un accès à la mer et on sera obligé de les reconnaître (à mon avie ça n’arrivera jamais). Et puis ce sont certes des fous, mais en face les milices chiites n’ont rien à leur envier sur ce point. L’arabie et le Qatar n’ont pas directement financés l’EI, ce sont certaines riches familles du golfe (du Koweït aux EAU en passant par l’arabie et le Qatar) et qui ont arrêtés leurs affaires étant donné les menaces qui planent sur eux.


    • Donc l’EI n’est pas un outil et une création de l’empire ?

      Pour affirmer cela il faut vraiment fermer ses yeux sur beaucoup d’éléments factuels. Vous devriez plutot vous demandez si votre positionnement religieux et culturel ne brouille pas votre compréhension, plutôt que de dire à demi mots que les gens ne pensant pas comme vous sont des cons.


    • Les puissances financières ont créé de toute pièce la première et seconde guerre mondiale, pour leurs intérêts, et bien d’autres évènement historique fondamental, allant même jusqu’à créer la sainte-shoah. Et vous pensez sérieusement qu’ils ont perdu le contrôle de ce pauvre petit EI, ou DAESH, qu’ils ont créé ?? Bien maitriser l’histoire permet d’éviter de tomber dans le panneau à chaque fois.


    • @Gib



      L’EI outil de l’empire ? A un moment donné faut se réveiller...



      Oui, il est temps de te réveiller pour constater que le pseudo-califat est une arnaque de A à Z, dirigé par Langley et agissant à la fois comme "épouvantail" par l’Empire (pour avoir un "héros", il faut avoir un "monstre" à combattre ! Et quand les deux bossent ensembles, c’est plus facile à gérer !) mais aussi comme "force d’appoint", frappant là où les intérêts de l’Empire les envoient...
      Il faut être aveugle comme toi pour ne pas se rendre compte que le pseudo-califat est un patin, un jouet manipulable et manipulé par l’Empire !
      La meilleure preuve, regarde la "carte" du pseudo-califat : Leur situation géographique est étendue... Mais AUCUN des pays soutenus de prêt ou de loin par l’Empire ne sont menacés (Israël bien sur mais aussi l’Arabie Saoudite...)
      Alors que la Syrie prend de plein fouet (c’est là où l’Empire voulait "frapper" avant la création du pseudo-califat !) mais ce n’est pas tout : Le pseudo-califat pourrait frapper en Turquie (vu que Erdogan commence à ne plus satisfaire ses "maitres"...) ou en Iran (si l’accord sur le nucléaire échoue...)
      Comme tu dis : A un moment donné faut se réveiller...


    • @Jean Fabres
      Je parle de la création et de l’extension des groupes armés islamistes qui ont fini par s’allier et qui sont, aujourd’hui, désignés EI.
      Une situation qui n’aurait pas existé, si l’occident ne les avait pas armés, n’avait pas bombardé la Libye, aidé à assassiner Kadhafi et tenté par la suite d’en faire autant avec Bachar et la Syrie.
      Et justement le fait que les troupes américaines, jamais pressées de quitter un pays où elles ont mis les pieds, même quand ce sont les autorités du pays qui le demandent, soient parties d’Irak avant le grand bordel, est pour le moins suspect.


  • Prendre à revers les Iraniens, attaquer les Talebs, s’ingerer dans la zone d’influence du Pakistan......je leur souhaite bien du plaisir.....
    Penser que cela puisse faire trembler les pakistanais n’a aucun sens.
    Essayer de s’implanter en Afghanistan est à la fois une faute militaire et politique.

     

    • @dostun



      Essayer de s’implanter en Afghanistan est à la fois une faute militaire et politique.



      Ce serait une faute si le pseudo-califat été "vrai" mais ce n’est pas le cas !
      Car lorsque le pseudo-califat sera aux portes du Pakistan, puissance nucléaire, les gouvernements "soumis" de la régions (Afghanistan, Pakistan mais pas que !) imploreront le tout puissant "héros" à la bannière étoilées pour les défendre et défendre le monde dans son entier d’une menace nucléaire (sic) et se mettront sous sa "protection" ! (via des soldats, des armes ou comment tenir tout ces pays par les c*uilles un peu plus !)


    • daech en Afghanistan signerait sa mort, pas tant par les Talibans qui sont des cousins pachtous des Afghans mais par ls Aghans eux même, ces moudjadins dont on n’entend jamais parler mais qui forment le gros des troupes des Talibans .
      Contre eux et sur leur territoire, la racaille de Daech ne fera pas le poids. j’en parierais ma couille droite