Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Levée des visas pour l’UE : le Kosovo risque de se dépeupler de plus de la moitié

Ainsi l’Union européenne, dans la longue tradition de trahison des peuples qui la composent, ouvre-t-elle ses portes à une invasion de centaines de milliers de chômeurs, parmi lesquels de nombreux escrocs sortis de la grande école de l’UCK (mafia albanaise) et autres terroristes qui font le sale boulot pour l’Empire.

Car le Kosovo est un État fantoche, créé par l’Empire pour détruire la ceinture balkanique pro-russe et pour affaiblir l’Europe sur ses marges. 27 ans après les guerres yougoslaves (1991-2001), les Européens de l’ouest vont sentir leur douleur d’avoir défendu militairement cette engeance. Mais ce sont encore une fois les peuples qui vont morfler, pas leurs dirigeants, qui jouent depuis trop longtemps avec le feu antinational.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Le 18 juillet au soir, le commissaire européen aux Migrations Dimitris Avramopoulos a annoncé que Pristina avait satisfait à toutes les exigences requises pour la levée des visas, depuis longtemps promise par l’UE. Pour le Kosovo d’aujourd’hui, la libéralisation du régime des visas est « très dangereuse », a indiqué un politologue kosovar à Sputnik.

 

La suppression de l’obligation de visa pour les ressortissants du Kosovo souhaitant se rendre dans les pays de l’Union européenne risque de diminuer de moitié la population de la république autoproclamée, a déclaré à Sputnik le politologue kosovar Nexhmedin Spahiu.

« Si demain, les habitants du Kosovo peuvent partir sans visa en Europe, plus d’un million de personnes le feront, à mon avis. Les institutions européennes devraient réfléchir à une telle perspective afin de ne pas admettre qu’une catastrophe éclate au Kosovo après la levée des visas [pour l’espace Schengen, NDLR] », a expliqué l’interlocuteur de l’agence.

Selon le dernier recensement de la population datant de 2011, 1.739.825 personnes, dont 1.616.869 Albanais, habitaient au Kosovo où, d’après les données publiées il y a deux ans par l’Agence kosovare des statistiques, le chômage parmi la population active de moins 64 ans s’élève à 64,8%.

Aussi, M.Spahiu estime-t-il qu’on ne devrait soulever la question de libéralisation des visas qu’après que les habitants du Kosovo puissent espérer un avenir meilleur.

« La misère règne au Kosovo. C’est un fait. Les gens ne meurent évidemment pas de faim […], mais à part du pain et une paire de chaussures, ils ont besoin d’un espoir. C’est justement pourquoi les gens en partent […] pour ne jamais y revenir », a poursuivi le politologue.

Et d’ajouter qu’il ne doutait pas un seul instant que les jeunes Kosovars n’attendaient que la levée des visas pour partir.

« Il se peut que pour l’Union européenne avec ses 500 millions d’habitants, un ou deux millions de personnes de plus, venants du Kosovo, ne posent pas de problème, mais pour le Kosovo, ce serait une perte très sensible », a résumé l’interlocuteur de Sputnik.

La Commission européenne a bien recommandé aux États membres de l’UE d’accorder une exemption de visas aux ressortissants du Kosovo, pays non reconnu par cinq États de l’organisation supranationale, et Dimitris Avramopoulos, commissaire chargé des migrations, a invité le Parlement européen et le Conseil de l’UE à adopter rapidement cette proposition visant à lever l’obligation de visa pour les Kosovars.

La province autonome serbe du Kosovo-Métochie a unilatéralement proclamé son indépendance en février 2008. En 2010, la Cour internationale de Justice (CIJ) a reconnu l’indépendance de la région. À l’heure actuelle, la République du Kosovo est reconnue, selon Belgrade, par 104 pays, alors que plus de 60 États, dont la Russie, la Chine, l’Inde, Israël, la Grèce ou l’Espagne, contestent son indépendance.

Sur le soutien d’un État terroriste par l’UE,
lire chez Kontre Kulture :

 

La réalité du Kosovo, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les Charlies vont rigoler un moment avec cette voyoucratie albanaise, adepte des vendettas les plus violentes et sanglantes.
    Mais rassurons-nous, les comiques ont déjà leurs lots de bougies et d’ours en peluche pour les accueillir. Dans le même temps, l’ami Macron a donné l’exemple à son propre peuple qu’il pouvait se fendre d’une milice personnelle comme bon lui semble : si c’est le patron qui le dit...

     

    • Craindrais-tu la venue de quelques montagnards EUROPÉENS aux moeurs un peu plus viriles que les tiennes ? Avec la population extra-européenne déjà sur place tu n’y verras que du feu, d’ailleurs tu devrais t’en réjouir ;)


    • @ Autokton,

      Par ici, la vendetta a été mise au rencard (dans une certaine mesure) par le fondateur de la première nation au monde à adopter une constitution démocratique (1755) sur laquelle furent « adaptées », et celle des États-Unis, puis celle de la France ; si ce n’est le contenu, la méthode.

      Au-delà de la peine de mort qu’encourait l’assassin, il s’agissait alors de détruire la maison de celui qui s’adonnait à ce sport, du fait du laxisme (tactique) des Génois : la stratégie de tension et de division de l’époque. Sans parler d’être clouée, pour la descendance, au pilori du déshonneur et de l’infamie (Art.10 de la Magistrature Suprême).
      Si les autochtones contemporains interviennent toujours plus vite que la maréchaussée lorsqu’il est question de la (sur)vie locale - leur insoumission n’étant pas un parti pris politique mais une manière de vivre chevillée au corps et à l’âme - il n’est pas sûr que les continentaux d’aujourd’hui aient ce patritotisme, ce nationalisme, à ce point enraciné.
      Aussi, aucune crainte, les bergers sont devenus des combattants depuis que le sort en a décidé autrement : viens ici, qui veut (albanais compris) : l’adage proposé étant « Qu’il fasse comme chez lui, sans oublier qu’il est chez nous. »
      Par ailleurs, si la devise française est « Liberté, Égalité, Fraternité » personne n’indique à ses dépositaires, comment conserver l’essence de cette triade. Par ici, elle aurait pu être « A spessu conquista mai sottumessa » (« Souvent conquise, jamais soumise »). Cependant, si elle n’est pas inscrite au fronton des bâtiments publics, elle est intimement gravée dans tous les coeurs, les esprits et les mémoires.


  • Si le Kossovo se vide de sa population musulmane les Serbes vont pourvoir le récupérer ! Divine surprise .

     

    • AHAH !!!! j’ai pensé la même chose avant même la moitié de l’article.


    • Ils ne récupéront jamais le KoSovo (1 seul S), fais moi confiance ;)


    • @Autokton

      Oui je crois aussi.... mais sur le coup vu comment c’est présenté, j’ai pas pu m’empêcher de rire à l’idée.

      D’ailleurs, ça c’est typiquement le genre de nouvelle à exploiter sérieusement.
      Parce que faudrait nous expliquer là aujourd’hui en 2018, puisque en prime il est très facile de démontrer l’état économique réel du Kosovo (l’état réel tout court aussi mais bon, peu voudraient entendre, donc restons sur l’économique pour commencer).

      Pourquoi avoir fait une guerre pour le Kosovo, si c’est pour ensuite les faire venir chez nous les "albanais du Kosovo".
      (oui moi je sais mais bon vous avez compris où je veux en venir...)
      Et d’ailleurs faudrait aussi nous expliquer pourquoi les avoir toujours (ou quasi) appelés les "albanais du Kosovo’... vu qu’il y a déjà l’Albanie pour les .... albanais.
      En France le peuple c’est les français... donc de France, idem pour tous les autres pays.
      Les suisses, les marocains, tout ce que tu veux "DE France" c’est soit des expats soit des immigrés, mais pas le peuple d’origine.

      Dès le départ les médias les ont appelé "albanais du Kosovo" et non "kosovars du Kosovo".
      L’arnaque pouvait se sentir dès le départ .... dés le départ en plus .....on a pas été malin quand même faut avouer, et ils en ont bien profiter ces s******** .


    • @whyldman

      Effectivement cet Etat n’a pas lieu d’être, son indépendance n’a aucun sens d’un point de vue identitaire, économique, politique ... Je vais même vous dire toute la vérité : il aurait fallut rattacher directement cette province à sa nation mère l’Albanie avec ses institutions déjà en place. Mais pour ça, l’ONU n’a pas convié ni concerté la population locale quant à son propre sort. Cette option étant beaucoup moins « rentable » pour cette dernière pour des raisons que vous prétendez savoir (le camp Bondsteel et bien d’autres ...).


  • Les bienfaits du Kanoun comme apport culturel, il manquait plus que ça.

    Explication par Cizia Kykë, aventurier français d’origine albanaise
    => https://www.youtube.com/watch?v=hNJ...

    Puisque le Kosovo, on nous le rabâche assez est peuplé par des albanais.
    Et ça le Kanoun c’est juste la tradition de l’albanais de base (d’Albanie donc).
    Alors avec ceux du Kosovo et l’UCK .... je vous raconte pas....


  • #2010550

    Qu’en pense Robert Ménard et les eurolâtres identitaires de 5 à 7 dans son genre ?
    "Si li zislamistes ?"

     

  • Dimitris Avramopoulos, avram, Abraham...

     

  • Ce matin je me suis fait accoster par deux gars des balkans. Pas le genre rom larmoyant et assis à la sortie de la boulangerie. Plutôt le genre gros manouche-ferrailleur en survèt dégueulasse. C’est pas le même genre que les roms. Le ton est autoritaire, le regard dur et décidé.
    Si les Kossovar sont de ce genre...
    Je prie pour un miracle : un dirigeant, une nation, un peuple. Et vite.

     

  • Ceux qui ont pris cette décision n’ont jamais vécu au KOSOVO , ni avec des kosovars albanophones....Il faut avoir retiré d’un congélateur la jambe d’une prostituée moldave "non consentante " pour comprendre tout le bien que l’on peut attendre de ces gens . C’est une entité grande comme un département français, enclavée, qui ne produit rien, ne subsiste que par ses trafics, ses subsides, l’argent de la diaspora....C’est le tiers monde, en pire !

     

    • #2010725

      Ça va être la guerre ouverte entres mafias et "quartiers". On n’est plus dans la "cool-attitude" à l’Africaine, mais dans le dur.


    • De part ma profession, j’ai été en contact avec un Albanais placé dans un établissement.
      Il y avait des ados très durs mais lui battait tous les records. Une horreur !
      Vol, violence,deal, port de coutelas, menaces etc... jusqu’à ce qu’il soit embarqué par la police au sein de l’établissement.
      Je n’en ai plus jamais plus entendu parler. Une fois que la police est intervenue, nous n’avons plus de suivi.
      Il est vrai que rien ne fait peur à ces personnes. Il sortait de la misère albanaise et je vous assure qu’il nous l’a fait payer...


  • " Il se peut que pour l’Union européenne avec ses 500 millions d’habitants, un ou deux millions de personnes de plus, venants du Kosovo, ne posent pas de problème,".

    Justement si, il y aura un gros problème. L’Europe n’aura jamais assez de prostituées pour enrichir tous ces proxénètes. Ou jamais assez de lecteurs pour tous ces nouveaux Montaigne si on se place du côté de ce cher Francis Huster.


  • Pour info, les kosovars sont les plus acceuillis en France et en plein boom (+400% en depuis 2012), comme demandeurs d’asile. Et l’on n’a toujours pas découvert de Montaigne parmi eux.
    Pour ceux qui on vécu la misère ou travaillé dans des associations type solidarité, aide alimentaire etc, savent de quoi il en retourne. C’est 80% de kosovars et albanais, qui n’ont besoin d’aucune aide tant ils vivent mieux que nombres de français qui se lèvent chaque jour pour aller bosser.


  • Après recherche, il s’avère que la suppression de l’obligation de visa donne l’autorisation de voyager (pour les ressortissants kosovars titulaires d’un passeport biométrique) pour de courts séjours n’excédant pas 90 jours (non pas de s’établir) dans tous les États membres de l’Union sauf l’Irlande et le Royaume-Uni, ainsi que les quatre pays associés à l’espace Schengen (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse).

    Source : https://www.econostrum.info/Les-res...

    Je note que ça ne les empêchera pas de revenir pour de cours séjours au Kosovo, avant de repartir dans l’UE.

     

    • Kosovo, la base arrière. Une impression de déjà-vu... Le rêve des mafias.
      La mafia albanaise, c’est : je deale en tous genres : prostitution, organes, drogues dures, mineurs... C’est aussi : je ne sais ou ne veux rien faire d’autre.
      Les pays latins sont sommés d’admettre les populations d’où sont issus ces gens-là.
      Personne ne se souvient de ce fait-divers, aux alentours de 2001 : une petite employée (20 ans) de supermarché, bien française, enlevée à la sortie (tardive) du boulot par un Albanais inconnu d’elle, motorisé et sa bonne femme. Puis assassinée, violée auparavant, sans même qu’il y ait de raison claire, sans aucune mesure du risque encouru (prison).
      La Serbie, appuyée en sous-main par la Russie, pourrait reprendre le Kosovo, c’est la bonne nouvelle. Il faudrait que les US décident de quitter la région.
      Les Albanais, c’est encore un problème de démographie galopante.
      Je vote pour qu’un coin de l’univers non développé soit réservé en exclusivité aux populations à démographie galopante. Qu’ils s’y débrouillent !
      On procrée beaucoup, c’est pour défricher, construire, sinon on s’abstient.


  • On se rappellera de :

    - l’UCK (trafic d’organes, terrorisme, viols)
    - la mafia albanaise et kosovare
    - la quantité d’albanais qui ont alimenté Al Qaïda et Daesh


  • "Oh Seigneur donne un méchant au méchant
    Oh Seigneur met un GRAND méchant au dessus de tout méchant".

    On dirait que les prières de quelqu’un vont être exauçée :
    les Albanais du Kosovo peuvent maintenant circuler sans visa dans l’UE !!!!

     

  • Avramopoulos, ne viendrait il d’un pays qui n’a pas reconnu le kosovo et n’envisage pas de le faire ?
    ces commissaires de l’UE sont vraiment des vendus

     

  • Mauvais pour l’UE, parfait pour les Serbes. Désolé... La moitié qui part, c’est autant de population Serbe en plus (a peu de choses près...)

    De toutes les façons, les "kosovars" sont Serbes, donc comme les Serbes, leur cible de prédilection, c’est l’Allemagne et l’Autriche. La France, ils en ont rien à foutre, a part les mafieux, qui voudront exporter de la blanche occidentale pour les harems saoudiens


  • Le problème ce n’est pas le kosovar qui est un européen comme les autres. Le problème c’est que ’’Daech’’ a des bases arrière de recrutement dans ce pays. Ce sont les reliquats d’Al Qaeda/CIA envoyés en Bosnie pendant la guerre de Yougoslavie. C’est donc vers une accentuation du terrorisme en Europe vers lequel nous allons.

    Rappeler aussi que 25% du territoire du Kosovo est une base américaine. Sur laquelle atterrissent les transporteurs américains bourrés de pavot ou d’héroïne déjà transformée en Afghanistan... Plaque tournante du trafic d’organes également...

    Merci Kouchner !


Commentaires suivants