Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Loi "Stop Soros" en Hongrie : Bruxelles saisit la justice européenne

L’Empire contre-attaque

La Commission européenne a décidé de saisir la Cour de justice de l’Union européenne contre la Hongrie pour la législation « Stop Soros », adoptée par le gouvernement Orbán l’an dernier, qui fait du soutien aux demandeurs d’asile une infraction pénale.

 

La Commission européenne, garante des traités, estime que la loi hongroise baptisée « Stop Soros » est contraire à la législation européenne sur deux points, en particulier par rapport aux directives sur les procédures d’asile et sur les conditions d’accueil mais aussi à la Charte des droits fondamentaux. Elle a par conséquent décidé de saisir la Cour de justice de l’Union européenne (UE).

Dans un communiqué, la Commission estime qu’après deux avertissements « la plupart des préoccupations exprimées [n’ont] toujours pas été prises en compte ». D’une part, en faisant du soutien aux demandeurs d’asile une infraction pénale, la Hongrie « restreint le droit des demandeurs d’asile de communiquer avec les organisations nationales, internationales et non gouvernementales concernées et d’être assistés par elles », selon la Commission. D’autre part, il s’agit pour Bruxelles d’une « limitation illégale du droit d’asile » et de « l’introduction de nouveaux motifs d’irrecevabilité des demandes d’asile ».

Le nom de cette législation adoptée en juin 2018 fait allusion au milliardaire américain d’origine hongroise George Soros, bête noire du Premier ministre national-conservateur Viktor Orbán qui l’accuse d’orchestrer par le biais de ses ONG une « immigration de masse » vers l’UE. Elle institue une peine allant jusqu’à un an de prison pour quiconque porte assistance à une personne entrée illégalement en Hongrie depuis un pays n’appartenant pas à l’espace Schengen, si la vie de l’intéressé n’est pas immédiatement en danger. Ces lois défient à la fois la politique de l’Union européenne et les groupes de défense des droits humains, rétrécissant le champ d’action des ONG.

La Commission a par ailleurs ouvert une nouvelle procédure d’infraction contre la Hongrie ce 25 juillet, qui porte cette fois sur la situation des personnes retenues dans les zones de transit hongroises aux frontières avec la Hongrie, en adressant un premier avertissement. « La Commission constate que les conditions de rétention dans les zones de transit hongroises, en particulier le refus de nourriture, ne sont pas conformes aux conditions matérielles prescrites [par la législation européenne] », a fait valoir l’institution européenne.

Budapest a un mois pour répondre dans ce dossier, une période réduite « compte tenu de l’urgence de la situation ». Bruxelles et le gouvernement de Viktor Orbán se livrent un bras de fer autour de plusieurs réformes controversées impulsées par l’homme fort de Budapest, notamment les restrictions imposées à l’enseignement supérieur ou aux ONG.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Soros : originaire de Hongrie, comme le papa de notre ex-president, qui soudaiment s’est interesse a la Hongrie.

    Chers Hongrois : pouvez vous nous informer sur pourquoi vos "ressortissants"
    sont si nombreux a l’etranger ?

     

    • Cela marche dans les deux sens. Par exemple, pourquoi Frédéric Delavier s’est-il installé en Hongrie ?

      https://www.youtube.com/watch?v=gbL...


    • Ces ressortissants sont pour la plupart des "khazars". Ils s’y sont installés avec les magyars peu avant l’an 900. Il s’agit là, une seconde patrie, de ces mystérieux "khazars" convertis soudainement et par extraordinaire à la religion juive autour de l’an 600, encore en khazarie, quelque part entre la Crimée et le nord du Caucase. Ca c’est le grand problème des hongrois (et aussi des russes d’ailleurs).
      Ca fait mille ans qu’ils vivent ensemble. Et les ashkenazes, qui y ont fait leur nid, en veulent toujours plus. Soros et cie. peuvent compter sur eux.
      Et de l’autre côté, Orbàn, soit, sachant qu’il ne pourra combattre sur deux fronts, soit par conviction calviniste, a fait allégence à l’aile droite (Netanyahou) et à la communauté de lumière indigène, pour espérer, sinon leur soutien, du moins leur neutralité, dans son combat contre l’aile gaucho-libertaire de la même communauté.
      De facto, le prix à payer est de paver le chemin vers le national-sionisme.
      Donc, en effet, il y a aujourd’hui une communauté "hongroise" très conséquentes parmi les juifs américains. Soros en est l’exemple le plus connu.
      Théodor Herzl lui même était "hongrois". C’est dire.


  • Enfin, vous n’y pensez pas !
    Comment le gouvernement hongrois ose-t-il contrarier les actions néfastes de Soros, l’homme des Rotschild, leur chargé de mission, en charge de la destruction des nations européennes, et pas seulement !


  • faut qu’il tienne bon le Viktor ! sa loi anti invasion doit être comprise comme une loi protectrice des populations extra européennes ; car il sait pertinemment que lorsque la limite de tolérance aux étrangers sera dépassée, commenceront les troubles à la paix civile puis les chasses à l’ hommes !
    la groSSe Commission n’ a qu’ à se compromettre avec des gens mieux de chez-nous, ça lui évitera d’ être en conflit avec les peuples d’ Europe !


  • La Vieille Pute Bruxelloise s’occupe l’esprit, pendant que Lagarde fait dans le faux talbin façon édition populaire !


  • Les Hongrois défendent leur pays de l’immigration, quoi de plus normal . La question posée concernant l’appartenance à la Hongrie :" appartient -elle encore aux Hongrois ou à l’UE" par l’intermédiaire de Soros qui veut obliger la Hongrie à se soumettre .
    Cette opération de saisir la justice Européenne concernant l’obligation d’immigration en Hongrie est une déclaration de guerre et un trouble à l’ordre du territoire Hongrois ..

     

  • Il y a plus de chances de trouver un singe à 6 pattes ou un diplodocus encore vivant que de rencontrer une quelconque "justice européenne". Comme quoi les animaux nous donnent une grande leçon de vie........


  • On va voir si Orban tient la dragée haute au SYSTEME ? ...ou à combien va se monnayer le deal ? ( car ne rêvons pas ) .


  • PREUVE que cette Commission “européenne” n’est qu’une officine de Soros mandatée pour détruire les peuples d’Europe ! On n’a pas entendu cette commission quand macron et Castaner tiraient sur la foule des GJ avec des armes prohibées.


  • https://www.youtube.com/watch?time_...
    Montebourg, qui était furieux de la vente inopinée d’Alstom, dit très clairement dans cette vidéo : l’UE ne nous protège pas et introduit des chevaux de Troie en Europe.
    Il faut apprendre à manier le lasso et attraper ces canassons vite fait !
    J’espère que Orban ne va pas faiblir. La Hongrie n’est pas bien indépendante, ni forte. L’ennemi compte là-dessus.

     

  • Et les " lois " terroristes qui ont permis de maintenir en captivité Asssange pendant de longues années puis ensuite de le livrer aux criminels de Londres avant de le refiler aux tueurs yankees et celà pour avoir dénoncé, preuves à l’appui , les crimes contre l’humanité des imperialos-sionistes destructeurs de nations ???
    Évidemment , Assange lui , n’est pas un enfant élu de Satan et il le paye très cher !!
    Au-dessus du parlement européen , il y a une "coupole" qui dicte aux marionnettes pro-sionistes la politique des Soros de tous poils !

     

    • Anonyme@
      A propos d’Assange (dont plus personne ne parle ce qui est affligeant), pardon mais son extradition aux E.U lui sauvera peut-etre la vie au contraire ! . Possible que Trump ai organisé son retour et le protège, possible qu’il ait besoin de lui dans sa guerre contre l’état profond Khazar. En tous cas je l’espère. Le procureur Barr va tenter d’ouvrir des procès dans la foulée de l’affaire Epstein, les acres d’accusation semblent d’ores et déjà scellés, les Clinton sont visés ainsi qu’une bonne partie de l’establishment pedo-satano-siono-waspo- busho-Rockfelé. À suivre donc, si toutefois cela se précise..


  • Soros, c’est pas celui qui a payé son billet d’avion à la Greta Thunberg pour préparer le terrain de la mondialisation en France ?

     

  • Le titre aurait du être :"Les employés de Soros saisissent la justice de Soros".
    On a affaire à des employés sans légitimité démocratique qui réclament la justice à d’autres, employés par les mêmes, qui se sont accordés le droit de rendre la justice toujours en l’absence de légitimité.
    Viktor Orban résiste car il sait que, sur ce sujet, il aura un soutien populaire très fort la hantise des Hongrois, déjà maintes fois victimes d’invasion dans leur histoire, étant de voir leur culture diluée dans celles de peuplades qui n’ont rien de commun avec eux.
    Il compte donc sur la fibre patriotique de ses concitoyens et il a raison, par ailleurs qui connaît mieux les dangers de ce György Schwartz que ceux habitant la patrie qui l’a vu naître ?..


  • Mais, je comprends pas, Bruxelles C’EST la "justice européenne", non ?
    Y a pas comme un probème d’honnêteté ?
    M’enfin, une preuve de plus que l’union bolchopéen est l’énnemi des Etats de l’Europe.


  • La solution arrêter de quémander les aides en sortant de l’UE qui n’aura plus de moyen de pression, pas sur qu’Orban qui se la joue plus grande g.. qu’autre chose prenne cette direction


  • Qu’est ce qui fait qu’un Schwartz György se fasse appeler George Soros (trad : George En série, plutôt que Fekete = Noir) ? Aurait-il honte de son passé dans les années 40 à Budapest ?

    Ce qui est étonnant avec son âge canonique, c’est qu’il soit toujours encore en vie...


  • L’UE fait ce pour quoi elle n’a pas été élu...en s’arrogeant le droit de disposer des peuples comme ses maîtres l’entendent...Soros est l’un d’eux !

    Les magyars savent ce qu’est un empire et n’attendent pas que le dernier en date refasse le coup de 1956 avec des chars à Budapest....Il y a des peuples européens mais pas de peuple européen !


  • Le problème, c’ est qu’ en boycottant ou même désapprouvant certaines personnalités particulièrement toxiques, on a toujours (et pour cause) de fortes chances d’ être taxé d’ antimite....Demandez-vous pourquoi....


  • c’est bien la preuve que le parlement européen est gangrené jusqu’à la moelle par...qui vous savez.


  • Oui... donc... les gars, le pacte de Marrakech, hein... c’est juste comme ça pour dire.
    Mais non ça vous engage pas, c’est juste un p’tit échange de civilités.
    Rooh ! si on peut plus rien faire...


  • Pour votre information, au Vietnam celui qui aide un clandestin prend 5 ans de prison ferme. Et là-bas, ce ne sont pas les prisonniers qui agressent les gardiens comme en France, plutôt l’inverse.


Commentaires suivants